Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1056

  • Appel à la solidarité : Damien Rieu, porte-parole de Génération Identitaire, vient de perdre son emploi à cause de son engagement

    Appel à la solidarité : Damien Rieu, porte-parole de Génération Identitaire, vient de perdre son emploi à cause de son engagement

     
     

    09/11/2012 — 21h15
    LYON (NOVOpress) — Décidément, il ne fait pas bon être militant en France à l’heure actuelle. Après les quatre militants de Poitiers victimes de l’arbitraire du Système, c’est au tour de Damien Rieu, l’un des porte-paroles de Génération Identitaire et des jeunes identitaires lyonnais de Rebeyne!, de subir un véritable mort sociale. En effet, il a été renvoyé aujourd’hui de son emploi, explicitement pour son engagement. Nous relayons son appel publié initialement sur Fdesouche pour trouver un nouvel employeur et nous comptons sur le sens de la solidarité des lecteurs de Novopress.


    Chers amis de Fdesouche,

    Je m’appelle Damien Rieu. J’ai 23 ans et je suis l’un des porte-paroles de Génération Identitaire et des jeunes identitaires lyonnais de Rebeyne!. Vous m’avez sans doute aperçu ou entendu dans divers reportages ces derniers mois (Envoyé Spécial, Bourdin, etc.).

    J’étais, jusqu’à ce matin en contrat de stage dans le cadre de mon alternance, en Master I de communication. Ce midi, mon patron m’a convoqué pour me notifier mon renvoi, suite à mes interviews pour l’action de Poitiers et la Convention Identitaire. Je travaillais depuis trois mois dans une maison d’édition lyonnaise, dans laquelle je gérais la communication.

    Je paye aujourd’hui le prix fort de mon engagement politique. Mais je ne regrette rien. Ni Poitiers, ni la télévision. Au contraire, j’en suis fier plus que jamais. Mais je vous écris aujourd’hui pour faire appel à votre solidarité, vous les lecteurs de Fdesouche, pour lesquels je me bats au quotidien.

    Je dispose d’une expérience dans la communication institutionnelle, le webmarketing, la communication municipale, les relations presses et évidemment tout ce qui concerne la communication politique.
    Je suis également graphiste, monteur vidéo et j’ai une bonne connaissance de l’outil internet et des réseaux sociaux. Je recherche donc un contrat de professionnalisation ou un contrat de stage dans le domaine de la communication, afin de pouvoir poursuivre mes études en alternance ou à défaut, toute proposition d’emploi dans ce domaine ou non, m’autorisant si possible à continuer mon travail de porte-parole.

    Vous pouvez me contacter sur damien.rieu.pro@gmail.com

    [cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • La Grande Mosquée de Paris nie le racisme anti-blanc

     

     

    Vidéo réalisée par l’équipe de Fdesouche.

    09/11/2012 — 22h00
    PARIS (via l’Observatoire de l’Islamisation) — “Le racisme anti-blanc ça n’existe pas”, a affirmé Abdelah Zekri au micro de Jean-Jacques Bourdin ce matin. Il dirige l’Observatoire de l’islamophobie de la Grande Mosquée de Paris, réseau de mosquées dont les imams sont des fonctionnaires de l’Etat algérien. Ce qui n’empêche pas Zekri de se dire Français, et il l’est de papier efffectivement. Il est aussi le principal porte-parole de la Mosquée de Paris.

    Les milliers de Français agressés et insultés de “sales blancs“, de “toubabs”, de “face de craie”, etc. apprécieront le négationisme de l’institution musulmane. Une insulte aux nombreux Français tués par des Maghrébins ces dernières années.

    [cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Le président israélien inaugure un nouveau musée juif à Moscou

    Le président israélien, Shimon Peres, a inauguré avec émotion jeudi 8 novembre 2012 à Moscou un nouveau musée juif qui retrace l'histoire tumultueuse des juifs en Russie de l'époque tsariste à aujourd'hui en passant par les répressions staliniennes et l'Holocauste.

