Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2010

Obama a menti: les USA étaient informés d'avance de l'assaut israélien contre la Flottille

13/06/2010  
Selon le quotidien israélien Haaretz, citant des sources diplomatiques américaines, le président américain Barak  Obama était tout à fait au courant de l’assaut des forces militaires israéliennes contre la flottille internationale humanitaire de Gaza !


Alors que l’administration d’Obama s’était empressée de déclarer aussitôt après  le massacre israélien de la flottille de Gaza  qu’elle n’était pas informée de cette décision de Tel-Aviv !


Haaretz précise:" Obama en personne avait procédé à un marchandage sur les détails de cette opération meurtrière et criminelle avec les responsables de Tel-Aviv et les avait mis en garde contre l'utilisation des bombes artisanales à gaz lacrymogène ».
Selon le quotidien, le ministre de la guerre israélien, Ehud Barak, avait accepté les demandes d'Obama. 
  
 
Selon encore des informations publiées par la presse jordanienne, le président des Etats-Unis aurait été informé à l’avance du raid israélien dans les eaux internationales contre la Flottille de la Liberté.
 
Leon Panetta, chef de la Central Intelligence Agency (CIA), a été averti par le Mossad quelques minutes avant l’assaut des forces israéliennes contre le navire turc Mavi Marmar.
 
Les opérations ont été suivies en continu par des drones israéliens qui ont envoyé les images « on line » au commandement de la US Navy, qui les ont transmises à Panetta, gardant à tout moment le président Barack Obama informé de l’opération israélienne dans les eaux internationales.
 
Au terme de l’action et plusieurs heures après l’événement, le chef d’Etat nord-américain a reconnu des préoccupations « légitimes » de la part d’ « Israël », par le risque que représenterait pour sa sécurité le contrôle de Hamas sur la bande de Gaza.
 
Il a également affirmé que le blocus qu’endure ce territoire empêche la population locale de tirer profit de ses avantages économiques. En outre, il a précisé que l’assaut « n’améliore pas la sécurité d’Israël sur le long terme ».
Tel-Aviv avaient averti Washington que dans le cas où les soldats israéliens seraient attaqués, Tel-Aviv ferait fi des mises en garde des Etats-Unis.
 
Rappelons que  lors d’une interview sur la télévision publique PBS, le vice-président US Joe Biden a assuré qu’ « Israël a le droit absolu de protéger ses intérêts de sécurité ».
 
Les Etats-Unis ont refusé de condamner « Israël » pour avoir utilisé la force pour arrêter le convoi humanitaire, qui a été pris d’assaut par des corps d’élite armés qui ont abordé un des embarquements à partir d’hélicoptères.
 
Les commandos israéliens sont partis à l’abordage, lundi dernier, d’une flottille composée de six navires qui essayait de briser le blocus maritime maintenu par «  Israël » sur la bande de Gaza depuis plus de trois ans pour distribuer des dizaines de milliers de tonnes d’aide humanitaire.

  

Alter Info - 13.06.10 
Obama est complice de cet acte de piraterie!
La France était-elle aussi au courant?

 

20:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Medvedev limoge un proche de Poutine

Le président russe Dmitri Medvedev a limogé un proche du Premier ministre Vladimir Poutine qui était en charge de l'agence nationale d'armement, a annoncé le Kremlin aujourd'hui sans fournir d'explication à cette décision.

Medvedev, qui multiplie les initiatives pour affirmer son indépendance à l'égard de Poutine depuis quelques mois, a signé le décret limogeant Viktor Tcherkessov, chef de l'Agence fédérale d'achat d'armements, précise le communiqué du Kremlin.

Tcherkessov était directeur adjoint du FSB, le service du renseignement russe, lorsque Vladimir Poutine était à la tête de cette institution.

Le Figaro - 13.06.10

19:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les Israéliens ont jeté des corps par-dessus bord

http://nom666.over-blog.com/article-les-israeliens-ont-je...

Les militaires israéliens à bord du Mavi Marmara auraient « jeté plusieurs cadavres à la mer », a indiqué jeudi, à son retour à Rome, l’ex-otage italien Manolo Luppichini.

 

Cette estimation d’un minimum de 19 tués est cohérente avec les premiers chiffres donnés, dès lundi, par une chaîne de télévision israélienne, citant des « sources militaires anonymes ». Quelques heures après, au cours de cette même journée de lundi, les autorités israéliennes imposaient à la chaîne la publication d’un démenti et à évoquer une « erreur » de sa rédaction.

 

« Non, il y a eu au moins 19 tués, et plusieurs cadavres ont été jetés à la mer. Je dispose des témoignages des infirmières à bord du Marmara, qui ont compté jusqu’à 170 blessés, dont plusieurs dans un état très grave », a indiqué Manolo Luppichini, avant de donner quelques détails sur les coups et mauvais traitements infligés, à terre, jusque sur le tarmac de l’aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv, aux otages internationaux.

19:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Enquête Flottille: Netanyahu escompte bientôt un accord avec les USA...

raid sanglant.jpg
Le raid sanglant israélien dans les eaux internationales

JERUSALEM — Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a estimé dimanche qu'un accord était proche avec les Etats-Unis sur la création d'une commission d'enquête après le raid meurtrier israélien contre une flottille humanitaire internationale pour Gaza le 31 mai.

Le chef du gouvernement a déclaré aux ministres de son parti, le Likoud (droite) qu'il s'attendait à un prochain accord avec l'administration Barack Obama sur la composition et les pouvoirs d'une telle commission --israélienne mais avec une présence internationale--, selon une source gouvernementale.

M. Netanyahu a indiqué avoir eu de nouvelles consultations téléphoniques à ce propos, dans la nuit de samedi à dimanche, avec Washington.

Il a aussi confirmé son intention de désigner à la tête de la commission un juge en retraite de la Cour Suprême, Yaakov Tirkel, âgé de 75 ans.

Deux semaines après les faits, Israël, sous pression internationale, n'a toujours pas annoncé officiellement la mise en place d'une commission d'enquête sur l'opération des commandos de marine qui a fait 9 morts de nationalité turque, et des dizaines de blessés.

La décision, annoncée à plusieurs reprises comme imminente par les médias, n'a pu se faire du fait de divergences persistantes avec les Etats-Unis.

Alors que le gouvernement israélien attend avant tout d'une telle commission une justification légale et a posteriori de l'assaut controversé, les Etats-Unis insistent sur l'importance d'une enquête "impartiale et transparente".

Le président américain a affirmé mercredi, lors d'une rencontre avec le président palestinien Mahmoud Abbas à la Maison Blanche, qu'il attendait du gouvernement israélien qu'il se conforme aux demandes du Conseil de sécurité de l'ONU concernant cet arraisonnement sanglant dans les eaux internationales.

Dès le lendemain, le Conseil de sécurité avait appelé "à lancer sans retard une enquête impartiale, crédible et transparente conforme aux critères internationaux".

Le forum des sept principaux ministres israéliens a décidé la semaine dernière de créer une commission juridique qui "vérifierait" que le blocus de Gaza, en place depuis 4 ans, et l'abordage d'un navire transportant des militants pro-palestiniens sont conformes au droit international.

Cette commission "d'examen" pourra interroger les plus hauts responsables israéliens, mais pas les soldats ou les officiers qui ont participé à l'opération en mer. Elle ne disposera pas de pouvoirs juridiques pour recommander des sanctions éventuelles.

AFP. 13/06/10

18:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

France: le CRIF reconduit son président Richard Prasquier

Richard-Prasquier-et-Nicolas-Sarkozy-diner-du-Crif-2009_pics_390.jpg
Richard Prasquier avec Sarkozy en 2009

Le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) a reconduit dimanche pour trois ans son président, Richard Prasquier, tout en marquant une volonté de restructurer l'organisation pour qu'elle soit plus représentative de l'ensemble de la communauté juive.

Le président sortant, Richard Prasquier, un ashkenaze, a été réélu au premier tour et avec une large majorité (106 voix sur 172 suffrages exprimés).

Son challenger, Meyer Habib, vice-président du Crif, joaillier, un séfarade proche de Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a obtenu 61 voix, ce qu'il a qualifié de "bon score", estimant que ses arguments "avaient porté". Il avait fait campagne en se démarquant nettement de Richard Prasquier, critiquant une "entreprise trop solitaire et personnelle du président sortant", un recul de la représentativité du Crif et un contact "relâché" avec les "plus hautes instances du pays".

Avant le vote, l'assemblée générale, qui représente la soixantaine d'associations et mouvements membres du Crif, a longuement débattu du fonctionnement du Crif, souhaitant qu'il soit plus "représentatif", a dit à l'AFP Pierre Besnainou, président du Fonds social juif unifié (FSJU), la plus grosse organisation juive, par son budget et sa contribution au Crif.

"Etre plus représentatif, a-t-il expliqué, c'est donner à chaque association un nombre de représentants à l'assemblée générale qui traduise réellement son poids. Certaines n'ont pas assez de voix, d'autres trop, il faut tout remettre à plat". Le FSJU recueilli 18 voix à l'AG et il trouve que "ce n'est pas assez".

Toutefois, ces critiques, qui visaient implicitement le président sortant, n'ont pas suffi à faire élire son opposant. Juste après le dépouillement, le président Prasquier, tout sourire, semblait soulagé en répondant aux félicitations.

Le score de Meyer Habib est "un signe que Prasquier ne peut ignorer", entendait-on dans l'amphithéâtre après le dépouillement. Richard Prasquier n'a pas dit de quelle façon il avait entendu ce "signe".

Agé de 65 ans, ce cardiologue exerçant à Paris est né en Pologne et est arrivé en France avec ses parents quand il était encore bébé. Il est marié, père de cinq enfants, dont une fille qui réside en Israël, et a plusieurs petits-enfants.

Le Crif se définit comme "la voix officielle et politique" de la communauté juive en France. Il a été créé à Lyon en 1943 pour organiser les actions de sauvetage des juifs, particulièrement en leur procurant des faux papiers, des moyens de subsistance, en cachant des enfants. Son rôle est de lutter contre l'antisémitisme, défendre la place de la communauté juive, soutenir l'Etat d'Israël et entretenir la mémoire de la Shoah.

