Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 509

  • Les loups sont entrés dans Palmyre

    palmyre-1024x648.jpg Palmyre.jpg

     

    Et le monde, au balcon, spectateur indifférent, regarde.
    Journaliste et écrivain
    Il a présidé la Bibliothèque de France et a publié plus d'une vingtaine de romans et d'essais. Co-fondateur de Boulevard Voltaire, il en est le Directeur de la Publication
    LatifaZéro de croissance : c’est la rentrée des cancresNauséabond
    11
    SHARES
     
     

    Vestiges improbables, restes miraculeux d’une cité antique, plus ancienne que l’islam, que l’Hégire, que le christianisme. Colonnades encore hantées par les ombres de l’empereur Aurélien et de la reine Zénobie, temples, forums, tombeaux dressés depuis deux mille ans dans le désert, qui avaient jusqu’ici résisté aux outrages du temps et triomphé de la fureur des hommes. Témoignage précieux de la multiplicité, de la diversité, de la richesse des civilisations et des cultures. Élément du patrimoine commun à toute l’humanité, pan de notre passé, part de notre mémoire collective à l’égal de la grotte d’Altamira, des pyramides de Gizeh, des canaux de Venise, des cathédrales gothiques, du château de Versailles, du palais de Pétersbourg. Haut lieu pour la réflexion, la méditation, l’admiration. L’art, la beauté, ce peu qui distingue notre espèce des autres espèces animales et que les Barbares haïssent, attaquent, ravagent, détruisent en priorité.

    Palmyre… Les loups sont entrés dans Palmyre. Après Nimroud, Mossoul, Hatra, ils réservent le même sort aux vivants qui leur résistent et aux monuments qui les contemplent et les bravent. Et le monde, au balcon, spectateur indifférent, regarde.

     
    BOULEVARD VOLTAIRE
  • Italie : 12 jours de travaux d’intérêt général pour avoir dit à une marocaine « retourne au Maroc »

      - FDS                      

    TERNI : Le président de l’Institut Cesi, Giuseppe Metastasio a puni une jeune Italienne pour avoir dit à une marocaine lors d’une dispute « retourne au Maroc ». Il lui a donné 12 jours de travaux d’intérêt général dans un service social pour immigrés. Etudiante en première année de comptabilité, la jeune fille devra effectuer l’aide aux devoirs pour les […]

     
  • Nigéria : Un restaurant fermé par la police car il servait à ses clients de la chair humaine.

    VsHnpvf.jpg cuisine.jpg

    21h47

    La police a été prévenue par les voisins du restaurant qui soupçonnaient que des choses horribles se passaient dans les cuisines.

     

    La police a donc fait une descente dans le restaurant de l’hôtel et ont découvert des têtes humaines dégoulinantes de sang à l’intérieur de sacs plastic.

    Un prêtre local qui était allé manger dans le restaurant dans le Sud-Est de la province d’Anambra a été interloqué d’abord par le prix exorbitant des plats dans ce lieu et plus encore par l’origine de la viande servie. Il lui a été présentée une addition de 700 Naira (soit environ £2.20) alors que le salaire journalier moyen de dizaines de millions de Nigérians est d’approxivement de 60p.

    Le prêtre a déclaré à la BBC Swahili : « Le serveur a remarqué ma réaction et m’a expliqué que c’est le morceau de viande que je venais de manger qui a rendu l’addition aussi élevée »
    « Je n’étais même pas au courant qu’on m’avait servi de la viande humaine et qu’elle coûtait si cher »

     

    La police a aussi retrouvé un arsenal impressionnant d’armes, grenades comprises, lors de leur raid dans le restaurant. Dix personnes ont été arrêtées pour participation à ces crimes.

    Traduction FDS du Daily Mail

    yAx2s7h.jpg  human cuts.jpg

  • Palmyre: un tweet de Marine Le Pen

    palmyre_7792488-12076404.jpg cité Palmyre.jpg

    Capture.PNG MLP Palmyre.PNG

  • Vers un nouveau monde bipolaire: sionisme/antisionisme ?

