Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2016

Selon Marine Le Pen, la participation de Marion Maréchal-Le Pen au « Rendez-vous de Béziers » met l’unité du FN en péril…

 




 
Download PDF

 

Après avoir prononcé la rupture d’avec son père, Marine Le Pen semble s’éloigner également de sa nièce. Selon un membre du Front national cité par Le Canard enchaîné, la présidente du parti se serait agacée devant des proches du fait que Marion Maréchal-Le Pen « n’arrête pas de la jouer perso ».

Voyages en solo et déclarations choc

En cause, les initiatives de sa nièce, notamment plusieurs voyages décidés sans en référer à la direction du FN. Marion Maréchal-Le Pen était en effet à Milan, en Italie, le mois dernier pour remercier ses alliés de la Ligue du Nord après les élections régionales. Elle prévoirait également de se rendre sous peu en Russie, en Syrie et en Israël.

Marine Le Pen goûte également peu les déclarations provocatrices de sa nièce. Lors de son voyage en Italie, cette dernière avait critiqué l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, qui selon elle « ouvre la voie à de nombreuses dérives ». « Je pense notamment à la polygamie », avait précisé la députée du Vaucluse.

Unité du FN en péril

Dernier point de désaccord en date, l’annonce que Marion Maréchal participerait fin mai au « Rendez-vous de Béziers », un rassemblement de personnalités d’extrême droite organisé par le maire de cette ville, Robert Ménard, et auquel devraient être présents Renaud Camus et Eric Zemmour. Une rencontre qui ne plaît pas à Marine Le Pen, en pleine opération pour lisser l’image du Front national. « À cause de Marion, je n’arrive pas à faire l’unité du FN! », se serait exclamée la présidente la semaine dernière.

Marion Maréchal a beau déclarer être un « petit soldat » de Marine Le Pen, sur l’exemple de qui elle serait entrée en politique, le lien semble se briser petit à petit. Selon Le Canard enchaîné, le présidente du Front national aurait fait comprendre à sa nièce que faute de revenir dans les rangs, elle perdrait tout soutien de la tête du parti lors des prochaines élections législatives. La nièce ne semble pas avoir le choix.

NDF

NdB: Ne croyons que la moitié du quart de ce que rapportent les médias...

19:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Derrière l’islamisation rampante de la France, ne pas oublier la fracture raciale

752495-protests-in-baltimore-after-funeral-held-for-baltimore-man-who-died-while-in-police-custody.jpg

A Baltimore (E.U.)

 




23
 
Download PDF

 

Notre communauté de la ré-information patriote, si faible numériquement soit-elle, n’en témoigne pas moins d’un extrême dynamisme. Néanmoins, ce foisonnement d’idées, de livres et d’initiatives émanant de la « réinfosphère », pèche par une insuffisante prise en compte de la fracture raciale de notre pays. On doit cette lacune au fait que la majorité des blogs de la réinfosphère sont animés par des catholiques imprégnés d’universalisme chrétien voyant l’Autre comme un frère et concentrant principalement leur lutte contre l’islam politique. Ainsi, par exemple, le charismatique François Billot de Lochner, directeur du collectif France Audace, ne propose pour résoudre le malaise identitaire, dans son dernier ouvrage Eviter la mort de la France, que le tarissement des flux migratoires, alors même que les naissances extra-européennes sur notre territoire dépasseront dans 10 ans celles des autochtones.

Son site, Liberté Politique, souhaite convertir les musulmans au christianisme afin de les assimiler. Mais ce désir se bloque à plusieurs problèmes concrets. D’une part, il ne s’est jamais vu dans l’Histoire qu’un peuple en train de devenir démographiquement minoritaire puisse intégrer à sa culture et à sa religion des minorités en passe de le dominer par le nombre. D’autre part, si la conversion avait lieu, elle serait minée par des différences identitaires. En effet, l’universalisme des grandes religions planétaires butte systématiquement sur la diversité ethnique qui a tendance à modifier le dogme originel en fonction des spécificités ethno-culturelles. Pour pouvoir divulguer leur foi à l’Humanité, le christianisme et l’islam postulent que les êtres humains sont identiques. Or ce paradigme est faux. Les distinctions culturelles et sociologiques ont pour source des différences biologiques irréfragables.

