Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2017

Marie-France Garaud: "Marine Le Pen a le sens de l'Etat"

INFO LE FIGARO - Gaulliste historique, juriste de formation, ex-députée européenne non inscrite, Marie-France Garaud se qualifie de «solide citoyenne de la France». À dix jours de l'élection présidentielle, l'ex-conseillère de Georges Pompidou, estime que Marine Le Pen est la seule à pouvoir rendre à la France sa souveraineté. Elle explique pourquoi au Figaro.

LE FIGARO. - Quel est l'enjeu de cette présidentielle?

 

La souveraineté française. C'est-à-dire, notre liberté.

Marie-France GARAUD. - Comment jugez-vous les programmes des deux candidats?

J'ai le sentiment que Monsieur Emmanuel Macron n'a ni amour-propre, ni lucidité. Il étale ses faiblesses avec un extraordinaire masochisme. Il a un petit côté chien battu. Il ne respecte pas la France et il est même en train de détruire le support de son existence politique.

Mais ne propose-t-il pas un projet?

Il n'a pas de programme économique. Il ne peut pas en avoir parce que nous ne sommes plus qu'un territoire à l'intérieur de l'Union européenne. Il faut sortir de là le plus rapidement possible, quel qu'en soit le coût, car mieux vaut la liberté que l'esclavage.

Est-il réellement possible de sortir de l'UE?

Oui, parfaitement. Il suffit de décider ce que nous voulons. À la fin de la guerre, deux hommes avaient compris cela: De Gaulle et Churchill, qui n'a jamais aliéné les pouvoirs de son pays. Nous assistons à une tentative de domestication des pays européens, nous sommes placés devant l'éventualité d'un IVe Reich.

Comment la France doit-elle s'adresser à l'Allemagne?

Elle n'a rien à lui dire. Elle doit sortir de l'UE et ensuite, elle pourra échanger d'égal à égal.

Quel regard portez-vous sur cette présidentielle 2017?

Nous n'avons plus d'État. Le quinquennat qui s'achève aura été inexistant et je note une carence historique extraordinaire chez nos dirigeants. Aujourd'hui, l'économie et la finance veulent remplacer la souveraineté. Cela est impossible.

Marine Le Pen tient exactement le même discours que vous sur l'UE...

Cela prouve qu'elle a lu ce que j'ai écrit. Je n'ai jamais rencontré Marine Le Pen. Nous avons échangé, jeudi, par téléphone. Aujourd'hui, elle est la seule candidate qui n'est pas pieds et poings liés devant les Allemands. Manifestement, elle est la seule à avoir le tempérament pour rétablir la souveraineté de la France. Elle a, je crois, le sens de l'État au point de préserver notre nation.

On vous accusera de faire le jeu de l'extrême droite à la veille de la présidentielle...

Quelle est la caractéristique de l'extrême droite aujourd'hui? Je n'en vois aucune. Et qu'est-ce que représente le Front national en dehors de Marine Le Pen? Les partis politiques ont une importance et une influence mineures. Les Français savent être plus rebelles que cela.

Dans la rue, un vent d'hostilité souffre contre Marine Le Pen mais aussi contre Emmanuel Macron. Comprenez-vous les peurs de ces Français?

Oui, on peut les comprendre. Ils ne se sentent pas gouvernés et ils ne le sont pas.

Que répondriez-vous aux partisans d'Emmanuel Macron s'ils vous reprochaient d'avoir une vision politique passéiste?

Mais qui est Emmanuel Macron?

Avez-vous l'intention de vous afficher à côté de Marine Le Pen d'ici la fin de la campagne?

Non. Je suis quelqu'un de libre. J'ai connu la France quand elle était gouvernée. Et je m'exprime librement.

(merci à Dirk)

01:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

CHOISIR LA FRANCE: grand meeting de Marine le Pen à Nice 27.04.2017

https://www.facebook.com/MarineLePen/videos/1731245970225...

00:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

27/04/2017

JOURNAL TVL DU 27 AVRIL 2017

22:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marine auprès des travailleurs de la mer au Grau-du-Roi (27.04.2017)

22:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Nouveau slogan pour le second tour face à Macron

C-VSXGFXYAAzxEi.jpg

06:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Attention à ce que vous écrivez sur le Net!

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-de-polici...

(merci à Dirk)

04:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

VIDEO - Le face à face Macron avec les ouvriers de Whirlpool (26.04.17)


Le face-à-face Macron avec les ouvriers de... par leparisien

03:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le grand rabbin de France appelle à voter contre Marine Le Pen

 

La Communauté contre la Nation

« Il faut appeler tous ceux qui croient et qui espèrent en la France à voter pour Emmanuel Macron, parce que c’est lui qui porte, maintenant, cette espérance de fraternité », a déclaré aujourd’hui le grand rabbin de France, Haïm Korsia.

Pour le chef religieux de la première communauté juive d’Europe, ce que l’extrême droite et sa candidate Marine Le Pen représentent, « c’est une France réduite aux acquêts ».

« Or, dès qu’il y a une politique du rejet de quelqu’un, quel que soit ce quelqu’un, ce n’est plus la France », estime-t-il.

Selon le grand rabbin Korsia, « il faut qu’on défende ce concept de fraternité qu’on a pu voir réémerger dans la marche du 11 janvier 2015 (après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, NDLR) : il faut maintenant que ce principe de fraternité soit vivant dans les urnes ».

« L’immuable de la France c’est l’accueil, l’ouverture au monde. La France, en hébreu, se dit “tsarfat”, ce qui veut dire “creuset”. Peut-on imaginer un creuset dans lequel on ne veut pas certains métaux ? Dans le creuset qu’est la France, on met tous les métaux, les personnalités, les origines, les espérances qui l’ont composée », fait valoir le responsable juif.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

02:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Syrie: le régime d’Assad responsable de l’attaque au gaz sarin, selon la France: gros bobard ?

  

Par Alain Chémali  | Publié le 26/04/2017 à 17H12

  • A+
  • A-
  • Print
Hopital Reyhanli à Hatay en Turquie
Un jeune Syrien transporté à l'hôpital Reyhanli de Hatay en Turquie, le 4 avril 2017, après le bombardement à l'arme chimique contre la localité de Khan Cheikhoun en Syrie le jour même. 

Vingt jours après l’attaque chimique contre la localité syrienne de Khan Cheikhoun, Moscou annonce que Damas est prête à une trêve pour une enquête d’experts internationaux. Paris, qui n’a pas attendu pour mener la sienne et publier son rapport, conclut «avec certitude» que du sarin a bien été utilisé et qu’il porte la marque du régime de Bachar al-Assad.


Après l’OIAC (Organisation pour l’Interdiction des armes chimiques), la Turquie et les Etats-Unis, la France accuse le régime de Bachar al-Assad d’être derrière la dernière attaque chimique en Syrie qui a fait 87 morts et 120 blessés à Khan Cheikhoun.
 
Sur la base d’un rapport des services de renseignement français qu’il a décidé de rendre public, le ministre des Affaires étrangères, Jean Marc Ayrault, confirme que du gaz sarin a bien été utilisé lors de l’attaque contre cette localité dans la province d’Idlib, et qu’elle porte la signature du régime syrien.

A Khan Cheikhoun, le même gaz sarin qu'à Saraqeb 
Le rapport français s’appuie sur des prélèvements sur place et analyses effectuées sur les victimes. «La chaîne de traçabilité» des échantillons et les analyses effectuées au Centre d’études du Bouchet, en région parisienne, le laboratoire de référence en France, sont «conformes» aux normes internationales, a précisé une source diplomatique citée par l’AFP.
 
«Nous sommes en mesure de confirmer que le sarin employé le 4 avril est le même sarin que celui qui a été employé dans une attaque intervenue à Saraqeb le 29 avril», a déclaré le chef de la diplomatie française, à l’issue d’un conseil de défense réuni à l’Elysée autour de François Hollande.
 
