Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 463

  • VIDEO - Pétition: STOP au broyage des poussins mâles

    http://www.leparisien.fr/economie/petition-trente-six-parlementaires-contre-le-broyage-de-poussins-11-08-2015-5004193.php

    En même temps que la vidéo, circule une pétition «Stop au broyage des poussins» intitulée «Un animal pas un déchet».

     NdB: Je viens de signer la pétition

     

     

  • L'Allemagne a bien profité de la crise grecque

       

    10/08/15 à 17:29 - Mise à jour à 21:26

    L'Allemagne, qui a adopté une ligne dure vis-à-vis d'Athènes, a fortement profité de la crise économique et financière en Grèce, révèle un institut d'études économiques allemand.

     

    •  

    © Reuters

     

    Selon des calculs de l'Institut Leibnitz de recherche économique (IWH), l'Allemagne a pu réaliser des économies budgétaires de quelque 100 milliards d'euros depuis le début de la crise grecque en 2010, soit plus de 3% du Produit intérieur brut (PIB). "Ces économies dépassent le coût engendré par la crise et ce même si la Grèce ne remboursait pas entièrement sa dette", écrivent les économistes. "L'Allemagne a donc dans tous les cas profité de la crise en Grèce", poursuivent-ils.

    Les experts ont effectué des simulations en partant du constat que les investisseurs confrontés à une crise économique effectuent le plus possible des placements sûrs. "Durant la crise européenne de la dette, l'Allemagne a profité de cet effet de manière disproportionnée", selon eux.

    Ils ont également cherché à évaluer quelle aurait été une politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) neutre pour l'Allemagne durant cette période. "On en vient à des taux simulés sur les emprunts d'Etat allemands qui, en moyenne entre 2010 et aujourd'hui, sont 3% plus élevés à ce qu'ils ont été dans la réalité", selon eux, ce qui revient à des économies budgétaires globales d'au moins 100 milliards d'euros sur les quatre dernières années et demi". L'Allemagne a également raflé d'importants contrats lors des privatisations menées tambour battant par Athènes depuis 2011 en échange de l'aide financière des Européens notamment. La société Fraport, associée à un entrepreneur grec, a notamment décroché le contrat de rachat de 14 aéroports régionaux grecs, dont certains très touristiques comme Corfou, pour environ un milliard d'euros. L'Allemagne a adopté un ton très ferme dans la crise grecque, martelant sans cesse la priorité aux mesures d'austérité malgré l'asphyxie de l'économie hellène. Elle a même été accusée par certains économistes et responsables politiques d'imposer son "diktat" lors des dernières négociations entre la Grèce et ses créanciers européens mi juillet en vue d'un troisième plan d'aide.

    La chancelière Angela Merkel s'est engagée de longue date auprès des contribuables à ce que les plans d'aide accordés à Athènes ne leur coûtent rien.

     

     

    En savoir plus sur:

  • Selon Marc Vuillemot, maire PS-Gauche unie de La Seyne-sur-Mer (Var) et conseiller régional de PACA, les élus FN qu’il connaît ne sont pas d’extrême droite

     




    Download PDF

    Aveu. « Entre nous, je ne crois pas, au fond, que du sang de fasciste ou de nazi coule dans les veines du conseiller municipal et départemental, patron du FN seynois, et de plusieurs de ceux qui l’entourent. En atteste l’attitude constructive, gestionnaire, plutôt consensuelle, qui est la leur au sein des instances communales — certes non publiques — au sein desquelles ils siègent », affirme sur son blog Marc Vuillemot, le maire PS-Gauche unie de La Seyne-sur-Mer (Var) et conseiller régional de Provence Alpes Côte d’Azur, ce 29 juillet 2015. En effet, selon lui, « on ne peut pas avoir été jadis collaborateur d’une parlementaire UMP, puis, naguère, candidat centriste du MoDem à une élection législative, sans avoir conservé, fût-ce au fin fond de son âme, quelques vertus qui interdisent l’exclusion, le rejet, l’irrespect de la personne humaine ou la négation des valeurs de solidarité, d’égalité et de liberté qui fondent la République. » Conclusion, « je pense, en vérité, qu’ils sont simplement de droite. Mais que les circonstances de leurs parcours personnels ne leur ont peut-être pas permis de trouver leur place dans les mouvements républicains qui incarnent ce courant de pensée », suppose l’élu. C’est un peu laborieux, cela ressemble à de la sociologie de comptoir, mais c’est un progrès !

