Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2014

Le Front National dénonce la politique brutale des nouvelles autorités de Kiev contre les populations du sud-est de l’Ukraine

                                                                                                

Logo Elections europeennes 2014Communiqué d’Aymeric Chauprade, conseiller pour les questions internationales, tête de liste FN/RBM Ile-de-France – Français de l’étranger aux élections européennes du 25 mai 2014

Le Front National dénonce la politique brutale des nouvelles autorités de Kiev contre les populations du sud-est de l’Ukraine. Il appelle le gouvernement français à à condamner fermement le crime de masse commis à Odessa où les milices extrémistes de « Secteur Droit » ont délibérément brûlé vif des civils qui s’étaient réfugiés dans la maison des syndicats, n’hésitant pas à tabasser ceux qui tentaient de fuir l’incendie.

Si rien n’est fait rapidement par l’Union européenne pour faire cesser le massacre des civils russophones d’Ukraine alors, inéluctablement, la Russie sera contrainte d’engager une opération de protection humanitaire.

Une fois de plus, en s’alignant systématiquement sur la position belligène des Etats-Unis, l’Union Européenne démontre qu’elle ne défend pas les intérêts des peuples européens mais ceux d’une oligarchie mondialisée hostile au monde multipolaire.

En dépit du refrain maintes fois répété par ses défenseurs et bénéficiaires, l’Union européenne n’aura hélas pas apporté la paix à l’Europe, mais planté les germes de la guerre. L’équilibre et la paix juste, au contraire, ne peuvent venir que du recouvrement des souverainetés. Le temps presse car la paix sur le continent n’est désormais plus une évidence.

Défenseur des intérêts français, de l’intégrité des populations civiles d’Ukraine, de l’équilibre de la paix en Europe, le Front national appelle tous les Français, le 25 mai, à voter massivement pour la paix en faisant tomber le Mur de Bruxelles !

NPI

00:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Seine-Saint-Denis : une jeune fille poignardée pour son téléphone portable

 

crime-scene-tapeUn jeune couple a été violemment agressé dans la nuit de jeudi à vendredi à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

La scène s’est déroulée dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 avril vers 2 heures. Le couple qui se promenait a été pris à partie par trois hommes qui ont tenté de s’emparer de leurs téléphones portables.

La jeune fille de 17 ans qui tentait de résister, a été poignardée au niveau du ventre par l’un des suspects. Un autre a aspergé son compagnon de gaz lacrymogène, avant de prendre la fuite avec leur complice.

L’adolescente a été hospitalisée dans un état sérieux, mais son pronostic vital n’est plus engagé ce vendredi matin. Les trois agresseurs sont toujours recherchés…

Source : rtl.fr 

NPI

00:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

03/05/2014

États-Unis : Un jeune homme tué par balles au Montana lors d’une « effraction »

armes-us.jpg

 

03/05/2014 – BERLIN (NOVOpress) – Un fait-divers survenu dans l’état du Montana, nouveau prétexte d’une remise en cause la culture des armes à feu aux États-Unis. Présent aux États-Unis dans le cadre d’un échange scolaire, un étudiant allemand d’origine turque, âgé de 17 ans, a été tué par balle au Montana.

« L’Amérique ne peut pas continuer à jouer au cow-boy comme cela », a déclaré son père Celal Dede à l’agence de presse allemande DPA après son arrivée aux États-Unis où il doit récupérer le corps de son fils Diren.

Il a ajouté qu’il n’aurait jamais imaginé que son fils pourrait être tué pour simplement « être entré dans le jardin de quelqu’un » (ndlr : son fils a été tué alors qu’il se trouvait dans le garage de l’auteur du coup de feu).

Markus Kaarma, qui a tiré sur le jeune Diren Dede, doit répondre d’une accusation d’homicide mais a été laissé en liberté. En effet, dans 29 états aux Etats-Unis s’applique la doctrine My home is My castle – aussi appelée defense of habitation law – qui fait de son habitation un sanctuaire, inimaginable à ce jour en Europe.

