Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2011

Devinettes, jeux de mots et à-peu-près

Deux jeunes Parisiens parient avec un couple de touristes étrangers, qui se montrent incrédules, qu'ils peuvent traverser la Seine à pied sec.

Pari gagné!

Comment ont-ils réussi à tenir leur gageure? 

18:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Breivik aurait filmé le massacre d'Utoya

http://www.20min.ch/ro/news/dossier/oslo/story/Breivik-au...

+Diaporama

09/08/11

 

17:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Ce que dit la plainte au civil de Nafissatou Diallo contre DSK

Dix-sept pages et soixante trois paragraphes de faits circonstanciés. C'est le contenu de la plainte au civil pour «agression violente et sadique» déposée hier contre DSK par les avocats de sa victime présumée Nafissatou Diallo, la femme de chambre de l'hôtel Sofitel de New-York.

  Accusé entre autre de viol et agression sexuelle par cette employée, DSK va devoir affronter une procédure au civil distincte de la procédure pénale. Et cette plainte n'a pas été déposée n'importe où par ses avocats, Kenneth Thompson et Douglas Wigdor, mais dans le Bronx, le quartier noir et latino de New York. Nafissatou Diallo avait trois options pour cette plainte : le lieu de l'agression à Time Square ou la dernière adresse connu de son agresseur présumé dans le quartier de Tribeca. Ces deux adresses relèvent du tribunal de Manhattan. Elle a choisi la troisième, son lieu de résidence, le Bronx.

Un choix stratégique pour les avocats car ils sont certains d'avoir dans ce quartier un jury bien plus favorable à leur cliente que s'ils avaient sollicité le tribunal de Manhattan réputé plus blanc donc sans doute moins réceptif à la demande de la femme de chambre, une immigrante africaine. L'écho de leur plainte aura bien plus de résonance au milieu d'un jury composé d'habitants de ce quartier.

Découvrez le document en intégralité (PDF)


Il est d'usage dans la procédure américaine d'attendre la fin des poursuites au pénal avant d'entamer une procédure en réparation du préjudice subi au civil. Les avocats ont préféré accélérer le mouvement. Ils veulent anticiper un éventuel non-lieu ou abandon des charges pesant contre DSK lors de l'audience programmée le 23 août prochain. En cas de non-lieu, DSK peut récupérer son passeport et quitter les Etats-Unis. Difficile alors pour les avocats américains de lui remettre en main propre l'assignation au civil. Ce sera au jury d'évaluer le montant du préjudice subi par la femme de chambre mais aussi par sa fille. Une facture au-delà des 8 millions de dollars au moins selon la jurisprudence dans l' Etat de New-York. Quant à la date du procès au civil, rien n'est fixé. Une seule certitude, le tribunal du Bronx, est certainement l'un des plus surchargés de tout l'Etat de New York.

Mais c'est bien une plainte documentée où les avocats de la femme de chambre assènent à longueur de paragraphes «l'agression brutale», «l'humiliation subie par Madame Diallo», les «souffrances psychologiques et physiques», la «détresse émotionnelle» de leur cliente. Ils n'hésitent pas à décrire la fellation forcée imposée à la femme de chambre victime selon eux d'un «acte de profonde dépravation de DSK». Un homme décrit comme «un criminel» ayant «commis un acte irréparable. M. Strauss-Kahn a pris la fuite par crainte d'être retenu par le service de sécurité de l'hôtel». Un fuyard décrit comme inquiet car «n'arrêtant pas de regarder derrière lui» avant d'aller rejoindre sa fille Camille pour «un rapide déjeuner avec elle» croyant que ce repas «pouvait lui servir d'alibi». Une véritable liste d'accusations à charge contre DSK.

Ils apportent comme preuve dans leur argumentaire les conclusions des médecins qui ont examiné la victime et ont noté des «rougeurs» inhabituelles dans ses parties intimes, dont «des photos ont été prises». Les médecins notent aussi qu'elle est secouée par les sanglots lorsqu'elle raconte aux soignants son agression. Dans le paragraphe 32, les deux avocats prennent soin de faire remarquer que leur cliente ne connaissait pas DSK ni ne savait qu'il «était le directeur du Fonds Monétaire International et candidat à la présidence française». L'occasion de couper court aux rumeurs propagées par les conseils «des avocats ou autres spécialistes en relation publique» qui ont cherché à accréditer un rapport consenti entre DSK et la femme de chambre présentée par un quotidien nex-yorkais comme une «prostituée» ce qui constitue aux yeux des avocats «une humiliation publique» s'ajoutant à l'«humiliation personnelle et professionnelle» endurée par Nafissatou Diallo.

