Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1446

  • 137: Orion toujours brillante!

    Daphne-du-Maurier1.jpg

    137 - Daphné du MAURIER - (1907-1989) - Romancière britannique - Son oeuvre est à redécouvrir.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Daphne_du_Maurier

    Bravo, encore une fois, à Orion!

    Bonne chance aux autres joueurs!

    Le jeu continue!

     

     

     

     

     

     

     

  • Hortefeux a reçu le CRIF

    prasquier001GG.jpg

    (Cliquez sur la photo)

    Dans le cadre des dialogues réguliers entre Brice Hortefeux et le CRIF, le ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales a reçu, lundi 10 janvier une délégation composée du président Richard Prasquier, accompagné de ses deux vice-présidents Ariel Goldmann et Meyer Habib et du directeur général Haïm Musicant.
     
    Les problèmes qui concernent la communauté juive de France ont été au cœur de cet entretien qui s’est déroulé dans une atmosphère amicale et constructive.
     
    Photo : © 2011 Erez Lichtfeld
    CRIF - 11/01/11
  • A nouveau, Téhéran prétend avoir démantelé un réseau d'espionnage lié à Israël

    iran_ahmadinejad-drapeau.jpg

    Les services de renseignements iraniens soutiennent avoir démantelé un réseau d'espionnage lié au Mossad israélien. Selon la télévision d'État qui rapporte l'information, ce réseau est l'artisan de l'assassinat de Massoud Ali Mohammadi, ce physicien nucléaire tué il y a un an à Téhéran par une bombe commandée à distance.
     
    « Des informations très importantes sur les équipes de renseignement et opérationnelles du Mossad ont été découvertes », affirme le communiqué des renseignements iraniens publié lundi 10 janvier 2011, qui parle d'un « coup lourd ». Ils promettent par ailleurs la diffusion prochaine d'autres informations sur les « opérations d'infiltration du Mossad » et sa « planification de l'assassinat de scientifiques iraniens »…
     
     
    Source : Washington Post
     
    CRIF - 11/01/11
  • Sionisme - Andrew Roberts, membre du Parlement, discours à la Chambre des communes (Royaume Uni) : «La civilisation doit au judaïsme une dette qu’elle ne pourra jamais rembourser»

    andrewrobertsGG.jpg

    Ce texte est publié dans la rubrique Tribunes Libres réservée aux commentaires issus de la presse. Les auteurs expriment ici leurs propres positions, qui ne sont pas inéluctablement celles du CRIF.
     
    Andrew Roberts a prononcé le discours ci-dessous qui a été accueilli avec engouement à la Chambre des Communes britannique pour le lancement de l'Initiative des Amis d'Israël le 19 juillet 2010.
     
    Je voudrais m'adresser à vous aujourd'hui en tant qu'historien, car il me semble que l'État d'Israël a cumulé plus d'histoire au cours de ses 62 années que de nombreux autres pays de la planète n'ont eu en six cents. Il y a beaucoup de choses surprenantes à propos de cette minuscule, héroïque, courageuse nation de la taille du Pays de Galles, mais le plus étonnant, c'est qu'elle a survécu à tout. Le lendemain même quand l'ONU a déclaré l’état d’Israël en 1948, cinq pays arabes ont attaqué, et depuis ce temps il ne cesse de lutter pour son droit à l’existence. Et c'est pourquoi nous sommes ici aujourd'hui, à réaffirmer le droit d'Israël à la légitime défense, inhérent à tous les pays légitimes.
     
    Du Maroc à l'Afghanistan, de la Mer Caspienne à Aden, 5.25 millions de miles carrés de territoire appartenant aux membres de la Ligue des pays arabes abritent plus de 330 millions de personnes, tandis qu'Israël couvre seulement huit mille miles carrés et abrite sept millions de citoyens, dont un cinquième sont arabes.
     
    Bien que les Juifs de la Terre Sainte soient ainsi entourés par des Etats hostiles 650 fois la taille de leur territoire et soixante fois celle de leur population, et que leur tout dernier et grand espoir est de mettre fin à deux millénaires de persécution internationale, l'État d'Israël a d’une manière ou d’une autre survécu. Lorsque au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'île de Malte a passé trois années terribles de bombardement et de destruction, elle a reçu à juste titre, la médaille George pour sa bravoure, et aujourd'hui, on devrait décerner une décoration similaire à Israël pour défendre la démocratie, la tolérance et les valeurs occidentales contre un meurtrier assaut qui a duré vingt fois plus longtemps.
     
    Jérusalem est le site du Temple de Salomon et d'Hérode. Les pierres d'un palais érigé par le roi David lui-même sont encore actuellement déterrées juste à l'extérieur des murs de Jérusalem. Tout ce qui rend un État-nation légitime, l’effusion de sang, le sol labouré, deux millénaires de résidence continue, les accords internationaux, plaide pour le droit d'Israël à exister, mais qui est toujours refusé par la Ligue arabe. Pour beaucoup de leurs gouvernements, qui sont assez riches et auraient pu résoudre sur le plan économique depuis des décennies le problème des réfugiés palestiniens, il est utile de disposer d'Israël comme bouc émissaire pour détourner l'attention de la tyrannie, l'échec et la corruption de leurs propres régimes.
     
