Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 255

  • Florian Philippot sur BFM TV

    https://youtu.be/AcF6LSdQrgs

    Attentat de Nice : Florian Philippot dénonce les mensonges de Cazeneuve (BFM TV, 22/07/16)

  • Mort du maréchal Pétain le 23 juillet 1951

    http://www.contre-info.com/23-juillet-1951-mort-du-marechal-petain#more-20960

    + Très belle vidéo

    carte-postale-petain.jpg

     

     

  • Les affiches choc du gouvernement hongrois en vue du référendum sur les quotas de migrants

    http://visegradpost.com/fr/2016/07/20/les-affiches-choc-du-gouvernement-hongrois-en-vue-du-referendum-sur-les-quotas-de-migrants/

    Le texte des affiches est traduit en français

  • Cachez cette croix que je ne saurais voir

     Tout doucement, petit à petit, les petites exigences s’installent, s’étalent, se renforcent les unes les autres.

    image: http://0.gravatar.com/avatar/36fc2b9e0b3c099e05a2181e64677967?s=320&d=mm&r=g

    Docteur en droit, écrivain, compositeur
     

    image: http://ws.assoc-amazon.fr/widgets/q?_encoding=UTF8&Format=_SL300_&ASIN=2355931593&MarketPlace=FR&ID=AsinImage&WS=1&tag=boulevard-voltaire-21&ServiceVersion=20070822

    image: http://www.assoc-amazon.fr/e/ir?t=boulevard-voltaire-21&l=as2&o=8&a=208067949X

     
     

    Charmante et délicieuse Toscane… Dans la province de Lucques, au bord de la mer, le village de Torre del Lago Puccini, 11.000 habitants, coulait des jours heureux jusqu’à ce qu’ils arrivent. Les autorités locales avaient cru bien faire en les accueillant, d’abord, puis en leur confiant des travaux utiles à tout le monde, sorte de « travaux d’intérêt général ». À ce titre, un groupe d’entre eux avait en charge l’entretien du cimetière de la petite cité : ratisser les allées, ôter les herbes folles, gratter les mousses indélicates, tout ça.

    Pas besoin de diplôme ! Même pas besoin de parler italien. Juste un minimum de biceps et, surtout, de la bonne volonté.

    Que croyez-vous qu’il arriva ? Eh bien, le truc est en train de tourner en eau de boudin.

    « Ils » ne sont pas contents, « ils » se croisent les bras, « ils » font grève, oui, grève.

    La faute au soleil trop chaud ? Pas du tout. Pas assez d’asti spumante à la cantine ? Même pas. Les cadences infernales ? Encore raté ! Alors quoi ? Pourquoi cette grève ?

    « Ils », ce sont des migrants pakistanais, jeunes, bien membrés et musulmans jusqu’au fond des godasses, jusqu’à l’aveuglement. La cause de leur colère est ahurissante, hallucinante : il y a trop de signes chrétiens dans leur champ de vision, trop de croix, trop d’anges, trop de Vierge Marie. Qu’est-ce qu’ils pensent que nous mettons dans nos cimetières ? Mickey et Pluto ? « C’est vrai, quoi ! On ne se sent pas chez nous, ici ! Si c’est ça, être accueilli, c’est minable. Ça nous tourne les boules, nous, tous vos trucs de chrétiens. C’est pas compliqué à comprendre, non ! Encore y aurait-il quelques croissants, ça passerait. Mais là, macache, comme on dit au bled. On dirait que vous le faites exprès pour nous manquer de respect, nous humilier, faire suer le burnous. Alors, basta, on arrête de bosser… et Allahu akbar ! »

    Vous, je ne sais pas, mais moi, si j’étais le maire de cette ville, j’aurais une furieuse envie de leur botter le cul et de les virer de mon espace visuel manu militari : retour immédiat au pays. Après tout, personne ne les a obligés à venir.

