Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2014

Polémique en Italie : "Mon fils obligé de porter l'étoile jaune"

 

La rédaction | le 01.02.2014 à 08:00

 

Une étoile jaune, telle qu'utilisée en France sous l'Occupation. (Photo : Wikimedia Commons)Une polémique a éclaté en Italie lors de la journée internationale de commémoration de la Shoah, le 27 janvier dernier. Comme le rapporte le quotidien local Nuova Venezia, à Marghera, près de Venise, une mère de famille convertie à l'islam s'est indignée de ce que son fils, comme les autres élèves de sa classe, ait été obligé de porter une étoile jaune accrochée à son cartable.

Il s'agissait d'une des activités mises en place par les enseignants pour sensibiliser les enfants de l'école primaire à l'une des pages les plus sombres de l'histoire récente : l'obligation pour les juifs d'Europe dans les pays occupés par les nazis de porter une étoile de David jaune cousue à leur vêtement et ornée de la mention « Juif » dans les différentes langues. Cependant, expliquent les professeurs, personne n'a été « obligé » de la porter. Une version contestée par cette parente d'élève, fondatrice du Mouvement pour les droits des femmes musulmanes en Italie, qui parle d'une initiative « exagérée » et offensante et d'une « forme de violence » exercée sur son enfant.

Elle a également rappelé que le foulard islamique était interdit dans les écoles italiennes. Par ailleurs, personne n'a jamais songé à organiser dans les écoles du pays une « journée de la mémoire » pour les milliers de musulmans exterminés au cours des siècles. Aucun enfant n'est jamais sorti de classe muni d'un croissant islamique, alors qu'il est demandé à des enfants d'arborer un symbole du judaïsme. Enfin, ajoute-t-elle, qu'en est-il des enfants d'origine palestinienne ? En moyenne, un enfant sur trois scolarisé dans l'école élémentaire Grimani de Marghera est étranger.

En définitive,  si personne n'a été obligé de porter l'étoile de David, estime le site Venezia Today, cette initiative avait quand même une valeur pédagogique : entre 1941 - date de l'instauration de ce signe distinctif - et 1945, la plupart de ceux qui arboraient ce symbole religieux ne le faisaient pas par choix. Alors, poursuit le site web italien, peut-être qu'il fallait une « forme de violence » similaire pour faire comprendre aux enfants ce que signifie vraiment l'oppression et la peur de l'autre.

En France, en 2008, la proposition de Nicolas Sarkozy de faire parrainer par chaque élève de CM2 un enfant mort pendant la Shoah avait suscité un tollé avant d'être abandonnée. En mars 2012, le président sortant avait estimé sur le plateau de l'émission de France 2 Des paroles et des actes que ce n'était en fin de compte « pas une bonne idée ».
 
CRIF

21:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le « miracle » Sud-Africain de Mandela : 12,2 % de séropositifs

4 avril 2014

Dans un pays largement livré à l’anarchie depuis la destruction du pouvoir blanc qui était parvenu à maintenir l’ordre moral et public, le nombre de sidaïques, au rythme des viols, des comportements sexuels débridés, ne cesse d’augmenter. Un Sud-Africain sur 8 est désormais séropositif (12,2 % de la population), un chiffre en nette augmentation en 4 ans : +2 % (10,2 % en 2008).

Les statistiques ethniques, qui n’ont pas encore été interdites, donnent un aperçu de la situation : 15 % des Noirs sont touchés, contre 3,1 % des métis et moins de 1 % des Blancs.

Le gouvernement vient d’annoncer un vaste programme pour lutter contre ce fléau : la distribution gratuite aux jeunes du pays de préservatifs colorés et parfumés.

« C’est une question d’emballage, de présentation, mais aussi la couleur et le parfum du préservatif lui-même, il faut que cela devienne cool » a précisé le porte-parole du ministère de la Santé.

Source

 

Contre-info.com

20:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Liberté d'expression: ce vent mauvais qui souffle sur Internet

Communiqué de Karim Ouchikh, conseiller de Marine Le Pen à la Culture, à la Francophonie et à la Liberté d’expression Président exécutif du SIEL

Faisant écho à la proposition d’Esther Benbassa, sénatrice écologiste du Val-de-Marne, qui réclamait en février dernier la mise en place d’un groupe de travail sur la liberté d’expression sur Internet, le député socialiste Malek Boutih a souhaité, le 12 juin à l’Assemblée nationale, que les pouvoirs publics prennent « le contrôle sur Internet », en confiant cette surveillance au CSA : pour l’ancien président de SOS Racisme « contrôler les tuyaux, c’est contrôler les contenus » !

