Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2011

3ème indice pour le n°15

port_de_collioure.jpg

Le port de Collioure qu'il aimait - (Cliquez sur la photo)

02:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Deux indices pour le n° 15

visuel_musee_XXX.jpg

Un musée

70196_4.jpg CC.jpg

La ville où il est né

(Cliquez sur les photos)

02:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Qui est-ce? n° 15

15.jpg

Photo prise en mai 1933

02:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14)

Meaux: une écolière de 7 ans agressée au cutter par des élèves plus âgés

Meaux école de la Grosse Pierre.jpg

Meaux (Seine-et-Marne) - Ecole de la Grosse Pierre

Une petite fille de 7 ans, scolarisée en classe de CE1, aurait été agressée au cutter par des élèves plus âgés, lundi après-midi, à l’école du quartier de la Grosse-Pierre, à Meaux (Seine-et-Marne). L’information a été révélée ce jeudi par son père.

Selon les premiers témoignages, l’écolière aurait été menacée par un groupe de cinq enfants de CM2 pendant la récréation de 15 heures.

Se dérobant à la surveillance des professeurs, les jeunes agresseurs auraient tenté de lui enlever ses vêtements dans un coin de la cour et auraient découpé ses chaussures avec leur cutter.

 D’après l’inspection d’académie, la petite fille aurait ensuite suivi les cours normalement jusqu’à la fin de la journée, sans donner de raisons d’inquiétude à ses enseignants...

Les parents de la fillette, qui souffre d’un traumatisme psychologique et de quelques contusions aux bras, ont déposé plainte lundi en fin de journée au commissariat de Meaux. L’enquête est en cours.

  Source Le Parisien - 02/06/11

00:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

02/06/2011

L'ASCENSION

71.jpg Ascension.jpg

Giotto di Bondone  (1266-1337)

(Cliquez sur le tableau)

23:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Milan: la gauche veut faire construire une mosquée géante

 

02/06/11 – 16h50
MILAN (NOVOpress) –
La gauche italienne est prête à faire beaucoup pour les Roms et les musulmans, à commencer par la construction d’une mosquée géante à Milan, mais elle n’aime pas trop le dire tout haut, du moins pas pour l’instant.

 Aussi la franchise du président de la Région Pouilles, Nichi Vendola (photo), qui s’est précipité à Milan après la victoire de la gauche pour déclarer « Nous embrassons à présent nos frères Roms et musulmans », a-t-elle embarrassé ses petits camarades.

Le nouveau maire de Milan, Giuliano Pisapia, qui s’est efforcé de cultiver une image de modéré pendant la campagne électorale – où il a été discrètement soutenu par une bonne partie des milieux d’affaires ainsi que par le cardinal archevêque, Dionigi Tettamanzi –, a pris publiquement ses distances avec Vendola. « J’aime bien Nichi Vendola », a déclaré Pisapia à la télévision. « Mais quand on va dans une ville qu’on ne connaît pas, on devrait écouter plutôt que parler. »

En réponse, Vendola a reconnu s’être laissé un peu emporter par l’émotion, quand il avait déclaré que la gauche avait « conquis » Milan : « le mot juste était et est libérer, pas conquérir. » Pour le reste, il ne retire rien : « Je ne suis disposé pour rien au monde à attribuer à l’ivresse mes paroles de fraternité à l’égard de tout être humain. Je suis fier d’avoir parlé à mes frères et sœurs Roms et à mes frères et sœurs musulmans. »

Pour clore l’incident, Pisapia a donc dû recourir à la pure langue de bois politicienne. «Comme je l’imaginais », déclare le maire dans un communiqué, « Nichi Vendola, avec sa sensibilité et son intelligence extraordinaires, a immédiatement clarifié toute équivoque quant aux paroles qu’il a prononcées lundì à Milan. La bonne politique, qui a permis à Vendola de gagner deux fois les élections régionales dans les Pouilles et qui a permis au centre-gauche de l’emporter à Milan, Bologne, Naples et Turin lors de ces élections municipales, est celle qui est capable de clarifier immédiatement les éventuels malentendus. »

On ne sait si les Milanais trouvent tout cela très clair. Ils risquent de toute façon de découvrir rapidement, dans les faits, quelle est la politique immigrationniste et islamophile de leur nouveau maire.


23:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Thieery Desjardins a été obligé de retirer de son blog l'article concernant la déclaration de Luc Ferry

2 Juin 2011 "Depuis sa création, ce modeste blog souhaite permettre à chacun de pouvoir s’exprimer en toute liberté. Jamais aucun commentaire –même déplaisant- n’a été supprimé.

Hier, quelques lignes ont provoqué des réactions d’une violence inattendue, un déferlement d’accusations visant des personnalités qui n’ont aucun rapport avec le sujet abordé et une mise en demeure de l’avocat de la personne évoquée.
Ces quelques lignes ont donc été supprimées afin de garder un minimum de sérénité à ce blog."


http://www.thierry-desjardins.fr/2011/06/quelques-lignes-...

Source LE POST - 02/06/11

22:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

L'E.coli détectée en Europe est une nouvelle bactérie très toxique, liée à une autre souche isolée en Afrique centrale

122223.jpg E coli.jpg

Echantillon de la bactérie Escherichia coli (E.coli) dans un laboratoire de l'université Eppendorf à Hambourg. (Reuters/Fabian Bimmer)

 

L'Escherichia coli (E.coli) qui a provoqué une flambée épidémique meurtrière en Allemagne est une nouvelle souche bactérienne hautement toxique, ont rapporté jeudi des scientifiques.

Des scientifiques chinois, qui ont analysé le génome de la souche qui a fait 17 morts et contaminé 1.500 personnes dans une dizaine de pays européens, ont noté qu'il contenait des gènes qui rendent la souche résistante à certaines classes d'antibiotiques.

"C'est une nouvelle souche bactérienne hautement infectieuse et toxique", ont déclaré ces scientifiques de l'Institut du génome de Pékin.

Dans un communiqué, ils ont précisé que cette bactérie était liée à une autre souche d'E.coli, l'EAEC 55989, qui a été précédemment isolée en Afrique centrale.

A l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une porte-parole a fait savoir que la souche "n'avait jamais été observée dans une situation épidémique auparavant".

Les experts de l'Union européenne disent avoir été surpris par l'ampleur de l'épidémie, qui a atteint les Etats-Unis avec trois cas signalés. Tous les malades habitent en Allemagne ou reviennent d'un séjour dans ce pays.

Face à l'épidémie, la Russie a interdit jeudi l'importation de légumes frais en provenance de l'Union européenne, provoquant une vive réaction de Bruxelles.

Moscou avait déjà interdit les importations de légumes en provenance d'Allemagne et d'Espagne pour échapper à l'épidémie, que les autorités de Hambourg, épicentre de la crise, ont imputée à des concombres espagnols avant que Berlin ne démente.

Cité par l'agence de presse Interfax, Guennadi Onichtchenko, directeur de l'agence russe de défense des consommateurs, a indiqué que l'interdiction avait pris effet jeudi matin.

Un porte-parole de la Commission européenne a répondu que le commissaire à la Santé John Dalli enverrait "une lettre aux autorités russes dans les heures qui viennent pour dire que c'(était) disproportionné".

La Pologne, qui est avec l'Allemagne et la France l'un des premiers pays exportateurs de fruits et légumes vers la Russie, a estimé que la réaction de Moscou était "excessive étant donné le risque".

"Mais nous devons aussi admettre qu'il nous a fallu trop de temps en Europe pour savoir ce qu'il se passait", a indiqué le ministre polonais de l'Agriculture, Marek Sawicki, lors d'une conférence de presse à Varsovie.

Pointée du doigt dans un premier temps par l'Allemagne avant que ses concombres ne soient mis hors de cause, l'Espagne a demandé des dédommagements pour le préjudice subi par les producteurs de fruits et légumes qui évaluent les pertes à environ 200 millions d'euros par semaine.

Le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a estimé que la Commission européenne avait tardé à réagir.

