Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2011

John Galliano nie totalement les accusations portées contre lui

Lire: http://www.propagandes.info/product_info.php/lhistoire-et...

02 mars 2011

18:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le bistrot de Lucette Giraud - par Gilbert Collard

Libres propos de Gilbert Collard

Un bar-tabac où l’on sirote le café, lit le journal, discute le coup, histoire de refaire un monde qui se défait tous les jours si vite qu’aucun ragot ne peut le raccommoder, c’est un petit, tout petit bonheur, presque d’autrefois. Une nostalgie des heures où l’on fumait sans complexe sa clope criminelle en buvant son café noir comme l’encre du journal qui salissait les mains. A Châtillon Saint–Jean, au centre du village, Lucette Giraud, ouvre un bar-tabac- presse, qui fait le passe-temps du village.

En 2005, elle décide de s’installer au croisement des communes de Romans, Châtillon et Parnans ; elle espère mieux travailler, l’endroit, situé au carrefour de plusieurs routes, est stratégique, il attire du monde… et quel monde ! En 6 ans, elle est cambriolée 11 fois et braquée une fois. Rien n’y fait, ni les rondes des gendarmes, ni le rideau de fer, ni les caméras de surveillance, ni le système de gazage et d’enfumage, ni les nuits dans la voiture à guetter la venue des voleurs. En France, aujourd’hui, on n’empêche pas les voleurs de voler, mais on empêche une brave femme de travailler ! C’est un extraordinaire paradoxe qui semble n’indigner aucune conscience pétaradante d’indignations vertueuses. Cette femme ne peut plus travailler, car l’assureur ne veut plus l’assurer. Quel assureur, son nom ? Il faut connaître l’identité de la compagnie d’assurance qui n’assure qu’à coup sûr.

 

Je n’arrive pas à comprendre qu’on en soit là, dans un état incapable, malgré les rodomontades de ses rambos de la sécurité, de protéger un commerce du vandalisme chronique, au point que la commerçante doive baisser le rideau, les bras, se rendre vaincue ! On peut entonner tous les grands airs des opéras politiques sur la sécurité, la vérité est là, têtue, intimidante : l’État est incapable d’assurer la tranquillité publique dans un bar-tabac de village … Et le système est ainsi fait que l’assureur se débine et laisse l’assurée, âgée de 56 ans, au boulot depuis l’âge de 16 ans, cambriolée, contrôlée, taxée, imposée, débitée, fatiguée, se noyer toute seule, sans procureur, sans juge, sans escorte, sans gyrophare, sans poignée de main sur le perron publicitaire de l’Élysée. Il est vrai que Châtillon, ce n’est pas la jungle des guérilleros, et Lulu n’est pas Ingrid ! Le maire et le député ont eu l’idée  (il fallait une idée) de demander à la gendarmerie un « diagnostic de sécurité » … Ce n’est pas une blague, c’est vrai, « un diagnostic de sécurité ! » Après onze cambriolages, le diagnostic, il est fait, non ? Pas pour tout le monde, semble-t-il. L’histoire de Lulu et de son bistrot n’a pas l’ampleur des événements qui secouent le monde en ce moment, bien sûr, sauf que les petites misères font les grandes révoltes. Se dire qu’en France, aujourd’hui, un commerçant doit plier bagage devant des braqueurs qu’aucun uniforme n’empêche de braquer, c’est horripilant, révoltant, et surtout injuste. A la longue ça use la patience, ça use la confiance, ça use, tout simplement ! Je propose qu’on devienne tous les clients du bistrot de Lulu et qu’on se plaigne à qui de droit du tort que nous fait la fermeture de notre café… On est tous des clients de Lulu ! Défendons notre comptoir contre l’incurie d’Augias, contre les voleurs qui volent à l’aise, contre les assureurs qui n’assurent pas, contre les gardiens qui ne gardent pas !

Nations Presse Info - 02 mars 2011

17:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Des clandestins égyptiens, tunisiens et libyens arrêtés Gare de Lyon à Paris

Clandestins-Bateau-3.jpg

(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)

PARIS (NOVOpress) – L’avant-garde du déferlement migratoire qui menace l’Europe et la France suite aux diverses « révolutions » en Afrique du Nord a déjà atteint Paris.

