Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2015

Colère après la publication d’un tableau où Algériens et Marocains auraient le QI le plus bas du monde

 

 

12h55

Par La Voix de la Russie | Un article publié hier par Télé Loisirs provoque la polémique et la colère sur les réseaux sociaux.

Ce tableau montre en effet que le QI de certaines populations, seraient très en dessous des autres, écrit Jean-Marc Morandini sur son blog. Ainsi, à en croire ce tableau, les Algériens et les Marocains seraient la population qui auraient le QI le plus faible du monde.

Télé Loisirs explique:
« La dernière étude en date sur le Q.I. des populations a été menée par Richard Lynn qui a réfléchi sur le rapport entre le Q.I. moyen d’une nation et les conséquences sur l’état du pays. Dans notre infographie, vous pouvez voir où la France se situe par rapport aux autres pays. »

En clair, plus le QI de la population est bas, plus un pays se retrouverait dans une situation difficile.
Certains parlent de « racisme », d’autres se disent stupéfaits de voir un tel tableau, certains se demandent si la prochaine étape n’est pas « un tableau de QI par religion »…

Source

Depuis cette polémique, Télé Loisir a décidé de supprimer ce test comme indiqué sur Twitter

FDS

20:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Saint-Gilles (30): le professeur d’arabe et de coran poursuivi pour pédophilie sur une fille de 12ans

 

19h16

A Saint-Gilles (Gard), il enseignait l’arabe, le coran, et proposait des cours particuliers. Cet homme, âgé de 37 ans, a été déféré au parquet de Nîmes qui lui reprochait des attouchements à caractère sexuel sur une fillette âgée de 12 ans. Alertée par la jeune victime, la famille a porté plainte la semaine dernière.

L’enseignant, père de deux enfants, a été placé sous contrôle judiciaire. Il a l’interdiction de rencontrer la victime et d’enseigner à des mineurs. Il sera jugé prochainement devant le tribunal correctionnel.

Midi Libre édition papier du 24 janvier 2015

20:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Eric Zemmour: "Les Français de souches sont les victimes de la politique de la ville"

FDS

19:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

VIDEO - Europe Autriche Turquie: sens unique et toilette turque !

Postée le 30 décembre 2010

Les Autrichiens ne se laissent pas faire !

19:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

C'est un immigré qui le dit

Un homme qui voit et parle juste 

 Magdi Cristiano ALLAM

né au Caire le 22 avril 1952,                                                                                   

                                                                                                      

Intervention de Magdi Cristiano Allam, au Parlement européen :

        

Avant de se préoccuper de discrimination contre les Roms, les immigrés et même contre les personnes suspectées de terrorisme [...], nous devons nous occuper des discriminations qui pèsent sur les citoyens. Dans mon pays, l’Italie, ce sont les Italiens qui sont discriminés : discriminés pour l’obtention de HLM, discriminés pour trouver une place dans une crèche publique, discriminés pour obtenir des subsides et des aides sociales.”Je voterai contre la proposition de résolution sur la situation des droits fondamentaux dans l’UE, car cette Europe implosera, non parce que les droits n’y sont pas respectés, mais parce que les devoirs y ont été oubliés. Nous élargissons de plus en plus les droits et la liberté [des nouveaux arrivants] sans leur demander en échange de se soumettre à leurs devoirs et de respecter les règles.

En tant qu’ex-immigré, fier d’être citoyen italien, en tant que sociologue et journaliste qui me suis occupé pendant 35 ans des questions d’immigration, je ressens le devoir de mettre en garde cette Europe contre une explosion, une vague de racisme ; non pas, comme cette proposition de résolution voudrait le faire croire, parce que les immigrés et les personnes suspectées de terrorisme sont discriminées, mais parce que ce sont les citoyens des pays européens qui sont discriminés à cause de notre soumission à une idéologie globaliste, immigrationniste, relativiste et bien-pensante.

Je me rebelle contre une Europe qui propose une telle résolution, je dis non à une Europe qui agit comme si elle était une terre déserte, où chaque personne qui arrive plante sa propre tente, pose ses propres conditions ; l’Europe est en train de se transformer en terre de conquête.” 

Non seulement les Européens de souche sont discriminés, diabolisés, interdits d’émettre des critiques, d’exprimer leur indignation, mais ils doivent, en outre, subir en silence la loi des organisations et gangs musulmans.

