Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2012

Marine Le Pen invitée de "Mardi politique"

20:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marine Le Pen: "Je ne veux pas que mon peuple soit sous tutelle !"

Posté par le 19 septembre 2012

 

Marine Le Pen était ce matin l’invitée de Roland Sicard dans l’émission « les 4 Vérités » sur France 2.


Elle est revenue sur l’affaire qui agite le monde musulman, concernant le film sur le prophète Mahomet et les caricatures publiées ce jour dans Charlie Hebdo. Par principe, a-t-elle expliqué, « je déplore ce qui peut heurter la foi, qui est quelque chose d’intime et c’est vrai que parfois celle-ci peut être blessée par ce type de caricature » et d’ajouter : « Quand ce genre de caricatures touche les catholiques, ce qui est tout de même traditionnel chez Charlie Hebdo, mais ça la classe politique ne s’en émeut pas beaucoup, il faut bien le dire. Mais au-delà de ça, nous avons des principes en France, nous avons des valeurs et la première d’entre elles est la liberté » et « ce n’est pas négociable ».

Lire la suite de cet article »

19:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Film islamophobe : interdiction de manifester samedi pour les islamistes

 

 

Alors que la préfecture de police et le gouvernement immobilisent un car de policiers devant les locaux d’un journal satirique gauchiste pour lui permettre de faire fructifier son business provocateur en toute tranquillité, Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre, vient de faire interdire la manifestation de samedi que des musulmans de banlieue annonçaient sur les réseaux sociaux. Une manifestation largement teintée d’islamisme où devaient se mêler des militants radicaux (a priori salafistes), des « jeunes » de banlieue et un certain nombre d’agitateurs pas forcément politisés ou marqués religieusement.

« Une déclaration de manifestation a été déposée, cette déclaration sera suivie d’une interdiction », a indiqué le Premier ministre sur RTL, précisant qu’il n’y avait « pas de raison qu’on laisse venir dans notre pays des conflits qui ne concernent pas la France ». Tout en oubliant de préciser que, parmi ces conflits « qui ne concernent pas la France », il y avait la crise en Syrie dont le gouvernement qu’il dirige est largement partie prenante par son soutien injustifié et injustifiable aux islamistes anti-Bachar el-Assad.

Plusieurs « services », dont les RG de la préfecture de police de Paris, signalent depuis deux jours la possibilité de débordements samedi prochain. Samedi dernier, déjà, plusieurs centaines de manifestants, souvent très jeunes et originaires de la banlieue, avaient tenté de semer le trouble aux abords de l’ambassade des Etats-Unis, près du ministère de la Justice et non loin de la place Beauvau où se situe le ministère de l’Intérieur. Après avoir dans un premier temps annoncé « 80 interpellations », le ministère de Manuel Valls a affirmé avoir interpellé plus de 150 individus.

Des fonctionnaires de police de la DCRI seraient aussi sur les dents pour identifier les meneurs de cette petite agitation qui, jusqu’alors, se limite à la région parisienne. Les limiers du renseignement intérieur n’auront certainement pas trop de mal à avoir des tuyaux dans ce milieu opaque des « talibanlieusards », l’affaire Merah ayant démontré qu’ils savaient parfaitement s’y prendre pour se fabriquer des indics sur mesure afin d’infiltrer les « banlieues de l’islam », même en dépit des règles les plus élémentaires de sécurité…

 
 

19:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Jean-Luc Delarue s'était converti à l'islam - Son père écarté des obsèques


EXCLU - "Mon fils a été enterré dans un carré... par Europe1fr

Posté par le 19 septembre 2012

 

C’est une étonnante révélation que le père de Jean-Luc Delarue, l’animateur télé décédé le 24 août dernier, a faite sur Europe 1 ce mercredi. Selon Jean-Claude Delarue, son fils se serait en effet converti à l’islam avant son mariage. Il déplore par ailleurs d’avoir été tenu à l’écart de ses obsèques dans un carré musulman.