"J'aurais aimé une réaction plus claire de la Commission", a-t-il déclaré dans une interview à la radio RNE. "Le gouvernement allemand devrait savoir qu'il a une responsabilité envers les autres membres de l'Union européenne et nous demanderons de plus amples explications et des dédommagements suffisants."

L'Institut Robert Koch (RKI), établissement de référence en Allemagne pour la santé publique, a indiqué jeudi que la source exacte de la maladie ne serait peut-être jamais découverte.

Les experts de la santé recommandent aux personnes vivant en Allemagne ou y voyageant d'éviter de consommer des tomates, des concombres ou des salades crus.

"Toute personne revenant d'Allemagne avec une maladie, dont une diarrhée sanglante, doit faire l'objet de toute urgence d'une attention médicale", a indiqué l'agence nationale britannique de protection de la santé.

Selon l'OMS, des cas ont été détectés en Autriche, au Danemark, en France, aux Pays-Bas, en Norvège, en Espagne, en Suède, en Suisse et en Grande-Bretagne.

Avec Eric Kelsey à Berlin et Foo Yun Chee à Bruxelles; Jean-Philippe Lefief, Clément Guillou, Jean-Stéphane Brosse et Marine Pennetier pour le service français

 Source L'Express - 02:06/11

22:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le départ de la première "Flottille de la liberté" de Hambourg vers Gaza

Le départ de la première "Flottille de la liberté" de Hambourg vers Gaza

IRIB- Le Comité européen de la lutte contre le blocus de Gaza a fait part du départ de la première "Flottille de la liberté" le 2 juin.
Selon Qodsana citant une source d’information, un membre de ce comité a déclaré que la première "Flottille de la liberté" est un navire allemand et suisse qui quittera Hambourg pour rejoindre les autres flottilles en mer du Nord.
 
A bord de cette flottille sont présentes 40 personnalités suisses dont des membres législateurs, des hommes politiques, des médiatiques, des activistes des droits de l’Homme et également 10 activistes allemandes. 11 autres flottilles accompagnent celle-ci.


 
Farid Merrad

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/117291-le-d%C3%A9part-de-la-premi%C3%A8re-flottille-de-la-libert%C3%A9-de-hambourg-vers-gaza http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/117291-le-d%C3%A9part-de-la-premi%C3%A8re-flottille-de-la-libert%C3%A9-de-hambourg-vers-gaza

Source ALTERINFO

 

20:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Luc Ferry accuse un ex-ministre de pédophilie

h-4-2322258-1306934112.jpg Jack Lang.jpg

"Non, il ne s'agit pas de moi" - (Cliquez sur la photo)

Jean-François Kahn, qui était sur le plateau du Grand Journal de Canal+ quand Luc Ferry a accusé un autre ancien ministre d'avoir eu des relations pédophiles au Maroc, sans le nommer et sans fournir de preuves, assure qu'il ne s'agit pas de Jack Lang.

L'ancien ministre de l'Education aurait confié au fondateur de Marianne, le nom du ministre coupable, et il ne s'agit pas de Jack Lang, ancien ministre de la Culture.

En effet, le nom de Jack Lang circulait dans de nombreux médias. Ce dernier a déclaré au Figaro.fr qu'il était prêt à "poursuivre pénalement tous ceux - journaux et personnes - qui mettront (s)on honneur en cause".

Jean-François Kahn vient donc voler au secours de Jack Lang et ajoutant que "tout le monde sait de qui il s'agit".

Pendant ce temps les ragots vont pouvoir se poursuivre et alimenter un monde politique et médiatique qui tombe de plus en plus bas .

Suite aux déclarations de Luc Ferry contre un ministre, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. L'ancien ministre de l'Éducation devra être entendu pour préciser ses allégations. Si l'enquête révèle que Luc Ferry était au courant des faits présumés depuis le début, il pourrait être poursuivi pour non-dénonciation de crime.

Interrogé mercredi sur LCI, l'ancien ministre de l'Éducation a déclaré : "Je n'ai été ni témoin de cette affaire et je n'ai aucune preuve dans cette affaire. Si j'en avais eu une, j'aurais évidemment saisi la justice."