    Oh, je sais ! En écrivant cela, aux yeux de beaucoup, je vais passer pour un horrible islamophobe, un xénophobe de premier choix, une brute de pakistanophobe, un vieux réac, un extrémiste de droite ou de gauche, ou du milieu ou de nulle part, bref, un type pas fréquentable, un gars qui refuse de comprendre la misère physique, morale ou mentale de ces pauvres « réfugiés/migrants/expatriés /demandeurs d’asile-et-de-ce-qui-va-avec ».

    J’accepte l’opprobre.

    Mais à une condition, une seule : que mes censeurs ne me traînent pas devant la XVIIe chambre s’il m’arrive d’avouer que je vois, dans mon entourage, trop de minarets, de niqabs, de burkas.

    Tout doucement, petit à petit, sans même que l’on s’en rende vraiment compte, les petites exigences s’installent, s’étalent, se renforcent les unes les autres dans l’apathie appuyée des politiques, deviennent vaguelettes en attendant de devenir vagues puis, hélas, tsunamis. S’inquiéter est inutile : ceux qui ont en charge la nation regardent ailleurs et s’en foutent.


    En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/yannikchauvin/cachez-cette-croix-que-je-ne-saurais-voir,273157#SLBPoiRK84KwvjWq.99
     
    BV
  • Migrants: hôtel Formule 1 de Sens

    Capture.PNG  F1.PNG

  • Nice-Matin s’interroge : « Mohamed Lahouaiej-Bouhlel pratiquait-il la « Taqiya » ? »

    1607231300000099.jpgMohamed.jpg

     

    9h30

    (…) Avec une question. Mohamed Lahouaiej-Bouhlel pratiquait-il la « Taqiya », cette méthode de dissimulation djihadiste qui consiste à se fondre dans la masse, quitte à boire de l’alcool, à manger du porc, pour passer sous les radars de l’antiterrorisme. Certains éléments de sa personnalité pourraient coller avec cette version. Notamment sa minutieuse et longue préparation, comme ses clichés du 15 juillet 2015, ses repérages sur différentes manifestations niçoises.

     

    La « Taqiya », est une interprétation d’un verset du Coran qui permettrait aux musulmans persécutés de cacher leurs croyances en cas de danger imminent. Elle est très controversée. Daesh incite ainsi ses combattants à se fondre dans la société, y compris en bafouant les préceptes du Coran. L’Etat islamique a ainsi publié un petit manuel, sous forme de fichier informatique, intitulé « Comment survivre en occident « .

    Une véritable feuille de route pour combattre ceux qu’ils appellent les « infidèles ». Et qui les incite même à commettre de petits larcins, à fréquenter des salles de sport, à se promener avec des vêtements occidentaux.

    Rien ne permet aujourd’hui d’affirmer que le terroriste de Nice était allé aussi loin dans sa préparation. Mais, selon une source proche de l’enquête, « Lahouaiej-Bouhlel nous donne de plus en plus le sentiment d’être un type secret, compatible avec ce mode d’action ».

    (…) Nice Matin

  • Serbie-Hongrie : des migrants afghans et pakistanais déterminés à entrer « coûte que coûte » dans l’UE

    750685.jpg clandos.jpg

    9h58
     

    Près de 300 migrants ont entamé vendredi une marche de Belgrade vers la Hongrie. Ils sont déterminés à entrer coûte que coûte dans l’Union européenne. Certains affirment vouloir mener une grève de la faim.

    Cette colonne de voyageurs, essentiellement des jeunes Afghans et Pakistanais, est partie de Belgrade sous une forte chaleur estivale, excédant les 30 degrés.

    Rassemblés dans un parc du centre de la capitale serbe, ils se sont dirigés vers la frontière hongroise à 200 kilomètres au nord, escortés par une voiture de police. Ils portaient des couvertures et des sacs à dos bleus distribués par le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Certains avaient la tête couverte de serviettes en guise de protection.

    Leur objectif : parvenir au poste-frontière de Horgos où des centaines de migrants sont déjà bloqués dans des conditions sanitaires précaires. Ces derniers attendent de pouvoir passer en Hongrie, pays membre de l’UE, qui a récemment durci les conditions d’accès à son territoire. [...]