Le sarin prélevé à Khan Cheikhoun a en effet été comparé avec des prélèvements réalisés après l’attaque de 2013 dans le nord-ouest, imputée au régime. La France avait récupéré à l’époque une munition non explosée et en avait analysé le contenu.
 
Dans les deux cas, de l’hexamine, un stabilisant, a été retrouvé. «Ce procédé de fabrication est celui développé par le CERS, le Centre de recherches et d’Etudes Scientifique de Syrie, au profit du régime syrien», précise le rapport.

Un rapprot accablant pour Bachar al-Assad qui parle de «fabrication à 100%» 
Enfin, en ce qui concerne le mode de dispersion, l’analyse du contexte militaire fait dire à la France que l’aviation du régime, en particulier un chasseur bombardier Sukhoï 22, décollant de la base de Chaayrat, a effectué des frappes aériennes sur la localité le 4 avril au matin. Et seul le régime dispose de ces moyens aériens.
 
Ce rapport accablant pour Bachar al-Assad, qui affirmait il y a quelques jours que l’attaque chimique était une fabrication à 100%, vient conforter d’autres accusations. Celle de l’OIAC, qui a effectué des prélèvements sur dix victimes de l’attaque de Khan Cheikhoun. Analysés dans quatre laboratoires, ces prélèvements «témoignent d’une exposition au gaz sarin ou à une substance similaire, (…) les résultats d’analyses déjà disponibles sont irréfutables», avait déclaré Ahmet Uzumcu, le directeur de l’OIAC basée à La Haye.
 
Celle de la Turquie qui a pu elle aussi effectuer des analyses sur des blessés. Celle du secrétaire américain à la Défense Jim Mattis qui estimait n’avoir «pas de doute» sur le fait que le régime ait conservé des armes chimiques.
 
Washington a d’ailleurs déjà pris des sanctions, gel d’avoirs et interdictions de relations d’affaires, contre 272 scientifiques du CERS ayant travaillé en appui du «programme d’armes chimiques» du centre depuis au moins 2012.

Moscou annonce que Damas est prête à une trêve pour enquête 
Deux jours avant le nouveau rapport français, le 24 avril 2017, c'est-à-dire vingt jours après le bombardement chimique, c’est l’armée russe qui annonçait que le régime syrien était prêt à instaurer un cessez-le-feu à Khan Cheikhoun, ville sous contrôle rebelle, si des experts internationaux y étaient envoyés pour enquêter.
 
«Nos collègues syriens ont également confirmé leur volonté d’assurer les conditions de sécurité nécessaires pour le travail d’une mission spéciale d’experts à l’aérodrome de Shaayrat», a indiqué le ministère russe de la Défense.
 
Moscou et Téhéran, les deux protecteurs d’Assad, persistent à demander aux enquêteurs de se rendre sur la base aérienne de Shaayrat, d’où à décollé le bombardier et sur laquelle se sont abattus les Tomahawk américains en représailles, pour «vérifier les allégations concernant le stockage d’armes chimiques» à cet endroit.

France Info

01:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

EXCLU PRESENT Christine Boutin : « Pourquoi je vote pour Marine Le Pen »

Partager sur Facebook Tweeter

 

Christine Boutin est souvent surprenante. On sait aussi depuis le combat contre le Pacs qu’elle ne manque pas de courage. Elle est la seule personnalité politique aujourd’hui à annoncer qu’elle mettra un bulletin Marine Le Pen dans l’urne le 7 mai prochain.

Present Christine BoutinPrésent : Pour la première fois vous appelez à voter Marine Le Pen, pourquoi ?

Christine Boutin : Parce que je suis une femme de droite, que j’aime la France et que nous sommes dans une situation grave avec un choix impossible. M. Macron incarne tout ce que j’ai combattu dans ma vie politique. C’est un homme qui n’aime pas la France, il l’a accusée de crimes contre l’humanité, c’est un mondialiste, il prétend que nous n’avons pas de culture, c’est un pur produit de la finance, le petit peuple ne l’intéresse pas du tout, il n’y a qu’à voir sa première sortie, ce premier tour comme s’il avait déjà gagné, à la Rotonde. Les exemples sont très nombreux. Il est la seule réussite de François Hollande qui nous a complètement cocufiés avec Macron. Moi je ne peux pas voter pour Macron.