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Vers-un-nouveau-monde-bipolaire-sionisme-antisionisme-32898.html

  • États-Unis : six ans de prison pour un rabbin voyeur

     

    Un rabbin de Washington aux États-Unis a été condamné à six ans de prison pour 52 délits de voyeurisme commis entre 2009 et 2014, notamment par l’utilisation d’un réveil-caméra placé dans les douches.

    Un rabbin d’une synagogue de Washington qui avait filmé des femmes à leur insu alors qu’elles procédaient à des ablutions rituelles a été condamné à plus de six ans de prison, a annoncé vendredi le département de la Justice. Laissé en liberté sous caution, il a été emprisonné juste après le verdict.

    Bernard "Barry" Freundel, 63 ans, (photo ci-dessus) a été condamné au total à six ans et six mois de prison pour 52 délits de voyeurisme commis entre 2009 et 2014. Il avait plaidé coupable en février.

    Rabbin de la synagogue Kesher Israël de Washington, située dans le quartier aisé de Georgetown, il avait été arrêté en octobre après avoir dissimulé dans un radio-réveil une caméra. Celle-ci était braquée sur l’entrée des douches pour femmes qui jouxtent la Mikvah, le bain rituel.

    "Ses actions ont blessé l’ensemble d’une communauté religieuse et ont montré un mépris flagrant de la confiance que lui accordait cette communauté", a souligné la chef de la police de Washington Cathy Lanier, citée dans le communiqué du ministère de la Justice.

    "J’espère que le verdict du tribunal aujourd’hui va aider au processus de rétablissement des nombreuses victimes de ce prédateur", a-t-elle ajouté.

    Bernard Freundel, marié et père de trois enfants, diplômé en droit, enseignait dans plusieurs universités de la région de Washington.

    E&R

  • Quotas de migrants voulus par l'UE : derrière leur agitation médiatique, Valls et Sarkozy soumis à la politique d'immigration massive

     Communiqués / 17 mai 2015  

    Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

    Face à la demande de l’Union Européenne d’instauration de « quotas » de migrants dans chaque pays membre, MM. Valls comme Sarkozy ont voulu donner le sentiment d’être en désaccord, pour des raisons médiatiques et électoralistes. En réalité, le fond de leur politique est plus immigrationniste que jamais : en étant intégralement soumis à l’Union Européenne comme l’UMP et le PS le sont, ils ne peuvent que s’aplatir devant les ordres venus de Bruxelles.

    Manuel Valls reste dans le flou, évoquant une répartition plus équitable des étrangers qui déferlent sur les côtes de l’Europe, et donc un nouvel alourdissement de la charge migratoire qui pèse déjà de tout son poids sur la France.

    Nicolas Sarkozy pour sa part répète sa volonté d’un « Schengen 2″, c’est-à-dire se soumettre demain encore davantage à la politique du zéro-frontière et de l’immigration massive. Rester dans cette logique de l’Union Européenne comme le demandent MM. Valls et Sarkozy, c’est en effet accepter une politique nécessairement immigrationniste, car l’immigration est dans l’ADN de l’Union Européenne comme le rappelait récemment le commissaire européen Carlos Moedas selon lequel « l’immigration est essentielle à la croissance » et que nous devons par conséquent « ouvrir nos portes ».

    En acceptant, en soutenant, en votant pour ce système européen, Valls comme Sarkozy, le PS comme l’UMP, sont complices de l’immigration anarchique, peu importe leurs discours devant les caméras de télévision. Seuls leurs bilans, accablants, valent quelque chose en la matière.

    Marine Le Pen refuse catégoriquement toute idée de quotas de migrants et demande aux autorités françaises d’agir maintenant en toute urgence pour faire face à la déferlante migratoire : restauration immédiate de nos frontières nationales, reconduite systématique des bateaux de migrants vers les ports d’origine, gel de la politique de l’asile totalement encombrée, suppression des aides sociales destinées aux demandeurs d’asile et aux clandestins pour les dissuader de venir, reconduite à la frontière des clandestins déjà arrivés en France.