    « nous n'oublierons jamais les victimes du peuple juif dans la lutte contre le nazisme »

    "C'est un important témoignage historique des grandeurs de l'homme, mais aussi de ses faiblesses", a déclaré M. Peres lors de l'inauguration du Musée juif et Centre de la tolérance aménagé dans un ancien dépôt d'autobus érigé en 1926 par l'architecte d'avant-garde Konstantin Melnikov. "Voilà un moment très émouvant pour mon peuple, pour mon pays et pour moi", a ajouté M. Peres, en présence de nombreux représentants de la communauté juive russe, parmi lesquels les milliardaires Viktor Vekselberg et Roman Abramovitch, propriétaire du club de football anglais Chelsea.

     

    M. Peres a été reçu ensuite au Kremlin par son homologue russe, Vladimir Poutine, qui a déclaré que ce musée était "une nouvelle contribution dans la lutte contre la xénophobie et le nationalisme", selon le site de la présidence russe. M. Poutine a observé qu'au cours de la Deuxième Guerre mondiale, l'URSS avait enregistré le plus grand nombre de victimes. "Mais nous n'oublierons jamais les victimes du peuple juif dans la lutte contre le nazisme, nous n'oublierons jamais l'Holocauste", a-t-il souligné. Le grand rabbin de Russie, Berl Lazar, a lui évoqué "une nouvelle ère pour la vie des juifs russes".

    Crif

  • Bavière : pas de croix sur le sommet, pour plaire aux musulmans !

    sans-titre.png Bavière.png

     

    09/11/2012 — 08h00
    MUNICH (NOVOpress) — Ce n’est sans doute pas à proprement parler de la dhimmitude, mais un bien trivial appât du gain qui pousse à adapter sans honte des supports publicitaires à une clientèle espérée fortunée. Après les polémiques autour du symbole helvétique qu’est la croix blanche sur fond rouge, sur les fameux couteaux ou sur l’empennage des appareils de la Swiss, et qui pourrait offusquer les musulmans ; après Ikéa éclipsant les modèles féminins de son catalogue saoudien, c’est au tour de la ville touristique de Garmisch-Partenkirchen (Bavière) de retoucher des dépliants en langue arabe.

     

    Les responsables du tourisme local déplorent en effet que malgré l’ouverture d’une salle de prières et l’installation de toilettes satisfaisant à tous les préceptes de l’islam, le nombre de nuitées de touristes musulmans ne dépasse toujours pas les 3.000. Il y a pourtant des sites touristiques et de sports d’hiver qui en attirent dix fois plus, ce qui mérite sans doute de faire un effort…

    La principale attraction de Garmisch-Partenkirchen est bien sûr, juste à la frontière avec l’Autriche, la Zugspitze (photo ci-dessus), 2.962 mètres, le point le plus haut de toute l’Allemagne – tout un symbole – surmontée depuis 1851 d’une croix de 4,88 mètres. Et le site est facilement accessible par train à crémaillère ou par funiculaire. Restauré pour 15.000 euros au début du nouveau millénaire, redoré et replacé en 2009, le monument a maintenant disparu des nouveaux prospectus en langue arabe !

    Certes, dans le Land de Bavière et surtout quand il s’agit de valeurs chrétiennes, le politiquement correct laisse encore plus de liberté d’expression qu’ailleurs dans la république fédérale : une émission de radio satirique a ainsi pu proposer de ne pas en rester dans les demi-mesures, et de carrément remplacer la croix sommitale par un croissant.

    Mais tous ces récents comportements posent une question de plus en plus lancinante : les peuples prêts, pour de simples raisons commerciales, à faire l’impasse sur tout ce qui symbolise leurs racines, peuvent-ils encore prétendre à un avenir ?

