Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2011

Le Mémorial à l'abolition de l'esclavage et les stigmates de la mondialisation

10/12/2011 – 15h40
NANTES (NOVOpress Breizh) –
Le Mémorial à l’abolition de l’esclavage de Nantes, qui aurait dû être inauguré début décembre, est en panne. Son sort illustre non seulement l’impéritie de la collectivité locale mais aussi les difficultés de la mondialisation.

Le Mémorial à l’abolition de l’esclavage et les stigmates de la mondialisation

Prévue pour le 1er décembre, l’inauguration au Mémorial à l’abolition de l’esclavage n’a pas eu lieu. Le chantier (photo), sur les quais de la Loire à Nantes, est à l’arrêt. L’élément majeur du monument devait être une paroi de verre où étaient gravés des textes relatifs à l’esclavage. Les lames de verre ont bien été livrées mais n’ont pas été posées, car une partie des textes sont illisibles.

Parmi les villes européennes où des navires négriers ont été armés, Nantes est la seule qui tienne à crier sur les toits ce passé. Bordeaux, Liverpool ou Lisbonne font au contraire profil bas. Cette singularité n’autorisait pas les approximations. Néanmoins, l’histoire du Mémorial, qui remonte à 1998, est émaillée de discordes et d’incidents de parcours.

En définitive, le monument pourrait être plus représentatif des méfaits de la mondialisation aujourd’hui que des horreurs de l’esclavage voici deux ou trois siècles.

Le commerce triangulaire a été la première manifestation significative de la mondialisation en Occident. Rompant avec les échanges en ligne directe d’un port à l’autre, il suivait un cycle ternaire :

  1. Les bateaux partaient d’Europe chargés de produits manufacturés qui seraient vendus à des potentats africains contre des esclaves.
  2. Les esclaves étaient revendus aux colons américains contre des produits agricoles comme le tabac, le coton ou les épices.
  3. Ces produits agricoles étaient vendus à des négociants européens. Alors seulement, l’armateur établissait le compte final de l’opération.

Ce passif de la mondialisation aurait dû alerter les promoteurs du Mémorial. Or ils se sont acharnés à reproduire le modèle. Ils ont confié sa création à un architecte argentin, Julian Bonder, et à un designer polonais, Krystof Wodiczko, tous deux installés aux États-Unis. La fabrication des lames de verre défectueuses a été attribuée à une entreprise italienne, qui l’a sous-traitée à des entreprises allemande et espagnole. Mauvaise surveillance des fournisseurs ? Mauvaise conception des équipements ? Mauvaise exécution des travaux ? Les responsabilités pourraient être difficiles à déterminer. Mais on sait bien qui paie et qui subit : les Nantais, à qui les Mémorial devait déjà coûter près de 7 millions d’euros.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

23:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen veut une "nouvelle nuit du 4-Août" au nom de la majorité silencieuse

La candidate du Front nationale à l'Elysée, Marine Le Pen, a souhaité une "révolution" et une "nouvelle nuit du 4-Août" au nom de la "majorité silencieuse", dans un entretien à paraître dans le Journal du dimanche.

"Cette majorité silencieuse, c'est moi qui la représente. Ceux que personne ne veut entendre, dont on ne parle pas à la télé, qui ne manifestent pas, sont trop normaux pour les élites. Je les appelle à la révolution, une révolution patriotique, pacifique et démocratique", déclare la présidente du Front national.

"Une élite cupide et égoïste a accepté l'idée qu'un peuple entier soit sacrifié quand elle-même profitait de la mondialisation ! Il faut une nouvelle nuit du 4-Août", ajoute-t-elle, référence au 4 août 1789 où la noblesse a voté l'abolition de ses privilèges dans l'Assemblée constituante.

Elle a indiqué qu'elle ne donnerait pas de consignes de vote si elle n'était pas au second tour de l'élection présidentielle.

