Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1442

  • Meurtre de Toulouse: Fatima, 70 ans , a été tuée de 389 coups de couteau

    toulouse_10.jpg

    Cité Empalot à Toulouse

    Malgré ses cris, aucun voisin n'est venu à son secours ni n'a appelé la police

    Son corps portait les traces de plus de trois cents coups de couteau lorsqu’une voisine a découvert dimanche matin le cadavre de Fatima Amine, 70 ans, une retraitée d’origine marocaine, dans son petit appartement de Toulouse (Haute-Garonne). Elle a subi des sévices effroyables. Son bourreau, un voisin, Samir, 33 ans, a été arrêté et mis en examen hier pour « homicide volontaire précédé ou suivi d’actes de torture et de barbarie » et de « tentative d’extorsion de fonds ».

    Il a été écroué. Fatima Amine vivait modestement d’une maigre retraite d’à peine 600 € dans cette tour de la cité Empalot, un quartier populaire de la Ville .

     

    Le calvaire de la vieille dame aurait duré plusieurs heures, samedi soir. Samir, qui vivait seul au treizième étage, descendait souvent au domicile de Fatima, quatre étages plus bas. Elle offrait généreusement un thé ou un café à ceux qui frappaient à sa porte. Vers 22 heures, selon le scénario décrit par l’auteur présumé du meurtre, il aurait demandé de l’argent à Fatima pour acheter des cigarettes. Cependant, Samir a pris un plaisir sadique à torturer la victime, piquée à l’arme blanche à d’innombrables reprises par son meurtrier. « Il voulait obtenir des renseignements dans une intention crapuleuse », indique Michel Valet, le procureur de Toulouse, peu loquace sur les motivations du jeune homme.

    Le suspect est décrit comme un marginal

    « Je le croisais souvent dans l’ascenseur. Il ne disait jamais bonjour. L’air toujours bizarre », confie un habitant de l’immeuble. « Hier dans la tour, il se racontait que la victime aurait conseillé à une amie du meurtrier de s’éloigner de cet homme », renchérit une autre voisine. Une hypothèse qui accrédite l’acharnement déployé par l’agresseur sur sa victime. Samir, aux dires des résidents, était très assidu auprès des femmes de la résidence et recevait souvent chez lui.

    Ce n’est que vers 5h30 le dimanche matin que Samir aurait abandonné Fatima. Il est remonté alors chez lui, où il a bien pris soin de changer de vêtements pour ne pas apparaître taché de sang. Puis, un peu plus tard dans la matinée, il a signalé à d’autres voisins qu’il s’était sans doute passé quelque chose de grave au 9e étage. Samir, décrit comme un marginal consommant alcool et médicaments à haute dose, a été très vite confondu par les enquêteurs de la sûreté avant de reconnaître les faits sans pour autant les expliquer.

    Le Parisien - 05/01/11

     

     

     

     

  • VIDEO - Forum: la place des Musulmans à Marseille

    http://www.lcm.fr/fr/programmes/date-20110104/id-204880-forum

  • Invités : Nasséra Benmarnia, directrice de l'union des familles musulmanes, Mossa Fili Koité, responsable de la mosquée Bilal à St Charles, Stéphane Ravier, élu FN, et Maurad Goual, élu divers droite.
  • A voir et à écouter!

    Le 4 janvier 2011

  • Qui est-ce? 135

    135 - Qui est-ce.jpg

    135

  • Israël/gaz: le Liban fait appel à l'ONU

    Le Liban a invité le secrétaire général des Nations unies à s'assurer que les projets israéliens d'exploitation gazière en Méditerranée n'affectent pas ses propres réserves, rapporte aujourd'hui l'Agence de presse nationale.

    Ali al Chami, chef de la diplomatie, lui a adressé une lettre pour lui demander de "déployer tous les efforts possibles pour empêcher Israël d'exploiter les ressources maritimes en hydrocarbures qui se trouvent à l'intérieur de sa zone économique exclusive", précise-t-elle.

    L'américain Noble Energy et ses partenaires israéliens ont annoncé mercredi que le gisement offshore "Léviathan" était la plus importante découverte mondiale de gaz naturel en eau profonde de ces dix dernières années. Le gisement, situé à 130 kilomètres au large du port d'Haïfa, recèle environ 450 milliards de mètres cubes de gaz.

    Le Liban se dit également à la tête d'importantes réserves, révélées par de récentes campagnes de prospection sismique effectuées dans sa zone économique exclusive.