    «J’appelle le gouvernement serbe à demander au gouvernement hongrois d’ouvrir la frontière pour que nous puissions aller librement vers un autre pays», a dit Zahir, un Pakistanais d’une quarantaine d’année, qui n’a pas donné son nom.

    20 minutes.ch

    Merci à livercingetorix

     

     

  • Retraitée et handicapée, Martine vit dans sa voiture dans l’agglomération de Dax

    http://www.fdesouche.com/750799-martine-retraitee-et-handicapee-elle-vit-dans-sa-voiture-dans-lagglomeration-de-dax

    27880498553_c2d1a58c0f_b.jpg Martine vit dans sa voiture.jpg

  • Daech revendique un carnage en plein coeur de Kaboul

    http://www.lefigaro.fr/international/2016/07/23/01003-20160723ARTFIG00108-daech-revendique-un-attentat-sanglant-en-plein-coeur-de-kaboul.php

    + VIDEO

  • Diamant, Selçuk, Armela et les autres, victimes de la fusillade à Munich

    5989993_munich-victime_1000x625.jpg victimes.jpg

     

    >Faits divers|Marie Poussel |23 juillet 2016, 19h07|6

    De nombreuses victimes de la fusillade de Munich sont très jeunes. A gauche, Diamant Zabergja, 21 ans, et Armela Segashi, 14 ans. 

    DR
     
     
    Marie Poussel
     
     

    Neuf destins brisés. Sept ressortissants étrangers - trois Kosovars, trois Turcs et un Grec - font partie des neuf personnes tuées vendredi soir par le forcené qui a semé la mort dans un centre commercial de Munich. La plupart était des adolescents venus simplement boire un verre entre copains, comme le font tous les jeunes. L'auteur de la tuerie avait sans doute piégé ses victimes en piratant un compte Facebook pour les inviter à se rendre dans un restaurant McDonald's et y bénéficier de réductions, a expliqué le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière.

     

    Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu a cité les noms de trois Turcs figurant par les victimes lors d'un entretien avec la chaîne d'information turque NTV. Il s'agit de Sevda Dag, Can Leyla et de Selçuk Kiliç. Aucun détail n'était immédiatement disponible sur ces trois victimes. Mais la chaîne anglaise BBC assure que Selcuk aurait eu le réflexe de vouloir sauver sa soeur et qu'il est mort ainsi dans le McDonalds. Le forcené lui aurait tiré dessus deux fois, selon un journaliste qui a témoigné à la BBC. Le père du jeune homme, âgé de seulement 18 ans, aurait fait une crise cardiaque en apprenant la mort de son fils.

       

    De son côté, Pristina a annoncé que trois autres personnes tuées étaient des Albanais du Kosovo. Une journée de deuil national, le 24 juillet, a été décrétée par la présidence. Selon les médias locaux, il s'agit d'un homme, Diamant Zabergja, 21 ans, et de deux femmes, Armela Segashi, une adolescente de 14 ans, et Sabina Sula, dont l'âge n'a pas été précisé.

     

    Diamant Zabergja est la première victime que les autorités ont identifié. Son père Naïm a été vu ce samedi déposant un gerbe de fleurs devant le lieu où son fils a été assassiné. Un bouquet de roses rouges. Il portait avec lui un portrait légendé sobrement de sa date de naissance « 24.08.95 ». Sur son profil Facebook, il également fait preuve de sobriété en annonçant le drame. « Avec la plus grande tristesse, je voulais vous informer que mon fils Diamant Zabergija, 21 ans, a été tué hier à Munich », a-t-il écrit. Selon son père, il venait de rencontrer un ami et ont décidé de boire un verre au centre commercial quand le drame est survenu. Son ami a réussi à s'échapper mais le tueur a atteint Diamant. « Je rêve encore, je n'arrive toujours pas à croire que cela s'est vraiment passé, ma famille ne le croit toujours pas »

     

    Armela Segash, elle, est partie à seulement 14 ans. La mort de cette jolie adolescente aux yeux noisettes a été confirmée par son frère sur Facebook. A minuit ce vendredi, il avait demandé de l'aide via le réseau social pour la retrouver. Aucun membre de la famille n'avait eu de nouvelle depuis la fusillade, raconte le Télégraph. Finalement, il a également confirmé le décès de sa soeur sur Facebook dans deux langues (en allemand et en kosovar).

