Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2014

GB: Nigel Farage accuse l’Europe d’avoir du sang sur les mains en Ukraine

 

Nigel Farage, le leader du parti UKIP, a accusé l’Union européenne d’avoir du « sang sur les mains » en Ukraine lors d’un débat avec le vice-Premier ministre britannique Nick Clegg, qui s’est déclaré « choqué » jeudi par cette sortie.
« On devrait baisser nos têtes de honte, on a donné de faux espoirs, l’UE a du sang sur les mains en Ukraine », a fustigé le chef du parti populaire et europhobe mercredi soir lors de ce débat sur l’Europe à l’approche des élections européennes de mai.
Il a estimé que l’Europe avait fait un mauvais choix en supportant, à des fins « impérialistes et expansionnistes », la révolution ukrainienne, une politique qui a in fine abouti au rattachement de la Crimée à la Russie.
Une sortie qualifiée de « perverse, insultante et choquante » jeudi par le leader des libéraux démocrates Nick Clegg, qui a accusé jeudi son contradicteur de la veille de faire le jeu du président russe Vladimir Poutine.
« Nigel Farage devra s’expliquer sur le fait qu’il s’aligne sur Vladimir Poutine », a ajouté Nick Clegg. « J’étais étonné. C’était à beaucoup d’égards la révélation la plus frappante, sinon la plus choquante » du débat.
Les deux hommes se sont affrontés pendant plus d’une heure mercredi soir et se retrouveront le 2 avril pour un deuxième débat.
Nigel Farage, qui milite pour une sortie du Royaume-Uni de l’UE, et l’europhile Nick Clegg ont déroulé leurs arguments, avec davantage de conviction pour le premier, selon un sondage YouGov qui conclut à une victoire de Farage par 57% à 36%.
Le chef du parti populaire et europhobe, qui prend une place grandissante dans le paysage politique britannique, a martelé que Londres devait reprendre le contrôle de ses législations et de ses frontières. « Le projet européen a échoué », a-t-il répété.

METRO

20:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Point presse de Marine Le Pen - 30 03 14

19:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marine Le Pen invitée de Bourdin Direct - 31 03 14

19:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marine Le Pen sur France 2 - 30 03 14

03:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

La gauche perd 155 villes de plus de 9000 habitants

 

Publié le 30/03/2014 à 23:44, Mis à jour le 30/03/2014 à 23:45

 Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls à l'Elysée à Paris - Alain Jocard - AFP/Archives

                                        

La gauche a perdu 155 villes de plus de 9000 habitants a annoncé ce dimanche Manuel Valls. Le ministre de l'Intérieur a également indiqué que le FN avait emporté 14 ou 15 villes de plus de 9000 habitants.

"10 villes de plus de 100 000 habitants passeraient de gauche à droite. Le changement de la majorité de la gauche vers la droite concernait 40 communes de 30 000 à 100 000 habitants. Sur les communes de 9 000 à 30 .000 habitants, la gauche perdrait environ 105 villes", a déclaré le ministre. "Il faudra attendre les résultats complets pour tout ce qui concerne les villes de moins de 9000 habitants", a-t-il ajouté.

Manuel Valls a également estimé que le FN dirigerait 14 à 15 communes de plus de 9000 habitants à l'issue des municipales. Il n'a en revanche pas détaillé les villes gagnées par le parti d'extrême droite, qui a ravi Hénin-Beaumont dès le premier tour. Au second tour, le FN l'a emporté à Béziers, Fréjus, Villers-cotterêts, Le Pontet, Beaucaire, Le Luc, Hayange, Cogolin et dans le 7e secteur de Marseille.

02:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Municipales: les 15 secondes de blanc de Jean-Marc Ayrault - 30 03 14

02:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le coeur humain commence à battre 21 jours après sa conception. Ce n'est pas un dogme religieux, c'est un fait biologique

1925317_10152375072558203_500698090_n.jpg

http://www.oragesdacier.info

FRANCE ETERNELLE

02:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Petit à petit...

Le nouveau maire de Yèbles, en Seine-et-Marne, est une Mauritanienne musulmane, française depuis 2008, mariée à un Tahitien converti à l’islam.

