Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2013

Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale

Biographie: http://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Peillon

19:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Mariage gay: Peillon recadre l'enseignement catholique...

sans-titre.png Vincent Peillon.png

EXCLUSIF - Dans une lettre adressée à tous les recteurs de France, le ministre de l'Éducation nationale met en avant la crainte d'une recrudescence des incidents homophobes dans les établissements scolaires.

Dans une lettre adressée à tous les recteurs de France que Le Figaro s'est procurée, le ministre de l'Éducation nationale a décidé aujourd'hui de recadrer l'enseignement catholique au sujet du mariage gay. Il appelle à «la plus grande vigilance à l'égard des conditions du débat légitime qui entoure le mariage pour tous (...) notamment dans les établissements privés sous contrat d'association. Le caractère propre de ces établissements ne saurait leur permettre de déroger au strict respect de tous les individus et de leurs convictions». Interviewé par Le Monde, le ministre est allé plus loin, évoquant «une faute» de l'enseignement catholique.

 

Pourtant réputée pour sa prudence de sioux, soucieux de respecter la «liberté de conscience» inscrite dans la loi Debré, la direction de l'enseignement catholique est en effet sortie du bois le 12 décembre en envoyant une lettre aux 8500 chefs des établissements catholiques sous contrat. Rappelant «des références sociales aussi fondamentales que le mariage, union d'un homme et d'une femme», le texte invite chaque établissement à «prendre les initiatives qui lui paraissent localement les plus adaptées pour permettre à chacun l'exercice d'une liberté éclairée à l'égard des choix aujourd'hui envisagés par les pouvoirs publics». Si certains y voient un appel à peine déguisé à participer à la manifestation du 13 janvier, Éric Delabarre, le secrétaire général de l'enseignement catholique s'en défend, mettant en avant le débat qui doit enfin s'ouvrir «en conscience et avec clairvoyance».

Vincent Peillon craint quant à lui que ces débats se traduisent dans les écoles par une augmentation des phénomènes d'homophobie et demande aux recteurs de l'informer des incidents éventuels.

Le Figaro - 04/01/13

19:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Centenaire de la Grande Guerre 14-18 : la France ne sera pas au rendez-vous

 

 
3.01.2013, 14:28, heure de Moscou
       

Centenaire de la Grande Guerre 14-18 : la France ne sera pas au rendez-vous

   

Le centenaire de la Première Guerre mondiale approche à grand pas et déjà les rumeurs les plus inquiétantes circulent notamment dans les milieux de la culture. Historiens et archivistes s’inquiètent déjà des bruits persistants qui évoquent le fait que la France va bâcler le centenaire de 14-18 pour des raisons politiques. Le fait qu’un gouvernement socialiste soit aux commandes semble ne pas arranger les choses d’un événement mémoriel dont la mort est déjà annoncée.

L’affaire a démarré ces dernières semaines par les remarques dans les coulisses de personnalités parmi les historiens et les chercheurs alors que nous entrons dans l’année 2013. Dans moins de deux ans commenceront les cérémonies du centenaire d’une guerre qui a marqué la France, peut-être plus qu’aucune autre nation, puisqu’elle eut à souffrir à la fois dans la chair de ses hommes, mais aussi par le fait que le conflit se déroula sur le front de l’Ouest sur son territoire, sans oublier la Belgique. Cette guerre par sa nature inhumaine, la première guerre industrielle totale, a non seulement marqué la France, mais elle la passionne. La mort des derniers poilus fut l’occasion de cérémonies émouvantes et les publications se sont multipliées ces dernières années.