"Pour moi, Nicolas Sarkozy et François Hollande, c'est exactement la même politique. Ils ont d'ailleurs le plus grand mal à montrer des différences. C'est pour cela qu'ils essaient de faire émerger des sujets accessoires, comme le mariage des homosexuels, ou le droit de vote des étrangers".

Europe 1- Le JDD - 10/12/11

21:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Esther Benbassa, sénatrice EELV : "J'ai été moi-même une étrangère"

Article paru dans "Le Figaro"

J'ai été moi-même une étrangère, une immigrée" et "je tiens pour un honneur" que la France "m'ait accueillie" a lancé la sénatrice EELV Esther Benbassa en défendant aujourd'hui au Sénat la proposition de loi sur le droit de vote des étrangers, dont elle est la rapporteure.

Elue sénatrice en septembre et novice en politique, l'universitaire née en Turquie, élevée en Israël avant d'arriver à 18 ans en France et qui possède la triple nationale franco-turque-israélienne, a déroulé un argumentaire détaillé en faveur de ce droit de vote aux municipales. Un véritable baptême du feu politique juste derrière un Premier ministre particulièrement offensif contre ce texte.

Une question "d'équité"

Pour répliquer à ce dernier, elle a d'abord lu les déclarations passées en faveur de ce droit du président Nicolas Sarkozy, d'Eric Besson (Industrie), de l'ancien ministre Gilles de Robien, de l'ex-premier ministre Jean-Pierre Raffarin et de Brice Hortefeux, ex-ministre de l'Intérieur. "Ce sont d'autres discours que nous entendons désormais", a-t-elle déploré. "L'exclusivisme nationaliste actuellement en vogue m'évoque parfois des temps moins généreux, en tout cas, que ceux de 1793", rappelant l'élection "à la Convention nationale, de plusieurs députés étrangers".

Pour elle, il faut accorder le droit de vote local aux étrangers non-communautaires pour une question "d'équité" par rapport aux membres de l'UE qui disposent de ce droit, de "nécessité de reconnaître l'existence d'une citoyenneté plurielle", pour "garantir la dignité" des intéressés et "renforcer la portée de la démocratie".

Elle a réfuté l'arguement du lien indissociable entre citoyenneté et nationalité avancé par la droite jugeant qu'il "n'a plus raison d'être" puisque "les ressortissants de l'UE participent aux municipales.

untitled.bmp EB.jpg

Esther Benbassa vient d'être élue sénatrice du Val-de-Marne

 

21:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Marine Le Pen dénonce la mafia socialiste dans le Pas-de-Calais

10/12/11

19:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Série de voitures brûlées dans une rue de Paris

untitled.jpg

Près d'une dizaine de voitures et plusieurs devantures de commerces ont été détruites dans la nuit de vendredi à samedi dans une petite rue du XXe arrondissement de . Les faits se sont produits rue Berthaut dans le quartier de Belleville vers 5 heures du matin. Quatre personnes ont été blessées légèrement en raison des fumées.

Deux d'entre elles ont dû être transportées à l'hôpital.

De l'essence volontairement déversée dans la rue avant d'être enflammée serait à l'origine des dégâts. Selon certains témoins, la «rue s'est embrasée». Des nombreux riverains exprimaient leur émotion samedi matin en découvrant ce spectacle de désolation. La rue a été fermée à la circulation le temps de dégager les épaves de véhicules.

Voici les photos envoyées par un lecteur du Parisien.fr via votre site participatif YOU.

Le Parisien - 10/12/11


 

 

 

 

 
 
 

19:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Débat sur le droit de vote des étrangers - "Ca vous regarde"


Vote des étrangers : otage de la campagne ? par LCP

09/12/11

01:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Macabre communication politique

Nicolas Sarkozy était hier en visite à Marseille où, selon plusieurs dépêches,  il s’est rendu au chevet du policier gravement blessé. Au terme de sa visite, le policier Éric Lalès est mort :

«Au terme de sa visite à l’Hôtel de police de Marseille, le président de la République a annoncé ce matin, à l’issue de sa rencontre avec les forces de l’ordre, le décès du policier Éric Lalès, 37 ans, du commissariat d’Aix, qui a été victime d’une rafale de kalachnikov après une course-poursuite, à hauteur de Vitrolles sur l’A7 dans la nuit de dimanche à lundi 28 novembre. Le président de la République s’était rendu au chevet du sous-brigadier quelques heures auparavant.» 