Exemple chrétien : le dogme de l’incarnation du Christ a été défini non pas à l’aube du christianisme mais plusieurs siècles plus tard au travers des conciles œcuméniques organisés par une élite impériale européenne dont les aïeux vénéraient des dieux et héros païens incarnés, engendrés de vierges. Mais ce dogme fut majoritairement rejeté par les chrétiens sémites d’Afrique du Nord et du Moyen Orient qui adoraient dans leur passé pré-chrétien des dieux purement spirituels. Aujourd’hui comme hier, 90% d’entre eux sont donc monophysites, excluant pour certains la nature humaine et pour d’autres la nature divine du Christ.

Ces fractures existent aussi dans l’islam, même radical. Celui-ci émane des bédouins de la pureté du désert de la péninsule arabique et considère qu’on ne doit rendre un culte qu’à un Dieu absolu et uniquement spirituel. Toute vénération des saints est donc totalement prohibée. Or l’islam radical qui gagne toujours plus d’Africains subsahariens ne parvient guère à les extraire de leur culture animiste ancestrale. La secte islamiste nigérienne Boko Haram qui souhaite étendre l’islam radical dans tout l’arc saharo-sahélien a eu beaucoup de mal à conclure une alliance avec l’organisation Daesh implantée en Libye, répugnée par ses pratiques animistes jugées infâmes. Comme l’a exprimé avec justesse le romancier ivoirien Ahmadou Khourouma : « l’Afrique est habitée par des animistes, les uns teintés de christianisme, les autres d’Islam ».

Pour finir, quand bien même tous les extra-Européens seraient de fervents cathos-tradis, la France resterait un enfer. Il suffit simplement de voir ce que sont devenues les Amériques, dont l’écrasante majorité des populations est chrétienne. Comme nous pouvons le constater sur la carte Sécurité voyageurs de notre ministère des Affaires étrangères, les pays d’Amérique latine les plus sûrs sont ceux où l’homogénéité raciale à dominance européenne est la plus forte, comme par exemple l’Argentine (87% de blancs) et le Chili (58% de blancs). Plus la société est diverse et plus elle est dangereuse à l’instar de la Colombie (37% de blancs, 49% de métis 10,6% de noirs et 3,4% d’amérindiens) ou du Mexique (15% blancs, 70% métis, 12% indigènes, 3% autres).

Les Etats-Unis n’échappent pas à la règle. Ces fractures se montrent au grand jour lors des élections. Les Blancs qui seront minoritaires en 2060 votent à plus de 60% pour le parti républicain, alors que Noirs donnent 90% de leurs voix et les Latinos 70% des leurs au parti démocrate. Au sein de ces populations, il y a une ethnicisation du christianisme : les Latinos pratiquant un catholicisme quasi-identitaire, aux côtés de Protestants divisés, si l’on schématise, entre baptistes Afro-américains et méthodistes Anglo-américains. Dans ce pays multiracial dont nous avons une image tronquée par les réussites de Facebook, Google et de l’industrie hollywoodienne, le reporter Michel Floquet nous rappelle qu’un enfant sur quatre mange à la soupe populaire alors que 50% du budget annuel sont consacrés à une armée qui perd toutes ses guerres, que 30 personnes environ meurent quotidiennement sous les balles d’armes à feu et qu’un quart des jeunes noirs est dans des prisons contenant la plus grande population carcérale, dépassant proportionnellement celle de la Chine et de la Corée du Nord !

