Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2012

Mélenchon, soutenu par le PC, va bien se présenter contre Marine Le Pen à Hénin-Beaumont

sans-titre.png Marine.png

Par Europe1.fr avec Catherine Boullay

 

Publié le 11 mai 2012 à 19h20Mis à jour le 11 mai 2012 à 22h21

 

  

© MAXPPP

Le leader du Front de gauche va bien se présenter à Hénin-Beaumont face à la présidente du FN.

La question était sur toutes les lèvres du landernau politique depuis quelques jours. Jean-Luc Mélenchon ira finalement bien défier Marine Le Pen à Hénin-Beaumont pour les élections législatives, selon les informations d’Europe 1.

Réuni à Lens vendredi soir, le Parti communiste du Pas-de-Calais a approuvé à "une forte majorité" la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans la 11e circonscription du département. Hervé Poly, le premier secrétaire fédéral du parti dans le département, sera son suppléant. Ce dernier n'avait aucune chance de l’emporter face à Marine Le Pen.

"Une bataille homérique", pour Mélenchon

"Cela va être une bataille homérique avec une symbolique extrêmement puissante, puisque c'est le berceau du mouvement ouvrier français", avait lancé vendredi plus tôt dans la journée le patron du parti de gauche. L'ex-candidat à la présidentielle sera présent samedi à Hénin-Beaumont pour rencontrer les militants et tenir une conférence de presse. Vendredi soir, l'ancien candidat à la présidence de la République a publié sur son compte Twitter un bref message : "De retour #Henin Beaumont".

 
De son côté, Marine Le Pen s'est moqué vendredi matin de l'initiative de son rival. "Ce n'est plus de la rage, c'est de l'amour", a-t-elle estimé sur Europe 1 au sujet de la volonté du leader du Front de Gauche de venir la défier à Hénin-Beaumont où le Front national, a réalisé plus de 30% au premier tour de l'élection présidentielle.

Buffet trouve le "geste très courageux"

"Je crois que nous allons créer un élan de rassemblement très important pour garder cette circonscription à gauche", a commenté Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste, vendredi soir sur Europe 1. "Ce serait une anomalie que dans cette circonscription, qui a voté à 60% pour François Hollande dimanche dernier, on se retrouve à l'arrivée par défaut de combat ou d'énergie à gauche avec Marine Le Pen députée", a-t-il ajouté.

Pour sa part, la communiste Marie-George Buffet a exprimé sa satisfaction en apprenant la nouvelle. "Je trouve très courageux de sa part, très beau d'aller de nouveau mener ce combat contre les idées d'extrême droite à Hénin-Beaumont en construisant une réponse à gauche qui puisse l'emporter".

01:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Louis Aliot débat dans "Elysée 2012" sur LCP


http://www.nationspresse.info/?p=169901

 

Louis Aliot, Vice-président du Front National et porte-parole du Rassemblement bleu Marine, est l’invité de l’émission débat « Elysée 2012 » animé par Serge Moati sur La Chaîne Parlementaire. Il débat face à Xavier Lemoine (UMP), maire de Montfermeil, Rama Yade, première vice-présidente du Parti radical, ancienne Ministre et Guillaume Tabard, rédacteur en chef adjoint au journal Les Échos.

Le thème du débat est Droite(s) : Les leçons de l’échec

 

11/05/12

 

00:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n° 277

00:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

11/05/2012

Législatives 2012 / Vaucluse - Marion Maréchal lance sa campagne aux côtés de Jean-Marie Le Pen

Posté par le 11 mai 2012

 

Marion Maréchal, candidate aux législatives dans la 3e circonscription du Vaucluse, a officiellement lancé sa campagne aux côtés du Président d’Honneur du Front National, Jean-Marie Le Pen.

Entourée d’une nuée de caméras et d’appareils photo, la blonde jeune fille de 22 ans a éclipsé les autres candidats du Front national dans le département, lors d’une conférence de presse organisée à Cavaillon sous l’égide du Président d’Honneur du parti.

« Je ne débute pas réellement en politique car j’ai déjà été candidate, aux municipales à Saint-Cloud et aux régionales en 2010 où j’étais deuxième de liste dans les Yvelines. »

Lire l’intégralité de l’article

23:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Belgique: la police interrompt un spectacle de Dieudonné

11th mai, 2012

La police de Bruxelles a interrompu mercredi soir 9 mai un spectacle de l’humoriste français controversé Dieudonné et dressé un procès verbal pour« propos xénophobes » et « incitation à la haine raciale », ont indiqué jeudi les autorités de la capitale belge.

