Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2015

VENDREDI SAINT

Cristo_crucificado.jpg

Velasquez

18:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Hymne à la Joie, la 9ème symphonie de Beethoven

Une magnifique vidéo envoyée par Dirk: merci à lui!

A regarder en mode plein écran

03:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Affaires de pédophilie: une députée UMP interpelle le gouvernement, Valls pique un colère hystérique !


La grosse colère de Manuel Valls contre la... par LCP

 Il cherche en fait à couvrir l'incompétence et le laxisme de Belkacem et de Taubira! Mais les faits n'en  demeurent pas moins.

02:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Classement des lycées 2015: "C'est l'école des fans!" clame Eric Zemmour

NDF

01:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Crémisan a gagné !

1095862067.jpg

jeudi 02 avril 2015

 

   

La Cour suprême d’Israël a tranché, après une procédure qui aura duré plus de neuf ans, en faveur des chrétiens de la vallée de Crémisan, près de Bethléem. Elle a donné raison aux habitants de Beit Jala qui avaient fait appel contre le tracé du mur, et aux salésiens qui les avaient rejoints. Pour construire le fameux mur de séparation, et la route qui lui est adjointe, de nombreuses parcelles allaient être confisquées, et en outre le mur allait empêcher les habitants de Beit Jala d’aller sur leurs terres restantes, et allait séparer les deux couvents (salésiens et salésiennes). En bref c’était la mort de la vallée de Crémisan, le poumon vert de Bethléem.

La commission de la Cour suprême, présidée par l’ancien président de la Haute Cour, établit que le tracé prévu n’est pas le seul possible, contrairement à ce que prétendait le ministère de la Défense, et elle enjoint au gouvernement de faire un autre tracé qui soit moins dommageable pour les populations et les couvents… par exemple celui qui est proposé par les plaignants…

(La photo ci-dessus, celle d’une procession sur le site menacé, est l’illustration de l’article de Palestine News Network. Le curé de Beit Jala célébrait une messe dans la vallée tous les dimanches, et les salésiennes disaient le chapelet tous les vendredis à l’endroit où le mur devait être construit. J’ai déjà évoqué cette affaire : 1, 2, 3.)

Le blog d'Yves Daoudal

 

01:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Bernard Lugan à nouveau censuré

Posté le 2 avril 2015 à 12h39 | Lien permanent

 La censure vient de toucher une nouvelle fois Bernard Lugan, qui a le tort de dire la vérité sur l'Afrique, ce qui ne plaît pas à tout le monde. Invité par Michel Field sur LCI et par TV5 Monde pour présenter son nouveau livre "Osons dire la vérité à l'Afrique", il a été déprogrammé par les deux chaînes :

"L'actualité ne peut être invoquée car, à la fois le message laissé sur mon portable par LCI et le mail envoyé par TV5 Monde, précisent que ces deux entretiens ne sont pas reportés mais purement et simplement annulés. Il s'agit donc clairement d'une nouvelle censure."

Comment riposter à cette censure ?

  1)  En visitant mon blog: www.bernard-lugan.com afin de prendre connaissance de mes analyses africaines.

 2)  En vous abonnant à la revue mensuelle par PDF L’Afrique Réelle. Tous renseignements sur www.bernard-lugan.com.

  Th3)  En achetant en librairie le livre Osons dire la vérité à l'Afrique (Le Rocher, mars 2015). Ce livre peut également être commandé à l'Afrique Réelle  BP 45,  42360 Panissières contre un chèque de 28 euros port compris établi à l'ordre de Bernard Lugan. Par mesure de sécurité, tous les envois sont faits en colissimo. Veuillez préciser si vous souhaitez une dédicace."

Marie Béthanie

 

Le Salon Beige

00:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Louveciennes : un enfant de 11 ans se suicide par pendaison

 

Sa mère et son frère aîné l'ont retrouvé pendu à l'escalier de sa chambre mercredi soir. Un collégien de 11 ans s'est donné la mort dans la maison familiale de Louveciennes (Yvelines). « Un drame tout à fait imprévisible » selon une source proche de l’enquête.

Julien Constant | 02 Avril 2015, 16h44 | MAJ : 02 Avril 2015, 17h41

 
 
1/2 réagir
39
                                                     Le drame s'est produit dans une famille de 3 enfants, décrite comme « ordinaire », habitant Louveciennes (Yvelines), dans la banlieue ouest de Paris.

Effroyable découverte, mercredi soir, à Louveciennes. Un enfant de 11 ans a été retrouvé pendu à l’escalier de sa chambre dans la maison familiale.