Sauf qu'un témoignage vient remettre en cause cette version. L'ancien policier Marc Louboutin raconte:

« Tu veux savoir si, pour des raisons de communication politique, Sarkozy a décidé de l’heure de la mort d’un homme ? Eric Lalès était dans un état désespéré depuis hier après-midi. Après une discussion avec les médecins, sa femme a demandé à ce qu’on le débranche. Il était en état de mort clinique, de mort cérébrale. L’annonce de sa mort est tombée en même temps que celle de la visite de Sarkozy : tu imagines que ça tombait mal… Les réseaux sociaux de policiers ont pleuré sa mort hier soir à partir de 23h. Comment se fait-il que le président de la République puisse « partager les derniers instants » de ce policier 20 heures plus tard ? Les politiques ont demandé à ce que la nouvelle ne soit pas annoncée. Sarkozy n’a pas vu Eric Lalès vivant. »

A l’hôpital, un membre du personnel confirme anonymement.

Posté le 9 décembre 2011 à 14h00 par Michel Janva

Le Salon Beige

01:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Devinettes, jeux de mots et à-peu-près

Florence aime les fleurs, Philippe les chevaux, Carmen les chansons, mais qu'aime donc Marguerite ? 

 

01:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

N'abandonnons pas le Christ recrucifié!

9 décembre 2011 - 9:40

Communiqué de presse d’Alain Escada, secrétaire général de l’Institut Civitas :

Dans le spectacle « Golgota Picnic », le Christ et les Chrétiens sont gravement insultés : Notre Seigneur est traité de « putain de démon », ceux qui confessent sa foi en lui de « baiseurs de gosse », le tout au cours d’une pièce faisant alterner des parodies de la vie de Jésus et des scènes particulièrement obscènes. Tout cela sera produit à partir de ce jeudi 8 au théâtre du Rond-Point à Paris, grâce aux subventions publiques.

A offense publique, il faut une réparation publique. Nous ne pouvons pas rougir de Celui qui a donné sa vie pour nous ni le laisser conspuer à la faveur de notre indifférence. Aussi, comme la mère de Dieu et le disciple préféré sont allés sans crainte et avec ferveur jusqu’au pied de la Croix, nous irons sans aucune violence prier jusque devant le théâtre, désireux de témoigner de notre foi. On nous dira peut-être fous, exaltés ou provocateurs, ce sont les mêmes titres dont furent affublés les premiers Chrétiens. Nous ne les craignons pas. Plusieurs évêques, à la suite des courageuses interventions de Mgr Raymond Centène, de Vannes, et de Mgr Henri Brincard, du Puy, ont souligné, en parlant de notre mobilisation, de l’importance de ce témoignage public contre ces spectacles « dont certaines scènes dépassent l’entendement ».

Lire la suite de cette entrée »

Contre-info.com

00:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les sénateurs disent oui au vote des étrangers

9 décembre 2011 - 12:32

Le Sénat a adopté jeudi soir avec une courte majorité la proposition de loi sur le droit de vote et d’éligibilité des étrangers non communautaires aux élections municipales présentée par la gauche et à laquelle le gouvernement est hostile.

 La proposition de loi, soutenue par les sénateurs socialistes, écologistes et communistes, a été adoptée à 173 voix pour, et 166 contre. Un résultat dont s’est félicité le groupe socialiste et apparentés Europe Ecologie-Les Verts dans un communiqué, alors même que le texte a peu de chances d’être adopté par une Assemblée nationale majoritairement à droite.