    On rappellera enfin la responsabilité écrasante de Nicolas Sarkozy dans les drames actuels, en raison de l’intervention militaire qu’il a menée en 2011 en Libye au bénéfice des djihadistes et des passeurs qui profitent aujourd’hui du chaos sur place pour organiser l’immigration vers l’Europe et la France. Cette faute éternelle en Libye devrait pousser Nicolas Sarkozy à bien plus de modestie et l’inciter à une cure de silence.

  • Grand Remplacement à Nice

    Capture.PNG NICE GR.PNG

    NDF

  • Le Prix Lord Jakobovitz pour le judaïsme européen 2015 décerné au Premier Ministre Manuel Valls

    remise%20prix%20Lord%20Jakobovitz.jpg

    Le CRIF en action
    Publié le 12 Mai 2015

     

    "Pour sa détermination et son action dans la lutte contre l'antisémitisme"

     

    Lundi 11 mai, le Prix Lord Jakobovitz pour le judaïsme européen 2015 a été décerné au Premier Ministre Manuel Valls pour sa détermination et son action dans la lutte contre l'antisémitisme, en présence du Grand Rabbin de France Haïm Korsia, de Pinchas Goldschmidt, Président de la Conférence des Rabbins Européens et de Moshé Lewin, Directeur exécutif de la Conférence des Rabbins européens. Le CRIF était représenté par Véronique Harari, Directrice des Amis du CRIF et des Relations Publiques.

    CRIF
  • Premier temple viking construit en Islande depuis un millier d'année

     

    UN TEMPLE POUR THOR ET ODIN - Premier temple viking construit en Islande depuis un millier d'année

    UN TEMPLE POUR THOR ET ODIN

    Erwan Le Bec
    le 15/05/2015 

    Ils ne descendent plus guerroyer sur les côtes de l'Europe, mais les Vikings existent toujours. Une communauté islandaise commence ce mois la construction d'un temple aux dieux du Nord.

    paganisme_3.jpg


    On pourra enfin vénérer Thor, dieu au marteau, Odin, celui aux mille surnoms, et même Freya, véritable Vénus du grand Nord. Le panthéon viking doit recevoir un temple digne de ce nom sur une colline qui surplombe Reykjavík, la capitale islandaise, a-t-on appris vendredi 13 février.Il s'agit d'un projet parfaitement sérieux, dirigé par Ásatrú, organisation religieuse qui œuvre pour promouvoir le culte païen des pays nordiques. L'édifice doit voir le jour ce mois de février, sous la forme d'un grand temple circulaire surmonté d'un dôme de verre conçu pour laisser passer la lumière du nord. Il sera légèrement enfoncé dans le sol, mais rien à voir avec les temples rectangulaires en bois des Vikings d'alors.

    Le culte des divinités vikings a disparu lors de la christianisation de l'île aux alentours de l'an mille. Les Islandais sont toutefois restés proches de leur mythologie originelle, dans laquelle le folklore reste très présent au moment des fêtes populaires.
    «Des métaphores poétiques»
    «Je ne pense pas que quiconque croit qu'il existe un cyclope monté sur un cheval à huit pattes», sourit Hilmar Orn Hilmarsson, grand prêtre et musicien d'Ásatrú. Dans une dépêche de Reuters reprise par l'agence Protestinfo, il poursuit : «Pour nous, ces contes sont des métaphores poétiques et une manifestation des forces de la nature et de l'esprit humain.»

    Le paganisme viking
    L'organisation païenne revendique 2400 adeptes en Islande, sur une population totale de 333 000 personnes. Les fidèles d'Odin auraient même triplés l'an dernier. Le mouvement remonte essentiellement aux années 1970, quand un regain d'intérêt a été porté par les jeunes de l'île aux traditions ancestrales. Il s'agit d'une religion officiellement reconnue depuis 1973.