    La délimitation de ces espaces maritimes où un État côtier dispose de droits souverains suppose d'ordinaire l'ouverture de négociations qui semblent exclues entre Israël et le Liban.  Dans sa lettre à Ban Ki-moon, le ministre des Affaires étrangères invoque "le droit du Liban à exploiter pleinement ses ressources en hydrocarbures qui se trouvent dans sa zone économique exclusive".  "Toute exploitation israélienne de ces ressources constituerait une violation flagrante de ses droits et une atteinte à la souveraineté libanaise", ajoute-t-il.

    Le Figaro - 04/01/11

  • PPDA accusé de plagiat

    819807_ppda.jpg

    Trois exemples flagrants de plagiat: http://www.lexpress.fr/culture/livre/trois-exemples-du-plagiat-de-ppda_949665.html

     

    Patrick Poivre d'Arvor, présentateur du JT de TF1 pendant 21 ans, et dont la réputation avait été écornée par une fausse interview de en 1991, est soupçonné d'avoir plagié, dans sa biographie de l'écrivain américain , près de cent pages d'un livre publié en1985 aux Etats-Unis. Le journaliste-écrivain juge ce soupçon «très désobligeant»

    Dans «Hemingway, la vie jusqu'à l'excès», à paraître le 19 janvier chez Arthaud, PPDA aurait repris selon l'Express.fr «des dizaines et des dizaines de paragraphes s'apparentant à des copier-coller, souvent grossièrement maquillés par des inversions de phrases ou l'usage effréné de synonymes», de la biographie signée par l'Américain Peter Griffin, aujourd'hui décédé.

    L'hebdomadaire publie en regard sur son site plusieurs extraits similaires des deux ouvrages.

     Le plus troublant, poursuit «L'Express», «est que la structure même des deux biographies, les enchaînements, les incises sur la grande Histoire (l'évolution du front italien, en 1917, par exemple), les descriptions de paysages (où les différentes essences d'arbres sont citées dans le même ordre) ou encore les extraits de correspondance retenus coïncident parfaitement».

    «Une version provisoire», selon l'éditeur

    Sollicité par l'AFP, le journaliste n'était pas joignable mardi. Assaillies par les médias, les éditions Arthaud ont publié un communiqué dans lequel elles «tiennent à préciser que le texte imprimé, diffusé par erreur à la presse en décembre, était une version de travail provisoire. Elle ne correspond pas à la version définitive validée par l'auteur». L'éditeur ajoute présenter ses «excuses à l'auteur ainsi qu'aux journalistes destinataires de l'ouvrage».

    Mais quelque 20 000 exemplaires de cette grosse biographie «à l'américaine» d'Hemingway, publiée à l'occasion du cinquantenaire de la mort de l'écrivain, ont déjà été imprimés par Arthaud.

    PPDA est un auteur prolixe : il a publié en 2010 un roman, cosigné deux essais, réuni huit anthologies, rédigé six préfaces, et présente notamment une émission hebdomadaire sur France 5. La biographie de Peter Griffin était parue aux Etats-Unis en 1985, aux éditions Oxford University Press. Elle a été traduite en France, chez Gallimard, en 1989 et reste aujourd'hui quasiment introuvable en librairie.

    «Attention, c'est trop grave de lancer ce type d'accusation sans connaître le contexte et sans avoir la version définitive du livre de PPDA et la traduction de Griffin sous les yeux. Cela pourrait ressembler à un règlement de compte», estime le service juridique de Gallimard. «C'est un sacré travail de retrouver des passages soupçonnés d'être copiés dans deux gros pavés de plus de 400 pages, surtout pour une biographie», ajoute-t-on.

    PPDA trouve ce soupçon «très désobligeant»

    Contacté par «L'Express», Patrick Poivre d'Arvor assure avoir passé un an et demi à écrire ce livre et dit trouver «très désobligeant» ce soupçon de plagiat. «Je me suis naturellement documenté auprès des nombreuses biographies existantes, au nombre desquelles celle de Griffin me semble la meilleure sur le jeune Hemingway. Mais je n'allais pas lui réinventer une vie !», se défend-il. Le propre fils d'Hemingway, Jack, avait jugé la biographie de Peter Griffin comme la plus juste jamais réalisée sur le «Big Ernest».

    «Les plagiats ne sont pas rares dans l'édition mais beaucoup d'entre eux sont étouffés, souvent grâce à des accords financiers avec l'auteur pillé. Particulièrement quand le plagiaire est une personnalité très médiatisée», relève un éditeur souhaitant conserver l'anonymat. «Si PPDA présentait encore le journal de 20 heures, l'histoire ne serait jamais sortie», affirme-t-il, ajoutant que la propriété intellectuelle est mieux défendue aux Etats-Unis qu'en France.