Le consul allemand de San Francisco s’est rendu sur place pour demander une enquête approfondie sur cette mort « inacceptable » ; la famille d’accueil de Diren Dede ne se prononce pas sur la présence du jeune homme dans un garage à une centaine de mètres de chez eux. Le propriétaire mis en cause avait déjà été cambriolé deux fois durant les derniers mois.

L’Agence DPA signale que l’adolescent sera enterré à Bodrum, en Turquie.

Crédit photo : DR

23:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

La campagne mensongère de la CAF contre les fraudes

10342837_626164260802508_4407146872891717619_n.jpg

http://www.contre-info.com/la-campagne-mensongere-de-la-c...

Lire la suite + VIDEO

18:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Bouculade mortelle dans le RER B: le suspect, âgé de 26 ans et d'origine congolaise, s'est livré à la police

http://www.leparisien.fr/faits-divers/bousculade-mortelle...

VIDEOS

18:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le calvaire d'une fille parmi tant d'autres !

http://www.altermedia.info/france-belgique/uncategorized/...

VIDEO

03:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le Camp des Saints, c’est maintenant

unchr.jpg

 

Partager sur Facebook Tweeter 

 

01/05/2014 – PARIS (NOVOpress) - Lu dans Présent. – L’instabilité géopolitique actuelle risque bien de voir l’Europe submergée par des vagues de plus en plus nombreuses et rapprochées, comme l’évoque Caroline Parmentier de Présent ce 30 avril. « La situation est tellement grave que la Grèce et la Bulgarie ont commencé à construire de véritables remparts le long de leur frontière avec la Turquie. Athènes a érigé un mur de 12,5 kilomètres de long, Sofia a, quant à elle, annoncé un projet de construction similaire de 30 kilomètres de long près de la ville d’Elkhovo. Mesures dénoncées avec des hauts cris par le Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations unis (HCR) et par la Commission européenne : “Le renvoi des demandeurs d’asile est contraire au droit international et au droit européen”. Après la catastrophe de Lampedusa, le Haut-Commissariat de l’ONU veut que les frontières restent ouvertes. Priorité à la diplomatie de l’émotion, la plus dangereuse et la moins adaptée à la situation. »

NdB: La "diplomatie de l'émotion" n'est autre que celle de la haine anti-blanche  qui veut la destruction des nations européennes, et de la France en particulier, par le Grand Remplacement!

03:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Inde : un adolescent étranglé et pendu pour relations avec une fille d'une caste supérieure 01/05/2014

9n8ONndaI1u0.jpg

 

   

Deux hommes et un adolescent ont été arrêtés dans l'ouest de l'Inde pour avoir étranglé et pendu un adolescent de 17 ans qui avait une relation avec une jeune fille appartenant à une caste supérieure à la sienne, a annoncé mercredi la police.

Le jeune homme a été assassiné lundi dans le village de Kharda, dans l'Etat de Maharashtra, informe l'AFP.

Deux hommes, dont le frère de la jeune fille, ainsi qu'un adolescent ont été arrêtés, a précisé la police, indiquant qu'elle recherchait sept autres hommes impliqués dans cette attaque.

« Le frère de la fille ainsi que quelques amis ont vu le couple assis dans un champ. Les émotions ont déferlé. Ils ont attaqué le garçon, l'ont battu et l'ont étranglé avec une corde. Puis ils l'ont pendu à un arbre », a déclaré à l'AFP le responsable de l'enquête, Dheeraj Patil.

Le système des castes demeure profondément enraciné dans de nombreuses régions de l'Inde, notamment dans les zones rurales reculées. Bien que les discriminations fondées sur le système des castes soient interdites par la loi, le mariage, l'éducation, l'emploi et la propriété de la terre continuent dans de nombreux cas à être soumis à ces divisions sociales héréditaires.

