Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2014

Le Prisonnier - épisode 6 - Le général

Lire: http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Prisonnier

20:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Il y a 90 ans mourait Lénine

RIA Novosti - 21 01 14

19:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

LES PEUPLES DEVIENNENT ESCLAVES DE LA FINANCE MONDIALISTE

 

LES PEUPLES DEVIENNENT ESCLAVES DE LA FINANCE MONDIALISTE - Va-t-on voir se lever le vent de la fronde ?

 

 

Va-t-on voir se lever le vent de la fronde ?



Auran Derien
le 21/01/2014
Une prise de conscience qu’il existe aujourd’hui une nouvelle tyrannie, installée en France mais aussi présente dans toute l’Europe, est-elle en train d’advenir ? Promu et protégé par un régime qui s’autoproclame le bien en soi, va-t-on voir se lever peu à peu le vent de la fronde? Car la situation présente de la France ne convient à personne : ni à la nouvelle tyrannie, ni à la population des autochtones, ni aux nouveaux venus du vaste monde. Nous observons en effet des horreurs simultanées. 

La dégradation de la situation socio-économique. 
Le pillage par les actionnaires et autres fonds financiers a réduit la part des salaires dans la valeur ajoutée. Le monde salarié s’appauvrit sans qu’il existe de niveau plancher. Tiennent le haut du pavé les créateurs de la monnaie et la corporation politique qui jouit de grasses situations tant qu’elle se couche devant le pouvoir despotique de la finance mondialiste.

La dégradation du système de valeurs.
L’obsession économique repose sur un obscurantisme: traiter les humains comme des marchandises. Il en résulte une violence d’un type nouveau que l’on pensait disparue depuis la fin des guerres de religion. Les criminels bolchéviks avaient relancé la folie religieuse sous forme séculière : la violence exercée par les fanatiques d’une idée primitive mais qui donnait le pouvoir à un gang. Cela est désormais présent en Europe. Nous sommes tous les victimes d’un pouvoir infâme, inhumain, qui traite les populations comme des animaux. L’inhumanité est en fête chaque fois que l’un ou l’autre des nouveaux tyrans ouvre sa gueule. 

Le génocide des peuples autochtones.
Pour construire le paradis sur terre dans sa version biblique, il faut que les financiers, maîtres du CAC 40 soient propriétaires de toutes les richesses du monde et que les animaux de la ferme globale soient satisfaits d’être simplement en vie. Tout détruire est toujours le préalable à la construction de l’homme nouveau, le pur occidental cosmopolite.

Les multinationales.
Les fonctionnaires de Bruxelles agressent en permanence et de manière systématique les populations. Ces groupes d’assaut contre les peuples d’Europe sèment le chaos et la mort. Les agriculteurs sont agressés par Monsanto, car ils ne peuvent pas planter ce que bon leur semble et par Bruxelles qui favorise les trafiquants de nourriture avariée produite n’importe où avec n’importe quoi. Les industriels ferment, car la concurrence par l’émulation a disparu. Les ploutocrates arasent tout, à travers le dumping des importations. Les services s’installent aux quatre coins du monde. Les enseignants ont été transformés en prédicateurs, les journalistes en délateurs, les magistrats en cannibales, les policiers en matons. L’inhumanité se réjouit, mais cela ne lui suffit pas : il y a toujours un comique à purger.

Nos heures les plus sombres?

La trahison des “élites” est la base de toute décadence. Les personnalités qui incarnent un peuple, une civilisation, une esthétique, les pierres de touche de toute société ont été remplacées peu à peu par des limaces gluantes, des têtes plates et creuses, des gens sans qualité, sans honneur, sans éthique. Le néant…... Zinoviev nous en avait informés : Le pouvoir occidental ne veut que des traîtres. 

Toute élite sera donc négligée, voire méprisée au profit du pantin, du parfait petit collabo. Leur première étape consiste à corrompre, et en général cela suffit. Aux voyous qui créent la monnaie selon leur bon plaisir, il ne coûte rien d’acheter les âmes. Cela fonctionne bien : les âmes se vendent. Dans les cas, plutôt rares, de refus, le pouvoir infâme fait silence ou assassine l’infidèle. N’est-ce pas intolérable ? 
 
METAMAG

19:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Trierweiler de la Lanterne... à Bombay !

La Première dame est attendue à Bombay, lundi, pour soutenir l''ONG Action contre la faim.

L'INFO. Est-ce son dernier voyage de Première dame ? Selon les informations d'Europe 1, Valérie Trierweiler partira dimanche pour Bombay, en Inde pour soutenir l'ONG Action contre la faim. Dans l’entourage du président, on affirme que Valérie Trierweiler quittera la résidence présidentielle de la Lanterne au plus tard ce week-end. Celle qui est officiellement encore la compagne du président s'y repose depuis samedi dernier, après un séjour d'une semaine à l'hôpital.