Que risque Luc Ferry?

20:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L'Afrique n'est plus le (seul) berceau de l'Homme moderne

Lucy.jpg

Lucy l'Australopithèque

Communiqué de Bernard Lugan

2 juin 2011
 
Déclarant à la revue Science et Avenir (n° 772, juin 2011) que « L’Afrique n’est pas le seul berceau de l’Homme moderne », Yves Coppens fait voler en éclats le postulat de l’exclusivité des origines africaines de l’humanité. Il évacue également d’une phrase plusieurs dizaines d’années d’un hallucinant « bourrage de crâne » scientifique construit autour du paradigme du « Out of Africa ». Pour mémoire, selon ce dernier, les Homo sapiens seraient sortis d’Afrique sous leur forme moderne entre moins 100 000 ans et moins 60 000 ans, et ils auraient partout remplacé les populations antérieures, ce qui fait que nous sommes tous des Africains...
 
C’est en prenant en compte les découvertes récentes qu’Yves Coppens a radicalement révisé ses anciennes certitudes. Désormais, pour lui, ni l’Homme moderne européen, ni l’Homme moderne asiatique ne descendent de l’Homme moderne africain puisqu’il écrit : « Je ne crois pas que les hommes modernes aient surgi d’Afrique il y a 100 000 à 60 000 ans (…) Je pense que les Homo sapiens d’Extrême-Orient sont les descendants des Homo erectus d’Extrême-Orient ».
Comment serait-il d’ailleurs possible de continuer à soutenir que les Asiatiques ont une origine africaine quand, dans une Chine peuplée en continu depuis 2 millions d’années, les découvertes s’accumulent qui mettent en évidence la transition entre les hommes dits archaïques et l’Homme moderne dont les Chinois actuels sont les très probables descendants (Dong, 2008 : 48)[1]. Il en est de même avec les Européens.
Les importantes découvertes archéologiques qui ont permis une totale révision des modèles anciens ne sont pas des nouveautés pour les lecteurs de l’Afrique Réelle. Dans un dossier publié dans le numéro 11 du mois de novembre 2010[2], il a ainsi été montré que l’Homme moderne, qu’il soit asiatique, européen ou africain est issu de souches locales d’hominisation ayant évolué in situ. Un peu partout dans le monde, nous voyons en effet et clairement des Homo erectus se « sapiensiser » et donner naissance à des lignées locales, peut-être les plus lointains marqueurs des « races » actuelles.
Ces « sapiensisations » observables à la fois en Asie, en Europe, dans le monde méditerranéen et en Afrique, réduisent à néant le postulat du diffusionnisme au profit de l’hypothèse multi régionaliste que je défends depuis de nombreuses années[3]. Les découvertes qui s’accumulent, de la Georgie[4] à l’Espagne[5], de la Chine au Maroc ou encore d’Israël à l’Australie et à la Mongolie vont ainsi toutes dans le sens d’hominisations indépendantes de (ou des) l’hominisation africaine.
Cette déferlante ayant fait céder les fragiles digues dressées par la pensée unique, ses derniers défenseurs en sont réduits à jongler avec les faits. Le célèbre généticien André Langaney n’a ainsi plus qu’un pauvre argument à opposer aux nombreuses et très sérieuses études faites en Chine puisqu'il ne craint pas d'écrire : « Des scientifiques orientaux au nationalisme mal placé veulent à toute force que l’homme de Pékin ou d’autres fossiles chinois soient leurs ancêtres » (Sciences et Avenir, page 63). Fin du débat !
Le dossier de Science et Avenir  constitue une étape essentielle dans la libération des esprits car il va toucher le plus grand nombre. En dépit d’inévitables scories idéologiques qui font surface ici ou là, et de concessions appuyées au politiquement correct, sa publication signifie qu’il n’est désormais plus possible de cacher au grand public une vérité que les spécialistes connaissaient mais qu’ils conservaient prudemment dans leurs tiroirs afin de ne pas désespérer le « Billancourt de la paléontologie »… La théorie de « l’Eve africaine » et celle d’ « Out of Africa » peuvent donc être désormais rangées dans le rayon des idéologies défuntes, quelque part entre la « lutte des classes » et le mythe de la « colonisation-pillage ».
Bernard Lugan
2 juin 2011
Pour vous abonner à la revue mensuelle par Internet l'Afrique Réelle :
Paiement par carte bleue / Paypal / chèque