« Dans la salle [de spectacle], les policiers ont constaté que des propos xénophobes étaient tenus. Ils ont rédigé un procès verbal visant Dieudonné pour propos xénophobes et incitation à la haine raciale », a expliqué le porte-parole du bourgmestre (maire) de Bruxelles, Freddy Thielemans. Dans un premier temps, Dieudonné, régulièrement accusé dans le passé de dérapages antisémites, devait présenter son spectacle mercredi soir à Schaerbeek, l’une des communes de l’agglomération bruxelloise, mais les autorités locales ont interdit sa prestation. Dieudonné et son public se sont alors rabattus sur le Fiesta Bar, une salle située sur le territoire de la ville de Bruxelles.

Lire la suite

 

Contre-info.com

20:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Hollande pour le mariage homosexuel

20:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Dans l'UE, cinq pays autorisent les mariages gays

Par Clotilde Costes Mis à jour le 11/05/2012 à 11:09 | publié le 10/05/2012 à 17:02)

Une figurine sur le gâteau de mariage de deux Islandaises. Le mariage homosexuel est légal en Islande depuis 2010.
Une figurine sur le gâteau de mariage de deux Islandaises. Le mariage homosexuel est légal en Islande depuis 2010.Crédits photo : © Ingolfur Juliusson / Reuters/REUTERS
 
 

INFOGRAPHIE - Le Figaro dresse l'état des lieux des législations européennes sur les mariages ou unions civiles autorisés entre homosexuels.

Sur la question du mariage gay, la diversité des législations et la vigueur des débats en Europe n'ont rien à envier à celles des États américains.

Cinq pays de l'Union européenne offrent aux homosexuels la possibilité de se marier: les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne, la Suède et le Portugal. Hors UE, l'Islande et la Norvège se sont ajoutées à cette liste en 2009 et 2010.

À l'inverse onze pays, principalement de l'Est, leur interdisent toute forme d'union civile ou religieuse.

Quant aux autres (onze pays), ils autorisent des unions civiles, avec des conditions diverses. Au Royaume-Uni, le «partenariat civil» donne le droit à l'adoption, alors qu'en Allemagne le «contrat de vie commune» accorde aux couples homosexuels des droits similaires à ceux du mariage, sauf concernant la fiscalité et l'adoption.


Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie.

Pas de compétences communautaires

En France, une personne «pacsée» (pacte civil de solidarité) peut bénéficier de la sécurité sociale de son partenaire, mais ce contrat ne permet pas l'adoption, et l'héritage n'est pas soumis aux même droits.

Si le Parlement européen a demandé en 2003 «d'abolir toute forme de discrimination (législative ou de facto) dont sont victimes les homosexuels, notamment en matière de droit au mariage et à l'adoption», la Cour européenne des Droits de l'Homme a affirmé en 2004 que «le fait de réserver le mariage à des couples constitués d'un homme et d'une femme relève des prérogatives des lois nationales et ne constitue pas une discrimination».

L'Union européenne dispose de compétences très limitées en ce qui concerne la famille. Cette absence de législation communautaire peut poser des problèmes aux couples homosexuels s'installant dans un autre pays que celui ayant légalisé leur union.

LIRE AUSSI:

 » Une décision applaudie par les stars

 

NdB: Il est à vomir, ce gâteau de gouines !

 

20:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Italie: l'immigration clandestine continue, la Tunisie exhorte l'Italie à la patience...

11/05/2012 – 18h45
ROME (NOVOpress) –
Treize mois ont passé depuis le fameux accord italo-tunisien, qui avait accordé un permis de séjour à tous les clandestins débarqués en Italie, en échange d’une future collaboration entre les deux gouvernements.

À défaut d’action concrète depuis treize mois, le gouvernement tunisien renouvelle ses promesses. Dans un entretien à l’agence de presse italienne AKI, le président tunisien Moncef Marzouqi assure que la Tunisie « collaborera efficacement » avec l’Italie « pour empêcher le phénomène de l’immigration clandestine ».