Source Le Parisien - 09/08/11

17:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Attentats en Norvège: la liberté d'expression en danger

08/08/2011

PARIS (NOVOpress) — Les crises violentes, les attentats terroristes les plus graves, fragilisent les opinions publiques et offrent une fenêtre d’opportunité à des lobbies influents ou à des minorités agissantes pour faire avancer leurs intérêts. Les musulmans les plus radicaux et les plus politisés veulent tirer profit du drame norvégien pour attenter à la liberté d’expression des adversaires de l’expansion de l’islam en Europe.

Ibrahim Kalin, l’un des conseillers séniors du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, exige dans un commentaire paru il y a quelques jours dans le journal panarabiste Asharq Al-Awsat la criminalisation de l’« islamophobie » au titre de crime contre l’humanité. Kalin émet une violente critique vis-à-vis des chefs de gouvernement européens, qui selon lui n’ont rien fait jusqu’ici pour faire cesser la critique de l’islam.

« Le massacre norvégien a récusé les affirmations selon lesquelles l’islamophobie serait non violente et donc, contrairement à l’antisémitisme, relèverait de la liberté d’opinion et du droit à la critique. Après l’acte meurtrier d’Anders Behring Breivik, on ne peut plus traiter à la légère l’idéologie qui sous-tend cet acte, l’islamophobie », affirme Kalin, qui déplore – tout comme la gauche – le renforcement des partis de droite en Europe : « La montée de partis conservateurs hostiles à l’immigration et situés à d’extrême droite est devenue la principale tendance de la politique européenne depuis quelques années et a trouvé une base particulièrement forte en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Autriche et en Suisse. »

Kalin reproche aux chefs d’État et de gouvernement des plus grands États de l’Union européenne de céder à l’état d’esprit de la population, en déclarant (Angela Merkel, comme Nicolas Sarkozy et David Cameron), que le multiculturalisme était terminé. Kalil attribue le phénomène de l’islamophobie essentiellement à des préjugés et des stéréotypes par rapport à l’islam et aux musulmans… qu’il ne prend pas la peine de réfuter.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

03:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Qui est-ce? n° 39

39 XXX.jpg

02:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Le fichier des allocataires sociaux bientôt opérationnel - Encore une annonce électoraliste?

fdb3da80-c1ea-11e0-af6f-f07608cf5daa.jpg fichier.jpg

(Cliquez sur la photo)

Ce projet, en gestation depuis 2007, vise à lutter contre la fraude. 

Ficher les allocataires sociaux pour démasquer les fraudeurs : l'idée ne date pas de cet été. Ce projet, défendu ce week-end par Thierry Mariani, ministre des Transports et fondateur de la Droite populaire, pour «lutter contre les profiteurs», a pourtant déclenché dans la foulée une polémique.

Un nouvel «annuaire» antifraude verra le jour avant la fin de l'année, a acquiescé lundi Xavier Bertrand, confirmant une annonce de mars dernier. «On saura exactement qui touche quoi. On pourra éviter les doublons et on s'apercevra des incohérences de versement des prestations», a détaillé lundi le ministre du Travail. Dans le viseur : les arnaques aux RSA, aux allocations familiales, aux indemnités de chômage ou arrêt maladie…

Le concept de ce fichier géant, sur une proposition du député UMP Pierre Morange, remonte en fait à la loi de financement de la Sécurité sociale pour l'année… 2007. Cet outil n'avait cependant pas provoqué de grands remous jusqu'à présent. Baptisé RNCPS ou «Répertoire national commun de la protection sociale», il fait partie du plan de lutte du gouvernement contre les fraudes aux finances publiques. Créé par décret datant de décembre 2009, il a été complété par un arrêté de mars 2011 fixant la liste des organismes, des risques, droits et prestations entrant dans son champ. La Cnil a par ailleurs donné son feu vert au projet en 2009. «Cet outil s'inscrit dans notre politique de lutte antifraude mais, c'est aussi un moyen de simplifier les démarches des allocataires et mieux gérer leurs droits», souligne-t-on au ministère du Travail. «Le Répertoire national des bénéficiaires (RNB), déployé depuis 2008, permet d'ores et déjà aux Caisses d'allocations familiales (CAF) de mieux identifier leurs allocataires. Le Répertoire national commun de protection sociale (RNCPS) va permettre d'avoir une photographie complète de la situation d'un assuré social», a commenté Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités.

