Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2012

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n° 287

 

17:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

De faux reportages sur la Syrie seraient filmés au Qatar

 

Selon l’agence Ria Novosti « de faux reportages sur les événements en Syrie sont réalisés par une entreprise qatarie spécialisée dans la production de décors cinématographiques, rapporte jeudi l’agence syrienne SANA, précisant que cette entreprise est située dans les environs de Doha.

Selon l’agence, qui cite ses propres sources, on trouve dans la région d’al-Zoubayr, en banlieue de Doha, des maisons et des rues ressemblant à celles de Damas, de Lattaquié et d’Alep. A l’heure actuelle, cette région voit affluer des véhicules, dont des jeeps militaires avec des plaques d’immatriculation syriennes, ainsi que des lots d’uniformes syriens destinés à simuler les opérations des « troupes du régime de Damas ».

 

D’après les journalistes de SANA, ces mises en scène seront utilisées par des chaînes de télévision arabes et occidentales hostiles à Bachar el-Assad pour déclencher une nouvelle vague de guerre médiatique et convaincre la communauté mondiale de la nécessité d’une intervention armée en Syrie. »

 

Contre-info.com

03:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Dieudonné: "Le changement, c'est maintenant!"

03:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Syrie: point de la situation par Thierry Meyssan

Depuis le début de la bataille de Damas, nous attendions avec impatience la réaction de Thierry Meyssan (qui se trouve en Syrie). La bataille de Damas, mensonge ou réalité ? Le journaliste indépendant dresse un bilan sans appel de ce qui se passe en Syrie.

 

Voici cinq jours que Washington et Paris ont lancé l’opération « Volcan de Damas et séisme de la Syrie ». Il ne s’agit pas d’une nouvelle campagne de bombardements aériens, mais d’une opération de guerre secrète, comparable à celle conduite à l’époque Reagan en Amérique centrale.

40 à 60 000 Contras (NDLR : mercenaires/contractors), principalement libyens, sont entrés en quelques jours dans le pays, le plus souvent par la frontière jordanienne. La majorité d’entre eux sont rattachés à l’Armée « syrienne » libre, structure paravent des opérations secrète de l’OTAN, placée sous commandement turc. Certains sont affiliés à des groupes de fanatiques, dont Al-Qaida, placés sous commandement du Qatar ou d’une faction de la famille royale saoudienne, les Sudeiris. Au passage, ils ont pris quelques postes frontières, puis ont rejoint la capitale où ils ont semé la confusion en attaquant au hasard les cibles qu’ils trouvaient : groupes de policiers ou de militaires isolés.

Lire la suite

Contre-info.com - 20/07/12

02:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Attentat de Bourgas: le terroriste kamikaze n'est toujours pas identifié...

sans-titre.png terroriste bulgare présumé.png

 

 
A une conférence de presse sur l’attentat suicide de mercredi à Bourgas, lorsqu’un car de touristes israéliens a été détruit par une forte explosion, le ministre de l’Intérieur Tsvétan Tsvétanov a déclaré que les enquêteurs continuent les opérations pour permettre d’établir le point de départ du terroriste et son identification. Une des nombreuses hypothèses indiquerait il n’est pas exclu que le kamikaze aurait eu un complice. Il n’y a aucun lien entre le terroriste et la photo de l’homme qui aurait été à Guantanamo publiée sur certains sites, a ajouté le ministre.
 
Radio Bulgarie

01:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le kamikaze de Burgas en Bulgarie est un détenu de Guantanamo avec un permis de conduire américain

 

sympaboy-us.PNG

Les médias bulgares parlent du kamikaze qui a fait exploser le bus avec des touristes israéliens, mercredi, tuant sept personnes dont cinq israéliens. Pour eux, le terroriste se nomme Mehdi Ghezali, un islamiste algérien-suédois qui a passé deux ans à Guantanamo Bay.

Les autorités ont jusqu'ici refusé de commenter l'information.

En effet, cela signifie que le coup aurait pu être monté par les USA.

De plus, le kamikaze portait vraisemblablement un permis de conduire américain portant le nom de Jacque Felipe Martin que les autorités croient être un faux.

Mehdi Ghezali est un islamiste de 33 ans, qui a été arrêté au Pakistan en 2001 et a ensuite passé deux ans en détention à Guantanamo.

Quand il a été renvoyé en Suède, le gouvernement local a refusé de porter des accusations contre lui. Il a été arrêté à nouveau par les autorités pakistanaises à la frontière avec l'Afghanistan en 2009, mais encore une fois mis en liberté puis extradé vers son pays natal.