Contre-info.com -09/12/11

00:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Boutin condamne les manifestations contre "Golgota Picnic"

9 décembre 2011 - 13:15

Christine Boutin, « l’attrape vote catho bobo » au service de l’UMP et de la république s’est exprimée à propos des protestations organisées par Civitas :
« Il ne faut pas laisser simplement les minorités intégristes s’exprimer sur le sujet », a déclaré la présidente du PCD sur France Inter. « Les catholiques ne sont pas des extrémistes, des intégristes, nous sommes une religion de l’amour et de la paix », a ajouté Christine Boutin, qui est consulteur du Conseil pontifical pour la famille au Vatican.

Interrogée sur les manifestations devant le théâtre, à l’appel notamment de l’Institut Civitas (catholiques traditionalistes), l’ancienne ministre a répondu : « Je ne les soutiens pas, je les condamne. »

Contre-info.com - 09/12/11

00:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Deux jeunes Palestiniennes forcées de s'agenouiller devant les soldats de Tsahal qui les arrosent de gaz lacrymogène pendant la démolition de maisons dans un village près d'Hébron

Le 24 novembre 2011, à 10h du matin, deux bulldozers et cinq véhicules militaires ont surgi dans le village de Umm Fagarah, près de At-Tuwani, dans les collines du sud d'Hébron. Sans aucun ordre de démolition à présenter, l'armée a détruit deux maisons, une mosquée, un enclos à lapins et une structure contenant le générateur du village.

 Pendant les opérations, la police des frontières a isolé deux jeunes Palestiniennes. Pendant que les habitants des villages voisins se précipitaient sur les lieux pour voir ce qui se passait, les deux jeunes filles ont été forcées de s'agenouiller sur le sol et aspergées de gaz lacrymogène avant d'être arrêtées et emmenées. 
 
A côté, ignorant la demande des Palestiniens de sauver les lapins, l'armée israélienne a détruit l'enclos, blessant et tuant les animaux.

Le même jour à Susiya, l'armée sioniste avait démoli une maison et une grange.

Les villages de Umm Fagarah et de Susiya sont situés en Zone C, sous contrôle militaire et administratif israélien selon les funestes accords d'Oslo. Toute construction doit y être approuvée par l'administration de l'occupation israélienne, qui n'accorde jamais ces permis. Il s'en suit que les constructions sont interdites dans 70% de la Cisjordanie occupée, tandis que dans les 30% restants, sont appliquées des restrictions diverses et variées qui exclut toute possibilité d'obtenir un permis.

De plus, les Palestiniens vivant dans la Zone C sont sous régime militaire, avec des droits limités. Le 22 novembre, un jeune homme de Umm Fagarah, le frère d'une des deux jeunes filles arrêtées le 24, a été kidnappé chez lui et détenu toute la journée, sans aucun motif autre que de dissuader par tous les moyens les Palestiniens de rester sur leur terre, les obliger à fuir le harcèlement et les violences, et poursuivre le nettoyage ethnique en cours depuis 63 ans.

Photo

Voir d'autres photos du désastre ici
 
Source : Operation Dove

Traduction : MR pour ISM

ALTER INFO - 06/12/11

00:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

09/12/2011

Dauphine: Marine Le Pen dépose une plainte pour l'infraction d'entrave à sa liberté d'expression

 

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National, candidate à l’élection présidentielle

Après avoir été empêchée d’intervenir à l’université Paris-Dauphine, Madame Marine Le Pen vient de déposer plainte entre les mains de Monsieur le procureur de la République auprès du Tribunal de grande instance de Paris pour l’infraction d’entrave à sa liberté d’expression, prévue et réprimée par l’article 431-1 du code pénal.

La plainte de Madame Marine Le Pen est ainsi rédigée

« Je dépose par la présente entre vos mains plainte contre X en visant les dispositions de l’article 431-1 du code pénal : « le fait d’entraver, de manière concertée et à l’aide de menaces, l’exercice de la liberté d’expression…est puni d’un an d’emprisonnement et de quinze mille euros d’amende … Le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de coups, violences, voie de fait, destructions ou dégradations au sens du code pénal, l’exercice d’une des libertés visée à l’alinéa précédent est puni de trois ans d’emprisonnement et de quarante cinq mille euros d’amende ». Lire la suite de cet article »

NPI

20:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Droite populaire, droite hypocrite !

