Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2011

Radioactivité au Japon: les chiffres

radioactivite-930x620_scalewidth_630.jpgLa Criirad publie les premières mesures sur la radioactivité au Japon. Des "résultats inquiétants".

http://www.europe1.fr/International/Radioactivite-au-Japo...

 

Europe 1 - 17 mars 2011

23:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Copé et le concret

1166248_cope.jpg

Monsieur Copé aime le concret. Le président de l’UMP rejette avec le mépris énarquien qui sévit dans notre caste politique, le prétendu ciel des Idées dans lequel semble se perdre Marine Le Pen.

Le retour au franc ? Balivernes ! Les retraités seraient ruinés. La dette de la France plomberait la Banque de France.

Fermer les frontières ? Et le commerce, les exportations, et les inévitables embrouillaminis que cela entraînerait, voire les conflits ?

Marine Le Pen serait donc une dilettante dangereuse. Autant dire une démagogue.

Laissons de côté les débats très techniques, qui cachent parfois les vraies questions politiques. Je ne pense pas au demeurant que le regretté Maurice Allais, notre seul prix Nobel d’économie, ait été un illuminé, lui qui défendait un retour à notre monnaie nationale. Il devait avoir ses raisons.

Je constate quand même que plus de la moitié de notre commerce se fait avec des pays européens, que ces échanges existaient très bien quand notre monnaie était le franc, que l’Angleterre ne se porte pas plus mal que nous d’avoir gardé la livre, que la Chine ne représente que 2% de nos exportations, et que nous serions bien avisés, comme le suggère Vladimir Poutine, d’instaurer un vaste marché commun avec la Russie, une “communauté économique harmonieuse de Lisbonne à Vladivostok”, dit-il, pour des raisons évidentes de complémentarité et de proximité humaine avec le monde slave.

Cela, c’est du concret.

Et comme certains d’entre nous ont bonne mémoire, ils se souviennent très bien, en revanche, des promesses d’emplois faites au moment de l’adoption de l’euro. Sans parler des prophéties mirifiques de Mitterrand lors de la ratification du traité de Maastricht. Ils devaient se compter par millions.

En lieu de quoi nous avons maintenant un taux de chômage officiellement de 9,6 %, en vérité d’un peu plus de 15 %, une inflation rampante qui ne dit pas son nom, et que chacun constate en comparant des factures relatives aux mêmes services, de 2000 à 2011, une industrie décimée, une économie dévastée à cause des sacro-saints dogmes libéraux défendue par une Commission européenne qui s’avère être l’ennemie irréductible des peuples européens. Nous avons alors une Nation démoralisée, pessimiste et démobilisée.
N’est-ce pas du concret ?

On ne cessait de nous vanter l’apport de populations allogènes, en arguant que l’implosion démographique de l’Europe et le besoin en main d’œuvre le rendaient inévitable. Puis on nous a loué la société multiculturelle, humainement enrichissante et culturellement rentable. A la suite de quoi on a eu des territoires de la République ghettoïsés, une misère accrue, une violence endémique, des dépenses d’assistanat qui ont grevé les finances publiques, un effondrement du niveau scolaire et éducatif que les réformes pédagogiques désastreuses ont aggravé, une perte de repère identitaire.

N’est-ce pas du concret ?

On nous a aussi expliqué que l’Europe allait nous apporter la puissance et l’indépendance, et renforcer la voix de notre pays dans le concert mondial des Nations. A la place, nous avons vu notre armée fondre comme neige au soleil, au nom d’une rationalisation qui était en fait une recherche d’économies, nous nous sommes alignés, avec les autres partenaires européens, sur l’hyperpuissance américaine, qui nous dicte notre politique extérieure et cause la mort de nombre de nos soldats en Afghanistan, et notre commandement militaire, conséquemment, a été intégré à l’OTAN, bras de l’armée étatsunienne. Notre diplomatie en est devenue erratique, soit quasi inexistante, soit influencée par des intérêts qui ne sont pas les nôtres, soit motivée par des pulsions passionnelles étonnantes.

N’est-ce pas du concret ?

Nous avons un Président qui se veut près du peuple, et, malgré ses amitiés avec les puissants d’argent, s’essaie à parler comme ce peuple, c’est-à-dire vulgairement. Bien que le peuple méprise ceux qui le méprisent, quand ils font de lui un cliché, on admettra que notre Chef de l’Etat aime sincèrement les gens d’en bas. A ce compte, il lui faudra les côtoyer de façon plus concrète. Car ce peuple, Monsieur Copé, souffre, en a assez de tirer le diable par la queue, d’être balloté de boulots mal payés en boulots dégueulasses, il ne veut plus être pris pour un troupeau de moutons qu’on mène où l’on veut.