    NDF

  • Les viols en augmentation de 18% en 5 ans

    http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/3531126/les-viols-denonces-ont-augmente-de-18-en-5-ans.html

  • Ces Ivoiriennes prêtes à tout pour avoir la peau claire

    http://www.levif.be/actualite/international/ces-ivoiriennes-pretes-a-tout-pour-avoir-la-peau-claire/article-normal-409793.html

    2272319.jpg

  • 28 juillet 1945. Un B-25 s'encastre dans l'Empire State Building 56 ans avant le 11 Septembre.

    juillet-2658508-jpg_439186_660x281.jpg

     

    Aux commandes du bombardier américain, un pilote US désorienté par la purée de pois qui baigne New York.

    et
    Publié le 28/07/2012 à 00:00 - Modifié le 29/07/2014 à 09:34 | Le Point.fr
     
     
    Envoyer l'article à un ami
     
    VIDÉO. 28 juillet 1945. Un B-25 s'encastre dans l'Empire State Building 56 ans avant le 11 Septembre.

    Merci de compléter ce formulaire

    Message en cas d'erreur au focus sur le champ
     
    Ajouter aux favoris
     

    Cet article a été ajouté dans vos favoris.

  • Bernard Lugan : 2017, le Califat du Ponant déclenche l’opération Prophète des mers

    J-1

    Bernard Lugan, spécialiste de l’Afrique, imagine un scénario pour 2017 : l’envoi de millions de migrants vers l’Europe par l’Etat islamique.

    En 2017, la Libye et l’Algérie sont passées sous le contrôle de Daesh qui en a fait le Califat du Ponant. Profitant du désarmement moral des Européens, les islamistes décident de l’envoi, par vagues successives, de 4 millions de migrants vers l’Europe et plus spécifiquement vers la France, nouveau dâr al-harb[1]. A bord de certaines embarcations, ont pris place des kamikazes chargés de couler les navires portant secours aux forceurs de frontières et cela, afin de déstabiliser encore davantage l’ennemi. L’opération est baptisée Prophète des mers.

    Face à cette guerre navale asymétrique, les rares frégates ultra-sophistiquées de la Marine française, taillées pour la lutte de haute mer, sont débordées. A l’inverse les navires garde-côtes qui auraient dû être construits depuis longtemps afin de sécuriser les frontières maritimes, manquent cruellement. Faute de prise en compte par les autorités politiques des enjeux stratégiques vitaux que constitue la frontière maritime méditerranéenne, la marine française est impuissante. [...]

    En France même, alors que se déroule la campagne présidentielle, plusieurs banlieues se sont soulevées à la suite de contrôles d’identité ayant dégénéré. En raison de la dissolution de plusieurs escadrons de gendarmes mobiles opérée sous la présidence de Nicolas Sarkozy, les forces de l’ordre qui n’ont pas les effectifs suffisants pour intervenir doivent se contenter de boucler les périmètres insurgés. Les associations d’aide aux migrants dénoncent l’ « amalgame » et leurs mots d’ordre sont abondamment relayés par les médias. Vingt cinq mille réservistes de la gendarmerie sont rappelés cependant qu’ un peu partout, face à la passivité de l’Etat, se constituent clandestinement des groupes de résistants prêts à passer à l’action. La France est au bord de la guerre civile.

    Comment en est-on arrivé là ? [...] Après plus d’un demi-siècle de gabegie, de détournements de fonds publics, de népotisme et de récriminations à l’égard de l’ancienne puissance coloniale, l’Algérie, cible principale des islamistes de toutes obédiences depuis la décennie 1990, a, quant à elle, basculé dans l’islamisme à la suite d’émeutes urbaines déclenchées par l’effondrement de la rente pétrolière.
    Tel est le scénario auquel nous pourrions nous attendre à la veille de l’élection présidentielle française. Avec une Marine sans moyens, mais en première ligne face à la déferlante venue du sud, une Armée de terre aux effectifs rognés et isolée sur le rideau défensif sahélien et une Gendarmerie démotivée en raison de son alignement sur le modèle policier.

