Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2015

Les USA sont abasourdis. Poutine impose des lignes rouges à Israël

http://reseauinternational.net/les-usa-sont-abasourdis-po...

03:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Les Russes testent Terminator en Syrie

http://reseauinternational.net/apres-lattentat-contre-son...

bmpt20-20151015-1728x800_c.jpg Terminator.jpg

03:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Calais – Des migrants s’introduisent dans un camion et se retrouvent face à un ours polaire !

 
 

Le journal britannique The Sun fait part d’une anecdote liée aux tentatives des immigrés illégaux de s’introduire subrepticement dans les camions à Calais.

Cette fois, des immigrés ont eu la surprise de leur vie en tombant nez à nez avec un ours polaire ! Le poids lourd transportait un ours polaire blanc enfermé dans une cage. La vidéo montre un homme, probablement le chauffeur du poids lourd, ouvrir son camion en compagnie de policiers français, pour en faire sortir les clandestins qui s’étaient cachés à côté de la cage.

NdB:  Cet ours, quel symbole!

(il y a deux fois la même vidéo: c'est une erreur)

 

02:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Prix Combourg-Chateaubriand 2015 remis à Zemmour : scandalisé, le conseil départemental d’Îlle-et-Vilaine coupe sa subvention

 

Download PDF

Lu dans Ouest-France :

L’annonce du prix littéraire Combourg-Chateaubriand 2015, attribué à l’auteur du Suicide français, suscite de vives réactions dans la patrie du chantre du romantisme.

« Je regrette que le prix Combourg-Chateaubriand, consacre un auteur qui a abandonné le chant de la création artistique pour se consacrer à la promotion d’une idéologie incompatible avec les idéaux républicains. » Jean-Luc Chenut, président PS du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, a fait savoir, hier, son agacement d’être associé à la remise du prix littéraire à Éric Zemmour pour son livre Le suicide français, chez Albin-Michel.

Sur les invitations adressées pour la remise du prix, samedi au château de Combourg, le logo du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine figure en bonne place. « C’est une façon de remercier le Département, partenaire de longue date de ce prix et qui nous subventionne à hauteur de 600 €», s’étonne Sonia de La Tour du Pin.

La créatrice du prix Combourg-Chateaubriand en 1998 ne comprend pas non plus la réaction de Jean-Luc Chenut. « C’est un peu sectaire. Ce prix a pour vocation de récompenser des auteurs qui honorent la mémoire et les écrits de Chateaubriand », assure-t-elle.

Pour mémoire, Alain Finkielkraut, Régis Debray, Jean d’Ormesson ont été lauréats du prix. Le conseil départemental a décidé de bloquer la subvention de 600 € et Jean-Luc Chenut ne devrait pas se rendre à Combourg, samedi.

NDF

NdB: Ces socialistes sont indécrottables!

02:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Entretien avec Jean Sévillia:« Le 16 octobre 1793 était décapitée Marie-Antoinette… »

                       

  

 
 
                                                                                                                                                                                                                                                
      

Entretien filmé avec Jean Sévillia par Charlotte d’Ornellas

Elle était haïe, elle est devenue une icône.

Dans Les derniers jours des reines, Jean Sévillia raconte la fin édifiante de Marie-Antoinette. Il l’évoque, en ce jour anniversaire de sa mort, pour les lecteurs de Boulevard Voltaire.

 

01:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Melun (77) : la crèche de Noël à la mairie interdite par la cour d’appel

ofMVQx7.jpg crèche melun.jpg

 

21h39

Il n’y aura plus de crèche de Noël dans la cour de la mairie de Melun durant les fêtes de fin d’année. Ainsi vient d’en décider la cour administrative d’appel de Paris, saisie par la fédération des libres penseurs de Seine-et-Marne.

 

Un revirement de situation inattendu dans cette affaire qui fait polémique depuis 2014.

Libre Pensée 77, pourfendeur de la laïcité, et la justice considèrent que la crèche de la Nativité a le caractère « d’un emblème religieux ». « Elle représente la naissance de Jésus et est installée au moment où les chrétiens célèbrent cette naissance », justifie la cour dans sa décision du 8 octobre.

Pourtant, le 22 décembre 2014, le tribunal administratif de Melun, saisi par l’association, avait eu un jugement totalement opposé. Il considérait que cette crèche devait être vue comme une décoration traditionnelle. « L’installation d’une crèche peut n’être, à l’époque de Noël, que la manifestation d’une tradition locale et une simple décoration festive dépourvue de signification symbolique », défendait Gérard Millet (LR), le maire de Melun.