    Crédit photo : DR

    [cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Manifestation contre l'islamisme à Paris

    sans-titre.png manif anti-islman.png

     

    09/11/2012 — 16h00
    PARIS (NOVOpress) — Présents lors de la Convention identitaire, Pierre Cassen et Christine Tasin, avec les associations Riposte laïque et Résistance républicaine, coorganisent demain une manifestation contre l’islamisme à Paris. Rendez-vous à partir de 14 heures place Denfert-Rochereau dans le 14ème arrondissement. Direction place d’Italie. Egalement intervenant lors de la Convention, Renaud Camus prendra la parole à la fin de cette manifestation.

    [cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Et ce n'est qu'un début...

    sans-titre.png fils de pédé.png

    Contre-info.com

  • Télé-vulgarité: Audrey Pulvar embrasse à pleine bouche Enora Malagré...

    sans-titre.png Pulvar.png

    La directrice générale des Inrocks et la chroniqueuse de D8 ont échangé, jeudi soir, un baiser sur D8 pour soutenir la cause du mariage pour tous.

    Un baiser militant. Voilà comment Audrey Pulvar et Enora Malagré entendaient présenter leur long baiser en faveur du mariage homosexuel, sur le plateau de "Touche pas à mon poste", présenté par Cyril Hanouna. Ce passage à l'acte conforte la prise de position d'Audrey Pulvar dans son édito publié dans le dernier numéro des Inrocks.

    Car cette semaine, l'hebdomadaire publie une double couverture avec deux couples de même sexe échangeant des baisers. En titre, on peut lire : « Mariage, adoption, procréation : Oui ! La gauche doit mettre la langue ». C'est précisément cette Une qui a incité Cyril Hanouna à reproduire la scène dans son émission. Chaleureusement invitée à rejoindre Enora Malagré, fan d'Audrey Pulvar, cette dernière ne s'est pas fait prier. Et Cyril Hanouna n'a pas boudé son plaisir : "C'est un des plus beaux moments de ma vie ! » s'est-il réjoui après l'étreinte entre les deux femmes.

    Le texte de loi sur les mariages des couples homosexuels, présenté ce mercredi au Conseil des ministres, polarise l'attention médiatique et divise encore les élus de droite et de gauche.

    TF1 News - 09/11/12

     

  • La Une ignoble de Charlie Hebdo contre Mgr Vingt-Trois et les catholiques

     

    Charlie Hebdo caricature Mgr Vingt-Trois en Une de façon obscène

    Image supprimée par l'auteur du blog

    "Le mariage pour tous" fait l'objet d'une couverture très provocante à la une de l'hebdomadaire Charlie Hebdo.

    On y voit une représenation caricaturale de l'archevêque de Paris, titrée "Mgr Vingt-Trois a trois papas" composée d'un homme barbu censé représenter "Dieu le Père", de Jésus-Christ et du Saint-Esprit en train d'être sodomisés l'un par l'autre.

    Avant même sa publication, ce numéro de Charlie Hebdo suscite déjà de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

    Mis en ligne le 06/11/2012 par e-llico.com

  • [Exclusivité Novopress] Christophe Stirbois répond à Benjamin Biolay

     

    9 novembre 2012

    sans-titre.png Christoph Stirbois.png

     

    Bonjour Christophe et merci d’avoir accepté de répondre à NOVOpress. Par une phrase très déplacée dans son dernier album (« La vengeance est un plat que certains mangent froid comme Stirbois s’est mangé son cèdre »), le chanteur bobo Benjamin Biolay vient de réveiller chez vous un souvenir douloureux. Comment expliquez-vous que votre père soit encore ainsi traîné dans la boue par les gardiens du temple du politiquement correct, près de 25 ans après sa tragique disparition ?

    Il a été une figure emblématique du combat national notamment à travers le fameux “tonnerre de Dreux”. Il fit alors réellement entrer le FN dans la vie politique nationale, faisant alliance avec le RPR de l’époque pour battre le Parti socialiste. Cet événement est resté en mémoire, et nombreux sont encore ceux qui font référence à son engagement, sa façon de travailler, son dévouement. Il était au contact de ses compatriotes et de leurs préoccupations, toujours disponible pour les militants et ses proches. J’ai du mal à comprendre que 24 ans après son décès un chanteur bobo décide de salir le nom des Stirbois pour faire un bon mot… Peut-être veut-il faire parler de lui, créer le “buzz” ? C’est simplement pathétique.

