Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2015

Danger!

1186004_1381039475463393_584209540_n.jpg

04:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Bien vu !

orient-Occident.JPG

04:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Bernard Cazeneuve voudrait faire arrêter Marine Le Pen


Marine Le Pen : "Monsieur Cazeneuve va venir me... par Europe1fr

NdB: Marine Le Pen a fait disparaître la photo du journaliste décapité par Daesh: elle ne savait pas que ce corps supplicié était celui de James Foley. Mais elle gardé sur twitter les deux autres photos: un otage brûlé vif dans une cage et un autre écrasé sous un char d'assaut.   

MPI

03:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le roi d’Arabie Saoudite ordonne la décapitation de 28 personnes suite à la chute d’une grue !

 in International, Islamisme / by / on 17 décembre 2015 at 21 h 10 min /

 

décapitation arabie saoudite

Décidément les amis de François Hollande sont d’une tolérance qui permet de comprendre pourquoi ils président un groupe au sein du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU : le roi d’Arabie Saoudite a ordonné la décapitation de 28 personnes qu’il considère responsables de la chute d’une grue à la Mecque, chute qui s’en est suivi d’une panique provoquant la mort de 1300 pèlerins.

C’est ce roi très clément que François Hollande avait invité en France et pour lequel il avait, au mépris de la loi, fait privatiser des plages publiques. C’est à ce fou furieux sanguinaire que la France a également vendu des rafales.

L’exécution a eu lieu en place publique, a été filmée et diffusée sur Internet.

Et dire que pendant que l’ami terroriste de François Hollande décapite 28 malheureux, le gouvernement socialiste s’insurge d’une photo diffusée par Marine Le Pen montrant un corps décapité par l’Etat islamique pour dénoncer l’islamisme…

MPI

03:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Éric Zemmour : "NKM se croit moderne, alors qu'elle est ringarde"

FDS

02:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Vladimir Poutine : "Donald Trump est un homme brillant et plein de talent"

Posté le 17 décembre 2015 à 15h44 | Lien permanent

 

Une fois de plus, Vladimir Poutine ne s’embarrasse ni du prêt à penser ni du politiquement correct :

"Vladimir Poutine a estimé que le candidat à la primaire républicaine aux Etats-Unis, Donald trump, est un "homme brillant et plein de talent". Il a ajouté qu'il était le "favori incontesté de la course présidentielle".

"C'est un homme très brillant, plein de talent sans aucun doute. Ce n'est pas à nous de juger de ses qualités mais c'est le favori incontesté de la course présidentielle", a estimé Vladimir Poutine, après sa conférence de presse annuelle devant près de 1.400 journalistes russes et étrangers. "Sa façon de parler et ce qui lui permet d'augmenter sa popularité" ne concernent pas la Russie. Au cours de sa conférence de presse, Vladimir Poutine s'est dit "disposé à développer ses relations avec les Etats-Unis", une fois qu'aura été élu un nouveau président américain en novembre 2016. Donald Trump "dit qu'il souhaite un autre niveau de relations, des relations plus étroites, plus profondes, avec la Russie, comment pourrait-on ne pas saluer cela ?Evidemment que nous le saluons", a ajouté Vladimir Poutine. En octobre, Donald Trump avait déclaré qu'il pourrait "probablement très bien s'entendre avec Vladimir Poutine"."

Philippe Carhon

Le Salon Beige

02:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Vladimir Poutine offensif pour sa 11ème conférence de presse

On apprend aussi que Poutine soutient Donald Trump, ce qui est une excellente nouvelle

01:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

En Norvège, des centaines de « réfugiés » avec des photos et des vidéos de drapeaux islamistes et de décapitations sur leurs smartphones et leurs tablettes

 




19
 
Download PDF

Les services d’immigration, la police et les responsables des centres d’accueil en Norvège ne cessent de découvrir des photos et des vidéos de drapeaux islamistes, de décapitations, d’enfants morts, de personnes tenant des mains ou des têtes coupées, et autres matériaux de propagande islamiste sur les téléphones et tablettes des demandeurs d’asile. Les services de renseignement ont reçu des centaines de signalisations de demandeurs d’asile avec ce genre de photos et vidéos. Avec l’afflux d’immigrants en situation irrégulière, un responsable de la police a affirmé dans une interview que les autorités étaient complètement submergées et que 13000 arrivants au moins n’avaient fait l’objet que d’un contrôle très superficiel.