Le 8 octobre, la cour d’appel a donc annulé purement et simplement la décision de ses confrères melunais. Elle enfonce le clou en imposant à la mairie de verser 1 500€ d’indemnités aux libres penseurs au titre des frais de justice.

(…) Le Parisien

01:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Creil (60) : la mairie PS ordonne aux gens du voyage de partir avec leurs « ordures et excréments »


Des gens du voyage sommés de partir avec leurs... par leparisien

 

20h43

« Je vous ordonne de quitter les lieux au plus vite, repartez avec vos ordures et vos excréments ! », écrit Jean-Claude Villemain, le maire (PS) de Creil dans une lettre reçue ce mercredi par les gens du voyage, installés depuis fin août dans le parc municipal Henri Letien.

00:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

15/10/2015

Lorraine : un enfant de 7 ans poignardé en pleine rue, l'agresseur s'est rendu

5188765_joeuf_545x460_autocrop.jpg

 

15 Oct. 2015, 19h00 | MAJ : 15 Oct. 2015, 19h32

 
réagir
14
Urgent
                                                     Joeuf (Meurthe-et-Moselle). C'est dans cette rue que le garçon de 7 ans a été poignardé au retour de l'école. (Street Viewing)

Un enfant a été poignardé ce jeudi après-midi en pleine rue à Joeuf (Meurthe-et-Moselle) avant que son agresseur ne se rende à la police, a révélé le Républicain Lorrain.

 

Sur le même sujet

Poignardé en plein centre commercial

Poignardé en plein centre commercial

Agression au couteau à Créteil : le père de l’ado victime est «anéanti»

Agression au couteau à Créteil : le père de l’ado victime est «anéanti»

L'information a été confirmée par le commissariat de Briey.

Le pronostic vital du petit garçon, rapidement héliporté par les secours vers l'hôpital à Nancy, est engagé, selon BFM TV. «C’est une catastrophe», a réagi André Corzani, le maire communiste de Jœuf.

Le garçon âgé de 7 ans a été poignardé vers 16 heures alors qu'il rentrait de l'école, a précisé Yves Le Clair, le procureur de la République de Briey. Son agresseur lui aurait porté 6 coups de couteau à l'abdomen, avant qu'un policier - qui n'était pas en service - intervienne avec une matraque téléscopique.

L'auteur des coups de couteau est un trentenaire qui souffre de troubles psychiatriques et qui aurait tenu des propos incohérents à la suite de son agression, affirme le syndicat de police Alliance cité par BFM TV. Il avait dans un premier temps pris la fuite, avant de décider finalement de se constituer prisonnier au commissariat de Briey.

LE PARISIEN

 

21:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Un assourdissant silence médiatique sur la crise migratoire en Europe

 

 

15/10/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
Après avoir tenu la chronique quotidienne de l’invasion migratoire de l’Europe, les grands médias sont totalement muets depuis trois semaines sur le sujet.

La crise migratoire est-elle donc terminée ?
Malheureusement, non. Les clandestins sont toujours coincés aux portes de l’Europe occidentale, aux confins de la Serbie, de la Hongrie et de la Croatie. L’Allemagne a déclaré hier qu’elle maintiendrait ses contrôles aux frontières jusqu’à fin octobre. Que se passera-t-il après, c’est-à-dire dans quinze jours ? Nul ne le sait.

Les dirigeants européens chercheraient-ils à gagner du temps ?
Repousser la solution d’un problème présente l’avantage d’y habituer l’opinion, tout en rendant inévitable la solution désirée. C’est la stratégie du différé, l’une des dix techniques de manipulation de masse recensées par le linguiste américain Noam Chomsky.
Il est évident que les dizaines de milliers de clandestins ne resteront pas indéfiniment bloqués entre la Hongrie et la Croatie. L’arrivée de l’hiver constituera un argument pour émouvoir l’opinion. On parle déjà d’infections respiratoires chez les enfants. Il sera alors mal venu de rejeter ces populations aux abois.

