Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2011

Tripoli: les forces d'élite de Kadhafi se préparent


Tripoli : "Les forces d'élite de Khadafi se... par euronews-fr

26/08/11

20:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

DSK à New York - Séance photo avec Anne Sinclair

26/08/11

 

20:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Irène: inquiétude et exode des Américains

New York en alerte

Le maire de New York, Michael Bloomberg, a paru très inquiet quant au sort que réserve l'ouragan Irene à sa ville. Selon lui, le métro new-yorkais pourrait être fermé dès samedi à cause des vents violents et des inondations, privant ainsi les 8 millions d'habitants de leur principal moyen de transport. Il a par ailleurs averti que certains quartiers - Brooklyn, le Queens ou encore le sud de Manhattan - pourraient être évacués. Des hôpitaux situés dans des zones susceptibles d'être inondées ont déjà reçu un ordre d'évacuation. Il a appelé les habitants qui restent à stocker des produits de première nécessité.

Annulation de l'hommage à Luther King

L'arrivée d'Irene a entraîné l'annulation de l'inauguration prévue dimanche d'un monument en hommage à Martin Luther King sur le Mall de Washington. Le président américain Barack Obama devait s'exprimer durant cette cérémonie à laquelle des dizaines de milliers de personnes devaient participer. La cérémonie est repoussée en automne.

Evacuations en nombre

Des inondations sont attendues et devraient provoquer des fermetures de ponts et de routes. Des évacuations sont en cours en Caroline du Nord. Et d'autres états dont les zones côtières sont menacées sont aussi concernés : le Delaware, le Maryland et la Virginie. Le gouverneur de Virginie, Bob McDonnell, a exhorté les habitants à se mettre à l'abri dès ce vendredi soir, avant que les vents ne se renforcent. « Samedi sera une journée horrible pour se déplacer. Des routes et des ponts seront fermés », a-t-il dit.

Actu France Soir - 26/08/11

19:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Irène se dirige vers New York

sipa_ap21080794_000027.jpg ouragan.jpg

(Cliquez sur la photo)

New York est décidemment au coeur de l'actualité cette semaine. Après l'épilogue de l'affaire DSK et le séisme, qui n'a pas fait de victime, voilà qu'un autre phénomène naturel menace la ville américaine. L'ouragan Irène est en effet en route pour la côte Est des États-Unis. Il devrait arriver ce week-end. De la Caroline du Nord à Cape Cod, dans le Massachusetts, plus de 50 millions de personnes pourraient se trouver sur la trajectoire de l'ouragan et des évacuations sont en cours ou ont été ordonnées.

« Nous ne sommes pas inquiets et nous savons que toutes les dispositions sont prises. L'évacuation est une mesure préventive et je suis certaine que tout va bien se passer » explique Marie-Anne, une jeune Française qui travaille à New York. Etats, municipalités, ports, industries, raffineries pétrolières et centrales nucléaires ont tous activé leurs plans d'urgence tandis que les habitants constituent des réserves d'eau et de nourriture et s'emploient à protéger leurs habitations, leurs véhicules ou leurs bateaux. L'US Navy a envoyé au large les navires de sa Deuxième Flotte basés en Virginie afin d'affronter la tempête en mer. « Nos bateaux supportent mieux les tempêtes de cette intensité quand ils naviguent » a expliqué le commandant de la IIe flotte, le vice-amiral Daniel Holloway. « Que les navires soient en mer permet aussi de les rendre disponibles en cas de besoin ».

Des morts dans les îles

Après avoir atteint la Caroline du Nord, Irène devrait faiblir et passer en catégorie 2 mais rester suffisamment puissant, avec des vents supérieurs à 150 km/h, pour menacer des villes du Delaware, du Maryland et de Virginie dimanche avant de se diriger vers New York lundi. Irène pourrait suivre la même trajectoire que Gloria en 1985, un ouragan de troisième catégorie qui avait touché les Outer Banks, une bande côtière en Caroline du Nord, avant de balayer Long Island à New York puis la Nouvelle-Angleterre.

