Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2014

Lettre de Svoboda au Front National (exclusivité Contre-info)

 

svoboda

Un responsable du parti nationaliste ukrainien Svoboda (en pointe dans la « révolution du Maïdan ») nous fait parvenir ce courrier en français de Monsieur Oleh Pankevych – vice-président de Svoboda – adressé aux responsables du Front national, suite à leurs prises de position, parfois déconcertantes (comme celle de Marion Maréchal Le Pen, interpellant Laurent Fabius et appelant à combattre les « milices néo-nazies » et « l’extrême-droite »).
Cette lettre semble s’adresser plus particulièrement à Aymeric Chauprade, nommé « conseiller pour les questions internationales » du Front National, alors que Bruno Gollnisch a démissionné récemment, sur ordre de Marine Le Pen, de ses fonctions au sein de l’Alliance européenne des mouvements nationaux.

Nous reproduisons donc ce courrier in extenso. Il faudra bien sûr pardonner les quelques erreurs grammaticales de ce texte, très intelligible.

Kiev, le 7 mars 2014
Au Front National
Mesdames et Monsieurs,

Nous sommes profondément préoccupés par la position de votre parti concernant la situation en Ukraine qui est présentée sur le site officiel du Front national. Selon nous, les informations que vous utilisez sont tout à fait altérées, et c’est pour cette raison que les conclusions ne reflètent point la situation générale en Ukraine, et en particulièr dans la péninsule de la Crimée. Malheureusement, les arguments présentés par les forces politiques sont similaires à ceux que nous entendons de la part des dirigeants de la Fédération de Russie, et nous devons souligner qu’ils sont complètement faux.

Ainsi, permettez-nous de présenter nos propres commentaires sur la situation établie. Ces derniers jours, les actions de la Fédération de Russie ont pris des proportions qui menacent l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale.

Le 27 février 2014, Verhovna Rada d’Ukraine (le Parlement ukrainien) avec 331 voix contre 450 a nommé le nouveau gouvernement. Ce gouvernement est composé non seulement des répresentants de différents partis politiques, comme c’était auparavant, mais aussi des militants d’Euromaidan, car une telle victoire est le résultat d’une extraordinaire consolidation des forces saines de la société ukrainienne.

En ce qui concerne la censure des programmes de l’opposition à la télévision. En effet, pendant le régime du Président Ianoukovytch les médias ont été systèmatiquement sous la pression. Dans cet esprit, la majorité nouvellement formée au parlement a introduit au sein du Conseil National de la radio et de la télévision de nouveaux membres dans le but de remplacer les anciens représentants qui se sont compromis à cause de la ratification des décisions biaisées.

Par contre, nous devons aussi avouer que lors des derniers mois du régime dictorial du Président Ianoukovytch plusieurs journalistes et membres des médias ont été battus et gravement blessés. Et quant à Vecheslav Veremiy, le journaliste du journal Vesti, il a été assassiné.

De même, l’accusation que vous présentez concernant la destruction [NDCI : détachement] de l’Eglise orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Moscou est tout à fait fausse. La propagande de Poutin fait traditionnellement recours à la thèmatique religieuse sous une forme argumentative afin de procéder à la division de l’Ukraine, et justifie ainsi ses actions.

Pour justifier l’agression, vous utilisez comme argument « le risque de l’abolition de l’autonomie de la Crimée ». À cet égard, nous devons souligner qu’il est question de la politique intérieure d’un Etat souverain de l’Ukraine. Dans les conditions actuelles, l’intervention militaire de la Fédération de Russie par le biais de l’occupation de la péninsule de la Crimée n’a aucune base juridique ou morale. Cette intervention militaire transgresse tout un rang des accords entre l’Ukraine et la Russie, et déroge les engagements qui doivent être assumés par la Fédération de Russie suite au Mémorandum de Budapest en 1994. Les quatre pays, l’Ukraine, les Etats-Unis d’Amérique, la Russie et la Grande-Bretagne ont signé l’accord unanime afin de garantir la souveraineté et l’intégrité territoriale de notre pays.

Nous tenons à vous dire que la Constitution de l’Ukraine donne la permission d’introduire des troupes étrangères à condition si Verkhovna Rada d’Ukraine [NDCI : le parlement] le permet. Aujourd’hui, cette autorité est tout à fait légitime et elle n’a point approuvé une telle décision. Les conditions préalables pour l’émergence de la guerre civile sont complètement absentes en Ukraine, même si la Fédération de Russie l’exige ayant pour but d’occuper notre pays.