     

    Un Grec, de 17 ans selon les médias, figure également au nombre des tués, a indiqué le ministère grec des Affaires étrangères. Cette mort «nous conforte encore dans notre obligation de combattre la haine et le terrorisme en Europe», a tweeté le Premier ministre Aexis Tsipras.

     

    Enfin, Gulliano Kollmann était lui un adolescent allemand âgé de 18 ans. Devant les lieux du drame, un autel avec des photos a été installé par ses proches. Des photos de fête, des sourires, le tout encadré autour d'un mot « Souvenirs ». Ce samedi matin, une jeune femme a éclaté en larmes alors que d'autres de ses amis déposaient des bougies. « Un vieil ami à moi a été tué, a rapporté Shohel Chowdhury, au Télégraph. C'était mon camarade de classe. Nous jouions tout le temps au football, il vivait juste à côté de chez moi. Je l'ai encore vu la semaine dernière (...) C'était un jeune homme rigolo, un homme normal. Personne n'avait rien contre lui. Nous avions entendu parlé de Paris et de Nice et maintenant cela arrive ici... »

     

    L'auteur de la fusillade - qui a également fait 16 blessés - est un forcené souffrant de problèmes psychologiques, sans lien avec le djihadisme, selon la police allemande.

     

    LE PARISIEN

     

     

  • Munich : l'auteur de la fusillade, un solitaire fasciné par les tueries

    5989903_capture-david-ali-sonboly_1000x625.jpg  tueur munich.jpg

     

    >Faits divers|23 juillet 2016, 15h12 | MAJ : 23 juillet 2016, 19h31|37

    Les voisins de David Ali Sonboly le décrivent comme un jeune homme serviable et sans histoires, réservé et fan de jeux vidéo de guerre.

    DR.
    1/2
     
     
     
    Faits diversFusillade à MunichAllemagneMunich
     

    Un jeune homme serviable et sans histoires, réservé et fan de jeux vidéo de guerre. Tel est le portrait dressé par les voisins de David Ali Sonboly, l'auteur de la fusillade commise vendredi à Munich (Allemagne).

     

    Germano-Iranien de 18 ans, il est né dans la capitale du Land (la région, en allemand) de Bavière. Il vivait toujours avec sa famille dans un immeuble de logements sociaux moderne et discret, au coeur d'un quartier (Maxvorstadt) plutôt aisé, près du centre-ville de Munich. Avec ses parents et son jeune frère il vivait dans un trois-pièces du cinquième étage et avait fréquenté l'école du quartier. Les deux parents sont iraniens, selon le voisinage, le père chauffeur de taxi, la mère ancienne employée de la chaîne de grands magasins Karstadt.

       

    «Il était très gentil, serviable. Il riait comme toute personne normale (...) Quelque chose s'est passé dans sa tête», raconte une voisine d'origine macédonienne. «Ça n'a rien à voir avec la religion musulmane», insiste-t-elle. Une autre voisine confirme que la famille n'était «pas spécialement religieuse». Pour Sedik Ali, un Afghan de 29 ans, le tueur, plutôt grand et costaud, laissera surtout le souvenir d'un jeune homme seul, à l'écart des autres. «C'est étrange, mais il ne parlait jamais avec nous», note ce voisin, qui jouait en revanche régulièrement au ballon avec son jeune frère dans un parc du quartier.