Comme chez nous, l’écrasante majorité des extra-Européens s’est implantée à partir des années 1970 grâce à la loi du Président Johnson libéralisant l’immigration. Les Afro-américains issus de cette nouvelle vague récente sont beaucoup plus nombreux que les descendants d’esclaves et de la ségrégation. De mémoire, il y a 50 millions d’hispaniques dont 11 millions d’illégaux. Un flux continu d’immigrés se déverse du Mexique charriant un grand nombre de criminels et de trafiquants de drogues. Ils émanent des cartels mexicains qui ont en 2015, torturé et tué, à proportion égale, deux fois plus de victimes que Daesh, selon le géopolitologue Alexandre Del Valle. Un grand nombre de Latinos ne s’intègre pas, refusant de parler l’anglais et souhaitant rattacher les Etats du sud au Mexique qui les avaient perdus lors de la guerre américano-mexicaine (1846-1848). En ayant ces données en tête, on comprend la popularité d’un Trump !

Par conséquent, au côté d’une lutte implacable contre l’islam radical, le redressement de la France – puisque c’est elle qui nous intéresse au premier chef – nécessitera la mise en place, sur une période de 40 ans, d’une remigration de tous les extra-Européens ne pouvant ou ne voulant s’intégrer économiquement et culturellement. Au côté de cette remigration, notre diplomatie devra favoriser l’émergence de pouvoirs forts et durables en Afrique afin qu’ils mettent en place des politiques de régulation des naissances à l’instar de la Chine afin d’enrayer une démographie suicidaire, principale cause de la paupérisation et de la radicalisation islamique du continent noir et du déferlement migratoire sur l’Europe.

Sources :
Triste Amérique de Michel Floquet
Osons dire la vérité à l’Afrique de Bernard Lugan
Immigration : la catastrophe. Que faire ? de Jean-Yves Le Gallou
– Pour les statistiques ethniques de l’Amérique latine : Wikipédia

NDF

19:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Ne pas oublier le Tibet…

thumb.jpg Potala.jpg

 

 

Le Tibet, région voisine de la Chine dans les hauts plateaux de l’Himalaya est sujet depuis de nombreuses années à des conflits relatifs à son indépendance.

Une journée de mobilisation a été organisée dans le monde entier le 10 mars  pour commémorer et continuer de se battre pour un Tibet libre. Ont été organisées des marches en soutien au Tibet partout dans le monde. Cette date du 10 mars est une date importante pour ce pays et marque le soulèvement national qui a eu lieu en 1959 contre l’invasion de la Chine. Les Tibétains avaient alors refusé de se laisser faire et beaucoup sont tombés sous les balles chinoises. Plus d’une personne a risqué sa vie, notamment pour organiser la fuite du Dalaï-Lama, chef spirituel bouddhiste des tibétains. Cette fête nationale du 10 mars représente donc beaucoup pour le peuple du Tibet qui aspire à un meilleur avenir loin de la domination du gouvernement chinois. Cette journée a rendu également hommage au courage de ceux qui ont résisté et ceux qui résistent toujours aujourd’hui. ML.[13.4.2016]

Illustration : Palais du Potala, lieu de résidence des dalai-lamas durant l’histoire, aujourd’hui musée appartenant à la République populaire de Chine

METAMAG

18:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Chocques (62) : un groupe de 20 migrants impliqué dans une agression sur une aire de repos de l’A26 (MàJ)

http://www.fdesouche.com/719031-chocques-62-un-groupe-de-...

03:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La « société ouverte » de Georges Soros annonce la guerre civile et la dictature

ob_849661_soros1-0.jpg

 

Publié par Antonin Campana sur 11 Avril 2016, 11:09am

 

 

[La « société ouverte » est une société concentrationnaire imaginée par des cerveaux débiles et des psychopathes sociaux incapables de subordonner leur individualité mesquine aux intérêts d’une collectivité quelle qu’elle soit. La « société ouverte » annonce la guerre civile comme le vent annonce la tempête].

 

On sait que la « société ouverte » (« open society ») est le modèle de société que veut imposer Soros via sa fondation (Open Society Foundations), ses multiples ONG plus ou moins subversives (Human Rights Watch ,  GayFest, Réseau No Border…), ou l’organisation de « révolutions de couleur » ( Otpor en Serbie, Pora en Ukraine, Kmara en Géorgie…).

