Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 353

  • En Allemagne on confisque déjà les effets personnels des réfugiés

    2358141.jpg migrants.jpg

     

    21/01/16 à 06:59 - Mise à jour à 07:31

    Source: Belga

    Certains länder allemands, à l'instar de la Suisse et de ce que prévoit le Danemark, appliquent déjà la confiscation d'une partie des effets personnels, en ce compris l'argent liquide, des demandeurs d'asile.

    © Reuters

    Le ministre bavarois des Affaires intérieures, Joachim Herrman, a confirmé au quotidien "Bild" que cette pratique correspond avec ce qui se fait en Suisse. "Les demandeurs d'asile sont fouillés à leur arrivée pour leurs documents, argent liquide et biens de valeurs. Ceux-ci peuvent être saisis s'ils dépassent les 750 euros de valeur."

    Dans le Bade-Wurtemberg, la police peut confisquer les effets de plus de 350 euros de valeur. Les deux länder respectent ainsi la législation allemande qui stipule que les moyens propres des demandeurs d'asile doivent être engagés en premier lieu pour financer leur séjour.

    La ministre allemande de l'Intégration Aydan Özoguz a précisé au journal qu'un demandeur d'asile doit d'abord avoir recours à ses propres rentrées ou moyens, même s'il s'agit de bijoux de familles. "Même si des préjugés tenaces subsistent, les demandeurs d'asile ne sont pas avantagés par rapport aux allocataires sociaux."

  • FMI : 4 millions de migrants attendus en Europe cette année

     

    22h55

    Selon une prévision du Fonds monétaire international (FMI), près de quatre millions de migrants pourraient arriver en Europe en 2016.

    Les pays européens concernés ne sont pas en mesure d’absorber autant de réfugiés, indique le quotidien britannique The Telegraph.

     

    L’espace Schengen au bord de l’abîme

    Selon le journal, cet afflux de migrants assurerait, à court terme, une légère croissance du PIB européen en raison des activités supplémentaires visant à accueillir les nouveaux arrivants. Cependant, à plus longue échéance, le développement de l’économie européenne dépendra de la capacité des pays d’accueil à intégrer les migrants. (…)

    L’expérience internationale de la gestion des migrants économiques montre que ces derniers reçoivent un salaire moins élevé que les travailleurs locaux, même si cette différence diminue avec le temps. La lenteur de leur intégration résulte de facteurs tels que la faible connaissance de la langue, le manque de compétences professionnelles et les obstacles à la recherche d’un emploi », indique le FMI dans sa prévision. (…)

    « Le sommet du Conseil européen prévu au mois de mars sera la dernière chance de mettre en place notre stratégie. Si nous n’y arrivons pas, nous serons confrontés à des conséquences extrêmement graves, telles que la chute de l’espace Schengen », a conclu Donald Tusk.

    Source

  • CHERUBINI Requiem composé pour l'anniversaire de la mort de Louis XVI

    Requiem in C minor by Luigi Cherubini
    composed for the anniversary of the death of Louis XVI
    Orchestra Sinfonica e Coro della RAI di Roma

  • Troisième visite du Pape François dans une mosquée... Vade retro

     

    Une délégation de responsables du culte musulman en Italie a lancé une invitation, mercredi 20 janvier, à l’adresse du pape François afin qu’il vienne visiter la grande mosquée de Rome.

    L’invitation, lancée par Yahya Pallavicini, vice-président de la Communauté religieuse islamique en Italie, et par Abdellah Redouane, directeur du Centre culturel islamique d’Italie, en charge de la gestion de la mosquée, pourrait être honorée mercredi 27 janvier, dix jours après son passage à la grande synagogue de Rome. La date de la visite devrait coïncider avec la visite de l’émir du Qatar à Rome.

    Il s’agira alors du troisième déplacement de ce type pour le pape François après la Mosquée bleue d’Istanbul en novembre 2014 et la mosquée centrale de Bangui en novembre 2015.

    Le souverain pontife banalise ainsi une pratique rare, initiée par Jean-Paul II le 6 mars 2001 à Damas. Accompagné du mufti de Syrie Ahmad Kaftaro, il avait été le premier pape à entrer dans une mosquée.

    Source

  • Paris : un SDF est mort de froid , il avait effectué une demande d’hébergement d’urgence. A Marseille: Antonin, un SDF, meurt dans la rue faute d'hébergement

     

    20160121_1_5_1_1_0_obj10830453_1.jpg

    15h24

    Selon l’association Les enfants du Canal, un SDF de 66 ans est mort de froid dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 janvier, dans le huitième arrondissement de Paris, sur la rampe d’un parking dans lequel il avait ses habitudes. La préfecture d’Île-de-France confirme le décès de cet homme réputé fragile, mort des suites d’un arrêt cardio-respiratoire peu avant 8 heures ce matin.

