Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 349

  • Ryad annonce que Hollande a remis la Légion d’honneur au Prince héritier saoudien. Pas un mot à Paris

    http://www.fdesouche.com/706285-exclusif-ryad-annonce-que-hollande-remis-la-legion-dhonneur-au-prince-heritier-saoudien-pas-un-mot-paris

    HONTEUX ! IGNOBLE !

  • AUDIO - Philippe de Villiers : « Jeanne revient comme pour nous dire la France n’est pas morte ! »

    http://fr.novopress.info/199094/philippe-villiers-jeanne-revient-dire-france-nest-pas-morte/

     

    05/03/2016 – FRANCE (NOVOpress)
    Le Puy du Fou vient de reprendre l’anneau de Jeanne d’Arc aux Anglais. Philippe de Villiers raconte le retour symbolique sur notre terre de celle qui « est dans le cœur de tous les Français »…

    Découvrez cet entretien audio accordé à Boulevard Voltaire.

     

  • Un chariot du 19e siècle découvert dans un lac asséché du Far West

    chariot-oregon.jpg

    7094092-oregon-trail-wagon-couvert-utilis-par-les-pionniers.jpg

    Par Vincent Cuzon le 27 Février 2016

     

    La sécheresse qui frappe l'Ouest américain a provoqué la baisse du niveau des eaux d’un lac de l’Oregon… laissant apparaitre un chariot de l'époque de la ruée vers l'or. Fascinant !

    Dave Zahn, un officier de police du comté de Marion, dans l’Oregon, conduisait près du lac Detroit lorsqu’il a découvert un incroyable chariot datant du 19e siècle. Partiellement exhumé en raison d'une vague de sécheresse, le véhicule gisait à la renverse et était en partie recouvert de boue. Retrouvé en excellent état, ce wagon des années 1870, a pu être préservé pendant de nombreuses décennies dans le fond du lac grâce à un environnement subaquatique où le taux d’oxygène est extrêmement faible » explique l’archéologue Cara Kelly. Aujourd’hui, le niveau du lac Detroit est remonté et le chariot devrait désormais rester sous les eaux pendant de nombreuses décennies… 

    SeLoger

    NdB: Une relique émouvante quand on pense aux pionniers qui ont bâti l'Amérique...

  • Le Chœur de l'Armée française interprète le Chant des Partisans, toujours d'actualité

    Le Chœur de l'Armée française interprète le Chant des Partisans, à la mémoire des victimes du terrorisme, civiles et militaires, lors du Gala de la Fondation du Rein à la Salle Gaveau le 26 mars 2015

    (merci à Dirk)

  • La Hongrie s’expose à des poursuites devant la Cour européenne de justice en cas de référendum hostile aux quotas de migrants

    Hongrie-référendum-quotas-migrants-Cour-européenne-justice.jpg

     


     
    Selon des déclarations faites par un porte-parole de la Cour européenne de justice, la Hongrie s’expose à des poursuites au cas où le résultat de son référendum sur les quotas de migrants contreviendrait à la loi de l’Union européenne. Balazs Lehoczki répondait au média russe proche du pouvoir, sputniknews.com, qui l’interrogeait sur l’initiative annoncée mercredi par Viktor Orban, Premier ministre hongrois.
     
    « Nous devrons attendre le résultat du référendum. Mais s’il se trouve qu’il viole la loi européenne, s’il a pour résultat la non mise en œuvre de décisions de l’UE qui lient la Hongrie, en ce cas la Commission européenne pourra introduire une action devant la Cour de justice », a-t-il affirmé.
     