    Le Parisien- 04/01/11

     

     

  • Perspectives 2011 - Marine Le Pen


    Perpectives 2011 Marine Le Pen front national fn jean marie
    envoyé par polecom. - L'actualité du moment en vidéo.

     04/01/11

  • Montpellier: deux crimes atroces en deux jours, le Front national exige des mesures d'urgence

    FranceJamet1.jpg

    France Jamet

    Communiqué de presse de France Jamet, Présidente du groupe Front National au Conseil régional du Languedoc Roussillon

    Le Languedoc-Roussillon, 1re région de France touchée par la violence, la délinquance et l’insécurité en 2010, semble partie pour persister dans ce triste record pour cette nouvelle année. Dès le 3 janvier 2011, à Montpellier : deux crimes atroces ont déjà été perpétrés en deux jours.

    C’est d’abord au matin du nouvel an, dans le quartier du Plan des Quatre-Seigneurs à Montpellier, qu’une lycéenne de 17 ans a été violée puis tuée sous les coups répétés de son bourreau. Le calvaire d’une extrême violence et d’une rare sauvagerie infligé à cette jeune fille a duré plusieurs heures et provoque aujourd’hui à juste titre l’émoi, la colère et l’indignation de toute la population.
    Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, a eu pourtant l’audace de déclarer que « le réveillon du nouvel an [s’était] déroulé dans le calme ».

    Alors que le nombre des voitures incendiées aurait diminué (selon le même Ministre de l’Intérieur qui refuse pourtant de communiquer tout chiffre)… il apparaît clairement que la délinquance s’oriente désormais irrémédiablement et dramatiquement sur les personnes et ce de façon de plus en plus violente !

    Ainsi, dans la nuit de dimanche à lundi, à Montpellier, « tout près du quartier sensible du Petit-Bard », c’est un étudiant de 24 ans qui a été poignardé par un voleur. Il avait tenté, avec son père qui a été gravement blessé, d’interpeller un individu qui forçait la portière d’une voiture sur le parking de leur immeuble, comme cela avait été fait, la semaine d’avant, sur leur propre véhicule. C’est en portant secours à son père qui venait de s’effondrer, poignardé par l’agresseur, que Pierre Hibon de Frohen, étudiant en master d’histoire, sans armes, a été lardé au visage puis transpercé au cœur. Le meurtrier s’est réfugié dans le quartier du Petit-Bard.

    A ce jour, l’agresseur, un homme jeune, a priori nord-africain, portant un vêtement sombre à capuche, est toujours en liberté.

     

    Non, Messieurs Sarkozy et autres Hortefeux, la violence, à Montpellier comme dans le reste du pays, n’est pas un vague sentiment qui porte le dernier sondage sur le « moral » des Français au plus bas dans le monde. C’est une réalité quotidienne, de plus en plus violente, pénible, douloureuse et insupportable que subissent nos compatriotes. Et ils n’en peuvent plus de vivre dans un pays où les droits des victimes sont niés alors que le nombre des crimes et délits explose.

    Face à ce déferlement de violence gratuite, et au nom des droits des victimes, le Front National réclame :

    • Une augmentation des effectifs et des moyens accordés aux forces de l’ordre ;
    • Une stricte application des lois existantes afin de décourager les criminels ;
    • Le rétablissement de la peine de mort pour les crimes les plus graves ;
    • La fin de la suspicion qui pèse sur les forces de l’ordre lorsqu’elles font usage de la force, en créant une présomption de légitime défense ;
    • Le rétablissement de la double peine afin de protéger notre population des délinquants et criminels étrangers ;
    • La fin de l’impunité des voyous et le démantèlement des zones de non-droit ;
    • L’inversion des flux migratoires et le retour au pays d’une population étrangère qui ne respectent pas les lois, les us et les coutumes de la République Française.

     

    France Jamet, Présidente du Groupe FN au Conseil régional du Languedoc-Roussillon, en son nom personnel et au nom du Front National, présente ses condoléances affligées et révoltées aux familles des deux victimes ainsi qu’à leurs proches. Elle demande aux autorités que les assassins soient pour le moins enfermés au plus vite à perpétuité derrière de solides barreaux pour ne plus revivre de tels instants aussi ignobles. Plus jamais ça !

