Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2012

Israël au comble de l’horreur…

 

Le Dr Ibrahim Khaled est un médecin égyptien de Gaza. Membre de la délégation médicale égyptienne dans la bande de Gaza, spécialiste en orthopédie, le chirurgien affirme que Israël utilise désormais une arme, nouvellement inventée, qui provoque la décomposition du corps humain. Il explique en effet que les hémorragies importantes des vaisseaux sanguins, dans le corps de certains blessés, sont provoquées par l’utilisation de la force « Dime » : ce seraient de petites granules qui pénètreraient dans le corps et le décomposeraient, rendant l’amputation nécessaire.

Les hommes sont devenus fous : la technique n’est plus désormais subordonnée au progrès moral, mais à la destruction de l’homme. La guerre peut certes justifier l’utilisation d’armes dans le but de mettre hors d’état de nuire l’injuste agresseur, mais de manière proportionnée : ici, l’arme en question provoque d’inutile souffrances prolongées, et diminue la personne humaine. Dans le domaine de l’horreur, Israël n’est pas en peine…

Contre-info.com

18:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

BHL conférencier de l'axe Washington - Tel Aviv

http://www.egaliteetreconciliation.fr/BHL-conferencier-de...

+ 4 VIDEOS

 

18:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

BHL, conférencier de l'axe Washington-Tel Aviv

sans-titre.png Béchamel.png

Lire: http://www.egaliteetreconciliation.fr/BHL-conferencier-de... 

+ 4 VIDEOS

17:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Arno Klarsfeld doit démissionner de l'Office français de l'immigration et de l'intégration

Lire: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Arno-Klarsfeld-doit...

 

Plusieurs vidéos et photos

 

E & R - 22/11/12

17:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Faut-il qu’il n’y ait pas de croix sur les pièces de monnaie européennes ?

sans-titre.png oièces euro.png

  

22/11/2012 – 14h00
BRATISLAVA (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
La commission européenne ne veut pas de crucifix et d’auréoles sur les euros. L’épiscopat slovaque a protesté contre la position de la Commission européenne exigeant que la pièce commémorative slovaque de deux euros programmée pour l’année prochaine et représentant les saints Cyrille et Méthode soit amputée du crucifix et des auréoles des deux saints, qui étaient prévus dans le projet de la pièce.


Le porte-parole de l’épiscopat slovaque, le P. Jozef Kovaczik, a déclaré : « Il s’agit là d’un manque de respect de la tradition chrétienne européenne ». « Vivons-nous réellement dans un Etat de droit ou dans un système totalitaire où l’on nous dicte quels attributs sont autorisés ?». Il rappelle que « dès 1988, avant la Révolution [contre le communisme], les fidèles slovaques ont risqué leur vie par l’annonce des œuvres et de l’enseignement des deux saints ».

Pendant la période communiste, les autorités demandaient aux peintres et aux sculpteurs de représenter Cyrille et Méthode sans auréole. Un argument de plus pour ceux qui comme Vladimir Bukovsky -un important leader des dissidents de l’ex-URSS qui a passé 12 ans de sa vie en prison et en “hôpital psychiatrique” spécial- voient dans le fonctionnement actuel de l’Union Européenne une grande analogie avec celui de l’Union Soviétique.

Crédit image : Tabbo107 via Flickr (cc)

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

17:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Florian Philippot invité de RFI - 22.11.12


Florian Philippot, vice-président du Front... par rfi

17:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Première nuit de calme pour Gaza ?

Permalien de la vidéo: http://videos.tf1.fr/jt-20h/premiere-nuit-de-calme-pour-g...

 

 

02:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

21/11/2012

Un nouvel album de Tintin va paraître

!cid_2_1450477177@web160205_mail_bf1_yahoo.jpg  Tintin.jpg

(reçu par e-mail)

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Joies de la société multiraciale: un cas anglais

21 novembre 2012

C’est la vidéo qui fait parler d’elle actuellement Outre-Manche.

Ce 13 novembre, un étranger agresse sans raison apparente une jeune femme de 16 ans dans la rue, après l’avoir suivie depuis sa maison sur 500 m.