Les autorités norvégiennes cherchent cependant à rassurer en soulignant que tous les détenteurs de ce genre d’images ne sont pas forcément des sympathisants des islamistes. Certains peuvent avoir voulu conserver les preuves des crimes auxquels ils ont assisté. Mais elles reconnaissent qu’il peut être très difficile d’établir qui sont réellement ces gens qui demandent l’asile en Norvège.

Sources : The Local, The Independent

NDF

01:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

17/12/2015

Paris : héberger des clandestins en plein XVIe ardt, l’idée déplaît aux riverains

 




13
 
Download PDF

Cela apprendra à tout ce beau monde à ne pas voter pour le FN. Le conseil de Paris doit examiner ce mercredi le projet de construction d’un camp d’hébergement dans le 16ème arrondissement de la capitale. Le camp devrait accueillir jusqu’à 200 clandestins, répartis dans cinq bâtiments en bois. Il sera temporaire, et devrait exister pendant 5 ans. Mais avant qu’il ne sorte de terre, le camp doit encore recevoir l’aval du ministère de l’Environnement. Les riverains s’opposent à ce projet, ils ne comprennent pas pourquoi il doit voir le jour en bordure du bois de Boulogne. Le maire de l’arrondissement s’y oppose également, il a lancé une pétition signée par plus 50 000 personnes. Malgré cette mobilisation, le conseil de Paris devrait valider le projet.

NdB: Carla Bruni-Sarkozy a son hôtel particulier en plein XVIème arrondissement, ce projet devrait lui plaire...

23:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Eric Zemmour : 3000 euros d'amende pour incitation à la haine anti-musulmans

5381155_zemmour_545x460_autocrop.jpg

 

| MAJ :

réagir
195
 

Le polémiste Eric Zemmour a été condamné ce jeudi à 3000 € d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans, pour des propos au journal italien Corriere Della Sera en octobre 2014. Il y déclarait notamment que les musulmans «ont leur code civil, c'est le Coran», qu'ils «vivent entre eux, dans les banlieues. Les Français ont été obligés de s'en aller». Le parquet avait requis 10 000 € d'amende.

«Je pense que nous nous dirigeons vers le chaos. Cette situation de peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile», ajoutait-il. «Des millions de personnes vivent ici, en France, mais ne veulent pas vivre à la française.» Eric Zemmour faisait alors la promotion de son livre «Le suicide français».

«Sémantique guerrière et catastrophiste»

Lors de l'audience devant le tribunal correctionnel de Paris, le polémiste avait soutenu qu'il parlait de «musulmans en banlieue qui s'organisent et qui», selon lui, «sont en voie de sécession». De son côté, la la procureure Annabelle Philippe a estimé dans son réquisitoire que ces propos qu'elle juge «stigmatisants», «sans nuance», visaient «l'ensemble de la communauté musulmane».

Le tribunal a eu la même appréciation, car à «aucun endroit de l'interview» il ne réduit son propos à «une fraction seulement» des musulmans. L'ensemble du propos de Zemmour «repose sur un postulat éminemment clivant» : «que la communauté musulmane s'opposerait, par essence et par culture, aux Français ou au peuple français», pour les juges.

«Sous couvert de relater une évolution inéluctable, Eric Zemmour propose en réalité à ses lecteurs la seule option susceptible à ses yeux d'éviter la guerre civile» : «un départ organisé et forcé de France de la communauté musulmane dans son entier». Le tribunal étrille la «sémantique à la fois guerrière et catastrophiste», qui dénote chez lui «le passage conceptuel d'une réalité probable à une solution à la fois crédible et souhaitable».

Un «acharnement» contre l'auteur

«Les propos tenus par Eric Zemmour avant les attentats sont aujourd'hui partagés par une large partie de ceux qui s'expriment», a réagi son avocat, Me Olivier Pardo, qui va faire appel. «Je ne peux que constater l'acharnement dont fait l'objet Eric Zemmour», a-t-il ajouté.

Le polémiste a en outre été condamné à verser, selon les cas, 1 ou 1000 € de dommages et intérêts à des associations parties civiles, auxquels s'ajoutent les frais de justice, soit au total 13 003 €.

Le jugement «reconnaît une nouvelle fois qu'Eric Zemmour est un propagateur de haine», a estimé Me Sabrina Goldman, avocate de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme). «Son discours est d'autant plus dangereux qu'il se fait le chantre du parler vrai, il prétend dire la vérité alors qu'il ne fait que dire la haine», a-t-elle déclaré. Le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, s'est félicité que la justice ait rappelé que «la liberté d'expression» n'est pas «la liberté de propager la haine». «On peut se demander une fois de plus comment il peut avoir une telle position d'autorité dans les médias», a-t-il dit.