    Nations Presse Info - 04/01/11

  • La Grèce apporte la preuve d'une navigation humaine il y a plus de 130.000 ans

    photo_1294065184650-1-0 Port Crète.jpg

    Port de Chania en Crète - (Cliquez sur la photo)

    Des recherches archéologiques menées en Crète, dans le sud de la Grèce, ont livré la première preuve au monde que les ancêtres de l'homme ont pris la mer il y a plus de 130.000 ans, a annoncé lundi le ministère grec de la Culture.

    Ces trouvailles, qui attestent pour la première fois d'une installation d'hominidés sur l'île avant le néolithique (7.000 - 3.000 ans avant JC), apportent aussi "la plus ancienne preuve de navigation au monde", selon le communiqué.

    Les outils, des "haches", ont été trouvés près de vestiges de "plate-formes marines remontant à au moins 130.000 ans ce qui apporte la preuve de voyages marins en Méditerranée des dizaines de milliers d'années plus tôt que ce que nos connaissances établissaient jusque là", a relevé le ministère.

    Ces découvertes, faites près de la très touristique plage de Prévéli, "modifient aussi l'estimation des capacités cognitives des premières espèces humaines", les outils retrouvés renvoyant à des populations d'"homo erectus et homo heidelbergensis", ajoute le communiqué.

    Selon leurs directeurs, l'américain Thomas Strasser et la grecque Eléni Panagopoulou, ces fouilles jettent une nouvelle lumière sur l'histoire "de la colonisation de l'Europe par des hominidés venus d'Afrique", jusque-là considérée comme s'étant faite à pied.

    "L'approche d'un peuplement de l'Europe seulement par la terre doit clairement être repensée (...) il y a peut-être eu des routes maritimes empruntées par des navigateurs sur de longues distances" écrivent ces chercheurs dans un article publié par Hespéria, le bulletin de l'Ecole américaine d'archéologie d'Athènes (consultable sur le site www.ascsa.edu.gr).

    Ils relèvent par contre ne pas pouvoir en l'état déterminer d'où venaient les hôtes paléolithiques de Crète, "une origine africaine ou proche-orientale étant aussi probable qu'une provenance d'Anatolie ou de Grèce continentale".

    AFP. 04/01/11

  • 133 - BRAVO, Orion!

    133 - Jack LONDON - (1876-1916) - Ecrivain américain 

     Ici en photo à l'âge de neuf ans

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_London

    250px-JackLondon02.jpg

    En 1900

    Félicitations à l'unique gagnante!

    Merci à tous ceux qui ont joué!

    Le jeu continue!

     

     

     

  • Bruno Gollnisch: le petit bout de la lorgnette

    bruno_gollnisch.jpg

    L’attentat  revendiqué par des fous d’Allah et qui a  fait 21 morts devant une église copte d’Alexandrie  la nuit du Nouvel An, a été condamnée quasi unanimement, y compris par de nombreuses autorités religieuses mahométanes. Un nouveau drame qui souligne la terrible dégradation des conditions d’existence des minorités chrétiennes en Orient dont nous nous sommes faits l’écho sur ce blog. Et qui témoigne plus largement  chez nous de l’aveuglement  de la classe politicienne devant les conséquences de l’immigration de peuplement.

    Le site Le salon beige  a jugé avec sévérité   la déclaration officielle de condoléances  du  premier ministre François Fillon, en visite en Egypte,  très convenue et très molle,  qui tranche notamment  avec la réaction beaucoup plus ferme et claire du gouvernement italien. M. Fillon nous a pourtant habitués à de mâles déclarations pourfendant  l’intolérance  et le masque hideux de la haine, mais elles ne visaient pas les actes commis contre les chrétiens…

    Dans un communiqué publié hier,  Le député UMP du Tarn  Bernard Carayon a appelé  « les Français musulmans » à dénoncer les « massacres de masse » dont sont victimes les  chrétiens d’Orient,  à « ne plus offrir leur solidarité silencieuse à ces atrocités ».  

    « Puisque les organisations musulmanes de France professent un islam modéré, qu’elles le prouvent et ne se contentent pas de communiqués de presse émus et courtois: qu’elles manifestent en masse contre la violence intégriste de leurs coreligionnaires ».

     « Les Français musulmans ne peuvent plus offrir leur solidarité silencieuse à ces atrocités. Ils doivent exhorter les musulmans du monde entier à la même tolérance que celle dont ils bénéficient en France ! », souligne M. Carayon.

    Petite question à  cet élu UMP : quelle conclusion tirera-t-il de l’absence de « manifestations de masse »  des « organisations musulmanes » en France pour condamner ce nouvel attentat ? 