[1]Dong, W., (2008) « Les premiers hommes vus de Chine ». Les Dossiers de la Recherche, n°32, août 2008, pp. 47-49.
[2] Pour les synthèses les plus récentes, voir l’Afrique Réelle n°11 (novembre 2010) et  Lugan, B., (2009) Histoire de l’Afrique des origines à nos jours. Ellipses, pp.15-19.
[3] Notamment dans un livre paru en 1989 et aujourd’hui dépassé sur plusieurs points qui a pour titre Afrique, l’Histoire à l’endroit.
[4]Lieberman, D.E., ( 2007) « Paleoanthropology : Homing in on early Homo ». Nature, n° 449, 20 septembre 2007, pp. 291-292.
[5]Carbonell, E et alii ., (2008) « The First European ? » Nature, n° 452, 27 mars 2008, pp. 465-469.
 
02/06/11
 

20:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Après Dominique Strauss-Kahn, Mahmoud Abdel Salam Omar…

New York City (Etats-Unis). L’homme d’affaires égyptien, ancien directeur de la Banque d’Alexandrie, aurait agressé sexuellement une employée de l’hôtel Pierre situé sur la 5e avenue. Montée déposer du papier toilette dans sa chambre à sa demande dimanche vers 18h, il l’aurait lourdement « tripotée », selon le New York Daily News. La victime est noire, Ghanéenne, chrétienne âgée de 44 ans et mère de 4 enfants.

Le superviseur de l’hôtel a été suspendu de ses fonctions pour avoir tardé à prevenir les autorités et Mahmoud Abdel Salam Omar inculpé d’abus sexuel et d’attouchements forcés, des charges qu’il récuse, selon son avocate. L’individu a comparu devant un juge de New York. Une caution de 50 000 dollars lui aurait été réclamée.

http://www.ndf.fr/vu-des-etats-unis/01-06-2011/apres-domi...

Nouvelles de France

19:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Mafia de l'immigration: 9 Nord-Africains font débarquer 900 clandestins en Sicile

01/06/11 – 15h00
PALERME (NOVOpress) –
Un débarquement record a eu lieu dans la nuit de mardi dans la province de Raguse, au sud-est de la Sicile. Un vieux bateau de pêche d’environ 25 mètres, chargé de plus de 900 immigrés clandestins, a été secouru par les vedettes de la Garde côtière, qui l’ont escorté jusqu’au port de Pozzallo. Les clandestins, partis de Libye et tous originaires d’Afrique subsaharienne, sont au nombre de 963 (selon les premières dépêche) ou 932 (selon les suivantes) – on n’en est de toute façon plus à quelques dizaines près. On compte 130 femmes et une quarantaine de mineurs. Tous ces clandestins ont été répartis dans des centre d’accueils.

Les passeurs qui avaient organisé ce débarquement massif ont été arrêtés aujourd’hui par les carabiniers pour « aide à l’immigration clandestine ». Il s’agit des Egyptiens Mostafà Hassen (34 ans), Sadek Abdarsi Sadek (26 ans), Mohammed Amensei (43 ans), Fouad Zerrouki (37 ans); des Algériens Chabane Belmehal (31 ans), Abdelachi Karbash (30 ans), Fethi Dob (29 ans); du Marocain Yosri Ben Fateh (30 ans); et du Tunisinen Ahmed Cherni (25 ans).

Les clandestins débarqués se sont plaints par ailleurs de l’attitude de la Garde côtière maltaise, dont les vedettes se seraient contentées de les escorter hors de leurs eaux territoriales, en leur laissant des gilets de sauvetage. L’affaire risque d’accroître la tension diplomatique entre l’Italie et Malte, que le ministre de l’Intérieur Roberto Maroni, a accusée il y a deux jours, après un épisode similaire, de « s’être lavée les mains devant une nouvelle possible tragédie ».