    A contrario, pensez-vous que le souvenir de Jean-Pierre Stirbois et la figure du militant total qu’il incarnait aux yeux de beaucoup peut encore être un phare pour l’engagement des patriotes ?

    Je pense que mon père incarnait un militantisme sain, véritablement désintéressé, qu’il mettait en œuvre avec une véritable rigueur morale. Il a toujours été proche des gens et je pense que beaucoup l’appréciaient et l’aimaient même pour cela. La politique était pour lui un sacerdoce. C’était un acharné du travail (NDLR : il en est certainement mort, dans un tragique accident de voiture alors qu’il revenait d’un meeting) et il ne voyait que l’intérêt de la France et des Français !

    Auriez-vous, pour conclure, un message personnel à transmettre à Benjamin Biolay ?

    Lâchement M. Biolay insulte la mémoire de mon père dans le but de gagner, pense-t-il, certainement plus de parts de marché… Il fait parler sa haine dans une attaque malsaine envers un vrai patriote qui a servi la France avec courage, dévouement, altruisme ! Mais ces mots, M. Biolay n’en connait évidemment pas la signification et n’en a sûrement jamais fait preuve. J’espère pour lui que personne ne viendra un jour salir ainsi la mémoire de ses parents.

    Crédit photo : DR

    [cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Les musulmans demandent une déclaration solennelle de Hollande contre l’islamophobie

    08/11/2012

    France : Les musulmans demandent une déclaration solennelle de Hollande contre l’islamophobie



     Les musulmans de France demandent une déclaration solennelle du président François Hollande contre l’islamophobie. Une délégation du Conseil français du culte musulman (CFCM) a formulé cette requête lors d’un entretien jeudi après-midi avec le Premier ministre Jean-Marc Ayrault à Matignon.

    Le président Hollande a fait de la lutte contre l’antisémitisme une “cause nationale” jeudi dernier, lors de l’hommage aux victimes de l’attentat de l’école juive de Toulouse.

    “Vue la montée des actes islamophobes et le racisme anti-musulman, nous souhaitons une déclaration solennelle de M. le président de la République, qu’il associe également les musulmans français à cette cause nationale”, a déclaré Abdellah Zekri, qui préside l’observatoire contre l’islamophobie au sein du CFCM, à l’issue de sa rencontre avec le Premier ministre.

    Selon lui, les actes islamophobes ont augmenté de 34% l’an dernier, une hausse qu’il impute au débat sur la burqa et à la surenchère de la période électorale. Ces actes ont augmenté de 14,6% au premier semestre “et les chiffres pour les mois à venir nous inquiètent”, a ajouté M. Zekri, déplorant les déclarations de Jean-François Copé sur le racisme anti-blanc et le pain au chocolat.

     

    http://www.algerie1.com/flash-dactu/france-le-cfcm-interpelle-hollande-sur-la-montee-des-actes-islamophobes-et-du-racisme-anti-musulman/ http://www.algerie1.com/flash-dactu/france-le-cfcm-interpelle-hollande-sur-la-montee-des-actes-islamophobes-et-du-racisme-anti-musulman/    

    ALTERINFO.NET


     

     

     

  • Le président Bachar el-Assad veut "vivre et mourir" en Syrie

    sans-titre.png B el-Assad.png

    Le président syrien Bachar el-Assad a déclaré dans une interview accordée jeudi à la chaîne russe en langue arabe Roussiya al-Youm qu'il ne quitterait jamais son pays et qu'il ne chercherait refuge nulle part ailleurs.

    "Je ne suis pas une marionnette de l'Occident. Je suis Syrien, je vis et je mourrai en Syrie", a-t-il martelé dans cette interview qui sera diffusée en intégralité vendredi.