Marzouqi, qui recevra la semaine prochaine à Tunis le président italien, le vieux communiste Giorgio Napolitano, « exhorte les Italiens et les Européens à comprendre que l’unique solution stratégique pour stopper le problème de l’immigration clandestine est celle du développement de la Tunisie ».

« Mais cela, a poursuivi le Tunisien, demande du temps, même si je suis certain du fait que la Tunisie ira vers une stabilité toujours plus grande et un accroissement de son développement économique ». En attendant, Marzouqi souhaite que les autorités italiennes réservent « un traitement approprié et humain » aux clandestins tunisiens, et qu’elles « prennent patience dans cette phase difficile ». On peut compter sur le gouvernement Monti pour patienter tout le temps qu’il faudra…

Les débarquements sur les côtes italiennes se succèdent à peu près tous les jours. La Gazetta del Mezzogiorno publie  que la nuit dernière un bateau de pêche portant quarante-deux immigrés clandestins a ainsi été intercepté par les gardes-côtes au large de Mazàra del Vallo, dans la province de Trapani en Sicile. À leur arrivée au port, les clandestins ont été immédiatement conduits au centre d’accueil de la ville. « Ce sont tous des hommes, probablement tunisiens ».

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

19:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

La Grèce peut-elle suivre la trace de l'Islande ?

11/05/2012 – 14h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) –
Tandis que la crise grecque savamment instrumentalisée par les médias du système ne cesse de s’amplifier, l’Islande sans coup férir a mis au pas les banksters britanniques.

L’Islande, petit pays européen, mais non enchaîné aux folles décisions des technocrates bruxellois, écrasée il y a peu par une dette colossale auprès des banques britanniques recouvre progressivement sa liberté. L’Islande s’émancipe peu à peu de l’étau des marchés financiers et avec elle les contribuables islandais.

La Grèce peut elle suivre la trace de l’Islande ?

Peu avant la crise financière de 2008, Geir Haarde (à gauche), Premier ministre islandais, avec Gordon Brown, Premier ministre britannique.

De quoi faire réfléchir les Grecs. Les Islandais ont tout bonnement refusé de payer cette dette datant de 2008 et se sont même payés le luxe de faire démissionner le gouvernement, et surtout de faire réécrire une constitution. Occulté par les médias de l’oligarchie, un fait important s’est déroulé le 23 avril dernier, puisque le verdict concernant l’ancien Premier ministre islandais Geir Haarde (à gauche sur la photo) a été rendu. Comparaissant devant un tribunal spécial à la demande du Parlement, l’ex-Premier ministre a été reconnu coupable de ne pas avoir convoqué de réunion ministérielle pour discuter de la situation qui a conduit le pays au bord du gouffre, alors que le système bancaire islandais implosait et plongeait le pays dans une grave crise.

En refusant l’asservissement, l’Islande montre donc le chemin à suivre aux peuples européens noyés sous les cures d’austérité et les plans de renflouement de la Troïka ?

Effectivement, puisqu’il s’agit d’une véritable révolution démocratique et anticapitaliste à l’heure où d’autres pays comme la Grèce mais aussi certainement l’Espagne ou l’Italie sans oublier la France sont proches de l’asphyxie. La semaine dernière, la Grèce a, lors d’une élection partielle dit non à l’austérité et vient de faire rentrer au Parlement des députés radicaux en se moquant de ce qu’en pensent Moody’s ou les chancelleries. De quoi nourrir l’avenir d’espoir à l’aune de ce qui s’est produit en Islande. La mobilisation du peuple islandais s’est traduite par un succès inespéré en faisant payer le coût de cette crise aux responsables. Ainsi, 93 % des Islandais ont refusé que leur pays assume les dettes privées, et ont rejeté par référendum citoyen le sauvetage des banques capitalistes, laissant plonger certaines d’entre elles. L’Islande, qui a enregistré une croissance de 3,1 % en 2011, vient de donner une leçon aux autres pays européens qui croulent sous la dette.

Crédit photo : Downing Street, via Flickr, licence CC.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origin

19:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

La Grèce va-t-elle enfin se libérer de l'euro?

  

Depuis les législatives, le pays est dans l’impasse même si, hier, la formation d’un gouvernement de coalition semblait à portée de main. Conséquence possible : une sortie de la monnaie unique à laquelle s’oppose Hollande.