Contre-info.com

20:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Mariage gay : Hollande retire ses propos sur la "liberté de conscience" des maires

 

Mariage gay : Hollande retire ses propos sur la "liberté de conscience" des maires
 
        

Soucieux de désamorcer la polémique suscitée par ses propos, François Hollande retire l'expression de "liberté de conscience" qu'il a reconnue mardi aux maires de France dans la célébration des mariages homosexuels, selon son entourage.

 
Par Dépêche (texte)
 

Le gouvernement français a démenti mercredi tout recul sur le droit au mariage pour les homosexuels malgré les critiques concernant la possibilité, évoquée par François Hollande, pour les maires récalcitrants de ne pas les célébrer eux-mêmes.

Les propos tenus mardi par le président, qui a invoqué le respect de "liberté de conscience" des élus ont semé la confusion, provoquant l'ire d'associations de défense des homosexuels, un malaise à gauche et l'ironie de la droite.

Le président retire cette expression, qu'il avait utilisée en réponse à des inquiétudes des maires réunis en congrès, devant lesquels il s'exprimait, a-t-on dit dans son entourage.

Deux membres d'une association de défense des droits des homosexuels, l'Inter-LGBT, reçus par le président de la République mercredi après-midi, ont confirmé ce mea culpa.

"Il nous a dit qu'il regrettait d'avoir utilisé ce terme et que ce n'était pas un terme approprié", a déclaré Mathieu Nocent, membre de l'Inter-LGTB et porte-parole de l'association des parents et futurs parents gays et lesbiens.

"Nous sortons de cet entretien rassurés puisque le terme liberté de conscience ne convenait pas et nous sommes dans des dispositions du droit qui ne vont pas changer".

François Hollande avait déjà tenté de couper court à la polémique lors d'une conférence de presse à la mi-journée.

"La loi doit s'appliquer partout, dans toutes les communes", a-t-il déclaré.

La possibilité d'union homosexuelle, qui sera discutée au Parlement début 2013, est combattue par les représentants des religions monothéistes et l'opposition de droite.

Aucune dérogation

Une pétition d'élus annonçant qu'ils refuseraient de les célébrer a été lancée, le nouveau président de l'UMP, Jean-François Copé, ayant déjà fait savoir qu'il serait dans ce cas.

Le Figaro estime pour sa part à 416 le nombre de municipalités où personne ne voudrait célébrer un mariage entre deux personnes du même sexe.

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a expliqué dans un communiqué, puis lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale, que, comme l'a dit François Hollande devant les maires, les élus pourraient déléguer la célébration du mariage à un membre du conseil municipal, mais qu'il n'était pas question qu'une municipalité refuse la procédure.

"L'Etat est garant du respect de l'égalité des droits sur tout le territoire. Le droit au mariage dans la commune du domicile ou de la résidence de l'un des époux, inchangé depuis 1804, ne connaîtra aucune dérogation", dit la ministre.

Les mariages hétérosexuels sont, dans leur majorité, déjà célébrés par des adjoints ou des membres du conseil municipal, notamment dans les villes grandes et moyennes où le maire n'a pas le temps matériel de présider toutes les cérémonies.

Maires et adjoints, juridiquement officiers d'état civil, peuvent déléguer l'exercice de ce droit à d'autres membres du conseil municipal, y compris à ceux de l'opposition.

Les propos de François Hollande avaient été mal accueillis par des associations de défense des droits des homosexuels.

Catherine Michaud, présidente de Gaylib, mouvement associé à l'UMP, a ainsi condamné la déclaration présidentielle de mardi, "une déception et une trahison pour les homosexuels".

L'UMP, principal parti d'opposition, prévoit s'il revient au pouvoir de remettre en cause le mariage pour tous. Jean-François Copé a dit voir dans les propos de François Hollande "un vrai début de recul", et la présidente du Parti chrétien démocrate, Christine Boutin, un premier pas vers un référendum.

Boîte de Pandore

A gauche aussi, le malaise était palpable. Pour la sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann, François Hollande a ouvert une 'boîte de Pandore". "Si chacun commence à comparer l'exigence de la loi à sa liberté de conscience, où va-t-on ?", s'est-t-elle interrogée.

"En accordant la liberté de conscience aux maires qui ne veulent pas marier des personnes de même sexe, il est en train d'ouvrir la porte à ces médecins qui refusent d'appliquer la loi sur l'IVG", a dit à Reuters le député Vert Noël Mamère, fervent partisan du mariage gay, qu'il a lui-même célébré illégalement.