Depuis des siècles, des meurtres, appelés « crimes d'honneur », sont commis contre de jeunes couples dont les relations sont désapprouvées par leurs familles ou par leur communauté, notamment dans les régions rurales traditionnelles. L'appartenance d'un des partenaires à une caste ou à une religion différente peut être une motivation pour commettre un « crime d'honneur ».

http://french.ruvr.ru

 ALTERINFO.NET

 

 

02:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16)

Le premier marié gay de l’Oise arrêté pour pédophilie

pedophile.jpg

  

02/05/2014 – COMPIÈGNE (Bulletin de réinformation) - Cette arrestation fait la une de l’hebdomadaire local Oise Hebdo, en date du mercredi 30 avril dernier. Daniel Thibault, un homme de 64 ans, qui avait épousé Raymond Lebée en juillet dernier, a été mis en examen pour des faits de pédophilie suite à des plaintes de familles. Signalons que les Archives of Sexual Behavior évaluent la prévalence de la pédophilie chez les homosexuels entre 30 et 40 %. Ces Archives sont publiées par The International Academy of Sex Research, une société scientifique qui regroupe de nombreux chercheurs, essentiellement anglo‑saxons.

 

02:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Lyon: distribution d'une soupe halal à la gare de la Part-Dieu

02/05/2014 – LYON (NOVOpress) - Depuis 2008, l’association musulmane Ensemble pour un repas offre « un repas chaud, composé d’aliments halal de manière à ce qu’ils puissent être consommés par tous sans exception ». En 2007, le Conseil d’État interdisait la distribution de soupe au cochon par le Bloc identitaire.

02:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

CINQ MYTHES SUR LA RUSSIE ACTUELLE

 

CINQ MYTHES SUR LA RUSSIE ACTUELLE - Un obscurantisme aujourd'hui dépassé

 

Un obscurantisme aujourd'hui dépassé



Yvan BLOT*
le 01/05/2014
Certains de nos contemporains croient vivre dans un siècle de lumières alors que l’obscurantisme continue à faire des ravages. Cet obscurantisme concerne tout particulièrement nos relations avec la Russie.

L’écrivain Wodzinsky  constate : « nos clefs pour comprendre la Russie rouillent sous l’effet de la nouveauté (.) Nous nous efforçons de déchiffrer la Russie à l’aide de codes périmés de barbarie (asiatique) et de démocratie (européenne) en fabriquant des poncifs stériles (..). La Russie contInue  à remplir pour l’Europe une fonction archaïque de catharsis, de remède à ses souffrances internes. (..) L’Occident a exporté à l’Est ses propres déchets. Peut-être y a-t-il perdu son âme ! » 

Après tout, Hitler est bien un produit de l’Occident (son livre de chevet fut longtemps un livre sur les Juifs de Henry Ford, l’industriel américain !). Le marxisme allemand aussi et la Terreur révolutionnaire qu’admirait tant Lénine fut une invention française ! Alors pourquoi diaboliser la Russie comme si elle avait le monopole de l’arriération et du totalitarisme  ?

CINQ MYTHES SUR LA RUSSIE

Les cinq « clés rouillées » que nous utilisons encore sont les idées d’économie de rente, de continuité du totalitarisme, d’effondrement démographique, de persistance du goulag et de l’immoralité.

Le premier mythe :  l’économie de rente

La Russie serait, selon la formule absurde de Kissinger, la Haute Volta équipée d’un armement atomique. Aujourd’hui, on dit plutôt, à l’instar d’Alain Juppé : la Russie est une économie de rente dont le socle est la production de gaz et de pétrole. Renseignements pris, le gaz et le pétrole représentent 10%  du PNB  russe ! Il faut comparer cela avec les 41%  du Pib en Arabie Saoudite : là, on a vraiment  une économie de « rente » !

 
D’après la direction générale du Trésor, l’agriculture représente 5% du PIB, (3ème exportateur mondial de blé), le secteur secondaire (industrie) représente 28%  du PIB ; La production de matières premières dont le pétrole et le gaz représente 10%  du PNB, mais 70%  des exportations. Le secteur tertiaire (finances, communications, distribution) représente 66%  de l’économie. Selon ces critères donnés par notre propre ministère des finances, la Russie est bien un pays développé !