La communauté juive de France compte quelque 600.000 personnes. C'est la plus importante en Europe et surtout c'est la seule à avoir augmenté depuis la Shoah, avec l'arrivée dans les années 1960 des juifs séfarades d'Afrique du Nord.

Le Point - 13/06/10

17:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Afrique du Sud: le Mondial de la criminalité

Le gouvernement sud-africain a exhorté jeudi les visiteurs étrangers à se montrer vigilant face au risque criminel, après deux vols à main armée commis contre des journalistes venus couvrir le Mondial 2010 de football.

"Nous appelons les citoyens et les visiteurs à faire attention à leur sécurité personnelle et à celle de leur entourage", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Themba Maseko, dans un communiqué.

"En travaillant ensemble, nous pouvons assurer la sécurité de la compétition pour tous", a-t-il ajouté.

Environ "40.000 policiers ont été affectés à la protection de la Coupe du monde" et "150.000 autres agents restent disponibles pour les opérations de police classiques", a-t-il ajouté.

Un peu plus tôt, la police avait annoncé l'arrestation de trois hommes, soupçonnés d'avoir commis un vol à main armée contre deux journalistes portugais et un espagnol, mercredi près de Johannesburg.

Mardi, quatre journalistes chinois ont également été victimes d'un vol à main armée à Johannesburg par des hommes qui ont attaqué leur voiture de location et dérobé de l'argent ainsi qu'un appareil photo, selon les médias chinois.

Quelque 300.000 visiteurs étrangers sont attendus en Afrique du Sud, un pays qui connaît une criminalité record avec une cinquantaine d'homicides par jour.

Conscient du risque, le pays a investi 1,3 milliard de rands (environ 130.000 euros) pour renforcer son dispositif de sécurité avant la compétition.

Le Point- 13/06/10

17:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les occupants israéliens ont volé les fauteuils roulants électriques pour les handicapés de Gaza

2154277-3001530 handicapés Gaza.jpg
Les forces israéliennes d'occupation attaquent la flottille internationale « La liberté » ; puis elles volent 500 fauteuils électriques destinés aux handicapés de la bande de Gaza. Ces derniers attendaient ces fauteuils avec impatience. Leur rêve se transforme en cauchemar.

L’occupant m’a tué à deux reprises

L’habitant de Gaza Akram Mansour, 35 ans, a perdu ses deux jambes, lorsqu’un hélicoptère lui avait lancé un missile. Il dit à l’envoyé de notre Centre Palestinien d’Information (CPI) qu’il espérait pouvoir profiter d’un de ces fauteuils apportés par les solidaires internationaux sur la flottille internationale « La liberté » : « Je rêvais d’obtenir un de ces fauteuils électriques qui me permettrait de bouger, d’aller où je veux. L’occupant m’a privé de tout mouvement, en coupant mes jambes avec son missile haineux ».

Il avait vu les fauteuils à la télévision, mais « "Israël" insiste à me tuer à deux reprises. Une fois lorsqu’elle m’a coupé les jambes, et une autre fois quand elle a commis un crime à l’encontre des solidaires qui venaient nous présenter leurs secours humanitaires dont les fauteuils électriques ».

Les pirates sionistes

Une handicapée palestinienne Latifa Nasr, 38 ans, voit son état psychologique empirer, après voir vu son espoir s’envoler, son espoir de voir le rêve d’un fauteuil roulant exaucé. Un fauteuil est nécessaire pour l’aider à aller à la fabrique de prêt-à-porter où elle travaille.

« Nous n’avons qu’Allah (le Tout Puissant) pour punir "Israël" qui m’a privée de tout mouvement, en empêchant ces fauteuils roulants d’arriver dans la bande de Gaza encerclée depuis des années ».

Les handicapés manifestent

Des dizaines de handicapés de la bande de Gaza sont sortis dans une manifestation pour exprimer leur colère, les larmes aux yeux, envers la politique inhumaine des occupants israéliens et contre le massacre perpétré par leur marine contre des solidaires sans armes de la flottille internationale « La liberté ».

A noter que les bateaux de la flottille portaient plus de dix mille tonnes d’aides médicales et produits de construction, de bois, une centaine de maisons prêtes à installer, des maisons pour des civils qui avaient perdu leurs maisons durant la guerre agressive israélienne menée contre Gaza. Ils apportaient surtout cinq cents fauteuils roulants électriques pour les handicapés de la Bande.

Des handicaps causés par l’occupation

Mustapha Samour, directeur du bureau des handicapés du ministère des affaires sociales, confirme à l’envoyé de notre Centre Palestinien d’Information (CPI) que les Israéliens font beaucoup de handicapés avec leur occupation et leur blocus.

La bande de Gaza souffre du plus haut pourcentage de handicapés au monde : 4,5% du nombre d’habitants. Les hommes libres du monde ne les oublient pas. Parmi ces gens se trouvent des étudiants qui attendaient ces fauteuils qui peuvent les aider à continuer leurs études et mener une vie décente.