Le Parti Radical de Gauche a estimé dans une résolution "que la loi s'applique à tous sans distinction et qu'il ne peut y avoir de clause de conscience permettant aux maires de se soustraire à leurs obligations".

La gauche, qui avait déjà instauré en 1999 une possibilité d'union civile pour les homosexuels avec le Pacs, avance le principe d'égalité et parle de "mariage pour tous" pour justifier cette réforme. Le droit à l'adoption est également prévu dans le projet de loi.

Les religieux et la droite estiment que le mariage, qui suppose à leurs yeux la procréation, ne peut être considéré comme universel et pensent que l'Etat doit maintenir le principe qu'il est constitué par l'union d'un homme et d'une femme.

Le mariage homosexuel existe déjà notamment dans plusieurs pays européens et dans certains Etats américains.

REUTERS

20:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Antisémitisme en ligne: les Jeunesses nationalistes

http://www.crif.org/fr/actualites/antis%C3%A9mitisme-en-l...

+ VIDEO

« Une vidéo nauséeuse et antisémite »

 

Crif - 21/11/12

 

20:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

"Debout les mots" : 5e entretien hebdomadaire avec Gilbert Collard - 17.11.12

19:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Copé, nouveau patron de l'UMP et ami d'Israël

E & R

18:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Le massacre des Palestiniens: un divertissement pour le sabbat


Le massacre des palestiniens, un "divertissement... par rehearsais

 

E & R - 21/11/12

18:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

A Paris, les pro-israéliens défilent aux cris d’« Israël vaincra ! »

sans-titre.png Gaza.png

Gaza sous les bombes

 

 

 

21/11/12 – 15h00
PARIS (NOVOpress)
– Alors que le bilan de l’opération « Colonne de fumée » s’élève déjà à plus de 140 morts palestiniennes dont plusieurs jeunes enfants, la communauté israélite de France s’est mobilisée hier à Paris pour exprimer son soutien aux bombardements effectués sur la bande de Gaza.

 

Ils étaient donc entre 2.500 personnes selon la police et 7.000 selon les organisateurs à manifester au milieu d’une forêt de drapeaux israéliens pour soutenir l’Etat hébreu et pleurer les 3 israéliens morts à la suite d’un tir de roquette.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), la Confédération des juifs de France et les amis d’Israël avaient en effet appelé à un rassemblement unitaire de toutes les organisations de la communauté juive et de “tous ceux qui aiment l’Etat d’Israël et le soutiennent“.

A proximité de l’ambassade d’Israël, les manifestants ont lancé des slogans comme “Hamas assassins” et “Israël vivra, Israël vaincra” avant d’entonner des chants en hébreu.

 

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.

17:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

"Vivre, coucher ensemble" - Séropositif, le jeune Camerounais ne se protégeait pas : deux ans de prisons pour avoir transmis le sida

sans-titre.png sida.png

 

21 novembre 2012

 

 

 

21/11/2012 – 17h00
NANTES (NOVOpress Breizh) – Un jeune Camerounais a été condamné hier à deux ans de prison pour avoir transmis le sida à une mère de famille avec laquelle il entretenait une liaison, alors qu’il se savait séropositif.

 

Mère de trois jeunes enfants, la victime, une Nantaise de 36 ans, a contracté le virus du HIV il y a trois ans. À l’époque, elle entretenait une relation amoureuse avec un jeune Camerounais installé dans la région. Celui-ci savait qu’il était atteint du sida, mais il a préféré ne rien dire et n’a pris aucune mesure de protection. Un « comportement criminel » pour la représentante du Ministère public, qui a requis trois ans de prison ferme.

Interrogé, le prévenu tente de se défendre en soutenant qu’il n’a jamais admis qu’il était séropositif. Au magistrat qui lui fait remarquer qu’il était soigné pour cette maladie, il préfère évoquer son enfance au Cameroun où le sida a fait des ravages et la mort de son père alors qu’il était tout jeune. Il reconnait qu’il a surtout peur d’être rejeté. Car l’homme est volage. Il fréquente assidument les sites de rencontre, multiplie les conquêtes, mais ignore l’usage du préservatif. « Un comportement insouciant », tente de plaider son avocat.