Nous soutenons votre appel en ce qui concerne l’établissement d’un dialogue entre le peuple ukrainien, le gouvernement légitime ukrainien, l’UE et la Russie afin de résoudre la situation. Cependant, ce dialogue doit être effectué sous la forme du respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale en ôtant toute forme d’ultimatums et de violation flagrante du droit international.

En Europe contemporaine, nous devons faire de notre mieux afin d’éviter la répétition du passé sanglant du XXe siècle. La politique nationale et internationale de Poutin prend la voie d’Hitler et de Staline. Certainement, la communauté mondiale se souvient jusqu’à lors des cours d’histoire – nous n’avons point besoin d’une troisième guerre mondiale.

De tout ce qui a été dit précédamment, nous tenons à vous demander de réfuter les fausses informations et les commentaires à venir concernant l’agression militaire de la Russie en Ukraine, y compris sur la péninsule de la Crimée. Nous vous invitons à porter un regard objectif sur la situation actuelle. Autrement, nous allons considérer vos actions comme la contribution à l’occupation militaire de l’Ukraine par la Fédération de Russie. Une telle approche se présente comme un danger pour l’avenir non seulement de l’Ukraine mais pour toute l’Europe.

Bien à vous,

Oleh Pankevych
Vice-président du parti politique ukrainien « Svoboda »
Responsable des relations internationales
Le député de Verhovna Rada d’Ukraine
(Le parlement ukrainien)

Contre-info.com

18:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Yvelines : des « gens du voyage » ont fait feu sur les policiers

 27 février 2014   François Dereims

Police 2

Le Raid est intervenu jeudi à Vernouillet dans un camp de « gens du voyage » en raison des coups de feu essuyés la veille au soir par les forces de l’ordre.

Des interpellations sont en cours, ce jeudi à la mi-journée, dans un camp de « gens du voyage » à Vernouillet (Yvelines). Le Raid (Recherche, assistance, intervention, dissuasion : unité d’élite de la police nationale française) est sur place tout comme le substitut du procureur de la République. Cette intervention des forces de l’ordre fait suite à la fusillade qui a éclaté mercredi soir.
Vers 22 heures, les forces de l’ordre avaient pris en chasse une voiture suspecte dans le centre de Vernouillet. La poursuite les avait menés dans un camp situé Chemin du Chesnées à Vernouillet Les policiers avaient alors été encerclés et bloqués avec des voitures. « Plusieurs coups de feu ont été tirés en l’air et au moins sept dans leur direction avec des fusils à pompe », dénonce Loïc Travers, délégué du syndicat Alliance.

Les renforts étaient rapidement arrivés à la rescousse et une rixe avait éclaté avec les habitants du camp, très énervés. Les policiers étaient finalement parvenus à sortir du piège. L’un d’eux a été projeté au sol et a été légèrement blessé au dos

Source : leparisien.fr 

NPI

03:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Ukraine/Crimée: l'isthme de Perekop

Isthmus_of_Perekop_map.png

L'isthme de Perekop ou Pérécope (en ukrainien : Перекопський перешийок ; en russe : Перекопский перешеек ; en tatar de Crimée : Or boynu) est un isthme (étroite bande de terre), large de cinq à sept kilomètres, qui relie la péninsule de Crimée au continent. Il sépare la mer de Syvach ou mer Putride (mer d'Azov) de la mer Noire. L'isthme a pris le nom de la forteresse tatare de Perekop. (Wikipédia)

 

03:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Manifestation pour un référendum sur l'immigration

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-les-identitaires-...

00:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

09/03/2014

IGNACE

ignace_fabius_sondages-e1394365809723.jpg

22:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Journée internationale des femmes et christianophobie...

mars-toutes-2488009-jpg_2136662.jpg

 

Dans le maigre cortège hétéroclite qui déambulait hier à Paris à l’occasion de ladite « Journée internationales des femmes », et où se mêlaient, sans vraiment de confondre, « Prostituées en danger », « Musulmanes stigmatisées » ou « Putains de féministes », il eût été étonnant qu’une place n’y fût pas réservée à la christianophobie. Une photo publiée hier sur le site de l’hebdomadaire Le Point, en témoigne éloquemment. La voici…

 

Source : Le Point

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/journee-internation...

20:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Français de souche ? Présent !

famille-francaise-565x250.jpg

Il y en a assez, de ces théologiens de l’aberration cosmopolite, transgenre et transfrontière.

             

         

Il y en a assez, de ces théologiens de l’aberration cosmopolite, transgenre et transfrontière, qui prodiguent, du haut de leur chaire subventionnée, des leçons de rééducation morale aux « déviants » populistes et forcément racistes. Le nouvel oukase sémantique tient, désormais, dans l’impérative proscription de se réclamer de souche française. Alain Finkielkraut vient ainsi d’être dénoncé auprès du CSA, pour avoir osé défendre les « Français de souche », de même que Denis Tillinac, à l’occasion de son jubilatoire éloge de la liberté intitulé Du bonheur d’être réac. Dans l’émission « On n’est pas couché » de l’inoxydable Ruquier, Denis Tillinac a été sommé, séance tenante, de se justifier devant le Kommissaire stalinien, Aymeric Caron, quant à son appartenance « souchiste » !

Français de souche. Voilà un syntagme qui, aussi longtemps que l’auteur de ces lignes s’en souvienne, ne faisait guère débat, ni polémique, il y a encore quinze ou vingt ans. L’on pouvait se dire Breton, Périgourdin ou Vosgien de souche, sans que de sournois Torquemada aux petits pieds balancent l’épuré à la vindicte politico-médiatique. D’ailleurs, quoi de plus naturel que de revendiquer une appartenance à un territoire déterminé, surtout lorsque ses aïeux s’y sont fixés depuis des lustres au point, précisément d’y faire souche ? Mais voilà ! Ce qui serait bon pour l’horticulture ne le serait pas pour l’écologie humaine et des civilisations, pour reprendre la belle formule de l’essayiste Hervé Juvin dans son dernier opus sur La Grande Séparation.

Pourtant, au fond, qu’est-ce qu’un Français de souche, si ce n’est une personne dont les origines familiales, géographiques et historiques sont suffisamment anciennes et lointaines pour qu’avec le temps, l’on ait fini par en oublier la provenance initiale ? Bien plus, si certaines vieilles familles françaises, grâce au carbone 14 d’une généalogie bien tenue et suivie de génération en génération, sont à même de dater leur implantation dans telle ou telle région ou terroir, d’autres, par l’effet d’un lent processus d’assimilation, ont pu se forger les mythes fondateurs nécessaires à leur enracinement.

Remonter à Henri IV ou se réclamer d’une présence permanente et continue en France depuis Napoléon III met chaque Français en résonance avec son histoire. Se l’appropriant et la métabolisant, sa destinée se confond alors inexorablement avec celle de son pays. Celui-ci devient « patrie », ou terre des pères, c’est-à-dire foyer originel de ceux qui ont fait souche avant soi, tandis qu’il se subsume en « nation », berceau de notre « nascio » ou naissance. Ce faisant, chaque Français se trouve littéralement incorporé au sein de cet héritage indivis qu’il se doit, humblement mais fièrement, de transmettre tout en l’enrichissant de ses propres apports.

Empêcher de penser, de dire et donc de vivre cette réalité revient à faire de la France, non point ce jardin agrémenté de mille et une espèces enracinées dont la sève se nourrit de l’humus de la terre ensemencée par les anciens, mais un supermarché de monades déboussolées.

Français de souche ? Présent !

Aristide Leucate

BOULEVARD VOLTAIRE

20:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Après l'UMP, le PS et Valls font campagne dans une école juive rue des Rosiers

http://www.panamza.com/070314-valls-ps-ort

6 VIDEOS,  PHOTOS

19:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Ukraine: le néonazi Iaroch devrait être empêché d'arriver au pouvoir (Moscou)

200674501.jpg

 

 

13:05 09/03/2014
 
MOSCOU, 9 mars - RIA Novosti
 

Les autorités ukrainiennes et les hommes politiques occidentaux devraient empêcher Dmitri Iaroch, chef du groupe ultranationaliste Pravy Sektor (Secteur de droite)  et ses partisans d'arriver au pouvoir, a déclaré dimanche le délégué russe aux droits de l'Homme Konstantin Dolgov.

"Les autorités à Kiev et leurs protecteurs occidentaux devraient barrer la route du pouvoir au néonazi Iaroch et à ses partisans" a indiqué le diplomate russe sur son compte Twitter.

Samedi, le chef de file du groupe ultranationaliste ukrainien Pravy Sektor Dmitri Iaroch a confirmé son intention de se porter candidat  à la présidentielle qui devrait se dérouler en mai en Ukraine.