Une condamnation, une relaxe

En 2011, Eric Zemmour avait été condamné à deux amendes de 1000 euros d'amende avec sursis pour provocation à la haine, après avoir déclaré à la télévision que «la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait».

Le 25 septembre dernier, il a été relaxé après avoir évoqué dans une chronique des «bandes d'étrangers qui dévalisent, violentent ou dépouillent», mais le parquet a fait appel.

LE PARISIEN

22:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Vers un abandon de la proposition de déchéance de nationalité

Marche arrière toute. Trois jours après les attentats du 13 novembre, François Hollande avait proposé devant le Congrès du Parlement la mise en place d’une mesure permettant de déchoir de la nationalité française un individu « condamné pour une atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ou un acte de terrorisme, même s’il est né français ».

D’après plusieurs sources concordantes, l’exécutif hésiterait aujourd’hui à maintenir cette mesure dans le projet de réforme de la Constitution. Ce n’est « pas une idée de gauche », avait déjà regretté, le 4 décembre, Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, suivi par Martine Aubry et Anne Hidalgo.

VALEURS ACTUELLES

21:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Notre état d’urgence

Etat-durgence2-556x372.jpg

 

 

François d’Usclat est Cévenol. Il a été rédacteur en chef de Montségur, « la revista identitaria dels paises d’oc » qui a paru de 2000 à 2006. Il a collaboré à l’hebdomadaire Rivarol, à Écrits de Paris, à Parcours d’Europe et au Journal de l’Insolite. Après une longue période d’isolement au fin fond de l’Ardèche, il revient sur la scène identitaire.

Rattrapés par les conséquences de leur logique relativiste, nos représentants, qui nous représentent de moins en moins, ont donc décrété l’état d’urgence. Avaient-ils le choix ? Statistiquement parlant, pour employer le vocabulaire des technocrates, toutes les conditions étaient réunies pour que le pays soit frappé par la tragédie de manière répétée. De fait, après les attentats du 13 novembre, ce sursaut d’autorité est très logiquement apparu comme le seul recours face à une situation prétendument maîtrisée, mais qui ne l’est plus depuis longtemps, les esprits clairvoyants l’auront compris. N’a-t-on pas entendu en effet nos prêcheurs patentés marteler qu’il n’était pas permis de confondre islam et islamisme, tout comme ils assuraient qu’il n’y avait rien à redouter des vagues migratoires issues de pays… islamistes ? Entre-temps, le vent a tourné et le rideau est tombé. Les failles béantes des lois et de la justice républicaine ne peuvent plus être niées (victimes : près de 150 morts en moins d’un an pour le seul Hexagone, sans compter les attentats déjoués).

 

 
    À l’indétermination et au manque de discernement auront succédé le renforcement de la présence militaire dans l’espace public, l’assignation d’individus (enfin devenus indésirables) à résidence, ainsi que la fermeture (bien qu’assez velléitaire) de nos frontières. Ces mesures d’exception, qui riment avec sidération, outre qu’elles sont un aveu d’échec, montrent que nos gouvernants se décident enfin à admettre que le ver est dans le fruit. La découverte régulière de caches d’armes et d’explosifs est venue en tout cas assez vite le confirmer. Mais les discours musclés n’y feront rien s’ils ne sont pas suivis d’un changement drastique et durable de mentalité. Difficile pari. Car on sait que chez le Socialo-Républicain, au nom d’un dogme gravé dans le marbre et appelé droits-de-l’homme, le relâchement est de mise… jusqu’au prochain carnage.
 
    À cet état d’urgence, quelques députés se sont opposés, au motif que le procédé présentait une menace pour la liberté d’expression. Il est certain que ces élus, les premiers du reste à adhérer à la farce du vivre-ensemble, ne se sont jamais inquiétés quand cette liberté était déniée à ceux-là mêmes qui dénoncent depuis des décennies les dangers du communautarisme. On pourra aussi voir dans ce déploiement de la force publique un prétexte à persécuter les contempteurs du consensus idéologique. Comme si clamer la vérité présentait un danger pour la démocratie. Il est évidemment inconvenant de désigner les coupables quand ils sont encore aux commandes ! Mais il semble que, de ce côté aussi, la donne soit en train de changer.
 
