Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2012

"J'ai l'impression de regarder toute une nation dresser son propre bûcher funéraire"

18 juin 2012

Voici l’extrait d’un reportage diffusé par la BBC et relayé par Fdesouche sur Enoch Powell. Ce conservateur britannique fut le premier homme politique anglais à se dresser contre la politique d’immigration massive. Il prononça un discours poignant qui mis fin à sa carrière.

 

Voir la suite du reportage… autres vidéos

 

Contre-info.com

20:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Grèce: nouvelle victoire des nationalistes radicaux

 

Des responsables de l'Aube dorée jetant des confettis du haut de leur local, devant des centaines de partisans.

Il y a un mois environ, les nationalistes radicaux grecs du mouvement Aube dorée avaient surpris tout le monde et déclenché un séisme politique en atteignant les 7 % aux élections législatives, enterrant au passage le parti patriotique.
Depuis, le mouvement a bien sûr été victime d’une intense campagne de propagande médiatique : vieux dossiers sortis des placards, insinuations en tout genre, incidents montés en épingle (porte-parole du mouvement ripostant énergiquement à deux députés communistes à la télévision,  journalistes obligés de se mettre au garde-à-vous devant le président), etc.

Aucune coalition de gouvernement ne sortant du parlement, de nouvelles élections législatives ont été organisées hier. Tous les journaleux et sondeurs expliquaient que le parti nationaliste allait s’effondrer, les électeurs s’étant suffisamment défoulés la première fois, ou s’étant fait berner mais ayant depuis découvert l’horrible vérité sur l’Aube dorée…

Que nenni : hier le mouvement nationaliste a réitéré son score de 7% (contre 0,3 % en 2009 !), obtenant 18 députés.
Une stratégie de radicalité, de fermeté, de force et d’action sociale qui porte ses fruits.

« Le vote d’aujourd’hui prouve que le mouvement nationaliste est enraciné », a déclaré le chef du mouvement Nikolaos Mihaloliakos dans une allocution télévisée. « Aube dorée représente la Grèce du futur. »

« J’adresse mes plus sincères condoléances à tous ceux qui ont tenté non seulement de réduire la base d’Aube dorée mais aussi de l’empêcher d’entrer au parlement: mesdames, messieurs, vous avez perdu. Vous comme les intérêts que vous représentez », a-t-il poursuivi.

« Le combat contre vous continue, le combat contre la désinformation du peuple grec continue. »

Contre-Info.com - 18/06/12

19:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Discours de Marion Maréchal Le Pen

Posté par le 18 juin 2012

 

Discours prononcé par Marion Maréchal Le Pen, élue députée du Front National à l’Assemblée Nationale le dimanche 17 juin 2012.

Mes chers amis,

Ce soir nous avons toutes les raisons d’être fiers. Fiers d’abord de nos résultats à la mesure du travail fourni. Fiers aussi des électeurs vauclusiens qui, dans leur lucidité et malgré les manœuvres d’appareil, ont gagné par les urnes la représentation à laquelle ils ont droit.
Je tiens également à partager cette victoire avec les centaines de candidats du Front National qui, malgré leur courage et leur mérite, n’ont pu accéder à ce deuxième tour.

Enfin, aujourd’hui est effacé l’outrage infligé en 1990 à Jean-Marie Le Pen et le Front National. Justice est faite et l’avenir est désormais à nous !

Réjouissons-nous, de cette campagne est née une formidable dynamique humaine que nous amplifierons coûte que coûte pour les élections à venir. Car cette victoire est surtout celle des militants qui m’ont accompagnée.

Comme vous me l’avez appris, mes amis, en politique il y a le pire et le meilleur de l’homme, moi je n’ai vu en vous, militants du Front National, que le meilleur. J’ai vu des hommes et des femmes, des pères et des mères de famille, étudiants, ingénieurs, cadres ou employés, chefs d’entreprise ou enseignants, serveurs ou commerçants, coller les affiches et boîter les tracts tous les soirs jusqu’à 3H pour se lever à 7h et reprendre leur travail.