    Par ailleurs, le chef de l'Etat syrien a mis en garde contre toute intervention étrangère dans son pays qui aurait, selon lui, des conséquences imprévisibles.

    "Une telle intervention entraînerait un effet domino qui affecterait le monde, de l'océan Atlantique à l'océan Pacifique", a-t-il prévenu.

    Mardi dernier, dans une interview à la chaîne de télévision Al-Arabiya, le premier ministre britannique David Cameron s'est dit favorable à une sortie sécurisée du président Assad de Syrie si cela pouvait mettre fin à l'effusion de sang dans le pays.

    "Je préférerais évidemment qu'il soit traduit en justice (…). Je ne lui offre certainement pas un plan de sortie en Grande-Bretagne, mais s'il veut partir, il pourrait partir, cela pourrait être arrangé", a déclaré le chef du gouvernement britannique.

    Bachar el-Assad fait face depuis près de vingt mois à une révolte devenue conflit armé. Selon l'Onu, ce conflit a déjà fait plus 30.000 morts et près de 340.000 réfugiés. Damas déclare lutter contre des bandes armées et soutenues par des pays occidentaux et certains Etats arabes.

    RIA Novosti - 08/11/12

  • Suite de l'article "1500 néo-nazis ont fait la fête samedi soir à Toul "


    Les autorités françaises mises «devant le fait accompli»

    C'est un journaliste allemand, infiltré dans un des groupuscules, qui a raconté la soirée dans le Berliner Zeitung, un récit repéré ce jeudi par France 3 . Empêchés par la police de se réunir à Volmunster, en Moselle, les néo-nazis venus d'Allemagne, d'Autriche, de Suisse et de , se sont finalement repliés sur leur plan B, Toul, où ils avaient loué un hangar à un particulier, en pleine zone industrielle. Un jeu de «cache-cache» habituel pour ce genre de soirée, où les invités reçoivent les informations au fur et à mesure.

    Ce rassemblement semi-improvisé a, comme lors de l'édition 2009 à quelques kilomètres de là, pris de cours les autorités françaises. La mairie a même été prévenue... par un journaliste suisse bien informé. «Il a appelé samedi soir pour avoir une réaction de Mme le maire sur le rassemblement en cours, alors qu'on ne savait strictement rien», explique le directeur de cabinet Dominique Pocreau, interrogé par leparisien.fr. «Dès qu'on a su ça, on s'est rapproché des services de police, mais eux aussi venaient d'être mis devant le fait accompli».

    Le préfet de Meurthe-et-Moselle, a en effet été alerté un tout petit peu plus tôt «d'un important mouvement de cars» selon la préfecture. Une fois les cars et les centaines de voitures arrivées à Toul, «le préfet a donc pris les dispositions nécessaires au niveau du dispositif de sécurité». «Une compagnie de CRS de Jarville et des policiers ont été déployés autour du hangar. Et la gendarmerie a été alertée mais n'a pas eu à intervenir» explique-t-on encore de source préfectorale.

    Pas de troubles à l'ordre public

    Aucun représentant des forces de l'ordre n'était en revanche dans la salle, où, selon le récit de la presse allemande, les skinheads faisaient tranquillement l'apologie du nationalisme blanc et de l'antisémitisme. Ce qui s'est passé ce soir là dans le hangar tombait sans doute sous le coup de la loi française, mais la priorité des autorités était bel et bien l'ordre public. Le rassemblement ayant lieu dans un lieu privé, et, qui plus est, dans une zone industrielle, « il n'y avait pas de risques pour la population civile », explique ainsi la préfecture. «La fête a pris fin à 5h30 du matin et ils sont tous repartis, il n'y a eu aucun débordement, ni aucune dégradation», assure-t-elle.

    La relative tranquillité dont ont joui les skinheads lors de cette soirée suscite un certain remous en Allemagne. Un eurodéputé a ouvertement critiqué la coopération policière entre les deux pays et la sous-estimation du mouvement Hammerskins, qui dispose en d'une section active, la «Crew 38».