    Les enfants du Canal assurent que le SDF avait effectué une demande d’hébergement d’urgence auprès des services de l’État (SIAO) dès le 9 décembre 2015. Une information confirmée par la préfecture. Cette dernière affirme que 85 places d’hébergement supplémentaires seront disponibles dès ce soir à Paris.

    (…) RTL

    Hébergements d’urgence saturés : Antonin, 66 ans, meurt de froid dans la rue à Marseille

    15h19

    La Provence – 21/01/16

     

  • Le boutiquier et l’honnête homme

     

    Gilbert Collard dénonce la participation de Bruno Gollnisch à une conférence d’E&R

    Gilbert Collard sait exactement pourquoi Marine Le Pen a décidé de prendre du recul, de moins courir les plateaux télés et radios et d’aller, d’elle-même, à la rencontre des Français : elle « veut établir un lien direct » avec les électeurs.

    [...]

    « Quand monsieur Gollnisch est aujourd’hui à Reims dans une conférence privée organisée par le mouvement d’Alain Soral Égalité & Réconciliation, vous ne pouvez pas me dire que ce n’est pas une information. On ne vous diabolise pas. Il n’a rien à faire chez Alain Soral, non ? » demande le journaliste de France Info. « On est complètement d’accord », répond Gilbert Collard avant de critiquer « très librement » la présence de Bruno Gollnisch à cette conférence d’ Égalité & Réconciliation. Il dit :

    « Je trouve que c’est idiot, absurde et déplacé. Je le dis très librement et si Bruno était en face de moi, je lui dirais. »

    Gilbert Collard note bien que Bruno Gollnisch est un proche de Jean-Marie Le Pen. Au Front national, il est peut-être même l’un des seuls aujourd’hui. Le député RBM du Gard ne veut donc pas trop donner d’importance à l’ancien n°2 du parti. « Les branches comme vous dites, les vieilles branches du Front national, le temps les rend vermoulues et d’elles-mêmes, un peu, elles tombent, comme dit le poète », dit-il.

    Lire l’intégralité de l’article sur lelab.europe1.fr

  • Daech détruit le plus ancien monastère chrétien d'Irak.

    http://www.leparisien.fr/international/daech-detruit-le-plus-ancien-monastere-d-irak-21-01-2016-5472501.php

    Pauvres crétins sanguinaires! Ils finiront par détruire nos cathédrales!

  • Chine: la statue géante de Mao a été détruite

    http://www.leparisien.fr/international/chine-la-statue-geante-de-mao-tse-toung-a-ete-detruite-08-01-2016-5432655.php

    + PHOTOS

  • Vive intervention de Marion Maréchal-Le Pen au Conseil Régional PACA

    Antennes locales de la Région Paca : intervention de Marion Maréchal-Le Pen en réponse à Christian Estrosi, ce vendredi 15 janvier 2016 en Assemblée plénière.

  • Florian Philippot sur LCI

  • Pourquoi se souvenir de la mort de Louis XVI ?

    https://gabrielprivat78.wordpress.com/2015/01/16/pourquoi-se-souvenir-de-la-mort-de-louis-xvi/#more-699

    louisxvi.jpg

  • Des centaines de migrants quittent Calais pour tenter de rejoindre l’Angleterre par la Belgique


    Les réfugiés tentent de rejoindre l'Angleterre depuis la côte belge

  • 21 janvier: l'anniversaire de la mort de Louis XVI rassemble encore

    14768442.jpg Louis XVI.jpg

    Un portrait non-signé de Louis XVI (MARY EVANS/SIPA)

     

    Raphaël de Gubernatis

    Voir tous ses articles

    Concerts à la Chapelle royale du château de Versailles, messes innombrables en France et à l'étranger... Les célébrations de la mort de Louis XVI rencontrent de plus en plus de succès.

     

    Chaque 21 janvier, le rituel semble prendre de l'ampleur. A l'occasion de l'anniversaire de la mort de Louis XVI, guillotiné il y a 223 ans, les messes se multiplient dans tout le pays, à Lyon, Bordeaux, Marseille, Reims ou Strasbourg, à Toulon, Périgueux, Amiens, Quimper, Tarascon, Nancy, Nîmes ou Bayonne, à Lille, Metz ou Mulhouse… toujours plus nombreuses, toujours plus suivies pour certaines d’entre elles qui voient en effet accourir un nombre accru de fidèles ou de royalistes.

    Messes à Saint-Germain-l’Auxerrois sous la présidence du chef de la Maison de France, Monseigneur le Comte de Paris ; messe à la basilique de Saint-Denis où sont déposés les corps des princes exécutés ; messe encore à la Chapelle expiatoire avec l’aîné de la Maison de Bourbon, un arrière petit-fils du roi d’Espagne Alphonse XIII ; messe à Lyon avec un prince de Bourbon-Parme : toutes les tendances du royalisme, de la plus ouverte à la plus réactionnaire, se font un devoir de célébrer ce qui est vu toujours comme une faute impardonnable et comme le péché originel de la République.