Le terme « ouvert » nous laisse croire que Soros, mais aussi le groupe de Bilderberg, la Trilatérale, le Siècle, les participants au  Forum de Davos… veulent des sociétés « sans frontières », ouvertes à la libre circulation des capitaux, des marchandises et des hommes. Cela est vrai mais cependant insuffisant pour cerner cette notion.

Le concept de « société ouverte » a été formulé par Karl Popper, philosophe né en Autriche dans une famille de Juifs convertis, dans son livre La société ouverte et ses ennemis (1945)  (Seuil 1980 pour la traduction française).

Une « société ouverte » est d’abord une société qui présente une organisation interne grâce à laquelle un étranger comme Popper, ou Soros, ne se sentira plus étranger. Pour cela ce type de société devra avoir évacué tout fondement identitaire et religieux. C’est ce que voulait Coudenhove-Kalergi dans les années 1920 lorsqu’il  préconisait une laïcité qui non seulement sépare l’Etat de l’Eglise mais aussi l’Etat de la culture du peuple souche. Autrement dit le « corps social », simple agrégats d’individus dont on ne veut connaître ni l’origine, ni la religion, ni l’identité (Cf. la Constitution de la république « française ») doit s’organiser et fonctionner selon des valeurs rationnelles, strictement juridiques, dénuées de toute référence identitaire, plaçant la liberté individuelle au-dessus des intérêts de la collectivité. 

Il s’agit de transformer le « peuple », groupe humain de même lignée, de même culture et de même religion, en une « communauté civique » et un « corps d’associés » régi par des « valeurs universelles ». Cette transformation consacre, selon les adeptes de la « société ouverte », l’avènement de la « démocratie ». Ainsi la carte des pays « démocratiques » selon Freedom House (une organisation très influente financée par Soros et le Gouvernement fédéral des Etats-Unis) correspond exactement aux nations identitaires qui se sont transformées en nations contractuelles et aux peuples qui se sont transformés en corps d’associés (Israël mis à part).

C’est seulement à partir de ce moment que la société est paramétrée pour pouvoir accueillir des millions d’immigrés. Ceux-ci vont alors s’intégrer dans une mécanique sociale culturellement neutre et dissociée d’une identité qui révélait, sauf à s’assimiler, leur altérité.

C’est pourquoi, les tenants de la « société ouverte » vont d’abord travailler à rejeter l’identité des peuples souches hors de la sphère publique. Ensuite, ils vont chercher à prévenir tout retour de celle-ci, au besoin en la stigmatisant ou en la détruisant (voyez l’idéologie française de BHL). Nous sommes ici au cœur de ce qui motive l’antijaphétisme* (* = Glossaire) que nous connaissons.

La « société ouverte » qui arrive au stade inéluctable de l’immigration de masse (le meilleur moyen pour empêcher tout retour en arrière identitaire)  va inexorablement se muer en société carcérale.

D’une part, nous l’avons déjà souligné, parce que le peuple souche sera emprisonné dans une communauté civique de plus en plus étrangère dans sa composition : dès lors, il ne disposera plus de lui-même et son destin dépendra de plus en plus de choix faits par des individus qui lui sont étrangers et parfois même hostiles.

D’autre part, parce que la « société ouverte » est toujours une société conflictuelle. On a beau nier les peuples, ceux-ci existent néanmoins. L’Histoire s’était en quelque sorte chargée de les séparer ce qui leur permettait de vivre dans une paix relative. En les mélangeant artificiellement, la « société ouverte » crée un produit instable et fortement explosif (Cf. les attentats, les bruits de guerre civile...). La « société ouverte » n’a donc pas d’autre choix que d’installer un régime policier qui espionne les citoyens et applique une doctrine de tolérance zéro non seulement vis-à-vis des actes mais aussi des pensées.

Les peuples européens subissent depuis quelques décennies cet emprisonnement collectif dans une communauté civique melting-pot qui leur est de plus en plus étrangère. Aujourd’hui, depuis les attentats, ils font connaissance avec un régime policier qui inexorablement restreindra toutes les libertés individuelles.