Mardi soir, une vingtaine d’étrangers en situation irrégulière ont été interpellés à leur descente du train, à Paris, en gare de Lyon. Neuf Tunisiens, cinq Libyens, quatre Egyptiens, un Roumain et un Afghan, venus probablement d’Italie, étaient montés dans la soirée à bord du train en gare de Nice.

Certains voient dans cette arrestation médiatisée une façon pour le gouvernement de tenter de rassurer la population et d’exprimer une « fermeté » de façade.

La veille, à l’Assemblée nationale, Claude Guéant, nouveau ministre de l’Intérieur, avait affirmé que «la recherche de liberté qui se manifeste au sud de la Méditerranée crée à la France deux responsabilités» : «accompagner ces peuples vers une vie réellement démocratique» mais «aussi de ne pas subir une immigration non contrôlée».

Il ne reste plus qu’à attendre que ces propos soient rapidement suivis d’effets concrets car, pendant ce temps, les dizaines de milliers de réfugiés se regroupent aux frontières et les bateaux de clandestins continuent à arriver sur les côtes italiennes.

Mais faute d’une véritable volonté politique de défendre le territoire français et européen contre cette agression (ou bien en réalité du fait d’une volonté de ne pas le défendre ?), comme d’habitude ces effets de manche n’auront sans doute pratiquement aucun effet concret : parmi les clandestins tunisiens arrêtés il y a quelques jours en PACA, beaucoup sont déjà libres !


[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]

 02 mars 2011

 

17:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

STATS FEVRIER 2011

Visiteurs uniques:  22 054

Visites:  40 055

Pages:   116 519

Pages par jour (Moy/Max) : 4161/ 5368

Visites par jour (Moy/Max):  1430/1971 

16:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Spectaculaire déploiement militaire US près de la Libye


Déploiement militaire américain près de la Libye
envoyé par BFMTV. - L'actualité du moment en vidéo.

1er mars 2011

01:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

01/03/2011

Comment faire plier Mouammar Khadafi? - 1er mars 2011

23:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Première séance à l'Assemblée pour Claude Guéant


Première séance à l'Assemblée pour Claude Guéant
envoyé par BFMTV. - L'info internationale vidéo.

1er mars 2011

23:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La submersion migratoire libyenne ne sera pas repoussée

BRUXELLES (NOVOpress) – Cette fois, c’est officiel : l’Union Européenne n’a pas l’intention de protéger les frontière du vieux continent contre l’impressionnant flux migratoire risquant de résulter des événements secouant l’Afrique du Nord.

En effet, le commissaire en charge de l’immigration et de la sécurité, Cecilia Malmström, a précisé qu’ «un fonds d’urgence de 25 millions d’euros est à disposition».

«En cas de crise humanitaire majeure, nous devrons trouver des fonds supplémentaires», a-t-elle ajouté en affirmant clairement que les dizaines et dizaines de milliers de personnes fuyant la Libye «ne seront pas repoussées».

La commissaire a en revanche reconnu que les États de l’UE étaient en désaccord sur le partage de la prise en charge des éventuels arrivants, dont le statut devra être déterminé.

Dans un tel contexte, la récente réédition du livre prophétique de Jean Raspail « Le Camp des Saints » apparaît plus que jamais d’une tragique actualité.


[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]

01/03/11 – 15h10

 

 

22:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Hugues Lawson-Body: "Les jeunes parisiens sont métissés et fiers"

HU.jpg

PARIS (NOVOpress) – Dans une interview accordée au Parisien de ce jour, le photographe Hugues Lawson-Body estime que les jeunes parisiens d’aujourd’hui sont « décomplexés, fascinants, métissés et fiers ».

 Ce Togolais installé en France depuis près de trente ans a photographié les jeunes habitants de la capitale entre 2007 et 2010 dans une optique « multiculturelle ».

L’auteur en profite pour publier un échantillon de ces prises de vue dans un livre intitulé : « Jeunes parisiens ». Le Parisien présente quelques photos de ce recueil : posant majoritairement devant l’objectif, des ados bobos, des bandes d’Antillais, de Pakistanais ou d’Africains. Certains « jouent les durs avec leur look à l’américaine », peut-on lire dans la légende d’une image.