Des millions de Musulmans déferlent en Occident avec leur propre modèle de société, et nos gouvernements leur permettent d’établir des sociétés parallèles, basées sur la loi islamique : police, justice, écoles, mosquées… Et c’est à nous de nous adapter, de nous soumettre en silence à leurs règles régies par la charia, la loi d’Allah – et ce chez nous…

Ces irresponsables politiques favorisent toutes les conditions propices à la création d’un futur tohu bohu. Mais leur suffisance les empêche de voir la réalité, ils prêtent une oreille attentive aux différents experts qui rivalisent de nullité et imposent le politiquement correct, la pensée unique, quitte à enfreindre une liberté démocratique des plus importantes : la liberté d’expression.

Partout en Occident les communautés musulmanes s’incrustent et s’imposent en suivant la même stratégie : prosélytisme dangereux dans les écoles – les enfants étant des proies faciles à endoctriner – port ostentatoire des signes de conquête de l’islam, notamment le voile islamique, victimisation et plaintes pour islamophobie à la moindre critique de l’islam, éclosion de mosquées financées par les ennemis de la démocratie, discours de haine envers l’Occident et ses valeurs dans les « lieux de culte » musulmans.     Mais gare à celui qui ose le dénoncer : une pluie de procès pour islamophobie s’abattra impitoyablement sur lui.

 Et l’islam continue à se répandre en Occident, avec ses interdits, ses revendications, son intolérance et ce, grâce à l’encouragement bienveillant de nos élites politiques. Quand un Musulman profane une église ou égorge un non Musulman, nous sommes immédiatement priés de ne pas faire d’amalgame, car il s’agit toujours de l’acte isolé d’un déséquilibré. Une tête de porc devant une mosquée, par contre, est qualifié d’acte immonde et de montée du racisme, qui mérite une sanction.

 

(merci à Dirk)

 

  



02:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Russie: arrêtés pour avoir aspergé d'eau bénite le mausolée de Lénine

4462757_clipboard-1_900x562_autocrop.jpg

http://www.leparisien.fr/insolite/video-deux-russes-arret...

+ VIDEO

02:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Bistro Libertés saison 2 n°1 avec JEAN-MARIE LE PEN

01:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Une campagne contre le viol ordinaire qui va boulerser les idées reçues

http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/une-campagn...

87 000 Françaises sont victimes de viol ou de tentative de viol chaque année. Ce clip va bousculer les idées reçues : dans 80 % des cas, l'agresseur est un ami d'ami, un copain, un voisin... qu'on n'ose pas dénoncer.

NdB:  Cela bouleverse en effet les "idées reçues" et relativise les nombreux faits divers qu'on peut lire dans les journaux. Vous croyiez que... eh bien non... Les violeurs sont le plus souvent des proches de la victime, laquelle n'ose pas porter plainte...

En bref, le violeur-type est un Français de souche, de race blanche. Voir le clip vidéo!

 

  

01:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Fellations multiples forcées pour récupérer un téléphone portable à Blois : Najim et ses copains libérés

QjRHkTg.jpg

14h36

Trois jeunes de Blois incarcérés en novembre après leur condamnation aux assises, ont fait appel du verdict. Ils comparaîtront libres à leur second procès.

 

(…) La cour a finalement accordé la requête des trois hommes qui vont sortir de prison, mais en restant astreints à un contrôle judiciaire. Ils pourront ainsi comparaître libres devant la cour d’assises d’appel dans quelques mois.

Source

Merci à mordoreck

00:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Onfray : « Si la rédaction de Minute avait été ravagée par des tueurs … »

19h34

L’Alsace | 22/01/2014

« Il n’y a pas de liberté d’expression en France, estime Michel Onfray.

Minute et Charlie Hebdo ne sont pas traités sur un pied d’égalité. La liberté d’expression, c’est pour tout le monde. Si la rédaction de Minute avait été ravagée par des tueurs, je ne suis pas sûr que la mobilisation aurait été comparable. Toutefois, je ne pense pas que la liberté d’expression soit le pouvoir de dire tout ce qu’on veut, quand on veut. Je suis athée, mais je ne crois pas que le blasphème soit la meilleure façon de lutter contre les religions. Il faut défendre la satire, l’ironie, mais le propre de la liberté, c’est qu’elle n’est pas illimitée. A-t-on la liberté de violer ? De massacrer ? De mentir ?