«L'idée n'est pas nouvelle. En Belgique, il existe déjà une banque de données sociales et fiscales nommée Carrefour» , explique Daniel Buchet, en charge de la lutte contre la fraude à la Cnaf. Le fichier, dont la création est pilotée par la direction de la Sécurité sociale, sera géré par la Cnav. Toutes les caisses nationales sont appelées à l'alimenter avec leurs propres fichiers. Les allocataires seraient identifiés grâce à leur numéro de sécurité sociale, appelé NIR, leur nom, la nature des prestations reçues et leur date d'attribution. «Cela permettra de vérifier que la personne touche les bons droits quel que soit son régime» , résume Daniel Buchet. Cet outil devrait également permettre de mettre de l'ordre dans un système où «la majorité des irrégularités ne sont pas le fait des fraudeurs», ajoute-t-il. «Les données relatives à l'état civil sont déjà renseignées. Celles relatives aux prestations sont en cours d'intégration» , indique le ministère du Travail.

«Profiteurs du bas» 

Fin juin, un rapport du député UMP des Bouches-du-Rhône Dominique Tian, également membre de la Droite populaire, a estimé la fraude sociale à 20 milliards d'euros. Un montant élevé qui s'explique par une estimation de la fraude aux prélèvements sociaux (cotisations patronales et salariales non versées en raison du travail au noir), entre 8 et 15,8 milliards d'euros. La fraude aux prestations (indemnités d'arrêts maladie, allocations familiales, RSA…) pourrait atteindre les 4 milliards, selon le parlementaire.

Reste que les termes employés par Thierry Mariani, parti en guerre contre les «profiteurs du bas» comme «les profiteurs du haut», ont heurté à gauche comme au centre. Le souvenir de la controverse provoqué par les propos de Laurent Wauquiez sur le RSA et le «cancer» de «l'assistanat» reste frais. «Le concours Lépine de la trouvaille la plus antisociale est bien ouvert au gouvernement», a lancé la députée Marisol Touraine, en charge de la protection sociale au PS. «Ficher les plus pauvres à des fins électoralistes ne saurait être une réponse à la détresse de millions de personnes honnêtes qui aspirent avant tout à sortir de la spirale de l'exclusion», a également regretté lundi le président du Nouveau Centre, Hervé Morin.

 


 

Une fraude massive qui pourrait atteindre les 20 milliards d'euros

Évaluer le montant de la fraude sociale n'est pas chose aisée. Sur la période 2006-2010, les fraudes détectées aux prestations sociales s'élèvent à 1,7 milliard d'euros, soit une progression de 100 % en quatre ans. Parmi les organismes les plus touchés figurent les branches famille (Cnaf) et maladie (Cnam) de la Sécurité sociale qui ont respectivement repéré des fraudes à hauteur de 348 millions et 729 millions d'euros. Mais ces chiffres restent bien en deçà de la réalité du phénomène. Dans son rapport remis à la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale en avril, la Cour des comptes évalue en effet entre 2 et 3 milliards d'euros le montant de la fraude aux prestations. Pour le député UMP Dominique Tian cette fraude pourrait même atteindre les 4 milliards d'euros, soit 1 % du montant total des prestations. Davantage que la fraude aux prestations, ce serait celle aux prélèvements qui pèserait toutefois le plus sur le budget de la Sécurité sociale. Entre 8,4 et 14,6 milliards d'euros de fraude, estime ainsi le Conseil des prélèvements obligatoires. Le travail au noir ainsi que les redressements de cotisations sociales seraient la cause de cette fraude massive aux prélèvements sociaux. Au total, ce sont près de 20 milliards d'euros de manque à gagner pour la Sécurité sociale. Soit le montant de son déficit. Louis Belenfant