A croire que l’identité de la jeunesse parisienne se résume… à ces clichés. Pour Eric le Mitouard, le journaliste qui a réalisé l’interview, le résultat de ce reportage photographique est « surprenant, touchant et émouvant ». Surprenant, sûrement…


[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]

 

 1er mars 2011

22:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marine Le Pen invitée de Jean-Michel Aphatie sur RTL - 01/03/11

21:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Montpellier: la jeune buraliste avait été tuée sauvagement pour 130 euros - Un suspect arrêté

Lire: http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/ludmilla-...

1er mars 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Dior licencie John Galliano - Les enquêteurs restent très prudents sur les témoignages

John Galliano.jpg

John Galliano, 50 ans

Lire l'article: http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-galliano-le...

1er mars 2011

19:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

La nièce de Christian Dior va épouser un nazi anglais (1963)

Mademoiselle Dior va épouser un nazi anglais

http://www.ina.fr/video/CAF96034711/mademoiselle-dior-va-...

T 20H - 02/10/1963 - 04min10s
17619 vues

Jacques Olivier CHATTARD est allé rencontrer Françoise DIOR chez elle, en Angleterre. Au milieu d'un decorum nazi, elle lui raconte son histoire d'amour avec le national socialiste britannique Colin JORDAN et leur futur mariage dans la tradition aryenne.

Production

Visnews


Générique

Bernadac, Christian ; Chattard, Jacques Olivier

ina.fr

19:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Agressé sexuellement en classe de neige par deux camarades

Deux frères de 12 et 14 ans s’en sont pris à un camarade de 13 ans. Il a été hospitalisé

Ils ont 12 et 14 ans. Sont frères. Ont avoué l’inavouable. Il a 13 ans. Il a été leur victime. La victime d’une violente agression sexuelle. Il est à l’hôpital. Ça s’est passé samedi matin dans le dortoir d’une colonie de vacances de la Colmiane-Valdeblore, où les trois ados niçois et antibois étaient en classe de neige. C’était à l’heure du lever, le moment où tout a basculé. Dans des circonstances que les enquêteurs s’attachent encore à éclaircir, les deux frères auraient violemment agressé sexuellement, à l’aide d’un objet, le jeune garçon de 13 ans.

Sitôt l’agression connue des adultes et encadrants de la colonie, les agresseurs présumés ont été entendus par les gendarmes de Saint-Etienne-de-Tinée. Et ont reconnu les faits. Ils encourent de lourdes peines de prison. La victime, elle, a été hospitalisée pour examens. Le parquet de Nice a ouvert une information judiciaire.   
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Louis Roure, pédopsychiatre : "Une forme de mauvais bizutage"

Comment expliquer que des ados à peine sortis de l’enfance commettent des actes aussi graves ?
L’adolescence est une période violente et en même temps une période d’extrême fragilité. La pulsion est normale, c’est l’impulsion qui ne l’est pas. On assiste à notre époque à une montée de la délinquance des mineurs, à un élargissement de leurs limites. C’est lié à une perte des repères et souvent à des milieux familiaux carencés. A une influence des vidéos à caractère porno aussi.

Est-ce que cela suffit à provoquer le passage à l’acte ?

Pour le passage à l’acte, il faut des circonstances. Que s’est-il passé entre eux pour en arriver à cette forme de mauvais bizutage ? Ce qui est sûr, c’est que c’est un acte pervers : ces deux gamins ont joui de la souffrance de l’autre.

La victime a-t-elle des chances de se remettre de cette agression ?
C’est un traumatisme psychique et social important. On ne peut pas présumer de ce que deviendra ce gamin dans 3, 4 ou 5 ans.

Source Nice-Matin - 28/02/11

18:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Henri Guaino a passé ses vacances de Jour de l'An en Libye

HG.jpg

Henri Guaino, conseiller spécial pour l'Union pour la Méditerranée de Nicolas Sarkozy

 Vu le contexte, l'affaire pourrait faire quelque bruit. Après le voyage - qui a conduit à son remplacement au Quai d'Orsay - de Michèle Alliot-Marie en Tunisie, et l'escapade égyptienne de François Fillon aux frais de l'Etat d'Hosni Moubarak, c'est au tour d'Henri Guaino - la plume du Président de la République - d'admettre qu'il a passé quatre jours en Libye, en famille, pour le Jour de l'An.

