Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2012

Le débat entre Marine Le Pen et Henri Guaino - "Des paroles et des actes"

23:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Crise du logement: Stéphane Ravier dénonce la politique d'immigration et le double langage de l'UMP


17/02/12 CR PACA Stéphane Ravier par bucch

Séance du 17 février 2012 au Conseil régional PACA

21:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le clash entre Henri Guaino et Jérôme Guedj !

25/02/12

20:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Poutine sera réélu par le peuple russe pour le Bien de la Russie et de l'Europe ! Par Marc Rousset

 

Poutine sera réélu par le peuple russe pour le Bien de la Russie et de l’Europe ! Par Marc Rousset
 
(Cliquez sur la photo)
 
 

Monsieur André Glucksmann, obsédé par Vladimir  Poutine,  le contre-modèle exemplaire de  ses rêves politiquement corrects  et droit de l’hommistes, n’hésite pas à écrire  dans une chronique du Figaro du Vendredi  24 février 2012 : « Poutine réussira-t-il la falsification administrative des élections présidentielles ? Devra-t-il fomenter une épidémie d’attentats attribués à d’imaginaires ennemis pour mieux réprimer les contestataires ensuite ? Ou pourquoi pas, lancera-t-il une expédition militaire, genre deuxième guerre de Géorgie,  afin de s’imposer comme l’homme fort et insubmersible de la Russie ? »
A noter que  Monsieur Glucksmann n’est pas à une contre-vérité près car les faits et les enquêtes impartiales de l’Union Européenne  démontrent que c’est bel et bien la Géorgie du jeune, inconscient et fougueux Président  Mikhaïl Saakachvili  qui a commencé en Août 2008  les hostilités militaires en Ossétie du Sud  et les a terminées  dans une  totale déroute.

Or, le jeudi 23 février 2012, devant une foule  réunie dans le stade moscovite de Loujkini  et évaluée par les autorités à 130 000 personnes, Poutine a montré au monde que les mouvements d’opposition peinent à trouver leur second souffle.  « Désormais, il n’y aura plus lieu de parler de la révolution orange car la rue nous appartient » a pu déclarer Vladimir Bourmatov, un député de Russie unie (1). Il est probable que Poutine sera réélu avec plus de 50% des voix et non plus des scores de 71% des voix comme en 2004, mais quoi d’anormal ? Les peuples  européens de l’Ouest ont-ils été reconnaissants  par leurs votes à  Winston Churchill, à Clemenceau, à De Gaulle ?

Poutine, l’obsession des Etats-Unis et des Occidentaux

L’Amérique  veut déstabiliser et faire sauter  le verrou Poutine pour plusieurs raisons. La Russie  est  devenue une superpuissance pétrolière respectée, à défaut d’être crainte. Poutine a brisé les rêves de Mikhaïl Khodorkovski , patron de Youkos, et ceux  des Etats-Unis  qui voulaient mettre la main   sur les ressources énergétiques de la Russie.

Poutine veut également réarmer la Russie, immense pays  richissime ouvert aux quatre vents et deux fois plus grand que les Etats-Unis avec au grand maximum  130 millions de Russes en 2050 ! Poutine veut dépenser 590 milliards d’euros d’ici à dix ans pour se protéger de la menace militaire de l’OTAN et des États-Unis. Selon le quotidien Rossiskaya Gazeta,  le plan de modernisation militaire lancé il y a un an par Poutine comprendrait : construction de 400 missiles balistiques d’ici à 2022, 8 croiseurs sous-marins  lance-missiles stratégiques, 20 sous-marins polyvalents, 50 navires de surface, 600 chasseurs de cinquième génération, mille hélicoptères, 2300 chars modernes, 2000 canons automoteurs, 28 régiments de systèmes de missile sol-air S400. Tout spécialiste des problèmes militaires sait en effet parfaitement que le système  américain de bouclier antimissile est dirigé contre la Russie, l’Iran n’étant qu’un prétexte !

Poutine n’a pas digéré non plus l’erreur de Dimitri Medvedev qui n’a pas  mis son veto au Conseil de Sécurité de l’ONU , d’où  la brèche éhontée dans laquelle s’est engouffrée l’Occident en bombardant la Libye et en intervenant avec des troupes au sol dans un conflit tribal interne, en lieu et place d’une zone d’exclusion aérienne, ce  qui n’est  pas sans rappeler la mauvaise foi de l’expansion de l’OTAN  à l’Est, contrairement aux promesses qui avaient été faites lors de la chute du Mur de Berlin  à Gorbatchev et  plus tard à Boris Eltsine !

Poutine s’oppose à l’intervention militaire occidentale en Syrie pour protéger  les exportations russes d’armement ainsi que la seule et unique base maritime pour la flotte russe en Méditerranée !