    La vérité tragique est que cela convient très bien aux Etats arabes d’avoir les Palestiniens qui endurent le statut de réfugiés permanents, et chaque fois qu'Israël a mis en avant des solutions réalistes, elles ont été contrecarrées par ceux dont les intérêts visent la destruction d'Israël avant le véritable bien-être des Palestiniens. Tant le roi Abdallah Ier de Jordanie et Anouar el-Sadate d'Egypte ont été assassinés alors qu'ils tentaient de parvenir à une forme de compromis avec un pays que la plupart des gens sains d'esprit acceptent maintenant qu’il ne devra pas disparaître.
     
    Winston Churchill en 1920, a écrit : "Nous devons aux Juifs, un système d'éthique qui, même s’il était entièrement séparé du surnaturel, serait incomparablement le bien le plus précieux de l'humanité, valant en fait le fruit de la sagesse et de l'expérience réunies."
     
    La contribution juive à la finance, la science, dans les arts, les universités, le commerce et l'industrie, la littérature, la philanthropie et la politique a été étonnante relativement à leur nombre infime. Bien qu'ils constituent moins de la moitié de un pour cent de la population mondiale, entre 1901 et 1950 les juifs ont remporté 14% de tous les Prix Nobel de littérature et des sciences, et entre 1951 et 2000 les juifs ont remporté 32% des Prix Nobel de médecine, 32% de physique, 39% de l'économie et 29% pour la science. Ce, en dépit de tant de leurs plus grands esprits qui sont morts dans les chambres à gaz.
     
    La civilisation doit au judaïsme une dette qu'elle ne pourra jamais rembourser, et soutenir le droit a l’existence d'une patrie juive est le strict minimum que nous puissions fournir. Pourtant, nous avons tendance à traiter Israël comme un lépreux sur la scène internationale, en le menaçant de boycott universitaire, alors que s’il a construit un mur de séparation uniquement pour se défendre, ce qui a jusqu'ici réduit les attentats-suicides de 95% depuis trois ans.
     
    C’est une honte qu’aucun haut membre de la Famille Royale n’ait jamais entrepris une visite officielle en Israël, comme si le pays était encore en quarantaine après six décennies. Sa Majesté la Reine est sur le trône depuis 57 ans et aux cours de toutes ces années, elle a effectué 250 visites officielles dans 129 pays, alors qu’elle n’a pas encore mis les pieds en Israël. Elle a visité 14 pays arabes, de sorte qu’il ne peut pas être dit qu’elle n’a pas été dans la région. Bien que la mère du prince Philip, la Princesse Alice, soit enterrée sur le mont des Oliviers en raison de son statut de Juste parmi les Nations, le Foreign Office a ordonné que la visite sur la tombe de sa mère en 1994, doive être faite uniquement à titre privé. Les visites royales sont l'un des moyens pour conférer la légitimité des nations, et le Gouvernement de coalition devrait avec le Ministère des Affaires y mettre fin - de facto boycotter.
     
    Après l’Holocauste, le peuple juif a reconnu qu’il devait avoir son propre État, une patrie où il pourrait toujours être à l’abri d’une répétition de telles horreurs. Le fait de faire confiance à la Civilisation occidentale de nouveau, n’allait pas suffire. Depuis, Israël a dû se battre pas moins de cinq guerres pour sa propre existence.
     
    Il a été sur la ligne de front dans la guerre contre le terrorisme en luttant pour l’Occident, des décennies avant que le 9/11 ou le 7/7 ne se produisent. L’Islam radical n’acceptera jamais l’idée d’un État israélien, de sorte que la lutte est susceptible de continuer pour encore soixante ans, mais les Juifs savent que cela est moins dangereux que de confier leur sécurité à quelqu’un d’autre.
     
    Très souvent, en Grande-Bretagne, en particulier lorsqu’ils sont confrontés à une écrasante majorité anti-israélienne qui est endémique dans nos médias libéraux et à la BBC, nous n’arrivons pas à nous demander ce que nous aurions fait à leur place ? La population du Royaume-Uni constituée de 63 millions de personnes, est neuf fois  supérieure à celle d’Israël. En juillet 2006, pour prendre un exemple au hasard, le Hezbollah a franchi la frontière du Liban, pénétrant en Israël, tuant huit patrouilleurs et en enlevant deux autres, et cet été là, il a tiré quatre mille roquettes Katioucha sur Israël, tuant quarante trois civils de plus.
    Maintenant, si nous multiplions ces chiffres par neuf pour obtenir l’équivalent britannique, imaginez ce que nous ferions si une organisation terroriste basée au plus près de Calais faisait feu avec six mille roquettes sur le Sussex ou le Kent, tuant 87 civils britanniques, après avoir tué soixante-douze militaires britanniques lors d’une embuscade et après en avoir capturé dix-huit. , notre gouvernement ne reculerait devant rien, pour protéger les sujets britanniques dans de telles circonstances, et il aurait tout à fait raison. Pourquoi devrait-on s’attendre à ce qu’Israël se comporte différemment ?
     