Nous vivons dans une société d’irresponsables, où n’importe qui fait n’importe quoi, sans souci des conséquences.

 

Charlie Hebdo , c’était la tyrannie de l’enfant-roi :

je dessine ce que je veux, comme je veux, quand je veux, avec force scatologie. Mais si votre dessin met le feu à tous les pays musulmans de la planète, si à cause de lui on brûle des chrétiens et leurs églises, faut-il continuer comme si de rien n’était ? Certains dessins et certains propos tuent. La responsabilité n’est pas un vain mot. »
lire l’intégralité de l’article

 

FDS

00:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Belgique : Une émission sur «l’échec» de l’intégration des musulmans déclenche la polémique (MàJ vidéo)

 NdB: Excellente vidéo!

19h54

Le reportage dans son intégralité

 


C’est le sujet qui fait la une de la presse belge ce mercredi. Le premier numéro de l’émission « Dossiers Tabous » du célèbre Jean-Claude Defossé diffusé mardi soir sur RTL TVI a déclenché une vive polémique. Et pour cause, il présente l’intégration des immigrés musulmans en Belgique comme un «échec». Politiques, militants associatifs, citoyens lambda, les critiques ont émané de tout bord.

Accusé par les uns de « surfer sur les clichés » ou de faire un « mélange d’amalgames », M. Defossé ne change pas sa ligne de conduite. « Mon but était de secouer le cocotier pour voir ce qui tombait, de faire réfléchir en somme. Et j’ai réussi. Un reportage sans critiques, c’est pour moi un reportage à l’eau tiède. Si c’était à refaire, je ne changerais rien ».

« L’intégration est un échec ! ». Voilà le thème du premier numéro de l’émission « Dossiers tabous » diffusé mardi soir sur RTL TVI. Annoncé en grande pompe car marquant le retour à la télé du célèbre journaliste belge Jean-Claude Defossé, les Belges étaient impatients de découvrir ce programme. Mais outre les appréciations de certains Belgo-belges, l’émission a provoqué un tollé. [...]

Sur les réseaux sociaux, les internautes ne cessent de réagir depuis hier soir. «En tant que Belge d’origine marocaine je suis outrée par votre émission qui incite à la haine», écrit L.O, commentant la publication de RTL sur la page Facebook de la chaîne TV. Pour elle, ce programme est « aberrant et surtout choquant ». «Vous parlez d’intégration alors que nous faisons partie de la 2ème voire 3ème génération nous sommes nés ici et nous sommes Belges ! Nous avons des origines et des croyances et ne nous les imposons à personne<:em>», argue l’internaute avant d’ajouter : «nous ne sommes pas responsables de l’échec du pays face à la crise ou autre événement que ce soit». [...]

 

L’indignation est d’autant plus forte que cette émission intervient dans un contexte assez particulier après les attentats à Paris et la menace terroriste qui pèse sur la Belgique. «Curieux que ce journaliste choisisse ce sujet pour revenir à l’écran ! Comment faire du neuf avec du vieux et créer le buzz», estime F.S. De nombreux Belges considèrent le programme de Jean-Claude Defossé comme du pain béni pour l’extrême droite

yabiladi ; dhnet.be

FDS

 

 

00:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

23/01/2015

Marine Le Pen rejette la « dissémination » de l’immigration dans les campagnes

DtV0tm6.jpg

 

20h59

Marine Le Pen a exprimé vendredi son rejet de « la dissémination » de l’immigration dans les campagnes françaises qui sera, selon elle, le résultat de la « politique de peuplement » voulue par Manuel Valls.

Mme Le Pen a dit son rejet de « la dernière déclaration de Manuel Valls qui évoque avec l’excuse de la lutte contre les ghettos, ce qu’il appelle une "politique de peuplement" , au cours d’une conférence de presse à Seloncourt (Doubs) lors d’un déplacement pour soutenir l’eurodéputée Sophie Montel. Celle-ci est candidate FN pour la législative partielle des 1er et 8 février visant à trouver un remplaçant à l’Assemblée nationale à Pierre Moscovici, parti à la Commission européenne. « Cette politique du peuplement est en réalité la mise en oeuvre d’une discrimination ethnique, qui visera à décider qui habite où en fonction de l’appartenance à une ethnie, une culture ou une religion », d’après la patronne du FN. « Ces propos sont profondément antirépublicains, ils ont pour vocation de disséminer une immigration sur l’ensemble du territoire national, peut-être pour que le poids de cette immigration soit le moins visible possible », met en garde la dirigeante d’extrême droite.