Chaque jour, je dois avouer que vous avez forcé un peu plus mon admiration. Et c’est en vous côtoyant que, dans les moments de doute et de fatigue, j’ai toujours conservé l’envie de me battre pour ce peuple formidable que nous sommes. Si nos élites daignaient nous écouter, ils mesureraient tout ce dont nous sommes capables, notre lucidité, notre idéal, notre solidarité dans un monde en mal de repères. S’ils tendaient l’oreille, ils comprendraient pourquoi les jeunes Français dont je fais partie nous rejoignent.

Je suis heureuse d’être la porte-parole de cette jeunesse française qui sera le fer de lance de la nouvelle espérance incarnée par le Front National et Marine dans ce magnifique pays du Comtat Venaissin. Les Français ne veulent pas de ce monde froid où tout est fait pour nous diviser, les uns s’adressant aux privilégiés, les autres aux profiteurs, certains aux seules minorités. La force est que notre message dépasse chacune de ces catégories, notre message s’adresse à chaque patriote, chacun d’entre nous qui, au-delà de ses particularités, a choisi d’adhérer aux valeurs et de poursuivre l’histoire qui a forgé notre identité et notre grandeur.

De nouvelles échéances électorales nous attendent dans les années à venir. Les municipales de Carpentras, Sorgues, Bédarrides sont à portée de main. C’est pourquoi je sais que les Vauclusiens peuvent compter sur votre implication future. Le chemin parcouru est immense, d’abord avec Jean-Marie Le Pen, qui nous honore ce soir de sa présence, et aujourd’hui avec Marine Le Pen, 6,4 millions de Français nous ont déjà rejoints. Et ce n’est que le début ! Je me suis engagée auprès de vous à m’impliquer à long terme dans ce département et je tiendrai parole.

Les idées auxquelles nous adhérons seront enfin représentées à l’Assemblée : la priorité nationale, le rétablissement de la sécurité, la justice sociale, le protectionnisme intelligent, la sauvegarde de notre souveraineté économique et politique, la défense de notre identité face aux défis de la mondialisation.

Une dernière fois, je remercie infiniment l’équipe militante qui m’a accompagnée, leurs épouses et leurs époux, les nombreux électeurs qui m’ont apporté leur confiance, les assesseurs et délégués qui ont consacré cette journée à l’élection, Emile Cavasino notre secrétaire départemental ainsi qu’Hervé de Lépinau mon suppléant dont le soutien moral et politique me fut très précieux.

A tous ceux (les électeurs) qui m’ont fait confiance, à ceux qui travaillent et ne réclament jamais rien, à ceux qui dans l’ombre font vivre ce pays, à ceux à qui on n’offre jamais la parole, je fais devant vous tous le serment de ne jamais céder aux sirènes de la résignation.

Merci.

19:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Florian Philippot réagit sur BFM TV - 18.06.12

19:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Interview de Gilbert Collard, député RBM - 17.06.12

18:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Femmes gendarmes tuées à Collobrières: le suspect, un récidiviste, a avoué

L'homme placé en garde à vue après la mort de deux femmes gendarmes dimanche soir à Collobrières (Var), a reconnu être l'auteur des coups de feu, a annoncé lundi le procureur de la République à Toulon, lors d'une conférence de presse.

Condamné par le passé pour infraction à la législation sur les stupéfiants et vols avec violences, cet homme de 30 ans était sorti de prison en septembre, après 6 ans d'incarcération, a précisé le procureur, Xavier Tarabeux.

La semaine dernière, il avait été condamné à une peine de sursis-mise à l'épreuve pour violences commises sur sa mère.

Il est soupçonné d'avoir tué Alicia Champlon, une adjudante de 29 ans, dont le compagnon est gendarme à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), et Audrey Berthaut, maréchal des logis-chef de 35 ans, mère de deux filles de 5 et 13 ans. Les deux femmes, en poste à Pierrefeu (Var), étaient intervenues pour régler un différend à la suite du vol d'un sac à main.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le suspect a tiré dans un premier temps deux coups de feu sur Audrey Berthaut, un fait considéré comme "un meurtre", avant de poursuivre sa collègue et de tirer six balles dans sa direction, a souligné le procureur, qui, dans ce second cas, a retenu "une volonté de donner la mort par préméditation, donc l'assassinat".