Poutine sera réélu par le peuple russe pour le Bien de la Russie et de l’Europe ! Par Marc Rousset

Marc Rousset

Poutine peut enfin se prévaloir d’un succès sur le plan économique à faire pâlir d’envie les Occidentaux. La croissance du PIB devrait frôler les 4,5% en 2011 et en 2012.Le taux de chômage est descendu à 6,3% ; la dette du pays est faible, inférieure à 10% du PIB. Les réserves de change sont d’environ 500 milliards de dollars. L’inflation est à la baisse, estimée à 6,5% , soit son plus faible niveau depuis 20 ans.La Russie est déjà aujourd’hui la 10ème économie du monde en PIB nominal et la 6ème en termes de parité de pouvoir d’achat. La Russie devrait être la 4èmeéconomie de la planète en 2020.

Poutine propose un contre-modèle à  l’Europe décadente

Poutine a d'ores et déjà sauvé la Russie, mais il est d’autant plus dangereux qu’il propose à l’Europe occidentale  un autre modèle que le droit de l’hommisme et l’incite à se libérer du protectorat militaire américain. Poutine a compris que le redressement, le rétablissement de la Russie  passait par les valeurs traditionnelles, le patriotisme, l’Eglise orthodoxe, le sens de l’effort et du dépassement, constituant un magnifique contre-exemple pour les démocraties européennes décadentes et aveugles. Alors que les droits de l’hommistes souhaitent que la Russie s’adapte au modèle occidental, c’est bien au contraire, selon Vladimir Poutine,  aux Européens de l’Ouest de retrouver leurs valeurs traditionnelles, de ne plus pratiquer la repentance. En ce sens, Poutine est le sauveur potentiel de l’Europe de l’Ouest !

Poutine est enfin dangereux  car  il est  natif de Saint Petersburg , la ville symbole du rapprochement européen fondée par Pierre Le Grand ; il  parle allemand , il  a travaillé pour le KGB  à Dresde et  a une vision continentale européenne historique que n’ont pas nos dirigeants  atlantistes actuels !

C’est ainsi que devant le Bundestag, il a pu dire :

« Si à une certaine époque, la réconciliation historique de la France et de l’Allemagne fut l’une des conditions de base de l’intégration ouest-européenne, aujourd’hui, c’est le partenariat entre la Russie, l’Allemagne et la France qui constitue le facteur positif majeur de la vie internationale et du dialogue européen.

Je suis profondément convaincu que la Grande Europe unie de l’Atlantique à l’Oural, et de fait jusqu’à l’ Océan Pacifique, dont l’existence repose sur les principes démocratiques universels, représente une chance exceptionnelle pour tous les peuples du continent, pour le peuple russe notamment…..Le peuple russe a toujours eu le sentiment de faire partie de la grande famille européenne, à laquelle le rattachent les mêmes valeurs culturelles, morales, spirituelles. »
Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie

Marc Rousset, économiste, écrivain, auteur de « La Nouvelle Europe-Paris-Berlin-Moscou », pour Novopress France.

(1) Le Figaro du Vendredi 24 Février –« Poutine poursuit “la bataille pour la Russie” »

Crédit photo : Presidential Press and Information Office, licence CC.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origin

19:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Pour NKM, le ticket de métro vaut "4 euros et quelques... "

Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre des Transports jusqu'à mercredi dernier, n'a pas su répondre à la question d'un auditeur d'Europe 1.

 NKM, le 22 février à l'Elysée
 
 
Voilà une bourde qui ne devrait pas contribuer à réconcilier la classe politique et la masse des électeurs. Nathalie Kosciusko-Morizet, qui était encore ministre de l'Ecologie et des Transports mercredi avant de se consacrer entièrement au porte-parolat du candidat Sarkozy, s'est faite coller vendredi à la radio... sur le prix d'un ticket de métro. Non sans arrière-pensées, un auditeur d'Europe 1 lui a demandé, en tant que porte-voix du « candidat du peuple », de donner le prix d'un ticket de métro.

Un long « euh » plus tard, NKM s'est lancée dans le vide : « Quatre euros et quelques ». « 1,70 » (à Paris) a immédiatement corrigé le journaliste Nicolas Poincaré, ne laissant à la maire de Longjumeau (Essonne) que le temps de commenter sa gaffe d'un « raté ». En toute fin d'interview, elle a toutefois tenté de s'expliquer : « Je voudrais que les auditeurs sachent que, quand on est ministre, on prend peu le métro (…) et quand on le prend, de toute façon on a le métro gratuit (…) notamment quand on est ministre des Transports ». « Donc mea culpa », a-t-elle conclue, reconnaissant n'avoir plus mis les pieds dans une rame depuis un bon bout de temps.