C’est un choix difficile car pour une personne de droite comme moi, il y a trois solutions : l’abstention, le vote blanc ou le vote. L’abstention ou le vote blanc sont des votes qui ne sont pas comptabilisés. Si bien que le refus de Macron ne sera pas pris en compte. J’ai beaucoup réfléchi. Vous êtes le journal Présent et donc vous savez fort bien que je n’ai jamais soutenu le Front national qui du reste ne m’a jamais soutenue non plus. J’ai toujours eu des candidats du Front national contre moi et je ne partage pas les positions du Front national. Mais aujourd’hui, après avoir fait ce constat d’un choix impossible, j’ai pris conscience qu’il existait ce que l’on appelle le vote révolutionnaire.

Présent : En quoi consiste le vote révolutionnaire ?

Christine Boutin : C’est le vote paradoxal qui fait voter pour faire en sorte que celui de votre camp soit battu. Or aujourd’hui, pour les Républicains, pour la droite institutionnelle, leur camp c’est Macron puisqu’ils le soutiennent tous. Et moi je ne veux pas d’Emmanuel Macron. Donc pour être efficace, je vais voter Marine Le Pen pour diminuer le score de Macron. Ce n’est pas pour moi une adhésion au Front national. Je ne peux pas marquer sur mon bulletin que je suis contre sinon mon bulletin serait nul mais je dis haut et fort que l’on peut voter pour Marine Le Pen, mettre le bulletin Marine Le Pen dans l’urne afin de dire : Stop à Macron ! Après on verra la suite.

Présent : Est-ce que vous pensez que les électeurs de François Fillon vont suivre sa consigne ?

Christine Boutin : D’après les échos que je peux avoir, pour un certain nombre d’entre eux c’est une véritable trahison. Le fait que François Fillon ait appelé à voter Macron un quart d’heure après le résultat est effarant. Et c’est aussi pour ça que je prends la parole, je vous remercie de m’interroger, vous êtes plusieurs à le faire et j’en suis surprise d’ailleurs.

Présent : Vous faites tellement exception dans la classe politique que ce n’est pas si surprenant de vous donner la parole.

Christine Boutin : Je ne le fais pas pour être une exception mais parce que je pense que la situation de la France est grave. Je ne peux pas laisser faire ça. Vous avez pu constater que j’ai pris un peu de champ, de recul par rapport à la vie politique et c’est volontaire mais là aujourd’hui, compte tenu de mon expérience et de la situation de notre pays, j’ai pensé que c’était un devoir moral pour moi. Un devoir de m’exprimer de façon à ce que les Français ne soient pas tétanisés par le fait de prendre un bulletin de vote Le Pen. On peut prendre un bulletin de vote Le Pen sans être adhérent à ses idées.

Présent : Pensez-vous que d’autres responsables politiques pourraient faire comme vous ?

Christine Boutin : J’espère. Et ce que j’espère vraiment c’est que ma démarche va libérer les électeurs et que l’on arrivera à faire battre Emmanuel Macron. C’est plus facile pour moi, je n’attends rien, je ne demande rien, je ne veux rien. Mais je peux parler.

Propos recueillis par Caroline Parmentier

Entretien exclusif paru dans Présent daté du 27 avril 2017

01:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO - Marine Le Pen acclamée par les ouvriers de Whirlpool (Amiens)

https://fr.novopress.info/205375/marine-le-pen-acclamee-p...

NdB: Une France humaine, rejetant le mondialisme sauvage des banques apatrides. Non, M. Attali, la délocalisation de l'usine Whirlpool en Pologne, ce n'est pas "une anecdote".

 

01:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

26/04/2017

Florian Philippot : "Soyez un peu poli, je vais finir par m'énerver, M. Pécresse!"

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen triomphe à Whirlpool - JOURNAL TVL DU 26 AVRIL 2017

21:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

VIDEO - "Vous n'aurez pas ma haine" proclame Etienne Cardiles compagnon du policier tué Xavier Jugelé

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/video-...

05:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

On a les héros que l'on mérite

« La nation » a « rendu hommage » au policier tué l’autre jour sur les Champs-Elysées, qualifié de « héros du quotidien » par François Hollande.

Le premier hommage a été prononcé par son « compagnon », devant une classe politique figée dans le respect religieux face à cette revendication LGBT. Car le policier en question était un sodomite, comme il se doit pour un héros d’aujourd’hui.

Et on nous explique qu’il avait des « valeurs ». Notamment il était allé en Grèce pour « aider les migrants ».

Mais oui. C’est ça, le policier français qui mérite l’éloge de la nation…

Le  blog d'Yves DAOUDAL

04:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Elysée 2017 sur TF1 avec Marine Le Pen (25.04.2017)

http://www.lci.fr/replay/video-replay-elysee-2017-tf1-lci...

Ce mardi 25 avril, Marine Le Pen a répondu aux questions de Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray sur le plateau de l’émission spéciale "Elysée 2017", diffusée par TF1 et LCI.

NdB: Au tribunal avec ses juges, accusée Marine Le Pen!

03:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen sur France 2 : reportage et entretien avec David Pujadas

L'extraordinaire courage de Marine Le Pen pour sauver la France contre vents et marées!

02:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

La grande mosquée de Paris appelle à voter «massivement» Macron !

 

 

La grande mosquée de Paris a appelé aujourd'hui les musulmans "à voter massivement" pour le candidat d'En Marche! Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle, "qui s'annonce décisif pour le destin de la France et de ses minorités religieuses".

"Il apparaît que tous les Français doivent impérativement rester unis et rassemblés face à la réalité de la menace incarnée par des idées xénophobes dangereuses pour notre cohésion nationale", estime l'institution phare de l'islam dans la capitale depuis 90 ans, sans citer la candidate du FN Marine Le Pen.

Dans un communiqué, "la grande mosquée de Paris et sa fédération nationale appellent les musulmans de France à voter massivement pour le candidat Emmanuel Macron qui, dans le respect des valeurs républicaines et de l'application stricte des principes de la laïcité, incarne la voie de l'espoir et de la confiance dans les forces spirituelles et citoyennes de la Nation".

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative de la deuxième religion de France (quatre à cinq millions de fidèles, 2500 mosquées) à laquelle appartient la grande mosquée de Paris, pourrait aussi s'exprimer dans l'entre-deux-tours "au vu de la situation exceptionnelle", a indiqué son président Anouar Kbibech.

Le responsable a rappelé lundi que le bureau du CFCM avait sollicité une rencontre avec Emmanuel Macron avant le premier tour mais qu'il ne l'avait pas fait auprès de Marine Le Pen, "ce qui est révélateur", a-t-il relevé.

Pour sa part, le mouvement Musulmans de France (ex-UOIF, issue des Frères musulmans) s'était dressée à la veille du premier tour contre "les idées et les déclarations irresponsables de Madame Le Pen", qui "divisent la communauté nationale".

LIRE AUSSI:

» Tous les résultats, ville par ville, sur notre carte

02:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

L’Arabie Saoudite élue à la Commission des droits des femmes de l’ONU

 

23h01

L’Arabie Saoudite a été élue à la Commission des droits des femmes de l’ONU. «C’est comme désigner un pyromane chef des pompiers de la ville», commente Hillel Neuer, directeur exécutif de l’organisation UN Watch.

La nomination de Riyad, régime salafiste qui fait partie des pays les plus misogynes au monde, au sein d’un organe de 45 pays censé s’investir dans «la promotion de l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes» a de quoi surprendre.

Les Nations Unies envoient un signal selon lequel «les petro-dollars permettent de tout acheter, même un profit politique», estime M. Neuer.

L’Arabie Saoudite a obtenu le feu vert, par vote secret, de 47 des 54 Etats membres du Conseil économique et social des Nations unies, dont fait partie la Belgique.

Le Soir

02:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

25/04/2017

JOURNAL TVL DU 25 AVRIL 2017

22:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)