Une visite de deux jours. Cette visite, prévue de longue date avec l'ONG Action contre la faim, est prévue sur deux jours. Valérie Trierweiler sera accompagnée de la comédienne Charlotte Valandrey. Elle doit visiter l'hôpital de Bombay où ACF a un programme de pâte nutritionnelle pour enfants mal nourris et doit assister à une session de formation du personnel médical, puis à un déjeuner de levée de fonds avec des femmes de chefs d'entreprises locaux. Un gala de charité est ensuite prévu à l'hôtel Taj Mahal, sur le thème de la malnutrition.

Ce voyage lui "tient à coeur". En dépit du contexte et alors que sa situation avec François Hollande n'est toujours pas clarifiée, Valérie Trierweiler a décidé de maintenir ce voyage humanitaire prévu de longue date car "il lui tient à coeur", a t-elle confié à Europe 1.

La situation du couple clarifié rapidement. Le dialogue se poursuit entre François Hollande et Valérie Trierweiller. La clarification du couple présidentiel devrait intervenir avant le départ de Valérie Trierweiler pour l'Inde afin d'éviter une nouvelle polémique sur le statut de celle qui, aujourd'hui, est encore la compagne de François Hollande.

Au frais d'Action contre la faim. "Ce déplacement est pris en charge par Action contre la faim", a tout de suite précisé son entourage, pour éteindre toute polémique éventuelle sur le coût de ce voyage. Une information confirmée par l'ONG qui précise que le financement du voyage est pris en charge par "des partenaires privés, indiens et français, mais essentiellement indiens" d'Action contre la faim. La directrice d'ACF, Valérie Daher, a par ailleurs insisté sur le "caractère privé" de ce voyage. "Elle soutenait déjà Action contre la Faim avant même d'être 'First Lady', donc la question pour nous est indépendante de sa relation avec le président", a-t-elle-déclaré sur BFM TV.

Europe1  24 01 14

NdB: C'est tout de même AIR FRANCE qui fournit les billets d'avion dans le cadre d'un bénévolat  (lu sur le Nouvel Observateur)...

19:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

LES MOUTONS DEVIENNENT ENRAGES…

 

Depuis fort longtemps, les automobilistes savent qu’ils servent de « vaches à lait » pour subvenir aux fins de mois difficiles de chaque gouvernement, de droite comme de gauche. Accises sur les carburants, bonus-malus en fonction des émissions de CO, amendes diverses et surréalistes et surtout surveillance radar en permanence. Le tout répressif s’abat dès que vous êtes au volant.

Par contre, on s’étonne (et on se révolte) lorsqu’il est question de la délinquance et de la criminalité qui déferlent sur la voie publique.

Qui brûle les voitures le soir de chaque réveillon ? Les Bretons ? Les Auvergnats ?
JDC
Comment la crapule immigrée peut-elle jouir d’une telle impunité ? Pourquoi une telle mansuétude de la part des magistrats envers ceux qui monopolisent les statistiques pénales et occupent en grande majorité les rôles de chaque tribunal ?

On comprend mieux cette tolérance à la lecture de la déclaration de Christine Taubira « Il ne faut pas trop évoquer la traite négrière par les arabo-musulmans, pour que les jeunes Arabes (les d’jeuns des quartiers « difficiles » ZSP) ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes » dans l’Express du 4/5/2006.

Cà va encore durer longtemps …cette obstination de la classe « politiquement correcte » à nier l’évidence ?

Si à cette insécurité chronique on rajoute l’augmentation inexorable du chômage, la progression incessante des impôts et des taxes, l’arrivée massive de hors-la-loi mois après mois et le déclin permanent de la qualité de l’enseignement dans les écoles et les lycées, sans parler de la corruption qui gangrène les élus, on perçoit mieux que les citoyens deviennent enragés et que les travailleurs expriment leur ras-le-bol !

Les « démocrasseux » se défendent sur le terrain idéologique en utilisant la criminalisation de certaines idées. C’est une faiblesse de leur part puisque cela revient à constater qu’ils ne sont pas sûrs d’eux et qu’ils préconisent en conséquence de considérer comme un délit certains types de pensées. Et là nous sommes dans le subjectif absolu et il ne reste plus qu’à créer un Ministère de la Vérité qui définira ce qui n’est pas « korrect » et enverra les janissaires de la Pensée Unique traquer les mal-pensants ! La Démocratie Totalitaire, imposée par la mafia UMPS-Ecolo supprime maintenant la liberté de conscience et invente le délit de penser.
faire face
Les interdictions successives des représentations humoristiques et critiques de Dieudonné M’bala M’bala en sont l’illustration, mais non une innovation. D’autres comiques avant lui ont déjà été mis à l’index pour des blagues « racistes » ou « antisémites ». Et ne parlons pas des écrivains, des cinéastes ou des artistes, limogés, boycottés ou condamnés tout au long du XXe siècle parce que leurs opinions allaient à l’encontre des poncifs de la « démocrasse ».