 

Communiqué de Bertrand Dutheil de La Rochère, conseiller République-laïcité de Marine le Pen

Les parlementaires de la Droite populaire, porteurs d’eau du sarkozysme, dénoncent la « Christianophobie en Orient… mais aussi en Occident ! » Ils devraient aussi dénoncer le gouvernement qu’ils soutiennent.

Pour l’Orient, Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, ose assimiler les Frères musulmans et autres salafistes à quelques démocrates-chrétiens (des Bayrou orientaux en quelque sorte !). Pourtant, il ne peut ignorer le statut de dhimmitude que les chrétiens des bords du Nil ont connu pendant des siècles, et qui les attend à nouveau si la charia devait s’appliquer. Il ne peut ignorer non plus le sort des chrétiens d’Irak, obligés de fuir leur pays.

Pour l’Occident, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, devrait savoir que « Le Théâtre du Rond-Point est un théâtre subventionné à parité par l’Etat et la mairie de Paris ». Or, celui-ci programme Golgota picnic. Si cette pièce, qui n’est qu’une provocation contre le christianisme, a des spectateurs, qu’elle soit jouée dans des salles qui ne reçoivent pas d’argent des contribuables. La loi de 1905 instaure la neutralité en matière religieuse. En toute logique, elle interdit que les religions et les attaques contre une religion puissent bénéficier de subventions publiques, sauf à transgresser le principe même de laïcité.

Une fois de plus, la Droite populaire montre sa seule utilité : tromper les électeurs attachés aux valeurs de la France et de la République. Seule Marine Le Pen défend la laïcité : liberté d’expression dans le respect des religions.

20:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen ironise sur les sommets européens à répétition

09/12/11

20:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Réaction de Marine Le Pen au 6ème Sommet de Bruxelles

09/12/11

 

20:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n° 256

09/12/11

19:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Encore un policier gravement blessé au cours d'une intervention: l'échec dramatique de Sarkozy

 

Communiqué de Michel Thooris, conseiller politique Sécurité de Marine Le Pen

Hier soir vers 21h30, un policier a été gravement blessé lors d’une intervention sur un cambriolage à Chenôve dans la banlieue de Dijon. Le ou les agresseurs du fonctionnaire de police sont actuellement toujours en fuite.

Il suffit de lire chaque jour la presse quotidienne pour obtenir le bilan de M. Sarkozy en matière de sécurité.

Dix ans après sa prise de fonction au ministère de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy annonce piteusement qu’il souhaite équiper certains policiers de fusils à pompe. Cette annonce montre à quel point la situation s’est dégradée durant une décennie d’inaction politique en matière de sécurité.

Totalement dépassés par la flambée de la délinquance, les pouvoirs publics ont décidé de faire appel à des policiers roumains pour patrouiller aux côtés de policiers français sur le territoire de la République. Pourtant à en croire le gouvernement, le problème des Roms venus d’Europe de l’est avait été réglé par l’expulsion de ces populations vers leur pays d’origine. On voit qu’il n’en a rien été : derrière la communication, encore une fois l’inaction.

Pour tenter de masquer ses échecs, l’UMP est en train de mettre en place des polices communautaires sur le territoire français au mépris du principe de laïcité. À quand des policiers algériens, pakistanais ou maliens pour patrouiller dans les cités sensibles ?

Si Marine Le Pen n’arrive pas très vite aux affaires, la France deviendra un pays sécuritairement très instable où la loi du plus fort sera la règle.

19:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

AVE MARIA de Schubert - Tino Rossi - 1938

08/12/11

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Les Européens réunis à Bruxelles pour un énième sommet de la dernière chance

08/12/11

01:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)