Il est environ 19 heures lorsque la maman rentre à son domicile. Le frère aîné cherche son cadet, qui n’a pas assisté à son cours de musique.

 
 

Il se rend dans sa chambre et découvre son petit frère pendu. « Il avait attaché un lien sur la rambarde de l’escalier avant de se laisser tomber dans le vide », précise une source proche de l’affaire.

L’adolescent appelle à l’aide sa maman, qui décroche aussitôt son fils. Mais l’enfant ne respire déjà plus. Elle prévient les secours. L’équipe médicale arrive rapidement, tente de ranimer l’enfant. Sans succès : le garçon est déclaré décédé à 20 h 15.

Aucune lettre d’explication n’a été retrouvée par les enquêteurs. « Mais le petit avait raconté un peu son mal être sur son cahier de texte, rapporte une autre source. Il y avait simplement écrit ces quelques mots : « ma vie pourritte ». Il semble qu’il était entré en conflit avec d’autres adolescents au collège. Mais il s’agissait de disputes très ordinaires. Contrairement à ce qu’on a pu observer dans d’autres affaires similaires, aucune conversation ou phénomène de harcèlement n’a été relevé sur un réseau social ».

Les parents de la victime, une famille de 3 enfants, décrite comme « ordinaire » ont été entendus ce jeudi, ainsi que le professeur principal du collégien, pour tenter de trouver une piste. « C’est un drame tout à fait imprévisible », glisse un proche de l’enquête.

Dans les Yvelines, on en dénombre un ou deux suicides d’enfants et de jeunes adolescents par an. « A cet âge, ce sont souvent des garçons qui se tuent par pendaison, souligne un spécialiste. Et même après l’enquête, il est très difficile de se prononcer sur le degré de conscience de la mort qu’il avait au moment de passer à l’acte ».

Selon le psychiatre Boris Cyrulnik, qui a réalisé un rapport sur le sujet en 2012, « 40 % des enfants pensent à la mort quand ils sont anxieux ou malheureux ».

Le corps du collégien a été conduit à l’unité médico-légale de Garches (Hauts-de-Seine) où il va être autopsié.

Le Parisien

 

00:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

02/04/2015

Crash A320: la seconde boîte noire a été retrouvée et devrait être exploitable

Le Figaro - 02 04 15

23:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Propos sur le «détail» : Le Pen et Collard s'insultent, une enquête ouverte


Jean-Marie Le Pen persiste sur les chambres à gaz par BFMTV

 

4660573_le-pen-collard-combinaison_545x460_autocrop.jpg

 

Gilbert Collard, député RBM du Gard, s'en est pris à Jean-Marie Le Pen après que ce dernier a réitéré ses propos sur les chambres à gaz «détail de l'histoire». Le président d'honneur du parti d'extrême droite lui a vertement répondu. Plusieurs associations antiracistes ont, elles, annoncé leur intention de déposer plainte. Une enquête pour contestation de crime contre l'humanité a été ouverte.

02 Avril 2015, 17h55 | MAJ : 02 Avril 2015, 21h37

1
 
 
 
 
 
                                                     Jean-Marie Le Pen et Gilbert Collard se sont invectivés sur Twitter après les propos tenus jeudi matin sur BFM TV par le président d'honneur du FN sur le «détail de l'histoire». BFM TV, LP/Matthieu de Martignac

Les propos de Jean-Marie Le Pen, qui a de nouveau qualifié jeudi les chambres à gaz de point de «détail» de la Seconde Guerre mondiale, ont suscité un tollé.

 
 

Sur le même sujet

Départementales : la campagne du FN minée par les dérapages

Départementales : la campagne du FN minée par les dérapages

Jean-Marie Le Pen : «Je ne suis pas Charlie»

Jean-Marie Le Pen : «Je ne suis pas Charlie»

Chambres à gaz, «détail» de l'Histoire : Jean-Marie Le Pen «maintient»

Chambres à gaz, «détail» de l'Histoire : Jean-Marie Le Pen «maintient»

Et pas seulement chez les associations antiracistes, dont certaines ont annoncé leur intention de porter plainte. Gilbert Collard, député RBM (Rassemblement bleu marine) du Gard, a taclé sur Twitter le président d'honneur du parti d'extrême droite.

«La Shoah est l'abomination des abominations et @lepenjm un tract ambulatire pour @manuelvalls, c'est désespérant», a écrit le parlementaire. Ce à quoi l'ancien candidat à la présidentielle a vertement répondu. «Ferme donc ta gueule, espère de collard», a lancé Jean-Marie Le Pen.