LIRE AUSSI :

» Xavier Bertrand : «Les fraudeurs volent les Français»

Source Le Figaro - 08/08/11

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Londres sous le choc - Les révoltes ethniques s'étendent à Birmingham et à Leeds

01:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Crise financière: la France doit retrouver sa liberté face aux marchés

 

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Depuis trois ans, la crise financière ne cesse de s’aggraver. Aucun discours, aucun Sommet ne parvient à l’enrayer. En France, Nicolas Sarkozy s’agite en permanence, nous fait croire que tout s’arrange à chaque accalmie, mais il échoue lamentablement comme les autres.
Aujourd’hui, la crise financière devient gravissime : elle se traduira par une explosion du chômage, de la précarité et de la dette.

En réalité, Nicolas Sarkozy et les autres dirigeants ne peuvent pas enrayer la crise parce qu’ils ont lâché le gouvernail pour le confier aux marchés et aux banques.
Soumis à la domination de la finance internationale, Nicolas Sarkozy et les autres dirigeants sont aujourd’hui complètement perdus : leurs discours n’auront pas plus d’effets que par le passé.

Etant donné la gravité de la situation, Marine Le Pen, Présidente du Front National, demande :

- Après 30 ans d’abdication, l’Etat doit reprendre le contrôle de la politique économique et remettre les marchés à leur place. La France doit s’affranchir de la tutelle des marchés : elle doit notamment retrouver sa capacité d’emprunter directement auprès d’une Banque de France restaurée dans ses prérogatives ;

- Dans l’immédiat, il faut cesser de renflouer les pays européens victimes de l’euro. Chaque milliard d’euros français versé est un milliard d’euros brûlé dans l’incendie de la dette.

01:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Un week-end d'émeutes à Londres

08/08/11

00:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Affaire DSK - Les avocats de Nafissatou Diallo portent plainte au civil

1559327_diallo.jpg

Première page de la plainte - (Cliquez sur la photo pour l'agrandir)

Ce lundi à 22h30 heure française (16h30 à New-York, ndlr), les avocats de Nafissatou Diallo ont déposé au tribunal du Bronx une plainte au civil, longue de 17 pages, contre Dominique Strauss-Kahn. Cette nouvelle procédure, qui pourrait aboutir à une demande de dommages et intérêts financiers, évoque une agression «sauvage et sadique» contre la jeune femme.



Cette démarche attendue signe l’offensive des avocats Kenneth Thompson et Douglas Wigdor à démontrer le préjudice subi par la femme de chambre lors de l’agression sexuelle dont elle assure avoir été victime le 14 mai dernier à l’hôtel Sofitel.

Cette procédure est différente de celle déjà en cours au pénal qui vise l’ancien président du FMI pour sept chefs d’inculpation. Mais cette procédure pénale pourrait être compromise en raison des mensonges de la femme de chambre sur les conditions d’obtention de son permis d’asile politique. La prochaine audience dans ce volet pénal est prévue le 23 août.

Source Le Parisien - 08/08/11

00:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

08/08/2011

Toulouse: trois mosquées sont construction

07/08/2011 – 17h30
TOULOUSE (NOVOpress) -
Les projets de construction de véritables mosquées géantes s’enchaînent à un rythme soutenu un peu partout en France. Après celle de Strasbourg, la deuxième plus grande mosquée d’Europe, qui a ouvert officiellement ses portes la semaine dernière, la ville de Toulouse devrait voir dans les prochains mois s’achever les travaux de la future mosquée d’Empalot. Et une nouvelle fois, les dimensions de l’édifice sont pharaoniques : pour un coût de 3,5 millions d’euros et étendue sur plus de 2 000 m2, elle devrait disposer d’une surface de prière supérieure à celle des grandes mosquées de Lyon et Paris, le tout surmonté d’un dôme et d’un minaret de 22 m de hauteur !

Mais les constructions de mosquées ne vont pas s’arrêter en si bon chemin puisque d’autres mosquées sont en construction ou en projet à Toulouse : au Mirail, à Tabar et en projet à Basso-Cambo et Bagatelle.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

03:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Dette américaine: la bourse de tel Aviv perd 7%à la clôture

http://www.leparisien.fr/economie/en-direct-dette-america...