     

    Le référendum de la Hongrie sur les migrants risque d’être retoqué par la Cour européenne de justice

     
    Voilà qui montre dans le concret le poids du pouvoir de l’Union européenne et la mesure des abandons de souveraineté consentis par les pays membres. Dans le principe, il n’y a dans la menace de Balazs Lehoczki rien de contestable sur le plan légal : la signature volontaire par les Etats du traité de l’Union les oblige à en respecter les termes et que l’affaire soit résolue par une entité supposée impartiale est dans l’ordre des choses. Il fallait se méfier en amont, et prendre conscience du degré où les uns et les autres remettaient leurs prérogatives régaliennes entre les mains d’une Commission non élue…
     
    Ça, c’est pour le principe. Dans le cas précis du règlement de la crise des migrants par les autorités de Bruxelles, reste à savoir à quel point l’UE peut prétendre outrepasser la volonté de ses membres : le système des quotas est-il conforme au traité ? A quoi s’ajoute la question de savoir de quelle manière la Cour de justice interpréterait ce droit…
     

    Si le référendum est hostile aux quotas de migrants, il sera poursuivi comme illégal

     
    Il se trouve que sur le point des quotas, une procédure est précisément en cours, introduite par la Hongrie et la Slovaquie qui, l’an dernier, ont porté devant la Cour européenne de justice leur contestation du système des quotas visant à la relocalisation dans différents pays de l’Union de 160.000 « réfugiés » actuellement parqués en Grèce, en Italie et en Hongrie.
     
    Balazs Lehoczki a indiqué dans le même entretien avec sputniknews qu’il ne fallait pas s’attendre à une décision de la Cour avant la fin de cette année, « au plus tôt ».
     
    L’évaluation de la conformité du référendum hongrois avec le traité de l’Union ne saurait intervenir avant la résolution de cette question préalable – ce qui veut dire qu’en cas de dénonciation des quotas, la Hongrie aurait largement le temps d’agir selon la volonté de son peuple.
     
    Sur place, la proposition de référendum vient d’être soumise à l’approbation de la Commission nationale pour les élections.
     

    Anne Dolhein

    Réinformation tv

  • Autriche : une société parallèle se construit dans les jardins d’enfants islamiques

    Autriche-société-parallèle-jardins-enfants-islamiques-e1456930775751.jpg

     


     
    Selon le ministre des affaires étrangères et de l’intégration autrichien Sebastian Kurtz, 150 écoles islamiques (rien qu’à Vienne, cela concerne 10.000 enfants) poseraient un grave problème à son pays. Malgré un attachement de surface à la légalité, les salafistes qui les tiennent dispenseraient dans les jardins d’enfants une  « théologie rétrograde » susceptible d’engendrer « une société parallèle ». Les femmes illettrées qui instruisent les enfants leur apprennent, bien sûr, que la femme est inférieure à l’homme, mais aussi que la polygamie est « nécessaire » et que « l’Europe telle qu’on la connaît aura cessé d’exister dans quelques années ».Nous voilà prévenus.

    Réinformation tv

  • Un site officiel explique aux migrants comment avoir des relations sexuelles avec les Allemandes

    http://www.fdesouche.com/706471-un-site-officiel-explique-aux-migrants-comment-avoir-des-relations-sexuelles-avec-les-allemandes

    Le métissage est programmé

  • Calais : sept jeunes migrants violés dans la jungle, plusieurs ont du être opérés

    http://www.fdesouche.com/706405-calais-sept-jeunes-migrants-violes-dans-la-jungle-plusieurs-ont-du-etre-operes

  • Il ne faut pas diffuser la photo de ses enfants sur Facebook

    media_xll_8462199.jpg enfant.jpg

     

     

    C’est la police belge qui rappelle pourquoi il est dangereux de diffuser la photo de ses enfants sur le réseau social.

    Depuis plusieurs semaines, une chaîne rencontre un grand succès sur Facebook. « Si tu es fière de tes enfants, poste 3 photos et nomine 10 de tes amies pour faire pareil! » Dans un message adressé sur son site, la police tient à rappeler que publier des photos de ses enfants n’est pas sans risque.

    « Il ne s’agit pas seulement de la vie privée des enfants », confie Walter Coenraets, directeur de la Computer Crime Unit, à HLN. « Beaucoup de gens pensent que cela reste dans le cercle des amis, mais une fois publié, vous n’avez plus le contrôle sur la façon dont le cliché va être partagé. »

    « Nous demandons donc de ne pas mettre des séries de photos en ligne. Et certainement pas en maillot de bain. Une information des Etats-Unis nous apprend que les pédophiles sont à la recherche de jolis visages qu’ils mettent sur des corps d’enfants nus par photomontage. »