Les deux hommes s'étaient déjà écharpés à l'été 2014 quand le co-fondateur du FN avait suggéré de faire une «fournée» d'artistes critiques du parti d'extrême droite. Gilbert Collard lui avait alors préconisé de «prendre sa retraite» et avait assuré qu'il «compliquait la tâche» de Marine Le Pen. Cette dernière s'est désolidarisée des propos de son père, avec lesquels elle s'est dite «en profond désaccord sur le fond et sur la forme».

Florian Philippot, le vice-président du FN, a de son côté assuré qu'il s'agissait d'une «provocation parfaitement inutile». «Les Français nous attendent sur leurs vrais problèmes, leurs vraies préoccupations, ça ne représente en aucune manière la ligne du FN ni celle de Marine Le Pen. Ça représente l'opinion propre de Jean-Marie Le Pen qui n'engage que Jean-Marie Le Pen», a-t-il poursuivi.

Capture.PNG Collard.PNG

Capture.PNG JMLP à Collard.PNG

                

                 
       
  
1/2 réagir
131
                                                   

Et pas seulement chez les associations antiracistes, dont certaines ont annoncé leur intention de porter plainte. Gilbert Collard, député RBM (Rassemblement bleu marine) du Gard, a taclé sur Twitter le président d'honneur du parti d'extrême droite.

«La Shoah est l'abomination des abominations et @lepenjm un tract ambulatire pour @manuelvalls, c'est désespérant», a écrit le parlementaire. Ce à quoi l'ancien candidat à la présidentielle a vertement répondu. «Ferme donc ta gueule, espère de collard», a lancé Jean-Marie Le Pen.

Les deux hommes s'étaient déjà écharpés à l'été 2014 quand le co-fondateur du FN avait suggéré de faire une «fournée» d'artistes critiques du parti d'extrême droite. Gilbert Collard lui avait alors préconisé de «prendre sa retraite» et avait assuré qu'il «compliquait la tâche» de Marine Le Pen. Cette dernière s'est désolidarisée des propos de son père, avec lesquels elle s'est dite «en profond désaccord sur le fond et sur la forme».


Une source judiciaire a indiqué en début de soirée qu'une enquête avait été ouverte par le parquet de Paris pour contestation de crime contre l'humanité. Les investigations sont menées par la Brigade de répression de la délinquance contre la personne de la police judiciaire parisienne. Le président d'honneur du FN a déjà été condamné à plusieurs reprises pour ses propos tenus pour la première fois en 1987.

«Le Front national, par la voix de son président d'honneur, continue de démontrer -- s'il le fallait encore -- que l'antisémitisme et le négationnisme sont l'ADN de ce parti», estime la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) dans un communiqué.

Soulignant les «dérapages racistes et homophobes» de candidats FN pendant la campagne pour les élections départementales, la Licra affirme qu'elle «portera plainte contre les propos antisémites tenus par Jean-Marie Le Pen».

De son côté, SOS Racisme estime que le fondateur du FN «se vautre à nouveau dans l'immonde» et «demande au parquet de Paris de se saisir du dossier et d'engager les poursuites nécessaires à sa recondamnation».

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) se dit lui «consterné». Le FN «est et reste un parti à combattre», écrit-il dans un communiqué.


 Le Parisien

23:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n° 399

21:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

États-Unis : Un bébé de dix-huit mois dénoncé pour racisme

Indiana-bebe.jpg

Partager sur Facebook Tweeter 

 

02/04/2015 – Indianapolis (NOVOpress)
Aux États-Unis comme chez nous, la traque du « racisme » et sa criminalisation sont toujours plus précoces. Il n’est pas question d’attendre ne serait-ce que la maternelle. À la Chambre des représentants de l’État d’Indiana, la démocrate noire Vanessa Summers (au centre sur l’image en Une de la séance) est montée à la tribune, en tant que « femelle afro-américaine », pour dénoncer  son collègue républicain Jud McMillin et le fils de celui-ci, âgé de … dix-huit mois.

« J’ai dit à Jud McMillin que j’aimais son fils mais qu’il avait peur de moi à cause de ma couleur, et c’est horrible. C’est vrai. Je lui demande : “Présentez votre enfant à des personnes de couleur, pour qu’il ne soit pas plein de préjugés toute sa vie”. »

La vidéo de cette déclaration n’est plus en ligne actuellement, mais l’enregistrement est encore disponible via IndyPolitics, repris entre autres par le site d’information The Daily Caller.

Après la séance, Summers a répété ses accusations dans le quotidien The Indianapolis Star. Selon elle, le bébé « m’a regardée comme si j’étais un monstre et a tourné la tête en criant. Et je lui ai dit [à Jud McMillin], vous devez présenter votre enfant à des gens qui ont la peau sombre, et ainsi il n’aura pas peur ».