Le divorce se précise entre le pays réel et le pays légal, moins de 2 ans après l’arrivée du bien nommé Hollandouille et des ses satrapes socialistes qui non contents de supprimer nos libertés, saccagent le système scolaire, étranglent les contribuables, ruinent l’économie, détruisent nos familles, sabotent notre identité ou favorisent l’immigation-invasion.

L’espoir réside néanmoins dans les scrutins de mars 2014 pour les municipales d’abord et le 25 mai pour les élections européennes.

Que les moutons enragés brandissent un carton rouge envers la mafia UMPS-Ecolo et renvoient ces incompétents dans les poubelles de l’Histoire, peut-être seulement alors sera-t-il possible d’envisager un futur moins morose et le retour à des jours meilleurs….sans eux !

Et un premier avertissement leur sera donné le 26 janvier à 14hres « Jour de colère », à Paris, pour défiler de la Bastille à l’Opéra.

Pieter Kerstens

ALTERMEDIA FRANCE BELGIQUE

18:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La phrase du jour

"​La démocratie c'est la barbarie au sens romain du mot"

 Lucien Romain Rebatet

 

01:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

23/01/2014

L’Union européenne tente de saboter la conférence de Genève 2

 

 
| 21 janvier 2014  
 

La Conférence de paix de Genève 2 devait avoir lieu, malgré les embûches semées par les ennemis de la Syrie.

Le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon, qui avait invité l’Iran lundi soir, a retiré son invitation mardi matin. En effet, la délégation de l’opposition syrienne avait répliqué en annulant sa venue. Pour justifier son retournement, M. Ban a hypocritement évoqué un refus de l’Iran d’avaliser le communiqué de Genève I, qu’il ne peut signer puisqu’il n’y était pas.

Sauf changement de dernière minute, la délégation de la Coalition nationale syrienne ne devrait comprendre aucun membre de sa principale composante, le Conseil national. Elle ne comprendra pas non plus de membres du Gouvernement provisoire en exil, dont le Premier ministre est démissionnaire.

L’Union européenne tente de retarder l’arrivée de la délégation syrienne. Ainsi, la France a interdit son survol à l’avion syrien. Or, une petite partie de l’aéroport international de Genève se trouve en territoire français. L’avion devrait donc atterrir près de Montreux. D’autre part, la Grèce a refusé de fournir du carburant à l’avion syrien qui attend depuis plusieurs heures sur le tarmac d’Athènes. Bien que la délégation syrienne, dont la composition est connue de longue date, se déplace à l’invitation du secrétaire général des Nations-Unies, la France et la Grèce —qui participent à la conférence— font valoir qu’ils appliquent les sanctions de l’Union européenne.

23:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Bachar al-Assad, nouveau Che Guevara !

 

La Russie, avec les États-Unis et l’UE, est en train de mettre sur pied la Conférence de Genève 2 consacrée au problème syrien. Mais derrière le rideau des palabres diplomatiques, on sent un creux cosmique de contenu, car la soi-disant opposition syrienne non seulement se fait de moins en moins représentative, mais qui plus est, perd sur tous les fronts militaires de cette guerre subversive concoctée par les Américains selon la formule d’un Laurence d’Arabie. Essence éphémère et hautement éthérée, la résistance énigmatique au sein d’un pays solidaire avec son président, apparaît de plus en plus comme un scion occidental enté sur l’ancien olivier syrien. Cette pousse n’est qu’une vulgaire envie rejetée par le tronc et se mourant à petit feu. L’opposition a vécu et l’initiative belliqueuse des incendiaires de la planète fit long feu.

| Moscou (Russie) | 17 janvier 2014
 
JPEG - 17.6 ko

Thierry Meyssan, la figure de proue de la résistance médiatique française, se trouve sur le terrain et pour une énième fois nous donne sa vision pour que l’on puisse avoir une analyse complète de la situation en amont et en aval.

La Voix de la Russie. Est-ce que la Conférence Genève 2 apporterait un effet positif ?

Thierry Meyssan. Quand on parle de l’opposition syrienne, on parle de personnages fantoches qui interviennent au nom des puissances extérieures qui sont aujourd’hui onze et qui se sont réunies sous le nom des « Amis de la Syrie ». Ensuite la Conférence de Genève vise à établir la paix en Syrie. Elle est basée sur un accord préalable passé entre la Russie et les États-Unis, il y a déjà un an et demi, mais qu’il s’est avéré impossible de mettre en œuvre jusqu’à présent.