 

L'homme plutôt célèbre a même un wikipedia

 

Marc Bieldermann pour WikiStrike

Source : RT - Voix de la Russie

01:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Syrie: Poutine met en garde contre toute tentative de contourner le Conseil de sécurité

sans-titre.png Poutine Syrie.png

Moscou 20 juillet - RIA Novosti

Le président russe Vladimir Poutine est opposé à toute tentative de contourner le Conseil de sécurité de l'Onu concernant la situation en Syrie, a déclaré vendredi aux journalistes le porte-parole du chef de l'Etat russe Dmitri Peskov.

"Selon le président russe, toute tentative d'agir en contournant le Conseil de sécurité de l'Onu sera inefficace et ne fera que miner l'autorité de cette organisation internationale", a indiqué le porte-parole.

A la suite du veto opposé jeudi par la Russie et la Chine au projet occidental de la déclaration sur la Syrie, la représentante permanente des Etats-Unis Susan Rice a déclaré que son pays et ses partenaires n'avaient d'autre choix que de rechercher un partenariat pour agir en contournant le Conseil de sécurité afin de protéger le peuple syrien.

M.Poutine a convoqué vendredi une réunion du Conseil de sécurité de Russie afin d'évoquer la situation en Syrie et notamment le veto russe.

'Les membres du Conseil de sécurité russe ont souligné que les tentatives de lier la montée de la tension en Syrie avec la position de la Fédération de Russie étaient déplacées et inacceptables", a affirmé le porte-parole du président russe.

 
 

01:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Braqueur tué à Paris: le bijoutier a tiré "au moins" deux fois

le 20 juillet 2012 à 19h39 , mis à jour le 20 juillet 2012 à 19h40

L'autopsie réalisée sur le corps du braqueur d'une bijouterie du VIIe arrondissement parisien, tué par le propriétaire de la boutique, a permis de relever 2 impacts de balles. Selon les premiers éléments, il n'y a en outre pas eu d'échange de coups de feu et l'arme était celle du bijoutier.

 
   
 
Photo de la bijouterie, avenue de la Motte Picquet à Paris, où un braqueur a été tué par le propriétaire de la boutique.
Un homme qui tentait de braquer une bijouterie le 19 juillet 2012 à Paris, dans le VIIe arrondissement, a été tué par balle par le propriétaire de la boutique.

Il y avait 2 balles dans son corps. Le bijoutier qui a tué jeudi le braqueur de sa boutique à Paris, a tiré "à plusieurs reprises, au moins deux fois" sur son agresseur et il n'y a pas eu d'"échange de coups de feu", ont indiqué des sources proches du dossier. L'autopsie a en effet révélé que la victime a reçu une balle à l'épaule et une à la hanche, a précisé une source judiciaire. La garde à vue du bijoutier a été prolongée vendredi soir.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le bijoutier, installé dans le VIIe arrondissement parisien, a sorti une arme alors que le braqueur venait de rentrer armé dans sa boutique. "Le braqueur est rentré avec une arme de poing dans la bijouterie, le bijoutier possédait une arme et s'en est servi. Il a tiré et le braqueur est décédé quelque temps après", avait indiqué une autre source policière. Selon une source proche du dossier, le bijoutier a tiré "à plusieurs reprises, au moins deux fois" et il n'y a pas eu d'"échange de coups de feu".

Le bijoutier, né en 1952, disposait d'un permis de détention d'arme, ont assuré des sources policières. Il gardait son arme dans son coffre-fort et l'a sortie très rapidement quand le braqueur est entré. Le bijoutier a lui-même appelé les services de police et a été placé en garde à vue jeudi en début de soirée. "L'enquête devra déterminer si le bijoutier était dans la cadre de la légitime défense", avait indiqué l'une des sources policière. Selon l'article 122-5 du code pénal, la légitime défense, excluant une responsabilité pénale, est retenue "sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte".

 

le 20 juillet 2012 à 19:39
 
TF1

00:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Essonne: violente agression à domicile

Trois hommes encagoulés, gantés et munis d’une arme de poing ont fait irruption mercredi vers 22 heures dans une maison de Yerres (Essonne). Ils ont ligoté les quatre personnes présentes -- un chef d’entreprise de 53 ans, son fils de 23 ans et les grands-parents -- avant d’exiger de l’argent. Le quinquagénaire et son fils ont été roués de coups.