Car la Révolte, voire la Révolution, c’est aussi du concret.


Claude Bourrinet
VOXNR - 17 mars 2011

23:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Dieudonné condamné à payer 10.000 euros d'amende

FichierDieudonne2.jpg

Condamné ce jeudi, par la cour d’appel de Paris, à verser 10 000 euros d’amende pour « injures » à caractère raciste, Dieudonné réapparaît dans le paysage judiciaire français. En 2008, lors d’une représentation de son spectacle « j’ai fait le con« , il avait invité Robert Faurisson (historien français fréquemment condamné pour négationnisme) pour lui remettre « un prix de l’infréquentabilité »; prix qui avait été remis par un homme « déguisé » en déporté juif.

Concernant sa condamnation, Dieudonné dénonce l’acharnement et la pression des associations antiracistes et implore le droit à l’humour et à la liberté d’expression : « C’est la première fois qu’un artiste se retrouve devant une cour d’appel pour demander: ‘Est-ce que j’ai le droit de faire rire mon public’? ».

L’humoriste commence à bien connaître les couloirs des tribunaux puisqu’il n’en est pas à sa première condamnation. En Juin 2008, il avait été condamné à payer 7000 euros d’amende pour avoir comparé le devoir de mémoire de la Shoah à de la « pornographie mémorielle« . En novembre 2007, il avait également dû verser 5000 euros pour avoir employé le terme de « négrier » vis à vis des juifs.

 17 mars 2011

22:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Discours intégral de Marine Le Pen à Six-Fours le 12 mars

marine_le_pen_1224-300x195.jpg

Samedi 12 mars, Marine Le Pen tenait, devant une salle archi-comble, un meeting à Six-Fours (Var).

Thème : l’immigration

« De l’audace encore de l’audace, toujours de l’audace  »
Danton

Mesdames, Messieurs chers amis,

C’est pour moi un grand plaisir de me trouver parmi vous ce soir dans cette « région PACA » qui a tant donné au Front national et qui sera demain, j’en suis sûre, comme dans tous les grands moments qui ont ponctué l’histoire du mouvement national, l’une des têtes de pont de la reconquête en lui apportant militants exemplaires et zones de force électorale.

Nous vivons, mes amis, un temps qui confère à notre génération de Français une responsabilité particulière.

Lire la suite de cet article »

Nations Presse Info - 17 mars 2011

19:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen sur France 24 (partie 2)

19:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Interview de Marine Le Pen sur France 24 (partie 1)

19:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Japon: Claude Allègre , ce matin sur RTL

"Je voudrais vraiment qu'on remette les choses en place, il n'y a pas pour l'instant au Japon de catastrophe nucléaire, il y a une catastrophe sismique, tragique".

Claude Allègre, scientifique, ancien ministre de l'Education, était l'invité de RTL, ce jeudi matin, pour parler des conséquences du séisme et tsunami japonais.  

Qualifiant "d'indécent" le débat ouvert en France sur le maintien ou non du nucléaire, le scientifique a affirmé que "nos centrales - françaises, ndlr - sont beaucoup plus évoluées qu'au Japon". "Aucun pays n'a autant de compétence que la France en matière de nucléaire." 

Soulignant que le bilan humain de la castastrophe japonaise était sous-estimé, Claude Allègre a prédit "plus de 30 000 morts".  

17 mars 2011 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

16/03/2011

Cécile Duflot croit que le Japon est dans l'hémisphère sud

22:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Japon - heureuse naissance dans un hôpital en ruine

Japon : naissance dans un hôpital en ruine par BFMTV

16 mars 2011

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

NKM redoute "le pire des scénarios" pour le Japon


Japon : la France redoute le pire des scénarios par BFMTV

16 mars 2011

20:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Japon: la menace nucléaire se renforce


Japon : la menace nucléaire se renforce par BFMTV

16 mars 2011

20:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Lyon: une candidate FN enceinte agressée et menacée de mort devant témoins

Menacée de mort et bousculée, Blanche Sigrist, jeune candidate FN dans le huitième canton de Lyon, a été agressée ce mercredi matin alors qu’elle distribuait des tracts place Guichard, rapporte le secrétariat départemental du FN du Rhône.

« Son agresseur a ensuite pris la fuite en l’aspergeant d’un liquide alimentaire non-identifié », indique Christophe Boudot, secrétaire départemental.

 La jeune conseillère régionale âgée de 26 ans, enceinte de 8 mois, a ensuite porté plainte.

L’agression s’est produite alors que la jeune femme était suivie par une équipe de télévision de l’émission C dans l’air (France 5).