Michael Bloomberg, le maire de New York, a déclaré que sa ville, la plus peuplée des Etats-Unis, s'apprêtait à subir dès dimanche des inondations et des conditions dignes au moins d'une tempête tropicale. Il a invité les personnes habitant des zones exposées aux risques à se mettre à l'abri dès vendredi car le système de transport public de New York, qui véhicule huit millions de passagers chaque jour, pourrait devoir être fermé samedi en cas d'inondations ou de vents violents. De nombreux New-Yorkais ne disposent pas de voiture.


Jusqu'à présent, Irène a fait au moins cinq morts, en Haïti, en République dominicaine et dans le territoire américain de Porto Rico, où les dégâts se montent à plus de 500 millions de dollars, selon le gouverneur Luis Fortuno. Dans l'archipel des Bahamas, les habitants constataient jeudi la destruction causée par Irène, premier ouragan majeur de la saison en Atlantique. De puissantes bourrasques ont arraché des toits, couché des poteaux électriques et détruit des habitations.

Actu France-Soir - 26/08/11

19:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Obama: l'ouragan Irene sera "historique"

Barack Obama a déclaré vendredi que tout laissait penser qu'Irene, qui se dirige vers le nord-est des Etats-Unis, serait un ouragan "historique". Le président américain a appelé la population à prendre l'ouragan "au sérieux" et à se préparer à son passage, car, dit-il, le cyclone promet d'être extrêmement dangereux et de causer des dégâts coûteux.

"Tous les éléments laissent penser qu'il s'agit d'un ouragan historique", a déclaré Obama aux journaliste sur l'île du Massachusetts où il passe ses vacances, au large de Boston. Cinquante-cinq millions d'habitants se trouvent sur la trajectoire prévue de l'ouragan, de la Caroline du Nord au Cap Cod sur la côte Est.

Europe 1 - 26/08/11

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Quimper: agressé et insulté par des jeunes parce qu'il parlait breton

25/08/2011 – 11h50
QUIMPER (NOVOpress Breizh) – Parler breton à Quimper peut s’avérer dangereux. Un employé de la Ville de Quimper en sait quelque chose : parce qu’il parlait breton avec un collègue de travail, il a été victime quelque temps plus tard d’une véritable agression de la part de trois « jeunes » issus de la « diversité ».

L’affaire était évoquée lundi dernier devant le tribunal correctionnel.

Alors qu’il venait de commencer un stage au service des espaces verts de la Ville de Quimper en novembre 2010, « Nadjim » (prénom d’emprunt attribué par Ouest-France), 20 ans, natif de Dakar, n’avait pas supporté qu’un employé de ce service vienne voir comment il s’acquittait de sa tâche et surtout qu’il s’adresse à un de ses collègues en breton. Persuadé que cet agent s’était moqué de lui « Nadjim » en parla le soir même à son frère « Hassib » et à un ami « Diémé » ( autres prénoms d’emprunt attribués par Ouest-France) – ce dernier natif de Mayotte . Qui décidèrent illico de monter une « expédition punitive » contre l’employé des espaces verts.

Le 16 novembre le trio passe à l’action. Il pénètre dans les locaux du service et se précipite sur le malheureux bretonnant qui sera « secoué comme un prunier » et insulté plus qu’à son tour. Ce qui fait dire à la présidente de l’audience que, si des coups n’ont pas été portés, « il y a eu un déchaînement de violences verbales avec des gestes qui ont vraiment terrorisé l’employé. Il était tellement choqué qu’il s’est mis à pleurer. »

Bernard Poignant. Défenseur des langues régionales et chaud partisan de la présence de la « diversité ».

Interrogés sur les faits les prévenus, que le remord ne semble pas étouffer, répondent mezzo voce qu’ils sont « désolés » et que « c’était pas bien ». La présidente ne manque pas de leur rappeler « que nous sommes en Bretagne et qu’on y parle encore breton. Et ce n’est pas parce qu’on parle breton que ça constitue une insulte, loin de là ». Mais manifestement il existe un fossé culturel entre ces “jeunes” et la Bretagne, où les hasards de la vie les ont conduits.