Var Matin - 18/06/12

18:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

José Maria de HEREDIA (1842-1905)

SOIR DE BATAILLE

 

Le choc avait été très rude. Les tribuns
Et les centurions, ralliant les cohortes,
Humaient encor dans l'air où vibraient leurs voix fortes
La chaleur du carnage et ses âcres parfums.

D'un oeil morne, comptant leurs compagnons défunts,
Les soldats regardaient, comme des feuilles mortes,
Au loin, tourbillonner les archers de Phraortes ;
Et la sueur coulait de leurs visages bruns.

C'est alors qu'apparut, tout hérissé de flèches,
Rouge du flux vermeil de ses blessures fraîches,
Sous la pourpre flottante et l'airain rutilant,

Au fracas des buccins qui sonnaient leur fanfare,
Superbe, maîtrisant son cheval qui s'effare,
Sur le ciel enflammé, l'Imperator sanglant.

 

Les Trophées

01:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Deux femmes gendarmes abattues dans le Var

Deux femmes gendarmes ont été tuées par balles, hier soir à Collobrières dans le Var. Les circonstances de la fusillade ne sont pas connues pour le moment.

Les deux femmes, âgées de 25 à 30 ans, seraient intervenues lors d'un cambriolage. L'un des protagonistes se serait emparé de l'arme de l'une des militaires et aurait fait feu.

Le préfet du Var, Paul Mourier, le procureur de la République de Toulon et le commandant du groupement de gendarmerie se sont rendus sur place dans la nuit.

 

Nice-Matin - 17/06/12

01:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

L'Aube dorée se maintient en Grèce - 17.06.12

Parmi les petits partis, seul l'Aube dorée se maintient, avec un score de 6,9 % (18 sièges). Nombre d'observateurs s'attendaient à voir la formation reculer après son entrée surprise au Parlement le 6 mai.

Des militants d'Aube dorée ont manifestée leur joie dimanche 17 juin.

00:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

17/06/2012

Interview de Gilbert Collard élu député dans le Gard

23:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Interview de Marion Maréchal Le Pen

22:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Déclaration de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont - 17.06.12

22:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen battue de 114 voix, le FN va déposer un recours

Pauline Théveniaud | Publié le 17.06.2012, 19h20 | Mise à jour : 21h56

Marine Le Pen a affronté le socialiste Philippe Kemel à Hénin-Beaumont. Au premier tour, elle est arrivée en tête avec 42,36% des voix, loin devant le socialiste (23,50%).

                    

Inconnu du grand public il y a peu, le Philippe Kemel bat Marine Le Pen sur le fil, en obtenant 50,11% des suffrages dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais. Alors que le leader du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, a été éliminé dès le premier tour, le maire de Carvin est élu face à la présidente (49,89%) avec 114 voix d'avance, selon les chiffres communiqués par la préfecture.

 

Le FN va déposer un recours, annonce Steeve Briois.

Après avoir salué «des scores spectaculaires» pour le FN, Marine Le Pen souligne dans son discours qu'«avec 49,9%, soit 114 voix d'écart, seule contre tous, il faudra probablement recompter».

 
 Fustigeant, comme son père quelques minutes avant elle, le redécoupage des circonscriptions, la présidente du Front national lance, pour conclure : «Ce soir, c'est à M. Guéant, que M. Kemel doit adresser ses remerciements.»
 
 
Le Parisien
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

22:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marion Maréchal Le Pen fête sa victoire dans le Vaucluse

22:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le refus par la Russie de toute intervention militaire en Syrie est définitif - 17/06/2012

 

Le refus par la Russie de toute intervention militaire en Syrie est définitif




Beyrouth / L'ambassadeur de Russie au Liban, Alexandre Zasypkin, a affirmé que la position de la Russie rejetant toute intervention militaire en Syrie est "définitive", excluant le déclenchement par l'Otan d'un acte militaire contre la Syrie.

Dans un entretien pour le site du Bulletin libanais, M. Zasypkin a fait savoir que son pays œuvrait pour la tenue d'une conférence internationale dont le but est de parvenir à un règlement politique de la crise en Syrie.