    Au cours de recherches pour mon dernier livre sur la Seconde Guerre mondiale, j’ai récemment visité Auschwitz - Birkenau. En marchant le long d’une rangée de cabanes et le long de la voie de garage du chemin de fer où leurs aïeuls avaient été obligés de travailler, où ils avaient été affamés, battus, gelés et gazés à mort, il y avait un groupe d’écoliers juifs, dont l’un portait sur son épaule le drapeau israélien, une étoile de David sur fond blanc. C’était un spectacle très émouvant, car c’était l’indépendance souveraine qui était représentée par ce drapeau garantissant que l’obscénité de génocide, qui avait tué six millions de personnes dans Auschwitz et d’autres camps, n’arriverait jamais plus au peuple juif, auquel le reste de la civilisation doit tellement.
     
    J’ai dit au début que je vous parlais comme un historien et donc je déclare : Aucun peuple dans l’Histoire n’a eu besoin autant du droit à l’autodéfense et à la légitimité plus que le peuple juif et Israël et c’est ce que nous demandons, nous les représentants de Initiative des Amis d’Israël, ici et aujourd’hui.
     
    Photo : D.R.
     
    Pour lire le texte à sa source (israel-chronique-en-ligne.over-blog.com)
    CRIF - 11/01/11
     

     

  • La télévision palestinienne présente un monde sans Israël

    PalestinemapGG.gif

    En dépit des déclarations récurrentes du chef de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas aux dirigeants étrangers selon lesquelles l’AP reconnaît Israël, trois récentes émissions de la télévision palestinienne, contrôlée par l’AP et sous les auspices du bureau de Mahmoud Abbas, présentent un monde sans Israël, ce qui constitue une non-reconnaissance des plus explicites :
     
    1. Dans une première émission, la ville israélienne de Tibériade est « au nord de la Palestine, près de la frontière jordano-syrienne ».
     
    - « La Palestine » ne peut partager de frontière avec la Syrie, à moins qu’Israël n’existe pas. Tibériade est au nord d’Israël et non « au nord de la Palestine ».
     
    2. D’après une émission éducative de l’AP, la côte de « la Palestine » fait 224 km de long, jusqu’à Rosh Hanikra au nord d’Israël.
     
    – La côte de « la Palestine » ne peut faire 224 km de long, à moins qu’Israël n’existe pas, étant donné que la côte de la bande de Gaza ne fait que 40 km de long.
     
    3. « La Palestine est grande – 27 000 km2 », dit un présentateur dans une troisième émission de la TV de l’AP.
     
    – La superficie de « la Palestine » ne peut être 27 000 km2, à moins qu’Israël ne disparaisse, étant donné que la Cisjordanie et Gaza réunies ne font que 6 000 km2.
     
    Photo : D.R.
     
    Source : Palestinien Media Watch
     
    CRIF - 11/01/11

     

     

     

  • Qui est-ce? 137

    137 - Qui est-ce.jpg

    137

  • Montpellier: inscriptions racistes au local d'une association musulmane

    Des inscriptions racistes ont été découvertes lundi au local d'une association musulmane de Montpellier, inscriptions révélées par la Ville qui les a "fermement" condamnées.

    Ces inscriptions ont été découvertes dans la matinée sur la porte d'entrée de l'association Assalam de Saint-Martin, une association qui gère une salle de prières et s'occupe aussi notamment d'activités culturelles et de soutien scolaire.

    La maire socialiste de Montpellier, Hélène Mandroux, "a condamné fermement", dans un communiqué, "ces propos xénophobes et d'autant plus intolérables qu'ils visent une association qui participe à Montpellier au "Vivre Ensemble" dans nos quartiers. Que l'association Assalam soit assurée de mon soutien et de celui de l'ensemble du Conseil municipal", écrit Mme. Mandroux.

    Plusieurs adjoints au maire se sont rendus sur les lieux où un olivier sera planté symboliquement vendredi.

    AFP. 10/01/11

     

  • Viol de Grenoble: un Guinéen multirécidiviste dans le viseur de la justice

    GUI2.jpg

    GRENOBLE (NOVOpress) – Le Guinéen de 23 ans, arrêté vendredi sur le campus de Saint-Martin-d’Hères, a été mis en examen pour viol et incarcéré à prison de Varces (Isère). Dans la nuit du nouvel an, cet étudiant africain est soupçonné d’avoir agressé puis violé une interne en médecine à proximité du CHU de Grenoble.