    Ironie de l'histoire, ce mouvement compte maintenant des communautés qui se revendiquent du paganisme viking dans des contrées qui n'ont jamais vu passer le moindre drakkar à l'horizon, comme la Nouvelle-Zélande ou les états américains.
    A Reykjavík, cette véritable «Mecque» des Vikings prévoit d'éviter les sacrifices d'animaux, comme le faisaient toutefois leurs «ancêtres». La communauté prévoit de mettre en avant les valeurs inspirées de la mythologie du Nord, au cours de cérémonies d'initiations, de mariages ou de funérailles. Entre quelques contes et couplets de musique, on devrait également trouver le temps de manger et boire comme au temps d'Odin.
    Illustration en tête d'article : La bataille de Thor contre les géants, réalisé en 1872 par Mårten Eskil Winge.
    Source
     
    METAMAG
  • La République fédérale d’Allemagne remettra sa distinction suprême à Beate et Serge Klarsfeld

     

    70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la République fédérale d’Allemagne décorera prochainement le couple de « chasseurs de nazis » Beate et Serge Klarsfeld de l’Ordre du Mérite, sa distinction suprême, pour leur persécution sans relâche des vaincus de la Seconde Guerre mondiale.

    C’est le président Allemand, Joachim Gauck, qui a annoncé le 13 mai dernier que les décrets ordonnant cette récompense avaient d’ores et déjà été signés. Peut-être une façon de s’excuser d’avoir battu Beate Klarsfeld lors des élections présidentielles allemandes de 2012 ? À l’époque, Joachim Gauck l’avait emporté avec plus de 88 % contre Beate Klarsfeld (11,25 %), que Die Linke, l’équivalent allemand du Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, avait proposée à la présidence.

    C’est le symbole même de sa soumission dans la seconde moitié du XXe siècle que l’Allemagne récompensera. Beate Klarsfeld, fille d’un ancien soldat de la Wehrmacht, née en 1939 à Berlin, s’est rendue célèbre en giflant publiquement en 1968 le chancelier allemand Kurt Georg Kiesinger parce qu’il avait été responsable de la radio allemande pendant la guerre. Elle avait épousé cinq ans plus tôt Serge Klarsfeld, né en 1935 à Bucarest, fils d’un directeur commercial juif roumain, immigré en France, déporté à Auschwitz puis décédé dans une mine de charbon en Haute-Silésie. Fonctionnaire à l’ORTF dans les années 1960, Serge Klarsfeld s’est engagé comme volontaire dans la guerre des Six Jours avant de fonder en 1979 l’association Les Fils et filles de déportés juifs de France pour se lancer dans une dénonciation systématique de l’administration de Vichy (bien que trois quarts des juifs français aient été épargnés par l’État français).

    Le couple aura traqué entre autres Kurt Lischka, ancien chef de la Gestapo à Paris, qu’ils feront condamner en 1980, ou encore Klaus Barbie, extradé en 1983 en France avec l’aide de Régis Debray. En 1985, ils cherchèrent en vain à faire extrader le docteur Josef Mangele, le médecin d’Auschwitz. Un raté mémorable : ce dernier était décédé depuis 1979.

    E&R

  • Valls tremble encore

    E&R

  • Esclavage, ça suffit !

    o-ESCLAVAGE-facebook-1456x648.jpg

     

     
    Je vais commencer par dire que j’ai, dans mon ascendance, des Malouins qui, en tant qu’armateurs ou capitaines de navires, ont pratiqué le trafic triangulaire entre le golfe de Guinée, le Brésil et Saint-Malo.
    884
    SHARES
     
     

    Je vais commencer par dire que j’ai, dans mon ascendance, des Malouins qui, en tant qu’armateurs ou capitaines de navires, ont pratiqué le trafic triangulaire entre le golfe de Guinée, le Brésil et Saint-Malo. J’assume et n’en ai aucun remords, c’étaient les mœurs de l’époque. J’ai peut-être eu des ancêtres – qui sait ? – qui étaient esclaves sous Rome ou serfs au Moyen Âge. On ne choisit pas ses ancêtres et on n’est pas responsable de ce qu’ils ont fait, surtout jugé avec les yeux actuels du « politiquement correct »

    Tout ça pour dire que je ne suis pas Hollande aux Caraïbes, l’Histoire est ce qu’elle est et on ne va pas la réécrire. D’autant que je ne comprends pas qui, dans les départements d’outre-mer, est coupable ou victime. Les Antillais, les Guyanais et les Réunionnais sont français comme moi et sont donc, comme le paysan de la Lozère ou le pêcheur breton, impliqués dans le « crime contre l’humanité » de l’esclavage transatlantique.