Jean-Claude Delarue a confié au micro d’Europe 1 que son fils avait été inhumé dans le « carré musulman d’un cimetière parisien de banlieue ». Une cérémonie dont il aurait été écarté. Et de préciser : « Il a épousé une jeune femme musulmane et je suppose qu’il a dû d’une manière ou d’une autre faire un acte de conversion avant le mariage ». Jean-Claude Delarue reconnaît par ailleurs avoir eu des relations compliquées avec son fils. Il affirme cependant « ne pas en vouloir » à son épouse, Anissa, mais veut comprendre pourquoi il a été tenu à l’écart des obsèques de son fils : « Il a fallu que je me batte pour savoir où mon fils avait été enterré et pourquoi je n’ai pas été invité, avec la famille, à rendre un dernier hommage à mon fils ». « Je n’ai pas pu le voir pendant les trois mois qui ont précédé sa mort, je n’ai pas pu le voir avant qu’on le mette dans un cercueil et qu’on l’emmène », se plaint en outre Jean-Claude Delarue, qui attend des explications de la part de l’épouse de son fils.

Source

19:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Véronique Genest avoue avoir peur de l'Islam

Lire: http://ripostelaique.com/islamophobie-la-meute-mediatique...

 

 

03:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Affaire Richard Millet : le goût amer de l'épilogue

 

Ainsi, Richard Millet s’est-il retrouvé acculé à démissionner du comité de lecture de Gallimard où il officiait depuis des années, tout en y poursuivant son travail d'éditeur. Tel est le résultat non d’une campagne de presse, mais de la campagne de quelques uns dans la presse. Si Richard Millet a mis son patron Antoine Gallimard dans l'embarras, eux l'ont mis au pied du mur.

Auteur : Pierre Assouline - le 18 Septembre 2012

Polémia

02:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Charlie Hebdo caricature encore Mahomet

sans-titre.png Charlie-Hebdo.png

Par Matthieu Charrier et Anne-Julie Contenay avec agences

 

Publié le 18 septembre 2012 à 20h25Mis à jour le 18 septembre 2012 à 23h22

  

Le numéro de Charlie Hebdo qui sera publié mercredi contient des caricatures de Mahomet. © Capture Twitter

Jean-Marc Ayrault a dit sa "désapprobation". L'hebdomadaire invoque la liberté de la presse.

Charlie Hebdo alarme le gouvernement. L’hebdomadaire satirique publie mercredi, des caricatures du prophète Mahomet, alors qu’une flambée de violences secoue le monde musulman en raison d’un film anti-islam. Sur sa page Facebook, Charlie Hebdo assume : "Pour calmer le jeu après le film Innocence of muslims, Charlie annonce avant tout le monde la sortie d’Intouchables 2".

>> Le film anti-islam bloqué mais pas retiré

 

Sur la couverture du journal figure un musulman en fauteuil roulant, poussé par un juif orthodoxe. Les caricatures du prophète sont situées en quatrième de couverture, et représentent notamment "Mahomet avec un nœud papillon, qui s’apprête à lire la liste des nominés pour l’Oscar du meilleur film anti-musulman", explique à Europe 1 le directeur de Charlie Hebdo, Charb.

>> L'interview de Charb à Europe 1

"Désapprobation" d’Ayrault

© Max PPP

Les dessins ne sont pas du goût du gouvernement. Avant même leur publication, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a exprimé sa "désapprobation face à tout excès" dans "le contexte actuel". Un appel à manifester samedi prochain près de l’ambassade des États-Unis à Paris, et dans d’autres villes de France, circule en effet sur les réseaux sociaux.

Jean-Marc Ayrault "en appelle à l’esprit de responsabilité de chacun" et souligne que si la liberté d’expression "constitue l’un des principes fondamentaux de notre République", elle s’exerce "dans le cadre de la loi et sous le contrôle des tribunaux, dès lors qu’ils sont saisis".