Source

Nations Pressse Info - 16 mars 2011

19:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Neige sur la région dévastée par le tsunami


Neige sur la région dévastée par le tsunami par BFMTV

Les opérations de secours dans les régions du nord-est du Japon dévastées par le tsunami sont perturbées mercredi par le froid et des chutes de neige. Les températures ont chuté jusqu'à zéro degré, elles pourraient baisser encore jusqu'à -5 degrés jeudi, selon la météo.

16 mars 2011

18:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Fukushima: échec de l'opération de refroidissement sur le réacteur 4


Japon : échec de l’opération sur le réacteur par BFMTV

Un hélicoptère de l’armée japonaise avait décollé ce mercredi matin pour déverser de l’eau de mer sur un réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima. L’opération a dû être stoppée en raison de la forte radioactivité.

16 mars 2011

17:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les rues de Tokyo sont désertées


Les rues de Tokyo sont désertées par BFMTV

Tokyo, qui regroupe 35 millions d'habitants dans toute la mégapole, a ce mercredi des airs de ville déserte. Les artères sont vides, les magasins fermés et beaucoup se calfeutrent chez eux dans la crainte de l'arrivée d'un nuage radioactif.

16 mars 2011

17:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L'Empereur du Japon s'adresse à son peuple (extrait)

17:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Japon: les kamikazes du nucléaire sacrifient leur vie

b778b020-4f41-11e0-9b0a-2dc13ed3ab3c.jpg Kamikazes du nucléaire.jpg

Ce sont des héros. Ils jouent le tout pour le tout. Alors que le monde est actuellement confronté à la plus grande catastrophe nucléaire depuis celle de Tchernobyl en 1986, les salariés de la centrale de Fukushima, à 250 km au nord-est de Tokyo, seraient une cinquantaine à se battre. En temps normal, ils sont 800 à travailler sur le site. Mais une partie a été évacuée. La nuit dernière, ils ont bataillé sous la neige. Leur objectif: éviter à tout prix, et ce au péril de leur vie, la fusion du cœur des réacteurs, synonyme d'émanations radioactives importantes et dangereuses pour les populations avoisinantes.

Munis de combinaisons protectrices, ces hommes, qui sont de véritables sacrifiés, ont notamment pour tâche d'injecter de l'eau de mer dans le réacteur pour en refroidir le cœur. Mardi, le patron de l'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN) leur a rendu hommage. Ces personnels sont «exposés à des conditions folles», a-t-il confié. «Affreuses», disait même Thierry Charles, le directeur de la sûreté des installations de l'Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

 À Tchernobyl, plusieurs dizaines de «liquidateurs» comme on les avait appelés, étaient morts, pour certains un mois après. Les plus irradiés étant ceux qui étaient intervenus les premiers jours et qui avaient survolé en hélicoptère le réacteur en feu.

À Fukushima, la situation est très préoccupante. La radioactivité a atteint des niveaux extrêmement élevés. Mardi, dans la salle de contrôle du réacteur 4, les doses étaient tellement fortes que les ingénieurs ne pouvaient quasiment plus travailler. Dans la nuit de lundi à mardi, un incendie s'est déclenché dans ce bâtiment contenant un bassin de rétention. Ce dernier abrite du combustible usagé, mais qui, faute de refroidissement, s'est mis à chauffer. Les salariés de Tepco, le géant de l'électricité qui exploite la centrale, ont dû effectuer des rotations dans la salle de contrôle pour limiter l'exposition à la radioactivité. Tepco a d'ailleurs annoncé mardi que quinze de ses «kamikazes» du nucléaire avaient été blessés. «Les doses peuvent même remettre en cause le fait de maintenir des travailleurs sur place, a expliqué Agnès Buzyn, la présidente de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire français. On est inquiet pour leur capacité à tenir car la radioactivité a atteint des niveaux toxiques.»

Source Le Figaro - 15 mars 2011

01:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

15/03/2011

La défaite d'Ajdabiya sonne le glas de la révolution libyenne - La route de Benghazi et de Tobrouk est ouverte aux troupes loyalistes

c427dcb2-4f35-11e0-9b0a-2dc13ed3ab3c.jpg Libye.jpg

Les insurgés et les civils fuient dans une tempête de sable

Lire: http://www.lefigaro.fr/international/2011/03/15/01003-201...

15 mars 2011

23:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L'Italie interdit ses eaux à un ferry marocain transportant des personnes évacuées de Libye

Les autorités italiennes ont interdit l’entrée dans leurs eaux territoriales à un ferry marocain transportant 1.850 personnes essentiellement des Marocains qui fuient les combats en Libye, a-t-on appris mardi. Le navire en question avait demandé d’entrer dans le port pour refaire le plein de carburant et selon toute vraisemblance, poursuivre sa route.