     

      Le procureur de Munich, Thomas Steinkraus-Koch, a déclaré que le jeune homme souffrait «d'une forme de dépression». Dans une vidéo amateur filmée au moment de la fusillade, il s'écrie en réponse à un riverain qui le traite de métèque : «Je suis Allemand, je suis né ici.» Puis, comme en forme d'excuses : «J'étais en traitement hospitalier.» Selon une source policière citée par l'agence DPA, il était un fan de jeux vidéos de guerre (dont l'influence sur la violence du comportement est controversée dans le milieu scientifique) et, plus symptômatique, un admirateur d'un jeune Allemand de 17 ans qui avait perpétré un massacre dans son école près de Stuttgart en 2009. 

     

    Le tueur a sans doute attiré ses victimes via Facebook

    L'auteur de la tuerie  avait sans doute piégé ses victimes en piratant un compte Facebook pour les inviter à se rendre dans un restaurant McDonald's et y bénéficier de réductions, a affirmé le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière.

     

    Celui-ci a également souligné que le jeune homme de 18 ans avait probablement été victime dans le passé de « harcèlement » par d'autres « jeunes de son âge».

     

    « Il y a eu avant vraisemblablement un compte Facebook piraté », a expliqué M. de Maizière lors d'une conférence de presse à Berlin. Ce compte incitait les victimes à venir profiter « des offres spéciales ou des réductions » de l'enseigne de restauration rapide au centre commercial . « Certains éléments laissent penser (que la personne qui a piraté le compte) est le tueur », a ajouté le ministre alors que l'invitation à se retrouver dans le fast-food était fixée à 16h vendredi.

     

    Selon plusieurs médias, le tireur, David Ali Sonboly, aurait posté ce message sur Facebook: « Je vous offre ce que vous voulez mais pas trop cher ».

      

    Une photo d'Anders Behring Breivik

     

    Dans le même registre, la police évoque «un lien évident» avec le Norvégien Anders Behring Breivik, auteur d'une fusillade qui a fait 77 morts en 2011, cinq ans jour pour jour avant la fusillade de vendredi à Munich. Le quoitdien «Bild» affirme d'ailleurs que  David Ali Sonboly utilisait une photo de Breivik sur son profil de la messagerie Whatsapp. «Le tireur se préoccupait des questions liées aux forcenés», auteurs de tueries, notamment des livres et des articles de journaux, a encore déclaré le chef de la police de Munich, Hubertus Andrä, après avoir affirmé qu'aucun lien avec le groupe de l'Etat islamique (EI) ne pouvait être établi.

     

    Autre élément révélé par le journal Bild, un livre au contenu sans équivoque aurait été retrouvé dans la chambre de Sonboly : «La fureur dans la tête - Pourquoi les étudiants tuent».

    LE PARISIEN

  • Un agriculteur condamné à 6 mois ferme pour avoir évacué des gens du voyage qui squattaient et détruisaient son champ de trèfle

     

     

     

    Choquant mais vrai :

    Le propriétaire d’un terrain à Rousson dans le Gard excédé par la présence de gens du voyage qui s’étaient installés dessus a été condamné à douze mois de prison dont six fermes.

    Son champ de trèfle a été complètement détruit pour un préjudice de 4000 €.

    Tout commence le 13 juillet quand 188 caravanes s’installent sur son terrain.

    Après avoir prévenu les gendarmes, les gens du voyage migrent… mais sur un autre terrain qui lui appartient.

    Il choisit alors une autre méthode. Alors alcoolisé, il s’empare d’une arme de poing et tire en l’air. Les gens du voyage répliquent en tirant à leur tour en l’air, mais aucun d’entre eux n’a été condamné.

    La peine de l’agriculteur a été assortie d’une mise à l’épreuve de 24 mois et d’une obligation de soins…

    NDF

  • VIDEO - DIT IS VLAAMSE GROND !

    Traduction :

     

    Ce bas pays où vivent les Flamands
     
    Des Fourons jusqu’aux rivages de la Mer du Nord
     
    A pour balises beffrois et cathédrales
     
    Flandre millénaire, ceci est notre pays !
      