Les trois premiers de la liste de gauche (« Union citoyenne ») à Montereau ont été élus. Dont Sofiane Reguig, et Nadia Belaghlem-Boukherouba qui a déclaré : « J’ai été élue voilée, je garderai mon voile. »

(Le Parisien, via FDesouche)

Le blog d'Yves Daoudal

NdB: C'est pourquoi nous devons rester vigilants et d'aucune manière "faire convergence"

01:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen: "le FN-RBM est au centre du jeu, c'est un vote d'adhésion"

01:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Liste de personnalités élues ou battues

 

 
Voici les principales personnalités battues au second tour des municipales, selon les résultats définitifs vers 22h45 :

- Louis Aliot (FN) à Perpignan
- Charles Beigbeder (DVD) dans le VIIIe arrondissement de Paris
- Pierre Cohen (PS) à Toulouse
- Michel Delebarre (PS) à Dunkerque
- Guillaume Garot (PS)  à Laval
- Bruno Gollnisch (FN) à Hyères
- Adeline Hazan (PS) à Reims
- Pierre Moscovici (PS) à Valentigney
- Florian Philippot (FN) à Forbach
- Bernard Poignant (PS)  à Quimper

Sont élus : 
 

- Benoist Apparu (UMP) à Châlons-en-Champagne
- Martine Aubry (PS) à Lille
- François Bayrou (MoDem) à Pau
- Frédéric Cuvillier (PS) à Boulogne-sur-Mer
- Fabien Engelmann (FN) à Hayange
- Aurélie Filippetti (PS) à Metz (la ministre n'était pas en tête de liste)
- Stéphane Le Foll (PS) au Mans (le ministre n'était pas en tête de liste)
- Robert Ménard (FN)  à Béziers
- André Trigano (DVD) à Pamiers
- François Zocchetto (UDI) à Laval
 
Le Figaro

01:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le FN prend la mairie de Mantes-la-Ville

 

Le frontiste Cyril Nauth l'emporte d'une courte avance sur la maire PS sortante, Monique Brochot (30,26% contre 29,35%) à Mantes-la-Ville (Yvelines, 20.000 habitants). La victoire de l'extrême droite a été favorisée par une quadrangulaire : une candidate divers gauche réalise le score de 28,29% et la droite 12,09%.

Le Figaro

01:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

À Fréjus, racailles et gauchistes manifestent contre le FN

 

30/03/2014 – FRÉJUS (NOVOpress) - D’un côté, les invectives et les menaces. De l’autre, on sabre le champagne, protégé toutefois par un cordon de CRS. Fréjus est sous tension : son nouveau maire, David Rachline, 26 ans, est Front National. Le verdict des urnes leur a été défavorable, mais qu’importe : racailles encapuchonnées et gauchistes se sont massés devant la permanence de campagne du nouveau maire au cri de “nique le FN”.

00:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

AGAR

Agar_le_cortege_de_la_croix150d2-0d65f-dbaa1.jpg

E&R

00:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

A Marseille, le FN gagne le 7e secteur (150 000 habitants)

stephane_ravier_candidat_fn_marseille.jpg

 

Mis à jour le 30.03.14 à 23h36

C’est la plus grosse prise du Front National en France, analyse notre bureau marseillais. Stéphane Ravier a été élu dimanche maire du 7e secteur. Il devient ainsi le maire de la plus importante «ville» détenue par le FN puisque les 13e et 14e arrondissements comptent environ 150 000 habitants. Selon les dernières estimations, le leader frontiste est arrivé en tête avec 35,8 % des suffrages exprimés devant l’UMP Richard Miron (31,7 %) et le candidat socialiste Garo Hovsepian (31,7 %). «C’est une très grande joie, une grande satisfaction, a-t-il réagi. C’est une victoire après des années d’implantation et de travail». Le Front national devrait obtenir une vingtaine d’élus au conseil municipal. «Nous serons là pour le surveiller (Jean-Claude Gaudin), ne pas le laisser agir comme il l’a fait jusqu’à présent, replié sur lui-même et ses amis, a indiqué Ravier. J’irai le voir pour qu’il nous donne les moyens. Je ferai du harcèlement démocratique pour que les Marseillais aient un quotidien digne». De son côté, Jean-Claude Gaudin a mis en cause la «responsabilité écrasante» des socialistes dans cette élection. «Au premier tour, le candidat socialiste aurait dû logiquement, selon un principe républicain, se retirer mais il ne l’a pas fait», a-t-il déclaré.