    Au vu de ce monumental fiasco, on pourrait présager que l’heure approche où les décisions importantes devront se prendre, avec l’aval du peuple, seul garant d’un régime démocratique digne de ce nom. Face à la colère qui monte, face au dégoût qu’inspire la classe politico-médiatique, il faudra bien y venir. Car ce ne sont pas les peuples qu’il y a à changer ou à remplacer, mais bien ceux qui ont mis la main sur ce continent en dédaignant de consulter la base. S’il y a état d’urgence, c’est celui de ne plus laisser ce pays entre les mains des apôtres des plus molles et suicidaires idéologies, dont la principale profession de foi est de tenir pour vraie l’équivalence entre toutes les cultures – nous savons, quant à nous, pour reprendre une formule orwellienne, qu’il en est de plus équivalentes que d’autres. Pour commencer, il est grand temps de se faire à l’idée que le procès des élites, qui ont initié et encouragé le retour de la pathologie fondamentaliste sur notre sol, est devenu possible. Nous savons qu’elles n’ont jamais aimé le peuple ; ce dont nous avons à prendre conscience c’est qu’elles craignent son réveil. Nous le voyons clairement désormais à l’approche de toute échéance électorale.
 
    Travailler à la mise en place de tribunaux populaires, mettre tous ces nuisibles idéalistes devant leurs responsabilités, leur demander des comptes pour la gestion catastrophique du pays qui leur a été confié c’est notre état d’urgence.
 
François d'Usclat
 
LIGUE DU MIDI
 
(merci à Bruno)

19:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les parents de l'otage James Foley décapité par Daesh demandent à Marine Le Pen de retirer les images violentes

Nous avons appris ce matin que Marine Le Pen, une femme politique française, a twitté une photo honteuse de notre fils, James, sans la censurer, écrit la famille. Nous sommes profondément troublés qu'elle utilise Jim pour ses intérêts politiques et nous espérons que l'image de notre fils, ainsi que les deux autres images violentes, soient retirés immédiatement".

"Nous avons décidé d'utiliser cette tragédie pour améliorer le monde autour de nous, et ce que fait Le Pen va à l'encontre de tout ce que James a défendu dans sa vie", poursuit le communiqué. Mercredi, à 23 heures, la présidente du Front national n'avait pas encore réagi à cette demande. Une enquête a été ouverte dans la soirée pour diffusion d'images violentes.

Francetvinfo

03:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Vidéo-choc : des musulmans ont tué 155 Français et les socialauds ciblent le FN !

Publié le 11 décembre 2015 - par

RL

02:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Histoire de France

Mitterrand_Petain.jpg

02:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Allemagne : explosion des vente de « faux hymens » pour les femmes musulmanes

virginia-care.jpg

 

 

16/12/2015 – EUROPE (NOVOpress)
Signe des temps : une société allemande qui vend de faux hymens pour simuler la virginité des femmes est en plein essor. La cible ? Les femmes musulmanes, dont la vie dépend parfois de tels artifices.

Les affaires sont florissantes pour une société allemande de marketing qui vend de la « virginité » aux femmes musulmanes pour que leurs futurs époux croient jusqu’au bout à leur chasteté. Et l’afflux massif de réfugiés de pays principalement musulmans a contribué à stimuler les ventes. Le concept de l’hymen qui peut être acheté en ligne provient de Chine et visait le marché moyen-oriental. Mais beaucoup de gens étaient préoccupés par la qualité du produit.
Maintenant le made in Allemagne a pris le relais et il répond à un besoin désespéré parmi nombre de musulmanes à prétendre qu’elles soient vierges avant le mariage. Le succès est là, car ce procédé revient à une fraction des 2500 € moyens qu’il en coûte pour une intervention chirurgicale pour remplacer l’hymen féminin. Ces produits sont achetés rapidement et anonymement par des femmes dont la vie pourrait littéralement en dépendre.
virginité musulmanes
Virginia Care vend sur Internet un paquet contenant deux membranes ultra minces qu’une femme peut insérer elle-même pour faire croire que son hymen est intact. Il est vendu sur le site Internet de la société avec l’orgueilleux : « Qualité allemande. » Chaque membrane est composée de deux peaux de cellulose, entre lesquelles une poudre stérile de sang lyophilisé a été injectée.
La membrane est conçue afin de se fixer elle-même grâce à la chaleur et à l’humidité interne du corps féminin, et puis quand elle est percée pendant les rapports sexuels le mélange de sang fournit la « preuve » de la virginité.

virginia care 02

Le produit est proposé en deux variantes de couleur.