    Refrain :

      

    Ne l’oubliez jamais : ceci est le sol flamand ! 

    Faites le savoir à tout le monde : ceci est le sol flamand !

    Et répétez-le : ceci est le sol flamand !
     
    Continuons à lutter : ceci est le sol flamand !
      

    Bruxelles capitale de notre Flandre,

    Après des siècles de Belgique, laissée exsangue
     
    Malgré l’aliénation et le chaos wallon
     
    La Flandre rendra à nouveau sa grandeur à Bruxelles
     

     Refr…

       

    Dans les mosquées et les écoles coraniques,

    Les djihadistes creusent nos tombes,
     
     Mais ils doivent savoir que le lion sait griffer !
     
    Ceci est notre pays ! Alors, dehors !
       

    Refr…

       

    Tu vas voter, donc tu as le choix 

    Lion ou mouton  en politique ! 

    « Ils ne nous dompteront pas » est le bon slogan !

     Vive la république flamande !
       

    Refr

    (Merci à Dirk)

     

  • EN DIRECT - Fusillade à Munich : le tireur était un Germano-Iranien de 18 ans qui a agi seul

    http://www.lefigaro.fr/actualites/2016/07/22/01001-20160722LIVWWW00259-en-direct-munich-fusillade-centre-commercial.php

    EN DIRECT - La fusillade, qui a éclaté vendredi après-midi dans un centre commercial près du stade olympique de Munich, a fait dix morts, dont le tireur, et 21 blessés, dont 3 graves. Les motivations de l'auteur, qui a «très probablement» agi seul, ne sont pas élucidées, a déclaré le chef de la police locale.

     

  • VIDEO - Un colonel de Tsahal et son "équipe" ont évalué la sécurité de Nice il y a quelques mois

    Olivier Rafowicz est colonel de réserve dans l’armée israélienne. Sur le plateau d’i24News, il explique qu’il était à Nice avec « une équipe israélienne » quelques mois avant l’attentat pour y donner des conseils de sécurité au maire :

    https://youtu.be/ITo_oVgB1ek

  • Tribune libre – Stop au « pas d’amalgame » !, par Vincent Revel

    pas-damalgame-1456x648-600x267.jpg

     

     

    Face à l’ampleur de la tragédie, face à la répétition des actes barbares commis sur notre territoire, face à l’ampleur du problème à résoudre, il est plus qu’urgent de passer à l’action. Le temps des bougies, des marches blanches et des peluches est révolu ! Les Français ont le devoir de comprendre ce qui se passe chez eux.

    PadamalgamMohamed Lahouiej-Bouhlel, né en Tunisie, résidant en France et titulaire d’une carte de séjour valable dix ans grâce à la générosité d’un système à bout de souffle, vient de démontrer une nouvelle fois à quel point notre société multiculturelle est fragile et malade. En commettant cet acte meurtrier à Nice, il nous rappelle ce que nous ne voulons pas voir. Le délire utopiste de notre élite hors sol vire au cauchemar.

    Le cosmopolitisme, tant vanté par nos dirigeants et nos médias, ne tient plus le choc face à la dure réalité. La communauté musulmane, que nos responsables politiques courtisent par peur de la pensée antiraciste, n’a que faire des désirs loufoques des déracinés occidentaux. Tant que nous ne nommerons pas correctement la menace qui nous frappe de plus en plus durement, tant que nous ne nous débarrasserons pas des peurs et des craintes qui nous interdisent de nous défendre avec force, nous n’y arriverons pas.

    L’islam est une religion-politique totalitaire. Son livre saint, le Coran, accepte autant l’extrême violence que les discours de paix. Son corpus juridique n’est pas compatible avec l’esprit de liberté qui anime notre beau continent européen. L’islam est autant la religion du musulman soi-disant modéré que celle du fanatique prêt à tuer des innocents au nom d’Allah ! Sa version sunnite connaît depuis des décennies un désir de revanche, de conquête et de retour à une version originelle de sa foi.