07/08/11

03:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

07/08/2011

Très violentes émeutes ethniques dans la banlieue nord de Londres (6 août 2011)

Tottenham, un quartier à forte présence extra-européenne et musulmane de la banlieue nord de Londres, a été le théâtre hier de violentes émeutes, occasionnant huit blessés du côté des forces de l’ordre. Pillages, incendie d’autobus, voitures de police et camionnettes en flammes, tels ont été les dommages de cette journée de violences ethniques.

Suite à la marche de protestation organisée après le décès d’un jeune homme dans le cadre d’une altercation avec la police, cette explosion de violence est la pire constatée depuis des années dans ce secteur londonien. Débordées, les forces de l’ordre ont été assaillies à coups de projectiles et de cocktails Molotov par des centaines d’individus déchaînés. Ce matin, elles revenaient en force dans ce quartier dévasté.

Lire la suite de cet article »

NPI - 07/08/11

20:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Réactions des Grecs aux prières musulmanes dans la rue

20:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Prières musulmanes en pleine rue à Athènes

19:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Philippe Vardon et Christian Estrosi sur RTL

19:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L'OTAN projette une offensive contre la Syrie, selon Moscou

 

L’OTAN élabore une opération militaire contre la Syrie, théâtre d’un mouvement de contestation sans précédent depuis la mi-mars, a assuré dans une interview au journal Izvestia le représentant permanent de la Russie auprès de l’Alliance, Dmitri Rogozine.

« Ils la préparent d’ores et déjà. Cette campagne serait l’achèvement logique des opérations militaires et informationnelles menées pars certains pays occidentaux en Afrique du Nord », a indiqué l’ambassadeur.

Selon lui, une opération militaire de l’OTAN est surtout possible « dans les pays dont les dirigeants ne partagent pas les mêmes opinions que l’Occident ».

Redoutant une répétition du scénario libyen, la Russie s’opposera à tout recours à la force.

Source

NPI - 07/08/11

19:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

L'hélicoptère US a bien été abattu par des talibans

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110806.O...

07/08/11

18:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Afghanistan: deux soldats français tués, cinq autres blessés

Afghnaistan.jpg

(Cliquez sur la photo)

Deux soldats français ont été tués et cinq autres blessés dimanche en Afghanistan, dans la vallée de Tagab (est), lors d'un accrochage avec des insurgés, a annoncé l'Elysée dans un communiqué.
Les deux morts sont deux légionnaires du 2ème Régiment étranger de parachutistes de Calvi (Corse). Leur décès porte à 72 le nombre de soldats français morts en Afghanistan depuis fin 2001.


Au total quatre militaires de l'Otan ont été tués dimanche dans deux accrochages distincts en Afghanistan, l'autre étant survenu dans le sud du pays, selon la force de l'Otan (Isaf).
«C'est avec une très grande tristesse que le président de la République a appris la mort ce matin de deux légionnaires du 2ème REP en Afghanistan qui, alors qu'ils participaient à la fouille d'une position fortifiée afghane dans la vallée de Tagab, ont été pris à partie par des insurgés», affirme l'Elysée.
Le communiqué ajoute que le chef de l'Etat «présente aux familles et à leurs proches ses plus sincères condoléances et s'associe à leur douleur. Il souhaite aux cinq blessés un prompt rétablissement».
«Au lendemain de la perte de l'hélicoptère américain et de ces décès français, le chef de l'État exprime, à nouveau, la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité pour rétablir paix et stabilité dans ce pays et contribuer à son développement», ajoute la présidence.
La force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) avait annoncé un peu plus tôt la mort de quatre de ses militaires dans deux attaques distinctes d'insurgés dans le sud et l'est du pays. La nationalité des deux autres soldats n'était pas immédiatement connue.
 
Source Le Parisien - 07/08/11

17:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Edward HOPPER (1882-1967)

EDWARD-HOPPER-NIGHTHAWKS.jpg

Nighthawks (Oiseaux de nuit) - 1942

(Cliquez sur le tableau pour l'agrandir)

03:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)