Actu France-Soir - 25/02/12

19:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Wagner contre les Juifs, un livre de Pierre-André Taguieff

Par Marc Knobel

Il y a dans l’œuvre de Pierre-André Taguieff une force qui mérite le respect, une érudition incroyable, un talent inégalé pour scruter, analyser, décortiquer et dénoncer l’antisémitisme sous toutes les coutures, sous toutes les latitudes, à toutes les époques. Les préjugés, les stéréotypes, les prêcheurs de haine sont méticuleusement observés en ce qu’ils ont de plus ignoble, de plus pervers, de plus retord : la haine, d’où qu’elle provienne (des islamistes aux néo-populistes), est ainsi montrée du doigt et la sentence est irréversible.

 

 

Il faut une force incroyable pour se livrer à un tel travail. Il faut aussi aimer le peuple juif pour vouloir dénoncer les folies et les haines qui le poursuivent. Assurément, et c’est le plus beau compliment que je puisse faire à Taguieff, il me fait penser au regretté Léon Poliakov. Il y a en lui cette force.

 Dans son dernier ouvrage, Wagner contre les Juifs (Berg International Editeurs, Paris 2012, 397 pages), Taguieff s’attache à démontrer que, dans l’histoire de l’antisémitisme moderne, le rôle joué par Richard Wagner (1813 – 1883) est aussi important qu’incomparable. Taguieff se penche plus exactement sur son essai polémique publié en 1850, Das Judenthum in der Musik (« La juiverie dans la musique »), où il prend pour cible les Juifs dont il dénonce l’influence,selon lui, polymorphe et corruptrice.

 Dans son essai introductif, Taguieff rapporte que, fin janvier 1942, dans l’un de ses « propos de table », tenu alors que son armée semblait partout victorieuse, Adolf Hitler déclarait : « C’est contre mon gré que je suis devenu un homme politique. Pour moi, la politique n’est qu’un moyen pour atteindre un but (…) Les guerres passent. Seules les œuvres de la culture ne passent pas. D’où mon amour de l’art. La musique, l’architecture ne sont-elles pas les forces qui montrent le chemin à l’humanité montante ? Quand j’entends du Wagner, il me semble percevoir le monde antérieur. »

 Taguieff ajoute, dans son commentaire, qu’on peut formuler l’hypothèse qu’Hitler s’est modelé par lui-même sur la base des matériaux symboliques offerts par le wagnérisme. Il s’est rêvé en tant que dictateur-artiste, tandis qu’il se présentait dans ses discours comme l’incarnation de la providence. Ce processus avait commencé dès l’adolescence. Mais, poursuit encore Taguieff, le maître était aussi pour Hitler l’auteur de la « juiverie dans la musique » et des autres écrits politico-polémiques de Wagner, où celui-ci abordait « la question juive ». Et si Wagner était loin d’être seul dans les milieux de la haute culture européenne à professer des opinions antijuives et à les élaborer dans divers écrits, Taguieff explique (p. 123) qu’il n’en reste pas moins que cette haine des Juifs est structurée chez Wagner entre opposition, entre judaïté ou « judaïsme » et germanité, ou entre Juifs et Allemands. Le postulat est on ne peut plus simple : un individu ne pouvait pas être en même temps juif et allemand, juif et homme émancipé, juif et « purement humain ».

 Assurément, Hitler doit beaucoup à Wagner.

Le CRIF - 24/02/12

02:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

La vérité sur la "médiaklatura" par P.-L. MOUDENC

 

   Que les media, sous toutes leurs formes, jouissent dans la société actuelle d'un pouvoir exorbitant, point n'est besoin d'être grand clerc pour en avoir conscience. Le sentiment diffus de leur omnipotence, celle d'un rouleau compresseur nivelant pensées et opinions, est même assez répandu. Accepté, le plus souvent, comme une manière de fatalité. Seule tentative de contre-feu, l'existence, sur Internet, de blogs indépendants, tel celui-ci. Encore cette liberté, encadrée, constamment menacée, doit-elle être défendue pied à pied, au quotidien. Avec un courage, une constance, une opiniâtreté qui s'apparentent à ceux des auteurs de samizdats et auxquels il convient de rendre hommage.

 

   Ceux qui penseraient que cette phobie relève du pur fantasme, que la presse, dans une démocratie aussi exemplaire que la nôtre, reste libre et indépendante, que l'éthique de la grande majorité des journalistes est un garde-fou suffisant contre toutes les dérives, ceux-là liront avec profit Les Médias en servitude (1). Un opuscule édifiant publié par Polémia, avec la collaboration de Claude Lorne, et qui fait, de façon aussi magistrale qu'exhaustive, le point sur l'état actuel de la presse.