Non contents de s’en prendre à l’homme des espaces verts, les deux frères ont aggravé leur cas quelques mois plus tard en s’en prenant au nouveau compagnon de l’ancienne petite amie de« Hassib » , qu’ils ont violemment agressé en pleine rue, le rouant de coups, sous l’œil indifférent de très nombreux témoins. C’est seulement grâce à l’intervention d’une courageuse retraitée – qui se fera copieusement insulter – qu’ils arrêteront de frapper leur victime. Si parler breton à Quimper peut s’avérer dangereux, sortir avec une fille peut l’être tout autant si « Nadjim » ou « Hassib » sont dans le coin.

Le tribunal condamne finalement « Diémé » à 1 000 € d’amende dont 500 avec sursis et les deux frères à 6 mois d’emprisonnement avec sursis et obligation d’effectuer un travail d’intérêt général de 210 heures sur une période de 18 mois. Ces derniers devront également verser 1 800 € de dommages-intérêts à la victime. Ainsi qu’un euro symbolique à la Ville de Quimper, partie civile par solidarité pour son agent. De quoi interpeller Bernard Poignant, maire (PS) de Quimper, défenseur des langues régionales et chaud partisan de la présence de la « diversité ». A noter enfin qu’aucune des nombreuses associations de défense ou de promotion de la langue bretonne ne s’était constituée partie civile.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [

00:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Jacques Delors: "Ma fille est la meilleure" !

 

delors_aubry.jpg

(Cliquez sur la photo)

http://www.leparisien.fr/politique/jacques-delors-ma-fill...

+ 3 vidéos

25/08/11

00:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

La relation sexuelle non consentie, un immense soulagement pour le PS !

Une Martine Aubry « très heureuse », un François Hollande « réjoui », un Harlem Désir et un Manuel Valls qui éprouvent un « immense soulagement », telles sont les réactions des cadres du PS après l’annonce par le procureur de Manhattan Cyrus Vance que les charges contre DSK sont abandonnées. 

De quelles charges parle-t-on ? En tout 7 chefs d’accusation, dont 2 pour viol et agression sexuelle. Les preuves du viol, réunies tout au long de l’enquête, et notamment établies par le rapport médico-légal de l’hôpital St Luke’s Roosevelt qui a examiné la plaignante, ont été qualifiées de « non concluantes » par le procureur Vance, mais celui-ci a quand même conclu qu’il y avait eu une « relation sexuelle non consentie ».

 Le viol peut donc être, selon les circonstances (appartenance ou non de l’accusé à la Franc-maçonnerie, taille du compte en banque) être requalifié de « relation sexuelle non consentie », ce qui est sémantiquement plus stratégique que « troussage de domestique », mais qui signifie la même chose. L’autre enseignement que l’on tire de cette histoire, c'est que l’on peut conclure à partir de preuves non concluantes, et prendre la décision de blanchir une personne contre qui les preuves de viol ont été avérées.

La raison invoquée pour l’abandon des charges est que la crédibilité de la plaignante, Nafissatou Diallo, a été écornée par ses mensonges sur les conditions de son arrivée aux USA depuis la Guinée, et par le fait qu’elle a longtemps nié avoir évoqué la fortune de DSK lors d’un appel téléphonique avec un ami emprisonné. Le procureur s’est expliqué par ces mots :

« Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo ont bien eu une relation sexuelle, probablement « non consentie », mais les mensonges « accablants » proférés par la femme de chambre rendent la poursuite de la procédure impossible. »

En clair, si vous vous faites agresser, ne mentez pas sur la couleur du napperon qui est sur la commode dans la chambre de votre grand-mère, sinon votre crédibilité en souffrira et votre agresseur sera blanchi et libre.

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, on apprend que de l’autre côté de l’Atlantique, dans notre République irréprochable, la plainte de Tristane Banon pour tentative de viol serait probablement classée sans suite. Selon le paillasson le parquet de Paris, il serait impossible de « caractériser juridiquement une tentative de viol ». Même pas en tentative de relation sexuelle probablement non consentie ?