Les gouvernements ont-ils pris toute la mesure de cette invasion ?
Les gouvernements européens se sont réparti 120 000 immigrants alors que 710 000 sont déjà arrivés depuis janvier d’après l’agence européenne de surveillance des frontières.
Plus grave, les autorités se fourvoient sur la nature de ces mouvements de population. François Hollande évoquait des « familles de réfugiés » demandant le « droit d’asile ». Or, le camp de Calais accueille une écrasante majorité de « jeunes hommes en bonne santé » pour l’ONG Human Relief. Et ceux-ci sont « de plus en plus agressifs » selon les syndicats de police, rejoignant en cela l’avis du gouvernement hongrois à l’autre bout de l’Europe.

En attendant, la France semble prête à s’offrir à l’occupant…
En plus des traditionnels CMU, allocations, gîtes et couverts, les envahisseurs pourront gratuitement accéder aux trains et aux musées. Il est en outre demandé aux Français de s’adapter aux nouveaux venus. Ainsi, l’étude de la langue arabe sera encouragée à l’école.

Maurras disait « la République est le règne de l’étranger ». C’est plus vrai que jamais

20:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Jean-Louis Masson (sénateur) : « L’immigration d’aujourd’hui, ce sont les terroristes de demain »

 

19h55

Bronca hier au Sénat après les propos du sénateur non-inscrit Jean-Louis Masson sur les immigrés. Il souligne que l’immigration actuelle ne permet plus d’avoir « de très bons Français » comme Marie Curie. Hors des « limites de la République » pour Didier Guillaume, « scandaleux » selon Pierre Laurent. Jean-Vincent Placé se dit « révolté ».

 

Hémicycle du Sénat, mardi après-midi. L’heure est aux explications de vote sur le projet de loi sur le droit des étrangers, durci par la droite. Le sénateur de Moselle Jean-Louis Masson prend la parole. S’il siège parmi les non-inscrits, il n’en est pas moins proche de l’extrême droite dans ses propos. Sa prise de parole a scandalisé les sénateurs, surtout de gauche, mais aussi à droite. Jean-Louis Masson s’est lancé dans un amalgame entre les populations immigrées de confession musulmane – tout en restant dans l’allusion – et les terroristes. Il a affirmé que « l’immigration d’aujourd’hui, ce sont les terroristes de demain ».

[...]  « Son intervention a dépassé les bornes et peut-être même les limites de la République française » selon Didier Guillaume, président du groupe PS du Sénat (voir la vidéo). « C’est pour toucher les instincts les plus vils. Tout simplement car ces gens-là (les Polonais, Italiens, Portugais, ndlr) sont des catholiques, alors que ceux qui viennent maintenant sont des musulmans » [...] « vérifier si les propos de notre collègue sont dans le champ de la République et nous en tirerons les conséquences » le cas échéant.

Source

NdB:  Né en 1947 à Metz (Moselle),

Jean-Louis Masson est un ancien élève de l'École polytechnique (promotion 1966) et ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des mines de Paris.

Il est en outre titulaire d’un doctorat d’État en sciences économiques, titulaire d’un doctorat d’État en droit et titulaire d’un diplôme d’histoire moderne de l’École pratique des hautes études.

Il est ingénieur en chef des mines et ancien inspecteur national des installations nucléaires. (Wikipédia)

 

04:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Allemagne : Un enfant « de souche » tabassé par un « réfugié »

 

22h17

Un adolescent se fait copieusement malmener par un petit « réfugié » dans un parc, sous les sarcasmes de ses camarades...

03:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Allemagne : Les réfugiés du centre d’accueil de Bavière jettent leurs poubelles par les fenêtres

 

22h52

Un riverain a filmé la cour du centre d’accueil pour demandeurs d’asile, situé dans la ville d’Augsbourg, en Souabe bavaroise, sur « la Route romantique ».

 

03:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Bernard Cazeneuve annonce 5.000 logements pour accueillir les « migrants »

 

20h15

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé une « offre » de 5 000 logements» pour les migrants.

lL y a eu une « offre » de 5 000 logements afin d’accueillir des migrants en France qu’il «faut mettre dans le circuit», a indiqué mercredi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve en clôture de l’assemblée générale de l’association du corps préfectoral et hauts fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, à qui il a fixé leur feuille de route.

Le ministre a rappelé qu’il fallait faire «preuve de fermeté face à ceux qui n’ont pas capacité à être accueillis en France» ou face aux «filières d’immigration illégale» mais qu’il fallait accueillir ceux qui «peuvent et doivent» l’être.