En ces périodes de fête vous avez pu remarquer comment les librairies et autres rayonnages de grandes surfaces proposent immanquablement de magnifiques livres illustrés cette guerre. La Première Guerre mondiale, dénommée en France « Grande Guerre » est l’un des sujets historiques préférés des Français. Et pour cause ! Contrairement à celle de 39-45, cette guerre fut une « victoire » même si nous savons aujourd’hui à l’instar des remarques du maréchal Foch qui parlait d’un armistice de 20 années, que cette victoire fut payée chèrement, un prix exorbitant, et que la paix qui lui succéda fut sans doute l’une des plus mal pensée de toute l’histoire de l’humanité. Elle a marqué les Français également par le fait que les survivants se sont répandus dans les campagnes et les villes, ils ont raconté, ils ont écrit, ils ont ramené des souvenirs, quelques menus objets, de l’artisanat de tranchée etc.

Cette guerre et cela n’a pas été assez souligné, fut aussi la première guerre à être véritablement suivie par la photographie et le cinéma. Ce fut une guerre de l’image, tant par les affiches, que les clichés, les journaux et surtout les cartes postales. Elles font l’objet aujourd’hui, ainsi que les cartes photos ou les photographies, de collections onéreuses et très intéressantes, elles montrent surtout comment cette guerre fut l’objet d’une guerre des propagandes, un intense battage médiatique. Dans les familles françaises, dont la mienne, il n’est pas rare de trouver plus de vétérans de 14-18 que de 39-45. C’est pourquoi les traditions orales se sont souvent tournées plus vers la première que la seconde. Certes la Seconde Guerre mondiale a marqué, mais considérablement moins la conscience nationale et l’ensemble du pays.

Elle reste toutefois une guerre amère, même s’il y eut « victoire » : en témoignent les milliers de monuments aux morts et de stèles dans les églises et les cathédrales, mais aussi justement les mémoires, les livres et les témoignages. Aujourd’hui elle est décrite avec raison comme une guerre civile européenne, « le suicide de l’Europe », la fin des monarchies et comme une infâme et horrible boucherie où des millions d’hommes furent immolés. L’horreur racontée par Dorgelès ou Barbusse, mais aussi par le cinéma notamment ces dernières années à propos des fraternisations entre les combattants ou des films à grand public comme Un long dimanche de fiançailles montrent comment l’historiographie a évolué, comment les propagandes nationalistes sont retombées et comment l’histoire a été retravaillée.

Mais aujourd’hui c’est pour des raisons politiciennes et internationales que l’Etat français s’apprêterait à tronquer les cérémonies du centenaire de 14-18. Les premiers éléments indiquent que sous les pressions de franges politiques de gauche, mais aussi sous les pressions européennes et de l’Allemagne, la France au garde à vous collera sous un tapis les commémorations autant que faire se pourra. C’est déjà malheureusement le cas des cérémonies des différents bicentenaires de l’épopée napoléonienne, victime des lobbies en particulier de gauche et de diverses pressions qui a vu une France renier l’Empereur, ne pas participer aux cérémonies en 2005 et 2012 ni d’Austerlitz la géniale victoire de Napoléon, ni de La Moskova. Et cela sera certainement le cas de 2013, 2014 et 2015 pour les campagnes de Saxe, de France et de Belgique.

La réécriture et la manipulation de l’histoire par les politiciens fait rage en France, terrain d’une guerre souterraine où les médias jouent un important rôle, il s’agit en effet de gommer l’histoire nationale et ses gloires pour faire place à une atomisation historienne, une dissolution des événements historiques dans un tout, un creuset européen où il est question de casser les reins à toute forme de patriotisme, pour faire place à une société lessivée par de nouveaux standards où l’histoire doit se trouver comme dans les grandes années de la IIIème République une auxiliaire sans cesse malmenée et violée, mais confortablement organisée pour servir une idéologie dominante et lénifiante.