La « société ouverte » est donc une société concentrationnaire imaginée par des cerveaux débiles et des psychopathes sociaux incapables de subordonner leur individualité mesquine aux intérêts d’une collectivité quelle qu’elle soit. La « société ouverte » annonce la guerre civile et la dictature comme le vent annonce la tempête.

 

Antonin Campana

TERRE AUTOCHTONE

 

 

 

02:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Radicalisation : le maire de Sarcelles demande «à l'Etat d'intervenir»

5706921_1-0-173692639_545x460_autocrop.jpg

 

LE FAIT DU JOUR. En banlieue parisienne, Sarcelles, 60 000 habitants, voit croître l'influence des associations salafistes. Sur place, la lutte contre les promoteurs d'un islam intégriste se révèle très ardue.

T.C. | | MAJ :

LE PARISIEN

02:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Valls veut démontrer la « compatibilité » de l’islam avec la République

 

23h05

Dans Libération, le Premier ministre se dit « convaincu » de pouvoir démontrer aux Français qui en doutent la compatiblité de la République avec l’islam.

« Aujourd’hui, la laïcité est confrontée à la montée de l’islam radical mais aussi à la place de l’islam dans nos sociétés. Je crois en mon pays, à son message et à ses valeurs universelles. J’aimerais que nous soyons capables de faire la démonstration que l’islam, grande religion dans le monde et deuxième religion de France, est fondamentalement compatible avec la République, la démocratie, nos valeurs, l’égalité entre les hommes et les femmes« , affirme le Premier ministre.

Cette démonstration n’est donc pas faite ? « Certains ne veulent pas y croire, une majorité de nos concitoyens en doute, mais moi, je suis convaincu que c’est possible« , répond le chef du gouvernement.

« C’est pour cela qu’il faut protéger -pro-té-ger- nos compatriotes de confession ou de culture musulmane de la stigmatisation, des actes antimusulmans« , martèle-t-il. Interrogé sur ses propos sur le voile la semaine dernière, Manuel Valls maintient que le voile est un asservissement pour la femme « dès lors qu’il est revendiqué politiquement de manière militante« . [...]

Le Point

01:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

L'Autriche souhaite saisir la maison natale d'Hitler (vidéo)

sans-titre.png AH enfant XXX.png

Hitler est né dans cette maison le 20 avril 1889

http://dai.ly/x43fi8p

 

00:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

12/04/2016

ZOOM - Lieutenant-colonel Le Roux: "La parole à nos soldats..."

TVL

21:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

UNE NOCE EN BRETAGNE (Production Pathé, 1908)

Regarder en plein écran

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Bienvenue à Montpellier (France) !

C’est au Polygone de Montpellier,  il y a quelques jours.

Le Polygone est un centre commercial sur trois étages en plein centre ville. 
 
(merci à Dirk)

20:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

De retour de Chine Bruno Gollnisch commente l'actualité

20:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

HYPERBOREE: le n° 5 vient de paraître

couv Hyperborée5.PNG

"Notre passé le plus lointain, notre futur le plus proche"

Pierre-Emile BLAIRON

"A l'ère spatiale, nos modernes cathédrales sont nos fusées qui s'élancent vers le ciel en quête du divin infini"

Gaëlle MANN

19:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le grand mufti de Turquie à Strasbourg devant 7000 personnes

 

22h56

Ils sont venus de tout le grand Est, voire de plus loin en France et de l’Allemagne voisine. Plus de 7 000 Turcs se sont rassemblés dimanche 10 avril au Zénith de Strasbourg autour du grand mufti de Turquie Mehmet Görmez pour commémorer la naissance du prophète Mahomet.

1604120225570114.jpg turquie.jpg

03:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le Ridicule

DélitD'images

02:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Frédéric Haziza demande la saisie-vente sous huit jours des biens d’Alain Soral

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Frederic-Haziza-dem...