    Et quelle conclusion tire-t-il d’ores et déjà de la folle politique d’immigration menée par ses amis politiques depuis 1976 et qui ne s’est pas démentie depuis ? M. Carayon n’a jamais dénoncé la poursuite des flux migratoires à haut débit et à des niveaux inégalés depuis 2007…Toujours cette même hémiplégie intellectuelle qui règne à l’UMP, où même les plus « audacieux » s’interdisent de pousser leur raisonnement  jusqu’au bout, préférant s’arrêter aux conséquences plutôt qu’aux causes.

    Comme le relève René Marchand dans Sed Contra « les Musulmans qui conduisent la guerre contre nous aujourd’hui ne font que se conformer à leurs devoirs sacrés et à leur tradition. Ce sont des hommes pieux et légalistes, fiers de leur appartenance. Nous ne les convaincrons pas de changer. Eux au moins sont fidèles à leurs valeurs… »

     En Europe même affirme-t-il, cette offensive « s’articule sur trois axes » : « l’immigration de masse » , « la réislamisation des  musulmans de culture » et  «la banalisation  de l’islam », le fait de présenter cette religion  « quasiment comme faisant partie de notre culture ». « Ou encore, comme une réalité contre laquelle nous ne pouvons rien.  Comme disent nos élus : Ils sont là, il faut faire avec… Quelle veulerie! Quelle trahison ! »

     «  Il s’agit ni plus ni moins de transformer nos sociétés, par glissements progressifs presque indétectables, en sociétés pluriculturelles, plurijuridiques, pluriconfessionnelles. Cela s’appelle la libanisation. Et la libanisation se traduit immanquablement par la guerre civile permanente. »

     Comme le rappelait Bruno Gollnisch lors de sa conférence de presse tenue  en marge de sa réunion publique   à Lyon le 16 décembre, « quand on prend la question de l’islam  par le petit bout de la lorgnette, c’est-à-dire la liberté du culte, eh bien ! on se plante complètement ! »

     « Il y a trop d’immigration africaine et musulmane en France. C’est ça le problème. Si vous faites venir les gens, bien sûr ils demanderont à pratiquer leur religion, et plus progressivement, comme c’est une colonisation de peuplement, ils imposeront leur mœurs, leurs pratiques, leurs coutumes au voisinage. C’est ce qui se passe ! » .

    http://www.gollnisch.com/2011/01/03/%c2%ab-le-petit-bout-de-la-lorgnette-%c2%bb/

    03/01/11

     

  • Un député UMP appelle les "Français musulmans" ...

    Le député UMP Bernard Carayon a appelé dimanche "les Français musulmans" à dénoncer les "massacres de masse" contre les chrétiens d'Orient et à "ne plus offrir leur solidarité silencieuse à ces atrocités", au lendemain de l'attentat d'Alexandrie (Egypte).

    "Au nom de l'islam, des "soldats de Dieu" organisent le massacre à petit feu des chrétiens d'Orient. Puisque les organisations musulmanes de France professent un islam modéré, qu'elles le prouvent et ne se contentent pas de communiqués de presse émus et courtois: qu'elles manifestent en masse contre la violence intégriste de leurs coreligionnaires", ajoute-t-il.

    "Les Français musulmans ne peuvent plus offrir leur solidarité silencieuse à ces atrocités. Ils doivent exhorter les musulmans du monde entier à la même tolérance que celle dont ils bénéficient en France !", souligne M. Carayon.

    AFP. 02/01/11

  • Valérie Hoffenberg: "La France veut jouer un rôle dans la reprise des négociations"

    hoffenbergbisgg.jpg

    Valérie Hoffenberg

    La représentante spéciale de la France pour le processus de paix au Proche-Orient, Valérie Hoffenberg, a déclaré dimanche 2 janvier 2011 qu'Israël et les Palestiniens «ont compris que la France avait sa place dans le processus politique. Il y a un rééquilibre de la politique française et malgré de réelles difficultés, nous avons prouvé que nous pouvions apporter notre aide».
     
    « On ne reconnaît pas suffisamment le rôle de l'Europe et de la France dans l'amélioration de la situation. La France participe à la construction de l'économie palestinienne et veut jouer un rôle dans la reprise des négociations », a-t-elle déploré.
     
    Photo : D.R.
     
    Source : Europe 1 
    CRIF - 03/01/11

    Communiqué de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS)

    Une partialité inacceptable

    C’est avec une certaine stupéfaction que nous apprenons la nomination par le président Nicolas Sarkozy de Valérie Hoffenberg, directrice de l’ « American Jewish Committee -France », comme « représentante spéciale de la France pour la dimension économique, culturelle, commerciale, éducative et environnementale du processus de paix au Proche-Orient. »

    Curieuse conception de « l’équilibre » que de nommer pour une telle mission la directrice d’une organisation qui est partie prenante dans le conflit israélo-palestinien.