    Selon la police, l’intéressé n’en est pas à sa première agression sexuelle. Il est également suspecté de trois autres agressions sexuelles. Il avait été appréhendé une première fois par la police le 17 mai dernier après s’être adonné à des attouchements sexuels dans le tramway. Puis également soupçonné d’avoir récidivé le 31 mai, le 13 décembre et le 2 janvier dernier : une autre jeune étudiante avait été attaquée ce jour là par un homme, puis violée le long de la ligne du tramway. Une affaire qui rappelle que l’immigration peut générer un surcroît de délinquance dans les pays qui la subissent.


    [cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
    [http://fr.novopress.info]

     

     

     NOVOPRESS - 10/01/11

  • Insécurité - Toulouse: deux hommes armés sèment la terreur dans la nuit

    Toulouse.jpg

    Deux hommes encagoulés et armés ont perpétré pas moins de cinq attaques à main armée, dans la nuit de samedi à dimanche à Toulouse. Deux l'ont été aux dépens de commerçants et trois de passants.

    C'est un duo pour le moins inquiétant qui a sévi à Toulouse, dans la nuit de samedi à dimanche. Les deux hommes encagoulés et armés d'un pistolet ont débuté leur parcours criminel par l'attaque d' un bureau de tabac située sur les allées de Brienne. Ils ont fait irruption arme au poing et ont aussitot exigé la caisse. Mais, le buraliste, loin de vouloir se laisser délester de sa recette, est parvenu à les mettre en fuite en criant. Deux heures plus tard, le duo s'attaquait à une épicerie du faubourg Bonnefoy. Les deux complices ont attendu la fermeture de la superette pour braquer le gérant qui se trouvait seul dans le magasin. Effrayé par l'arme et leur détermination, le commerçant leur a remis sa caisse.

    Passants détroussés sous la menace d'une arme

    Quelques minutes plus tard, toujours dans le même quartier, c'est un homme qui a eu le malheur de croiser le chemin des malfrats,avenue Koenig, dans le quartier des Chalets. Le pistolet pointé sur lui, il a été obligé de leur donner tout ce qu'il avait dans les poches. Quelques dizaines deuros avec lesquels ils ont pris la fuite en courant. Sur l'avenue Koenig, dans le quartier des Chalets, ils ont «dépouillé» un autre homme sensiblement de la même façon.

    Vers 4 heures du matin, c'est à une jeune femme qu'ils se sont attaqués. Ils ont réussi à lui soustraire sa carte bleue avec son code. Ils auraient alors vidé son compte de plusieurs centaines d'euros.

    Là encore, la victime a été très choquée.

    Malgré leur intervention rapide, les policiers ne sont pas parvenus à interpeller le duo.

    Ce qui conduit les enquêteurs à penser que toutes ces agressions ont été commises par ces deux hommes, c'est le mode opératoire à chaque fois similaire. La description que les victimes ont donné de leurs agresseurs ne fait que conforter leur sentiment.

    La Dépêche - 10/01/11

  • 136: cinq gagnants!

    136 - Sir Michael CAINE - né Maurice Joseph Micklewhite en 1933 à Londres - Acteur et producteur britannique.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Caine

    Bravo aux cinq gagnants (par ordre alphabétique): Buzz, Legouaziou, Orion, Pharamond et TONKIN !

    Merci à tous ceux qui ont participé au jeu.

    Le jeu continue!

  • Le Chili reconnaît à son tour un Etat palestinien

    Le Chili a annoncé vendredi qu'il reconnaissait à son tour un Etat palestinien, après le Brésil, l'Argentine, l'Uruguay, la Bolivie et l'Equateur.

    Le Chili reconnaît à son tour un Etat palestinien 

     

    Le Mexique, le Pérou et le Nicaragua envisageraient également de suivre cet exemple.

    Les Etats-Unis ont déjà jugé une telle reconnaissance prématurée et Israël a déclaré que de telles initiatives ne pouvaient que nuire au processus de paix.

    "Le gouvernement chilien a adopté une résolution reconnaissant l'Etat libre, indépendant et souverain de Palestine", a déclaré aux journalistes le ministre chilien des Affaires étrangères, Alfredo Moreno, espérant que cela permettra de donner un nouvel élan aux négociations de paix.

    L'Express - 07/01/11

  • Parlementaire juive américaine grièvement blessée dans un attentat à Tuscon

    1d0c7eb8-3b7a-402d-b69e-284f428a2e56 GG.jpg

    Gabrielle Giffords

     

     

     TUSCON (AFP-EJP)---Une parlementaire démocrate américaine, Gabrielle Giffords, 40 ans, première représentante juive élue par l’état d’Arizona pour sièger au Congrès américain, était hospitalisée dans un état grave après une fusillade qui a fait six morts samedi lors d'un rassemblement politique en Arizona, provoquant un choc dans le pays.