    Va-t-on dire que tous les Noirs de France ont été victimes de l’esclavage, alors qu’à l’époque, si les acheteurs étaient parfois blancs, les vendeurs étaient généralement noirs ?

    Monsieur Tin, président du CRAN – Conseil représentatif des associations noires -, devrait être poursuivi pour racisme avec, d’ailleurs, Mme Taubira, toute discrimination basée sur la race et la couleur de peau étant sévèrement réprimée par la loi. Me voit-on fondant le CRAB ? On me traiterait immédiatement de raciste et de fasciste et on évoquerait le Ku Klux Klan et l’apartheid.

    D’autant que, derrière cette histoire, il y a la volonté de monsieur Tin d’obtenir des réparations… Mais moi, comme beaucoup de Français je pense, j’estime que tout l’argent métropolitain englouti dans les DOM sous forme d’« argent braguette » ou d’« argent pour rien », les allocations familiales et le RMI, vaut largement réparation assurant à leurs bénéficiaires ultramarins un niveau de vie sans commune mesure avec celui des descendants de leurs ancêtres restés en Afrique.

    D’ailleurs, je suis prêt à participer à l’achat d’un aller-simple pour ceux qui veulent regagner la terre de leurs ancêtres.

    Tout ça pour dire que j’en ai marre de la repentance, de l’esclavage comme du reste, et de tous ceux qui veulent nous faire croire que les Français ont été responsables de leur malheur.

    Trop, c’est trop : et que les autres aillent vivre en Corée du Nord !

     

    BOULEVARD VOLTAIRE

  • Réponses à l’immigration : Entre utopie européenne et réalisme malaisien

    Boat-people-in-Aberdeen.jpg Hong-Kong.jpg

    Partager sur Facebook Tweeter 

     

    16/05/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation)

    Face à l’immigration, toujours plus importante : que faire ?
    Face à l’arrivée croissante de migrants par la Méditerranée, au sort connu par les naufragés, la Commission européenne a présenté ce mercredi sa stratégie en matière de politique migratoire : installation et intégration des migrants, lutte contre les passeurs et quotas, font partie des mesures débattues mercredi dernier. Le cap à tenir tient dans ces mots du chef de la diplomatie de l’Union européenne, Federica Mogherini : « pas un seul réfugié ou migrant intercepté en mer ne sera renvoyé contre son gré ».
    Du coup, l’idée se fait jour de répartir les migrants par quotas obligatoires au sein des pays membres ; cette initiative ne fait pas l’unanimité.

    Quels pays s’opposent à ces projets ?
    La Grande Bretagne d’abord. La ministre britannique de l’Intérieur, Theresa May, a même estimé dans une tribune publiée mercredi par le Times que les migrants qui traversent la Méditerranée pour tenter de rejoindre l’Europe devraient être renvoyés.
    La Hongrie aussi se montre très hostile. Viktor Orban a déclaré le 8 mai : « L’idée européenne selon laquelle on peut laisser des réfugiés pénétrer dans son pays pour ensuite les redistribuer dans d’autres États membres n’est pas équitable, elle est folle ».

    La France et l’Allemagne au contraire seraient favorables à l’instauration de tels quotas
    Quotas qui, établis sur des critères de population, PIB, et taux de chômage, feraient de ces deux nations les plus gros pays d’accueil européens. Et pourtant en France, on se plaint que rien n’est vraiment prévu pour l’accueil et l’intégration de ces personnes : « Les lieux d’hébergement gérés par le SAMU social sont complètement saturés, près de 70 % des migrants doivent passer la nuit dehors. Dans ces conditions, la réponse globale des autorités est insuffisante », déclare le responsable français de l’ONG Médecins du Monde.
    Pendant ce temps, le président de la Commission européenne, Jean Claude Juncker, affirme que l’Europe, qui compte 24 millions de chômeurs officiels, a besoin de cette main d’œuvre immigrée.