     

    Jour de jeûne en Grande-Bretagne, en France messes et concerts

    En Grande Bretagne, pour expier l’exécution de Charles 1er, on observa longtemps un jour de jeûne. En France, on multiplie les messes. Et l’on va au concert entendre des requiems écrits à l’époque de la Restauration pour Louis XVI et Marie-Antoinette. Car à Versailles, à la Chapelle royale, l’on n’est pas en reste dans cette multitude de célébrations, même s’il ne s’agit pas ici d’en faire une profession de foi royaliste. C’est le Centre de musique romantique française, sis à Venise, au palazzetto Bru-Zane, qui est à l’origine du projet qui a pour cadre l'exposition sur "La Mort des rois de France" qui se tient au château. Et c’est la chapelle royale, celle-là même où se marièrent Louis, dauphin de Viennois, et Marie-Antoinette, archiduchesse d’Autriche qui sert de cadre bien légitime à ces concerts de musique sacrée.

    Grand Requiem de Cherubini , Messe funèbre de Plantade, Méditation religieuse de Berlioz

    Pour cette célébration qui a lieu elle aussi les 21 et 22 janvier, on entendra le Grand Requiem à quatre voix de chœurs composé par Luigi Cherubini pour les célébrations solennelles de la basilique de Saint-Denis le 21 janvier 1816, mais aussi la Messe funèbre de Charles Henri Plantade. Elle fut composée en 1823, et chantée à Notre-Dame de Paris le 16 octobre 1823, quand la Cour s’avisa que c’était là le trentième anniversaire de la mort de la reine.

    Pour ce faire, Plantade utilisa dans l’urgence une messe funèbre composée récemment, mais à laquelle il donna plus d’ampleur et de solennité en gonflant la masse chorale et en suivant les règles d’une grande messe de requiem. On édita la partition sous une forme luxueuse, dans une riche reliure de maroquin, et parmi les souscripteurs qui acquirent cet ouvrage en plusieurs exemplaires, on comptera Louis XVIII, beau-frère de la reine défunte, la duchesse d’Angoulême, sa fille, ou la duchesse de Berry, sa petite-nièce par son aïeule la reine Marie-Caroline de Naples, soeur de Marie-Antoinette. On en envoya des exemplaires dans toutes les cours catholiques et parentes d’Europe dans l’espoir peut-être que cette messe funèbre y serait un jour chantée. Mais on ne la réentendit plus jamais, et c’est la première fois depuis son exécution solennelle en 1823 qu’on redécouvre cet ouvrage, aujourd’hui exécuté par l’Orchestre et les Chœurs du Concert Spirituel, sous la direction d’Hervé Niquet.

    Un requiem chanté en 1815 lors du Congrès de Vienne

    Le 23 janvier, dans la même Chapelle royale de Versailles, un autre requiem à la mémoire de Louis XVI sera chanté cette fois par quatre solistes accompagnés par le Chœur de chambre de Namur et les musiciens de la Grande Ecurie et de la Chambre du Roy, sous la conduite de Jean-Claude Malgloire.

    Ce Requiem à la mémoire du Roi Louis XVI avait été commandé au compositeur Sigismund Neukomm par Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, prince de Bénévent, ancien ministre de Napoléon 1er passé au service de Louis XVIII. Et cela afin d’être exécuté au moment où de nombreux souverains et princes européens étaient réunis en Autriche pour le Congrès de Vienne avec les représentants et l'aristocratie de toutes les nations du continent.

    Ce requiem fut donné le 21 janvier 1815 en la cathédrale Saint-Etienne, en présence de tous ces rois et diplomates unis pour tenter de reconstruire l’Europe à leur façon après les péripéties de la Révolution française et de l’Empire napoléonien. Comme pour mieux marquer le retour à l'ordre ancien.

    Hécatombe royale

    En France, sous la Restauration, dès le rétablissement du trône des lys, on s’empressa bien évidemment d’exhumer les restes mortels de Louis XVI et de Marie-Antoinette, là où ils avaient été déposés et où l’on a désormais édifié la Chapelle expiatoire que longe l’actuel boulevard Haussmann. Et chaque année, une messe de requiem était commandée à un compositeur, l'une pour le roi, une autre pour la reine.