« Nous nous opposons de la manière la plus ferme qui soit à cette politique, déjà mise en oeuvre sur un certain nombre de territoires, par l’intermédiaire de réfugiés installés dans un certain nombre de campagnes françaises, compte tenu de la saturation des centres d’hébergement », a affirmé Mme Le Pen.

(…) TF1

 

Valls met en place le Grand Remplacement: plus de clochers, des mosquées!

Comme disait Jospin: "Qu'est-ce que vous voulez que ça me fasse que la France s'arabise?"

23:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

L’Etat va créer 1000 commissaires politiques pour agir dans les écoles

 

La nouvelle égérie de la "morale laïque"

La nouvelle égérie de la « morale laïque »

Vu chez Thibaut de Chassey :

Le gouvernement a présenté ce jeudi des nouvelles mesures pour « l’éducation »…
Le ministre, l’extrémiste Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé la nomination de 1000 « ambassadeurs de la laïcité ».

Sous ce titre ridicule se cachent de véritables commissaires politiques qui devront parfaire le formatage idéologique des enfants, dont l’affaire Charlie Hebdo aurait révélé certaines limites.

Ce millier de fanatiques (enseignants et personnels d’éducation) suivra une « formation à la laïcité » avant d’être déployé « pour aider les enseignants à aborder avec les élèves les questions relatives à la “citoyenneté, à la laïcité, à la lutte contre les préjugés” »
centreformatagerepublicain

C’est-à-dire, en français : pensée unique, relativisme spirituel et laïcisme, cosmopolitisme et théorie du genre…

En outre, pour être sûr d’avoir des enseignants bien imprégnés de l’idéologie dominante, leur concours de recrutement évaluera désormais « systématiquement la capacité de ces derniers à faire partager les valeurs de la République ».

Par ailleurs, une journée dédiée à la laïcité, avec son credo et probablement ses rites, sera instaurée le 9 décembre.

La République veut remettre à l’honneur sa religion, qu’elle appelle « la laïcité », et qui est en réalité l’idéologie maçonnique.

L’étrangère Najat Vallaud-Belkacem navigue dans le sillage de son prédécesseur Vincent Peillon, qui avait lui-même largement mis l’accent sur l’idéologisation de l’école.

Il parlait sans fard de « la religion de la laïcité », comme dans cette vidéo où il présente un bon résumé des élucubrations qu’il a ingurgitées en Loge :

22:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Marche aux flambeaux de l’Action française en l’honneur de Louis XVI

 

21 janvier 2015

Le 21 janvier de chaque année, l’Action française organise une marche aux flambeaux à Paris entre l’Église de la Madeleine et la Chapelle expiatoire, afin de rendre hommage au roi Louis XVI. Parmi les marcheurs figuraient notamment cette année Son Excellence le prince Sixte-Henri de Bourbon Parme, maître Élie Hatem et l’historienne Marion Sigaut.

E&R

22:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La différence entre Fox News et Manuel Valls, c’est que le second rejette la faute sur les Français !

 

Capture d’écran 2015-01-22 à 00.34.12

Il y a dix jours, la chaîne américaine Fox News diffusait aux Etats-Unis un reportage décrivant une islamisation de Paris, ville dans laquelle régneraient des zones de non-droit où serait pratiquée la charia. Le reportage, accompagné du commentaire d’un « expert », Nolan Peterson, et de cartes répertoriant ces zones interdites ou « no-go zones », avait immédiatement suscité un tollé.
En France d’abord, mais également en Angleterre puisqu’un autre reportage de la chaîne Fox News avait affirmé que la ville de Birmingham, au Royaume-Uni, était entièrement musulmane et qu’aucun non-musulman ne pouvait y pénétrer.