Alors est-ce que ça va fonctionner cette fois-ci pour cette Conférence de Genève 2 ? Tout laisse à penser que oui, mais ce n’est pas certain. Et les États-Unis se réservent encore la possibilité de saboter cette Conférence s’ils n’arrivent pas à imposer cette solution à leurs alliés ! C’est une situation assez compliquée : les États-Unis sont les donneurs d’ordres dans cette guerre… Je vous rappelle qu’ils ont déclaré la guerre à la Syrie en votant le Syrian Accountability Act en 2003. Depuis ce temps-là, ils ont essayé un grand nombre de fois d’entrer en guerre jusqu’aux événements que nous connaissons aujourd’hui et qui représentent une guerre par proxi, c’est-à-dire par puissances interposées. Les États-Unis ont délégué leur pouvoir de guerre d’abord à la France et à la Grande-Bretagne et aux puissances régionales qui se trouvent là, à savoir : la Turquie, la Jordanie et puis successivement le Qatar et l’Arabie Saoudite.

Quand on a envoyé les autres à la guerre, il est difficile de leur dire : « Maintenant c’est fini ! Vous rentrez à la maison parce que l’on a perdu ! » C’est cette situation qu’ils doivent gérer aujourd’hui. Je disais qu’ils peuvent toujours saboter la Conférence puisque dans 2 jours il va y avoir la première séance du Tribunal spécial pour le Liban. Alors s’ils veulent saboter la Conférence, il leur suffit d’accuser à nouveau la Syrie de l’assassinat de Rafik Hariri en se basant sur n’importe quel faux témoin qui sera désavoué dans quelques mois. Mais cela permettrait d’interrompre le processus des négociations.

LVdlR. En parlant justement de l’opposition syrienne, de qui s’agit-il en fait ?

Thierry Meyssan. Il n’y a pas d’opposition structurée et cela a été voulu dès le départ par les États-Unis qui ont souhaité livrer à la Syrie non pas une guerre classique, front contre front, mais ce qu’ils appellent une guerre de quatrième génération où on manipule la population en lui faisant croire que c’est le désastre général et que la chute du gouvernement est imminente. Et c’est comme ça que l’on amène les gens à anticiper les événements. Dans cette guerre de quatrième génération, on avait décidé de financer quelques groupes épars, distincts les uns des autres pour donner l’impression d’un mouvement général. Il n’y a pas de coordination entre ces différents groupes et ils se sont livrés à des actes de terrorisme ici ou là pour convaincre la population que ce qu’elle regardait sur Al-Jazzera et Al-Arabiya, c’était vrai !

Cela a fonctionné un certain temps. Finalement les États-Unis ont considéré que cela ne marchait pas. Il y a eu la Conférence de Genève 1 pour terminer cette guerre. Mais quelques mois après Israël, la France, le Qatar d’abord, puis l’Arabie Saoudite, ont relancé la guerre en faisant venir des jihadistes en masse du reste du monde.

Mais comme on avait donné l’instruction que les différents groupes devaient rester différents les uns des autres, on n’a jamais pu construire une armée homogène. Comme cela aurait été exigé par le changement de stratégie militaire.

C’est la raison d’ailleurs pour laquelle ils ont clairement perdu sur le terrain. Et c’est également la raison pour laquelle ils ne parviennent pas à avoir une représentation cohérente à cette Conférence de Genève 2. Par représentation cohérente je veux dire des leaders politiques qui viendraient parler au nom de ces groupes étrangers infiltrés en Syrie.

LVdlR. Dernière question : d’après vous, le gouvernement de Bachar tient-il la route ou faut-il penser au départ du Président syrien avec création d’un gouvernement de transition ?

Thierry Meyssan. Tout d’abord, d’après des ennemis de la Syrie, je veux dire, l’OTAN et la Turquie, le soutien populaire à Bachar al-Assad actuellement est selon les estimations entre 60 et 88 % de population ! On doit comparer : en France actuellement le soutien populaire du président de la République est de l’ordre de 15 % ! Alors si quelqu’un doit quitter le pouvoir ce n’est certainement pas Bachar al-Assad !

Ensuite quand on regarde la technique militaire qui a été employée, oui ! Cela a été très long pour arriver à la victoire. On parle bien d’une victoire aujourd’hui puisque la ville d’Alep est en train d’être libérée et que la banlieue de Damas est en train d’être entièrement nettoyée ! Il a fallu 3 ans pour ça ! Et pendant ces 3 ans les puissances étrangères n’ont pas arrêté d’envoyer des combattants ici. On ne connaît pas leur nombre exactement : là encore il y a des estimations très variables ! Entre 40 000 et 160 000 combattants étrangers que l’on a envoyés ici ! Probablement 120 000 combattants étrangers sont encore actuellement présents sur le territoire syrien !