"La Russie voulait, par la tenue de cette conférence, clarifier les positions de toutes les parties extérieures", a ajouté M. Zasypkin, estimant que la situation en Syrie exige l'intensification des efforts pour l'arrêt de la violence et l'arrangement d'un dialogue national.

M. Zasypkin a tenu à souligner que la Russie ne soutenait pas une partie en Syrie, mais qu'elle refuse des résolutions contre la Syrie.

Le diplomate russe a évoqué le financement, l'incitation et l'armement de l'opposition par certaines parties, soulignant que son pays entreprenait des contacts avec des différentes parties extérieures, dont le Etats-Unis, l'UE et l'Iran, pour parvenir à muter la discorde en dénominateurs communs soutenant la solution de la crise en Syrie.

Il a par ailleurs souligné le fait que l'opposition est dispersée et n'a aucune base unifiée.
 

http://www.sana.sy/fra/55/2012/06/16/425774.htm http://www.sana.sy/fra/55/2012/06/16/425774.htm    

ALTERINFO.COM


 

 

 

21:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Gilbert Collard : " Je serai un casse-couilles démocratique"

Avec 42,82% et 670 voix d'avance sur la socialiste Katy Guyot, Gilbert Collard a été élu député dès sa première candidature à l'élection législative. Il obtient plus de 5 000 voix de plus qu'au premier tour, où il avait réalisé un score de 34,57%. L'ancien avocat du MRAP et proche du Parti socialiste est le deuxième député du mouvement « Bleu Marine » a être élu dimanche après la nièce de Marine Le Pen, Marion Maréchal-Le Pen.


Avant l'annonce de sa victoire, il avait subi une journée mouvementée où il a été bousculé et a reçu des crachats lors de sa tournée des bureaux après avoir voté. « Ne me crachez pas dessus. Croyez en moi . Je serai un casse-couille démocratique. Je ne laisserai rien passer », a demandé le député nouvellement élu au micro de France 2. S'expliquant sur son rôle et son profil de député, il a expliqué qu'il utiliserait «Je compte faire entendre la voix d'un peuple qui en a assez. J'utiliserai tous les arguments du droit. Je compte aussi faire un travail pédagogique auprès des communautés pour leur dire que nous les aiderons mais qu'ils doivent respecter les lois ».


Gilbert Collard s'est aussi exprimé sur la défaite de Marine Le Pen dans la 11è circonscription du Nord-pas-de-Calais, assurant « que sans elle rien n'était possible et qu'elle (pouvait) sur ma fidélité. Je serai toujours à ses côtés ».

Europe1

21:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Donnée battue de quelques dizaines de voix, Marine Le Pen demande le recomptage des voix

http://www.leparisien.fr/elections-legislatives-2012/en-d...

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marion Maréchal Le Pen élue!

Marion Maréchal-Le Pen, nièce de Marine Le Pen, a été élue, dimanche 17 juin, au second tour des élections législatives, dans la 3e circonscription du Vaucluse, terre favorable au Front national, avec, en voix, une dizaine de points d'avance, selon son directeur de cabinet.

Au premier tour, la candidate du FN, âgée de 22 ans, avait obtenu 34,63 % des suffrages exprimés, devant le député UMP sortant Jean-Michel Ferrand (30,03 %), et la socialiste Catherine Arkilovitch (21,98 %), qui s'est maintenue contre l'avis du PS.

La petite-fille de de Jean-Marie Le Pen va donc devenir la benjamine du Palais-Bourbon.

 

Le Monde

20:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Richard Prasquier 'choqué' que l’équipe de France n’ait pas envisagé une visite du camp d'Auschwitz comme l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Angleterre

PARIS (EJP)---Le président du Conseil représentatif des institutions juives (CRIF) Richard Prasquier a estimé que l’équipe de France aurait dû profiter de sa présence à l’Euro 2012 co-organisé par la Pologne et l’Ukraine pour visiter le camp d’extermination d’Auschwitz comme l’ont fait d’autres équipes nationales.