Le parquet explique qu’ « une tentative suppose juridiquement un début d'exécution et, pour que la tentative soit retenue, il faut en outre démontrer qu'elle a échoué pour une raison indépendante de la volonté de l'auteur ». Cela veut dire que tenter d’arracher ses vêtements à une femme n’est pas puni par la loi tant que vous n’avez pas tenté d’introduire votre engin quelque part. Si cela fait jurisprudence, ça nous promet de bons moments de rigolade, sauf si cela s’applique uniquement aux puissants qui ont le bras long.

Tout cela tombe à pic pour que DSK, blanchi, puisse se présenter aux élections présidentielles, tel un martyr. Une fois DSK à l’Elysée, il pourra continuer à se demander tous les matins ce qu’il peut faire pour Israël et ses comparses pourront sereinement se soulager sur des domestiques.

AGORA VOX - 25/08/11

00:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

25/08/2011

99.000 euros pour fêter le ramadan à la mairie de Paris! La laïcité en péril


Soirée ramadan à la mairie de Paris le 24 août... par enquete-debat

25/08/11

23:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Polémique autour de la Nuit du Ramadan à la mairie de Paris

Malgré l'indignation des associations laïques et l'opposition du préfet, la mairie de Paris a décidé de maintenir mercredi une soirée à l'occasion du ramadan.

Mercredi soir, la mairie de Paris a organisé une soirée à l'occasion du ramadan. Elle y a proposé un «Iftar léger», un repas de rupture de jeûne... Un événement qui fait des vagues. Après les associations laïques et des députés, comme Jérôme Dubus du Nouveau Centre, le préfet de Paris s'est lui aussi inquiété de voir la mairie organiser cette cérémonie «religieuse».

Dans un courrier du 19 août, que Le Figaro s'est procuré, il a jugé que cette soirée de ramadan heurtait le principe de laïcité. «Après examen de la jurisprudence administrative et consultation de la direction des libertes publiques et des affaires juridiques du ministère de l'Intérieur, il apparaît que votre décision d'organiser une telle soirée à caractère cultuel semble contraire au principe de neutralité des services publics», met en garde le préfet.

La direction juridique proposait même de faire annuler la manifestation car la soirée du ramadan organisée par la Mairie de Paris et explicitement axée sur la fête du ramadan et la rupture du jeûne imposé aux musulmans ne répond à aucun des cas de dérogation, précise leur note. «Il n'existe aucun intérêt public local à l'organiser, celle-ci pouvant être organisée dans le cadre des mosquées. En outre, aucune autre fête de cette nature n'a été organisée pour d'autres cultes (rupture de jeûne pour kippour, Pâques...), ce qui ne respecte pas le principe d'égalité entre les cultures», écrivent les auteurs. Le préfet a préféré questionner le maire Bertrand Delanoë sur le financement de cette nuit du ramadan.

Une «soirée culturelle»

La Mairie s'est défendue le 22 août, insistant sur le fait que cette soirée, «organisée traditionnellement par la Ville tous les ans depuis 2001», constituait une «soirée culturelle», s'ouvrant par un concert, se poursuivant par des chants. «Elle ne correspond à aucune fête musulmane et n'a pas pour l'objet de permettre l'accomplissement de certaines pratiques à caractère rituel, mais bien au contraire, d'organiser des festivités, ouvertes à tous, qui ne relèvent pas de la sphère religieuse», précise-t-elle.

La Mairie rappelle d'ailleurs qu'elle participe «à des manifestations traditionnelles de différentes confessions ou communuatés représentées à Paris telles qu'Hanouka, Vesak, la saint Maroun, le nouvel an chinois, le nouvel an berbère, l'arbre de Noël...».

Le maire de Paris détaille également le coût de ce marché public pour le repas de l'iftar de 29.000 euros et de près de 70.000 euros pour la partie culturelle. Les années passées, des entreprises sponsorisaient l'événement, entretenant le flou sur un lien désormais sur la sellette entre les religions et les institutions publiques.

Les écologistes ont apporté leur soutien à cette «initiative pacifique et solidaire», à laquelle deux élus devaient participer, estimant que cette «fête culturelle» était «respectueuse des principes de laïcité».