Il a fallu du temps mais el-Assad a réussi à gagner malgré cette coalition extérieure… Et d’autre part, à l’intérieur du pays, l’État fonctionne toujours au bout de 3 ans ! J’habite à Damas… Il ne manque rien ici ! Absolument rien ! Vous pouvez trouver tous les produits dont vous avez besoin pour la vie courante ; biensûr il n’y a pas un énorme choix : quand vous allez chercher une boîte de thon il n’y aura qu’une seule marque… Et vous pouvez trouver ainsi tous les produits dont vous avez besoin. C’est également le cas dans toute la Côte méditerranéenne où non seulement vous trouverez de tout mais où par-dessus le marché, il n’y a visiblement plus d’action militaire.

Par contre il y a les zones dans le pays où l’État ne fonctionne plus. Ce sont les zones que l’on dit « libérées » par cette opposition armée. Mais quand on dit que l’État n’y est plus, cela veut juste dire que certains services ne sont pas rendus. Mais d’autres le sont toujours ! Par exemple, les hôpitaux ! Ou encore les écoles qui fonctionnent ! Ce sont des écoles, même dans les territoires occupés par ces bandes armées, les écoles sont bien financées mais pas par les bandes armées ou leurs sponsors étrangers ! Oui, la politique de Bachar al-Assad s’avère être un succès et ça va certainement être très largement étudié par toutes les Académies militaires maintenant dans le monde. Parce que c’est la première fois que l’on assiste à ce type de guerre. Jusqu’à présent les guerres de quatrième génération étaient menées dans un autre contexte : c’était la fin de la Guerre de Vietnam ou alors c’était le Hezbollah résistant à Israël… Mais cela n’était pas du tout la situation d’un État attaqué de l’extérieur par les bandes armées !

Source
La Voix de la Russie

      
 

Commentaire de l’Auteur. Thierry Meyssan est un éminent observateur et analyste, mais il se trompe sur un point. Pour la première fois dans l’histoire moderne, l’invasion du pays par les troupes des bandits avec instauration d’un régime wahhabite se fit en Russie, sur le sol tchétchène et au détriment du peuple tchétchène. La formule magique ne marche plus et il grand temps pour Obama et Hollande de commencer à réfléchir à un après-guerre dans la région du Proche-Orient où ils se sont tant défoulés.

 

Source : « Bachar al-Assad, nouveau Che Guevara ! », par Alexandre Artamonov, La Voix de la Russie, Réseau Voltaire, 17 janvier 2014, www.voltairenet.org/article181818.html

Alexandre Artamonov

Alexandre Artamonov Directeur des rédactions françaises et allemandes de La Voix de la Russie

 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

 

23:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Jésus n’était pas une fiotte !

 

Quand j’entends tous ces cathos féminisés et tous ces athées idiots qui croient connaître Jésus et qui en donnent une image doucereuse, j’ai envie de hurler.

Avons-nous lu les mêmes textes ? Parlons-nous bien du même homme ? En fait, toutes ces personnes ont pris le Jésus qui les arrange et s’en sont servis pour leurs petites croyances personnelles. Si on revient aux textes, l’image qui se dégage de Jésus n’a rien à voir avec ça. Elle est très virile. Je ne me pencherai donc pas ici, sur tous les aspects pacificateurs de Jésus. Ils sont nombreux, mais cette image inconsciente, si elle est imprimée dans l’esprit de nombreuses personnes, est bien incomplète.

Voici Jésus tel que notre époque ne veut surtout pas le voir, une image dont elle a pourtant tant besoin. Un Jésus masculin, pourfendeur des méchants et de leurs comportements, un violent prodigieux tel qu’on les aime quand ils servent le Bien.

Lire la suite de l’article sur ndf.fr

À lire aussi, sur E&R :
- « L’homme de Galilée »

21:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Ukraine: images chocs de la guérilla urbaine

Beq9lCFCUAAmn9D.jpg

http://fr.novopress.info/153700/ukraine-les-images-chocs-...

VIDEO et PHOTOS

21:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Zurich: un éducateur viole sept fillettes dont un bébé

violeurcrechesuisse2.jpg

Un éducateur a été condamné mercredi à 13 ans de prison par le Tribunal de Zurich, en Suisse, pour avoir violé sept fillettes, âgées entre 6 mois et 6 ans.

Les faits se sont déroulés entre 2009 et 2011.

Daniel O., 31 ans, est arrêté en mars 2011 par Le Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet (SCOCI) qui a réussi à intercepter 185 000 images pédopornographiques que le pédophile avait mis en ligne sur des forums de discussion.

Après enquête, les policiers se sont rendus compte qu'il avait fait sept victimes en tout que ce soit dans les crèches où il travaillait, ou parmi les enfants qu'il gardait à son domicile.

Il a d'abord travaillé comme éducateur dans une association chrétienne de Zurich, puis dans une crèche nommée «Purzelbaum», actuellement fermée.

Il a ainsi gagné la confiance des familles et a fait alors du baby-sitting chez des particuliers. Il achetait le silence de ses victimes en leur offrant des portes-clés.