    Pire: la photo pourrait se retrouver entre les mains d’une personne très mal intentionnée qui va se mettre à la recherche de l’enfant. « C’est une possibilité. Le lien familial est très vite trouvé grâce à Facebook. Ils recherchent les parents et trouvent l’adresse de l’école. En théorie, un pédophile peut donc entrer en contact avec un enfant de cette façon. Il ne faut pas non plus être parano sur les réseaux sociaux, mais il s’agit quand même d’une menace qui existe. Les parents doivent donc en être conscients. »

    Source

  • Le musulman Tahir Javed, 5e plus grand donateur de Hillary Clinton

    hillary_clinton_voile_musulman.jpg Clinton.jpg

    Partager sur Facebook Tweeter

     

    Source : Boulevard Voltaire
    La candidate de Wall Street est allée rendre visite à une communauté d’intérêts encore plus particuliers…

    Après avoir observé, sur les chaînes américaines, les discours de Hillary Clinton, j’y voyais des jeunes filles voilées en arrière-plan, ce qui me serrait les tripes, je l’avoue. L’islam visible, revendiqué par l’accoutrement d’enfoulardées… Là aussi, me dis-je avec désespérance ! Je précise que je n’ai rien contre les religions, mais que je suis une farouche opposante à l’islam de conquête, un système politique totalitaire. Nulle autre idéologie n’avance comme l’islam. Par tous les moyens. Utilisant notre démocratie à son avantage, par la violence et la terreur, la conquête avance sans résistance et surtout et avant tout, parce qu’elle bénéficie de la complicité de la gauche dans le monde occidental.

    Voilà que la candidate de Wall Street et autres grands intérêts particuliers états-uniens est allée rendre visite à une communauté d’intérêts encore plus particuliers, qui entend financer sa conquête sur le territoire américain. Les musulmans. Aucun pays au monde comme l’Amérique ne possède ce système de financement de la vie politique qui permet aux intérêts particuliers de financer tel ou tel se présentant à la plus haute fonction, avec l’exigence, une fois élu, que le poulain sera aux ordres. Encore une fois, il me faut rappeler les dernières déclarations de Jimmy Carter : le système américain est devenu le plus corrompu au monde.

    C’est Channel 12, à Beaumont au Texas, qui révèle l’histoire. Pourquoi la Billary a-t-elle fait un arrêt de campagne à Beaumont ?

    Seulement six personnes étaient dans la rue pour la saluer, un nombre largement dépassé par celui de ses gardes du corps. Elle a snobé ce petit monde. Mais ce n’est pas le plus grave. La vraie raison de son déplacement éclair est qu’elle se rendait à un meeting privé à West Beaumont, où elle fut accueillie par 200 musulmans, la plupart d’origine pakistanaise. Cette réunion était organisée par l’homme d’affaires pakistanais Tahir Javed, qui lui a offert 500.000 dollars, ce qui range ce donateur musulman parmi les 5 premiers réunis par Clinton à travers le pays. En conséquence, elle est désormais aussi achetée et payée par l’islam. Ce que, bien évidemment, les médias dominants vont dissimuler avec zèle et que je me suis fait un devoir de diffuser ici.
    Événement qui viendra forcément aux oreilles du Donald.

    La gauche destructrice de l’Occident et de ses valeurs a trouvé sa représentante en chef en Hillary Clinton, dont on sait qu’elle bouffe à tous les râteliers, pourvu que cela l’amène au pouvoir, seule chose qui lui importe. La fin justifie les moyens, peu importe l’intérêt général et le peuple pour lequel, on le sait, elle a un mépris absolu.
    Dans ces conditions, oui, le Gargantua Trump qui s’autofinance doit gagner les élections, tout « peau orange », « mèche peroxydée », « grande gueule populiste » qu’il est. Au moins lui sera-t-il un rempart à la conquête musulmane, laquelle avance par tous les moyens, y compris par le financement d’une candidate à la présidence des USA.