    La mairie de Toul, de son côté, envisage de contacter très rapidement le propriétaire du hangar loué. « Il faut qu'on discute avec lui des normes de sécurité, on ne peut pas faire n'importe quoi dans une zone industrielle », explique Dominique Pocreau qui ajoute qu'«on n'aurait pas manqué de chercher une responsabilité du maire s'il y avait eu un accident ».

    LeParisien.fr

  • Lorraine: 1500 néo-nazis ont fait la fête samedi soir à Toul, à l'insu de la mairie

    sans-titre.png TOUL.png

    Zone industrielle de Toul

    La ville de Toul, en Meurthe-et-Moselle, a accueilli à son insu un rassemblement de 1500 néo-nazis venus en majorité d'Allemagne, dans la nuit de samedi à dimanche. Venus célébrer le 20e anniversaire de la Délégation allemande d'Hammerskin Nation, le plus important groupe néo- en Europe, les militants extrémistes avaient loué au dernier moment un hangar dans une zone industrielle, pour y organiser une série de concerts de métal jusqu'au petit matin.

     
     

    Un dispositif policier a été rapidement mis en place autour du site pour empêcher tout débordement, mais aucune interpellation n'a eu lieu.

    LeParisien.fr

     

  • Un enfant tué par un couple de lesbiennes, car il ne voulait pas appeler l’une d’elles « papa »

     

    Engeline De Nysschen, reconnue coupable par le tribunal.

    C’est une histoire horrible, qui s’est déroulée en Afrique du Sud en 2006, mais qui se produira probablement bientôt en France, vu le vent de folie qui souffle sur le pays.

    Après que les parents du petit Jandre Botha ont divorcé, sa mère obtint sa garde auprès d’un tribunal.
    Puis, elle se mit en « couple » avec une femme…

    cliquer sur l'image pour acquérir cet autocollant de circonstance...

    Au bout d’un moment, celle-ci ne supporta pas que le petit garçon de 4 ans refuse de l’appeler « papa », malgré ses injonctions.

    Elle finit par battre le petit, sans que sa mère ne réagisse ni ne proteste, jusqu’à ce que mort s’en suive.

    Les deux mégères tentèrent sans succès de faire croire que le garçonnet avait glissé dans sa baignoire.

    Mais les médecins comprirent vite que cette version n’était pas crédible, au vu des terribles blessures subies par l’enfant : fracture du crâne et lésions cérébrales, jambes, clavicules, mains et bassin cassés…

    Contre-info.com

    Source

  • Ayrault viole sa promesse et augmente la TVA


    Débat Ayrault-NKM des paroles et des actes par warrant

    7 novembre 2012

    Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a présenté ce mardi matin son Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi. Entre autres mesures, inspirées du rapport Gallois, figure une hausse de la TVA. Un impôt indirect qui impacte immédiatement le caddie de la ménagère et le quotidien des classes moyennes et des couches populaires. Assurément une mesure sociale, pour un premier ministre socialiste.

    Mais le plus scandaleux, et qui le discrédite totalement, c’est qu’il avait promis que le quinquennat socialiste ne procèderait à aucune hausse de la TVA. C’était il y a six semaines, face à Nathalie Kosciusko-Morizet, dans l’émission « Des Paroles et des Actes », sur France 2. Il affirme alors, face à son adversaire, à propos de la TVA : « Nous l’avons supprimée, et nous n’avons pas l’intention d’augmenter la TVA comme vous l’aviez fait parce que c’est une mesure injuste (…). Nous ne ferons pas l’erreur que vous avez faite« . C’est à la fin de l’émission.

    Contre-info.com

     

  • Ecole publique...

    sans-titre.png école drapeaux.png

     

     

    L’institutrice est très satisfaite. Chaque élève a dessiné le drapeau de son pays d’origine (ou supposé tel).

    Oui, c’est en France.

    Contre-info.com