Pour toutes ses raisons, nous avons déjà assisté à des coups médiatiques que chaque président du passé s’est efforcé d’exploiter à fond, ce fut le bicentenaire de 1789 sous Mitterrand, les médailles pour les anciens des brigades internationales et les repentances de Chirac, la lettre de Guy Moquet pour Sarkozy et déjà en moins de six mois de nouvelles repentances au sujet de la Shoah et de l’Algérie pour Hollande. Toutes ces « cérémonies » médiatisées à outrance furent l’objet d’oublis mémoriels consentis et plus ou moins camouflés, à savoir les horreurs de la Révolution française, la guillotine et la guerre civile, la lâcheté des gouvernements français entre 1936 et 1938, la collaboration des communistes français avec les nazis jusqu’en 1941, sans parler de l’épineux problème de la Guerre d’Algérie : la guerre des mensonges et des cadavres que les deux camps se lancent à la figure !

S’il s’avère normal de revisiter l’histoire de la Première Guerre mondiale pour en offrir un tableau plus véritable et plus conforme à l’honnêteté intellectuelle, il est moins normal de transformer en silence un événement tel que ce centenaire qui revêtait une importance aussi grande que le bicentenaire de 1789 et qui suivra probablement ce dernier dans les impasses. Celles-ci sont dictées par le politiquement correct de toute une caste politicienne et nous assisterons donc probablement à une nouvelle mascarade qui sera concentrée sur le début de la guerre. Les cérémonies se dérouleront donc surtout en août 2014, pour ensuite verrouiller politiquement l’événement à des fins pendables. Les Français dans ces temps de crise auront sans doute autre chose à penser de toute façon. Quant à l’Europe elle se serait bien passée de ces dates historiques, l’Allemagne en particulier mais Paris est déjà prêt à l’escamotage final selon une formule bien rôdée.

La Voix de la Russie

18:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Marine Le Pen / Manifestation du 13 janvier

 

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Un collectif d’associations apolitiques et citoyennes, « la manif pour tous » organise à Paris le 13 janvier une manifestation contre le projet du gouvernement autorisant le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels.

Le Front National rappelle à cette occasion son opposition au mariage, à l’adoption et à la PMA, revendications ultraminoritaires, qui pour la première n’est même pas soutenue par la majorité des homosexuels et qui pour les secondes consacrent le droit à l’enfant au détriment du droit sacré de l’enfant et en premier lieu celui d’avoir un père et une mère.

Marine Le Pen soutient par conséquent les élus, militants, sympathisants du Front National qui entendent se joindre à cette manifestation contre un projet de loi porté par ce qui n’est plus le parti socialiste mais est devenu le « parti sociétaliste ».

Cette manifestation citoyenne légitime ne doit pas pour autant masquer la double instrumentalisation dont elle est l’objet de la part de l’UMP et du PS, dans le seul but de faire oublier leur proximité idéologique sur la politique d’austérité, de saccage social, de défense de l’ultralibéralisme destructeur, tout comme leurs échecs patents dans la lutte contre l’ immigration massive, l’insécurité permanente, le chômage de masse et les vagues de délocalisations.

 

Elle ne doit pas faire oublier non plus que si la famille a toujours été considérée comme l’ennemi à abattre par les socialistes, c’est sous le mandat de Nicolas Sarkozy et grâce au ministre Luc Chatel que les portes des écoles ont été ouvertes au microlobby LGBT afin d’y diffuser auprès de nos enfants la délirante théorie du « genre ».

Marine Le Pen rappelle qu’elle a toujours réclamé, y compris directement au président de la République, que les Français, dont elle est convaincue qu’ils y sont opposés, soient consultés par référendum sur la question du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels.

Pour autant, le rôle d’un responsable politique étant d’alerter son peuple sur les pièges qu’on lui tend, elle ne participera pas à ce qui est devenu une grossière tentative de récupération politicienne et d’enfumage sociétal de la part de l’UMP et du PS ; celle-ci visant à détourner l’attention des Français des questions urgentes que sont la sécurité, la prospérité et la défense de l’identité et sur lesquelles la gauche aujourd’hui, pas plus que la droite hier, n’ont été capables d’apporter des réponses concrètes.

17:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

03/01/2013

Marseille - Voitures brûlées : 100 % d'augmentation !