 
 
FAITS DIVERS
 

 

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Entretien exclusif de Novopress avec Mathieu, artisan-plombier, co-organisateur de Jour de Colère

À la une

 

23/01/2014 – 18h00
PARIS (NOVOpress) –
Dimanche a lieu le Jour de Colère, à Paris. Grande manifestation qui veut rassembler tous les opposants à François Hollande et à sa politique. Et ce peu importe les motifs de colère. Jour de Colère se veut non partisan et trans-courants. Novopress a rencontré à cette occasion Mathieu, l’un des co-organisateurs.


A quelques jours du rassemblement prévu dimanche à 14 heures place de la Bastille, comment s’annonce cet événement ?

Plutôt bien, nous sommes surpris que cette fameuse coagulation prenne forme : Collectifs anti-fiscaux, mouvements patriotiques, mouvements de défense des retraites, manifestants issus de la Manif pour tous ou défenseurs de la famille, groupements contre l’équitaxe, certains Bonnets rouges et partisans de la liberté d’expression.

En dépit de cette diversité et d’une tentative de discrédit lancée par les média et certains « trolleurs » de la gauche caviar ou de l’extrême gauche bobo, la plupart de ces groupes et de ces personnes sont déterminées à transcender les divergences idéologiques, conscients que la situation de notre pays n’a jamais été aussi grave. L’heure n’est pas venue de discuter du sexe des anges : elle est à la résistance, une résistance pacifique et non violente. Il y a parmi nos contacts en province une extrême diversité des profils tant sociologiques que politiques.

Lire la suite

20:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Allemagne : de la prison pour les parents refusant les cours sur le gender

 

Le 18 janvier 2014, des parents ont organisé en Allemagne, à Cologne, une manifestation contre les cours obligatoires d’éducation sexuelle version gender, où les enfants dès la maternelle sont confrontés à un contenu pornographique explicite les invitant à tester sur eux des pratiques pas encore connues à leur âge.

L’organisateur Besorgte Eltern annonce la présence de plus de 1 000 parents lors de cette manifestation. En Suisse, les parents n’ont pas pu interdire la mise en place des cours d’éducation sexuelle dès la maternelle. En Allemagne, plusieurs parents ont déjà été mis en prison 40 jours pour n’avoir pas laissé leurs enfants suivre ces cours. Ainsi l’éducation des enfants n’appartient plus aux parents même dans le domaine si intime de la sexualité. Les effets pervers de ces nouveaux projets se font ressentir chez nos voisins.

Suisse. La ville de Bâle a introduit un coffret, le « Sexbox », contenant du matériel pornographique destiné à l’éducation sexuelle dans les écoles maternelles et primaires. L’association Protection contre la sexualisation à l’école maternelle et à l’école primaire a fait connaître cette initiative, ce qui a « déclenché une tempête d’indignation dans tout le pays » mais qui n’a pas empêché « l’introduction dans les écoles maternelles des cours obligatoires d’éducation sexuelle dans toute la Suisse par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Dans le canton de Bâle, des « Sexbox » contenant du matériel pornographique ont été préparées à l’intention des écoles maternelles et primaires ! Des enfants dès l’âge de quatre ans auraient à subir cette sexualisation précoce. »

Allemagne. Ce 18 janvier, plus de 1 000 manifestants se sont retrouvés à Cologne pour dénoncer les cours sur le gender à l’école et la détention des parents qui ont refusé ces cours à leurs enfants. Suite à l’absence des enfants dans ces nouveaux cours d’éducation sexuelle, les parents ont reçu une amende à payer. Les récalcitrants ont été envoyés en prison pour 40 jours. Lors de la manifestation de ce 18 janvier, un couple qui a huit enfants, a parlé en public et expliqué qu’ils devaient aller en prison pour avoir refusé les cours sur le gender pour leurs enfants.

L’association Besorgte Eltern (parents inquiets) dénombre 10 parents qui ont été mis en prison. « Ce sujet concerne tous les parents. Nous ne sommes pas contre les cours d’éducation sexuelle, mais contre ces cours sur le gender qui sont dispensés dans les écoles primaires et dans les maternelles ». Les organisateurs de la manifestation, se référant à la sociologue Gabriele Kuby qui dénonce le gender, explique que la masturbation doit être enseignée aux enfants dès l’âge de 0 à 4 ans ce qui n’est qu’une incitation au viol des enfants toujours selon Gabriele Kuby.

« Le gender ou le sexe social a été démasqué comme un instrument politique du pouvoir pour détruire et déstructurer la société occidentale », explique les auteurs du site dewion24 qui ont soutenu la manifestation du 18 janvier. Pour Gabriele Kuby, l’Union européenne, l’ONU, participent à la mise en place du gender qui est la culture de la mort. « Nous avons de nouveau à faire à une idéologie du mal qui s’oriente contre la famille », dit Gabriele Kuby qui dénonce le féminisme et qui réclame un retour du rôle de l’homme dans nos sociétés occidentales. Les associations de parents en Allemagne expliquent que la loi fondamentale n’est plus respectée car les parents ne peuvent plus éduquer leurs enfants selon leurs valeurs.