    [1] Pays des infidèles contre lequel les musulmans sont en guerre jusqu’à la conversion de ces derniers.

    source

    Merci à Jean-Claude

  • Dubaï - Elle meurt noyée car son père, un asiatique, refuse qu'on la touche

    topelement.jpg Dubaï.jpg

     

    Dubaï

    En détresse dans l'eau au large de Dubaï, une jeune femme est morte car son père craignait que les sauveteurs la déshonorent en la touchant.

     

    Par Christine Talos. Mis à jour à 14h49

     

     

    C'est un fait divers tragique qui vient de se dérouler sur une plage de Dubaï. Un père de famille a préféré laisser mourir sa fille de 20 ans qui se noyait plutôt qu'un inconnu ne la touche pour la sauver, rapporte le site emirates247.com et le gratuit anglais Metro.

    Tout avait pourtant commencé normalement. L'homme avait emmené toute sa petite famille à la plage pour pique-niquer et passer du bon temps. Les enfants se baignaient dans l'eau lorsque la fille de 20 ans a commencé à se noyer et d'appeler à l'aide. Deux sauveteurs sont alors immédiatement venus à son secours.

    Ils ont cependant dû franchir un obstacle inattendu et de taille: le père, un asiatiquedont les croyances le persuadaient que si des inconnus touchaient sa fille, celle-ci serait déshonorée. Il a donc interdit aux sauveteurs de s'interposer.

    Homme violent

    Le responsable de la sécurité de Dubaï a expliqué que l'homme était grand et costaud. «Il a commencé par pousser les sauveteurs pour les empêcher de secourir la jeune femme et il s'est montré violent envers eux. Il leur a dit qu'il préférait voir sa fille morte plutôt que touchée par des étrangers», a-t-il raconté, choqué. «Je ne pourrai jamais oublier ça».

    A force de gêner les secouristes, le père leur a fait perdre tellement de temps qu'ils n'ont pas réussi à l'écarter pour sauver la jeune femme à temps.

    Le père de famille a été arrêté par la police de Dubaï. Il est poursuivi pour sa responsabilité dans la mort de sa fille.

    (Newsnet)

    NdB: Cet homme décrit comme "asiatique" est-il musulman?

  • En Finlande : plutôt les alcooliques que les mosquées

    karhu1-1456x648.jpg Finlande.jpg

                                                        

              
    43 % des Finlandais préféreraient vivre à côté d'un centre de désintoxication alcoolique plutôt que d'un lieu de culte musulman.

    1.5k
    SHARES
     
     
     

    Selon un sondage de la Société finlandaise de radiodiffusion réalisé auprès d’un millier de personnes, les réponses sont sans appel : 43 % des Finlandais préféreraient vivre à côté d’un centre de désintoxication alcoolique plutôt que d’un lieu de culte musulman. Précisément, 66 % de la population rejette toute implantation de la religion musulmane tout près de chez elle.

    L’Islam, en Finlande, reste une religion minoritaire, avec une seule mosquée et quelques salles de prière pour environ 42.000 à 60.000 mahométans, sur une population de 5,5 millions d’habitants. Alors l’afflux, par dizaines de milliers de réfugiés somaliens, irakiens et syriens, ces dernières années dans ce pays inquiéterait-il les Finlandais ?

    Il faut dire qu’ils sont 28 % d’entre eux à se déclarer « très heureux », 86 % à se sentir en sécurité dans leur rue à la tombée de la nuit – en dépit d’une troisième place en Europe en termes de délinquance – et 70 % à se montrer satisfaits de leur modèle social, alors que celui-ci ne représente que 26,7 % du PIB (contre 33,8 % en France).

    Mais ces 66 % de Finlandais n’apprécient peut-être pas la diffusion, sur une radio publique, de lectures du Coran en finnois. C’est ce que relate le site oumma.com, qui se réjouit de cette initiative dont le but est « d’aider les gens à mieux comprendre la religion musulmane et ses coutumes », selon Mohamed Hussein Omar, à la tête de l’Association islamique finlandaise. Nos heureux Finlandais y voient peut-être une intention prosélyte qui leur déplaît ?

    Donc, ni la construction de mosquées, ni celle de centres de demandeurs d’asile, et encore moins l’installation de salles d’échange de seringues pour toxicomanes n’emballent les Finlandais dont le pays abrite si peu de musulmans ! Prudents, lucides, les Nordiques?