 

Le jeune homme a été conduit dans la salle de bains avant d’être torturé en ayant la plongée, à plusieurs reprises, dans la baignoire remplie d’eau. Les malfrats se sont finalement emparés de 25 000 € en argent liquide, de cartes bancaires et de chéquiers, avant de prendre la fuite, vers 1 h 30. Les victimes ont réussi à se défaire de leurs liens avant de prévenir les secours. La PJ d’Evry est saisie de l’enquête.

 

Le Parisien - 20/07/12

00:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

20/07/2012

Denver: tuerie à l'avant-première de "Batman": 12 morts, 60 blessés

Lire: http://www.leparisien.fr/faits-divers/etats-unis-fusillad...

 

+ Photos, vidéos

23:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Suisse: Zurich interdit les circoncisions religieuses

Rédacteur : Damien le 20 juillet 2012 à 20:31 

Les communautés religieuses critiquent vendredi la décision de l’hôpital pédiatrique de Zurich de suspendre jusqu’à nouvel ordre les circoncisions religieuses. Alors que l’hôpital de St-Gall réfléchit à un moratoire, le CHUV estime au contraire que ces interventions ne sont pas problématiques.

Fin juin, le tribunal de grande instance de Cologne, en Allemagne, a rendu publique une décision jugeant que l’ablation du prépuce pour motif religieux était une blessure intentionnelle et donc illégale.

En raison de ce jugement, l’hôpital pédiatrique de Zurich a décidé de suspendre provisoirement les circoncisions religieuses, a indiqué à l’ats son porte-parole Marco Stücheli, confirmant une information du magazine alémanique «Beobachter».

Suite et source : 24 heures.ch, Merci à Astérix

Défrancisation

23:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Assemblée Nationale/Grèce: Marion Maréchal Le Pen interpelle le gouvernement sur la responsabilité des banques dans les scandales financiers

 

Posté par le 20 juillet 2012

 

Intervention à l’Assemblée Nationale de Marion Maréchal Le Pen dans le cadre du débat sur la loi de finances rectificative pour 2012

 

Monsieur le président,

Mesdames et messieurs les ministres,

Chers collègues,

Au travers de ce compte d’affectation spéciale, qui retrace seulement une partie des sommes que nous devons engager pour maintenir de force la Grèce dans l’euro, nous payons les conséquences des manœuvres comptables orchestrées par la tristement célèbre banque d’affaires Goldman Sachs.

Lire la suite de cet article »

23:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Les décors de villes syriennes construits au Qatar

Катар Ночь город Доха

© Flickr.com/Alfred Weidinger/cc-by-nc
 

 

Les décors imitant les places et les établissements gouvernementaux de Damas, ainsi que d'autres villes syriennes, notamment d'Alep et de Lattakié, sont construits non loin de la capitale du Qatar, Doha, a communiqué jeudi l'agence syrienne officielle SANA.

L'information de l'agence indique qu'il s'agit d'une nouvelle tentative des autorités du Qatar d'orchestrer des reportages ayant pour but d'imposer aux téléspectateurs leur vision des événements en Syrie.

 

La Voix de la Russie - 19/07/12

00:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Bachar al-Assad apparaît à la télévision pour la première fois depuis deux jours

Президент Сирия Башар Асад

   

 

Le président syrien Bachar al-Assad est apparu à la télévision d’Etat pour la première fois en deux jours. Le président a écouté le nouveau ministre de la Défense Fahad Dgasim al-Freidg prêter serment. Une cérémonie modeste consacrée à sa prise de fonctions a duré quelques minutes.

Par l’intérieur du local, dans lequel la cérémonie a eu lieu, on peut juger qu’Assad se trouve dans son palais à Damas, et non pas à Lattaquié, comme l’ont rapporté mercredi les forces rebelles.

Les spéculations sur l'état de santé et le lieu où se trouve le président syrien ont commencé le 18 juillet, lorsqu’une explosion a tué ses quatre collaborateurs proches, responsables de la répression de l'insurrection.

La Voix de la Russie

00:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

19/07/2012

Le puits sans fond afghan

 

Dans le monde orwellien que dessine l’Otan, les guerres sont des processus permettant de transférer les richesses des peuples vers les tiroirs-caisses des multinationales de l’armement. Cet argent permettra d’acquérir les médias du « monde libre », qui assureront alors la promotion de la guerre en inventant des motifs humanitaires et en cachant les objectifs économiques. Étranges démocraties, où les peuples sont informées sur les conflits par ceux-là même qui y ont intérêt.