Un bon indicateur de l’activité économique est aussi la production d’électricité où la Russie est en 2012 troisième ex aequo avec le Japon derrière la Chine et les Etats-Unis. (860  milliards de kw/H contre 461 pour la France). La Russie contrôle un tiers du commerce mondial de constructions de centrales nucléaires. Elle a le monopole de l’envoi d’êtres humains dans la station spatiale orbitale grâce à ses fusées Soyouz que la France utilise en Guyane. La Russie possède plus de têtes nucléaires que les USA et la deuxième marine de combat du monde. Selon le magazine 01Business, la Russie reste une grande puissance technologique : même en informatique, le moteur de recherche Yandex  a devancé historiquement Google et Kaspersky reste numéro 1 de l’antivirus informatique. Mais on veut ignorer tout cela. On veut à toute force que la Russie soit sous développée et moins « intelligente » que l’Occident. On va donc inventer un mythe : faire passer la Russie pour une économie de rente pétrolière comme le sont l’Arabie Saoudite ou le Qatar !

Le deuxième mythe : la continuité du totalitarisme depuis 1000 ans

Le régime tsariste n’était certainement pas un régime totalitaire. L’histoire témoigne qu’il a beaucoup plus respecté les indigènes de Sibérie que ne l’ont fait les Etats-Unis avec les Amérindiens parqués dans des réserves. Il a connu le servage, c’est vrai, mais non l’esclavage fondé sur la race, à la différence des Etats-Unis. L’église était un contre- pouvoir important. Assimiler le pouvoir tsariste à celui des nomades mongols n’est pas sérieux. La Russie a même connu des expériences de démocratie directe comme en Suisse : républiques de Novgorod et de Pskov au moyen âge, démocratie « cosaque » dans le sud-est. Certes, le Tsarisme était formellement une autocratie.  Mais en réalité, la société russe vivait aussi des contre-pouvoirs que formaient ses traditions et le tsar ne pouvait ni les ignorer, ni les déraciner : aurait-il pu détruire l’orthodoxie, la famille, l’autorité des grands-mères sur la jeunesse ? Non ! Ce n’était d’ailleurs nullement son projet. Et les bolcheviks, malgré leur violence, ont aussi échoué à étouffer les traditions : Comme de Gaulle l’avait prophétisé à l’encontre de tant de« soviétologues » incapables : « la Russie boira le communisme comme le buvard boit l’encre !

Le totalitarisme est venu de l’Occident : la matrice initiale a été le pouvoir de la Terreur jacobine sous Robespierre admiré par Marx et Lénine. Le marxisme est une invention occidentale comme Lénine l’a souligné à juste titre dans son livre « l’Etat et la Révolution » : une synthèse d’économie anglaise (Ricardo), d’idéologie politique française socialiste et de philosophie allemande (Hegel et Feuerbach). L’URSS a été une rupture avec la Russie traditionnelle comme le 3ème Reich en Allemagne avec l’Empire allemand.

La nouvelle Russie n’est pas plus totalitaire que ne l’est l’Allemagne actuelle depuis la chute d’Hitler. Cela aussi, on ne veut pas l’admettre car on a besoin d’un ennemi pour se réfugier sous le parapluie américain ! L’Europe officielle ne veut pas devenir adulte ! il faut donc construire un mythe d’un ennemi éternel, la Russie !

Le troisième mythe : l’effondrement démographique

Certes, cet effondrement a eu lieu après la chute de l’Union soviétique et la démoralisation importée de l’Occident pendant les années Eltsine. Mais les chiffres montrent un redressement très net : la population augmente depuis 2009 ; depuis 2012, le taux de natalité a rattrapé le taux de mortalité (13,3  pour mille habitants) et le taux de fécondité qui fut au plus bas en 1999  (1,17) n’a cessé de remonter pour atteindre 1,69  en 2012 ; le nombre d’avortement par femme est tombé de 3,4 en 1990 à 1,2 en 2006.  L’espérance de vie masculine a augmenté de 4 ans entre 2005 et 2010 (69 ans aujourd’hui).
 