Publié le jeudi 03 janvier 2013 laprovence.com

 
 

 Contrairement à ses prédécesseurs, il estimait que l'information ne devait pas être cachée. Mardi soir, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a donc divulgué, au cours d'une conférence de presse, le chiffre "tabou" des voitures brûlées au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre. Il est même allé jusqu'à les affiner par département.

Ce sera, donc, 51 pour les Bouches-du-Rhône. En revanche, pas d'éléments de comparaison par rapport à l'année précédente. Ni même de détails pour la ville de Marseille. "Nous ne communiquerons pas plus que le ministre de l'Intérieur", a prévenu la préfecture de police. Soit. "Nous avons eu une augmentation du simple au double", a révélé, de son côté, José Allégrini, adjoint UMP délégué au Bataillon des marins-pompiers de Marseille.

En effet, entre le 31 décembre 2012, 18 heures, et le 1er janvier 2013, 6 heures, le bataillon a procédé à 62 interventions sur des feux : 42 voitures, 8 deux-roues et 12 poubelles. L'année précédente, 22 véhicules (y compris les deux-roues) et 32 poubelles avaient été volontairement incendiés au cours de la nuit de la Saint Sylvestre. "Si l'activité a progressé de 20 %, en revanche, nous avons enregistré une augmentation de plus de 100 % des véhicules incendiés", souligne José Allégrini.

Blog de Stéphane RAVIER pour Marseille

23:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un petit Serbe du Kosovo - Noël 2013

banja.jpg kosovo enfant serbe.jpg

23:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le Journal de Syrie - 2 janvier 2013


Journal de Syrie 2.1.2013 par MyriamBloch

20:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Russie : l’immigration illégale durement réprimée

 

Le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a signé une loi durcissant les sanctions pour les organisateurs de l’immigration illégale, révèle jeudi le site internet officiel du Kremlin.

L’organisation de l’entrée illégale dans le pays ou du séjour des citoyens étrangers ou des personnes sans nationalité est désormais punie de 300.000 roubles (7.500 euros) d’amende, contre 200.000 roubles (5.000 euros) par le passé. Par ailleurs, la durée maximale du travail obligatoire passe de 360 à 420 heures, des travaux correctifs d’un à deux ans, et des travaux forcées de deux à trois ans. Enfin une nouvelle loi indique que l’aide à l’immigration illégale est passible d’une peine d’emprisonnement de cinq ans maximum, et de 7 ans si la finalité criminelle est constatée.

En Russie le laxisme n’est pas de mise. On ne se contente pas de pérorer dans les médias, on agit. Il est vrai qu’en France, on ne risque pas d’agir dans ce domaine, puisque François Le Normal est un président immigrationiste, élu en partie grâce aux voix des immigrés.

Source : RIA Novosti

20:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

La lettre de Depardieu aux médias russes

Aux journalistes russes:

Oui j'ai fait cette demande de passeport et j'ai le plaisir qu'elle ait été acceptée.


J'adore votre pays la Russie, ses hommes, son histoire, ses écrivains.

J'aime y faire des films où j'aime tourner avec vos acteurs comme Vladimir Mashkov.

J'adore votre culture, votre intelligence.

Mon père était un communiste de l'époque, il écoutait Radio Moscou ! C'est aussi cela ma culture.

En Russie il y fait bon vivre. Pas forcément à Moscou qui est une mégapole trop grande pour moi.

Je préfère la campagne, et je connais des endroits merveilleux en Russie.

Par exemple, il y a un endroit que j'aime, où se trouve le Gosfilmofond dirigé par mon ami Nikolai Borodachev.

Au bord des forêts de bouleaux, je m'y sens bien.

Et je vais apprendre le russe.



J'en ai même parlé à mon Président, François Hollande. Je lui ai dit tout cela.

Il sait que j'aime beaucoup votre Président Vladimir Poutine et que c'est réciproque.