70 000 handicapés

Les responsables du programme de rééducation sociale de la Bande disent que le nombre de handicapés de la bande de Gaza a atteint les soixante-dix mille personnes, dont six cents ont vu leur sort changer durant la dernière guerre.

Les voleurs occupants

Les Israéliens laissent passer quelques-uns de ces fauteuils après avoir volé leurs batteries. Mais le gouvernement de Haniyeh a refuser de les recevoir : ils ne servent qu’à duper le monde, une campagne pour détourner l’attention de leur crime pratiqué contre des solidaires internationaux dans des eaux internationales.

Le ministre des affaires sociales a appelé le monde à travailler pour mettre fin au blocus, ouvrir les frontières et tous les points de passage devant les personnes et devant les produits. Il faut désormais dépasser la simple condamnation et aller à l’action : briser le blocus et appliquer les décisions internationales et arabes et celles des organisations humanitaires.

Alter Info - 09/06/10



00:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

12/06/2010

Mariage homosexuel autorisé en Islande

johanna islande gay.jpg
Johanna Sigurdadottir, 67 ans

L'Islande, seul pays au monde dont le chef de gouvernement soit ouvertement homosexuel, a adopté vendredi une loi autorisant les personnes de même sexe à se marier. Le texte a été approuvé à l'unanimité.

Les 49 membres de l'Althing (parlement) se sont prononcés en faveur d'un texte de loi qui étend le champ d'application du mariage aux unions entre «homme et homme, femme et femme». Pays insulaire de 320.000 habitants où prévaut une grande tolérance sociale, l'Islande a élu Premier ministre en 2009 la social-démocrate Johanna Sigurdadottir, homosexuelle déclarée.

«Les attitudes sont assez pragmatiques en Islande», note Gunnar Helgi Kristinsson, spécialiste des sciences politiques à l'université d'Islande. Le mariage gay «n'a pas constitué un enjeu majeur dans la vie politique nationale - ce n'est pas un sujet qui prête à controverse».

L'Eglise protestante islandaise n'a pas encore pris de décision pour ce qui est d'autoriser la célébration des mariages homosexuels dans les lieux de culte. La loi précise que «les pasteurs seront toujours libres de diriger des cérémonies de mariage (gay) mais n'y seront jamais obligés».

TRIBUNE DE GENEVE - 11/06/10

 D'abord mariée avec Þorvaldur Steinar Jóhannesson, elle a avec lui deux garçons nés en 1972 et 1977. En 2002, Jóhanna épouse en union civile sa compagne, la femme de lettres et journaliste Jónína Leósdóttir, de douze ans sa cadette. (Wikipédia)

23:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

CHIMULUS

Chimulus Boutin chrétienne.JPG

19:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

En bons pirates, ils ont aussi pillé les militants de la Flottille!

2161329-3011765 Flottille pillée.jpg

Des militants de la flottille Gaza Libre disent avoir été dépouillés de leur argent et appareils par les pirates israéliens, après que leurs navires ont succombé à l’attentat meurtrier du 31 mai.

      Selon des survivants de la flottille qui ont parlé à Press TV, les militants à bord du convoi d'aide humanitaire ont été dépouillés de 3,5 millions de dollars en espèces et matériel par des commandos [de piraterie] israéliens.

       Des centaines de militants ont signalé la disparition de leur argent, ordinateurs portables, téléphones et vêtements après avoir été relâché par les pirates la semaine dernière.

       La flibuste israélienne a attaqué la flottille dans les eaux internationales de Méditerranée, tuant neuf citoyens turcs, à bord du MV Marmara Mavi, et en blessant environ 50 autres qui faisaient partie de l'équipe du convoi de six navires.

       La flibuste israélienne a aussi enlevé puis relâché [sans oser demander de rançon] près de 700 activistes de 42 pays qui étaient à bord des navires d'aide qui tentaient de briser le siège [hors-la-loi] de Gaza et de fournir 10.000 tonnes d'aide humanitaire à la population qui souffre depuis longtemps dans le territoire appauvri.

       « Nous avions des caméras et des téléphones portables, qui nous ont été volés d'abord lors de l’opération [de piraterie] sur le navire, au moment où ils nous ont sorti des salons, et ils ont chouravé tous les appareils que nous avions, » a déclaré à Press TV un survivant de la flottille pour Gaza, Alex Philips.

       On estime que 600 téléphones mobiles, 400 caméras vidéo et 350 portables sont toujours entre les mains de des pirates israéliens.

       La plupart des passagers avaient aussi sur eux d’importantes sommes d'argent provenant de mois de collecte de fonds. Cet argent était destiné aux organismes de bienfaisance de la bande de Gaza.

 

      « Plus de 3.500 dollars de mon argent et mon permis de conduire ont été volés. Ils ont volé la carte de mon permis de travail en Arabie saoudite en tant que professeur. Ils ont volé mon ordinateur portable... ils m’ont également volé de nombreux vêtements, » a déclaré Bllat Abdul Aziz, un autre survivant, à Press TV.