 

   Faits et chiffres à l'appui (car il ne s'agit nullement d'un ouvrage polémique, mais d'une étude sérieuse, circonstanciée), la démonstration est faite que, si les médias asservissent sans conteste l'opinion, ils sont eux-mêmes asservis aux grandes puissances financières qui tirent dans l'ombre les ficelles. La "sainte alliance du trotskisme de salles de rédaction et du capitalisme financier" est ainsi disséquée, analysée. La collusion entre groupes bancaires, industriels du luxe, agences de publicité, "grandes" consciences et éditocrates apparaît en pleine lumière.

 

   Au total, une centaine d'hommes, ou guère plus, compose la "médiaklatura". Ils sont réunis au sein d'un cercle d'influence, "Le Siècle", et leur connivence transcende les oppositions de façade. Point de chef d'orchestre (les auteurs écartent la théorie du complot qui a trop souvent servi d'explication), mais un maillage d'intérêts croisés où apparaissent les mêmes acteurs, au service d'une oligarchie mondiale prospérant sur la désinformation et la manipulation.

 

   L'intérêt de cet ouvrage réside avant tout dans la richesse de sa documentation. Il est le fruit d'une enquête serrée, nourrie aux sources les plus fiables, passée au crible des vérifications et de l'esprit critique. Le lecteur y découvre une réalité dont la cohérence quasiment diabolique est mise à jour avec un luxe de détails qui ne laisse pas d'impressionner. Ajoutons que les révélations, nombreuses, y sont présentées dans leur sécheresse, sans le moindre commentaire qui en affadirait la portée. A lire et à faire lire, pour une salutaire prise de conscience.

 

P.-L. MOUDENC

 

1 - Les médias en servitude, avec la collaboration de Claude Lorne. 84 p., 10 €.

Aussi disponible en format PDF sur Internet. www.polemia.com

  

           

01:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Marine Le Pen dialogue en visioconférence avec Tahiti


Marine Le Pen en Visioconférence avec Tahiti par MarineLePen

24/02/12

01:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Contre Marine et le FN, tous les coups sont permis!

Jean-Luc Mélenchon serait-il au bord de la crise de nerf et en train de craquer ? Il pousse des cris de harpie (et son entourage avec) au prétexte que Marine a exprimé son refus de débattre avec lui sur France 2 dans l’émission Des paroles et des actes.

A cela une raison principale. Seule candidate capable de troubler une élection au résultat annoncé d’avance par les médias, le fameux duel Hollande-Sarkozy programmé par le Système au second tour, la candidate de l’opposition nationale n’a aucune envie de jouer les faire-valoir pour flatter l’ego du camarade-candidat de l’Internationale communiste. L’orgueil déplacé des petits « commissaires du peuple » du Front de gauche en souffre certainement, mais Marine ne boxe pas dans la même catégorie que leur champion, loin derrière Bayrou dans les intentions de vote et simple roue de secours du PS.

Même incompréhension du journaliste de La Voix du Nord qui a commenté aujourd’hui dans un article  et sur un mode catastrophé,  un  sondage indiquant que dans la région Nord-Pas-de-Calais, « Marine Le Pen dispose d’une image en hausse (39 % de bonnes opinions contre 33 % en France) », que « le FN est un parti comme les autres pour 70 % des sondés du Nord – Pas-de-Calais (45 % en France) ! Ces mêmes sondés jugent même à 43 % qu’il propose des solutions efficaces aux problèmes du pays »…

Déjà en avril 2002 rappelle-t-il, « le séisme touchait particulièrement notre région : avec 19,03 % dans le Nord et 18,4 % dans le Pas-de-Calais, Jean-Marie Le Pen devançait Jacques Chirac et Lionel Jospin. Fort de ses 365 345 suffrages, il narguait le président de la République et son Premier ministre ! »

Et ce brave journaliste de proposer à ses électeurs cette réflexion d’une grande profondeur : « Obnubilés par la présence ou non de Marine Le Pen au second tour, sondeurs et observateurs ne regardent pas à quel point une pernicieuse imprégnation gagne du terrain (sic). Les grands partis comme les citoyens attachés aux valeurs de la République feraient bien de prendre la mesure d’une réelle contamination des esprits. C’est particulièrement perceptible dans la région du général De Gaulle, de Roger Salengro, d’André Diligent, de Norbert Segard ou de Pierre Mauroy, où l’on a toujours mis en avant les mots tolérance, solidarité, ouverture… »

Salengro, De Gaulle, Mauroy associés aux mots tolérance, solidarité, ouverture…, il fallait oser l’écrire ! On ne dira jamais assez les ravages commis pour la qualité et la pertinence de l’information par l’enseignement et l’idéologie prémâchée prodigués par les instituts de formation des journalistes…

Milieu médiatique qui participe pleinement de cette diabolisation insensée du FN par l’UMPS, laquelle explique très largement la difficulté à recueillir les parrainages. Avec des conséquences d’ores et déjà très sérieuses.