    Cette religion du désert, avec laquelle nos hommes politiques pactisent, ne peut se fondre dans l’esprit laïc qui anime notre pays. La laïcité est une notion inconnue en terre d’islam. Nous échouerons car il ne peut en être autrement. Ce n’est pas parce que nous construisons des mosquées en France que nous arriverons à acheter la paix sociale. L’islamisation va de pair avec l’installation de cette religion dans nos paysages.

    Tous les musulmans ne sont pas des extrémistes mais tous les terroristes sont des musulmans. Cette vérité n’est pas anodine. Ce n’est pas juste une stigmatisation exprimée par un raciste névrosé. L’islam rime avec conquête et djihad. Croire que nous pourrons créer un islam de France est une erreur fondamental. L’islam de France se changera en République islamique. Le concept « islam de France » ne tient pas la route face à la force de l’oumma musulmane. Cette communauté dépasse largement les frontières et se nourrit à une pensée sectaire et violente.

    Cette face sombre de l’islam est une réalité qu’il faut prendre en compte si nous voulons correctement régler les problèmes liés à l’islam radical. La foi des fanatiques se nourrit au même livre que celle des modérés. Cette religion, depuis ses origines, n’a cessé d’alterner messages de paix et actes de guerre vis-à-vis de ses voisins non musulmans. Un terroriste musulman est avant tout un combattant d’Allah et un martyr !

    Nos bobos apatrides ne peuvent pas comprendre cette réalité car ils vivent dans un monde où la réalité s’efface pour laisser place à des Idées. Mais il est urgent que le peuple de France, celui des sans dents, sorte de sa dormition pour enfin demander des comptes à des dirigeants complètement irresponsables !

    Vincent Revel

     

  • Selon Le Guen (PS), critiquer le gouvernement porte atteinte à la démocratie !

    34867316012023350401091.jpg

     

    19h37

    Pour Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’État en charge de la communication avec le Parlement, mettre en cause le fonctionnement de l’Etat serait dangereux pour la démocratie. C’est ce qu’il a expliqué , excédé par les critiques visant le gouvernement depuis l’attentat de Nice. Dans son viseur, les médias, et en particulier le quotidien Libération, dont une enquête révèle d’éventuelles incohérences dans la communication de la place Beauvau.

    Le secrétaire d’Etat était en colère vendredi au micro de RTL. «S’il y a eu des erreurs de communication, Bernard Cazeneuve en est victime», a lancé Jean-Marie Le Guen, référence aux accusations virulentes qui visent le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, quant à sa gestion de l’attentat survenu à Nice.

    «Arrêtons ce jeu délétère qui est dangereux pour la démocratie», a tancé le secrétaire d’Etat.

     

    «Je veux bien qu’on aille sur ce terrain-là mais à ce moment-là il n’y a plus d’Etat de droit dans ce pays», a-t-il répondu, interrogé sur l’indépendance de l’enquête de police. Avant d’ajouter: «Si un certain nombre de journalistes, de commentateurs, de responsables politiques, mettent en cause le fonctionnement de la justice et des services administratifs de l’Etat, alors c’est une thèse qui est extrêmement dangereuse pour la démocratie». [...]

    Le Figaro

     

  • Allemagne : licencié pour une « tête-de-nègre »

    261123negerksse.jpg

     

    J-1

     

    De la meringue moelleuse sur de la gaufre, recouverte de chocolat ou d’un glaçage : cette friandise est vendue communément sous le nom de baiser meringué ou chocolaté. Pour les plus anciens, elle est connue aussi sous l’appellation de tête de Maure ou de baiser de nègre. Ces termes ont une connotation raciste, c’est pourquoi on ne les emploie plus aujourd’hui – et surtout pas en public, comme le collaborateur d’une entreprise de voyages a dû en faire l’expérience.
    Son langage discriminatoire a failli coûter sa place à ce cadre moyen : À la cantine, il avait commandé un « baiser de nègre » à une femme originaire du Cameroun.