 Original : www.presstv.com/detail.aspx?id=130050&sectionid=35102...

Alter Info - 12/06/10

 

19:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Au Maroc, les enfants du bled sont au travail

Le travail des enfants de 7 à 15 ans au Maroc touchait 170.000 d'entre eux en 2009, dont 151.000 issus du milieu rural, selon une enquête du Haut commissariat au plan (HCP, officiel) publiée aujourd'hui.

"Neuf enfants actifs occupés sur dix (soit 89%) résident en milieu rural", précise l'enquête du HCP publiée à l'occasion de la journée mondiale contre le travail des enfants, instituée par l'Organisation internationale du Travail en 2002.

Selon le HCP, le travail des enfants au Maroc a toutefois connu "une forte régression depuis 1999, date à laquelle ils étaient au nombre de 517.000 et représentaient 9,7% de l'ensemble des enfants".

Dans les villes marocaines, il y aurait entre 60.000 et 80.000 "petites bonnes", selon des sources associatives. Pour mettre fin à cette situation, un projet de loi interdisant cette pratique a été élaboré par le gouvernement.

Ce projet de loi est toujours à l’étude, selon la ministre de la Famille Nouzha Skalli, chargée du dossier. Il prévoit des peines de prison ferme et de lourdes amendes contre toute personne employant des enfants de moins de 15 ans comme domestiques.

Le Figaro - 12/06/10

18:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Mondial: l'épouse de Ribéry, joueur français, affiche ses préférences

29449394521833962212269 T-shirt Algérie.jpg
albumlarge3732439 épouse de Ribéry.jpg
En février 2006, Franck Ribéry, à l'origine catholique, se convertit à l'islam et adopte « Bilal » comme deuxième prénom. Son nom islamique complet est Bilal Yusuf Mohammed. Il est marié à Wahiba et père de deux enfants (Hiziya et Shahinez).
NPI - 12/06/10

18:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

VIDEO Bernard Lugan parle de l'Afrique du Sud en 2010

http://www.dailymotion.com/video/xdn5me_bernard-lugan-fac...

12/06/10

18:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Bretagne: un jeune homme de 17 ans tué d'un coup de couteau à Portsall (29)

Ce samedi matin, un peu après 4h, à Portsall (commune de Ploudalmézeau, à 30 km de Brest), un jeune homme de 17 ans est décédé d’un coup de couteau.

 Le drame s’est déroulé sur le parking de la discothèque Talarmor. Le jeune homme, originaire de Guipavas, y passait la soirée avec des amis de sa classe, du lycée La Croix Rouge, à Brest. Avant de rentrer en discothèque, ils avaient fêté la fin d’année scolaire dans les dunes de Tréompan, sur la commune voisine de Lampaul-Ploudalmézeau.

 Au moment des faits, il y avait encore une cinquantaine de jeunes sur le parking. La bagarre semble avoir éclaté à l’extérieur lorsque la victime et un de ses amis se sont disputés avec un seul individu.

  Celui-ci a d’abord frappé la première personne d’un coup de poing ou d’un coup de tête, avant de donner un coup de couteau au thorax de la victime. Ce dernier est décédé dans les bras de son ami, avant l’arrivée des secours.

 L’agresseur, visiblement peu connu de la discothèque, a immédiatement pris la fuite. Une quinzaine de personnes ont tenté de le poursuivre, en vain. En début d’après-midi, il n’avait pas encore été interpellé. « Nous en sommes au début de l’enquête », a-t-on indiqué au parquet de Brest. « On monte en puissance » a précisé Frédéric Danzas, officier adjoint de commandement du groupement de Gendarmerie de Quimper. « On mettra les moyens pour résoudre cette affaire ». Ce matin, une trentaine de gendarmes étaient mobilisés.

 « C’est inacceptable », « On est tous choqués. D’habitude, ici, c’est une commune tranquille », témoignaient ce matin quelques habitants de Portsall. Beaucoup déplorent toutefois l’absence de gardiens de sécurité sur ce parking de discothèque où des faits de violence se sont déjà produits.

Ouest-France - 12/06/10

17:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

La marée noire bien pire que prévu, les actionnaires BP dans le viseur

20100607PHOWWW00435 Pélican mazouté.jpg
(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)
Prisonnier de sa gangue de pétrole, ce pélican est en passe de devenir le nouveau – et bien triste – symbole de la Louisiane. Près de deux mois après la catastrophe écologique, on ne compte plus les animaux victimes de cette marée noire. L’oiseau captif des eaux de Grand Isle a peu de chance de survivre. Réintroduit dans la région en 1968, le pélican brun (« Pelecanus occidentalis ») portait l’espoir de la pérennité de l’espèce. Or, en moins de deux mois, la catastrophe de la plate-forme Deepwater Horizon risque de signer sa disparition. La nappe de pétrole qui s’est répandue dans le golfe du Mexique après l’explosion du puits offshore exploité par BP menace plus de 600 espèces animales. (Win Mcnamee/Getty Images/AFP)

Les autorités américaines estiment que la fuite de brut dans le golfe du Mexique est deux fois plus importante que ce qu'on redoutait jusqu'ici, un nouveau coup dur pour BP qui devrait annoncer prochainement la suspension du paiement des dividendes à ses actionnaires.