La société possède des témoignages de clientes musulmanes qui disent que ce produit leur sauva la vie. On peut lire : « Si votre produit n’existait pas, je n’existerai pas moi non plus. » Une autre a écrit : « je ne peux pas vous dire combien vous m’avez aidé. Tous les remerciements du monde. » Le prix de base est de 49,50 euros.
Un porte-parole de la société a déclaré : « ce produit a été bien conçu et ne peut pas glisser hors du vagin. Après le rapport sexuel, il fournit un résultat apparent naturel avec une trace de sang mélangé avec les fluides corporels. »
La question du sexe avant le mariage pour les femmes musulmanes dans les familles strictes est un dangereux — même mortel — problème. Ce mois-ci, un couple originaire du Pakistan vivant dans la ville allemande de Darmstadt a été condamné pour avoir tué leur fille de 19 ans lorsqu’ils ont appris qu’elle avait eu des relations sexuelles avec un garçon qu’ils rejetaient.

Ce service a toutefois provoqué l’indignation en Égypte où les politiques ont demandé à ce qu’il soit déclaré illégal.
La société a de son côté précisé qu’ils livrent le produit partout dans le monde, mais que presque tous les clients étaient des femmes d’origine musulmane, avec maintenant une véritable explosion auprès de musulmanes vivant en Europe.
Le paquet est livré également avec des instructions indiquant à la cliente comment prétendre qu’elle n’a pas eu de relations sexuelles. Il est indiqué que : « la femme doit montrer de la douleur. C’est exactement ce que l’homme attend d’une femme ayant des rapports sexuels pour la première fois. »
La société offre même différentes textures, l’une est la Virginie Care Original et a une couleur rouge-brune visant principalement à prouver sa virginité à des parents et beaux-parents le lendemain de la nuit de noces. Le second package propose un look plus « sang frais » plus léger, conçu lui pour convaincre un nouveau mari soupçonneux.

Crédit photo : Publicité pour les faux Hymens qualité allemande Virginia Care à destination du marché turc. /small>

01:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Une dame âgée de 84 ans, agressée en plein Paris, a perdu un doigt en se faisant voler une bague. Elle témoigne au micro d’Europe 1.


"Il a arraché mon doigt avec ma bague" par Europe1fr

FDS

01:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Les mariés du week-end à Nice

http://www.fdesouche.com/681277-les-maries-du-week-end-nice

Photos

01:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Thomas Fabius est sorti libre après 12 heures de garde à vue

http://www.20minutes.fr/politique/1751699-20151216-thomas...

648x415_thomas-fabius-octobre-2015.jpg

00:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Nouveau sketch anti-FN dans la classe politico-médiatique

 

Marine Le Pen publie des photos de Daech, Cazeneuve la dénonce à la police

Marine Le Pen a accusé le présentateur Jean-Jacques Bourdin d’avoir effectué un « parallèle » entre le FN et le mouvement djihadiste Daesh.

Politologue, spécialiste du monde arabe et de l’islam, l’universitaire Gilles Kepel était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, ce mercredi matin, pour parler de son nouveau livre, Terreur dans l’Hexagone.

« Dans votre livre, vous faites le lien entre le djihadisme français et la poussée du Front national  », interroge Jean-Jacques Bourdin.

Et Gilles Kepel de répondre : « Oui. Ce sont deux phénomènes congruents, qui se ressemblent. Dans les deux cas, il y a une inclusion de plus en plus faible. Dans les quartiers défavorisés des banlieues populaires, la perspective d’avoir un emploi est de plus en plus faible, donc à partir du moment où il y a le sentiment que l’école ne sert à rien, d’une certaine façon les valeurs qu’elle porte sont jetées avec l’eau du bain par ceux qui sont marginalisés. Du côté de l’extrême droite, il y a un phénomène qui n’est pas complètement différent, qui touche d’autres personnes », explique l’auteur.

Plus tard dans l’interview, Jean-Jacques Bourdin revient sur Daesh. « Revenons sur Daesh, sur les liens, pas des liens directs, entre Daesh et le Front national. »

 

 

La présidente du Front national a vu rouge après cette intervention de Jean-Jacques Bourdin. Elle a accusé le présentateur d’avoir effectué un « parallèle » entre le FN et le mouvement djihadiste Daesh. Très énervée, elle s’est alors fendue d’un premier tweet parlant de « dérapage inacceptable ».

Capture.PNG Dérapage.PNG

  

Mais quelques minutes plus tard, Marine Le Pen a posté trois photos de propagande de Daesh sur son compte officiel, sur lesquelles on y voit un homme écrasé par les chenilles d’un char d’assaut, un autre brûlé vif dans une cage ou encore le corps d’un homme décapité, sa tête posée sur son dos. Et la présidente de mentionner : « Daesh, c’est ça ! »

Ensuite la présidente a publié un dernier tweet dans lequel elle demande aux internautes de dire ce qu’ils en pensent à RMC en donnant le numéro de téléphone de la chaîne.

Capture.PNG RMC.PNG

00:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)