    Mais avec l’assassinat du duc de Berry en 1820, les diverses messes de célébration finirent par coûter fort cher à la Maison du Roi, et dès 1824 on se contenta de commander la composition d’un unique requiem exécuté le 21 janvier à Saint-Denis à la mémoire de tous les princes du Sang de France victimes de mort violente durant la période républicaine. On ne sait si la charité chrétienne allait jusqu’à inclure dans le lot le duc d’Orléans, ce prince régicide qui avait à la Convention voté la mort de son royal cousin, mais sans doute comprenait-on, avec Madame Elisabeth, la princesse de Lamballe massacrée lors des tueries de septembre 1792, ainsi que le duc d’Enghien enlevé en Allemagne et fusillé à Vincennes par Bonaparte. Bourbons de la branche ainée, Bourbons-Orléans, Bourbons-Condé ou Bourbons-Penthièvre, toutes les lignes de la Maison de France avaient été touchées.

    Oraisons funèbres obligatoires

    Ces mêmes 21 janvier, jours de deuil proclamé dans toute la France durant la Restauration, dans chaque église de chaque diocèse du royaume, il était obligatoire de célébrer une messe de requiem accompagnée d’une oraison funèbre rédigée à cette occasion. Cela fournira la littérature sacrée en innombrables textes de repentance et exercices de contrition dont de nombreux exemples subsistent dans les archives de tout le pays. Il s’agissait alors de faire expier leurs crimes aux régicides, de faire pleurer en chœur toute la France et de laisser monter au Ciel une même clameur de souffrance et de repentir.

    Aujourd’hui encore, dépôt de gerbes sur le lieu de l’exécution du roi, place de la Concorde, marche aux flambeaux à la mémoire de Louis XVI, manifestations diverses montrent combien le sentiment de crime irréparable est encore vif chez certains.

    Raphaël de Gubernatis

    Messes de Requiem de Luigi Cherubini et Charles Henri Plantade et Méditation religieuse d’Hector Berlioz. Les 21 et 22 janvier à 20h.Messe de Requiem à la mémoire de Louis XVI de Sigismund Neukomm. Le 23 janvier à 20h. Chapelle royale du château de Versailles ; 01 30 83 78 89

    L'OBS

     
  • Accueil en Fraternité, les migrants

    affiche-230116.jpg

     

    Date parution : 23/01/2016

    Conférence publique à Calais dans le cadre des Engagements d'Humanisme

  • Le combat de sa vie

  • "La situation des Juifs est plus sécurisante" en Russie qu'en Europe

     

     
    International
    URL courte
    541147135

    Le président russe Vladimir Poutine a appelé mardi les Juifs qui ne se sentent pas en sécurité en Europe en raison du terrorisme et de la montée de l'antisémitisme à venir s'installer en Russie.

     

    La situation des Juifs en Russie et dans d'autres pays de l'Europe de l'Est est plus sécurisante qu'en Europe occidentale, a déclaré mercredi à Sputnik Serge Rozen, Président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique.

     

    "C'est très interpellant pour nous, Juifs d'Europe occidentale, dont beaucoup sont venus en Europe de l'ouest poussés par l'antisémitisme du temps de l’Empire russe, ou même du temps de l'Union Soviétique, de se rendre compte maintenant que la situation des Juifs est peut-être plus sécurisante dans les pays de l'Est que dans l'Ouest", a indiqué M.Rozen.

    Selon lui, le commentaire qu'a fait le président Poutine "était ironique, mais reflétait une certaine qualité qui commence à être visible" en Europe, où des militaires protègent les synagogues à Paris et à Bruxelles, alors que les Juifs de Moscou n'ont pas besoin d'une telle protection.

    Selon l'écrivain Marek Halter, cette différence dans la situation des Juifs en Russie et en Occident a permis au président Poutine de "donner une petite leçon aux pays européens qui ne manquent jamais" une occasion de lui donner des leçons de morale.

     

    "On dit qu'en Russie on ne respecte pas les minorités… c'est en France que les Juifs ont peur de mettre une kippa, malgré les leçons de morale de notre ministre Laurent Fabius", a déclaré M.Halter à Sputnik.

    "Il y a une région autonome juive en Russie qui s'appelle le Birobidjan (…). Les Israéliens auraient dû installer là-bas une région offshore (…). Ils n'iront pas en masse s'installer là-bas, mais ils peuvent en profiter. En dehors d'Israël, c'est la seule région ou il y a des écoles juives, un théâtre yiddish, où toutes les rues ont les noms en russe et en yiddish. Ça parait comme un joke, mais Poutine n'a pas tort de rappeler aux Juifs qu'ils ont une opportunité qu'ils n'utilisent pas", a noté l'écrivain.

    Le président russe Vladimir Poutine a invité mardi les Juifs d'Europe à venir s'installer en Russie lors d'une rencontre avec les représentants du Conseil juif européen. Il a fait cette déclaration suite à un commentaire du président du Conseil, Viatcheslav Kantor, selon lequel les Juifs fuient les pays européens en raison du terrorisme et de la montée de l'antisémitisme.



     http://fr.sputniknews.com/international/20160120/1021089615/juifs-europe-situation-russie.html#ixzz3xpc235ez