Le groupe britannique, qui subit la colère croissante des responsables américains, devrait faire cette annonce dès la semaine prochaine, a rapporté vendredi la BBC.

Cette suspension ne devrait toutefois pas être annoncée avant une rencontre entre la direction du géant pétrolier et le président américain Barack Obama mercredi, précise la BBC.

Par ailleurs, environ 800 membres d'équipages de 120 bateaux intervenant sur la marée noire ont été rappelés à terre vendredi, après une fuite de gaz toxique sur une plateforme, qui a conduit à l'hospitalisation de 36 personnes, a annoncé le géant pétrolier BP.

Les équipages "ont été rappelés à terre" par précaution, après qu'un bateau de ravitaillement, amarré à une plateforme de gaz naturel à Cocodrie, au sud-ouest de la Louisiane (sud-est des Etats-Unis), eut accidentellement brisé un gazoduc, provoquant une fuite de gaz, a indiqué à l'AFP Nicole Lachance, des relations publiques de BP.

La décision fait suite à l'hospitalisation de 36 personnes - sur les 42 présentes sur le bateau ayant rompu le gazoduc -, parmi lesquelles deux employés se plaignant de symptômes sévères d'essoufflement, de désorientation et de douleurs de poitrine.

Un examen de sécurité pour les 800 personnes rappelées sera pratiqué samedi, a ajouté Nicole Lachance.

Jusqu'à 40.000 barils de pétrole -quelque 5.260 tonnes- se déversent chaque jour dans le golfe du Mexique, selon l'estimation haute des experts mandatés par l'administration américaine pour évaluer l'ampleur de la fuite. L'estimation basse tourne autour de 20.000 barils.

La précédente estimation faisait état d'un écoulement allant de 12.000 à 19.000 barils par jour.

A titre de comparaison, en tenant compte de la fourchette haute, c'est comme si tous les quatre jours un Erika coulait. Le naufrage du pétrolier au large des côtes françaises en 1999, avait souillé 400 km de côtes et mazouté environ 150.000 oiseaux. Quelque 20.000 tonnes de brut s'en étaient échappées.

La plateforme Deepwater Horizon, qu'exploitait BP à 80 km des côtes américaines, a coulé il y a sept semaines provoquant la pire marée noire jamais vue aux Etats-Unis.

L'évaluation des autorités américaines a été réalisée avant la pose le 3 juin d'un entonnoir destiné à contenir le brut sortant du puits situé à 1.500 m de profondeur.

BP récupère actuellement 15.000 barils de brut par jour grâce à cet entonnoir, et celui-ci est transporté à bord d'un navire en surface. La capacité maximale de récupération est de 28.000 barils par jour, mais le groupe espère la porter à entre 40.000 et 50.000 barils en envoyant de nouveaux navires sur place.

Cette marée noire commence aussi à polluer les relations diplomatiques américano-britanniques. Barack Obama a violemment critiqué cette semaine le géant pétrolier, provoquant une levée de boucliers au Royaume-Uni.

Le nouveau Premier ministre britannique David Cameron, qui se vante de cultiver avec les Etats-Unis une "relation spéciale", a dû intervenir, indiquant qu'il évoquerait la marée noire au cours d'une conversation téléphonique avec Barack Obama ce week-end.

Il s'est entretenu vendredi après-midi au téléphone avec le président de BP Carl-Henric Svanberg, lui disant qu'il était "inquiet" de la pollution et que BP devait rester "financièrement solide".

Les dividendes du groupe représentent une manne pour des millions de retraités britanniques actionnaires du groupe, qui a déjà perdu près de 50% de sa valeur en Bourse.

La Maison Blanche a confirmé vendredi que Barack Obama rencontrerait mercredi M. Svanberg, convoqué à une réunion sur la marée noire.

Le Point- 12/06/10

17:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Le futur roi d'Angleterre?

Prince-Charles-Angleterre-Islam.jpg
10/06/2010
OXFORD–
Devant une assemblée d’étudiants au Centre d’études islamiques d’Oxford (OCIS), le prince Charles, l’héritier du Trône anglais, vient d’appeler la communauté internationale à adopter les « principes spirituels » de l’islam.
Le Prince Charles, qui sera à la tête de l’Eglise anglicane à la mort de la reine Elizabeth II, a déclaré que la destruction du monde par l’homme était contraire aux préceptes de toutes les religions mais particulièrement à ceux de l’islam.

Déjà, lors de deux discours officiels, en 1993 et en 1996, le Prince de Galles avait rendu un vibrant hommage à l’islam, en prônant une plus étroite collaboration entre la civilisation musulmane et l’Europe. Parrain de l’OCIS, la nouvelle déclaration de l’héritier du trône d’Angleterre en faveur du monde musulman relance la polémique de sa possible conversion musulmane, dans un pays en proie à une vive islamisation de son quotidien.