    Le président Barack Obama, qui est intervenu en direct à la télévision, a dénoncé "une tragédie pour tout le pays". Il a précisé qu'un juge et une enfant de neuf ans avaient péri dans la fusillade qui a fait selon lui "au moins cinq morts". Les autorités locales ont indiqué que six personnes avaient succombé à l'attentat, parmi lesquels une fillette de 9 ans et un juge fédéral,et que 12 autres avaient été blessées, dont plusieurs grièvement.

    Arrêté sur les lieux, le tireur, Jared Lee Loughner, 22 ans, est connu des services de police et n'a pas agi seul, a déclaré à la presse Clarence Dupnik, le shérif du comté de Pima en charge de l'enquête.

    "Il y a des raisons de croire qu'il est venu là avec un autre individu", a-t-il dit.

    Sur sa page MySpace, Jared Lee Loughner tenait des propos vengeurs et incohérents, revendiquant l'introduction d'une nouvelle monnaie, critiquant l'illettrisme et le gouvernement. Sur YouTube, il citait "Le manifeste du parti communiste" de Marx et Engels, et "Mein Kampf" d'Adolf Hitler parmi ses livres préférés.

    Après avoir été prise pour cible lors d'une réunion politique à Tucson (sud-ouest), Mme Giffords, qui a été atteinte d'une balle à la tête, a été opérée et l'hôpital s'est dit "optimiste" quant à ses chances de récupération. Plusieurs médias avaient initialement fait état de son décès.

    "Non, la parlementaire n'est pas décédée. Elle est dans un état grave et l'intervention chirurgicale est terminée et je suis à ce stade optimiste quant à sa récupération", a déclaré le Dr Peter Rhee, patron du service de chirurgie de l'hôpital universitaire de Tucson, dans une conférence de presse. Il a précisé que la parlementaire avait été touchée par une seule balle qui lui a traversé le crâne.

    Le shérif Dupnik a indiqué de son côté que le tireur avait "un passé agité" et des antécédents judiciaires pour des faits criminels, mais a précisé qu'il était sain d'esprit et qu'il gardait jusqu'à présent le silence durant son interrogatoire par les policiers.

    EJP. 09/01/11

  • Sihem Habchi, vice-présidente de "ni putes ni soumises", au GODF


    Sihem Habchi au Grand Orient de France vidéo N°1
    envoyé par xav_powerovitch. - L'info internationale vidéo.

    09/01/11

  • Afghanistan: Marine Le Pen veut quitter l'orbite américaine

    Marianne de cette semaine s’intéresse à un débat interdit : celui sur la présence des troupes françaises en Afghanistan. Il s’agit pourtant de la plus longue opération militaire extérieure à laquelle ait pris part notre pays. Mais personne n’en parle. A commencer par les responsables politiques. Marianne les a donc sollicités, à l’image de Marine Le Pen, vice-présidente du FN et candidate à la succession de son père.




    Marianne
    : Que pensez-vous de la présence des troupes françaises en Afghanistan ?
    Marine Le Pen : Il faut retirer nos troupes d’Afghanistan le plus vite possible. Ce retrait militaire peut s’accompagner d’une coopération économique sous conditions : ne pas négocier des coopérations économiques avec des gouvernements corrompus, bref ne pas recréer en Afghanistan ce qu’on a fait pendant des années en Afrique.

     Y'a-t-il eu débat au sein du FN sur ce sujet ?
     S’il y a bien un sujet sur lequel il y a consensus au sein du FN, c’est le rejet de ce suivisme à l’égard des Américains. Ce n’est pas une hostilité de principe aux Etats-Unis, qu’ils défendent leurs intérêts est une chose, mais nous sommes là pour défendre les intérêts de la France et des Français. Avec cet alignement systématique sur les intérêts américains, nous avons perdu la voie spécifique diplomatique de la France qui pouvait apporter plus de paix dans le monde. D’autant que l’on sait très bien que derrière ces conflits, ces menaces de conflit, portés par les Etats-Unis il y a évidemment les intérêts économiques américains, l’Irak l’a assez démontré. Le FN a toujours eu une position en marge de la vie politique française puisqu’il a été l’un des seuls mouvements politiques à être contre les guerres en Irak, que ce soit la première ou la seconde. Au moment de la seconde, un certain nombre de personnes se sont élevées contre, mais pour la première nous nous sentions un peu seuls, à part monsieur Chevènement. Le bilan est pourtant déplorable.

     Pourquoi n’y a-t-il pas de débat en France sur ce sujet ?
     Il est assez incompréhensible qu’il n’y ait aucune discussion sur un sujet pourtant essentiel qui met en cause notre armée. Cette situation correspond à une dérive non démocratique de la France. C’est dans la droite ligne du Traité de Lisbonne imposé aux Français ou des modes de scrutin modifiés deux mois avant l’élection.