Le prévenu n’hésite pas à contester l’expertise médicale, mettant en doute sa responsabilité dans la contamination de sa maîtresse. Il va jusqu’à émettre l’hypothèse qu’elle aurait été infidèle.

Dans sa plaidoirie l’avocate de la partie civile met en évidence « le silence coupable » du Camerounais, soulignant qu’étant « constamment alerté et conseillé par le CHU de Nantes qui le suivait », il savait parfaitement ce qu’il faisait. Condamné à deux ans de prison, le prévenu n’a pas pas un mot de regret, pas un mot à l’égard de son ancienne compagne.

Crédit photo : Wikimédia (cc).

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

17:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen principale « leader » de la droite selon un sondage RMC

 

 

Depuis ce matin, un sondage en ligne sur le site de RMC demande aux internautes « Qui est le principal leader de la droite ? »

Marine Le Pen écrase tout ! Sur 1.364 votants, 73 % des internautes placent la Présidente du Front National comme « principale leader de droite », loin devant un Copé qui ne récolte lui que 15 % des votants.
Source

17:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le Journal de Syrie 20 novembre 2012

Publiée le 20 nov. 2012 par

* 26 martyrs et des dizaines de blessés, nouveau bilan de l'agression israélienne contre Gaza pendant son 7ème jour
* Nasrallah : Les Arabes qui envoient fonds et armes en Syrie n'osent pas envoyer une seule balle à Gaza

01:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Que faut il penser de la déclaration du Président de la République aux Maires ?

 

Communiqué de Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, suite à la déclaration de François Hollande, en exclusivité pour Le Salon Beige :

L"La liberté de conscience invoquée est en réalité une fausse liberté de conscience en raison de la délégation que doit donner le Maire à un autre élu. Le Maire reste donc tout à fait solidaire de l'acte que sa conscience réprouve. Il est donc complice. Ce n'est qu'une manière lâche de se défausser sur quelqu'un d'autre. De surcroit les textes actuels permettent déjà de telles délégations donc rien de nouveau. C'est un tour de passe passe.

Cette "liberté de conscience", certes fausse, est la preuve néanmoins que ce projet de loi touche bien aux fondements de notre société et mérite donc au minimum des états généraux voire un referendum avant que le bon sens ne commande de retirer ce texte.

C'est un repli tactique pour ne pas avoir, en plus des manifestants de ce WE bien plus nombreux que prévu, les maires sur le dos. Il est donc nécessaire de continuer avec persévérance et patience à expliquer à toutes les femmes et à tous les hommes de bonne volonté, où qu'ils soient, la réalité de ce funeste projet, l'un des plus graves.

Michel Janva

Le Salon Beige  - 20.11.12

 

00:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Echauffourées devant l’ambassade d’Israël à Paris 20/11/2012

 

France : Echauffourées devant l’ambassade d’Israël à Paris





    Des échauffourées ont éclaté mardi soir entre les forces de l’ordre et une partie des manifestants pro-israéliens rassemblés devant l’ambassade d’Israël à Paris. Un millier de personnes, 2000 selon les organisateurs, se sont réunies pour affirmer leur soutien à l’Etat hébreu.

La manifestation a été organisée par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), la Confédération des juifs de France, le Consistoire, le B'nai B'rith, l'Union patronale juive UPJF, l'UMDPJF, l'UEJF, le LIBI et les amis d'Israël pour soutenir Israël au moment où l'Etat hébreu mène une offensive contre la Bande de Gaza. Les manifestants scandaient: Israel vivra-Israel vaincra, Hamas Assassin entre autres slogans hostiles aux arabes et musulmans.

Des officiers de CRS ont intimé à des membres de la Ligue de défense juive (LDJ) de baisser des drapeaux qui portaient leur insigne, une étoile de David et un poing serré. Les membres de cette milice particulièrement agressive ont invectivés copieusement et lancés des objets contre les forces de l'ordre qui ont réagit d'une manière mesurée. Deux manifestants ont été interpellés.


MF/Agences   

http://www.algerie1.com/flash-dactu/france-echauffourees-devant-lambassade-disrael-a-paris/ http://www.algerie1.com/flash-dactu/france-echauffourees-devant-lambassade-disrael-a-paris/

 

 

 

00:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)