«La France est capable de rester la France grâce à la solidarité (…) de son Etat», a-t-il ajouté face aux hauts fonctionnaires à qui il a apporté son soutien, notamment ceux qui sont parfois cibles de critiques dans des départements de la part d’élus locaux par exemple. Il a également évoqué «le défi», et «pour longtemps», du terrorisme qui «implique une grande vigilance et attention» de la part des préfets.

Source

03:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Lettre ouverte à Guillaume Pepy, Président de la SNCF

Accédez au site des Patriotes !


 

14 octobre 2015 / Publié dans Tribunes libres / Étiquettes : ,

Monsieur le Président,
Une note de service interne de la SNCF a été diffusée sur la Toile ces derniers jours. Cette note appelle sous certaines conditions les responsables des gares à émettre des billets de train « à zéro euro » pour des groupes de clandestins qui se trouveraient dans leurs gares.
Je vous prie donc de confirmer que vous avez bien envoyé ces instructions et je vous demande solennellement de vous expliquer devant les Français et les usagers du train sur les motifs d’une telle décision. Celui qui est invoqué dans la note, « le confort des voyageurs », paraît largement insuffisant, voire franchement hypocrite, vu les conditions de transport insuffisantes dans lesquelles voyagent chaque jour tant de nos compatriotes qui prennent le train après avoir payé le droit de monter à bord.

Lire la suite →

02:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Les policiers en ont marre de voir leur travail anéanti par des décisions de justice incompréhensibles

 

La manifestation de policiers devant le ministère de la Justice, mercredi, rassemblait tous les syndicats et corps de métier. « Le signe d’un vrai problème », pour les manifestants, qui ont interpellé Christiane Taubira et ont rendu hommage à leur collègue toujours entre la vie et la mort.

 

« Toute la police réunie dans la rue, ça montre un vrai malaise. » La phrase, lâchée par un manifestant, résume l’état d’esprit des 7500 policiers réunis place Vendôme mercredi, à Paris, selon les chiffres de la préfecture de police. À l’appel des syndicats, gardiens de la paix, officiers et commissaires – les trois corps de métiers de la police nationale – se sont rassemblés pour dénoncer une « rupture » entre police et justice et demander un plus grand soutien de la part de la garde des Sceaux, Christiane Taubira.

Dès 11 heures, les manifestants affluaient au milieu des enseignes de luxe et des travaux de la colonne Vendôme. Comme dans n’importe quel défilé, et plus encore lorsque le dernier à l’appel de plusieurs syndicats remonte à 1983, l’heure est aux retrouvailles. Mais la bonne ambiance entre vieilles connaissances côtoie la morosité des mots d’ordre portés. En guise de message d’abandon, les enceintes diffusent Le France de Michel Sardou. L’oubli de ce navire par l’Hexagone est un récit de circonstance pour la majorité des policiers présents. « Depuis Charlie Hebdo, on est corvéables à merci », tempête Mickaël, jeune policier d’Ile-de-France. Les attentats de janvier ont mis la pression sur les forces de l’ordre. « On est en alerte attentat, c’est normal de faire un effort. Mais en face de ça, on n’a aucune protection, aucun soutien. »

 

« Si la loi ne répond pas à l’actualité, il est temps de la modifier »

La période du mois de janvier, ils sont nombreux à l’évoquer. « En vingt ans de police, c’est la première fois qu’on m’arrêtait dans la rue pour me remercier », sourit Axel. Mais cette lune de miel n’a pas changé le fond des problèmes. En poste dans les Yvelines, il est venu défiler sous les drapeaux d’Alliance, premier syndicat chez les gardiens de la paix, « contre le manque de soutien de la Justice ». Sa femme Manuella, enquêtrice dans les Yvelines, a d’ailleurs posé un jour de congé afin d’être là. Pour eux, « tout va dans le sens des délinquants ». « Les procédures judiciaires sont extrêmement complexes. Un fax qui n’a plus de papier, un courrier qui n’arrive pas, et tout est invalidé », dénonce Manuella.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

02:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L'économie numérique mène-t-elle à la catastrophe ? Par Guillaume FAYE

http://www.gfaye.com/leconomie-numerique-mene-t-elle-a-la...

 

01:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

GR - Un luxueux Hummer limousine pour le transport des migrants

1018845363.jpg

International
21:52 14.10.2015URL courte
81808124

Un service de transport que peu de gens peuvent se permettre de payer a été accordé à des migrants africains en Grande-Bretagne.