Le gouvernement italien, traumatisé par le naufrage d’un bateau de clandestins en avril dernier, que la gauche et l’extrême gauche italiennes ont exploité de manière éhontée, met désormais un point d’honneur à recueillir et mener à bon port tous les clandestins de la Méditerranée. Malte l’a bien compris, les passeurs et les candidats à la colonisation de l’Europe aussi. Il n’y a aucune raison que cela s’arrête.


[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

02/06/11

 

19:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L'UMP Luc Chatel fait la promotion du "gender" dans les lycées

 

Luc Chatel est le promoteur de l’idéologie du « gender » qui fonde la différence des genres sur le choix du comportement sexuel de chacun et non sur la différence de nature entre le féminin et le masculin. Nos enfant seront désormais soumis à cette construction fumeuse anthropologiquement et moralement à l’occasion de cours de SVT.

 L’UMP en fidèle disciple des libéraux-libertaires entend conférer un statut de science à ce qui se présente, en effet, comme une théorie mais, dans les faits, relève de l’idéologie. La théorie nie le déterminisme naturel. C’est une théorie militante et ouvertement déstructurante. L’éducation nationale empiète à nouveau sur les prérogatives parentales en matière d’éducation.

La nouvelle est tombée ces jours derniers, sans avoir été reprise encore par les grands moyens d’information. Pourtant son importance morale la situe au niveau des enjeux supérieurs de civilisation dont parlait le cardinal André Vingt-Trois à propos de la révision de la législation sur la bioéthique. Que la théorie du « gender » soit inscrite dans les programmes officiels de SVT (Sciences de la vie et de la terre) en classe de Première constitue une agression caractérisée de nos consciences de pères et mères de familles, d’éducateurs et, tout simplement, d’êtres humains. Il s’agit, en effet d’imposer une idéologie fabriquée aux États-Unis et dont le caractère philosophique, militant, voire intrusif, est patent. L’Éducation nationale (et son ministre UMP Chatel) veut faire avaliser, sous le biais de la science, un échafaudage intellectuel qui s’oppose aux grandes traditions de l’humanité, à l’aune d’un constructivisme généralisé qui fait de l’arbitraire la clé de notre humanité.

Lire la suite

NPI - 02/06/11

17:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Un Sénégalais venu du Portugal viole une mineure dans le train Nice-Vintimille

 
 

31/05/11 – 23h10
NICE (NOVOpress) –
Les mouvements d’immigrés se font généralement, ces temps-ci, de Vintimille à Nice, les Tunisiens de Lampedusa prenant le train pour rejoindre leurs cousins déjà installés en France. Mais certains immigrés font le trajet inverse quand ils ont de bonnes raisons pour cela.

C’est le cas de Dominique Dia, né au Sénégal le 11 novembre 1975, résidant au Portugal, et qui a agressé sexuellement une adolescente française de 15 ans à bord du train Nice-Vintimille. Les autorités françaises ayant transmis à la police des frontières de Vintimille une description détaillée d’un « homme de couleur » auteur de l’agression, le dénommé Dia a pu être arrêté à la gare de Vintimille. À la suite d’un accord avec le commissariat de Menton, qui mène l’enquête en France, il a été renvoyé en France « pour manque de moyens de subsistance » et mis à la disposition de la police française, qui l’a arrêté.

Le Sénégalais, ayant été identifié sans doute possible par la victime, a reconnu sa culpabilité et a été condamné, hier, en comparution immédiate, à six mois de prison. Les autorités espagnoles se préparent actuellement à déposer une demande d’extradition à l’encontre de ce personnage, qui était assigné à résidence en Espagne pour des délits à caractère sexuel.

Le Sénégal, le Portugal, l’Espagne, la France, l’Italie : le parcours d’un ‘homme de couleur », sûrement victime du racisme.