Odile Plichon | Publié le 11.05.2012, 09h14

 C’est un suspense politique qui, s’il dure trop, pourrait se muer en chaos économique : incapable, depuis quatre jours, de former un nouveau , la Grèce, financièrement acculée, va-t-elle se détourner de l’euro?

 Longtemps taboue, la question se pose désormais à un point tel qu’hier les bookmakers britanniques ont décidé de suspendre les sur une sortie de la Grèce de la zone , refusant de prendre des risques sur un scénario qu’ils jugent désormais trop probable… Une hypothèse réaliste?

 Jamais en tout cas, depuis l’éclatement de la crise grecque début 2010, la situation de ce petit pays (3% du PIB européen) n’a à ce point effrayé les marchés financiers et l’Europe.

 

Risque de contagion

Tout a (re)commencé dimanche, lorsque les Grecs, appelés aux urnes, ont envoyé paître les partis qui avaient négocié une aide financière massive du Fonds monétaire international (FMI) et de l’Union européenne, en échange de plusieurs plans d’économies drastiques. Refusant l’austérité, les électeurs ont plébiscité à 60% des partis plus radicaux mais qui, mis bout à bout, ne font pas une majorité. Trois leaders politiques ont déjà été chargés de former un gouvernement, sans succès. Hier soir, un accord autour du socialiste Evangélos Vénizélos semblait néanmoins en bonne voie. En cas d’échec, de nouvelles législatives se tiendront mi-juin.

Tous ces atermoiements ont le don d’irriter les Allemands, qui se font fort de rappeler que la Grèce n’obtiendra pas les nouvelles aides dont elle a besoin — elle pourrait manquer de liquidités dès juin — tant qu’elle n’aura pas repris son chemin de rigueur. Athènes pourrait-elle être incitée à sortir de l’euro, afin de desserrer le carcan? Le risque de contagion à d’autres « maillons faibles » européens, Espagne en tête, ne pourrait alors être écarté.

Ce scénario noir, beaucoup d’Européens, François Hollande en tête, souhaitent l’éviter à tout prix. Alors que la croissance devait être au menu du sommet européen du 23 mai, la « petite » Grèce n’a pour l’heure gagné qu’une seule chose : elle et son avenir y seront traités en invités vedettes.

Le Parisien

19:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Louis Aliot est "L'invité RTL" de Jean-Michel Apathie


Louis Aliot, vice-président du Front National... par rtl-fr

18:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

AUDIO - Florian Philippot invité de France Culture

Posté par le 11 mai 2012

 

Florian Philippot, porte-parole du Rassemblement Bleu Marine, est l’invité de France Culture.

Cliquez sur le lien:  http://www.nationspresse.info/?p=169848#respond...

 

 

18:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Législatives 2012 - Marine Le Pen sur EUROPE 1


Le Pen-Mélenchon : "de l’amour, pas de la rage" par Europe1fr

17:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

OLYMPIA - Berlin 1936 - Ouverture et clôture des Jeux

Un film de Leni Riefenstahl

00:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

10/05/2012

JO: les rayons du soleil allument la flamme à Olympie

 

jeudi 10 mai 2012 13h44
 

<p>Sur le site d'Olympie, l'actrice Ino Menegaki, incarnant la grande prêtresse des Jeux de l'antiquité, a allumé la torche olympique grâce aux rayons du soleil et à un miroir parabolique. La flamme a commencé un relais qui s'achèvera par l'embrasement du chaudron du Stade olympique, le jour de la cérémonie d'ouverture des Jeux à Londres, le 27 juillet. /Photo prise le 10 mai 2012/REUTERS/John Kolesidis</p>
 

par Karolos Grohmann et Deepa Babington

OLYMPIE, Grèce (Reuters) - La flamme des Jeux olympiques de Londres a été allumée par les rayons du soleil, jeudi, sur le site d'Olympie, et a commencé un relais qui s'achèvera par l'embrasement du Stade olympique, le jour de la cérémonie d'ouverture des Jeux, le 27 juillet.

D'importantes forces de police avaient été déployées autour du stade antique et de la ville d'Olympie pour éviter tout incident en raison de la crise économique et politique qui règne en Grèce.