NOVOpress 

01:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

"La libération approche" par Michel Geoffroy

Réjouissez-vous, mes frères européens ! L’heure de la délivrance approche !

Car le Système que l’on vous a imposé est en train d’imploser.

Vos parents avaient préféré les tables en Formica à la défense de l’œuvre coloniale ou à l’indépendance de l’Europe. On vous a demandé ensuite d’échanger vos libertés collectives, c’est-à-dire votre souveraineté, contre la perspective de l’abondance matérielle individuelle, contre des téléphones portables et des supermarchés bien garnis.
On vous a demandé de rejeter et de mépriser vos traditions, votre histoire et votre identité au nom de la modernité et de vous repentir d’être européens.
On vous a demandé d’accueillir l’immigration au nom des droits de l’homme. Vous vous êtes soumis au règne de l’individu roi au nom de la liberté et vous êtes sortis de l’Histoire, que d’autres faisaient à votre place.

Mais aujourd’hui ce pacte est rompu : vous avez perdu non seulement vos libertés collectives mais vous perdez aussi vos libertés individuelles chaque jour un peu plus, comme la liberté d’expression, par exemple. Et à la place de l’abondance individuelle, vous connaissez maintenant la pauvreté, le chômage, la récession, la discrimination, le retour des inégalités sociales, le déclassement pour vous et, plus encore, pour vos enfants.

Mais réjouissez-vous, mes frères européens, cela ne durera pas car ce Système est en train d’imploser.

Le Système est en train d’imploser parce que l’économie, dérégulée à l’échelle mondiale au nom du dogme libre-échangiste, échappe désormais à tout contrôle humain et parce que les Etats européens ont abandonné, avec la préférence nationale ou communautaire, les moyens de vous protéger.

Le Système implose sous le poids des dettes publiques, parce que les entreprises mondiales ont reporté sur les finances des Etats les charges sociales induites par le chômage qu’elles ont provoqué en délocalisant et en réclamant la suppression des frontières économiques. Elles ont aussi reporté sur les finances publiques le coût croissant de l’immigration, cette immigration qu’elles ont encouragé car elle leur a permis de baisser vos salaires et de faire des bénéfices.

Le Système implose parce que la dénatalité européenne autochtone, encouragée par ceux qui ont prétendu libérer la femme par le travail salarié, ne permet plus d’assurer la continuité des régimes sociaux.

Le Système implose parce que les gouvernements européens ne sont plus capables de garantir les fonctions normalement dévolues aux Etats : ni la sécurité intérieure, ni la protection des frontières, ni la justice, ni l’égalité en droit des citoyens, ni la prospérité. Impuissants, ils ont perdu toute légitimité autre que formelle. C’est pourquoi ils sont devenus instables.

Le Système implose parce que l’utopie égalitaire et matérialiste sur laquelle il repose est destructrice de toute civilisation.

Le Système implose parce que le voile médiatique qui voulait vous cacher la réalité est en train de se déchirer.

Les images de convenance au service des puissances d’argent que l’on vous oblige à regarder chaque jour ne parviennent plus à cacher l’ampleur du chaos dans lequel on vous a précipités : les émeutes ethniques, l’islamisation, le chômage, la violence, la pauvreté, l’effondrement des institutions publiques, une Europe de vieillards, nos soldats en guerre.

Vous comprenez que l’on vous a trompés pour mieux vous soumettre à la loi de l’argent et vous transformer en atomes sociaux, en consommateurs drogués et en ressource humaine docile.

Mes frères européens, réjouissez-vous ! Car même si la délivrance sera douloureuse, elle sera rapide puisque la décadence du Système est profonde.

Le Système implose et c’est une bonne nouvelle. Car un cycle historique s’achève : celui de la dormition des Européens.

Michel Geoffroy
03/06/2010

Polémia - 08 juin 2010

01:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Le père de Dylan condamé à trois ans ferme et emprisonné

Franck Sauvé bourreau dylan.jpg
Franck Sauvé, le bourreau de Dylan, à côté de son avocat Christophe Bringer

RODEZ — Le procès des parents de Dylan, jugés pour avoir maltraité leur enfant, a débouché sur une condamnation à trois ans de prison ferme pour le père (plus un an avec sursis) qui retourne en prison, et à 18 mois ferme pour la mère (et 18 mois avec sursis) qui reste en liberté.

Le tribunal correctionnel de Rodez a rendu une décision un peu plus clémente pour le père, Franck Sauvé, que la réquisition du procureur Manuella Garnier qui réclamait cinq ans de prison, dont un avec sursis, contre le maçon de 43 ans pour violences habituelles et abandon matériel et moral.

Il a épargné aux parents la "déchéance de l'autorité parentale" réclamée par Mme Garnier qui leur aurait interdit à tout jamais de revoir leurs enfants placés en famille d'accueil: Dylan, âgé de neuf ans, et son petit frère Mathias, deux ans et demi.

La mère, Stéphanie, 36 ans, était poursuivie pour abandon matériel et moral en raison de l'absence de suivi médical de l'enfant et de sa non-scolarisation, et pour non empêchement des violences.