    Peut-être bien qu’ils se sentent de « Vrais Finlandais » ! C’est le nom du parti crée en 1959, alors appelé Parti rural finnois, dont le slogan « Les Finlandais, d’abord » jugé « laconique » par L’express.be , touche autrement plus le cœur par son évocation explicite que « L’humain, d’abord » du Parti de gauche de Mélenchon… Un parti eurosceptique dont le président, Toni Soini, a été nommé ministre des Affaires étrangères et européennes aux législatives de mai 2015. Un parti devenu le second de Finlande, dont le député Olli Immonen postait, sur sa page Facebook, le message ci-dessous : « Je rêve d’une nation forte, courageuse, qui détruira ce cauchemar appelé multiculturalisme. Cette misérable bulle dans laquelle vivent nos ennemis explosera bientôt en mille morceaux. Nos vies sont confrontées à des temps très durs. Ces jours-là marqueront à jamais le futur de nos nations. J’ai toute confiance en mes camarades de combat. Nous lutterons jusqu’à la fin pour notre patrie et une véritable nation finlandaise. La victoire sera à nous. »

    Mais si le multiculturalisme est un « cauchemar » pour les habitants d’un pays où les musulmans représentent moins de 1 % de sa population, alors quel terme employer pour ceux vivant dans un pays qui en compte 10 à 15 % ? Les Finlandais préfèrent vivre près d’alcooliques plutôt que de mosquées ? C’est leur droit !

     
    BOULEVARD VOLTAIRE
  • Le plan Obama, 70 ans après Hiroshima (Présent 8411)

     

     

     

    05/08/2015 – MONDE (NOVOpress)

    Présenté le 2 août par Barack Obama, l’America’s Clean Power Plan vise à réduire de 32 % d’ici à 2030 les émissions de carbone américaines, car « il n’y a pas de défi qui pose une plus grande menace pour notre avenir et pour les générations futures que le changement climatique ». Ce projet privilégiant les énergies « propres » a consterné des États producteurs de charbon (qui, pur hasard bien sûr, élisent généralement des parlementaires du parti républicain), mais soulevé l’enthousiasme de l’autre côté de l’Atlantique. L’Union européenne a immédiatement salué les « efforts sincères » du locataire de la Maison-Blanche pour préserver les appats de Dame Nature et François Hollande s’est extasié sur « le courage du président Obama », dont le plan « constitue une contribution majeure au succès de la conférence de Paris sur le changement climatique » – dite 21 COP et à laquelle doivent participer près de deux cents pays.

    250 000 tués, combien de cancéreux et de malformés ?

    Dans l’euphorie générale, personne n’a relevé que ce plan censé contribuer au sauvetage de la planète a été dévoilé septante ans, presque jour pour jour, après l’un des plus grands dommages jamais infligés à celle-ci : la vitrification du Japon les 6 et 9 août 1945 par des bombes atomiques à l’uranium 235. Celle lancée sur Hiroshima, à 9 500 mètres d’altitude par le pilote Paul Tibbets (qui avait baptisé son avion-tueur du nom de sa mère, Enola Gay, et qui fut décoré dès son retour aux States), d’une puissance de 15 kilotonnes et recouverte de signatures et d’injures à l’adresse des Nippons, répondait au petit nom charmant de Little Boy. 75 000 personnes (dont les deux tiers de civils) périrent ce jour-là, 50 000 autres enfouies sous les décombres succombant ensuite à leurs blessures, à l’étouffement ou aux miasmes, et un épais nuage noir s’éleva qui allait s’étendre sur 500 kilomètres au-dessus du Pacifique.
    8411-Une
    Avec quels dommages pour l’environnement ? À l’époque, le sujet n’était pas à la mode. Heureusement, car nombre de survivants, de Hiroshima comme de Nagasaki, autre ville martyre quant à elle bombardée le 9 août (40 000 tués sur le coup, le bilan ne cessant ensuite de s’alourdir) présentèrent des lustres durant des pathologies cancéreuses. Les fausses couches se multiplièrent, comme les enfants nés avec de lourdes malformations.
    Selon l’historien Howard Zinn, on compta au moins 250 000 victimes. Mais c’était, paraît-il, le prix à payer (par les seuls ennemis de l’Amérique) pour la reddition du Japon, qui se faisait par trop attendre – la capitulation n’eut lieu que le 2 septembre. Et tant pis si, depuis l’ouverture d’archives militaires, on a appris depuis que beaucoup de généraux états-uniens, mis au courant du projet, l’avaient estimé « militairement inutile, moralement condamnable ou les deux ». Au point qu’Harry Truman, alors président après la mort de Roosevelt (et Grand Maître de la Grande Loge du Missouri), prétendra en 1955 dans ses Mémoires avoir pris la décision de faire atomiser le Japon pour lui éviter de… tomber sous la coupe de Staline !