Le journaliste de Fox News parle de « zones interdites » dans Paris
Le journaliste de Fox News, présenté comme « spécialiste des zones de conflits » et vétéran de guerre, parlait sur fond de carte présentant ces zones au Père Lachaise, à Barbès, ou encore dans le quartier République de Paris. Les images qui accompagnaient le reportage étaient celles des émeutes de banlieues de 2005 ; de quoi inquiéter en effet.
Tollé. Le Petit Journal a lancé une série de reportages pour ridiculiser celui de la Fox News. Anne Hidalgo a annoncé qu’elle allait porter plainte contre la chaîne américaine et même François Hollande est intervenu, affirmant qu’il préférait le Petit Journal à Fox News.
Samedi dernier, la chaîne américaine a officiellement présenté ses excuses aux Français et parlé d’« erreurs regrettables ».

Fin de l’histoire. Et pourtant…

Lire la suite

21:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Cirque médiatique à la grande synagogue

 

 
Print Friendly

Dimanche 11 janvier, ce devait être une marche républicaine, une marche unitaire, une marche laïque donc, mais cette marche s’est terminée dans un grand cirque médiatique à la grande synagogue de Paris. Benyamin Netanyahou, premier ministre israélien, accompagné par François Hollande, Manuel Valls, Nicolas Sarkozy et divers représentants religieux se sont tous retrouvés entre les murs de cet édifice religieux pour s’adresser à la communauté juive. Curieux choix que celui d’une synagogue pour clôturer une journée dite « d’union nationale ». Benyamin Netanyahou, qui s’était déjà imposé lors d’une marche à laquelle il n’était pas convié, a réussi une opération de communication remarquable en imposant également le lieu de clôture de la marche. Lors d’une allocution traduite par Meyer Habib, député UDI, citoyen israélien et ancien de la milice sioniste Bétar, il s’est adressé à une foule en liesse en répétant que la France et Israël avaient un combat commun contre l’islam radical et que les juifs avaient le droit de se sentir en sécurité partout, il a néanmoins ajouté qu’Israël avait les bras grands ouverts pour les accueillir. Irrités par l’attitude générale du premier ministre israélien, François Hollande et Manuel Valls ont quitté la synagogue avant la fin du discours, mais Nicolas Sarkozy a été fortement acclamé par la foule. Ce cirque médiatique est venu couronner une journée marquée par les manœuvres politiques polémiques. (Source : R.C. Bulletin de réinformation du 13/01/2015)

20:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Manuel Valls demande aux Français de s'habituer au terrorisme : irresponsable et révélateur d'une terrible faiblesse !

   Communiqués / 23 janvier 2015 / Mots-clés : /

 

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National

« Les jeunes Français doivent s’habituer avec vivre durablement avec la menace d’attentats » a déclaré ce jour le premier ministre Manuel Valls devant les élèves d’un lycée agricole en Seine-et-Marne.

Ces propos sont une nouvelle fois parfaitement irresponsables dans la bouche du chef du gouvernement, et révèlent clairement le manque total d’ambition des pouvoirs publics à lutter contre le terrorisme et le fondamentalisme islamiste.

Non, la société française et nos jeunes générations ne doivent pas être condamnées à vivre dans la terreur et l’insécurité !

Non, la France ne peut se résoudre à accepter qu’une menace permanente se développe sur son sol !

Les Français ne doivent pas s’habituer au terrorisme et à l’islamisme radical : ils doivent pouvoir compter sur un gouvernement qui les combattra en y mettant moyens et volonté.

Cette phrase de Manuel Valls sonne comme un aveu glaçant, celui de l’incapacité idéologique du gouvernement comme de l’UMP à aller au fond des problèmes, à commencer par ceux de l’immigration massive, du laxisme, du communautarisme et des frontières disparues du fait de l’Union européenne.

Le Front National derrière Marine Le Pen aborde lui tous les sujets qui fâchent et l’ensemble des solutions qu’il faut mettre en oeuvre pour y remédier.

20:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Islam et Liberté d’expression : la culture s’autocensure pour ne pas faire d’amalgames…

lapidee_topelement.jpg

 

 

23/01/2015 – PARIS (NOVOPress)
L’attentat contre Charlie Hebdo a eu des conséquences dans le monde de la musique, du cinéma mais également dans celui du théâtre. En effet, la pièce “Lapidée” – qui raconte l’histoire d’une jeune Hollandaise victime d’une lapidation au Yemen – après avoir été accusée d’adultère.
Cette pièce "Lapidée" ne sera finalement jouée que trois fois au lieu de trente séances prévues à l’origine. Pire encore, la campagne d’affichage a été annulée. Le motif ? Cela pourrait constituer une provocation à l’égard de la communauté musulmane en France…

Dans le même temps, en Belgique, le Musée Hergé a renoncé à l’exposition hommage à Charlie Hebdo. Cette manifestation – destinée à défendre la liberté d’expression – a été annulée compte tenu des menaces islamistes pesant sur le pays.

Les musulmans sont-ils vraiment les premières victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo comme voudraient nous le faire croire les médias officiels ? En tout cas, la censure islamique fonctionne très bien aujourd’hui en Europe…

20:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

“Peuplement” : Manuel Valls compte transformer la France en profondeur

valls-changement-profond-france-peuplement.jpg

 

 

23/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Et si la “rumeur du 9-3″ n’avait été qu’un avant-goût ? Vous savez, cette “rumeur”, en fait parfaitement fondée, qui affirme que des communes rurales et certaines préfectures en province accueillent des populations d’origine extra-européenne venues des grandes métropoles… En effet, Manuel Valls, dans son obsession “remplaciste” a annoncé qu’il mettrait en place “une politique de peuplement” pour certainement répondre à l’apartheid qu’il vient de dénoncer dans un discours. Le Premier ministre ne fait donc qu’appliquer avec zèle la fameuse route de Terra Nova…

Voici ce que précise Le Figaro :

«Politique du peuplement, pas seulement politique du logement et de l’habitat. Politique du peuplement pour lutter contre la ghettoïsation, la ségrégation», a déclaré Manuel Valls, ex-maire d’Evry (Essonne). Celui-ci dit ne plus «supporter, comme républicain, de voir cet enfermement, cette relégation dans un certain nombre de ces quartiers (…), que dans des écoles on ne trouve que des élèves issus de familles pauvres, souvent monoparentales, issues uniquement de l’immigration, des mêmes cultures et de la même religion».

Crédit photo : Thomas Bresson, via Wikipédia, (cc).

20:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Avec nous, avant qu’il ne soit trop tard

 21 janvier 2015 

caspar david friedrich

Lundi à Cologne (Allemagne), dans la cadre de la promotion de son livre Soumission (interrompue en France et largement ailleurs à la suite des attentats),  Michel Houellebecq a été amené à répondre à de nombreuses questions  sur l’opposition nationale a constaté le journal Libération. «Depuis à peu près quarante ans a ainsi expliqué l’écrivain, l’histoire politique de la France est une tentative générale de tous les partis, tous les médias et tout le pouvoir culturel de freiner l’ascension du Front National, et l’échec de cette tentative» . Le FN «est parti avec deux trucs (sic): lutte contre l’immigration et lutte contre l’insécurité». «Entre-temps, il a récupéré à lui tout seul le sentiment antieuropéen parce que les autres partis de gauche et de droite ont liquidé leur opposition interne à l’Europe (…) tout récemment, il a rajouté une protestation anti-islam, une protestation antirigueur, il est un peu tous azimuts (…) ça fait beaucoup de choses pour attirer ».  Last but not least, le Front National «a récupéré, arme suprême, une nostalgie de l’époque où la France se vivait comme indépendante, non soumise à l’Europe et non soumise aux Etats-Unis, donc l’époque de De Gaulle, en fait ».

 Fort de cette analyse rapide,  taillée à la serpe mais plutôt honnête,  Michel Houellebecq en tire comme conclusion que la prochaine présidentielle est «dangereuse, potentiellement». Pourquoi ? Parce que si cette poussée nationale-souverainiste, populiste est  insuffisante (ce qu’il croit ?) pour permettre à Marine Le Pen de l’emporter au second tour, l’affaiblissement de la droite juppéiste ou sarkozyste ne lui  permettra pas de rafler la mise,  ce qui entrainera  le maintien de la gauche au pouvoir.  Or, « en 2017, la France sera encore plus à droite qu’elle ne l’était en 2012, si François Hollande est encore réélu, cela peut tourner mal ».