Pétition. En outre le Land du Bade-Wurtemberg, qui vient de passer entre les mains des Verts et du SPD, veut à partir de 2015 introduire à l’école des cours d’apprentissage de « la tolérance envers les diverses pratiques sexuelles ». L’initiative populaire « Contre le plan d’éducation 2015 de l’idéologie arc-en-ciel » a lancé avec succès une pétition pour retirer le projet des Verts et du SPD.

154 562 personnes ont signé la pétition. L’association Contre le plan d’éducation 2015 explique que les enfants doivent apprendre à connaître et à refléter à l’école les pratiques des lesbiennes, des homosexuels, des bisexuels, du transgender, des transsexuels et des intersexuels. Les Verts du Parlement du Bade-Wurtemberg dénoncent, eux, un climat intolérable contre les homosexuels et les transexuels.

 

Voir aussi, sur E&R :

- « Farida Belghoul lance une action nationale pour l’interdiction de la théorie du genre à l’école »

- « Les premières Journées de retrait de l’école se dérouleront à Lyon et Paris les 24 et 27 janvier 2014 »

20:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Fin de la garde à vue de Dieudonné: les éclairages de maître Mirabeau - 23 01 14

E&R

20:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Emmanuel Ratier sur la liaison entre François Hollande et Julie Gayet


Emmanuel Ratier sur la liaison entre François... par ERTV

E&R

20:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Quand Le Monde réinvente l'intox sur la rixe à l'Elysée

 

Le journaliste du Monde Samuel Laurent vient de nous livrer un de ses bobards dont il a le secret :

"C'est un classique en politique, et, hélas, dans les médias. Une « rumeur » fait état d'une scène de ménage houleuse à l'Elysée qui se serait soldée par la destruction de trois millions d'euros de mobilier national, rien que ça.

A l'origine : une intox parmi des milliers d'autres. Anonyme, confidentielle, sans importance. Puis le bruit s'est amplifié, légitimé par petites touches successives à mesure qu'il s'est diffusé via des canaux de plus en plus gros, de plus en plus crédibles.

La rumeur a pris une telle ampleur que le Mobilier national, gestionnaire des objets de l'Elysée, a été contraint de démentir. Itinéraire d'un canular. 

1. D'où part cette rumeur ?

La trace la plus ancienne que l'on peut remonter figure sur un blog militant, visiblement proche du collectif Hollande démission, et intitulé « Debout les patriotes de France » . Il publie, le 20 janvier, un billet racontant cette histoire. En résumé :

l'information vient « d'une amie qui elle-même est amie avec un général en active... » ;

elle-même précise que « les faits sont rapportés par un haut fonctionnaire du Mobilier national – condisciple d'un ami ».

Comme le relève Hoaxbuster, site spécialisé en vérification de rumeurs, nous lisons donc ici le récit fait par un anonyme, qui le tient d'une amie, elle-même proche « d'un général d'active », qui lui-même aurait eu l'information par un ami proche d'un  « fonctionnaire du Mobilier national »..."

Pas la peine de lire la suite de cet article-intox. En effet, le blog militant qui serait à l'origine de cette rumeur (quel honneur pour lui) n'est pas le premier à en parler. On trouve trace de cette affaire dans un article de The Telegraph, publié le... 19 janvier :

"In fact, say insiders, her blood pressure was, if anything, boiling when Hollande told her of Closer’s story on the eve of publication, and she threw a violent tantrum, smashing, among others, a priceless Sèvres vase belonging to the Elysée."

"En fait, selon des personnes sur place, sa tension artérielle était si bouillante quand Hollande lui a raconté l'histoire de Closer à la veille de la publication, qu'elle a eu une crise violente, brisant, entre autres, un vase de Sèvres inestimable appartenant à l'Elysée."

Michel Janva

Le Salon Beige  23 01 14

19:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Un choc de réalité, un vrai…

ouvrez les yeux«Un  choc de réalité . C’est ce qu’ont vécu des transfuges  qui ont rejoint le Front National pour les municipales, attirés par la tentative de dédiabolisation du parti de Marine Le Pen. Plusieurs d’entre eux ont témoigné ces derniers mois avoir trouvé un parti marqué par un racisme profond qui tranche avec les déclarations publiques des leaders du parti ».