+ Documents

01:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Beauté et mystère du lac Baïkal

1021795388.jpg Baïkal.jpg

La glace fait un mètre d'épaisseur

 

Le Baïkal est le lac le plus profond du monde. Sa profondeur moyenne est de plus de 730 mètres, et sa plus grande profondeur mesurée est de 1.637 mètres. Sa superficie est de 31.500 km², ce qui correspond à la taille d'un pays comme la Belgique.

Des experts ont calculé qui si toute l'eau du Baïkal (23.000 km³) était partagée entre les habitants de la Russie, chaque personne disposerait d'un convoi de 2.773 citernes de 60 tonnes d'eau. Le Baïkal a plus d'eau que les cinq Grands lacs de l'Amérique du Nord et même plus que la mer Baltique.

L'âge du lac est estimé à 25-35 millions d'années, ce qui est unique pour un lac, car l'existence de la majorité de lacs, surtout d'origine glaciaire, est limitée à 10.000 voire 15.000 ans puisque par la suite, ils se remplissent de vase et se transforment en marais. L'eau du lac est limpide, permettant de voir des objets et des pierres se trouvant à une profondeur de 40 mètres.

SPUTNIK

00:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Pas-de-Calais: Une famille agressée sur une aire d’autoroute par une quinzaine de migrants armés : 2 blessés graves et leur voiture détruite

 

12986966_10209300588450697_2456053882412347891_n« Jeudi soir, une famille qui faisait halte sur une aire d’autoroute à proximité de Norrent-Fontes dans le Pas-de-Calais, a été attaquée par une quinzaine de migrants armés.
L’agression gratuite a été ultraviolente, deux jeunes hommes de 22 et 25 ans ont subi des blessures graves : un12963551_10209300589770730_1292483916297500444_n traumatisme crânien et une mâchoire fracturée. Les victimes ont pu se réfugier dans les sanitaires de l’aire d’autoroute, alors que les migrants démolissaient méthodiquement leur voiture en stationnement.
Les migrants ont également fait main basse sur les papiers et l’argent de la famille.

12961696_10209300586570650_7440445233399751855_nLes membres de la famille sont en état de choc, et se déclarent démolis « moralement et physiquement ». La mère de famille a témoigné auprès des « Calaisiens en colère » et avoue sa « honte de la France ». Une enquête est en cours.

Un camp de 200 migrants est installé sur la commune de Norrent-Fontes, stratégiquement située à proximité de l’autoroute qui mène à Calais. »

Source NordActu

00:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Alain Escada : "N’est-il pas étrange qu’aucun lieu de pouvoir ne soit visé par les terroristes ?"

Tous les médias en parlent. L’analyse de l’ordinateur d’un terroriste de l’État islamique aurait permis d’apprendre que Civitas figurait sur la liste des cibles envisagées pour commettre un attentat. Nous avons posé quelques questions à Alain Escada, président de Civitas.

 

Médias-Presse-Info : Comment avez-vous appris la nouvelle que Civitas avait figuré parmi une liste de cibles potentielles des terroristes de Bruxelles ?

Alain Escada : J’ai pris connaissance de cette rumeur par l’entremise des médias. Dans un premier temps, il était question d’une « association catholique conservatrice basée à Argenteuil ». Ensuite, le nom de Civitas est apparu explicitement.

 

Que vous en a dit la police ?

Rien. À cette heure, seuls des journalistes m’ont appelé. Je n’ai pas eu le moindre contact avec un quelconque service de police.

 

Cela vous inquiète-t-il ? Auriez-vous souhaité une protection policière ? Changez-vous votre emploi du temps ?

Non, je ne suis pas inquiet. Si la police ne nous a pas contactés, c’est probablement qu’elle estime qu’il n’y a pas de danger. Comme prévu, j’irai le 17 avril prendre la parole au Congrès Nationaliste, puis je ferai une conférence à Nantes le 25 avril à l’invitation d’E&R. Mes saints anges gardiens valent bien quelques gardes du corps. Rassurez-vous, je dors bien. À Dieu seul de décider de mon heure dernière. Mais, pour être clair, je ne pense pas un seul instant être la cible prioritaire d’un mouvement terroriste.