    Curieuse conception, lorsque l’organisation en question se targue, en effet, d’être engagée côté de la puissance occupante, et se félicite de mobiliser pour « soutenir l’Etat d’Israël » ajoutant qu’il s’agit de le soutenir « dans sa volonté de vivre en paix et en sécurité avec ses voisins », alors même que Tel-Aviv poursuit l’occupation des territoires palestiniens, poursuit leur colonisation, se moque du droit international, bafoue les droits humains les plus élémentaires, refuse tout projet de paix fondé sur le droit international, rejette les propositions de paix arabes, et ne projette que la guerre contre ceux qui refusent de se plier à sa domination coloniale.

    Curieuse ambition pour la France que d’associer la représentante en France d’une organisation américaine « aux discussions avec nos partenaires, en particulier les Etats-Unis et l’Union européenne »

    Afficher un tel choix aujourd’hui pour la France relève de la trahison des principes qui ont présidé depuis le général De Gaulle à la politique étrangère française au Proche-Orient.

    La défense d’une paix sans cesse ajournée parce que Tel-Aviv refuse le droit international mérite mieux que ces petits jeux de palais marqués d’un tropisme dévastateur.

    La France a le devoir et la possibilité de s’engager réellement en faveur de la paix. C’est-à-dire en faisant pression sur les dirigeants de Tel-Aviv pour mettre un terme à l’occupation.

     Contrairement à ce qu’affirme Nicolas Sarkozy, un "projet économique" à Bethléem comme prétend le défendre Valérie Hoffenberg n’est pas un projet de développement tant que Bethléem demeure sous le joug de l’occupation militaire israélienne, tant que Bethléem demeure soumise à la construction d’un réseau de murs d’apartheid israéliens, tant que sa jeunesse demeure soumise aux check-points, à la prison, à l’absence de perspective d’indépendance. Tant que la Palestine n’est pas libre et indépendante et son peuple en mesure d’exercer son droit à l’auto-détermination.

    Un retour moderne à une politique digne et efficace de la France suppose que notre pays s’attaque à la politique israélienne illégale qui dure depuis trop d’années, elle suppose une volonté de promouvoir le droit, et l’égalité des droits entre nations. La France doit s’engager pour la paix, pas pour de faux-semblants, complices de l’occupation ni, comme l’a dit le président Sarkozy lors de la Conférence des ambassadeurs, en laissant seuls, face à face, les deux protagonistes.

    AFPS - Paris, le 30 août 2009.

  • Narbonne: le projet de mosquée avance!

    narbonne.jpg

    Narbonne  - (Cliquez sur la photo)

    Si Narbonne est un carrefour sur le plan géographique, elle l'est aussi sur un plan culturel et religieux. La ville accueille de nombreuses communautés religieuses et autant de lieux de culte, ainsi le temple protestant, la synagogue juive, les églises issues du tronc protestant, comme l'église évangélique, l'église adventiste, un temps l'église apostolique, sans oublier les Témoins de Jéhova, mais les musulmans ne disposaient pas jusqu'ici de lieu de réunion digne de ce nom. Comme dans de nombreuses autres villes Française, cette carence qui est de nature à favoriser ce qu'on a pu qualifier l'»Islam des caves» aura bientôt disparu.

    En effet le projet de construction d'une nouvelle mosquée à Narbonne est appelé des vœux des membres de la communauté musulmane de la ville, mais comme les différentes communautés musulmanes n'ont pas réussi à s'entendre pour le choix d'un lieu, le projet a pris du retard. Finalement, la FRAN (Fraternité Narbonnaise), association créée pour porter le projet et fédérer les musulmans, s'est instituée porte parole de la communauté.

    Une superficie de 5 à 10000 mètres carrés est souhaitée, le projet devra donc se faire en extérieur. La communauté musulmane, par la voix de la Fran, a porté son choix sur le site de l'ancienne distillerie de Sainte-Louise, route de Cuxac, en premier lieu, puis l'ancienne pépinière de la Mayral (mais là il semblerait que le nombre de propriétaires pas d'accord entre eux pose problème) et enfin sur le site de Saint-Crescent près de l'Hélistation. Les services de la Ville étudient la faisablité de ces différents projets dans les lieux choisis, lorsque le choix sera arrêté, le terrain sera loué sous forme de bail emphythéotique avec un loyer fixé par les Domaines. Pour la collecte des fonds les musulmans narbonnais seront sollicités, comme le Conseil régional du culte musulman, ainsi que les consulats d'Algérie, du Maroc, de Tunisie et de Turquie, l'imam sera désigné par la Grande Mosquée de Paris sous l'égide du CRCM et devra parler le français, l'arabe et l'anglais. Un lieu de culte souhaité depuis longtemps et qui se voudra ouvert, est donc en voie de voir le jour.