Sur RTL, Marine expliquait hier que cela a pour effet de bloquer sa campagne « sur le plan du financement. » « J’ai été obligée d’annuler un certain nombre de meetings, d’annuler un déplacement aux Antilles parce que je n’ai pas les finances, parce que les banques attendent pour prêter à ma campagne ». « J’ai entendu Alain Juppé expliquer sur une chaîne cryptée qu’il fallait que toutes les sensibilités soient représentées à l’élection présidentielle. J’ai été rassurée. Sauf qu’il parlait du Sénégal. Il faudrait peut-être qu’il parle de la France ! » a-t-elle déclaré.

Brigitte Bardot a de son côté envoyé une lettre publiée mercredi dans le quotidien Nice-matin dans laquelle elle appelle les maires de France à « avoir un peu de courage pour une fois dans leur vie » en donnant leurs parrainages à Marine Le Pen.

Enfin comment ne pas dire un mot du très médiatisé livre de la journaliste Claire Checcaglini, Bienvenue au Front, qui raconte ses « huit mois d’infiltration » dans la fédération FN des Hauts-de-Seine, sous le nom de Gabrielle Picard « prénom chrétien, transgénérationnel, un nom bien franchouillard » explique-t-elle. Huit mois où se faissant passer pour une «mariniste  pure et dure » elle va « gravir rapidement tous les échelons »…étonnant pour un FN présumé machiste !

Comme Anne Tristan, en 1987 avec son livre  Au front  qui avait pareillement  infiltré depuis Marseille le FN, Claire Checcaglini explique qu’au Front les gens sont de gros gros  crétins  très très méchants.

Invitée de l’émission de M. Denisot sur Canal plus, elle raconte : « J’y ai vu (au FN, NDLR) du racisme ordinaire voire obsessionnel contre l’islam » (sic). L’islam est donc une race, ce qui est certes déjà un scoop d’importance ! Questionnée sur le site Médiapart qui fait profession d’anti frontisme militant ces dernières semaines, elle a encore affirmé qu’ « en réalité, les gens sont au Front National essentiellement parce qu’ils sont contre les musulmans » assurant que l’islamophobie est le ciment de 99% des militants.

Eh bien non Claire ! « La peur de l’islam » n’est pas le ciment du FN qui ne confond pas les conséquences avec les causes du problème.  Le ciment du FN, ce serait plutôt le refus de l’immigration de peuplement. C’est elle la plus grande menace pour notre identité  comme n’ont cessé de la répéter Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch et la présidente-candidate du FN, immigration qui génère communautarisme et échec de l’assimilation.

Echec patent à la lecture du site communautaire musulman ajib.fr qui relatant le livre de Claire Checcaglini se réjouit de ce que « les banques bloquent les financements » du FN qui « est contraint d’annuler des meetings, c’est une bonne chose, al hamdoulilah. Cela nous évoque le verset, Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes » (Sourate al-Anfal, 30). » Qu’ajouter de plus ?

Blog de Bruno Gollnisch - 23/02/12

01:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Programme de François Hollande 2012

Ci-dessous le programme du parti socialiste pour la présidentielle de 2012.
Tous les sujets importants sont abordés. 