 Dans la soirée de mercredi, des militants des groupes d'extrême droite Projet Apache et Bloc Identitaire ont collé des affiches dans le quartier de l'Hôtel de Ville montrant un portrait de Delanoë assorti d'une citation qui lui est faussement attribuée: «Aujourd'hui les Parisiens sont sans logement, les Français n'ont plus d'argent, les Européens voient leur avenir foutre le camp... Moi, je préfère dépenser pour le ramadan». Quant au Parti de Gauche (PG), il a publié mercredi un communiqué estimant que «cette façon d'agiter le mot laïcité exclusivement contre l'islam» tout en restant «systématiquement silencieux quand il s'agit d'autres cultes ne paraît pas conforme aux principes de la République laïque».

LIRE AUSSI :

» DOCUMENT (pdf) - La lettre du préfet à la mairie de Paris

Source Le Figaro - 25/08/11

23:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Tripoli: les affrontements font rage entre rebelles et forces loyalistes

Quand elle n'abritent pas des scènes de liesse, les rues de la capitale libyenne sont rythmées par de violents affrontements entre les rebelles et les fidèles de Mouammar Kadhafi.

 Pendant une grande partie de la journée de mercredi, les combats ont ainsi fait rage, notamment à Bab al-Aziziya - autour du QG du « Guide » - et dans le quartier voisin d'Abou Slim, le fief des troupes fidèles au régime. Alors que selon la rébellion « 90% ou 95% » du territoire libyen est désormais sous le contrôle de ses membres, les forces loyalistes au colonel Kadhafi continuent défendre leur « Guide ».

Sur le front Est, les rebelles doivent en effet affronter une résistance inattendue et les tirs redoutables des snipers loyalistes.

Si les forces armées de Kadhafi ont l'intention de se battre jusqu'au bout, la chute prochaine du colonel libyen ne fait plus aucun doute pour beaucoup.

Tandis que la communauté internationale a d'ores et déjà commencé à préparer l'après-Kadhafi, les rebelles n'ont, eux, pas hésité à mettre la tête du « Guide » à prix. Les rebelles ont annoncé une récompense – financée par des hommes d'affaires libyens – de près de 1,7 million de dollars. « Le régime de Mouammar Kadhafi ne sera pas fini tant qu'il ne sera pas capturé vivant ou mort », a déclaré le chef du Conseil national de transition (CNT), Moustapha Abdeljalil, avant de s'engager à ce que « les membres du cercle rapproché (de Mouammar Kadhafi) qui le tueront ou le captureront aient l'amnistie garantie par le peuple ».

 Introuvable, Mouammar Kadhafi semble se jouer de ceux qui le traquent. Aussitôt après avoir annoncé s'être retiré de son QG pour des « raisons tactiques », il a en effet assuré s'être « promené incognito » et avoir « vu des jeunes prêts à défendre leur ville ».

25/08/11

21:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Blessée par l'explosion d'une boîte d'aliment pour chats

Une jeune habitante de Forceville-en-Vimeu a été blessée mercredi matin par
l'explosion d'une boîte de nourriture pour chats qu'elle tentait d'ouvrir.

 La jeune femme de 18 ans, qui a subi 11 points de suture pour soigner une plaie de plusieurs centimètres au niveau de la clavicule droite, a déposé plainte auprès de la gendarmerie de Oisemont.

 Après avoir reçu les premiers soins de sa soeur, Marina a été conduite par les pompiers à l'hôpital d'Abbeville. «On m'a dit que j'avais eu beaucoup de chance», a-t-elle expliqué, car le couvercle n'est pas passé loin du visage ou des artères du cou.

La boîte d'aliments, achetée la veille de l'accident dans un magasin de l'enseigne Netto à Oisemont, présentait un gonflement avant son ouverture selon le distributeur.