    En 2015, que pensent les États-Uniens de l’ordalie infligée au pays du Soleil levant ? Interrogés en février dernier par le Pew Research Center, 56 % l’estimaient justifiée au motif que, « sans la bombe, des milliers, des centaines de milliers, voire des millions de GI’s seraient morts en attaquant le Japon ». Ni compassion, ni repentance, ni réparations, ni « devoir de mémoire », donc, mais une parfaite bonne conscience. Il y a toujours des victimes moins égales que d’autres.

    Camille GALIC

     

      NOVOpress

  • Agression sexuelle à Blériot-Plage: un Érythréen condamné à 3 mois de prison

    beriotplage2.jpg

        

    Publié le 10/08/2015

    Nord Littoral

        

    Un migrant a agressé une femme vendredi dernier à Blériot. Il comparaissait ce lundi après-midi devant le tribunal de grande instance de Boulogne.

      L’homme, un Érythréen de 28 ans, a été jugé en comparution immédiate. Il a écopé d’une peine de 3 mois de prison ferme.

    En plus de la peine de prison, le condamné est interdit de présence dans le Nord Pas-de-Calais pour une durée de 3 ans

  • La première laitue de l'espace dégustée à bord de la station spatiale

    http://www.leparisien.fr/sciences/video-la-premiere-laitue-de-l-espace-degustee-a-bord-de-la-station-spatiale-10-08-2015-5001983.php

    5001983_nasa_625x468.jpg

  • La polémique enfle autour de l’indécent "Tel Aviv sur Seine"

     

    La mairie de Paris a prévu une journée dédiée à la "ville progressiste". Une élue du Parti de gauche demande à Anne Hidalgo de modifier la programmation, tandis que la polémique enfle sur les réseaux sociaux.

     

    La ville veut faire "voyager les Parisiens", le temps d’une "journée culturelle et festive", mais l’initiative n’est pas du goût de tout le monde. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes s’insurgent contre l’opération "Tel Aviv sur Seine", organisée le 13 août prochain dans le cadre de "Paris Plages".

    "Après les villes de Polynésie ou celles du Brésil, (...) Paris accueille cette année la ville progressiste de Tel Aviv, explique la mairie dans un communiqué. Jeudi 13 août, (...) The Bubble proposera aux visiteurs des activités ludiques et gratuites, des foodtrucks aux saveurs méditerranéennes et des concerts. Ce partenariat culturel s’est construit en mai dernier, lors du voyage de la Maire de Paris dans les villes israéliennes et palestiniennes."

    "Indécent", selon une élue du Parti de gauche

    "Le cynisme de l’organisation d’une telle journée dans le cadre de Paris Plages atteint les sommets de l’indécence", dénonce la conseillère de Paris Danielle Simonnet. L’élue du Parti de gauche, qui demande à la maire Anne Hidalgo de revoir la programmation, critique une opération menée "tout juste une année après les massacres sur la bande de Gaza par l’État et l’armée israélienne", sans aucun échange prévu "avec des Israéliens humanistes".

    La journée suscite déjà d’abondants commentaires sur les réseaux sociaux, où les critiques côtoient des commentaires "parfois très agressifs", note Le Parisien, notamment de la part de militants pro-palestiniens ou de figures de l’extrême droite.

    De nombreux messages à caractère antisémite ont été publiés à cette occasion sur Twitter. D’autres évoquaient l’attitude de l’État hébreu dans le conflit israélo-palestinien.

    Un événement "uniquement festif", répond la mairie

    Interrogée par le journal, la mairie de Paris dit prendre "acte de l’agitation sur les réseaux sociaux" : "On adaptera le dispositif de sécurité à la situation en relation avec la préfecture de Police de Paris." L’hôtel de ville insiste "sur la réalité uniquement festive de l’événement".

