FAITS DIVERS - Dans la nuit de vendredi à samedi, les habitants de la cité des Périchaux, dans le XVe arrondissement de Paris, ont cru vivre l'enfer. Selon le Parisien, vers 5 heures du matin, des groupes de jeunes commencent à s'affronter à coups de pétards sous les fenêtres de la cité. Un pétard atterrit sur un balcon, et trois appartements commencent à flamber, aux onzième et douzième étage, heureusement sans faire de victime.

A Corbeil-Essonnes, un incendie dans une tour d'habitation a également nécessité l'évacuation d'une centaine de personnes et fait un blessé léger. Là encore, le sinistre est dû à des tirs de feu d'artifice qui ont atterit sur le balcon d'un appartement.

Plusieurs interpellations ont également eu lieu à Grigny et dans les Yvelines, suite à des affrontements entre des jeunes et des forces de police. A Saint-Denis (93), un jeune a été touché par des tirs de kalachnikov. Selon le JDD, l'homme de 26 ans, blessé léger, s'est fait tirer dessus aux alentours de 20h30, aux abords du stade de France.

Malgré ces incidents, à la préfecture police (PP), on tient à souligner que la nuit a été plutôt calme, "en grande partie grâce à la météo". Il a en effet plu une grande partie de la nuit du 13 au 14 juillet.

 

Metro