Réseau Voltaire | Rome (Italie) | 14 juillet 2012
JPEG - 111.3 ko

« C’est merveilleux d’entendre les oiseaux saluer de leur chant cette belle journée ici à Kaboul » : ce sont les paroles romantiques par lesquelles Hillary Clinton a ouvert la cérémonie officielle au milieu des arbres du très blindé palais présidentiel dans la capitale afghane.

Tandis qu’elle parlait, d’autres oiseaux à la queue à rayures et étoiles volaient dans les cieux afghans : les chasseurs F/A 18 qui, ayant décollé du porte-avions Stennis dans la Mer Arabique, survolent l’Afghanistan. Une fois leur proie choisie, ils l’attaquent avec des missiles et des bombes à guidage laser et la mitraillent avec leur canon de 20mm, qui tire à chaque rafale 200 projectiles à l’uranium appauvri. Ces avions et d’autres, dont le prix dépasse les 100 millions de dollars, coûtent 20 000 dollars l’heure de vol : chaque mission durant environ huit heures, c’est donc une dépense de plus de 150 000 dollars, auxquels s’ajoute le prix des armes et munitions utilisées.

Et l’an dernier, selon les chiffres officiels, les avions USA/Otan ont effectué 35 000 missions d’attaque sur l’Afghanistan. On ne s’étonnera donc pas que les États-Unis à eux seuls aient dépensé jusqu’ici, pour cette guerre, environ 550 milliards de dollars. Un puits sans fond, qui continuera à engloutir des milliards de dollars et d’euros.

A Kaboul Clinton a annoncé la bonne nouvelle : « J’ai le plaisir d’annoncer que le président Obama a officiellement désigné l’Afghanistan comme plus grand allié non-Otan des États-Unis ». Ceci signifie que ce pays a acquis le statut dont jouit Israël et que, sur la base de l’ « Accord de partenariat stratégique », les USA s’engagent à garantir sa « sécurité ». Selon des fonctionnaires de l’administration, les USA conserveront en Afghanistan 10 à 30 000 hommes, surtout des forces spéciales, flanqués de compagnies militaires privées. Et ils continueront à utiliser en Afghanistan leur propre force aérienne, y compris les drones d’attaque.

Le « plus grand allié non-Otan » recevra de l’Otan une aide militaire de plus de 4 milliards de dollars annuels. L’Italie, qui s’engage à verser 120 millions annuels, continuera à fournir, selon les mots du ministre de la défense Di Paola, « assistance et support aux forces de sécurité afghanes ». Le gouvernement afghan recevra en outre, comme décidé à la conférence des « donateurs » de Tokyo, 4 autres milliards annuels pour les « exigences civiles ». Et dans ce domaine aussi, a déclaré le ministre des affaires étrangères Terzi, « l’Italie accomplira sa part ». Selon la motivation officielle, on aidera de cette façon la « société civile afghane ». Ce qui traduit dans les faits signifie que chaque dollar et chaque euro, dépensé officiellement à des fins civiles, sera utilisé pour renforcer la domination militaire USA/Otan sur ce pays.

Un pays dont la position géographique est de première importance stratégique pour les puissances occidentales et leurs groupes multinationaux, qui avancent de plus en plus vers l’est, en défiant la Russie et la Chine. Pour convaincre les citoyens étasuniens et européens, lourdement touchés par les coupes dans les dépenses sociales, qu’il convient de prélever d’autres milliards de dollars et euros des caisses publiques pour les destiner à l’Afghanistan, on raconte qu’ils servent à apporter de meilleures conditions de vie au peuple afghan, en particulier aux femmes et aux enfants. C’est la fable qu’Hillary Clinton a racontée, accompagnée par le gazouillis des petits oiseaux de Kaboul et par le chœur de ceux qui jouissent de toute cette largesse.

Traduction

23:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Marisol Touraine pas choquée par la croix gammée sur le front de Marine Le Pen

21:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Comment se familiariser très jeune avec l'art de tuer


 Un groupe de photos est apparu dans les médias montrant des enfants israéliens dans la base de l’Armée Shomeron en Cisjordanie, près de Naplouse, apprenant à tirer avec différents types d’armes et à camoufler leurs visages.

 

 

CNTF
Dimanche 15 Juillet 2012

20:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

La Chine et la Russie opposent leur veto au projet de résolution occidentale contre le régime syrien

 

Le Conseil de sécurité des Nations unies à New York, le 12 mars 2012.
Par RFI

La Russie et la Chine ont opposé ce jeudi 19 juillet 2012 leur veto - le troisième depuis le début du conflit syrien - au Conseil de sécurité de l'ONU à une résolution occidentale menaçant de sanctions le régime de Bachar el-Assad. Les Etats-Unis considèrent que le Conseil de sécurité a « totalement échoué » et veulent désormais travailler « en dehors du Conseil ».