NOVOPRESS - 02/06/11

02:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Sans commentaire...

bodsk.jpg

(Cliquez sur la photo)

01:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

01/06/2011

Serbie: Juppé confirme le chantage à l'adhésion à l'Union européenne

 

L’arrestation de Ratko Mladic (photo) n’est pas « suffisante ». Le maire de Bordeaux a confirmé hier que l’adhésion de la Serbie à l’Union Européenne est bien conditionnée par l’arrestation de plusieurs héros du peuple Serbe, soupçonnés par le Tribunal Pénal International de « crimes de guerre ».

Intervenant à l’Assemblée nationale, Alain Juppé a déclaré que l’arrestation de Mladic constituait un grand pas sur la voie de la Serbie vers l’Union européenne, mais ne signifiait pas son adhésion automatique à l’UE.
Selon le ministre des affaires étrangères, la Serbie a d’autres pas à franchir, notamment l’arrestation de l’ancien président de la République serbe de Krajina, Goran Hadzic.

Le gouvernement Serbe risque de courir longtemps derrières les exigences de l’Union Européenne. La Commission demande en effet à Belgrade la reconnaissance officielle de l’indépendance du Kosovo, proclamée en février 2008, au mépris de toutes des conventions internationales.

Bosniaque musulman qui venait de décapiter un Serbe

Partialité du TPY (Tribunal Pénal International), diabolisation par les médias occidentaux, crimes impunis des musulmans… l’injustice légitime que ressent le peuple Serbe risque de durer.

Source : Infos Bordeaux.

NOVOPRESS - 01/06/11

23:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Alain Juppé en Israël le 1er juin

Europe 1 : "Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé effectuera une visite du 1er au 3 juin au Proche-Orient, où il doit remettre un message de la part du président Nicolas Sarkozy, a indiqué vendredi le Quai d’Orsay. “Il se rendra effectivement en Israël et dans les territoires palestiniens du 1er au 3 juin”, a indiqué un porte-parole du ministère, Romain Nadal, lors d’un point presse. Nicolas Sarkozy avait annoncé jeudi à Deauville, en marge du sommet du G8, que son chef de la diplomatie se rendrait la semaine prochaine au Proche-Orient “muni d’un message de (sa) part (…) pour dire aux Palestiniens comme aux Israéliens que la paix a trop attendu, que la paix est à portée de main”.

Reuters (1) : "La France a accueilli comme une bonne nouvelle l’amorce du rapprochement inter-palestinien et va dépêcher son ministre des Affaires étrangères Alain Juppé dans la région pour tenter de relancer le processus de paix avec Israël. «La France considère que l’amorce d’une réconciliation interpalestinienne est une bonne nouvelle», a dit Nicolas Sarkozy à propos de l’accord conclu entre le Fatah du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Habas et ses rivaux islamistes du Hamas en vue de la formation d’un nouveau gouvernement.

«Il y a contradiction à dire pendant des années que la paix n’était pas possible parce que les Palestiniens étaient divisés et maintenant qu’ils essayent de se rapprocher, dire qu’on ne discute pas avec eux parce qu’ils se rapprochent», a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse au sommet du G8 à Deauville.

Il critiquait implicitement la position d’Israël, qui écarte toute idée de discussion avec un gouvernement palestinien soutenu par le Hamas. Le président français a annoncé le départ d’Alain Juppé la semaine prochaine pour le Proche-Orient «muni d’un message de ma part (…) pour dire aux Palestiniens comme aux Israéliens que la paix a trop attendu, que la paix est à portée de main».

Il leur dira «que les paramètres de la paix sont parfaitement connus et que le temps ne travaille pas pour les hommes de paix, il travaille pour les terroristes et les extrémistes», a ajouté Nicolas Sarkozy. La France espère réunir avant la fin juin une conférence des bailleurs de fonds des Palestiniens qui, selon elle, devra avoir aussi un volet politique.

—Reuters

Source: (1) Reuters (Copyrights) et titrage IsraelValley

21:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Norvège: à Oslo, tous les viols sont commis par des non-Occidentaux

21:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n°232


Le Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n°232 par polecom

01/06/11

21:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)