Dmitri Iaroch a demandé au chef des terroristes tchétchènes Dokou Oumarov de soutenir le peuple ukrainien par l'organisation de nouveaux attentats en Russie. Son "appel" a été mis en ligne sur la page de Pravy Sektor dans le réseau social russe V Kontakte.

Moscou a émis un avis de recherche international contre Dmitri Iaroch. Les autorités russes accusent ce dernier d'incitation publique au terrorisme. Cette infraction est passible en Russie d'une peine allant jusqu'à sept ans de prison ferme.

19:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO - Eric Zemmour explique qui est vraiment Patrick Buisson

http://www.ndf.fr/nos-breves/08-03-2014/eric-zemmour-expl...

19:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le printemps des pâquerettes

 

1113375242.jpg Paquerettes.jpg

photo 3.JPG P3.JPG

Marseille 9 mars 2014 - Photos EB

 

14:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Un avion malaisien disparaît des radars avec 239 passagers à bord

 

Un avion malaisien disparaît des radars avec 239 passagers à bord
12:22 08/03/2014
 
MOSCOU, 8 mars - RIA Novosti
     

La compagnie Malaysia Airlines a annoncé samedi sur sa page Facebook avoir perdu le contact avec son avion Boeing 777 effectuant un vol de Kuala-Lumpur à Pékin avec à son bord 227 passagers et 12 membres d'équipage.
 
Selon Malaysia Airlines, la liaison avec l'appareil s'est interrompue samedi à 02h40 locales (vendredi 18h40 UTC).
 
Les autorités malaisiennes ont lancé une opération de recherche et de sauvetage, indique un communiqué de la compagnie aérienne. 
 
La compagnie a également indiqué que l'avion transportait des passagers de 14 pays, dont un Russe, deux Ukrainiens et trois Français.
 
Le site d'information vietnamien Tuoi Tre a fait savoir, citant un porte-parole des forces navales vietnamiennes, que l'appareil était tombé en mer entre le Vietnam et la Malaisie.
 
Cette information n'a pas été confirmée par le ministre malaisien des Transports et la compagnie Malaysia Airlines.
 
Le dernier contact avec l'avion a eu lieu au moment où ce dernier se trouvait au-dessus de la mer de Chine méridionale, à environ 220 km au large des côtes vietnamiennes

02:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

9 mars : les Français veulent un référendum sur l'immigration

9h_01864892.jpg

24 février, 16:53
 

 

 

Par La Voix de la Russie | L'initiative suisse du référendum est maintenant en France pour dire non au Grand Remplacement et à l'islamisation de la France.

Riposte Laïque et Résistance Républicaine organisent « Immigration Référendum » le 9 mars Place Denfert Rochereau à Paris à 14 heures pour demander et mettre en place le référendum sur l'immigration. Vingt associations regroupant des partis politiques réclament de manière urgente un référendum sur l'immigration avec le soutien du député Jacques Bompard. Les Français ne veulent pas du changement de population imposé par Bruxelles et les partis politiques en place. Ils refusent de mettre l'arabe dans les écoles au même titre que le français, refusent l'obligation des aliments halal, refusent la construction des mosquées, refusent le port du voile, refusent les arrivées d'immigrés en masse via Lampedusa et les frontières de Schengen, refusent le vote des immigrés, refusent la disparition de la France. Les médias officiels et les responsables politiques de l'UMP et du PS bloquent l'idée de référendum et sa mise en place légale. La démocratie est bloquée, confisquée. Le peuple français n'a pas droit de citer dans son pays et d'être informé par les médias.