En réponse, McMillin a fait de son mieux pour innocenter son enfant : « Il a réagi de la même façon qu’il réagit avec tous les gens qu’il ne connaît pas, il enfouit sa tête dans l’épaule de son papa. C’est toujours ce qu’il fait. C’est un bébé de dix-huit mois, qui est dans un environnement nouveau pour lui à la Chambre des représentants et ne connaît personne. Honnêtement, je ne me rappelle rien qui sorte de l’ordinaire ».

Thomas Lifson, éditeur du magazine conservateur en ligne American Thinker, a commenté : « Vanessa Summers incarne tout ce qui ne va pas dans la politique raciale d’aujourd’hui. […] Au lieu de traiter le jeune McMillin comme un enfant normal, Summers l’a accusé du crime capital de notre temps. Seulement à cause de sa race à lui. Si ça n’est pas du racisme [de la part de Vanessa Summers], je voudrais savoir ce qui en est ».

Crédit image : copie d’écran du 3ème lien de notre article, DR.

19:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Un gentil messager du temps des cartes postales

avril002.jpg

03:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen sur Public Sénat dans "La preuve par trois"

01:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Albi : 7 ans de prison pour le buraliste qui avait tué son cambrioleur

4657495_lucfournie_545x460_autocrop.jpg  buraliste.jpg

http://www.leparisien.fr/faits-divers/albi-7-ans-de-priso...

 

01 Avril 2015, 21h09 | MAJ : 01 Avril 2015, 21h57

0
 
 
 
 
réagir                                                    

Selon l'avocat général, qui avait demandé de retenir la légitime défense, Luc Fournié «était dans une situation de danger imminent» et a «eu la conduite parfaitement adaptée».

 
 

Sur le même sujet

VIDEOS. Albi : meurtre d'un cambrioleur, le buraliste plaide la légitime défense

VIDEO. Albi : meurtre d'un cambrioleur, le buraliste plaide la légitime défense

Il n'a pas été suivi par les jurés de la cour d'assises. Le buraliste d'Albi (Tarn), jugé pour avoir tué un cambrioleur de 17 ans d'un coup de fusil en 2009, a été condamné ce mercredi à 7 ans de prison.

Quatre jours avant le drame, Luc Fournié avait été alerté par sa soeur que les barreaux d'une fenêtre de son établissement avaient été sciés. Selon un des experts psychiatres, il s'était alors «préparé au retour des voleurs : son fusil était chargé et par précaution il dormait dans la réserve», située au rez-de-chaussée. «On était sur le qui-vive depuis plusieurs jours et je croyais que les gendarmes nous protégeaient», s'est défendu le buraliste.

«Fournié a préparé son piège pendant quatre jours»

«M. Fournié a préparé son piège pendant quatre jours», a tonné pour sa part l'avocat de la partie civile, Me Simon Cohen. «On ne peut pas être en état de légitime défense quand on prépare sa défense», a ajouté ce dernier. Le deuxième avocat de la partie civile, Me Patrick Maisonneuve, a lui insisté sur «la disproportion» entre les deux coups de feu «et l'acte de Jonathan et Ugo».

La nuit du 14 décembre 2009, M. Fournié, alerté par du bruit, s'est rendu à l'étage de son établissement s'emparer d'un fusil de chasse, déjà chargé. Suivi par sa soeur, il est descendu et a alors aperçu «une grande silhouette». «Pris par la peur et la panique j'ai tiré sans viser», a-t-il indiqué pendant l'audience. Touché au ventre, Jonathan s'est effondré et Ugo, son acolyte, a pris la fuite. «Vous avez ensuite enjambé le cadavre de Jonathan et tiré dans la direction du fuyard», a souligné Me Maisonneuve.

Fournié et sa soeur se sont dit «surpris» de découvrir un jeune homme gisant à terre. «On pensait pas à des jeunes, mais à une bande de Roumains», a précisé la soeur de l'accusé, lundi à l'audience.

Le Parisien

00:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Crash de l'A320: que nous apprend l'exploitation de l'une des deux boîtes noires ?


 Le Cockpit voice recorder (CVR) retrouvé mardi était endommagé mais sa carte mémoire lisible. «Au début du vol, on entend l'équipage parler normalement puis on entend le bruit d'un des sièges qui recule, une porte qui s'ouvre et se referme, des bruits indiquant qu'on retape à la porte et il n'y a plus de conversation à ce moment-là jusqu'au crash», a indiqué cette source qui a eu connaissance de la teneur des enregistrements confirmant une information du quotidien américain New York Times, parue dans la nuit de mercredi à jeudi. Cette même source n'était pas en mesure de dire si c'est le commandant de bord ou le copilote qui a quitté la cabine de pilotage. Les deux pilotes s'exprimaient en allemand. Et, à la fin du vol, les alarmes indiquant la proximité du sol retentissent.