Et je lui ai dit que la Russie était une grande démocratie, et que ce n'était pas un pays où un premier ministre traitait un citoyen de minable.



J'aime bien la presse, mais c'est aussi très ennuyeux, car il y a trop souvent une pensée unique.

Par respect pour votre président, et pour votre grand pays, je n'ai donc rien à ajouter.



Si je veux ajouter encore sur la Russie, une prose qui me vient à l'esprit.......



Que dans un pays aussi grand on n'est jamais seul,

Car chaque arbre, chaque paysage portent en nous un espoir.

Il n'y a pas de mesquinerie en Russie, il n'y a que des grands sentiments.

Et derrière ces sentiments beaucoup de pudeur.

Dans votre immensité, je ne me sens jamais seul,

Slova Rossii !!


Spasibo !"

20:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Mariage / adoption – Louis Aliot (FN) : « Je suis contre le mariage pour tous ! »

 

Louis Aliot, vice-président du Front National chargé de la formation et des manifestations, est l’invité de Thomas Misrachi dans BFM Story. Il réagit au sujet de l’idéal socialiste, au sujet du « mariage pour tous » après s’être exprimé sur le programme de travail oral présenté par Jean-Marc Ayrault pour 2013, sur la culture du chômage et de l’insécurité majestueusement entretenu par le gouvernement socialiste.

Interrogé sur le « mariage et l’adoption pour tous » le vice-président du Front National répond : « Je viens de prendre connaissance d’un sondage où 70 % des Français demandent un référendum sur la question pour le mariage pour tous et pour l’adoption par des couples homosexuels. Je pense que la sagesse voudrait que sur un sujet aussi important, on consulte nos compatriotes, qu’on applique le principe de précaution, parce que je pense qu’on fait un saut dans l’inconnu sur la société de demain ! »

20:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Hérault : en deux virées nocturnes, la bande de jeunes voyous caillasse 45 voitures

 

Après les incendies de voitures, voilà les caillassages de voitures ! Non comptabilisés, ceux-là, dans les statistiques officielles de Manuel Valls… Dans l’article ci-dessous, on évite de préciser l’origine socio-culturelle de ces « jeunes ». En fait, ils sont semblables à ceux qui brûlent les voitures de leurs voisins.

__________

Deux nuits de suite, deux garçons de 12 et 13 ans, un majeur de 26 ans et une mineure de 15 ans, ont fait des expéditions de vandalisme sur les voitures garées dans les villages.

Dans leur périple de Noël, qui rappelle étrangement les aventures malsaines d’Orange Mécanique, quatre jeunes, dont seul l’aîné est majeur, ont détérioré, sans la moindre raison, quarante-cinq véhicules.

[...]

Tout au long des trajets, les occupants ont jeté de gros cailloux sur les voitures à l’arrêt, défonçant tantôt la carrosserie, explosant tantôt les vitres. Surtout, le conducteur n’a parfois même pas pris la peine de s’arrêter, pendant que ses comparses étaient en action.

L’enquête a été menée par les gendarmes des secteurs concernés, aidés de la brigade des recherches, basée à Béziers. Des témoignages et l’analyse d’images de vidéo protection de Bédarieux ont permis à des militaires en civil d’interpeller le conducteur dès la seconde nuit du périple.

La bande des quatre a expliqué que les plus jeunes étaient allés chercher des cailloux à Bourbaki, ils ont rempli plusieurs sacs. Aucun n’a d’antécédent judiciaire. Ils ont été laissés libres et devront s’expliquer devant le juge des enfants pour les mineurs, à la barre du tribunal correctionnel pour le conducteur.

Lire l’article en entier sur Midi Libre

20:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO - Près de Paris, plus de 800 sans-abris forcés de quitter l'hôtel pour la rue

Permalien vidéo: http://videos.tf1.fr/jt-13h/pres-de-paris-plus-de-800-san...

19:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Pas de papa pour le petit Sacha, mais "deux" mamans...

 

Sacha est né le 1er janvier au centre hospitalier de Moulins, dans l’Allier, entre minuit et minuit une. Cet "auvergnat", qui est sans doute le premier bébé de l’année, a une particularité : il a deux mamans ! Et pas de papa… En cette année qui verra peut être l’adoption du projet de loi sur le « mariage » homosexuel, cette naissance est pour certains de bon augure…

Ses deux mères, Maude et Delphine, sont pacsées depuis 2010 ; et Maude a dû effectuer des démarches à Bruxelles afin de recevoir une insémination artificielle : «On a passé plusieurs examens médicaux. C’est l’équipe médicale qui a choisi le donneur anonyme», explique-t-elle.

Bel augure oui, celui d’une société en perte de sens -celui de la filiation et de la transmission de la vie-, qui sombre finalement -quelle autre alternative ?- dans le consumérisme le plus abject en détournant la loi des intérêts supérieurs pour l’ordonner à la satisfaction d’intérêts égoïstes : de sujet du droit, l’enfant est définitivement devenu objet du droit. Il n’est plus un don précieux, condition d’une société pérenne, que la société a vocation à protéger pour préserver son propre avenir : il est devenu un dû auquel ont droit les adultes, quitte à le fabriquer et à le priver de son papa ou de sa maman. A vomir !

JdeR

Contre-info.com

 NdB: En fait, cet enfant n'a qu'une seule maman, Maude, qui a reçu le sperme d'un Belge anonyme. Il ne connaîtra jamais son père.

 

19:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

VIDEO - Un cri contre Sodome et Gomorrhe

http://fr.altermedia.info/devoir-de-memoire/un-cri-contre...

19:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Un "petit Bethléem" à Moscou - Le foulard de la Vierge

sans-titre.png Crèche à Moscou.png

Imaginer Bethléem des temps de la naissance de l'Homme-Dieu, ressentir l'atmosphère de fête et s’incliner devant les saintetés chrétiennes... Avant la fête de Noël orthodoxe, cela est devenu possible non seulement sur la Terre Sainte, mais aussi dans la capitale russe. L’Université orthodoxe russe de Saint-Jean l’Evangéliste a présenté à Moscou un projet artistique qui s’appelle « Crèche de Noël ».

La petite cour de l’Eglise de Saint-Jean l’Evangéliste, la principale église de l’Université orthodoxe russe qui se trouve en plein centre de Moscou, ressemble beaucoup à la célèbre grotte où selon la légende est né l’enfant Jésus. Des figurines des moutons et des chèvres, du foin éparpillé partout et la crèche avec l’enfant Jésus sont placées dans cette cour. Le projet artistique qui s’appelle « Crèche de Noël » – ce sont des scènes bibliques réalisées avec des marionnettes pour les enfants et les adultes. Des spectacles historiques et des concerts folkloriques sont également organisés ici.

Des pèlerins viennent nombreux dans cette église – principalement des parents avec des enfants de tous les âges. Après la représentation, les enfants ne veulent pas partir d’ici, à tel point ils aiment les représentations organisées dans la cour de l’église. Igor, âgé de six ans, a vu le spectacle de marionnettes sur la naissance de Dieu et a déjà fêté Noël en famille.

« Noël, c’est une fête très joyeuse, parce que Dieu est né », dit-il. « Ce jour là, nous avons décoré le sapin de Noël, récupéré nos cadeaux sous le sapin, allumé les bougies, lancé des feux d'artifice ».

L’Eglise de Saint-Jean l’Evangéliste propose également de se familiariser avec l’histoire de Noël grâce au voile de la mère de Dieu et les reliques vestimentaires de la Vierge Marie. C’est symbolique, que les deux reliques saintes, conservées en France et en Italie, se soient retrouvées actuellement en Russie, estime le recteur de l’Eglise Saint-Jean l'Evangéliste, le supérieur Petr Eremeev.