 

Avec notre correspondante à New York, Alexandra Genest

Dix-sept mois et 17 000 morts plus tard, le Conseil de sécurité de l’ONU reste toujours incapable d’actions. La faute à la Russie et à la Chine, vent debout contre tout texte hostile à leur allié syrien.

L’ambassadeur britannique Mark Lyall Grant s’est dit « consterné » par ce troisième double veto russo-chinois, accusant les deux pays de « mettre leurs intérêts nationaux avant la vie de millions de Syriens ». Son homologue allemand Peter Wittig a, lui, déploré une « occasion manquée » et a estimé que le peuple syrien risquait « d'en payer le prix ».

« Il est désormais clair que la Russie ne vise qu’à laisser plus de temps au régime syrien pour écraser l’opposition », a déclaré de son côté l’ambassadeur français, avant d’avertir Moscou et Pékin que « l'histoire leur donnera tort, l'histoire les jugera, elle commence déjà à le faire en ce moment-même à Damas », a estime Gérard Araud en allusion aux combats qui font rage dans la capitale syrienne.

Le projet de résolution occidental ne prévoyait pourtant qu’une « menace » de sanctions si Damas ne baissait pas les armes dans les 10 jours et se référait à un article excluant tout recours à la force. Mais les Russes, hantés par le scénario libyen, n’ont rien voulu entendre.

 

20:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Aide Médicale d'Etat: "prêts à se faire opérer pour être régularisés"

Rédacteur : Damien le 19 juillet 2012 à 14:39

Témoignages de professionnels de la Santé qui pointent les dérives de l’Aide médicale d’État.

Cette fois-ci encore, les médecins ne lui ont rien trouvé. Depuis un an et demi, Abukaria*, jeune Comorienne de ­33 ans, entrée en France en touriste, séjourne illégalement sur le territoire français. «C’est pour me faire soigner, confie-t-elle. L’hiver dernier, j’ai eu des fourmis dans les mains. Parfois, ça me reprend. J’ai vu des généralistes, des spécialistes, fait des radios, des ­scanners, mais personne n’y comprend rien…» Grâce à l’aide médicale ­d’État (AME), Abukaria, tout comme 220 000 clandestins en 2011, n’a payé cette année qu’un droit de timbre de 30 euros.

Au Centre médical Europe, près de la gare Saint-Lazare, des «AME», on en croise à tous les étages. Et chez les médecins débordés, on sent poindre une certaine exaspération. «Beaucoup sont charmants, mais d’autres sont très exigeants!, soupire une généraliste. Il est normal que la France soigne les plus misérables, sauf que certains abusent vraiment.» Il y a cette femme qui vient faire un bilan complet tous les deux mois. Cette autre qui a exigé la sclérose de ses varicosités, ainsi que six paires de bas de contention, «pour sa sœur en Algérie». Ces Africaines qui savent mieux que la dermatologue quelle crème guérira leur eczéma: le Diprosone, un dermocorticoïde qui a la particularité d’éclaircir la peau… Il y a aussi cette patiente victime d’un malaise, dont on prévient le mari, qui constate, ahuri… que ce n’est pas sa femme. «Ah oui, explique la patiente, j’ai perdu ma carte, alors j’ai pris celle d’une amie…»

«On a failli en venir aux mains!»

La plupart des médecins déplorent le manque de contrôle. Pour obtenir l’AME, «c’est superfacile!», témoigne Abukaria. Il suffit de justifier d’une résidence ininterrompue de trois mois en France, et d’un revenu inférieur à 634 euros par mois. Pour «prouver» qu’elle n’avait aucune ressource, Abukaria a simplement montré que le forfait de son portable n’était qu’à 5 euros… «La semaine dernière, j’ai reçu un homme qui voulait se faire arracher quatre dents, toutes saines, raconte un dentiste. En fouillant dans son dossier, j’ai vu qu’il était adressé par un service d’orthodontie, où il avait entamé un traitement esthétique pour aligner ses dents, facturé 4 000 euros! Rendez-vous compte que ce type bénéficie de l’AME et s’offre un service que n’ont pas les moyens de se payer la plupart des assurés sociaux! J’ai réussi à le faire payer pour les extractions, mais on a failli en venir aux mains!»