Du reste, je m’interroge. N’est-il pas étrange que rien qui symbolise le gouvernement ou les véritables lieux du pouvoir ne figure parmi la liste des cibles potentielles de terroristes djihadistes ?

Quant au fait que Civitas retienne l’attention de terroristes djihadistes, j’ai plaisanté toute la journée avec les journalistes sur le fait que, jusqu’au Proche-Orient, Civitas serait donc considéré comme le dernier emblème de la Chrétienté.

En vérité, pour l’instant je me méfie plus de Bercy qui, sur injonction de la franc-maçonnerie, a infligé à Civitas un redressement fiscal carabiné, que de quelconques terroristes.

00:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Panama Papers : un Modigliani volé par les Nazis retrouvé à Genève

XVM93bbc6ae-fd65-11e5-97b7-c3b4aee6ceb9.jpg 

 

Le tableau «L'Homme assis appuyé sur une canne», peint par le grand maître italien Amedeo Modigliani, est évalué à 25 millions de dollars (22 millions d'euros).

Selon les informations du journal Le Monde, un tableau du peintre italien serait secrètement détenu par David Nahmad via une société offshore. L'œuvre aurait été spoliée à un collectionneur d'art juif durant la Seconde Guerre mondiale.

 
 

 
 

La plus importante fuite de documents de l'histoire pourrait permettre de résoudre le mystère entourant une œuvre d'art au cœur d'un litige remontant à l'occupation de Paris par les Nazis.

Le tableau en question est L'Homme assis appuyé sur une canne peint par le grand maître italien Amedeo Modigliani. L'identité du modèle a été retrouvée par l'Institut Restellini. Il s'agit très certainement de Georges Menier, le célèbre chocolatier (1880-1933). La toile est évaluée à 25 millions de dollars (22 millions d'euros).

Selon Mondex Corp, une entreprise canadienne spécialisée dans la traque d'œuvres spoliées, la toile aurait été volée par les Nazis à Oscar Stettiner, un collectionneur d'art juif qui a fui la capitale en 1939.

Disparu à Paris durant la Seconde Guerre mondiale, le tableau ne refera surface qu'en 1996 - quelque 50 ans plus tard - lors d'une vente aux enchères chez Christie's. Une petite société du Panama, l'International Art Center, en fait alors l'acquisition pour 3,2 millions de dollars américains.

Le petit-fils et héritier du collectionneur spolié, Philippe Maestracci, tente depuis de récupérer son bien. «L'argent je m'en fiche, assure l'intéressé à la Tribune de Genève. Je le fais pour la mémoire de mon grand-père.» Il accuse notamment la famille Nahmad, l'une des plus célèbres du marché de l'art mondial, de détenir illégalement le tableau volé.

Le Modigliani se trouverait à Genève

Cette famille multimilliardaire a principalement bâti sa fortune en faisant commerce d'œuvres d'art et dont l'essentiel de sa collection, estimée à 4.500 pièces dont 300 Picasso, est stockée aux Ports Francs de Genève (un espace exempté de droits de douane et de TVA). Selon le magazine Forbes, la collection des Nahmad atteint une valeur de 4 milliards de dollars.

Devant la justice, les Nahmad ont affirmé que le tableau ne leur appartient pas et qu'il est la propriété d'International Art Center (IAC), une société offshore. Or l'affaire des Panama Papers, dévoilée notamment par les journalistes du quotidien Le Monde, a permis de révéler que les actionnaires d'IAC ne sont autres que les Nahmad eux-mêmes.

Une information que David Nahmad, propriétaire de cette société depuis 2004, a tout de même reconnue du bout des lèvres puisqu'il a précisé qu'il serait prêt à restituer l'œuvre si la famille de l'antiquaire arrive à démontrer qu'elle appartenait bien à Philippe Stettiner. «S'ils peuvent prouver que la toile leur appartient, alors ils peuvent aller en cour avec les reçus de vente», a précisé le collectionneur à La Tribune de Genève.

LE FIGARO

https://fr.wikipedia.org/wiki/Amedeo_Modigliani

00:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)