69,7% des Français contre l'immigration. Après le vote suisse du 9 février, le journal populaire suisse Blick en langue allemande a fait un sondage sur l'Allemagne, la France et l'Angleterre pour connaître les intentions de vote si ces pays décidaient de faire un référendum pour limiter l'immigration. Il en ressort qu'en cas de référendum, les Européens voteraient en faveur d'une limitation de l'immigration. Les médias français ne publient rien sur la volonté actuelle des Français de faire un référendum sur l'immigration et sur les pétitions qui viennent d'être lancées. La population française ne doit pas être informée en masse car le pouvoir politique est inquiet et a peur du mécontentement des Français et de son éveil. Alors que les Suisses ont signifié par une courte majorité leur volonté de limiter l'immigration, provoquant au passage la colère de Bruxelles et de Berlin, le sondage de Blick publié le 15 février révèle que les Européens auraient voté de façon similaire et même d'une manière plus extrême. Interrogé sur une restriction de l'immigration, 61,8% des Allemands, 69,7% des Français et 77,5% des Anglais se montreraient « favorables » ou « plutôt favorables » à un modèle comparable à l'initiative contre une immigration de masse, acceptée dimanche 9 février en Suisse. Selon Blick, ce résultat montre que le malaise face à l'immigration dépasse largement les frontières helvétiques. Blick conclut que les citoyens de l'UE ne font rien car ils ne sont pas dans un modèle démocratique directe comme la Suisse. En Allemagne et en France les partis dominants ne veulent pas d'un référendum et les médias officiels taisent la volonté des Français et ne les informent pas sur leurs droits fondamentaux.

9 mars et pétitions. « Avec beaucoup de courage et de lucidité, le peuple suisse a profité d’un référendum d’initiative populaire pour voter l’arrêt de l’immigration de masse, la priorité nationale et la maîtrise souveraine des frontières du pays. Les Français doivent profiter de cette votation suisse pour exiger un référendum équivalent en France ! Nous demandons l’organisation d’un référendum sur l’immigration et la maîtrise de nos frontières nationales. Plus nous serons nombreux à signer cette pétition, plus nous pourrons faire pression », écrit le Front National en lançant sa pétition pour le référendum sur l'immigration. Une autre pétition Immigration massive : nous voulons aussi voter en France !a été mise en ligne.

Effet boule de neige. Il y a une semaine ils étaient cinq partis politiques et 11 associations regroupés sous Résistance Républicaine pour organiser le 9 mars une manifestation afin de mettre en place le référendum contre l'immigration. Résistance Républicaine compte aujourd'hui 20 soutiens. « Si nous avons décidé de proposer une manifestation bien ciblée sur la demande d’un référendum sur l’immigration, c’est, bien sûr, parce que nos amis Suisses nous ont montré la route, mais c'est aussi parce que l’immigration incontrôlée, débridée, mise en place par la France et voulue par Bruxelles est un fléau qui touche notre société sous de nombreux aspects. D’abord, bien sûr, parce que cette immigration massive est l’outil utilisé pour opérer le Grand Remplacement de notre peuple et de notre civilisation. Nous serons tous là le 9 mars, avec tous ceux qui ont compris que l’immigration était non pas une chance pour la France mais une catastrophe et qu’elle était le moyen privilégié pour islamiser notre pays », écrit le site Résistance Républicaine. Sur TV-Libertés, Pierre Cassen, car celui-ci ne pourrait pas parler sur un média officiel, explique le contexte de la votation suisse et les raisons pour lesquelles les Français doivent se réapproprier leur avenir.

01:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Londres : “Vous avez 3 beaux enfants”, le conseiller municipal est exclu de son parti

burqa-crritique-islam-uk-500x323.jpg

 

 

07/03/2014 – LONDRES (NOVOpress) – Mise à jour – Après enquête, tant la police que le comité local du parti conservateur avaient décidé de classer l’affaire. Chris Joannides avait même été à nouveau retenu pour se présenter aux élections locales, en mai prochain. Mais la direction nationale du parti de David Cameron a refusé cette décision: Chris Joannides vient d’être exclu du parti pour un an, ce qui lui interdit de se présenter à aucune élection sous l’étiquette conservatrice. Dans une déclaration au journal local, le conseiller a dénoncé “une condamnation disproportionnée”.

07/02/2013 – 20h00
LONDRES (NOVOpress) - Le scénario est désormais classique. Un type pas spécialement subtil poste sur Internet une plaisanterie politiquement incorrecte. Les gros médias la découvrent, le dénoncent, donnent son nom et sa profession, le mettent au pilori. Les associations communautaristes s’en mêlent, la police et la justice interviennent, ses collègues et amis se hâtent de prendre leurs distances, la mort sociale n’est pas loin.