Comment admettre qu’«un assuré social lambda qui paye ses cotisations sociales, mais qui n’a pas de mutuelle, ait une moins bonne couverture qu’un étranger en situation irrégulière?», s’interrogent plusieurs praticiens du Centre Europe, qui voient défiler de nombreuses familles modestes. «Cela fonctionne comme un supermarché, témoigne le dentiste. À partir du moment où c’est gratuit, les gens veulent tout ce à quoi ils ont droit, même s’ils n’en ont pas besoin.» Comment tenir bon lorsque le patient, parfois accompagné d’un interprète ou d’un «cousin» costaud, s’énerve et exige «20 boîtes de Doliprane et 10 flacons de bains de bouche», puisque «c’est gratuit»? «Parfois on craque, avoue un médecin. De toute façon, si on ne cède pas, ils iront voir ailleurs…» Comme les bénéficiaires de l’AME n’ont pas de médecin traitant à déclarer, «cela entraîne un nomadisme et la multiplication d’examens redondants», poursuit-il.

Prêts à se faire opérer pour être régularisés

Car le système est pervers. «Plus ils ont d’ordonnances et de certificats, plus ils ont de chances d’être régularisés, explique un généraliste. C’est pour cela qu’ils veulent absolument qu’on leur trouve une maladie grave! Certains sont même prêts à se faire opérer quatre ou cinq fois… Il y a quelque temps, ils s’étaient passé le mot de manger avant les prises de sang, pour qu’on leur trouve du diabète!» Urologue et député UMP, Bernard Debré confirme: «Lundi, deux Turcs sont venus me voir, tous deux disant souffrir de brûlures urinaires, raconte-t-il. Mais leurs examens ne montraient rien! J’ai donc refusé de leur prescrire les antibiotiques et les analyses complémentaires demandés. En cas d’arrestation, cela leur aurait ­permis de dire “Regardez, je suis très malade, j’ai vu 50 médecins, je suis même allé jusqu’au Pr Debré pour me soigner!”»

Il y a trois ans, c’était un député malien qui lui avait demandé de l’aide. «Sa première épouse avait déjà fait une FIV ici, en payant, se souvient le Pr Debré. Il voulait une autre FIV pour sa seconde épouse, en situation irrégulière, donc à l’AME. J’ai refusé. Il fallait du courage, car à l’époque, c’était théo­riquement possible!» En 2011, après l’instauration du forfait annuel de 30 euros, le gouvernement a également restreint le panier de soins: en sont désormais exclues la procréation médicalement assistée et les cures thermales…

Durées d’hospitalisation plus longues

«Des mesures qui visaient à ralentir la progression des dépenses liées à l’AME», rappelle l’ancien ministre de la Santé, Xavier Bertrand. Car depuis son entrée en vigueur il y a douze ans, le coût du dispositif a explosé: 588 millions d’euros en 2011, contre 75 millions dans le budget 2000! Pour expliquer cette courbe exponentielle, le rapport parlementaire de Claude Goasguen (UMP) et Christophe Sirugue (PS), publié en 2011, «exclut la fraude caractérisée». «Les causes sont plutôt dues à la croissance du nombre de bé­néficiaires, avancent les deux députés, et aux modalités de la tarification hos­pitalière».

La seule facture hospitalière pèse pour trois quarts des dépenses. En contrepartie de cette «mission d’intérêt général», les hôpitaux ont tendance à surfacturer les soins accordés aux sans-papiers. «Il est pour le moins surprenant qu’une séance de dialyse coûte 349 euros en général mais 990 euros à l’APH de Paris pour les patients AME et 1 815 euros à Marseille!», souligne le député UMP Dominique Tian. Comme le note le rapport, «l’hôpital, aujourd’hui, n’est parfois pas incité à une sortie rapide du patient d’un service coûteux en raison du caractère journalier de la facturation. Cela peut conduire à des durées d’hospitalisation des bénéficiaires de l’AME sensiblement plus longues que la moyenne…»

En tout cas, même si personne n’a su mettre de nom sur ses mystérieux picotis, Abukaria est «satisfaite de sa prise en charge médicale». Et bien décidée à rester en France. «Si les médecins ici ne trouvent pas ce que j’ai, lâche-t-elle, vous pensez bien qu’aux Comores ils ne trouveront pas plus!»

Suite et source : Le Figaro, Merci à Billy

Défrancisation

19:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Un braqueur abattu par un bijoutier en plein Paris

18:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)