"Mon papa, il me tape, à coups de poing, de pied, de fessées": si Dylan, aujourd'hui âgé de neuf ans, était absent au procès de ses parents, le président du tribunal correctionnel, Jean-Marc Anselmi, avait soulevé l'émotion en lisant pendant les débats la déposition de Dylan devant la police.

"Il boit, il me traite de bon à rien (...) On m'enferme dans ma chambre avec le verrou (...) Toutes les nuits, je fais pipi au lit car il n'y a pas de toilettes", déclarait l'enfant.

Parce qu'il était agité, Dylan aurait été battu régulièrement sans que sa mère ne s'y oppose, jusqu'à l'intervention de la police en mars 2009 sur signalement des services sociaux.

Celui qui a été décrit comme l'enfant martyr de Millau vivait dans une chambre sordide, verrouillée de l'extérieur la nuit, et n'avait pour tout meuble qu'un matelas imbibé d'urine. Il était privé de soins médicaux et n'était pas scolarisé.

Dylan vit désormais en famille d'accueil. "Ses troubles s'atténuent" et une "normalisation" est envisageable dans les trois ans, selon les experts.

"Il est heureux d'aller à l'école, deux jours par semaine, avide d'apprendre mais, quand on évoque le procès, il se recroqueville, disparaît sous la table et, dans sa famille d'accueil, il n'est pas question que l'on ferme la porte de sa chambre", a souligné Me Myriam Plainecassagne avocate de l'association qui représente l'enfant l'ADAVEM qui a obtenu 3.000 euros de provision sur indemnisation pour lui.

Les parents, aujourd'hui séparés, ont reconnu leur responsabilité. Elle leur avait valu un an de détention préventive pour le père et plus de quatre mois pour la mère.

"Avec le recul je comprends qu'on a créé une prison, je le regrette haut et fort", a dit Stéphanie, la mère, dont la passivité a été mise en évidence par l'enquête.

Dans sa plaidoirie, son défenseur Me Jérôme Alirol avait mis en cause les lenteurs des services sociaux à réagir et avait demandé que sa cliente "ne soit pas condamnée à plus de six mois ferme" pour ne pas retourner en prison.

Son confrère Me Christophe Bringer, avocat du père, avait souligné que ce couple "n'était ni pervers, ni sadique", seulement des gens "dépassés" du fait de leur "leur misère sociale et intellectuelle", face à l'hyperactivité de l'enfant.

Me Bringer a estimé que le tribunal "a en partie entendu ses arguments et pris en considération que ce couple devait avoir quelques circonstances atténuantes".

La grand-mère maternelle de Dylan a été condamnée à un an de prison avec sursis et trois ans de privation des droits civiques et un voisin a été condamné à six mois avec sursis pour non assistance à personne en danger.

AFP. 11 juin 2010

01:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Jirinovski: le soutien russe aux sanctions contre l'Iran est une erreur

Le Parti libéral démocrate russe (LDPR) estime que le soutien accordé par Moscou aux sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU visant l'Iran est une erreur, a annoncé vendredi aux journalistes le leader du LDPR Vladimir Jirinovski.

"L'introduction de nouvelles sanctions a gâché les relations entre la République islamique d'Iran et notre pays", a-t-il indiqué avant d'ajouter qu'au lendemain de l'adoption de nouvelles sanctions des manifestations de protestation ont éclaté à Téhéran.

"Nous avons simplement levé notre main pour voter "pour" et maintenant des millions scandent "mort à la Russie", a souligné l'homme politique.

"Qu'ont fait les Américains? Ils nous ont radiés de la liste des amis de l'Iran, et maintenant ils réorientent ce pays vers eux", a-t-il ajouté.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi par 12 voix pour, deux contre et une abstention une résolution imposant un quatrième train de sanctions contre l'Iran. Ce document, dont le texte reprend et élargit le champ des sanctions décrétées auparavant, a été rédigé par les Etats-Unis et amendé par les Six médiateurs pour le dossier nucléaire iranien (Russie, USA, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne).

RIA Novosti - 11 juin 2010

00:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

11/06/2010

Plusieurs dizaines de milliers d'Israéliens à la Gay Pride annuelle de Tel Aviv

Gay pride à Tel aviv.jpg
La Gay Pride est organisée par la municipalité depuis 1988

Sous une chaleur torride, drag queens, militants des droits civiques, homosexuels des deux sexes aux tenues provocantes et hétéros venus en couple ou en famille ont marché dans les rues de la cité balnéaire en agitant des drapeaux aux couleurs de l'arc-en-ciel et d'Israël au son de la dance musique.

Selon les médias israéliens, environ 100.000 personnes ont pris part au défilé, un record d'affluence pour cet événement dont la devise cette année était le verset biblique "tu aimeras ton prochain comme toi-même".

"L'acceptation de la différence fait notre force", a déclaré, lors d'une prise de parole au début de la manifestation, la chef du parti Kadima (centriste, opposition), Tzipi Livni.

L'Express - 11 juin 2010

23:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)