 

La dernière personne, outre-Manche, à payer très cher son sens de l’humour est Chris Joannides, conseiller municipal conservateur du district londonien d’Enfield. Sur sa page Facebook (photo ci-dessus), il avait posté une photo d’une femme en burqa, flanquée de sa fille, également en burqa, et de deux sacs-poubelles. Légende : « Je l’ai rencontrée là et je lui ai dit qu’elle avait trois beaux enfants. Elle n’avait pas à se mettre en rage et à me menacer. C’était juste une erreur ! »

Le Guardian a consacré tout un article à ce « racisme contre les musulmans ». Selon Azad Ali, président du Muslim Safety Forum, « c’est un exemple choquant de l’islamophobie institutionnalisée et normalisée. Nous comptons que le Parti conservateur prendra une position vigoureuse contre ce comportement, et qu’il prouvera que ses efforts en direction de la communauté noire et des minorités ethniques ne sont pas purement symboliques. Nous suivrons en outre cette affaire avec la police de Londres et veillerons à ce que toute la rigueur de la loi soit appliquée ».

Le groupe conservateur au conseil municipal d’Enfield a immédiatement suspendu Joannides. Le conseil pourrait de son côté prendre des mesures disciplinaires. Le Guardian souligne que l’affaire survient au moment précis où David Cameron cherche désespérement des solutions pour accroître la très faible popularité du Parti conservateur parmi les électeurs des minorités ethniques.

Joannides paraissait à l’origine un choix habile, puisqu’il est Chypriote grec d’origine, et qu’Enfield abrite des milliers d’électeurs de cette communauté. Las, le district compte aussi de nombreux Chypriotes turcs et la page Facebook de Joannides contiendrait aussi « des choses propres à offenser les personnes qui ont un héritage chypriote turc ». Quand le communautarisme électoral devient un casse-tête…

Chris Joannides avait refusé de répondre aux journalistes du Guardian et s’était contenté de supprimer sa page facebook. Il a depuis tenté de se justifier dans le Daily Mail : « Je ne suis pas, n’ai jamais été, et ne serai jamais islamophobe. J’appartiens moi-même à une minorité ethnique et je suis parfaitement conscient des préjugés auxquels les gens peuvent être exposés. Les commentaires que j’ai faits étaient contre le terrorisme et le fondamentalisme islamiques, y compris la diabolisation des femmes, c’est-à-dire quelque chose qui concerne le monde entier, à la lumière des attaques terroristes contre l’Occident depuis le 11 septembre ». Ces explications assez laborieuses n’ont pas apaisé la polémique. D’après la seule habitante d’Enfield interrogée, ou du moins citée, par le Daily Mail, une certaine Samantha Cox, les propos du conseiller « pourraient sembler inoffensifs, mais ils sont incroyablement insultants ».

01:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

14 millions de cris : Julie Gayet complice d’une grossière manipulation

 

A quand la dénonciation de la lapidation chez les populations bourgeoises bordelaises ?

Quel est l’intérêt du court-métrage « 14 millions de cris » mettant en scène Julie Gayet offrant sa fille de douze ans à un vieillard pédophile, et supposé dénoncer les mariages forcés alors que sont mis en scène des Français ne pratiquant pas ce type de mariage ?

Comment prétendre suggérer une prise de conscience quand l’exemple donné ne correspond en rien à la réalité et ne peut par conséquent que faire un flop ? Car tout le monde sait pertinemment que ce type de mariage avec des petites filles ne se pratique que dans certains pays d’Afrique et dans nombre de pays musulmans, notamment du Maghreb ou de la Turquie, sous prétexte de passer des vacances familiales au bled.

Si le but est de tirer les larmes des bonnes âmes en leur montrant des acteurs auxquels ils peuvent s’assimiler, c’est raté. Les gens normaux sont très touchés par ces mariages d’outre France. Il suffit de se rappeler de l’émotion scandalisée qu’avait provoqué le mariage de la petite Nojoud à l’âge de neuf ans. Car oui, les Occidentaux sont tout-à-fait capables d’éprouver de l’empathie vis-à-vis d’autres populations et n’ont pas besoin d’artifices grossiers et ridicules pour s’indigner de ces aberrations machistes d’un âge plus que révolu.

S’il y a bien 70 000 jeunes filles victimes de mariages forcés en France, ce sont toutes des gamines originaires d’autres pays. Le Point, en octobre dernier, relatait ce phénomène et en attestait.

Par ailleurs, l’association GAMS, spécialisée dans les mutilations sexuelles féminines et les mariages forcés, explique que « la situation migratoire est ici prégnante car l’éloignement avec la société d’origine  déclenche parfois un repli identitaire. Le mariage forcé des jeunes serait alors un « acte d’allégeance » à la famille restée au pays, aux coutumes et aux traditions, même si ces dernières sont en diminution dans les régions d’origine. Ainsi, certaines filles que nous accompagnons, nous racontent que « leurs cousines, au Bled, ont pu choisir leurs époux ». En mariant leurs enfants contre leur gré, certaines familles veulent marquer que malgré l’exil, malgré la distance, elles conservent leur identité « de départ », et qu’elles ne sont pas assimilées à la société française ».