    En Asie du Sud Est, face à l’afflux de migrants illégaux, des pays décident avec fermeté de fermer leurs frontières
    La Malaisie, pays relativement prospère, à dominante musulmane, a averti mercredi qu’à l’instar de l’Indonésie et de la Thaïlande, elle n’accueillerait pas les clandestins, mais qu’elle repousserait vers le large les bateaux entrant dans ses eaux territoriales, sauf risque imminent de naufrage. Ces migrants, bangladais ou birmans, arrivent de plus en plus nombreux, sur des bateaux guidés par des passeurs.
    L’amiral Tan Kok Kwee a déclaré à l’AFP : « La politique a toujours été de les escorter en dehors des eaux territoriales, après leur avoir donné les provisions nécessaires ».

    (small>Crédit photo : shankar s via Flickr (CC) = boat people a Aberdeen (Hong-Kong)

  • A 102 ans, elle passe enfin sa thèse, rejetée par les nazis pour «raisons raciales»

    TEICH/CARO FOTOS/SIPA

    Bibliothèque à l'université de Berlin.

    DOCTORAT - Ingeborg Rapoport sera bientôt la plus vieille doctorante du monde...

    A 102 ans, elle sera bientôt, la plus vieille doctorante du monde. Ingeborg Rapoport a déjà tenté de soumettre sa thèse à l’université d’Hambourg. C’était en 1938, sous le IIIe Reich. Elle avait 25 ans, rapporte le Wall Street Journal.

    Son professeur, qui avait appartenu un temps au parti nazi, salue alors son travail sur la diphtérie, une maladie infectieuse qui provoque des décès chez les enfants en Europe et aux Etats-Unis. On l’empêche pourtant d’obtenir son doctorat. « On m’a dit que je n’étais pas autorisée à passer l’examen oral », raconte-t-elle.

    Capture.PNG  -doctorante.PNG

    Thèse rejetée pour « raisons raciales »

    L’académie évoque des « raisons raciales ». Ingeborg est née de mère juive. Ses copies sont barrées d’une bande jaune. « Mon avenir médical a été réduit à néant. C’était une honte pour la science et une honte pour l’Allemagne », commente-t-elle. Comme elle, des milliers d’étudiants juifs sont jetés hors des universités. Beaucoup meurent dans les camps.

    Ingeborg fuit, seule et sans un sou, aux Etats-Unis en 1938. Elle fait une brillante carrière médicale, et prend la tête d’une clinique pédiatrique dans un hôpital de Cincinnati. « J’ai eu beaucoup de chance, et peut-être de la ténacité ». Elle rentre finalement en Allemagne de l’Est avec son mari dans les années 1950.

    Il y a quelques mois, la thèse refait surface. Un ami de son fils raconte l’histoire d’Ingeborg à l’actuel doyen de l’Université d’Hambourg. La retraitée retravaille son sujet, et présente une nouvelle version de sa thèse, 77 ans après. L’oral s’est tenu le 7 mai dans le salon de la vieille dame. « Le test a été très bon », a salué le doyen. « Vu son âge, elle a été brillante ». Une cérémonie est prévue le 9 juin par l’université. « Je ne me suis jamais sentie amère, témoigne la vieille dame. J’ai été affreusement chanceuse dans toute cette histoire »

     

    T.L.G.
    20 minutes.fr
  • Taubira et Vallaud-Belkacem « regardent de haut » les Français qui critiquent leurs réformes

     

     

    Taubira et Vallaud-Belkacem "regardent de haut" les Français qui critiquent leurs réformes

    Leur logique, complètement totalitaire, est la suivante : si le peuple critique, si le peuple ne nous plébiscite pas, nous et nos réformes, c’est qu’il est raciste.