"Comme l’Italie, l’Allemagne et les Pays-Bas, l’équipe d’Angleterre s’est déplacée à Auschwitz et cela ne l’a apparemment pas empêchée de jouer correctement trois jours plus tard. La France ne l’a pas fait et ne compte pas le faire", a-t-il déploré dans un éditorial publié sur le site internet du CRIF.

Relevant que l’équipe de France est établie à Donetsk en Ukraine "à 1373 km d’Auschwitz", alors que les Anglais et les Italiens sont installés à Cracovie, à une soixantaine de km du camp, M. Prasquier a néanmoins estimé qu’il était "choquant" que le voyage n’ait pas été envisagé.

"Il est vrai que la France jouera ses matches en Ukraine, jusqu’à la demi-finale, si elle y parvient, et que le voyage est plus long. Mais l’avion raccourcit les distances et le fait même que la visite ne semble pas avoir été envisagée est choquant", a-t-il ajouté.
"Si on tient compte du rôle de modèle des grands footballeurs auprès des jeunes, de l’ignorance qui est le lot commun malgré le travail de mémoire effectué dans notre pays et de l’absolue nécessité de lutter contre les amalgames qui sont la plaie de notre société d’information, la visite d’Auschwitz, on le sait, peut conduire à des réflexions salutaires sur l’homme dans la société et sur la signification de l’antisémitisme".
Il a appelé les dirigeants du football français, une fois l’Euro passé, à conduire une visite au Mémorial de la Shoah à Paris.
 
En Allemagne, le president du Conseil central des Juifs d’Allemagne, Dieter Graumann, a lui regretté que seuls trois membres de l’équipe d’Allemagne aient visité le camp d’Auschwitz.
 
Seuls Philipp Lahm ainsi que les deux joueurs d’origine polonaise Miroslav Klose et Lukas Podolski ont effet effectué la visite.
Tout en saluant cette visite comme un "bon signe", Graumann a admis qu’il aurait souhaité voir toute l’équipe se rendre à Auschwitz.
EJP - 17/06/12

 

19:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Gilbert Collard pris à partie à Saint-Gilles

L' Gilbert Collard, candidat du «Rassemblement bleu marine» dans le Gard a été brièvement pris à partie en milieu d'après-midi à Saint-Gilles rapporte ce dimanche France 3 Languedoc. Le du comité de soutien à Marine Le Pen pendant la campagne présidentielle aurait subi crachats et insultes lors de sa tournée des bureaux de vote dans la commune de la part d'un groupe d'une trentaine de personnes.

  

Selon France 3, des coups auraient même été portés et un collaborateur du candidat frontiste s'apprêterait à porter plainte pour un coup de poing dans l'oeil mais cette information n'est pas, pour l'heure, confirmée.

«Nous avons envoyé une vingtaine de gendarmes sur place», rapporte la gendarmerie de Saint-Gilles, cité par Le Lab d'Europe 1. «Mais la simple présence d'un premier groupe de quatre ou cinq gendarmes a suffi à calmer les esprits.»

Aucun blessé n'était à signaler, selon la gendarmerie.

Cette fin de campagne est très tendue dans le Gard puisque la suppléante d'Etienne Mourrut, adversaire UMP de Gilbert Collard, a elle aussi été agressée mercredi soir. Eline Enriquez-Bouzanquet, très choquée, a été frappée de deux coups de poing au visage par un homme qui l'attendait devant son domicile. Une enquête a été ouverte et confiée à la Brigade de recherches de Vauvert qui ne dispose pas de signalement de l'agresseur.

Gilbert Collard est candidat pour la première fois aux législatives. Dans cette 2e circonscription du Gard, Il a fait mieux que Marine Le Pen au premier tour des législatives : avec 34,57% des voix, il progresse de plus de 5 points par rapport au score de la candidate FN au premier tour de la présidentielle.

Surtout, contrairement aux derniers sondages, il devance à la fois la candidate socialiste Katy Guyot (32,87%) et le député UMP sortant Etienne Mourrut (23,89%). Etienne Mourrut avait hésité à se désister en faveur du candidat RBM Gilbert Collard avant, finalement, de se maintenir dans la triangulaire.

 

Le Parisien

19:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)