    Hildegard von Hessen am Rhein

     

  • Yémen: quatre religieuses catholiques assassinées

    le-vice-prsident-ymnite-est-aden-big.png

    Je viens d’apprendre par un courriel adressé à notre rédaction puis par un communiqué d’Aide à l’Église en Détresse (AED), l’assassinat de sang froid par des hommes armés de quatre sœurs des Missionnaires de la Charité à Aden, Yémen. Il s’agit des sœurs Ansalam, Margrette, Judith et Reginette. Une cinquième religieuse, sœur Sally, qui a eu le temps de se dissimuler dans la chambre froide du monastère, est indemne.Voici le tragique communiqué de l’AED :

    Nous apprenons à l’instant le meurtre de quatre Sœurs Missionnaires de la Charité, (sœurs de Mère Teresa) à Aden, au Yémen. Elles ont été attaquées ce matin vendredi 4 mars par un groupe d’hommes armés qui s’est infiltré dans la maison où les religieuses s’occupaient de personnes âgées et handicapées. En plus des quatre religieuses, les terroristes ont tué au moins douze autres personnes, dont deux femmes yéménites travaillant dans l’établissement, et huit personnes âgées. On reste sans nouvelle du père Tom Uzhunnalil, salésien, qui résidait au couvent des sœurs. « Ces religieuses étaient au service des plus pauvres et avaient accepté de rester pour eux dans l’enfer qu’est devenu le Yémen aujourd’hui explique Marc Fromager, directeur de l’AED. Elles ont été victimes d’un absurde assassinat de sang-froid, qui semble encore plus violent que les bombardements quotidiens qui auraient pu les tuer à n’importe quel instant. Clairement, on cherche à faire disparaître toute présence chrétienne dans ce pays ». Les sœurs assassinées venaient du Rwanda (pour deux d’entre elles), d’Inde et du Kenya.

    L'Observatoire de la christianophobie

  • Primaires américaines: "Les gens en ont marre, c'est une élection pour le changement"

    http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/primaires-us-les-gens-en-ont-marre-c-est-une-election-pour-le-changement-767412.html

     

     

  • Familles, il vous hait !

    8560-Chard.jpg

     

    04/03/2016 – POLITIQUE (8560 Présent)

    François Hollande ne veut plus entendre parler du modèle familial « réactionnaire » précise-t-il. Un papa, une maman et leurs enfants, ça l’insupporte.
    « La destruction du modèle familial est toujours l’obsession d’un système impuissant à résoudre les problèmes de la France » a aussitôt relevé Bruno Gollnisch à qui nous empruntons le titre de combat de son communiqué.
    8560_Une
    « Si j’ai voulu le mariage pour tous », déclare notre président dans une grande interview au magazine Elle, « c’est bien pour donner à tous la possibilité de former une famille, au-delà des questions de genre ». Il va donc corriger – c’est l’urgence du moment – l’intitulé de « ministère de la Famille » au profit de « ministère des Familles » : « afin de les reconnaître toutes, les recomposées, les monoparentales, de même sexe ».

    Et les polygames non ? Pourtant les journalistes de Elle lui parlent de ses trois femmes : « Qui vous a sensibilisé à la situation des femmes ? Votre mère, votre première compagne Ségolène Royal, ou encore Valérie Trierweiler ? Ou Julie Gayet ? ».
    « Être un socialiste, c’est être un féministe » clame Hollande qui a si longtemps fermé les yeux et les oreilles alors qu’il dirigeait le PS, sur les comportements de DSK qui lui revenaient de toutes parts et parfois de femmes qu’il connaissait bien comme Aurélie Philipetti.

    Quand on lui demande quelle « figure féminine » l’inspire, François Hollande cite sa chère Angela Merkel : « l’exemple même d’une femme de pouvoir, un exemple de volonté et de réussite pour beaucoup de femmes ». Pas pour les centaines d’Allemandes agressées sexuellement à Cologne la nuit du 31 décembre par des immigrés en majorité arabo-musulmans que Merkel a fait entrer en masse et qui ont magnifiquement fait triompher ce soir-là l’égalité, le respect et les droits des femmes.