D’ailleurs, ce même site relate quelques propos entendus, tel celui-ci « Tu veux être une pute comme les françaises, c’est ça ? », ou encore celui-là « Maries ta fille à mon fils, comme cela il pourra lui aussi venir en France. Si tu ne le fais pas, tu ne te montres pas loyal ». GAMS indique également que « un garçon ou une fille suspecté-e-s d’homosexualité pourront se voir contraint-e-s à un mariage dans le but d’éviter les possibles rumeurs ».

On appréciera qu’une association spécialisée dans les usages de ces populations atteste de la non assimilation de certaines de ces familles. Comment l’Etat compte-t-il gérer ce problème significatif de l’échec de sa politique d’intégration ?

« Je ne suis pas là pour braquer la lumière sur une population et dire ‘regarder ce qu’ils font à leur femme », explique la réalisatrice Liza Azuelos. On se demande bien pourquoi elle est là alors. Sans doute était-ce seulement pour braquer la lumière sur les cathos coincés et obsolètes, capables de supporter la stigmatisation sans craindre de représailles de leur part plutôt que de stigmatiser les réels auteurs de ces coutumes pédophiles, suivant en cela leur bien-aimé prophète Mahomet.

Par ailleurs, on s’étonnera d’avoir poussé le vice jusqu’à faire un gros plan sur la poitrine naissante de cette petite pré-ado, alors que quelques instants plus tard, son père la rassure sur le fait qu’elle est une « vraie petite femme ».

Finalement, le seul public susceptible d’être attiré par ce film mal ficelé et surtout mensonger risque bien d’être celui des pédophiles eux-mêmes.

Caroline Alamachère

RIPOSTE LAÏQUE

00:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

08/03/2014

Gard- Marion Maréchal Le Pen et Yoann Gillet (FN-RBM) en meeting à Nîmes

23:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Obama se prononce contre l’autodétermination

 

 
| 8 mars 2014
  
 
JPEG - 23.6 ko

Barack Obama a déclaré à plusieurs reprises, à tort et sottement, qu’il est « contraire au droit international » pour la Crimée de se prononcer sur son autodétermination [1]. L’autodétermination, tel qu’elle est utilisée par Washington, est un terme de propagande qui sert son empire, mais qui n’est pas admissible. Le 6 mars 2014, Obama a téléphoné à Poutine pour lui dire à nouveau que seul Washington a le droit d’intervenir en Ukraine. Contre toute logique, il a insisté que seul le « gouvernement » de Kiev, installé par le coup d’État organisé par Washington, est « légitime » et « démocratique ».

En d’autres termes, le gouvernement élu en Crimée est « antidémocratique » et « illégitime » parce qu’il organise un référendum d’autodétermination, mais un gouvernement non élu à Kiev et imposée par Washington serait légitime.

Washington est si arrogant que ce que le monde pense de son hypocrisie flagrante ne vient jamais à l’idée de ces fous emportés par leur hybris.

Depuis le régime Clinton, Washington n’a fait que violer le droit international : la Serbie, le Kosovo, l’Afghanistan, l’Irak , la Libye, la Syrie, l’Iran, le Pakistan, le Yémen, la Somalie, le Honduras, le Venezuela, l’Équateur, la Bolivie.

Est-ce que la Russie possède un Commandement militaire pour l’Afrique et d’autres régions du monde ? Non, mais Washington oui.

La Russie entoure-t-elle les États-Unis avec des bases militaires ? Non, mais Washington a utilisé l’Otan, dont la raison d’être a disparu il y a 23 ans, à organiser l’Europe occidentale, orientale et du sud avec des bases impériales avancées sur les frontières de la Russie. Washington est déterminé à étendre les limites de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord en Géorgie, en Asie centrale et en Ukraine sur la mer Noire. La Géorgie et l’Ukraine sont d’anciens éléments constitutifs de la Russie et de l’Union soviétique .

Washington est en train de faire la même chose pour la Chine et l’Iran. Washington travaille à établir de nouvelles bases navales et aériennes aux Philippines, en Corée du Sud, au Vietnam, en Thaïlande et en Australie pour bloquer le flux de pétrole et d’autres ressources vers la Chine. L’Iran est entouré de quelques 40 bases militaires états-uniennes et la flotte US s’exerce au large de ses côtes.