     Que préconisez-vous ?
     Je préconise de prendre notre indépendance à l’égard des Etats-Unis et de retrouver cette indépendance si chère au général De Gaulle et que nous avons totalement abandonnée, parce que, comme le disent les ambassadeurs et les conseillers américains dans les notes révélées par Wikileaks, Nicolas Sarkozy est le plus atlantiste des présidents que la France ait jamais eu.
     
    MARIANNE 2 - 09/01/11
  • Toulouse: bientôt cinq mosquées... des projets parfois pharaoniques...

    À l'avenir, ce sont pas moins de cinq mosquées qui doivent sortir de terre sur la ville de Toulouse. Basso Cambo, Empalot, Tabar, Bagatelle et Reynerie : cinq lieux de prière dont personne ne souhaite parler. Ainsi, directeur de recherche au CNRS, docteur d'Etat en biochimie, Mammadou Daffé est également imam à la mosquée « Al Houceine » de Basso Cambo. Contacté, il déclare : « Je ne souhaite pas en parler. Si les gens sont pressés, je ne le suis pas ». C'est dans des préfabriqués, montés à l'écart de la grande surface du quartier, qu'il fait ses prêches. Les travaux de la mosquée devraient débuter… bientôt. Plusieurs mosquées sont d'ailleurs dans le même cas que celle de Basso Cambo : elles ont du mal à avancer.

    40 000 musulmans

    Celle d'Empalot, par exemple, située le long de la rocade est toujours en cours de construction. Hier, des artisans effectuaient des raccordements électriques. Mais, elle reste ouverte aux quatre vents derrière ses palissades qui se dressent depuis 2005. « Il y a des soucis financiers », confie un proche de l'imam Tataï. À Bagatelle, on recherche encore comment sortir du garage à vélo sous lequel on prie. À la Reynerie, « ils ont besoin de se pérenniser », assure un proche du dossier. Il n'y a que le lieu de prière de Tabar qui semble réellement posé. « Ils sont propriétaires d'un château et viennent de proposer un projet d'extension », lâche un proche de la mosquée. Il est en plein pourparlers. À chaque fois, les services de la mairie, auprès de qui le permis de construire ou d'agrandir est déposé, garde un œil vigilant sur le dossier. « La municipalité essaye d'avoir un accompagnement de tous les projets. Nous voulons qu'il soit viable et qu'il s'inscrive dans l'environnement, dans la vie du quartier », explique prosaïquement l'adjoint au maire en charge du culte, Jean-Paul Makengo. Cinq mosquées pour environ 15 000 familles de culture musulmane, soit 40 000 personnes en période de forte affluence… De la à penser que les imans prêcheront dans le désert, il n'y a qu'un pas que certains franchissent.


    Un dispositif pour l'Aïd

    Les associations cultuelles, la mairie et la préfecture travaillent actuellement sur l'organisation de l'Aïd El Kébir. La fête du mouton se déroulera aux alentours du 7 novembre 2011 (en fonction du lieu où est observée la lune). Mais, les autorités veulent éviter que les fidèles sacrifient leur bête n'importe comment puisque le seul véritable abattoir, certifié halal, se trouve actuellement à Saint-Gaudens, dans le Comminges. Un peu éloigné pour les habitants de Fronton. Après plusieurs réunions menées à la demande des associations, la municipalité a accepté de prêter un terrain lui appartenant. Les associations pourraient l'utiliser afin de faire venir un abattoir mobile, par exemple. Aux associations ensuite de mettre en place toute l'organisation de la cérémonie. Pour cela, elles doivent encore recueillir l'aval de la préfecture.


    des projets parfois pharaoniques

    Les responsables de la mosquée de Tabar ont demandé une extension afin d'accueillir 10 000 fidèles. « Hallucinant ! Ils sont revenus à plus de raison avec un projet se limitant à 4000 », note un proche des fidèles. À chaque fois, c'est la même chose. Les imams présentent des projets toujours plus grands. « Tous disent qu'ils ont beaucoup de fidèles, qu'ils sont débordés. C'est parfois vrai… Mais de manière ponctuelle, lors du Ramadan par exemple », prévient un habitant du quartier de Bagatelle à Toulouse. Il n'a jamais été religieux, mais a toujours, grâce à ses contacts sur le terrain, gardé un œil curieux sur les mosquées. Les imans ont une bonne raison de présenter ces projets parfois pharaoniques. Pour être en bonne place au conseil régional du culte musulman (CRCM), les imams doivent avoir une grande mosquée. Leurs locaux doivent pouvoir attirer du monde. Beaucoup de monde afin d'avoir leur place, ou au moins faire entendre leur voix, au sein du conseil français où siègent les délégués régionaux. « Très vite, de grands pays musulmans y ont mis leur nez et tenté de prendre en main les mosquées », détaille un habitant de Bagatelle. Ces pays ont, indirectement mis la main au porte-monnaie, ou tenté de le faire, dans toute la France. À Toulouse, la mairie veut être claire : « De notre côté, jamais nous n'avons mis un centime dans la construction d'une mosquée. Nous accompagnons les promoteurs qui déposent dans nos bureaux leur demande de permis de construire. Cela s'arrête là ». Les imams, souvent à la tête de leurs propres associations cultuelles, réussissent à obtenir des fonds en organisant des collectes dans les quartiers et lors de leurs prêches. Ils acquièrent ainsi un terrain. Parfois, c'est la mairie qui conçoit d'échanger un terrain. Quand le compte y est, ils lancent les travaux. Dans les couloirs de la mairie, on reconnaît : « On ne peut par contre pas imposer un lieu de culte s'il est ressenti comme une agression par les riverains. Nous faisons tout pour qu'il s'inscrive dans l'environnement et que tout le monde soit bien ». L'exemple parfait est la future mosquée de Basso Cambo : un lieu de culte, des places à profusion près d'une station de métro et à quelques encablures des quartiers.