    E&R

  • VIDEOS - Interceltique de Lorient 2015: la 43ème grande parade celte

    Festival Interceltique. La 43ème grande parade... par OuestFranceFR

    Plusieurs vidéos et photos

     La musique celtique, c'est une fois par an à la TV. C'était cet après-midi !

    Une manifestation 100 % identitaire européenne ! 
    70 000 spectateurs et plus de 70 groupes de marcheurs, musiciens et danseurs, en famille, tous en costumes "folkloriques" propres à la ville ou au pays d'origine (poussettes incluses parfois) ! 

     

  • Haut-Rhin : une fillette de 3 ans blessée par un coup de feu accidentel lors d'un mariage

    5000325_moosch_545x460_autocrop.jpg

     

    09 Août 2015, 20h29 | MAJ : 09 Août 2015, 20h40

     
    réagir
    13
                                                          L'église de Moosch ( Haut-Rhin).  Google Streetview

    Un mariage a mal tourné samedi après-midi dans le Haut-Rhin. Une fillette de 3 ans et demi a été blessée par un coup de feu accidentel, tiré par l'un des invités voulant célébrer les noces, a-t-on appris dimanche du parquet. La fillette, qui passait par hasard avec sa mère devant le parvis de l'église du village de Moosch, a été touchée par plusieurs éclats de plombs, à la cuisse et aux bras.

     
     

    Ses jours ne sont pas en danger mais «elle aura probablement des séquelles esthétiques», a déclaré le parquet de Mulhouse. 
    Alors que les mariés sortaient de l'église, l'un de leurs invités, âgé d'une soixantaine d'années, a voulu faire des tirs de joie en l'air avec son pistolet à grenaille. «Il a appuyé trois fois sur la détente mais l'arme ne fonctionnait pas. Il a alors baissé l'arme au sol et c'est là que le coup est parti» sans crier gare, a expliqué le parquet.
    L'homme a été relâché à l'issue de 24 heures de garde à vue, mais il a été convoqué ultérieurement devant le tribunal correctionnel pour blessures involontaires, violation manifestement délibérée d'une obligation de prudence ou de sécurité et port d'arme prohibé, selon le parquet.

    LE PARISIEN

    NdB: Bizarre cette histoire... Est-ce devenu une "tradition" chez les catholiques de tirer des coups de feu pour célébrer un mariage?

  • Des milliers de Palestiniens aux funérailles du père du bébé brûlé vif

     

    Des milliers de Palestiniens se sont rassemblés samedi afin de rendre un dernier hommage à Saad Dawabcheh, 32 ans, le père du bébé palestinien brûlé vif dans l’incendie de leur maison par des extrémistes juifs.

    Le corps de l’homme, le visage carbonisé, dissimulé par une foulard, a été porté à bout de bras par la foule dans son village de Douma, petite localité cernée par des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée. Son épouse, Riham, 26 ans, le corps brûlé à presque 100 % au troisième degré, est toujours entre la vie et la mort et son deuxième fils, Ahmed, quatre ans, entame sa convalescence. D’après le docteur Marina Rubinstein :

    « Il est conscient et communique avec ses proches, Mais son état est toujours grave, il va devoir encore subir de nombreuses opérations et une très longue hospitalisation. »

    Le Hamas au pouvoir à Gaza, a fait savoir qu’après ces tragiques événements :

    « La résistance était devenue un droit mais aussi un devoir en Cisjordanie. Il ne reste désormais plus qu’un choix aux Palestiniens, celui de l’affrontement ouvert et global contre l’occupant »

    L’Autorité palestinienne a fait autopsier le corps de Saad Dawabcheh afin d’apporter de nouvelles preuves à la Cour pénale internationale (CPI), qu’elle compte saisir, dans l’espoir que des poursuites seront entamées contre les dirigeants du régime sioniste, en raison de leur soutien aux crimes des colons et a décidé la création de « comités populaires de protection ».

  • Moosch (68) Une petite fille de 3 ans blessée par un coup de feu tiré pour célébrer un mariage

    wOaEugU.jpg

    France Info

     

     

    @franceinfo

    Une fillette de 3 ans blessée par un coup de feu accidentel tiré pour célébrer un mariage à Moosch, dans le Haut-Rhin.