نور اگر رفت سايه پيدا نيست نقش ديوار و Hollande Françoisنور اگر رفت سايه پيدا نيست نقش ديوار و چشماگر رفت سر رفت سايه پيدا نيست نقش ديوار و چشم خيره ما نقش سايه دگر سايه پيدا نيست نقش ديوار و Sécurité sociale چشم نمي دان نور اگر رفت سايه< رفت ساي پينيست نقش ديوار و چشم خيره ما نقشنيست نقش ديوار و چشم خيره ما نقش سايه allocations familales دگرنمي دان نور اگر رفت سايه. رفت سايه پيدا نيسنقش ديوار و پيدا ن يست ننور اگر رفت سايه پيدا نيست نقش ديوار و چشم خيره ما نقشسايه پيدا نيست نقش ديوار و چشخيره ما نقش سايه اگر رفت سايه پيدا نيست ننور اگر رفت سايه پيدا نيستنور اگر رفت سايه پيدا نيستAssédicنقش سايه پيدا نيست نقش ديوار و droit du sol پيدا نيست نقش naturalisation ديوار و چشم خيره ما نقش سايه سايه پيدا نيستنمي دان نور اگررفت سايه پيدا نيست ننور اگر رفت سايه پيدا نيست نقش ديوار و RMI et RSAچشم خيره ما نقش سايه دگر يوار و چشم خيره ما نقش سايه دگر CMUنمي دان نور اگر رفت سايه پيدا نيست ما نقش سايه دگر نمشم خيره ما نقش سايه دگر نمي دان نور اگر رفت سايه.ر رفت سايه پيدا نيست droit au logementنقش ديوار و چشم خيره مانقش سايه دگر نمي دان نور اگر رفت سايه پيدا نيست ننور اگر رفت دگر نمي دان نور اگر رفت سايه.ررفت و چشم خيره ما نقش prime à l’emploiسايه دگر نمي داننور اگر رفتپيدا نيست نقش ديوار و چشم خيره ما نقش سايهدگر نمي دان نور اگر رفت سايه پيدا نيست APL allocation pour le logementننور اگر رفت سايه پيدا نيست نقشديوار و چشم خيره ما نقشسايه دگر نمي دان نور اگر رفت سايهر رفت سايهپيدا نيست نقش ديوار و چشم خيره ما نقش سايه دگر نمي دان نورپيدا ن يست ننور اگر رفت سايه پيدا نيست نقش ديوار و چشم خيره ما نقش سايه polygamie toléréeدگر نمي دان نور اگر رفت سايهر رفت سايه پيدا نيست نقش ديوار و چشم پيدا نيست نقش ديوار و چشم خيره ما نقش سايه دگر نمي دان liberté de culteنور اگررفت سايه پيدا نيست ننورنمي دان نور اگر رفت سايهر رفت mosquéesسايه پيدا نيست نقش ديوار وچشم خيره ما نقش سايه دگر نمي دان نور اگر رفت سايه پيدا نيست ننور اگر رفتسايه پيدا نيست نقش ننور اگر رفت سايه پيدا نيست نقش Hallalديوار و چشمخيره ما نقش سايه دگر نمي دان نور اگر رفت سايه. ر رفت سايه پيدا نيست رفت سايه پيدا نيست نقش ديوار و چشم خيره ما سايه دگر نمي دان نوراگر رفت سايه. ر رفت سايه پيدا نيست نقش ديوار و چشم خيره ما نقش سايه خيره مانقش ديوار و bulletin de voteچشم خيره ما نقش urneسايه دگر نمي دان نور اگر رفت سايه. ررفت سايه پيدا نيست نقش ديوار و چشم خيره ما نقش François Hollandeسايه دگر نمي دان نور اگر Merci !!!!!

Contre-info.com - 24/02/12

00:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

24/02/2012

La guerre secrète de la République "française" contre la Syrie

Un article du Réseau Voltaire dénonce l’implication de l’armée française dans l’insurrection d’une minorité syrienne et dément l’arrestation de 120 militaires (annoncée par Médiapart) français par la Syrie.

Lors de la prise du bastion insurgé dans le quartier de Bab Amr, à Homs, l’armée syrienne a fait plus de 1 500 prisonniers, dont une majorité d’étrangers. Parmi ceux-ci, une douzaine de Français ont requis le statut de prisonnier de guerre en déclinant leur identité, leur grade et leur unité d’affectation. L’un d’entre eux est colonel du service de transmission de la DGSE.

En armant la Légion wahhabite et en lui fournissant des renseignements satellitaires, la France a conduit une guerre secrète contre l’armée syrienne, qui a fait plus de 3 000 morts dans les rangs, et plus de 1 500 morts parmi les civils, en dix mois de combats.

 

Ces informations ont été partiellement dévoilées par Thierry Meyssan lors d’une intervention sur la première chaîne de télévision russe, le lundi 13 février 2012 ; puis dans un article publié le mardi 14 par Komsomolskaïa Pravda ; enfin dans une vidéo de Voltaire Network TV.

La France a sollicité l’aide de la Fédération de Russie pour négocier avec la Syrie la libération des prisonniers de guerre.

Le Réseau Voltaire n’a pas trouvé d’éléments permettant de confirmer les imputations selon lesquelles 120 Français auraient été faits prisonniers à Zabadani. Cette rumeur semble être une exagération de nos informations et paraît sans fondement.

Par ailleurs, le Réseau Voltaire s’interroge sur les articles d’envoyés spéciaux à Homs parus ces derniers jours dans des quotidiens français : une semaine après la reprise en main du quartier insurgé, et alors que ne subsistent que des combats urbains de faible intensité, ces reporters persistent à décrire une fiction de révolution, masquant la vérité à leurs lecteurs, laissant ainsi à Alain Juppé la possibilité de négocier en secret la restitution des prisonniers de guerre.