« La légende ancienne, selon laquelle Marie aurait enveloppé son enfant dans ce vêtement, s’est conservée jusqu’à nos jours. Aujourd’hui, de nombreux parents ont conservé chez eux des petites cartes sur lesquelles figure la taille et le poids de leur enfant à la naissance. Je pense que ce principe n’a pas changé depuis les temps anciens. Les parents conservent la preuve que leur enfant est né comme une relique. Je pense que Marie aurait vraiment pu garder les vêtements qu’elle portait à la naissance de son fils ».

Le foulard de la Vierge a des dons miraculeux. En 911 la relique a réussi à protéger la ville française de Chartres des attaques incessantes des Normands. Depuis lors, elle était conservée dans la cathédrale principale de la ville, et a même survécu à un grand incendie.

La protection de la Vierge est un morceau de tissu de soie beige d'environ deux mètres de longueur et d'une largeur de 50 centimètres. Initialement, la longueur du foulard représentait environ 5,5 mètres, mais durant la Révolution française, pour sauver cette relique, le clergé de la cathédrale de Chartres l’a coupée en plusieurs fragments. Tous ces fragments ont été donnés aux fidèles qui ont gardé la foi chrétienne durant la Révolution française. Toutefois l’église n’a pu récupérer qu’un seul fragment de ce foulard en 1819.

La Voix de la Russie - 03/01/13

18:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Céline: qu'écrirait-il aujourd'hui ?

sans-titre.png Céline.png

Louis-Ferdinand Céline, né Louis-Ferdinand  Destouches  (1894-1961)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis-Ferdinand_C%C3%A9line

18:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Poutine accorde la citoyenneté russe à Gérard Depardieu

 

Gérard Depardieu dans le rôle de Raspoutine au cinéma

Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a accordé aujourd’hui la citoyenneté russe à l’acteur français Gérard Depardieu, qui a menacé récemment de renoncer à son passeport français pour protester contre les augmentations d’impôts visant les plus riches.

Vladimir Poutine a signé un décret accordant la citoyenneté russe au français Gérard Depardieu, comme il l’avait annoncé il y a quinze jours.

Le texte de ce décret est disponible sur le site du Kremlin. La fiche Wikipedia de l’acteur est déjà à jour dans ses versions russe et française : un drapeau russe a été ajouté à côté du drapeau français.

Le président russe avait déjà annoncé son intention le 20 décembre. « Si Gérard veut avoir un permis de séjour ou un passeport russe, c’est une affaire réglée, et de manière positive », avait déclaré Vladimir Poutine, interrogé lors d’une conférence de presse sur des propos prêtés en France à l’acteur, qui a annoncé qu’il quittait le pays pour des raisons fiscales.

Source

17:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Mariage homo : les Français veulent un référendum

 

Une majorité de Français souhaite un référendum sur le projet de loi ouvrant droit au mariage et à l’adoption pour les homosexuels. C’est ce que révèle un sondage de l’Ifop publié jeudi dans l’hebdomadaire Valeurs actuelles.

Pour 69 % des personnes sondées, les Français « doivent être appelés à décider par référendum » sur le projet de loi autorisant le mariage homosexuel avec droit d’adopter des enfants. Dans le détail, 42 % le souhaitent « tout à fait » et 27 % « plutôt ».

Si cette opinion est largement partagée par les sympathisants de droite (86 % de ceux de l’UMP et 84 % de ceux du FN), elle est également majoritaire à gauche (55 % des sympathisants de gauche sont pour). Aucune différence n’est constatée en fonction de l’âge des personnes interrogées puisque 70 % des moins de 35 ans et 69 % des plus de 35 ans déclarent souhaiter un référendum.

Source

17:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le premier bébé né en 2013 a deux mamans lesbiennes et pas de père

01:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

02/01/2013

Suppression du délit de solidarité: Collard s'en réjouit (RMC)

02/01/13

23:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)