    La Dépêche - 09/01/11

  • Un haut responsable du Hamas nie la Shoah

    Un haut responsable du Hamas a accusé, jeudi 6 janvier 2011, Israël de mener d’«innombrables holocaustes» contre les Palestiniens, tout en déclarant que le génocide nazi était un «mensonge».
     
    Mahmoud Zahar a fait ces remarques lors d'une cérémonie commémorative pour les Palestiniens qui ont été tués dans une école de l'ONU dans le camp de réfugiés de Jabaliya au cours de la dernière guerre à Gaza.
     Le mensonge selon lequel ils ont été victimes d'un holocauste - ce mensonge s'est effondré avec l'holocauste de Beit Hanoun, l'holocauste d'Al-Fakhura et les autres innombrables génocides commis par l'ennemi sioniste », a-t-il dit.
     
     
    Source : Yedioth Aharonot
     
    CRIF - 07/01/11

    f-zahar260.jpg

  • Le corps de la cavalière a été découvert pendu à un arbre

    ENQUETE - Les gendarmes chargés des recherches l'ont confirmé...

    Le corps de Christine Hulne a été retrouvé ce dimanche après-midi, dans le cadre des recherches pour retrouver la cavalière disparue une semaine plus tôt dans la forêt de Rambouillet, a annoncé la gendarmerie.

     Selon une source proche de l'enquête citée par Reuters, le corps était pendu à un arbre.

    Il s'agit vraisemblablement d'un suicide, a indiqué la même source. Selon les premières constatations, le corps ne présente aucune trace de coup ni rien qui laisse penser que la femme a subi une agression.

    Le corps découvert vers 15h

    «Le corps est bien celui de la cavalière», ont indiqué les gendarmes au figaro.fr, après qu'un autre militaire chargé des recherches interrogé par leparisien.fr a reconnu qu'il «correspond en tout point au signalement de Christine Hulne».

    «Le corps a été découvert vers 15h par un groupe de volontaires et par des gendarmes réservistes», selon un responsable de la gendarmerie. Il se trouvait dans les bois sur la commune de Milon-la-Chapelle dans les Yvelines.

    Partie sans son téléphone portable

    Christine Hulne, 43 ans et considérée comme une très bonne cavalière, était partie dimanche 2 janvier vers 9h  pour une promenade à cheval en forêt de Rambouillet près de Magny-les-Hameaux. Vers 18h, la nuit venue, son père inquiet avait alerté les secours, qui la recherchait activement depuis.

    La cavalière n'avait pris qu'un sac à dos, et pas de téléphone portable avant de quitter son domicile. Samedi encore, les enquêteurs envisageaient toutes les pistes, n'écartant ni celle de la chute accidentelle, ni celles du suicide ou d'une mauvaise rencontre.

    20minutes.fr - 09/01/11

  • Carnage dans un meeting politique en Arizona

    1219314_74fad774-1b83-11e0-b782-00151780182c G.jpg

    Le visage avenant de Gabrielle Giffords s’affiche sur les écrans des télévisions américaines. Hier matin, à 10 heures, alors que la jeune représentante (députée) démocrate animait une réunion publique dans un supermarché situé à Tucson, dans l’Arizona, un homme armé a surgi devant elle.