Le 17 février, Nicolas Sarkozy et David Cameron signaient une déclaration commune. On peut y lire : « La France et le Royaume-Uni soulignent que les personnes responsables des violences dans toute la Syrie ne doivent pas douter que le jour viendra où elles devront répondre de leurs actes. La France et le Royaume-Uni réaffirment leur détermination à faire en sorte que des éléments de preuve concernant les crimes soient dûment recueillis afin que les personnes qui ont ordonné ou commis des atrocités puissent rendre des comptes. »

En l’absence d’obligation par des traités pertinents, la guerre secrète conduite par le président Sarkozy et son gouvernement est un acte sans précédent sous la Ve République. Elle viole l’article 35 de la Constitution et constitue un crime passible de la Haute Cour (article 68).

Contre-info.com - 24/02/12

23:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon: la France face à la haine


Clash LePen Mélenchon (des paroles et des actes) par Dailygratuit

23/02/12

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Jean-Marie Le Pen n'exclut pas d'être candidat dans le Vaucluse

Le fondateur du FN pourrait se présenter aux législatives du côté de Carpentras.

"Je n'exclus rien !", lâche Jean-Marie Le Pen à propos d'une éventuelle candidature aux législatives dans la 3e circonscription du Vaucluse. "Et croyez-moi, je suis encore vigoureux..."

Photo Serge Guéroult

Un Le Pen candidat aux élections législatives dans la 3e circonscription du Vaucluse ? Pour les responsables locaux du Front national, c'est une quasi-certitude et ils l'ont fait savoir publiquement ces derniers jours. Il faut comprendre par là que soit Jean-Marie Le Pen en personne, soit sa petite-fille, Marion Maréchal-Le Pen, âgée de 21 ans, viendra défendre les couleurs frontistes dans cette circonscription couvrant les cantons de Carpentras Sud, Pernes et Bédarrides. Et où l'extrême-droite s'est profondément enracinée élection après élection.

Alors, info ou intox ? Selon Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national, interrogé hier, il est trop tôt pour lever le suspense mais tout est possible.
D'autant qu'il a indiqué cet automne, lors d'un déplacement en Vaucluse, qu'il entendait "laver l'affront fait au FN" lors de la profanation du cimetière juif de Carpentras, en 1990, suite à laquelle le Front national avait été vivement attaqué avant que l'enquête n'établisse que les responsables étaient des jeunes néonazis. Entretien express.

- Hier encore, dans un communiqué, le secrétaire départemental du Vaucluse du FN indiquait que vous saurez "donner au sortant UMP la leçon qu'il mérite", ce qui semble clair. Alors, êtes-vous candidat dans cette circonscription ?
Jean-Marie Le Pen :
Écoutez, pour l'instant, nous avons la tête ailleurs et les investitures aux législatives ne sont pas bouclées. Il est encore trop tôt pour le dire mais, au mois de mars, nous ferons savoir qui est candidat dans cette circonscription.

- Mais l'envisagez-vous pour vous-même ?
J.-M.L.P. : Je n'exclus rien ! Je suis une machine haut le pied moi (comprendre disponible à tout instant, Ndlr). Je suis toujours prêt à partir en campagne et croyez-moi, je suis encore vigoureux...

- Quant à l'hypothèse d'une candidature de votre petite-fille, Marion ?
J.-M.L.P. :  Elle ferait une bonne candidate, c'est tout ce que je peux dire.

- Lors d'un déplacement à Carpentras, c'est vous-même qui avez évoqué il y a quelques mois une "surprise" dans la 3e circonscription du Vaucluse. Pourquoi et qu'entendez-vous par-là ?
J.-M.L.P. :  Par définition, une surprise, ça ne s'annonce pas à l'avance, vous comprendrez donc que je m'en tienne là. Quant à savoir pourquoi, il est évident que c'est en lien avec la persécution extrêmement lourde qu'a eu à subir le Front national à Carpentras au moment de la profanation du cimetière juif. On nous a fait une injure capitale dans cette ville, à laquelle s'est associée tout le gouvernement socialiste de l'époque. Mille personnes, avec François Mitterrand en tête, ont défilé derrière une énorme baudruche de moi ! Il va falloir laver cet affront.

- Le député UMP sortant, Jean-Michel Ferrand, promet, si vous deviez bien être candidat face à lui, de faire une photo de vous "avec son pied sur votre tête". Ça vous inspire quoi ?
J.-M.L.P. : Rien qu'un peu de mépris... Vous savez, je ne crois pas que ce monsieur ait marqué particulièrement l'histoire parlementaire de ce pays par ses fulgurances... Pour tout vous dire, c'est la première fois que j'en entends parler. Mais à l'écouter, c'est plutôt du côté de Tarascon qu'il devrait se présenter, ce Tartarin.…

- Le Front national enregistre des scores très élevés à Carpentras. Un conseiller général FN y a même été élu lors des dernières cantonales. C'est ce qui pourrait vous décider à être candidat dans cette circonscription ?
J.-M.L.P. :  Non. Vous savez, il y a 36 députés UMP sur les 40 que compte la région (Jean-Marie Le Pen est conseiller régional en Paca, Ndlr). Il y en a bien quelques-uns qui vont perdre leur siège... et nous pouvons bien espérer en gagner.