 

>> La soirée en direct par ici

20 Minutes

00:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

30/03/2014

Municipales: le FN s'offre plus d'une dizaine de villes

http://www.leparisien.fr/municipales-2014/enjeux/municipa... (MàJ)

23:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Municipales 2014 : le FN à la tête de dix nouvelles mairies

 

PHO8a35b082-b838-11e3-ab35-aadc4cbe8296-805x453.jpg

 

Ravie de son score historique aux municipales, la présidente du Front national Marine Le Pen estime que son parti passe une nouvelle étape.

 

«Le FN réalise le meilleur score de toute son histoire dans une élection locale». Florian Philippot, le bras droit de Marine Le Pen, bien que battu dans son fief à Forbach, ne cachait pas sa satisfaction à l'issue du deuxième tour des municipales. Les candidats soutenus par le Front national ont remporté les élections municipales dans «dix villes» a annoncé la présidente du FN, Marine Le Pen, en plus de la mairie d'Hénin-Beaumont décrochée dès le premier tour. «Le FN sortait de 2008 avec 60 conseillers municipaux. Ce soir, il a 1200 ou 1300 conseillers municipaux élus», a-t-elle déclaré.

À Béziers , où le socialiste Jean-Michel Du Plaa arrivé troisième au premier tour s'était maintenu, provoquant une triangulaire, le candidat soutenu par le FN, l'ancien journaliste Robert Ménard, arrivé en tête dimanche dernier, obtient 46,992% des suffrages. A Fréjus , également dans le cadre d'une triangulaire, le candidat FN David Rachline obtient 45,55% des voix. À Beaucaire (Gard), Julien Sanchez a annoncé son élection avec 39,82% des suffrages, devançant le maire sortant Jacques Bourbousson (DVD) qui obtient 29,01% des voix. À Villers-Cotterêts (Aisne), Franck Briffaut s'est également imposé. La localité de Cogolin (Var) a également élu un maire Front national, avec 53,1% des voix.

Julien Sanchez, élu maire de Beaucaire (Gard)

Julien Sanchez, élu maire de Beaucaire (Gard)

Philippot et Aliot battus à Forbach et Perpignan

Autres villes décrochées par le parti de Marine Le Pen: Le Pontet (Vaucluse), Hayange (Moselle) et Le Luc (Var) où la liste Front national menée par Philippe de la Grance a remporté l'élection avec 42% des voix.

«Nous passons clairement à une nouvelle étape», a déclaré Marine Le Pen sur France 2, qui table sur l'élection de 1200 conseillers municipaux FN. «Il faut désormais compter avec une troisième force politique dans notre pays», a dit Marine Le Pen, qui demande à François Hollande d'«enterrer» le pacte de responsabilité, clé de voûte de sa politique de redressement.

À l'inverse, le Front national a subi deux échecs à Forbach où Florian Philippot a dû s'incliner face au maire socialiste sortant, alors qu'il était arrivé en tête au premier tour, et à Perpignan où Louis Aliot a été nettement battu.

23:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Le 31 mars 2014, retirez les enfants des écoles publiques, par CIVITAS et Farida Belghoul

 

Le 31 mars 2014, retirez les enfants des écoles publiques

Cette date vous est communiquée pour la première fois dix jours à l’avance. Vous allez donc tous être éprouvés. Le Ministère de l’Éducation Nationale va exercer sur vous de fortes pressions pour vous empêcher d’y participer. Sachez que ces menaces ne sont que des pressions psychologiques sans fondement légal, et sans réalité. Vous avez le droit légalement de garder vos enfants à la maison une journée par mois. Les parents sont seuls juges ! L’éducation de nos enfants nous appartient. Courage et gardez à l’esprit que votre action doit sauver vos enfants d’une idéologie mortifère. Je vous conseille de déposer la lettre aux chefs d’établissements le plus rapidement possible pour vous protéger de ces pressions. Voici le lien qui conduit à cette lettre. Lisez-la, signez-la et faites-la signer puis envoyez-la à chaque école de votre quartier.

http://www.jre2014.fr/2014/03/05/lettre-type-aux-chefs-detablissements/

Des comités de soutien locaux sont d’ores et déjà à votre disposition pour vous répondre le cas échéant:

http://www.jre2014.fr/comites/

Une ligne téléphonique JRE, sera mise en place prochainement sur le site : il s’agit d’une Ligne Verte JRE, ligne d’écoute pour les parents JRE. Les trolls vont venir polluer cette annonce. Ne leur répondez pas. Ils sont payés pour passer leurs journées et leurs nuits à nous démolir. Vous ne devez pas les nourrir en leur répondant. L’essentiel est notre combat pour sauver les enfants. Suivez notre actualité sur facebook ! Tous les jours jusqu’au 31 mars nous vous apporterons des informations décisives pour vous organiser. Demain samedi, nous serons à Cologne en Allemagne pour participer à une manifestation organisée par l’association « Les parents inquiets » qui se mobilise pour sauver leurs enfants du programme de sexualisation précoce à l’école. L’Italie, La Pologne, l’Angleterre nous rejoindront bientôt dans le combat… Supportons les pressions de l’Etat. Souffrons pour nos enfants avant que nos enfants souffrent à cause de nous.