Dalil Boubakeur monte au créneau

Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, s’est de son côté dit "contre toute provocation", "surtout dans une période aussi sensible que celle-là". En visite au Caire, il a ajouté : "il y a des lois en France, qui ne sont pas les mêmes que les lois ailleurs, qui permettent un certain nombre de choses et qui excluent un certain nombre de choses".

Quant au recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, il a lancé un "appel au calme" mardi soir et appelé "à ne pas verser de l'huile sur le feu". Il affirme aussi avoir appris "avec beaucoup d'étonnement, de tristesse et d'inquiétude une publication qui risque d'exacerber l'indignation générale du monde musulman". Et le Conseil français du culte musulman (CFCM) s'est dit "consterné" par la publication de "dessins insultants" pour Mahomet.

Liberté de la presse

© REUTERS

L’hebdomadaire, dont les locaux ont été détruits en novembre dernier après s’être rebaptisé Charia Hebdo pour un numéro, s’est défendu mardi en invoquant la liberté de la presse. "Si on commence à dire ‘on ne peut pas dessiner Mahomet’, ensuite il ne faudra pas dessiner des musulmans tout court", a expliqué Charb au micro d’Europe 1. En 2006, l'hebdomadaire avait déjà publié des caricatures de Mahomet.

"Ensuite il ne faudra pas dessiner quoi ? Des cochons, des chiens ? Ensuite il ne faudra pas dessiner des êtres humains ?", a poursuivi le patron du journal satirique, pour qui "si on commence à céder sur un détail, c’en est fini de la liberté de la presse".

Europe1 

02:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Renaud Camus : « Toute concession, tout recul, tout aménagement vis-à-vis des exigences de l’islam ne sont que des étapes vers l’établissement du statut de dhimmi »

sans-titre.png Renaud Camus.png

Sur une manifestation islamiste à Paris

Le parti de l’In-nocence note que désormais, lorsque des musulmans, protestant contre une atteinte perçue à leur prophète ou à leur religion, manifestent de façon violente, se livrent à l’émeute, attaquent des représentations diplomatiques, tuent des diplomates, brûlent des églises, ils le font à Tunis, au Caire, à Benghazi, à Khartoum, à Zinder et à Paris. Les participants à ces coups de main, jeunes pour la plupart, ont clairement affiché que la seule appartenance qui vaille et qui prime pour eux sur toute autre est celle de leur communauté religieuse mondiale, conformément aux préceptes de leur foi.

Le parti de l’In-nocence ne croit pas que le « petit nombre » de ces manifestants, rapporté à celui des musulmans vivants en France, soit un argument pour minimiser ce fait ; il considère au contraire que, sur la base d’une mobilisation élémentaire par le biais des dits réseaux sociaux, ce nombre est inquiétant, et qu’au surplus nombreux sont, parmi leurs coreligionnaires, ceux qui ressemblent ou souhaitent ressembler à cette avant-garde.

Le parti de l’In-nocence s’inquiète plus généralement du retour, au bénéfice exclusif de l’islam, de la notion et peut-être bientôt du délit de blasphème, la contrainte judiciaire pouvant à terme prolonger l’intimidation et la pression communautaire ; il rappelle que toute concession, tout recul, tout aménagement vis-à-vis des exigences de cette religion ne sont que des étapes vers l’établissement du statut de dhimmi.

Fdesouche

01:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Israël, le jour d'après - Par Gilad Atzmon

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Israel-le-jour-d-ap...

01:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Caricatures de Mahomet: les abords de Charlie Hebdo sécurisés !

INFO LCI - Alors que Charlie Hebdo a annoncé la publication mercredi de dessins représentant le prophète Mahomet, ce que Jean-Marc Ayrault et Laurent Fabius désapprouvent, les abords de l'hebdomadaire étaient surveillés ce mardi soir, de même que des représentations françaises à l'étranger.