Le Courrier picard - 25/08/11

21:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Kadhafi introuvable

Dessin-d-Alex-du-20110825_reference.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

( Cliquez sur le dessin pour le voir en totalité) 

ALEX dans Le Courrier Picard - 25/08/11 

20:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Kadhafi: "Il faut résister contre ces rats d'ennemis"

Dans un message sonore, le dirigeant traqué appelle ses partisans à «libérer Tripoli». Les rebelles tentent de prendre le contrôle des dernières poches de résistance dans la capitale et de se rapprocher de Syrte, fief de Kadhafi.

Dans un message sonore diffusé jeudi, Mouammar Kadhafi appelle ses partisans à la lutte armée pour vaincre les «ennemis» et «libérer Tripoli». «Il faut résister contre ces rats d'ennemis, qui seront vaincus grâce à la lutte armée», déclare le dirigeant dans l'enregistrement diffusé par la chaîne satellitaire Arrai, basée en Syrie. «Sortez de chez vous, libérez Tripoli», lance-t-il à ses partisans.

Retrouver le colonel Kadhafi et ses fils est une priorité des rebelles. Beaucoup de rumeurs continuent de circuler sur leur localisation. Selon son porte-parole Moussa Ibrahim, le colonel se trouve toujours en Libye où il mène les combats contre les rebelles. Le dirigeant traqué se déplace sans cesse, a précisé le porte-parole. «Seïf al-Islam (le fils le plus en vue de l'ancien dirigeant libyen) serait caché à Abou Salim et Kadhafi serait dans sa ferme près de l'aéroport», affirme de son côté un commandant rebelle.

Des hommes d'affaires libyens ont proposé une récompense financière de 1,7 million de dollars (2 millions de dinars libyens) pour le colonel, mort ou vif.

Le Conseil national de transition (CNT) a indiqué soutenir cette initiative. Les rebelles ont également offert l'immunité à tout proche de Kadhafi qui déciderait de le tuer ou de le livrer.

L'Otan contribue à cette traque en fournissant «des renseignements et des équipements de reconnaissance», a annoncé le ministre britannique de la Défense, Liam Fox. Selon le quotidien Daily Telegraph, des membres des forces spéciales britanniques seraient même à l'oeuvre sur le terrain pour rechercher le colonel.

Source Le Figaro - 25/08/11 

20:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Chômage: des chiffres catastrophiques en juillet

Pole-emploi_scalewidth_630.jpg

Le nombre de chômeurs a encore augmenté en juillet, pour le troisième mois consécutif.

Xavier Bertrand avait préparé le terrain jeudi matin sur France 2, annonçant de "mauvais" chiffres du chômage . Les données pour juillet, publiées à 18 heures par le ministère du Travail et Pôle Emploi, révèlent en effet une nouvelle hausse du nombre de chômeurs.

+ 1,3% de chômeurs de catégorie A

Les demandeurs d'emploi en catégorie A, ceux n'ayant exercé aucune activité au cours du mois, sont 36.100 de plus en juillet : la hausse est donc de 1,3%. Le nombre des chômeurs en catégorie A est donc de 2.756.500. Sur un an, la hausse est de 2,8%.

Les chômeurs de catégorie B sont également plus nombreux ( + 0,7% par rapport à juin) en juillet. En revanche, il y a 1,9% de demandeurs d'emploi de catégorie C en moins. Les demandeurs d'emploi en catégorie B et C sont 1,3 million à la fin juillet.

Trois mois de hausse du chômage

C'est le troisième consécutif à la suite que les chiffres du chômage augmentent : en juin, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A en France métropolitaine avait bondi de 33.600 (+1,3%) pour s'établir à 2.720.400.

Après avoir dévoilé son plan de rigueur, François Fillon a appelé mercredi sur TF1 à " augmenter les efforts " pour réduire le taux de chômage.

Source Europe 1 - 25/08/11

20:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Qui est-ce ? n° 44

44.jpg

19:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Une magistrate de Bordeaux retrouvée assassinée dans sa voiture

Le corps d'une magistrate de 43 ans a été retrouvé près de son domicile. La victime aurait été violemment frappée à la tête.

Une magistrate, enseignante à l'école nationale de la magistrature de Bordeaux, a été retrouvée assassinée jeudi matin dans son véhicule garé proche de son domicile à Bordeaux, a indiqué le procureur de la République, Claude Laplaud. 