Vaincre ou mourir.

Farida Belghoul

ALTERMEDIA

19:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Garde à vue supprimée par Taubira : l’espèce d’icône veut finir en beauté !

 

boulevard-voltaire-christiane-taubira    

Le 28 mars 2014
Le garde des Sceaux, zombie politique d'un mois de mars où son image de perroquet moraliste a pris un sale coup, finit de faire le « boulot » ces jours-ci.
         

Après des mois d’orgie laxiste, passés à faire en sorte que le maximum de taulards puissent de nouveau humer le bon air du dehors, le festival Christiane Taubira se termine littéralement en feu d’artifice. Le garde des Sceaux, zombie politique d’un mois de mars où son image de perroquet moraliste a pris un sale coup, finit de faire le « boulot » ces jours-ci. Du moins, c’est à espérer, car on n’imagine pas qu’elle conserve son poste au lendemain du désastre électoral qui s’annonce !

Alors tant qu’à faire, le ministre pousse le bouchon le plus loin possible, quitte à écœurer encore un peu plus le monde judiciaire : au nom du gouvernement Ayrault, à l’aide d’une « procédure accélérée » (amendement adopté au Sénat le 24 février dernier), elle projette en effet de supprimer la garde à vue de 96 heures pour escroquerie en bande organisée !

Dans les colonnes du Figaro, le commissaire Mégret (oui, je sais, ça fait bizarre), numéro deux du Syndicat indépendant des commissaires de police, est révulsé : « Les grands truands reconvertis dans ces arnaques juteuses, où nous ramassons régulièrement des cadavres, auront droit au même traitement que le simple conducteur arrêté en état d’ivresse, soumis au mieux à 24 heures de garde à vue renouvelables une fois. C’est ahurissant! Il ne se passe pas un mois désormais sans que l’on ne tente de désarmer les acteurs de l’investigation. » Selon lui, « les affaires d’escroquerie en bande organisée sont complexes. Les 96 heures sont indispensables, par exemple, pour obtenir des réquisitions bancaires, car si nous les faisions avant la garde à vue, le système est à ce point poreux que les clients suspectés seraient alertés. » La décision de madame Taubira est donc pour le moins surprenante, surtout avec cette étrange volonté d’aller très vite, comme si ce texte devait être adopté en priorité.

On a en tout cas le sentiment qu’il faut faire vite avant la raclée. Car Christiane Taubira, devenue pour une majorité de Français un véritable repoussoir, n’a plus la cote même chez ses partisans. OK, il y aura toujours un dernier carré de bobos prêts à mourir pour elle mais, on l’a vu ce jeudi, ils sont de moins en moins nombreux… L’espèce d’icône était attendue à Grenoble pour assister au meeting du candidat écolo Éric Piolle en tête à l’issue du 1er tour. La gauche locale – nous apprend Le Point – n’a visiblement pas souhaité la venue de l’encombrante agitatrice de papiers. Christiane se serait donc pris un gros râteau à l’ancienne. « Taubira voulait se victimiser : elle sait qu’elle va être virée, elle voulait donc pouvoir dire que son soutien à Piolle était la raison de son limogeage », a déclaré Michel Destot, le maire PS sortant. Pour expliquer son étrange absence au dernier moment, la diva a eu une réponse pour le moins tirée par les cheveux : « J’ai raté mon train ! »

Pas grave, tout le monde veut qu’elle reste définitivement… à quai !

Joris Karl

BOULEVARD VOLTAIRE

00:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

29/03/2014

Sexualisation: une institutrice mise en cause à Joué-lès-Tours

Témoignage de Dalila Hassan, mère de trois enfants et responsable des Journées de retrait de l’école (JRE) de Joué-lès-Tours, sur le cas d’un enfant de trois ans qui aurait été traumatisé par une expérience de sexualisation à l’école maternelle 

E&R - 29 03 14

21:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Journalistes collabos ?

ALTERMEDIA

21:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)