Selon nos informations, les abords de l'immeuble de Charlie Hebdo, dans le XXe arrondissement de Paris, étaient sécurisés mardi soir par les forces de l'ordre qui craignent des représailles. L'hebdomadaire satirique a en effet annoncé la publication en pages intérieures de son numéro de mercredi de dessins représentant le prophète Mahomet, qui, selon son directeur Charb, "choqueraient ceux qui vont vouloir être choqués" (lire notre article >Charlie Hebdo va publier de nouvelles caricatures de Mahomet).

La sécurité a, selon nos informations, également été renforcée autour de l'ensemble des représentations françaises à l'étranger (ambassades, consulats...) dans les pays où ont lieu les manifestations contre le film anti islam.

Le gouvernement désapprouve

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, puis Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, ont vite réagi à l'annonce de Charlie Hebdo, le premier se disant "contre toute provocation", tout en rappelant l'existence en France de la liberté d'expression, le second disant, "dans le contexte actuel", sa "désapprobation face à tout excès" et appelant à "l'esprit de responsabilité de chacun".

Autre réaction, celle du recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, qui a lancé mardi soir un "appel à ne pas verser de l'huile sur le feu".

TF1 News - 18/09/12

01:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le Saint Suaire de Turin: la nouvelle enquête

 

00:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

18/09/2012

Syrie: la tête d'Assad mise à prix par l'ASL

Le numéro deux de l’Armée syrienne libre Ahmed Al-Hijazi a promis lundi une récompense de 25 millions de dollars pour toute personne qui livrerait aux rebelles le président Bachar el-Assad "mort ou vif", lit-on dans la presse arabe.

"Ce montant sera versé par des hommes d’affaire syriens travaillant aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur", a indiqué le colonel sans pour autant dévoiler l’identité des personnes en question.

Ahmed Al-Hijazi a en outre souligné que le but de cette récompense était d’inciter à l’action l’entourage immédiat du président Assad.

"Sa remise vaut beaucoup plus, mais c’est tout ce que nous avons pu collecter", a conclu le colonel.

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un puissant mouvement de contestation du régime en place.

Les pays occidentaux cherchent à obtenir le départ du président Bachar el-Assad afin de mettre fin aux hostilités qui ont déjà fait plus de 18.000 morts, selon les Nations unis.

Pour sa part Damas fait état que de 8.000 victimes et déclare que le pays est en proie à des bandes armées financés par l’étranger.

E&R

23:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Johnny Hallyday sur scène en Israël

RTL vous envoie à Tel Aviv pour le concert !

C’est une première : Johnny Hallyday sur scène en Israël le mardi 30 octobre.

L’artiste phare de la scène musicale française sera au Nokia Arena de Tel-Aviv pour un concert d’exception.

Jouez sur l’antenne de RTL du 17 au 21 septembre et envolez-vous pour l’Israël et un concert inédit de Johnny dans la ville blanche !

Grand Jeu sur l’antenne de RTL du 17 au 21 septembre : Un voyage en Israël à gagner par jour !

Jouez sur l’antenne de RTL en appelant le 3210 et envolez-vous à 2 pour Israël ! RTL vous envoie à Tel-Aviv pour assister au concert de Johnny Hallyday le 30 octobre au Nokia Arena !

Lire la suite de l’article

E&R

23:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Florian Philippot: " C'est au tour des retraités de passer à la moulinette anti-sociale !"

Posté par le 18 septembre 2012

 

Florian Philippot, vice-président du Front National, était hier soir l’invité de « Le Soir BFM » dont le thème de l’émission était les retraites.

Le gouvernement Hollande, qui cherche 12 milliards pour combler certains déficits et notamment ceux de la Sécurité sociale, pense désormais à taxer davantage les retraités. Pour Florian Philippot, pas de doute « c’est au tour des retraités à passer à la moulinette sociale, et qu’a partir du rapport de la Cour des comptes, François Hollande ne fera qu’appliquer les mesures que Nicolas Sarkozy avait repoussées à après les élections pour des raisons très électoralistes qu’on avait décryptées et annoncées. » Revenant sur l’augmentation de la CSG prévue par le gouvernement, le vice-président du Front National a tenu a expliquer que ce serait bien un retraité sur deux qui verrait ses impôts augmenter et non pas les plus riches comme prétendument prévu dans le projet gouvernemental.

23:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Droit de vote des étrangers : PS et UMP main dans la main !

 
 

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front National

En dépit du semblant d’opposition qu’ils organisent devant les caméras de télévision, PS et UMP sont beaucoup plus proches qu’il n’y paraît sur le droit de vote des étrangers.

D’un côté, les socialistes demandent le droit de vote des étrangers aux élections locales. De l’autre côté les UMP, comme l’a rappelé ce matin Jean-François Copé sur I-Télé, proposent de naturaliser les étrangers, ce qui permet non seulement de voter aux élections locales, mais à l’ensemble des élections nationales. En outre, nombre d’UMP n’ont jamais caché leur soutien au projet socialiste.

Derrière ce débat, se profile donc en réalité la question de l’immigration, dont le rythme ne cesse de s’accélérer, aussi bien sous les gouvernements de droite que de gauche.

Tant que nous continuerons de faire entrer légalement plus de 200.000 personnes par an en France, et tant que 100.000 étrangers seront naturalisés chaque année, on ne débattra pas sérieusement.

Marine Le Pen rappelle son opposition totale au droit de vote des étrangers, et demande l’arrêt de l’immigration ainsi qu’une refonte complète du droit de la naturalisation dans le sens d’une très importante restriction. Il est temps que les Français retrouvent la fierté de leur nationalité et que la France maîtrise à nouveau ses frontières.

 

 

21:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Un chasseur sachant chasser... Son chien appuie sur la gâchette, il perd une main !

Un Périgourdin de 55 ans a dû être amputé de la main droite à la suite d'un accident de chasse peu banal dimanche : en voulant lui "faire un câlin", son chien a appuyé sur la gâchette du fusil.

Il n'a plus qu'une main mais il n'en veut pas à son chien. Un chasseur de 55 ans a dû être amputé de la main droite à la suite d'un accident de chasse peu banal dimanche.

Ce Périgourdin participait le matin comme rabatteur à une battue au chevreuil près de Saint-Michel-de-Double, dans l'ouest de la Dordogne, lorsque deux de ses chiens, de sang Bleu de Gascogne, sont partis vers un chevreuil. Le troisième chien, plus jeune, que son propriétaire sortait pour l'entraîner à la chasse, est resté près de lui. Puis "il s'est jeté sur moi, pour me faire un câlin, quoi", a raconté l'infortuné chasseur sur France Bleu Périgord. "En se jetant, il a posé la patte sur le fusil" et le coup est parti.

Grièvement blessé à la main droite, l'homme a été transporté en hélicoptère au Centre hospitalier régional de Bordeaux, où l'amputation n'a pu être évitée. Le chasseur a assuré qu'il n'en voulait "pas du tout" à son fidèle compagnon. "Ce n'est pas la faute du chien. Et il est adorable! Je n'avais qu'à laisser la sécurité (sur le fusil), c'est tout".

TF1 News - 18/09/12

21:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

NKM ne pourra pas être candidate à la présidence de l’UMP faute de parrainages...

 

 

Nathalie Kosciusko-Morizet, qui avait déclaré vouloir être candidate à la présidence de l’UMP ne peut que jeter l’éponge, faute de parrainages.

Il lui en fallait 8.000 et elle n’en a récolté qu’à peine 7.000. Celle qui pendant la campagne présidentielle ne s’offusquait nullement, bien au contraire, de la difficulté de Marine Le Pen à récolter les fameuses signatures pour pouvoir se présenter à l’élection suprême, une Marine Le Pen qui drainait plus de 20 % d’intentions de vote dans les sondages, cette même NKM estime désormais que le procédé des parrainages pour se présenter à l’UMP est « vieillot », « lourd » et « inadapté », a-t-elle dit au micro d’Europe 1 ce matin… NKM serait-elle une comique qui s’ignore ?

20:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

En plus de la drogue, le trafic d’armes se développe !

Posté par le 18 septembre 2012

 

Communiqué de Louis Aliot, vice-président du Front National

Six fusils d’assaut Kalachnikov AK-47 et des munitions ont été saisis par les services des douanes sur une autoroute française. Ces armes provenant de Bosnie sont, semble-t-il, destinées à équiper quelques « chances » pour la France qui sévissent dans certains quartiers de nos villes.

« La route des Balkans » reste donc ouverte et les filières de stupéfiants, contrefaçons et armes continuent de plus belle sous la mandature socialiste.

La banalisation d’armes de guerre ces dernières années en France est la conséquence directe du laxisme généralisé de nos gouvernants et de l’Europe passoire qui est incapable de contrôler ses frontières.

Nous apprenons ce jour que « près de 15.000 armes de guerre type Kalachnikov circuleraient dans les banlieues françaises », chiffre stupéfiant et inquiétant pour la paix civile et la sécurité publique.

Le Front National ne cesse de demander la suspension des Accords de Schengen et le retour des contrôles à nos frontières ainsi qu’un renforcement des moyens matériels et humains destinés à l’éradication de ces trafics sur notre territoire.

20:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Film islamophobe : les islamistes se mobilisent

 

 

Après la manifestation non-déclarée de samedi dernier, les extrémistes musulmans d’Ile-de-France appellent à un nouveau rassemblement samedi, pour protester contre le petit film anti-islam « L’innocence des musulmans ».

Le message circulerait depuis lundi sur les réseaux sociaux. Des groupes musulmans radicaux prévoiraient, selon RTL, de manifester une nouvelle fois samedi prochain à Paris. Le rendez-vous serait fixé samedi à 14 heures au Trocadéro (VIIIe arrondissement). Une information qui reste à confirmer. Comme la semaine passée, aucune demande d’autorisation ne semble avoir été déposée à la préfecture de police. Ceux-là agissent dans un contexte de surenchère et de défiance vis-à-vis du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Depuis la semaine dernière, une petite partie du monde musulman s’est embrasée contre la vidéo « l’Innocence des musulmans », qu’ils estiment blasphématoire. Un « film irresponsable et stupide habité d’une haine que nous condamnons sans réserve », affirment pour leur part les occidentalistes d’extrême droite pourtant partisans d’une ligne néo-conservatrice agressive. Pour sa part, Daniel Pipes, référence néo-conservatrice de renom, reconnait que « Terry Jones, Sam Bacile et leurs imitateurs futurs savent comment aiguillonner les musulmans pour les pousser à la violence, embarrasser les gouvernements occidentaux, et faire bouger l’histoire. En réponse, les islamistes savent exploiter Jones, et les autres. » (source)

Ce matin, un attentat suicide, revendiqué par le groupe d’insurgés afghans, a fait douze morts à Kaboul. Il serait lié à la vidéo controversée. Par ailleurs au Liban, côté chiite (minoritaires en islam), le chef du Hezbollah a appelé toute la « nation islamique » (sic) à se mobiliser ; alors qu’il avait précédemment souhaité la bienvenue au Pape en visite à Beyrouth. Des manifestations antiaméricaines ont gagné lundi l’Indonésie et le Pakistan. Enfin un imam salafiste égyptien de moindre importance a lancé une fatwa appelant à tuer tous les protagonistes du film.

Certains réseaux washingtoniens, dans le contexte de la campagne électorale US, voudraient nous faire croire que tout le monde musulman s’embraserait, ce qui est faux.

Source

20:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

En Grèce, la police vous conseille plutôt d'appeler l'Aube dorée

 

sans-titre.png Kalamata 2.png

Kalamata

Lire: http://www.rue89.com/2012/09/17/en-grece-la-police-vous-c...

02:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)