     

    Suite à cela, [l'entreprise] Thomas Cook congédia son employé sans préavis. Ce que n’accepta pas ce cadre qui porta l’affaire devant les prud’hommes. Avec succès : Le tribunal constata qu’il avait travaillé plus de 10 ans dans cette grande entreprise sans qu’il ait été l’objet d’aucune plainte. [...]

    Thomas Cook peut faire appel du jugement. On ne sait pas encore avec certitude s’il le fera. Un porte-parole de l’entreprise a déclaré [...] qu’en tant qu’entreprise multiculturelle Thomas Cook agissait contre toute forme de discrimination. [Selon lui], le collaborateur en question n’en serait pas à son coup d’essai [...], ce cadre aurait provoqué l’employée de la cantine depuis pas mal de temps [...]

    (Traduction Fdesouche)

    Source

  • Valls demande aux musulmans français de mener « partout » le combat contre le salafisme

    431682510zoomstdenis.jpg musulmanes.jpg

     

    6h34

    Manuel Valls a récusé mercredi à l’Assemblée la proposition de la députée Nathalie Kosciusko-Morizet (LR) de mettre « hors la loi » le salafisme en tant que « dérive sectaire« , estimant qu’il appartient aux musulmans français de mener le combat « partout, dans les mosquées, dans les quartiers, dans les familles« .

    «  Oui le salafisme qui a détruit et perverti une partie du monde musulman est un danger pour les musulmans eux-mêmes, et donc un danger aussi pour la France. Pour le combattre vous avez évoqué la question des sectes (…) Je ne suis pas sûr que ce soit le bon outil: d’une part (…) il n’y a pas de définition des sectes en droit. D’autre part, ces organisations savent parfaitement échapper à la justice en dissimulant leur véritable nature, car vous n’ignorez pas que la liberté de conscience en France est une liberté fondamentale, consacrée par tous nos principes et nos textes « , a déclaré le Premier ministre, lors de la séance des questions au gouvernement.

     

    Pour le Premier ministre, «  l’islam de France a aussi tout son rôle à jouer  » dans la lutte contre le salafisme.

    « Les musulmans français ont leur part et nous devons les aider, les encourager, dans la défense de la République. A eux aussi, bien sûr avec notre soutien, de mener le combat pour clairement séparer ce qui est la réalité de l’islam de France et ces idéologies perverses. Ce combat doit être mené partout dans les mosquées, dans les quartiers, dans les familles, sans aucune complaisance, de la manière la plus claire et la plus nette »

    actu.orange

    Quelle imbécillité!

     

  • Barcelonnette (04) : L’accueil de migrants embrase l’Ubaye

    27853171764_507a832482_b.jpg

     

    13h52

    «Je veux que ma vallée reste paisible [...] et ne devienne pas un second Calais.» Depuis le début de semaine, l’Ubaye est traversée par un torrent d’inquiétude, qui inonde les rues et les réseaux sociaux. L’objet de ces remous : l’arrivée prochaine de migrants de la “Jungle” de Calais à Barcelonnette.[...]


    «Il y a un projet de création d’un centre d’accueil et d’orientation (CAO) à l’automne prochain, confirme le sous-préfet Richard Mir. La perspective est d’accueillir entre 34 et 36 migrants dans six ou sept logements sociaux vacants, dans la résidence Les Allaris. C’est un effort qui est demandé à tous les départements.» [...]

    En ligne, sur la plateforme “change.org”, une pétition appelle le maire de Barcelonnette à s’opposer à la création de ce centre sur sa commune. [...]

    «Ils ne sont pas destinés à rester, veut également rassurer le maire. Ils arriveront pour une durée maximum de 2 à 3 mois, avant d’être dirigés sur Marseille où ils seront aiguillés en fonction de leur statut : soit réfugiés politique soit migrants économiques ». [...]

    Il conclut : «La question ne se pose plus de savoir si cela se fera ou non. La question est aujourd’hui de faire en sorte que cela se passe le mieux possible »

    L’aricle complet sur ledauphine.com