 

Sept migrants d'origine africaine ont fait le voyage entre Londres et Manchester dans un Hummer limousine à 50.000 livres sterling (67.000 euros). Le coût du trajet était de 3.000 livres sterling (4.000 euros) et a été payé par les contribuables britanniques, a rapporté mardi The Daily Mail.

Cette information a attiré l'attention de plusieurs médias du pays et a provoqué l'indignation du ministère britannique de l'Intérieur qui est d'ores et déjà prêt à renvoyer la responsabilité des coûts engendrés à la société sous-traitante Serco.

"La responsabilité de fournir le transport pour les personnes demandeurs d’asile, ainsi que pour les dépenses liées à cela doivent être portées par l’entreprise. Toutefois, cet incident est absolument inacceptable et Serco a déjà présentée ses excuses", a déclaré mercredi le porte-parole de ministère.

La limousine Hummer qui est le plus souvent utilisée comme moyen de transport des stars glamours du show-business a amené les sept jeunes hommes de l'hôtel Heathrow Lodge situé près de l'aéroport Heathrow de Londres, où ils étaient installés par le gouvernement pour quelque temps, à leurs nouveaux logements accordés à Manchester. La distance entre les deux lieux est de plus de 300 km.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151014/10188454...

So (t) british ?

01:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Jean-Marie Le Pen réclame 2 millions d' euros au Front national

1591110

Le cofondateur du FN, Jean-Marie Le Pen, a intenté une action en justice, réclamant des dommages et intérêts pour son exclusion du parti.

 
 

/france/20151014/1018844038.html#ixzz3oaLcbOKe

01:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Une aquarelle de Hitler

363949266.jpg

Le lac de Koenigsee

00:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Fayard : «Mein Kampf» sera bien publié en France en 2016

5185449_000-was8356831_545x460_autocrop.jpg

 

14 Oct. 2015, 17h44 | MAJ : 14 Oct. 2015, 19h33

 
réagir
21
                                                    

L'éditeur Fayard a confirmé ce mercredi qu'il allait publier en 2016 une réédition critique du livre d'Adolf Hitler, «Mein Kampf», accompagnée de commentaires de chercheurs pour mettre en perspective et démonter les arguments de cette apologie de la violence et du racisme.

 

 

 «Les éditions Fayard entendent mener à bien comme prévu la publication de Mein Kampf — qui tombe dans le domaine public en janvier 2016 — dans une nouvelle traduction d'Olivier Mannoni qui fera autorité», a indiqué l'éditeur.

L'éditeur avait commencé à réfléchir dès 2011 sur la pertinence de publier ce livre en français, quand il serait tombé dans le domaine public. «La publication de ce livre central dans l'histoire du XXe siècle sera accompagnée d'un appareil critique, établi par un comité scientifique d'historiens français et étrangers», a souligné Fayard.

Aucune date précise n'a été donnée pour la sortie de l'ouvrage. L'éditeur a promis de fournir en début d'année prochaine des détails «sur le dispositif scientifique et académique encadrant cette publication, les partenaires associés à cette entreprise ainsi que sur l'institution destinataire des éventuels bénéfices».

Une édition française de 1934  toujours en vente

La dernière édition française de «Mein Kampf» remonte à 1934, avant la Seconde guerre mondiale. D'une traduction médiocre, cette édition est toujours disponible en France, précédée d'un court avertissement de quelques pages en début d'ouvrage. Selon les estimations de l'institut GfK, près de 2500 exemplaires de ce livre se sont vendus en 2015. Le livre d'Hitler, qui compte environ 800 pages, est également disponible sur internet sans aucun appareil critique.

Malgré les réserves du Land de Bavière, propriétaire des droits du livre jusqu'au 31 décembre 2015, une édition critique de «Mein Kampf» est également attendue en Allemagne le 1er janvier prochain. Ce sera la première édition en allemand depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. L'Institut d'histoire contemporaine de Munich (IZT) est chargé de cette édition critique.

L'original de «Mein Kampf» a été publié en 1925 en Allemagne. Une version complétée est parue en 1926. Le chef du NSDAP, le parti national-socialiste (nazi), a rédigé cette somme en prison, après sa condamnation pour sa participation au putsch manqué de Munich. C'est dans cet ouvrage qu'Hitler, partisan fanatique d'un darwinisme social interprété à sa façon, développe sa théorie d'une prétendue «supériorité» d'une «race aryenne» qui doit être protégée et un antisémitisme virulent.

LE PARISIEN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

00:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)