La Provence - 24/02/12

20:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen contrainte d'annuler des meetings, dont celui de Clermont-Ferrand, par manque d'argent

Lu 1312 fois

Selon le Front National, les organismes bancaires ne veulent pas prêter davantage d'argent à la candidate par peur qu'elle n'obtienne pas ses parrainages.

" La campagne de Marine Le Pen est en stand-by". Les mots sont d'Erik Faurot, responsable du Front National en Auvergne. Officiellement en cause : le manque d'argent.

Selon lui, les organismes bancaires ne veulent pas "aller plus loin" avec la candidate car ils craignent qu'elle ne puisse pas se présenter à l'élection présidentielle. Et donc qu'elle ne puisse pas les rembourser.

Toujours selon Erik Faurot, le FN n'aurait récolté que 420 promesses de parrainage à ce jour (430, selon la candidate elle-même, citée par l'AFP).

" On va essayer de rattraper le coup "

D'où quelques sacrifices : après avoir annulé un meeting à la Martinique, Marine Le Pen a aussi décidé d'annuler la réunion publique qu'elle devait tenir à Clermont-Ferrand le 25 mars prochain, au Polydôme. Le déplacement sur ces terres où le FN ne perce pas réellement devait coûter environ 100.000 euros.

" Nous sommes extrêmement déçus mais on va essayer de rattraper le coup " commente Erik Faurot qui espère que sa favorite obtienne toutes ses signatures.

Thibaut SOLANO
La Montagne - 23/02/12

19:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen invitée de "En route vers la présidentielle" présentée par Guillaume Durand

24/02/12

19:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Pas d'étiquetage ni de transparence obligatoires pour le halal !

 

Jeudi 23 février, les Artisans bouchers de l’Ile de France ont demandé, par le biais d’un communiqué, que soit mis en place un étiquetage obligatoire indiquant le mode d’abattage de la viande afin que les clients et consommateurs puissent connaître en toute transparence la façon dont a été tué l’animal.

Pour les Artisans bouchers de l’Ile de France, le mode d’abattage sans étourdissement n’est pas sans conséquence. Ce mode d’abattage peut augmenter le risque de voir la panse se rompre et souiller la carcasse de l’animal.

Pour le Parlement européen, l’étiquetage du mode d’abattage n’est pas une obligation et le Gouvernement français s’oppose à l’étiquetage obligatoire pour la raison hallucinante « qu’il stigmatiserait les communautés » !

Ainsi, le consommateur n’a, selon le Gouvernement français, pas besoin de savoir que la bête a souffert horriblement pendant 20 minutes avant de mourir. Le consommateur n’a pas le droit de choisir sa viande selon le critère du mode l’abattage de l’animal !

Finalement, si les Français ne souhaitent pas manger une viande issue d’un animal tué dans d’horribles conditions, il leur reste le choix de ne manger que du porc.

19:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Bilan Sarkozy: une croissance 100 % chômage

 

Le bilan du gouvernement Sarkozy / Fillon ne cesse de s’étoffer puisqu’on apprend ce soir que les demandeurs d’emploi enregistrent une nouvelle progression. Sur un an, le chômage croît fortement pour atteindre 6,2 %.

Ce sont 4.525.900 personnes (Métropole + Outre-mer) qui se retrouvent sans emploi.

Les plans sociaux sont au chaud dans les tiroirs pour l’après-présidentielle, d’après le site internet de Challenges : Présidentielle 2012 : des plans sociaux mijotent à la FNAC, Areva, PSA et Renault

19:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Flambée du chômage: le prix de la soumission à la mondialisation sauvage

 

Communiqué de Florian Philippot, Directeur stratégique et porte-parole de la campagne de Marine Le Pen

La soumission du gouvernement Sarkozy à la mondialisation sauvage explique la nouvelle hausse du chômage en janvier 2012.

Par dogmatisme, le gouvernement refuse de changer de cap, et s’entête dans l’ouverture totale des frontières, cause principale de la désindustrialisation de la France.

La bataille du chômage doit être livrée pour être gagnée.

Elle le sera si on met en place les conditions du rebond économique de la France : lutte contre la concurrence internationale déloyale et soutien appuyé aux PME.

19:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

OUI ! la France

untitled.bmp OUI la France affiche.jpg

(Cliquez sur l'affiche)

19:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n° 267

24/02/12

18:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)