    C’est précisément lorsqu’il est interrogé sur Cologne et alors que tout le principe de l’interview consiste à le faire passer pour un défenseur de la cause féminine que François Hollande fait sa réponse la plus lâche et la plus nauséabonde : « Les agressions sexuelles sont toujours découvertes tardivement, même quand elles sont massives : le sentiment de honte s’ajoute au scepticisme et à l’indifférence. »
    Ce n’est pas la faute des médias, ni de la police ni des autorités qui ont volontairement caché les faits. C’est la faute des femmes qui ont eu honte. « À Cologne, la gêne était d’autant plus grande que les auteurs pouvaient être des réfugiés. » Bon d’accord, c’est un peu la faute des médias et des politiques, mais il faut les comprendre !

    « Or, le respect de la femme est un principe absolu », se croit-il obligé de préciser. Mais qu’ont-ils fait, lui ou ses ministres féministes, les Taubira, Belkacem et Rossignol pour briser l’omerta au nom de ce « principe absolu » ? Ils se sont tus.

    Le final propagandiste est tout en beauté : « Tous les jours, dans beaucoup de nos villes, des femmes subissent des harcèlements verbaux ou physiques (…) Et ce n’est pas le fait d’hommes qui viennent d’arriver sur notre territoire ou qui n’auraient pas bénéficié d’une éducation semblable à la nôtre. »

    C’est bien ce que le pouvoir officiel a dit. À Cologne il ne s’est rien passé d’extraordinaire.

    Caroline Parmentier

  • Allemagne : une Marocaine de 15 ans poignarde un policier au nom de l’État Islamique

    Capture-3.jpg

    (photo d'illustration)

     

    Vendredi dernier, une jeune Marocaine de 15 ans portant un foulard, entre seule dans la gare de Hanovre en Allemagne. Elle attend qu’un officier de police l’aborde et lui demande ses papiers d’identité. Alors que le fonctionnaire vérifie les documents, elle sort un couteau et le poignarde à la gorge. Il n’avait aucune chance de se défendre.

    Après avoir subi une opération chirurgicale, le policier finit par survivre à l’attaque. Un porte-parole de la police a expliqué que la jeune fille n’a montré aucun signe de regret et n’a même pas demandé à connaitre le sort de sa victime. Elle semblait essentiellement préoccupée à ce que son voile couvre bien sa tête.

    A défaut d’avoir pu rejoindre le groupe État Islamique en Syrie, la jeune terroriste a commis son geste au nom du groupe jihadiste.

    Source : Breitbart

  • Calais : un groupe chinois candidat pour sauver le dentellier Desseilles

    http://www.lavoixdunord.fr/region/calais-un-groupe-chinois-candidat-pour-sauver-le-ia33b48581n3361426

  • Un des fleurons de la dentelle de Calais en danger de mort

    XVM9b6dccfc-defd-11e5-897c-2563e27b21c1.jpg Dentelle.jpg

     

     

    Dans les années 1950, cette industrie permettait de faire vivre plus de 30 000 salariés dans la région, contre 600 aujourd'hui.Crédits Photo: Desseilles Laces. Crédits photo : stephanie

    Fragilisée par une décision de justice, Desseilles Laces pourrait bien sombrer. Le fabricant de dentelle de Calais attend désormais qu'un repreneur ne se manifeste pour sauver l'entreprise, sous peine de liquidation judiciaire.

     
     
     

     
     

    La célèbre dentelle de Calais est-elle condamnée à disparaître? Ce lundi constituait en effet la date butoir de dépôt d'offres de reprise de Desseilles Laces, un des derniers fabricants du fameux tissu. Sauf surprise de dernière minute, aucun repreneur ne se sera présenté et l'entreprise devrait être placée en liquidation mercredi, poussant 74 employés au chômage. En cause, une décision de justice qui a forcé Desseilles à réintégrer cinq salariés protégés. «Un nouveau coup de poing» pour l'entreprise déjà affaiblie par un contexte économique difficile, selon le PDG, Jean-Louis Dussart.

    Comment Desseilles Laces en est-elle arrivée là? Depuis le début des années 2000, la dentelle de Calais est fortement concurrencée par la Chine. «Nous fabriquons deux types de dentelle», explique Jean-Louis Dussart. «La première, haut de gamme, est la dentelle traditionnelle de Calais tissée, celle-ci nécessite un véritable savoir-faire». La seconde dentelle fabriquée par Desseilles est tricotée et beaucoup plus concurrentielle puisqu'elle est plus facile à copier.