Déjà, dans son rapport sur la politique culturelle à l’ère des contenus numériques, remis le 13 mai dernier au Président de la République, Pierre Lescure avait préconisé la dévolution au CSA de missions de régulation nouvelles touchant aux vidéos distribuées via internet et la création d’une taxe sur les plateformes vidéos. Dans une tribune publiée le 13 juin par le Huffington Post, Esther Benbassa récidivait en n’hésitant pas à voir dans la mort de Clément Méric la marque des réseaux sociaux….Répétées à l’envi, ces déclarations troublantes constituent autant de signes avant-coureurs, annonciateurs sans doute d’une loi inédite qui viserait à domestiquer la liberté d’expression en ligne. En procédant à la refonte substantielle de la loi sur la liberté de la presse de 1881, pour l’adapter aux nouvelles technologies, il s’agirait ni plus ni moins pour nos e-censeurs que de faciliter la répression des propos diffusés sur les réseaux sociaux.

Considérant que l’état du droit français est largement opérationnel pour réprimer les éventuels dérapages qui se produisent sur le net, Marine Le Pen et le Rassemblement Bleu Marine mettent solennellement en garde le gouvernement Hollande contre la tentation liberticide qui l’anime manifestement en voulant ainsi mettre au pas les libertés numériques. Echappant aux pesanteurs de la pensée dominante et du politiquement correct, Internet demeure en France le dernier espace de liberté d’expression : son intégrité est devenue aujourd’hui à ce point irremplaçable que nos compatriotes ne toléreront jamais qu’il y soit porté atteinte aussi peu que ce soit.

NPI

20:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Eva Braun aurait eu des origines juives...

eva-braun-2559844-jpg_2200168.jpg

Selon de nouvelles analyses ADN effectuées pour un documentaire bientôt diffusé outre-Manche, Eva Braun aurait eu des origines juives ashkénazes.

 

 

Eva Braun, l'épouse d'Adolf Hitler, aurait eu des origines juives, selon de nouvelles analyses ADN effectuées pour un documentaire qui sera diffusé mercredi prochain par la chaîne britannique Channel 4. Cette thèse s'appuie sur l'analyse de cheveux provenant d'une brosse retrouvée au Berghof, la résidence de Hitler en Bavière où Eva Braun a passé l'essentiel de son temps pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sur ces cheveux, les chercheurs ont trouvé une séquence spécifique d'ADN "fortement associée" aux juifs ashkénazes, qui représentent environ 80 % de la population juive. En Allemagne, beaucoup de juifs ashkénazes se sont convertis au catholicisme au 19e siècle.

"C'est une découverte troublante"

"C'est une découverte troublante. Je n'aurais jamais pu rêver trouver un résultat potentiellement aussi extraordinaire", a commenté Mark Evans, le présentateur de The Dead Famous DNA sur Channel 4. Selon les réalisateurs du documentaire, tout indique que les cheveux analysés proviennent bien d'Eva Braun. Mais le seul moyen de le prouver formellement serait de les comparer à l'ADN de ses deux descendantes vivantes. Or celles-ci ont refusé de se soumettre au test.

Eva Braun a été la maîtresse pendant de longues années de Hitler avant que le couple ne se marie le 29 avril 1945, la veille de leur suicide commun dans le bunker du Führer à Berlin.

Yahoo!Actu  05 04 14

Qu'on analyse le peigne de Staline!

20:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Lodève: une fillette de 12 ans retrouvée tuée dans un centre de soins, un ado de 16 ans en garde à vue

http://www.leparisien.fr/faits-divers/lodeve-une-fillette...

+ VIDEO

Que font les encadrants?

19:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Charles TRENET biographie

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Trenet

 

04:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Cantines scolaires et retour du porc dans les villes FN : bravo Marine Le Pen

 

   

RR autocollant porc

Quel bonheur ! Quel soulagement ! Nous étions des millions à l’espérer, Marine Le Pen l’a fait.