Pour expliquer ce refus, ces mêmes autorités affirment ne pas disposer « d’éléments » suffisants pour accepter l’entrée du ferry dans les eaux italiennes mais ont eu la délicatesse de proposer de refaire le plein du navire, elles-mêmes, en haute mer. Selon la commission européenne, « il ne semble pas que ce soit un acte de refoulement ». De même, les autorités marocaines ont assuré qu’il s’agissait d’un « simple problème administratif et de procédures exceptionnelles ». D’un point de vue diplomatique, vraiment pas de quoi fouetter un chat.

Mais ce refus justement intervient quelques heures seulement après l’escapade très médiatisée, de Marine Le Pen (candidate du Front national à l’élection présidentielle française de 2012). Une virée italienne où Le Pen junior est revenue sur son sujet de prédilection : l’immigration clandestine, estimant que les 9.000 étrangers en situation irrégulière débarqués à Lampedusa depuis le début de la fameuse révolte arabe, constituent le prélude à « un mouvement migratoire de très grande ampleur ».

En réalité, Madame Le Pen craint que ces quelques milliers de migrants souhaitent presque tous se rendre en France (pays des droits de l’Homme), où il y a de « très grandes chances pour qu’ils soient régularisés, naturalisés et qu’ils obtiennent un regroupement familial » (carrément)! Elle a même réclamé que les marines nationales française, italienne et espagnole soient chargées de « convoyer dans des conditions dignes » (sic), les bateaux des migrants jusqu’à leurs pays d’origine, au lieu de les laisser débarquer sur l’île italienne.

Hantise quand tu nous tiens… Fine calculatrice, l’héritière Le Pen a par-dessus tout compris que ses propos ne peuvent que plaire à une bonne frange de la société française obnubilée par les questions autour de l’immigration et de la sécurité, qu’elle cherche à séduire à quelques mois maintenant du rendez-vous présidentiel de mai 2012.

Pensez-vous toujours que cela soit un simple problème administratif ?

Source: Ana Lopes - aufait (Maroc)

Nations Presse Info - 15 mars 2011

23:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Des dizaines d'Américains se réjouissent du séisme au Japon

De nombreux utilisateurs américains des réseaux sociaux, notamment Facebook, publient depuis vendredi des messages saluant le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon. Selon eux, il s’agit d’un revers de karma, une forme de réponse divine à l’attaque de Pearl Harbor par la marine et l’aviation japonaises il y a bientôt 70 ans. Ils oublient les attaques sur Hiroshima et Nagasaki en 1945.

Japon Navire échoué Séisme

 Un navire échoué à Hachinohe, dans le Nord du Japon, après le passage du tsunami. (Reuters)

Après le dévastateur tremblement de terre qui a frappé vendredi le Japon, des millions de messages de solidarité se sont répandus sur Internet, à travers les réseaux sociaux. Mais certaines voix discordantes se sont également fait entendre, à l'instar de ces dizaines d’Américains qui voient dans le séisme et le tsunami une punition divine... pour l’attaque de la base de Pearl Harbor, qui s’est déroulée le 7 décembre 1941.

"Vous vous rappelez de Pearl Harbor?"

"Qu’est-ce qu’on en a à foutre du Japon? Ils nous ont envoyé de l’aide alors que des Américains mourraient pendant (l’ouragan, ndr) Katrina? Non. Vous vous rappelez de Pearl Harbor? La justice est tardive", s’emporte sur Facebook Patrick J. Dunlevy, un militaire. "J’emmerde le Japon!, écrit cet autre internaute. Est-ce que tout le monde a oublié Pearl Harbor? Le karma, c’est une saloperie, pas vrai?" Un scénariste de la série Les Griffins a même publié sur Twitter une blague d’un goût douteux. "Si vous voulez vous sentir mieux vis-à-vis du Japon, cherchez sur Google ‘bilan humain Pearl Harbor’", écrivait-il vendredi, avant de supprimer son message et de publier un message d’excuse le lendemain: "Bilan d’hier: 200 morts. Aujourd’hui: 10.000. Je suis désolé à propos de ce tweet indélicat. Il a disparu."

A l’image de ces deux exemples, des dizaines de personnes semblent souffrir d’une amnésie partielle, oubliant que le Japon a été durement frappé par deux bombes atomiques en 1945. L’attaque sur la base navale Pearl Harbor a tué environ de 2400 personnes, pour la plupart des militaires. Les bombes larguées en août 1945 sur Hiroshima et Nagasaki ont tué plus de 200.000 personnes. Certains utilisateurs des réseaux sociaux ne manquent pas de le relever. "Si ce tremblement de terre est la punition karmique du Japon pour Pearl Harbor, j’attends avec terreur de voir ce que sera la notre pour Hiroshima et Nagasaki", note sur Twitter amazingatheist.

 

Source JDD - 14 mars 2011

22:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)