Lire la suite: http://www.leparisien.fr/politique/henri-guaino-a-passe-l...

1er mars 2011

18:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Islam: Fillon veut adapter et rénover la laïcité

28/02/11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

THEOPHILE GAUTIER (1811-1872)

Premier sourire du printemps

Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.

Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d'or.

Dans le verger et dans la vigne,
Il s'en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer à frimas l'amandier.

La nature au lit se repose ;
Lui descend au jardin désert,
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.

Tout en composant des solfèges,
Qu'aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux prés les perce-neiges
Et les violettes aux bois.

Sur le cresson de la fontaine
Où le cerf boit, l'oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d'argent du muguet.

Sous l'herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.

Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'avril tournant la tête,
Il dit : " Printemps, tu peux venir ! "

 Emaux et camées

02:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

28/02/2011

John Galliano déclare "I love Hitler" dans une vidéo publiée par The Sun

 Alors qu'il a été arrêté et suspendu par Dior en raison de soupçons de propos antisémites, le tabloïd britannique The Sun publie une vidéo où Galliano affirme «J'aime Hitler» tandis que Le Parisien révèle qu’une deuxième plainte pour propos antisémites a été déposée à Paris contre lui.

Sur la vidéo du Sun, le styliste britannique, visiblement ivre, déclare «I love Hitler» («J’aime Hitler») à la terrasse du café parisien La Perle, avant de s’exclamer: «Des gens comme vous seraient morts. Vos mères, vos ancêtres auraient tous été putain de gazés.» La date de la vidéo n'est pas précisée.

L’homme qui a filmé la scène, un ami du couple à qui s’adressait Galliano, a confié au Sun:

«Galliano était seul et sirotait son verre quand nous nous sommes assis à la table d’à côté de lui. Il n’arrêtait pas de s’immiscer dans notre conversation, faisant des commentaires sur nous et ce que nous disions. Nous savions qui il était. Il est facilement reconnaissable.

Nous étions stupéfaits par ce que Galliano disait, mais il a ensuite commencé à faire des remarques antisémites. Ses mots étaient dégoûtants. C’était du pur racisme.»

C’est à la terrasse du même bar parisien que Galliano aurait agressé verbalement deux personnes le 24 février, une attaque pour laquelle il a été arrêté puis suspendu par son employeur. Il est accusé d’avoir dit à une jeune femme «T'as des cuisses bas de gamme et des sourcils immondes, je ne supporte pas ta vision!», avant de la traiter de «sale pute juive» et son compagnon de «bâtard asiatique»

Le créateur de mode «a porté plainte pour insultes et diffamation», selon son avocat, Me Stéphane Zerbib. La maison de couture, où John Galliano est depuis 1996 à la tête de la création, a quant à elle annoncé vendredi la suspension de son créateur vedette:

«Dans l'attente des résultats de l'enquête, Christian Dior a suspendu John Galliano de ses fonctions. La Maison Dior affirme avec la plus grande fermeté sa politique de tolérance zéro à l'égard de tout propos ou attitude antisémite ou raciste.»

Selon Le Parisien, une troisième plainte, également pour insultes antisémites, a été déposée samedi contre le créateur pour des faits remontant au mois d'octobre, toujours dans le même café.

 

23:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La crise libyenne, aspiration démocratique ou éclatement des alliances tribales?

Lybie.png

Personne ne regrettera le satrape libyen responsable de multiples attentats, de nombreux crimes et de la déstabilisation de régions entières de l’Afrique. Ceci étant, laissons l’émotionnel aux amateurs de superficiel et les pamoisons aux journalistes, pour ne nous intéresser qu’au réel. La fin de Kadhafi qui risque d’avoir des conséquences dont nous sommes loin de mesurer l’ampleur est en effet moins une aspiration démocratique populaire que la manifestation de l’éclatement de l’alchimie tribale sur laquelle reposait son pouvoir.

A la différence de la Tunisie ou de l’Egypte, la Libye dont plus de 90% du territoire est désertique, n’est en effet pas un Etat, mais un conglomérat de plus de 150 tribus divisées en sous tribus et en clans. Ces ensembles ont des alliances traditionnelles et mouvantes au sein des trois régions composant le pays, à savoir la Tripolitaine avec la ville de Tripoli qui regarde vers Tunis, la Cyrénaïque dont la capitale est Benghazi et qui est tournée vers Le Caire et le Fezzan dont la principale ville est Sebba et qui plonge vers le bassin du Tchad et la boucle du Niger.