Dorénavant, il n’y aura plus de repas de substitution au porc dans les cantines des villes tenues par le FN.

http://www.bfmtv.com/politique/marine-pen-sattaque-aux-me...

Marine Le Pen a mille fois raison : le principe de laïcité interdit la prise en compte de particularités, de singularités, d’obligations ou d’interdits religieux là où il y a service public.

Bien entendu les journalistes évoquent un interdit qui concernerait et juifs et musulmans, ce qui est de l’hypocrisie la plus complète, puisque jamais les juifs ne se sont permis de demander, avant que les musulmans ne s’y collent, des repas de substitution et de faire la chasse au porc comme c’est le cas dans toutes les zones islamisées de notre beau pays.

Le seul problème, en France, est l’islam et rien que l’islam. Et que l’on puisse, dans nos cantines françaises, dès 3 ans, séparer les « sans porc » des « avec porc  » est d’une violence inouïe pour tous nos enfants, musulmans ou pas.

L’islam, comme le répète à satiété notre ami Pascal Hilout, est séparatiste quand la République réunit et ne considère que des citoyens.

Bien entendu, les bobos, les associations droidel’hommistes, les ennemis de la laïcité vont hurler, crier au loup et à la bête immonde.

Nous nous en fichons. Ceux qui ne veulent pas des menus des cantines n’ont qu’à se débrouiller pour faire manger leurs enfants chez eux ou payer une nourrice musulmane qui les fera déjeuner chez elle.  Il n’appartient pas à la collectivité de payer pour des caprices hérités de la nuit des temps et il lui appartient encore moins de mettre la zizanie, à savoir la différence, entre de jeunes enfants. Comment tolérer qu’en maternelle, on enseigne à des mômes de quatre ans que, non seulement on ne doit pas donner  la main aux filles mais qu’on doit aussi mépriser celui qui mange du porc ?

Bravo à Marine le Pen, ça commence très fort. Gageons que nombre de parents vont regretter de ne pas habiter une ville tenue par le FN. Gageons aussi que l’interdiction des repas de substitution ne sera que le premier acte d’une longue série de décisions qui rendront aux Français leur ville, leurs traditions et leur sécurité.

Christine Tasin

RIPOSTE LAÏQUE

03:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

"Manuel Valls Premier ministre"

http://www.ndf.fr/nos-breves/04-04-2014/dieudonne-mon-att...

02:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

24 militants de la cause vénitienne arrêtés

arrestation-militants-independance-venetie.jpg

 

 

Basilique Saint-Marc, Venise. Crédit photo : Nino Barbieri

04/04/2014 – VENISE (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
La police italienne a arrêté mercredi 24 militants de la cause indépendantiste vénitienne. Ils sont accusés d’avoir stocké des armes et préparé des actions violentes en vue d’obtenir l’indépendance de la Vénétie. La preuve : ils auraient transformé un engin de chantier en char d’assaut, équipé d’un canon artisanal.

Selon les fins limiers de la police italienne, les militants complotaient un assaut sur la place Saint‑Marc. Il n’est toutefois pas précisé si cet assaut devait être dirigé contre autre chose que les volatiles qui batifolent sur cette place. Une des 24 personnes accusées de terrorisme n’est autre que l’ancien député Franco Rocchetta, qui a eu l’audace subversive d’organiser le mois dernier une consultation par Internet sur l’indépendance de la Vénétie.

Massimo Bitonci, chef de file de la Ligue du Nord au Sénat, a réagi en ces termes : “Un Etat qui efface de la loi le crime d’immigration clandestine ne peut que se couvrir de ridicule en jetant en prison ceux qui se battent pour la liberté de leur peuple”.

02:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Nouveau gouvernement Valls : mauvaise nouvelle pour la famille

ps-anti-famille-valls.jpg

 

 

04/04/2014 – PARIS (NOVOPress via le Bulletin de réinformation)
Ce 1er avril, de nombreuses mesures anti-famille sont entrées en vigueur. Ces mesures sont intervenues au même moment que la nomination du nouveau gouvernement. Doit-on y voir un signe annonciateur ? C’est bien la question que l’on peut se poser au vu des différentes actions et déclarations du gouvernement Valls sur les questions familiales. Pour les défenseurs de la famille, le maintien de  Christiane Taubira à la justice était un message d’avertissement particulièrement limpide, mais c’est bien la suppression du ministère de la Famille qui atteste définitivement la volonté des socialistes de casser la famille française. Dominique Bertinotti, qui occupait la fonction de ministre délégué à la Famille, n’a pas été reconduite à ce poste et aucun secrétaire d’Etat à la famille ne devrait être nommé.