Il y a quatre ans, la cérémonie de la flamme des Jeux de Pékin avait été perturbée par des militants des droits de l'homme et le parcours de la torche avait été jalonné d'incidents, à Paris et à Londres, notamment.

A l'abri de l'agitation, quelques secondes ont suffi à l'actrice Ino Menegaki, incarnant la grande prêtresse des Jeux de l'antiquité, pour allumer la torche grâce à un miroir parabolique.

"Cette cérémonie déclenche le compte à rebours final d'un rêve qui est devenu réalité il y a sept ans à Singapour quand Londres a été choisie pour accueillir les Jeux de 2012", a déclaré le président du Comité international olympique, Jacques Rogge, qui se retirera après les Jeux.

"L'énergie transmise par le soleil à la flamme olympique va allumer la torche qui va voyager du berceau des Jeux olympiques de l'antiquité au pays qui a inventé le sport moderne et l'esprit du fair play", a-t-il ajouté devant des représentants du mouvement olympique, de la Grèce et de la Grande-Bretagne.

POUR LA TROISIÈME FOIS

Londres est ainsi devenue la première ville à recevoir deux fois la flamme olympique. La capitale britannique organisera les Jeux pour la troisième fois cet été après avoir accueilli ceux de 1908 et de 1948 mais la torche et le relais n'ont été créés que pour les Jeux de Berlin en 1936.

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE84907G20120510

 

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le recteur de la mosquée de Nanterre jugé pour avoir détourné des dons de fidèles

Posté par le 10 mai 2012

 

Figure emblématique de l’islam dans le département des Hauts-de-Seine, le recteur de la mosquée de Nanterre s’est retrouvé devant le tribunal pour répondre d’abus de confiance et de blanchiment. Il avait déjà comparu fin septembre 2011 et l’audience avait été reportée au 10 mai 2012.

Une peine de 18 mois d’emprisonnement avec sursis et une amende de 75.000 euros ont été requises aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) contre le recteur de la mosquée de la ville, soupçonné d’avoir détourné plus de 20.500 euros de dons de fidèles.

L’homme est également poursuivi pour avoir encaissé, de 2006 à 2008, sur des comptes personnels, les chèques émis chaque mois par la mosquée de Paris pour la salle de prière pour un montant de 26.678 euros, mais aussi pour un blanchiment de fraude fiscale sur la même période évalué à 240.000 euros.

La décision sera rendue le 12 juin. Tant qu’il n’a pas été définitivement condamné, il reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.

Lire la suite

20:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le vice-président PS de la région Basse-Normandie condamné pour escroquerie

Dans l’affaire d’escroquerie mettant en cause l’ancien avocat de Bayeux, ex-conseiller régional de Basse-Normandie, la justice caennaise vient de rendre son jugement. Selon Ouest-France, “le tribunal correctionnel de Caen est allé au-delà des réquisitions du procureur. Philippe Bonneau, 51 ans, ancien avocat de Bayeux et vice-président PS de la région Basse-Normandie, est condamné à 36 mois de prison dont 24 mois avec sursis, avec interdiction définitive d’exercer la profession d’avocat, de gérer toute entreprise commerciale, d’occuper toute fonction ou tout emploi public, tout poste de président ou trésorier d’association.

Ses droits civiques, civils et de famille lui sont retirés pour une durée de cinq ans. Philippe Bonneau était poursuivi pour abus de confiance, contrefaçon ou falsification de chèques, faux et usage de faux en écriture, escroquerie. La totalité des sommes détournées atteint plus de 110 000 €, entre janvier 2008 et juillet 2011. Il devra, en outre, dédommager et régler les frais de justice des victimes à hauteur d’environ 40 000 €. La peine de prison ferme est aménageable. L’affaire avait été examinée à l’audience, le 27 mars.”

Suite et source : Côté Caen, merci à Quai27

Défrancisation -10/05/12

19:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Jean-Marc Ayrault : "Ma probité personnelle n'a jamais été mise en cause"

 

 Jean-Marc Ayrault, pressenti au poste de Premier ministre, pourrait se faire barrer la route par une affaire vieille de 15 ans. Il avait été condamné en 1997 à six mois de prison avec sursis.