Myriam Sanchez a quitté vers 1H30 un ami chez qui elle avait passé la soirée et, selon le procureur, "l'agression a été commise au moment où elle regagnait son domicile" à l'aide "d'un objet contondant et/ou tranchant". 

Pas de liens établis avec la carrière de la magistrate

Une autopsie était en cours ce jeudi en fin de journée et devrait apporter des précisions sur les causes exactes de la mort. La victime présentait "d'importantes lésions à la tête", a précisé le procureur. Aucun élément ne permet toutefois "de penser que ces faits aient un rapport avec la carrière professionnelle de Myriam Sanchez", a ajouté le magistrat. 

Agée de 43 ans, mère de deux enfants et séparée du père depuis 2009, la magistrate avait exercé les fonctions de juge d'instruction et de juge pour enfants. Elle était coordinatrice de la formation sur les fonctions de juge des enfants à l'ENM de Bordeaux depuis février 2008. 

25/08/11

 

18:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Appel à expulser Nafissatou Diallo des Etats-Unis

Nafissatou Diallo n'est plus la bienvenue chez nous" : tel est le titre d'un éditorial publié, le 24 août, par le New York Post. "'Victime' autoproclamée, de cette sordide saga qui a vu une femme de chambre accuser faussement de viol Dominique Strauss-Kahn, elle doit être renvoyée dans sa Guinée natale par le premier avion, dès que toute la paperasserie sera prête", assène le tabloïd new-yorkais.

 Selon lui, l'abandon des poursuites contre DSK ouvre la porte à un procès pour parjure de la plaignante, accusée d'avoir menti à plusieurs reprises lorsqu'elle avait témoigné devant un grand jury, le 18 mai.

Au cours de la procédure, il est également apparu qu'elle avait menti en 2002 lorsqu'elle avait demandé le droit d'asile aux Etats-Unis, inventant de toutes pièces un viol collectif dont elle aurait été victime dans son pays d'origine. "Tandis que le dossier DSK s'est terminé comme il devait l'être [avec l'abandon des charges retenues], il laisse en suspens le sort de celle qui a fraudé pour obtenir le privilège de résider aux Etats-Unis", poursuit le New York Post.

Le procureur Cyrus Vance n'a à ce jour jamais exprimé l'intention de poursuivre Nafissatou Diallo pour parjure.

25/08/11

18:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

DSK attendu au FMI la semaine prochaine...

DSK ne devrait pas rentrer en France dans l'immédiat. Un porte-parole du FMI a lui-même annoncé que son ancien patron envisageait une visite au sein de l'institution financière, peut-être «dès la semaine prochaine». Mais cette visite sera «privée». «Comme tout ancien directeur général du FMI, M. Strauss-Kahn serait le bienvenu au Fonds, a ajouté David Hawley.

Dès après sa libération mardi, DSK avait annoncé qu'il avait «plusieurs choses» à faire avant de «rentrer à la maison». Plusieurs sources indiquaient depuis qu'il pourrait se rendre au FMI pour saluer ses anciens collègues, qu'il avait dû brutalement quitter en démissionnant quelques jours après son arrestation en mai.

Si plus d'un Français sur deux est contre son retour en politique selon un sondage CSA
, l'ex-favori à la présidentielle est l'objet de nombreuses spéculations, en particulier au PS, à la veille de l'université d'été de La Rochelle. Certains de ses fervents partisans comptent fermement sur son retour, comme Michelle Sabban, qui considère que dans la «crise économique actuelle, l'Europe n'a plus de commandant à bord. Dominique est la personnalité qu'il faut». «C'est l'homme du passage à l'euro. Il faut que l'Europe se saisisse de la personnalité et des compétences de Dominique qui pourrait - pourquoi pas ? - demain présider l'Europe», dit-elle.

Source Le Parisien - 25/08/11

NdB: Au fait,  pourquoi avait-il démissionné du FMI puisqu'il se savait innocent ?

18:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Kadhafi et son Dinar en or

24/08/11

02:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)