    Une concurrence chinoise rude

    Difficile de faire face au géant chinois qui offre des produits beaucoup moins chers. «En outre, nous sommes fortement dépendants de la mode, qui privilégie parfois la broderie au détriment de la dentelle», déplore le PDG de l'entreprise calaisienne. Dans les années 1950, cette industrie permettait de faire vivre plus de 30 000 salariés dans la région, contre 600 aujourd'hui. «Lorsque je suis arrivé à Desseilles, nous étions 500, aujourd'hui nous sommes 74», témoigne Renato Fragoli, employé et représentant du collectif «Les oubliés de Desseilles».

    Crédits Photo: Desseilles Laces.

    Crédits Photo: Desseilles Laces.

    Malgré un contexte économique défavorable, Desseilles Laces a tout fait pour résister. Placée en redressement judiciaire en 2013, l'entreprise est tout de même contrainte d'effectuer un plan de licenciement. Neuf personnes doivent alors faire leurs cartons. Le fabricant de dentelle trouve néanmoins grâce à un investisseur chinois en 2015, prêt à sauver ce patrimoine français. Près d'un million d'euros sont ainsi posés sur la table.

    Desseilles obligé de verser plus d'un million d'euros

    Mais le ciel s'assombrit en décembre 2015. Alors que le plan de licenciement avait été approuvé, le Tribunal administratif de Lille conteste la décision. Cinq salariés protégés doivent être réintégrés immédiatement. La justice estime en effet que la direction de Desseilles Laces aurait dû proposer des solutions de reclassement en interne à ces employés.

    «C'est une décision aberrante», soutient le PDG de Desseilles. «Le plan de licenciement a été approuvé à deux reprises par l'Inspection du travail et par le ministère du Travail». Résultat, le fabriquant de dentelle est forcé de réembaucher les salariés, mais également de leur verser des indemnités. Ces dernières se chiffrent à 350 000 euros, soit l'équivalent de deux années de salaire... par employé! «C'est comme un nouveau coup de poing dans l'estomac», confie Jean-Louis Dussart. «J'ai mobilisé la municipalité, la Région, je suis même allé jusqu'à Bercy, ils ne peuvent rien faire non plus».

    A ce jour, seules trois entreprises fabriquent la dentelle de Calais. Crédits Photo: Desseilles Laces.

    A ce jour, seules trois entreprises fabriquent la dentelle de Calais. Crédits Photo: Desseilles Laces.

    En conséquence, l'actionnaire chinois se retire. Pour tenter de trouver une issue, Desseilles a lancé une campagne de financement participatif et une pétition, sans succès. Un peu plus de 30 000 euros ont été collectés, bien en deçà de l'objectif initial. «Les Français ne sont pas attachés à leur patrimoine», regrette Jean-Louis Dussart.

    «La dentelle de Calais vit ses dernières années»

    Déjà fragilisée, Desseilles est désormais en danger de mort. Ce lundi constituait la date butoir d'offres de reprise, mais personne ne s'est manifesté. Sauf miracle de dernière minute, le tribunal placera l'entreprise en redressement judiciaire. «Après on sera donné en pâture aux requins», confie le PDG, qui conserve tout de même le sens de l'humour, malgré la perte de tous ses investissements.

    L'entreprise Desseilles emploie 74 employés, dont la moyenne d'âge est de 51 ans. Crédits Photo: Desseilles Laces.

    L'entreprise Desseilles emploie 74 employés, dont la moyenne d'âge est de 51 ans. Crédits Photo: Desseilles Laces. Crédits photo : stephanie

    Une situation dont pâtissent également les 74 employés. «Ils tentent de travailler normalement, mais ils sont dépités, car ils savent qu'ils vont tout perdre», confie Renato Fragoli. «La moyenne d'âge est de 51 ans, et pour la plupart, ils ont effectué toute leur carrière à Desseilles». La fin probable de Desseilles sonne-t-elle le glas de la dentelle de Calais? Jean-Louis Dussart en est persuadé. «La dentelle calaisienne vit ces dernières années», confirme le représentant des «Oubliés de Desseilles».

    LE FIGARO

  • Tweet Donald Trump

    Capture.PNG Michigan.PNG