De l’indépendance de la Libye en 1951 jusqu’au coup d’Etat qui porta le colonel Kadhafi au pouvoir en 1969, la Libye fut une monarchie dirigée par les tribus de Cyrénaïque. Membre d’une petite tribu chamelière bédouine, le colonel Kadhafi fut porté au pouvoir par une junte militaire multi tribale mais dans laquelle dominaient les deux principales tribus de Libye, celle des Warfallah de Cyrénaïque et celle des Meghara de Tripolitaine. La plupart des tribus de Cyrénaïque demeurant attachées à la monarchie, le colonel Kadhafi réussit un grand coup politique en épousant une fille du clan des Firkeche membre de la tribu royale des Barasa, ce qui lui assura le ralliement de la Cyrénaïque rebelle.

Or, aujourd’hui, c’est tout son système d’alliance avec la Cyrénaïque qui a volé en éclats. La date clé du délitement tribal du système Kadhafi est 1993 quand un coup d’Etat des Warfallah fut noyé dans le sang. Les haines furent ensuite tues tant la terreur imposée par le régime fut forte, mais les tribus de Cyrénaïque n’attendaient qu’une occasion pour se révolter et elle se présenta durant le mois de février 2011. Elles s’emparèrent alors de la région et arborèrent le drapeau de l’ancienne monarchie.

Kadhafi avait certes perdu la Cyrénaïque, comme les Turcs et les Italiens avant lui, mais il lui restait la Tripolitaine et le Fezzan. Dans ces deux régions, le régime avait également constitué de subtiles alliances tribales. Au moment où ces lignes sont écrites, à savoir le 27 février 2011, certaines tribus ont ainsi quitté le camp Kadhafi, mais les grandes solidarités demeurent, même si elles sont chancelantes.

A court terme, le principal danger qui menace le colonel Kadhafi n’est pas la Cyrénaïque séparée par plus de 1000 km de désert de la ville de Tripoli ; ce n’est pas non plus la surréaliste armée libyenne et encore moins les volontaires que l’on voit parader dans les rues de Benghazi ou de Tobrouk. Tout est en effet suspendu au choix que vont faire les chefs de la tribu guerrière des Megahra qui domine en Tripolitaine. Longtemps alliée à celle de Kadhafi, les Khadîdja, elle donna un temps le numéro 2 du régime en la personne du commandant Abdeslam Jalloud avant sa disgrâce de 1993 quand il fut suspecté d’avoir noué des liens avec les putschistes warfallah. Si les Megahra demeurent loyaux ou même neutres, Kadhafi se maintiendra un temps encore au pouvoir sur une partie du pays. Dans le cas contraire, il se trouvera alors véritablement en difficulté et contraint de se replier sur sa seule tribu laquelle n’est forte que de 150 000 membres.

Si les Meghara abandonnaient Kadhafi, cela voudrait dire qu’ils ont l’intention de s’emparer du pouvoir et la Libye serait coupée en deux, la Tripolitaine et la Cyrénaïque se trouvant dominées par les alliances tribales constituées autour des Warfallah et des Meghara. La question qui se poserait alors serait celle de la survie de l’Etat libyen.

Ces deux ensembles se combattront-ils ou bien se partageront-ils le pouvoir dans un cadre fédéral ou confédéral ? Nous l’ignorons, mais le danger est de voir apparaître une situation de guerres tribales et claniques comme en Somalie. Elles pourraient être suivies d’un éclatement en plusieurs régions, ce qui ouvrirait un espace inespéré pour Aqmi qui prospérerait au milieu du chaos avec en plus, dans le sud du pays, une dissidence toubou qui aurait des répercussions au Tchad, et des initiatives touareg auxquelles pourraient s’adosser l’irrédentisme touareg du Mali et du Niger ; sans parler, naturellement des conséquences pétrolières qu’aurait un tel conflit.

Bernard Lugan
27 février 2011

Source : Le Blog de Bernard Lugan.

NOVOPRESS -28/02/11

22:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Salon de l'Agriculture/Outre-Mer: Bienvenue, Marine!

28/02/11

20:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)