Cette mère n'y est pas allée par quatre chemins. Convoquée pour aborder un problème avec son fils et d'autres élèves, une femme accompagnée d'une autre personne a violenté la directrice d'une école et une institutrice d'une école à Sorbey (Moselle), a-t-on appris lundi auprès de l'inspection académique.

Les faits se sont produits vendredi matin dans une salle de classe du groupe scolaire de cette commune proche de Metz, a indiqué l'inspecteur d'académie Antoine Chaleix, confirmant des informations du Républicain lorrain.

La gendarmerie a ouvert une enquête

Cette mère a ainsi fait irruption dans les locaux de l'école, accompagnée d'une seconde personne. La direction de l'établissement l'avait en effet convoquée pour l'informer d'un incident mettant en cause son fils. Lors d'un jeu dangereux, celui-ci aurait fait usage d'un élastique, découvert autour du cou d'un enfant de CE1.

C'est à ce moment-là, donc, que les coups sont partis. Selon Antoine Chaleix, "deux personnes sont entrées jusque dans la classe", où le ton serait monté entre la mère et les deux enseignantes, qu'elle aurait commencé par insulter avant d'asséner à chacune un coup de poing, sous le regard d'enfants. "Une des enseignantes a été blessée à la main. La directrice est choquée. Elles sont toutes les deux en arrêt de travail", a expliqué l'inspecteur, évoquant un incident "rare".

Les deux enseignantes se sont vu reconnaître une incapacité totale de travail (ITT) de respectivement 8 et 2 jours. Elles ont porté plainte auprès de la gendarmerie, qui a ouvert une enquête. Une psychologue a été mise à disposition des jeunes élèves de l'établissement, mais "il n'y a pas de cellule de crise particulière", a précisé Antoine Chaleix. L'école, qui a fermé provisoirement lundi suite à cet incident, a pu assurer ses classes mardi avec des instituteurs remplaçants.

Metronews