    La Dépêche -  01/01/11

  • Seine-Saint-Denis: à la sortie du métro il poignarde une jeune femme et tente de la violer

    Il était aux environs de 8h30, samedi matin, quand cette jeune femme, âgée de 20 ans, a été accostée par un homme armé d’un couteau, alors qu’elle sortait de la station de métro Fort-Aubervilliers, à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis.

    La jeune femme venait de passer la soirée avec des amis pour fêter le réveillon du Nouvel An, précise Le Parisien.

    L’individu  lui demande alors de le suivre.

    Comme la jeune femme refuse, il lui donne un coup de couteau dans le flanc droit avant de l’entraîner de force dans un jardin et de tenter de la violer.

    Une jeune victime qui se débat.

    Sin agresseur lui assène alors plusieurs coups de poing au visage avant de lui arracher son pantalon.

    Ce sont les cris de la victime qui alertent un couple de passants.

    « Ils ont mis en fuite l’agresseur et ont aussitôt porté secours à la victime. La jeune femme a été évacuée vers l’hôpital Avicenne à Bobigny. Elle a été légèrement blessée et est traumatisée », indique une source proche de l’enquête.

    L’agresseur est toujours en fuite.

    L’enquête a été confiée au service départemental de police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

    LE  POST - 03/01/11

  • Rambouillet: mobilisation pour retrouver une cavalière disparue

    Une femme de 43 ans est activement recherchée depuis dimanche par d'importants effectifs de gendarmerie dans la forêt de Rambouillet (Yvelines).

    La jeune femme est partie à cheval dimanche après-midi et n'a plus donné signe de vie depuis. Son père a donné l'alerte, dimanche soir. Un hélicoptère a été mobilisé pour survoler une partie du massif forestier, notamment du côté de Magny-les-Hameaux.

     Près d'une centaine de militaires ont également mené plusieurs battues tout au long de la journée de lundi pour retrouver la trace de la cavalière. Son cheval, qui présente des traces de blessures, a été retrouvé ce lundi matin.

    Le Parisien - 03/01/11

  • Qui est-ce? 133

    133 - Qui est-ce.jpg

    133

  • 132: identifié!

    132 - Johannes KEPLER  - (1571-1630) - Célèbre astronome allemand

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Johannes_Kepler

    BRAVO à Abad et à Orion!

    Le jeu continue!

  • Des chiffres sortent: 117 voitures brûlées en Île-de-France dans la nuit de la Saint-Sylvestre

    Brice Hortefeux l'avait annoncé mercredi : aucun chiffre sur le nombre de voitures brûlées le soir de la Saint-Sylvestre ne sera communiqué. Chose dite, chose faite ? Pas tout à fait.

    Selon un bilan arrêté à 6 heures du matin, 117 voitures brûlées ont été comptabilisées en Île-de-France. Un chiffre en baisse par rapport au bilan de l'an dernier à la même heure, indique Europe 1.

    Pour justifier ce silence radio sur le nombre de voitures incendiées, le ministre de l'Intérieur expliquait : "Il ne s'agit pas de cacher mais d'interrompre un concours stupide qui consiste à brûler les voitures des honnêtes gens".

    Sa stratégie a-t-elle fonctionné ?


    Il faudra attendre le courant du mois de janvier pour avoir les chiffres officiels du nombre de voitures brûlées.

    Mais selon LCI, le nombre d'incendies serait en recul en Seine-Saint-Denis, alors que dans le Nord de la France, les services de secours font état d'une recrudescence. "De foyer en foyer, on sent une surenchère dans les incendies", raconte un officier des services de secours du département. On en saura pas plus.

    Les chiffres du nombre d'interpellations, eux, ont été communiqués.

    On fait le point.

    - 501 personnes interpellées en France durant la nuit, contre 405 en 2010 et 288 en 2009. Force est de constater que, malgré le discours : "la nuit de la Saint-Sylvestre a été inhabituellement calme", le nombre d'interpellations ne cesse d'augmenter.

    - 350.000 personnes ont participé aux festivités à Paris, contre 270.000 en 2010 et 550.000 en 2009.