 Nous le constatons, l’écrivain inscrit encore sa réflexion politique sur un très dépassé et artificiel  clivage droite-gauche auquel de moins en moins de Français adhère, au lieu de lui substituer le seul qui vaille aujourd’hui. En l’occurrence celui opposant d’un côté les défenseurs des frontières, des protections, des  identités,  des valeurs helléno-chrétiennes, des souverainetés nationales  et de l’autre celui des ultra libre échangistes, les adeptes du  laisser faire laisser passer, qu’ils se revendiquent  du camp atlanto-bruxellois, du mondialisme,   ou encore de l’internationalisme à la sauce altermondialiste.

 Exemple parmi une foultitude d’autres, les routiers Français en grève ces derniers jours, matraqués par la crise, soumis à une inexorable baisse de leur salaire et de leur pouvoir d’achat,  sont en train d’être mis à mort par l’UE.  Notamment du fait de l’application de la directive sur les travailleurs détachés , soutenue  par l’UMPS,  tandis que des patrons n’hésitent pas à délocaliser  leurs entreprises dans les pays de l’est pour tirer bénéfice  de prestations sociales moins avantageuses pour les salariés.  Dans ces conditions, quelles raisons auraient nos compatriotes routiers  de voter en 2017 pour  Hollande ou  Sarkozy, Valls ou Juppé ? Au-delà du bla-bla habituel, ces derniers ne bougeront pas le petit doigt en leur faveur,  au nom de leur soumission idéologique aux dogmes de l’Europe de Bruxelles, quand  bien même ladite directive achève  de ruiner de paupériser de nombreux artisans et petites entreprises.

 Ce danger FN pointé par la caste polico-médiatique, est tout simplement  la prise de conscience par le peuple français que la société ouverte, diluée par le haut dans l’européisme et sapée  par le bas par  l’immigration de peuplement, la doxa multiculturaliste, la société bâtie, voulue, imposée par les partis du Système ne fonctionne pas et mène la France à sa perte.

Hier, lors de ses vœux à la presse, et à la  lumière des derniers attentats,  Manuel Valls a dressé le bilan de quarante ans de cogestion  droite-gauche: « Ces derniers jours ont souligné beaucoup des maux qui rongent notre pays ou des défis que nous avons à relever. A cela, il faut ajouter toutes les fractures, les tensions qui couvent depuis trop longtemps et dont on parle uniquement par intermittence » « Après on oublie, c’est ainsi… Les émeutes de 2005, qui aujourd’hui s’en rappelle et pourtant… Les stigmates sont toujours présents ».

 Le Premier ministre a évoqué quelques unes des conséquences de cette délirante poursuite de l’immigration de peuplement, qui empêche toute assimilation, a fortiori en période de crise et de chômage de masse. A savoir  « la relégation péri-urbaine, les ghettos (…), un apartheid territorial, social, ethnique, qui s’est imposé à notre pays », « la misère sociale », «les discriminations quotidiennes parce que l’on n’a pas le bon nom de famille, la bonne couleur de peau, ou bien parce que l’on est une femme ».

M. Valls a bien intégré les recommandations du cercle de réflexion Terra Nova incitant le PS à jouer la carte du clientélisme en direction de toutes les minorités, puisque le Français de souche, périurbain, issu des catégories populaires mais aussi désormais de la classe moyenne, s’est détourné de la gauche et vote désormais FN.

Une France d’en bas, des invisibles , une France périphérique décrite par les travaux de Christophe Guilluy, elle aussi en voie de paupérisation, accablée par le crise, mais certes, qui ne brûle pas de voitures, n’agresse pas policiers et pompiers, ne stocke pas des armes. Le criminologue Xavier Raufer l’avait en outre déjà relevé, les départements qui concentrent le plus de pauvreté sont la Creuse et la Corrèze, pas la Seine Saint-Denis…

 Bien sûr, courageux mais pas téméraire, M. Valls n’en tirera pas  les conclusions qui s’imposent. Il poursuit au contraire avec opiniâtreté  les mêmes objectifs antinationaux , au sens large, qu’Alain de Benoist sur le site Boulevard Voltaire a assez  bien  résumé, dans la ligne de la stratégie mise  en place par la manifestation du 11 janvier.