 

Simple recentrage des politiques publiques autour des questions économiques, ou réelle atteinte à la famille ?

Alors que ce champ d’action n’a plus de ministre, une proposition de loi du groupe socialiste de l’Assemblée nationale a été rendue publique hier et devrait être déposée bientôt. Cette proposition de loi vise à redéfinir la notion d’autorité parentale notamment en faisant la promotion des gardes alternées « paritaires ». Bien que la PMA et la GPA aient été écartées, la proposition de loi fait clairement apparaître une première étape vers l’homoparentalité, avec la mise en place d’un « mandat d’éducation quotidienne » pour le beau-parent, sorte d’autorisation parentale pour les actes de la vie courante. Mercredi soir, le nouveau ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a pu attester de son mépris de la famille, en donnant l’ordre de déloger brutalement des veilleurs pacifiques qui s’étaient rassemblés place Vendôme. Cinq personnes ont été interpellées, pour « trouble à l’ordre public ». Autant avec l’UMP qu’avec le PS, la destruction de la famille semble bien être au cœur des politiques publiques.

Crédit photo : DR

02:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

04/04/2014

Charles TRENET L'âme des poètes

Paroles et musique de Charles Trenet

23:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Zemmour: " Manuel Valls est le comble de la représentation"

23:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen sur RTL


Marine Le Pen : "Il faut la supprimer, sinon la... par rtl-fr

22:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

VIDEOS - Villes FN: début de polémique autour du menu des cantine scolaires

http://www.leparisien.fr/politique/villes-fn-debut-de-pol...

+ 2 VIDEOS

21:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Villeneuve- Saint-Georges: le candidat de la liste DVD-FN dépose un recours : 30 voix de différence

http://www.leparisien.fr/municipales-2014/val-de-marne-94...

20:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur qui hait la France chrétienne

 

cazeneuve.jpg

Famille chrétienne dresse le portrait du nouveau ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui devra gérer les prochaines Manifs pour tous et les rapports avec les religions. A ce sujet, deux traits du personnage peuvent inquiéter.

Il avait réagi très vivement à la proposition de Nicolas Sarkozy de promouvoir une « laïcité positive ». Il se dit tenant d’une position républicaine beaucoup plus classique et beaucoup plus ferme, écrivant même que la « laïcité porte en elle l’espérance de l’affranchissement de l’homme, par le dépassement de tous les dogmatismes ». Pour lui, évoquer les racines chrétiennes de la France, c’est « faire une relecture historique frelatée » qui a « rendu la France peu à peu nauséeuse ». C’est en tout cas « brader l’héritage laïque de la France ».

Source

Contre-info.com

20:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Combien coûte l’enfant de François Hollande et Anne Hidalgo aux contribuables ?

 

Coût de l' enfant de François Hollande et Anne Hidalgo pour les contribuables ?

« Dans un entretien accordé au site internet suisse lesobservateurs.ch, Xavier Kemlin s’interroge sur le coût de l’enfant de François Hollande et Anne Hidalgo pour les contribuables français.
Xavier Kemlin s’était déjà illustré pour avoir porté plainte contre François Hollande dans le cadre de différentes affaires, notamment celle du statut de l’ex-compagne présidentielle Valérie Trierweiler.

Xavier Kemlin souligne aujourd’hui le grand silence de la presse française concernant le coût pour les contribuables de l’enfant que François Hollande a eu avec Anne Hidalgo, notamment le coût de sa protection. Il pointe également du doigt tout le système de copinage et de passe-droits mis en place par François Hollande, allant même jusqu’à parler d’une oligarchie. »

Source Observatoires des subventions

Contre-info.com

20:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

A Nanterre, on vote pour... Bouteflika

photo.JPG

Sur les murs de Nanterre  (Hauts-de-Seine)

(photo EB - 3 avril 2014)

20:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Autriche: des images des actes de vandalisme christianophobe d'un musulman à Vienne

http://www.christianophobie.fr/breves/autriche-des-images...

Impressionnant de haine...

19:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Entretien avec Renaud Camus - Avec Manuel Valls, je crains le syndrome Sarkozy…

 

Le 2 avril 2014

Si l’on écoutait le Parti socialiste avant les municipales, ces élections ne devaient pas les sanctionner puisque les gens avaient pleinement conscience des enjeux locaux. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils se sont trompés. Quelle leçon en tirer ?

Il n’y a rien de bien neuf sur ce point. Les élections locales ont toujours été un mélange d’enjeux locaux et de réponses à de grandes questions nationales, voire existentielles ou « civilisationnelles ». Il peut arriver que des personnalités d’exception trouvent le moyen d’intervenir en même temps de façon pertinente dans les deux champs (le local et le national), sans rien lâcher. Et là, je suis un peu embarrassé pour citer l’exemple qui me vient immédiatement en tête, parce que dans cette maison je ne voudrais pas paraître trop complaisant pour la direction : mais vraiment le modèle de ce qu’il faut faire, le paradigme, la grande leçon pour nous tous, c’est Robert Ménard à Béziers et toute son équipe. Béziers, c’était pour moi l’élection emblématique, à l’occasion de ce scrutin. Le résultat me confond de gratitude pour le Ciel et d’admiration pour les hommes (et les femmes, et les femmes).

Manuel Valls Premier ministre : cela vous inquiète ou vous fait plaisir ?

Bon, évidemment, à première vue, on se dit que mieux vaut Manuel Valls que Christiane Taubira, ou que je ne sais quel remplaciste à tout crin. Mais justement, c’est cela qui est inquiétant. Je crains le syndrome Sarkozy : que Manuel Valls ne soit un Sarkozy vaguement à gauche et ne fonctionne, à l’instar de Sarkozy, comme un leurre, un piège pour les antiremplacistes modérés et prudents, ceux qui pensent qu’il y a bien un petit problème avec le Grand Remplacement — des cinglés comme ce pauvre Camus n’ont pas complètement tort — mais quelques mesurettes suffiraient à nous en protéger (et si, en plus, elles sont prises par un homme « de gauche », c’est l’idéal, moralement, on est couverts, ce ne peut pas être du racisme, qui est avant tout une question de position sur l’échiquier politique).

Ce genre de raisonnement nous a déjà fait perdre cinq ans et plus avec Sarkozy. Je crains qu’avec Valls nous n’en perdions autant. Et pas un instant ne me sort de l’esprit le geste merveilleusement éloquent de Marine Le Pen imitant de la main le mouvement de balancier d’une horloge, à propos du changement de peuple : tic-tac, tic-tac, tic-tac…

Il a eu en son temps des propos assez durs, sur les Roms notamment. Pensez-vous que, Premier ministre, il réformera la politique d’immigration de la France ?

Il ne s’agit plus de « réformer la politique d’immigration », pour la centième fois : ça, ce sont les mesurettes auxquelles je faisais allusion à l’instant. Il s’agit non seulement d’arrêter complètement l’immigration, mais de renverser les flux migratoires, d’inaugurer la remigration. Il s’agit de savoir si on s’accommode de la colonisation en cours, de la passation de pouvoir entre une civilisation et d’autres, ou bien si on les refuse, avec l’énergie du désespoir. Or, cette énergie-là, Manuel Valls ne l’a pas, pas plus que ne l’avait Sarkozy. Il en a quelquefois la posture, comme l’autre, à des fins de carrière et de stratégie électorale. N’oubliez pas que, naturalisé tardivement lui-même, il est l’homme des naturalisations de masse. On me reproche de faire un rapprochement entre ces deux points. Mais ce reproche ne fait que refléter la grande illusion antiraciste, qui ne tient absolument plus : les êtres ni les peuples ni les nations ne sont des jetons, des entités interchangeables qui pensent, et qui agissent, et qui sont, en toute indépendance de leur histoire, de leurs origines. Jamais les races n’ont été si taboues, jamais les individus n’ont à ce point chanté dans leur arbre généalogique (comme dit le poète)…

Bernard Cazeneuve à l’Intérieur : une bonne chose ?

Par chance, sur les quatre mille signes que vous m’allouez généreusement, il ne m’en reste que onze pour répondre à cette question-là : euhhhhh

BOULEVARD VOLTAIRE

01:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)