    - 35 personnes ont été interpellées à Paris dès 23 heures.

    "Aucun incident majeur n'a été signalé sur l'ensemble du territoire national", assure un communiqué du ministère de l'Intérieur.

    Pour rappel, près de 54.000 policiers et gendarmes étaient déployés dans toute la France pour assurer la sécurité la nuit de la Saint-Sylvestre. 10.000 policiers, gendarmes, pompiers et personnels rien que pour Paris.

    Le Post - 01/01/11

  • Un élu UMP affirme que plus de 60 voitures ont brûlé dans l'agglomération de Strasbourg

    Prenant le contre-pied du préfet du Bas-Rhin, du maire PS de Strasbourg et du ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, qui ont décidé de ne pas communiquer sur le nombre des véhicules incendiés pendant la nuit de la Saint-Sylvestre, un élu UMP de Strasbourg, Jean-Emmanuel Robert, affirme dans un communiqué que plus de 60 voitures ont brûlé dans l'agglomération.

    Un-elu-UMP-affirme-que-plus-de-60-voitures-ont-brule-dans-l-agglomeration-de-Strasbourg.jpg

    (Cliquez sur la photo)

      "A la fourrière communautaire, alors qu’il existe d’autres lieux de stockage maintenus secrets sur la CUS*, ce sont plus de 60 véhicules incendiés qui étaient entreposés hier matin à 11h00.", affirme le jeune élu dans son communiqué où il s'élève contre l'absence de transparence, rappelant d'ailleurs qu'elle est également critiquée par le PS, à Paris.
    "Sous le manteau, certains acteurs avancent le nombre d’environ 65 véhicules incendiés durant cette seule nuit. Ce n’est pas acceptable !", écrit-il encore.

    "Malheureusement, ces résultats stagnent voire se dégradent depuis 3 ans. Les chiffres de la délinquance sur Strasbourg et la CUS ne nous sont d’ailleurs plus communiqués, ni par la ville ou la CUS, ni par la préfecture. Nous revenons à certains travers qui avaient fait tant de mal dans les années 90 comme la négation de la délinquance, or casser le thermomètre n’a jamais fait baisser la fièvre", écrit encore l'élu UMP, proche de Robert Grossmann, qui siège au conseil municipal de Strasbourg dans l'opposition.

    La veille de la St-Sylvestre, le préfet du Bas-Rhin, Pierre-Etienne Bisch, et le maire PS de Strasbourg, Roland Ries, avaient annoncé que la décision de Brice Hortefeux de ne pas communiquer le nombre de voitures incendiées sera appliquée à Strasbourg qui « connaît d'ailleurs une évolution favorable dans ce domaine depuis plusieurs années », disait leur communiqué.

    L'an dernier, comme chaque année, il y avait eu une guerre des chiffres autour des voitures incendiées ou brûlées dans l'agglomération de Strasbourg. Les DNA du 3 janvier 2010 citaient des chiffres plus ou moins officiels donnant 55 voitures brûlées à Strasbourg, 62 dans l'ensemble de la CUS ; des élus de l'opposition intercommunale, notamment le député Yves Bur (UMP), avaient annoncé le chiffre de 95 voitures brûlées à Strasbourg et 112 à l'échelle de la CUS.

    Il faut savoir que les autorités ont deux manières de comptabiliser les véhicules détruits par les flammes, un "véhicule incendié" est une voiture à laquelle un individu a mis le feu, un "véhicule brûlé" peut avoir été détruit par propagation parce qu'il se trouvait près d'un incendie...

    *Communauté urbaine de Strasbourg

     Ch.B.

    Dernières Nouvelles d'Alsace - 02/01/11

  • Saint-Sylvestre: une quinzaine de voitures brûlées dans le sud-Isère

    vendredi-soir-dans-le-quartier-de-la-villeneuve-le-dl-marc-greiner.jpg

    Vendredi soir dans le quartier de La Villeneuve

    Les autorités iséroises n’ont communiqué aucun chiffre officiel sur les violences urbaines enregistrées dans le sud-Isère. Il était donc très difficile, hier, d’appréhender la réalité précise du phénomène.

    Toutefois, selon les différents témoignages et nos recoupements, une quinzaine de véhicules ont été détruits par des incendies volontaires dans l’agglomération grenobloise, dont trois dans le secteur de La Villeneuve.

     Globalement, le très important dispositif policier mis en place dans les quartiers sensibles a semble-t-il permis de limiter les actes de dégradation, mais sans les annihiler totalement.

    par la rédaction du DL le 02/01/2011

    Le Dauphiné Libéré