La Russie pratique une politique familiale exemplaire tout en contemplant le suicide démographique de l’Occident. Chaque famille touche à la naissance d’un enfant une prime d’environ 7000 euros. Les incitations financières sont complétées par une revalorisation du mariage, de la fidélité et de la natalité avec la création d’une fête annuelle d’Etat pour décorer les couples méritants. Pendant ce temps, l’Occident prône l’idéologie du « childfree » (libre d’enfants) : le mot est choisi à dessein : on ne dit pas « childless » (sans enfants) ce qui serait neutre : la liberté, c’est l’absence d’enfants ! On est fort loin des valeurs de la charité chrétienne. Si l’on ajoute à cela, l’affirmation de l’égalité en valeur du couple volontairement stérile et du couple hétérosexuel fécond, et si l’on prend en compte la volonté de favoriser l’euthanasie des malades incurables, comme sous le 3ème Reich, on a du mal à ne pas croire le Pape Jean-Paul II  lorsqu’il dénonçait la montée d’une culture de mort en Occident ! La Russie, comme l’a dit le président Poutine ou le patriarche Cyril, voit cette évolution avec inquiétude et prend le « parti de la vie » ! Qui s’en plaindra ?
 
Le quatrième mythe : le « goulag » persistant

Le goulag soviétique n’existe plus. Contrairement aux idées reçues, il n’y a que 800 000 prisonniers en Russie contre 2,5 millions aux Etats-Unis : le taux d’incarcération américain est de 714 prisonniers pour 100 000 personnes  (2007) contre 532  en Russie. Les Etats Unis ne respectent pas la suppression de la peine de mort votée par le Conseil de l’Europe, (Texas : 500 exécutions depuis 1976, 39 exécutions pour tous les USA pour la seule année 2013) : que dirait-on si c’était la Russie ? Ce serait le scandale médiatique assuré !

Soit dit en passant, la Tsarine Elisabeth avait abolit de facto cette peine et Anatole Leroy Beaulieu disait dans son « Empire des Tsars » que la Russie état la première du monde par la douceur de son code pénal (due à l’influence de l’Eglise orthodoxe). Les USA, grands donneurs de leçons de morale et de droit, ne respectent aucun des droits de la défense à Guantanamo : que dirait-on si cette prison était russe ?

Le goulag est aussi une importation de l’Occident : les Anglais ont inventé les camps de concentration en Afrique du sud et Lénine a voulu copier la Terreur de Robespierre. On a exporté cet enfer répressif vers la Russie et, peut-être pour nous disculper, on l’accuse d’avoir généralisé ce système dont la victime numéro un a été le peuple russe lui-même !

Le cinquième mythe : l’immoralité foncière de la Russie

C’est un conflit vieux comme l’histoire qui remonte à la mise à sac par les Croisés de Constantinople lors de la quatrième croisade en 1204 (contre la volonté du pape de l’époque, doit-on préciser). L’hostilité aux Byzantins est devenue l’hostilité à l’égard de la Russie. L’antislavisme de l’Occident ressemble beaucoup à l’antisémitisme. Les Russes seraient « génétiquement » cruels, voleurs, malhonnêtes, et inaptes à la liberté. L’Occident fait le silence sur ses propres turpitudes, guerres de religion (guerre de Trente ans où le tiers de la population allemande disparait), inquisition, terreur de la révolution française, génocide de la Vendée décidé officiellement par la Convention (décret Barrère), première et deuxième guerres mondiales : tout cela est-il de la faute des Russes ?

Les statistiques de criminalité ne sont pas toujours favorables à l’Occident. Par exemple, si  l’on prend le marché de la drogue, les Etats Unis et l’Australie sont bien plus atteint que la Russie pour le cannabis, l’ecstasy ou la cocaïne. Mais au-delà de ce genre de comptabilité, on peut se poser la question de savoir si l’état moral général des Russes est meilleur ou non que celui des Occidentaux. Depuis les années 1960, (mai 68  en France), la situation des valeurs s’est dégradée : résultat, en France le nombre des crimes et délits est passé de 1,5 à 4,5 millions par an : est-ce un bon signe ?