Dans la propagande de Washington, ce militarisme puant est présenté comme la « défense de la démocratie."

Le gouvernement russe continue d’agir comme si les menaces de Washington à l’égard de l’indépendance et des intérêts stratégiques de la Russie peuvent être désamorcées avec du bon sens et de la bonne volonté. Mais Washington ne possède ni l’un ni l’autre.

Depuis le régime Clinton, Washington a confisqué par une collection d’idéologues qui sont convaincus que les États-Unis est « le pays indispensable exceptionnel » avec un droit d’hégémonie mondiale. Tout ce que Washington a fait au 21ème siècle est de poursuivre cet objectif.

Washington a l’intention de briser la Fédération de Russie elle-même. Washington verse d’énormes sommes d’argent à des associations à l’intérieur de la Russie qui servent de cinquième colonne et qui travaillent main dans la main avec lui pour discréditer des élections libres russes, diaboliser le président Poutine et le gouvernement russe, diffuser de la propagande antirusse et de l’agitation. Il est étonnant de voir combien de Russes croient réellement la propagande occidentale.

Washington travaille aussi à isoler la Chine avec le Trans-Pacific Partnership, bien qu’aujourd’hui il soit principalement axé sur la déstabilisation et l’isolement de la Russie. Washington tente de briser le BRICS, l’organisation émergente du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud. Avec les plus grands pays et la moitié de la population mondiale, les BRICS sont en train de devenir une puissance politique et économique, en particulier en ce qui concerne une nouvelle monnaie de réserve pour remplacer le dollar états-unien. Encercler la Russie avec des bases de missiles compromet la souveraineté et l’indépendance de la Russie et, par conséquent, affaiblit les BRICS comme contre-pouvoir à Washington .

Beaucoup ont été trompés par la propagande de Washington. Le monde est en train de se réveiller, mais se réveille-t-il à temps ?

Les médias états-uniens et beaucoup en Europe répètent à l’unisson la propagande de Washington, diabolisent ses cibles et préparent les populations occidentales insouciantes pour plus de guerre. Les médias occidentaux, comme leurs gouvernements, sont dépourvus d’intégrité. Les menteurs et les putains règnent.

Traduction
Roger Lagassé

23:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Pierre-Bénite (69) : le tract d'un candidat de gauche aux municipales rédigé (aussi) en rabe

863069PierreBDemain.jpg

FDESOUCHE

20:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Un clip pour la Journée de la femme: le mariage forcé d'une fillette catholique

20:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Mort de Jérémie à Marseille : la France demande l’extradition de Saïd D, meurtrier présumé, incarcéré à Bruxelles

xxyn.jpg

Jérémie Labrousse, 22 ans

 

 

La justice française vient de réclamer aux autorités judiciaires belges l’extradition d’un jeune homme de 22 ans, Saïd D., interpellé à Bruxelles l’été dernier après avoir tenté de commettre un braquage dans une bijouterie de la galerie commerçante de la gare du Midi. Car l’individu est recherché par la justice française pour avoir mortellement tranché la gorge d’une personne, dans le Sud de la France.

Cette agression mortelle, commise au centre de Marseille, remonte au 9 août 2013. En plein centre de cette ville, Jérémie Labroussse, un jeune étudiant en management de 22 ans, avait été agressé sauvagement et sans raison par un inconnu, qui lui avait porté un coup de tesson de bouteille dans le cou. La victime était décédée dans un snack-bar, où elle avait tenté de trouver refuge après avoir été attaquée. Et son agresseur avait pris la fuite, sans le moindre butin.

Identifié grâce aux images de vidéosurveillance et son ADN, Saïd D. a été retrouvé deux jours plus tard à Bruxelles, après avoir commis une attaque dans une bijouterie de la galerie commerciale de la gare du Midi, à Saint-Gilles. Des faits pour lesquels il a déjà été condamné par le tribunal correctionnel de Bruxelles. Saïd D. pouvait déjà ainsi être libéré en avril prochain mais, reconnu par la justice française, son extradition a été réclamée pour qu’il réponde de son meurtre commis à Marseille. Saïd D. serait déjà connu pour ses méfaits dans toute l’Europe, sous plus de 130 alias…

La Capitale

FDESOUCHE

20:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)