" Celle-ci avait au moins six objectifs: « marginaliser le Front National et neutraliser l’UMP (qui est évidemment tombée dans le panneau la tête la première) au nom de l’ union sacrée, solidariser les Français autour d’une classe politique gouvernementale discréditée, justifier l’engagement de la France dans une nouvelle guerre d’Irak où elle n’a rien à faire, mettre en place un espace policier européen où l’on sait d’avance que ce ne sont pas seulement les islamistes qui seront surveillés (Manuel Valls affirmant sans rire que les mesures exceptionnelles  qu’il s’apprête à prendre ne seront pas des mesures d’exception!), faire croire que le terrorisme auquel nous sommes aujourd’hui confrontés a plus à voir avec le Proche-Orient qu’avec l’immigration et la situation des banlieues, enfin persuader l’opinion que,  face au terrorisme , la France, fidèle vassale du califat américain, ne peut qu’être solidaire de pays occidentaux qui n’ont jamais cessé d’encourager l’islamisme, tout en noyant leurs erreurs et leurs crimes derrière le rideau de fumée du  choc des civilisations  (Poutine n’avait bien sûr pas été invité !) ".

 « Dans une France plongée en état d’apesanteur et noyée dans la moraline poursuit-il,  on aura tout vu. Les cloches de Notre-Dame de Paris sonnant le glas pour les bouffeurs de curé. L’ union nationale  sans le Front National. La  liberté d’expression  réduite au droit au blasphème et s’arrêtant à Dieudonné. Celle des caricaturistes dépendant de la personne visée (Mahomet en train de sodomiser un porc : tellement drôle ! Christiane Taubira en guenon : intolérable !). Des bataillons de chefs d’État (deux fois le G20 !) chantant les louanges d’un titre dont ils n’avaient jamais entendu parler huit jours plus tôt. Des millions de zombies se ruant dans les kiosques pour acheter, tel le dernier smartphone, un journal qu’ils n’avaient jamais eu la curiosité d’ouvrir depuis vingt ans. Le badge  Je suis Charlie  succédant au ruban pour le SIDA et à la petite main de  Touche pas à mon pote . Spectacle surréaliste ! »

 Surréaliste mais aussi pour certains, une sorte de répétition générale de ce à quoi nous devons nous attendre lors de la prochaine présidentielle si Marine se qualifie pour le second tour. Le Monde et Marianne ont relevé le caractère très monocolore des défilés du 11 janvier , l’absence  évidente de « la France des banlieues »  qui n’est pas venue défiler avec « les bourgeois », les «blancs »; n’en déplaisent  aux médias qui ont filmé les trois ou quatre  imams présents et autres jeunes issus des minorités pour persuader le bon peuple du contraire.

Mais à  voir la sociologie de la manif parisienne du 11 janvier, principalement  la génération qui avait une vingtaine d’années en 68, des enseignants, des fonctionnaires, des bobos, et une jeunesse, toujours manipulable et proie facile du totalitarisme compassionnel évoqué dernièrement par Bruno Gollnisch, on la devine assez semblable à celle qui défilera contre le  FN quand la caste politico-médiatique en lancera la consigne.

 Sur son blogue, Guillaume Faye a rappelé les propos de  Jean-Marie Le Pen: « je n’ai pas envie de soutenir l’action gouvernementale impuissante et incohérente face à un problème (le terrorisme musulman) qui touche évidemment de très près à l’immigration massive subie par notre pays depuis quarante ans ». Car le cœur du problème est là poursuit M. Faye : la France est le déversoir d’une immigration invasive de peuplement en très grande majorité musulmane et  à forte fécondité. Et l’on ne s’attaque pas à cette vraie cause, du fait de l’idéologie cosmopolite et antiraciste».

« Le déni de réalité et la stupidité poursuit-il,  ont atteint un paroxysme pathologique qui n’a été égalé dans l’histoire qu’au IVe siècle lorsque les élites romaines faisaient entrer dans la romanitas les Barbares pour les protéger des …invasions barbares», Guillaume Faye  invitant à la lecture à ce sujet de l’excellent livre de  Michel De Jaeghere, Les derniers jours, la fin de l’empire romain d’Occident.  

Mais il est surtout temps d’agir. Les Français ont (encore) leur avenir entre les mains, et jamais le vieux slogan du FN n’a été autant d’actualité: Avec nous avant qu’il ne soit trop tard! 

Bruno GOLLNISCH

01:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)