Dostoïevski nous donnera le mot de la fin : le starets Zossime, (starets : saint homme issu du peuple), déclare que la liberté sans discipline intérieure en Occident consiste à multiplier ses besoins sans limites : les hommes deviennent dépendant des objets et matérialistes. L’égalité sans amour conduit à l’envie, la jalousie et le meurtre. La fraternité sans racines est un verbiage : on constate en fait l’isolement croissant des hommes. Face à ce désert spirituel, la Russie offre l'exemple d’un christianisme vivant qui peut s’associer au christianisme occidental pour défendre les valeurs de notre civilisation commune.

Nous Européens avons tout intérêt à nous associer à la Russie : l’intérêt économique est évident, l’intérêt politique aussi pour ne pas devenir une simple colonie de la superpuissance du moment, l’intérêt humain est de sauver les valeurs familiales face à la culture de mort et l’intérêt spirituel est de renouer avec les valeurs bimillénaires du christianisme et de l’antiquité classique. C’est une voie plus sûre que celle fondée sur le mépris de l’autre, le Russe en l’occurrence, qui empêche l’Europe d’être unie alors que le rideau de fer est tombé depuis longtemps !

*Ancien élève de l’ENA, docteur ès sciences économiques, ancien député du Pas-de-Calais et du Parlement Européen, consultant auprès de la radio « La Voix de la Russie ».  Il anime l’Institut néo-socratique de philosophie politique et préside l’association « Agir pour une Démocratie Directe » .
 
METAMAG
 
Cet article fait tout de même l'impasse sur la période stalinienne. Le nom de Staline n'y est même pas cité.
 

01:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

VIDEOS - Ukraine: une trentaine de morts à Odessa, la Russie se dit "indignée"

3811095_ukraineodessa.jpg

http://www.leparisien.fr/international/ukraine-l-armee-la...

 

 

01:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

02/05/2014

Elle se balade dans les rues de Lille avec unjeans en trompe-l'oeil


Elle se balade avec un jean en trompe-l’œil par 20Minutes

23:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Algérie: la basilique Saint Augustin d'Annaba (Bône) reprend du service

3810933_aaaan.jpg

http://www.leparisien.fr/international/algerie-la-basiliq...

23:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Cinéma, médias : déluge de propagande métisseuse

 

A l’occasion de la sortie du film humoristique « Qu’est qu’on a fait au bon Dieu ? » (sur une famille française dont toutes les filles ramènent des étrangers…), RMC fait intervenir certains auditeurs sur ce thème du métissage.

Sous des airs anodins, ce film diffuse évidemment un message (avec efficacité comme on peut l’entendre ci-dessous), et participe du grand lavage de cerveau des Français, appelés à disparaître dans un grand magma métissé, supposé avantageux…

Contre-info.com

20:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Usa : une impuissante arrogance

Accueil >> Monde en action

Usa : Une impuissante arrogance - La politique internationale américaine a perdu sa boussole

La politique internationale américaine a perdu sa boussole



Jean Bonnevey
le 01/05/2014
Les Usa continuent à se comporter comme s’ils étaient le phare du monde et l’unique super puissance. Ils se mêlent donc de tout, jugent et interviennent quand ils le peuvent. Ils le font sans tenir compte de leurs erreurs passées. Ils n’arrivent plus à s’en tenir à une doctrine cohérente et efficace. En fait, ils ont été incapables de s’adapter raisonnablement à la chute de l’URSS. Ils sont devenus relativement surpuissants au moment même où leur domination internationale reculait. Ils ne l’ont pas admis, ni géré. Il y a un échec américain et même un aventurisme qui rend le monde moins sûr depuis la fin des deux blocs. 

La lutte contre le terrorisme islamique aurait pu être la colonne vertébrale d’une diplomatie combattante contre les tenants d’un obscurantisme religieux universel. Mais il n’en a rien été. Le péché original reste sans doute la guerre inutile et imbécile contre l’Irak. Ce pays n’existe plus. Le modèle  de démocratie multiculturelle et ethnique que les Usa voulaient offrir au monde arabo-musulman est un chaos sanglant. Un  pays divisé, éclaté, une insécurité qui explose et des élections inutiles sont là pour le prouver.
 