    Tirant tous azimuts, le forcené a tué six personnes, selon la chaîne de télévision Fox News, dont un juge fédéral et une fillette de 9 ans. La parlementaire, elle, a été touchée d’une balle en pleine tête et elle a été donnée pour morte dans un premier temps — la balle lui ayant traversé le crâne. CNN a largement diffusé les images de son évacuation sur un brancard, puis son transfert en hélicoptère à l’hôpital, où elle a été immédiatement opérée. Quelques heures plus tard, selon le porte-parole de l’hôpital, « elle était capable de répondre à une question » et son chirurgien se montrait « optimiste quant à son rétablissement. »

    a réagi avec véhémence

    Dans son geste de folie, pour l’heure inexpliqué, le meurtrier a atteint une dizaine de personnes de l’assistance, pour la plupart des membres de l’équipe de Gabrielle Giffords. Un témoin de la scène affirme avoir entendu quinze à vingt coups de feu puis avoir assisté à une véritable panique sur le parking du supermarché. Un autre explique que l’assaillant aurait été à son tour la cible d’un tir provenant d’une personne dans la salle qui aurait sorti son arme.
    D’après les premiers éléments de l’enquête, l’homme, âgé de 22 ans, aurait agi seul. Cherchant à s’enfuir, il a été plaqué au sol par un témoin avant d’être arrêté. On ne connaît toujours pas le motif de son acte.
    Le président Barack Obama a aussitôt réagi avec véhémence. « Nous n’avons pas encore toutes les réponses, mais ce que nous savons, c’est que cet acte insensé et terrible n’a pas de place dans notre société libre », a-t-il indiqué dans un communiqué.
    Gabrielle Giffords, âgée de 40 ans, venait d’être réélue au Congrès en novembre pour son troisième mandat. Elle est mariée avec l’astronaute Mark Kelly, qui doit commander l’équipage de la navette Endeavour. Le dernier vol d’un orbiteur américain, prévu au printemps prochain. Parmi ses positions politiques, Gabrielle Giffords milite activement pour le droit à l’avortement. Elle défend également avec ferveur le droit pour tout citoyen de porter une arme comme le permet le deuxième amendement de la constitution américaine.

    Le Parisien - 09/01/11

  • L'incroyable histoire du vitrail d'Adolf Hitler

    vitrail d'Hitler.jpg

    (Cliquez sur la photo)

    Les paroissiens de l’église Saint-Jacques de Montgeron (Essonne) qui se retrouveront ce matin pour la messe dominicale ne le savent peut-être pas, mais ils vont prier sous les yeux d’Adolf Hitler. Le Führer serait en effet représenté sur un vitrail de l’église de Montgeron, réalisé en 1941. Dans le chœur, à gauche d’un immense triptyque, le dictateur prend les traits d’un bourreau, une épée à main, s’apprêtant à décapiter saint Jacques.

    Le personnage porte la mèche de Hitler, mais on ne voit pas sa moustache. « Les verriers l’ont cachée derrière son bras, pour ne pas avoir d’ennuis », explique le père Dominique Guérin, curé de la paroisse.

     « Ce qui est intéressant, note le père Gabriel Ferone, son prédécesseur, c’est que saint Jacques — le frère de Jean, l’un des douze disciples — s’appelle Jacob en hébreu. Il est le père des douze tribus d’Israël et incarne la tradition et la judaïté. » Cette représentation de Hitler serait donc un acte de résistance artistique et religieux. Isabelle Bigand-Viviani, élue PS de Montgeron, résume : « C’est une histoire hallucinante. C’est culotté de la part des maîtres verriers. » Les « culottés » en question, ce sont les frères Mauméjean, stars du vitrail, grande dynastie de maîtres verriers... « qui détestaient le nazisme », ajoute l’élue.

    Les frères Mauméjean ont signé d’autres œuvres religieuses en Essonne, dont un vitrail dans une autre église de Montgeron et un troisième à Notre-Dame-de-France à Juvisy-sur-Orge. « Dans les trois cas, note l’historien Arpin, le message religieux et le message politique sont imbriqués, la foi catholique va de pair avec la glorification du territoire national. »

    Au ministère de la Culture, on n’a jamais entendu parler de cette représentation

    Si l’histoire n’est pas très connue des jeunes générations de Montgeronnais, les anciens se souviennent bien de cet Hitler clandestin. Comme Madeleine Roussel, « une enfant de la guerre », née en 1926 sur la place de la gare de Montgeron, qui n’a pas oublié le père Ducouedic, le commanditaire du vitrail, qui, selon elle, aurait été « très peu favorable à l’Occupation ». Selon le père Gabriel Feronne, le chanoine Ducouedic avait « des opinions et le caractère bien trempés ». Lors des dernières Journées du patrimoine, à Montgeron, le sulfureux assassin de saint Jacques était au programme de la visite, sous la coupe de Renaud Arpin. A Paris, au ministère de la Culture, parmi les spécialistes de l’histoire de l’art du centre André-Chastel, laboratoire de recherche sur le patrimoine français, « on n’a jamais entendu parler d' Hitler à l’église Saint-Jacques ». Mais un catalogue sur « l’art et le divin » — publié en 2005 en partenariat avec la cellule vitrail de l’Inventaire général du patrimoine culturel — accrédite la thèse des historiens locaux. Les spécialistes ne ne jugent « pas étonnante » la représentation de Hitler en bourreau de saint Jacques.

    Le Parisien - 09/01/11