Le BEA n'était pas en mesure de confirmer ou infirmer les dernières informations. Son directeur, Rémi Jouty avait souligné que «l'exploitation du CVR peut rarement se faire toute seule, elle doit se faire en coordination avec les paramètres du vol, que nous n'avons pas encore», dans la mesure où la seconde boîte noire n'a pas encore été retrouvée.

 

Le Parisien

00:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

01/04/2015

Tarn : le buraliste condamné à 7 ans de prison pour avoir tué son cambrioleur

labOcu6.jpg famille cambrioleur.jpg

La famille du cambrioleur(La Depêche) 

21h13

Luc Fournié, propriétaire du bar-tabac le Saint-Roch à Lavaur a été condamné mercredi soir par les Assises du Tarn, à Albi, à sept ans de prison.

Le buraliste était jugé pour avoir tué d’un coup de fusil Jonathan Lavignasse, 17 ans, alors que celui-ci cambriolait l’établissement au milieu de la nuit, le 14 décembre 2009.

«Nous n’existions plus, à Lavaur nous n’étions que des noirs, des négros»

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/01/2078691-proces-du-cafetier-le-complice-de-la-victime-temoigne.html#zO1wRFcWhxfm0Itg.99

Source

Merci à natacha3

FDS

23:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

ETRE FRANCAISE

Par le 01/04/2015

17h47
La femme française, européenne, a une histoire et un destin à défendre contre vents et marées ! Être Française, c’est à la fois une chance, un honneur, le sentiment quotidien d’une immense liberté.
 
Fondation Polémia
 
FDS

 

23:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Dieudonné soutient Jean Roucas !


Dieudonné : son incroyable proposition à Jean... par nonstoppeople-officiel

 

(admirez le "quelque peu-Z-extrêmes de la présentatrice)

  • Publié le : mercredi 1er avril 2015
  • Mots-clés : ; ; ;
  • Commentaires : 12
  • Source : lefigaro.fr


  •  
    Trois jours après son dérapage sur Twitter, où il comparait le gouvernement français au régime de l’Allemagne nazie, l’ex-humoriste et sympathisant FN aurait reçu le soutien du comique controversé, qui l’a invité à jouer au théâtre de la Main d’or.

En ce mercredi 1er avril, cette information repérée sur le site officiel de Dieudonné pourrait ressembler à un énorme poisson d’avril. Trois jours après le dérapage de Jean Roucas sur Twitter, qui comparait le gouvernement de François Hollande au régime de l’Allemagne nazie, l’humoriste qui affiche des sympathies pour le FN aurait reçu le soutien de Dieudonné. Mieux, ce dernier lui aurait fait une proposition « inespérée »...

« Jean Roucas est le bienvenu au théâtre de la Main d’or ; il pourra y jouer son prochain spectacle « Heil Hollande » qui, j’en suis sûr, aura un succès auprès de tous les « sans-dents » délaissés en France », aurait déclaré Dieudonné, après avoir précisé qu’« il se désolidarisait de l’engagement politique de Jean Roucas, n’adhérant à aucun mouvement politique traditionnel ».

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

E&R

 

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Dans les pas du tueur de l'Essonne.

http://atelier.leparisien.fr/sites/essonne

+ VIDEOS et PHOTOS

palmier_carre.jpg

Yoni Palmier

 

20:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Brigitte Bardot au chevet de Sainte-Rita, l'église des animaux

4657407_54e2faa6-d895-11e4-be07-001517810e22-1_545x460_autocrop.jpg

« C’est un sacrilège d’assassiner une église pour des spéculations immobilières, des logements sociaux ! » a dénoncé ce mercredi Brigitte Bardot, à propos des menaces qui pèsent sur Sainte-Rita (XVe), l’église parisienne qui accepte les animaux lors des offices, aujourd’hui promise aux bulldozers.

 

« C’est scandaleux et lamentable : cette église qui date de 1900 n’est protégée par aucune législation, n’est pas reconnue par le Vatican et ne fait pas partie des monuments classés », se désole BB, dans un communiqué. L’archevêché catholique gallican de Paris, qui a repris en 1988 l’édifice du XVe arrondissement, a indiqué récemment avoir perdu tous les recours.

Le Parisien

20:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)