Le retrait américain avant toute stabilisation de l’Irak est la preuve de la faiblesse américaine et de son incapacité à agir dans un temps long. Cette preuve est confirmée par la recrudescence de la violence en Afghanistan alors que les élections vont confirmer dans ce pays les clivages ethniques. Les soutiens aux révolutions égyptiennes et tunisiennes n’ont pas été menés à bien. L’intervention contre la Lybie, même modeste, aux côtés des Français et des Anglais a déstabilisé non seulement un pays mais l’ensemble du Sahel et au-delà certaines régions de l’Afrique noire. On prend en Syrie, malgré tout cela, des risques inconsidérés par rapport à toute la région. Enfin, une fois de plus, les Usa ont échoué dans leur tentative de relancer le dialogue entre Israël et les palestiniens. Ils n’osent pas défier l’état juif dans sa vision de ce qu’il doit être de la région et de la paix qu’il veut imposer.

Tant d’échecs devraient pousser les Etats-Unis à une mise à plat de leur politique internationale ou, en tout cas, à moins d’arrogance. Et pourtant, l’Ukraine le prouve, les Usa veulent régenter, au nom de la démocratie, toutes les puissances susceptibles de la concurrencer sur le plan politique, militaire et surtout énergétique. La Russie a le sentiment que Washington veut l’enfermer dans un  espace réduit et contrôlé par des états soumis à l'influence américaine. C’est indiscutable. Les Usa en ont-ils encore les moyens alors que leur leadership est contesté également par la Chine en attendant le tour de l’Inde où les nationalistes hindous vont certainement prendre le pouvoir.

L’arrogance américaine est en contradiction avec la réalité internationale et les conséquences de la politique des Usa dans le monde depuis le début du siècle. Washington veut que le XXIème siècle soit comme le XXème un siècle américain. Ce pari s’annonce irréaliste et déjà largement perdu. Il met en danger les équilibres mondiaux historiques et civilisationnels avec tous les risques que cela comporte à moyen terme.
 
METAMAG

17:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Pour Vincent Peillon, « l’immigration est un fantasme » !

peillon.jpg

Partager sur Facebook Tweeter 

 

02/05/2014 – PARIS (Bulletin de réinformation) - Mercredi, LCI avait ouvert son plateau à plusieurs têtes de liste de la circonscription Sud Est pour les Européennes, dont Jean Marie Le Pen pour le Front national, crédité de 23 % d’intentions de votes, et Vincent Peillon pour le PS, 13 %.

Ce dernier a une fois de plus nié la réalité de l’immigration, fidèle en cela à la position cardinale du Parti socialiste sur la question : « Tout le débat serait de dire que notre Europe est trop ouverte à tous les vents. Elle ne l’est pas ! Tout le monde le sait : elle ne l’est pas ! Mais nous alimentons un débat extrêmement nocif pour la démocratie et pour tous les partis démocratiques. Ce sont des fantasmes. La réalité des choses, c’est qu’il n’y a pas d’Europe passoire ».

Jean Marie Le Pen a alors ironisé sur le fait que M. Peillon ne devait pas souvent prendre le métro. Dans une réponse très argumentée, le président d’honneur du FN a rappelé que la démographe Michèle Tribalat a démontré dans son livre Les yeux grands fermés que tous les chiffres relatifs à l’immigration sont délibérément truqués. Jean Marie Le Pen a une fois de plus souligné la gravité des phénomènes migratoires dont « nous ne vivons que le début du commencement ».

17:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Italie: nouvel afflux de plus de 1000 clandestins en Sicile

http://www.leparisien.fr/international/italie-nouvel-affl...

François doit être aux anges! Va-t-il les accueillir au Vatican?

02:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Discours intégral de Marine Le Pen le 1er mai 2014

(regarder de préférence en mode plein écran)

02:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Non à Bruxelles, OUI A LA FRANCE

photo.JPG OUI.JPG

Photo EB - 1er mai 2014

01:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)