 
Jean-Marc Ayrault est pressenti comme possible futur Premier ministre de François Hollande
Jean-Marc Ayrault est pressenti comme possible futur Premier ministre de François Hollande SIPA/BISSON

Les anciennes affaires remontent à la surface. En 1997, Jean-Marc Ayrault avait été condamné à six mois de prison avec sursis et 30.000 francs d'amende pour délit de favoritisme dans l'attribution d'un marché public. Cette affaire vieille de quinze ans, évoquée mercredi par l'Express, pourrait barrer la route de Matignon au député-maire socialiste de Nantes, pourtant pressenti comme possible Premier ministre de François Hollande.

 

"Ni enrichissement personnel, ni financement politique"

Jean-Marc Ayrault s'est défendu sans tarder. Il a assuré ce jeudi que « sa probité personnelle n'a jamais été mise en cause. Il n'a jamais été question d'enrichissement personnel ou de financement politique (…) Honnête homme je suis, honnête homme je resterai. »

Le possible successeur de François Fillon, en qui le nouveau président élu a « totale confiance », a également donné des détails le disculpant personnellement à ses yeux : « C'est une affaire qui ne me concernait pas intuitu personae (ndlr : personnellement) mais que j'ai assumée en tant que maire », a-t-il souligné. En outre « c'était il y a 15 ans. Je n'ai jamais rien caché, surtout pas aux Nantais qui m'ont depuis réélu deux fois », a encore insisté Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes depuis 1989.

Hamon soutient Ayrault

Benoît Hamon, le porte-parole du PS, a estimé un peu plus tôt ce jeudi que cette condamnation n'était pas de nature à empêcher l'éventuelle nomination de Jean-Marc Ayrault à Matignon. « Je ne crois pas. Ce n'est pas une affaire d'enrichissement. Il y a eu une condamnation, elle est très ancienne », a-t-il répondu.

La condamnation de Jean-Marc Ayrault en 1997

-Le 19 décembre 1997, Jean-Marc Ayrault avait été condamné par le tribunal correctionnel de Nantes à six mois de prison avec sursis et 30.000 francs d'amende pour délit de favoritisme dans l'attribution d'un marché public.

- Déjà président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, il était poursuivi pour octroi d'avantages injustifiés à la Société nouvelle d'édition et de publication (SNEP), qui avait réalisé Nantes Passion, le journal municipal de la ville, de 1989 à 1994. Son PDG, Daniel Nedzela, était alors considéré comme le financier du PS en Loire-Atlantique.

-L'accusé avait assuré que « ni la SNEP ni M. Nedzela n'étaient intervenus dans le financement » de ses campagnes électorales.

 

Actu France-Soir

18:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Grande Bretagne - Quand l'antiracisme profite aux racistes: histoire d'un gang de violeurs pakistanais

Lire l'article et voir les photos: http://www.fdesouche.com/299356-quand-lantiracisme-profit...

 

10/05/12

18:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Salviac licencié pour avoir insulté Valérie Trierweiler

 

RTL a limogé le journaliste sportif après un tweet vulgaire et sexiste

 

Salviac licencié pour avoir insulté Valérie Trierweiler
© RTL
 
Le 10/05/2012 à 14:46 par Muriel Frat (Le Figaro)

 
 

Twitter est un outil à manier à modération. Pour l'avoir oublié, Pierre Salviac, 65 ans, a été licencié en deux temps trois mouvements par RTL. Mercredi, le spécialiste du rugby avait écrit sur son compte twitter : « A toutes mes consoeurs, baisez utile, vous avez une chance de vous retrouver première Dame de France ».

Cette remarque stupide et sexiste a provoqué de multiples levées de boucliers dont celui de la journaliste Audrey Pulvar et du directeur du patron de l'information de RTL, Jacques Esnoux : « Ton tweet est absolument intolérable. J'y vois un sexisme vulgaire inqualifiable que je condamne ».

Pierre Salviac a eu beau présenter ses excuses (« En balançant une vanne, j'ai blessé mes consoeurs. Je leur présente mes excuses et retire mon tweet », a-t-il écrit), la station de radio a décidé de le limoger, précisant : « Dans le cadre d'un message publié sur Twitter, Pierre Salviac a tenu au sujet de ses consoeurs journalistes des propos intolérables et totalement inacceptables qui n'engagent que lui et que RTL condamne sans aucune réserve. »

La polémiste de Ruquier a publié une myriade de tweets sur le sujet...

18:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)