C’est par cette accroche que  débute l’article que Le Monde a publié sur son site,  consacré à la vague de départ des déçus du FN. Le cas de l’ex (?) UMP Vincent Morelle, à Meaux (Seine-et-Marne), directeur de campagne de Béatrice Roullaud candidate FN/RBM dans cette ville, sert de nouveau  prétexte à cette antienne journalistique : le FN déçoit, pire,  fait peur à ceux qui s’y rallient. Le jeune Morelle vient donc de claquer la porte du Front en  dénonçant son insuffisante « javellisation» par « Marine Le Pen et Florian Philippot » qui n’auraient pas réussi à le débarrasser des toutes ses scories. Rendez-vous compte, a-t-il rapporté dans la presse à titre d’exemple, des militants frontistes ont osé dire lors d’une conversation en sa présence  que Meaux ressemblait « de plus en plus à Bamako »…horresco referens ! Insoutenable ! Pour d’autres propos carabinés  que M. Morelle impute  aux adhérents frontistes, une plainte avec constitution de partie civile a été déposée par le Front National. 

 Alors, en fait de vague de défections, Le Monde aligne comme ses confrères quatre noms. Toujours les mêmes. Quatre noms sur 770 têtes de liste FN investis pour les municipales, quatre nom sur les 70 000 adhérents revendiqués par le FN. Quand bien même seraient-ils dix ou vingt,  ce n’est pas un tsunami, ce n’est pas une vague, ce n’est pas une vaguelette, tout juste une petite ride dans un verre d’eau, mais cela occupe beaucoup les médias.

 Autre « choc de la réalité », bien réel celui là et concernant l’ensemble de nos compatriotes, la confirmation de l’échec retentissant de Manuels Valls sur le front de la lutte contre la délinquance. La fermeté affichée du ministre de l’Intérieur dans sa vendetta personnelle contre Dieudonné ne doit pas faire illusion, à l’heure ou Le Figaro révèle également aujourd’hui que pour l’année 2013, le nombre d’expulsions de clandestins est en baisse, tandis que le chiffre de leur  régularisation est en hausse.

Selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), la délinquance dans son ensemble continue sa progression, M. Valls se révélant aussi impuissant que ses prédécesseurs Sarkozy, Hortefeux et Guéant, à juguler ce fléau.

 Le ministre de l’Intérieur avait annoncé  que la lutte contre les cambriolages était sa priorité. Il échoue piteusement. Le dernier  rapport de l’ONDRP indique que par rapport à 2012, 2013 a vu une hausse de 6,4% des cambriolages en zone (urbaine) de la police et de 4,7% en zone (rurale) de la gendarmerie. Ceux ayant visé les habitations principales ont respectivement augmenté, dans ces mêmes zones, de 7% et de 1,3%. Ceux des résidences secondaires de 10% et 17,7% !

 En cause, expliquent les forces de l’ordre, le déferlement des bandes organisées en provenance des pays de l’Est. Des mafias, dénonce Bruno Gollnisch, qui peuvent s’installer impunément sur notre sol, dans une France laxiste, tolérante et accueillante,  privée de frontières, et avec des effectifs de police  et de gendarmerie en baisse constante depuis dix ans selon les vœux des différents gouvernements UMPS.

 Quant aux «  violences aux personnes », elles  progressent encore ( + 0,9% en zone police, + 5,7% en zone gendarmerie), tout comme les «vols sans violence» (+ 4%, de + 11% à + 12% dans la catégorie des vols  dits «à la tire» que ce soit dans les zones urbaines ou rurales).

 Les homicides volontaires, sont eux en hausse de plus 14 % en zone gendarmerie.

Nous comprenons mieux au vu de ce bilan catastrophique, les diversions (bien maladroites) d’un Manuel Valls qui poursuit actuellement une tournée de propagande antinationale dans les villes où le FN est en position de force. Après  Forbach (Moselle) il y a quelques semaines, Carpentras et Sorgues (Vaucluse) vendredi dernier, il sera à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) dimanche prochain. 

 Bruno Bilde, directeur de campagne du candidat frontiste tête de liste d’Hénin-Beaumont,  Steeve Briois,  a d’ailleurs annoncé la saisie de « la commission des comptes de campagne ». Il constate  que c’est « avec les moyens du ministère de l’Intérieur (que M. Valls se déplace) pour aller soutenir un candidat ». Et de noter que  « la cérémonie à laquelle il assistera aux cotés d’Eugène Binaisse (le candidat PS, NDLR) sera payée par la ville, donc le contribuable. C’est choquant. D’autant plus qu’en tant que ministre de l’Intérieur, et donc en charge des élections, il devrait s’astreindre à un devoir de réserve. »

 Mais comme le notait aujourd’hui un contributeur du site agoravox, le PS est un bateau ivre en perdition, Manuel Valls n’étant qu’un exemple parmi d’autres de la confusion des genres, du  désarroi stratégique, idéologique de ce parti.

 A la lumières des derniers sondages (que nous commentions hier sur ce blog), cet internaute relève justement que « pour le PS la stratégie anti-FN frise le comportement suicidaire ». «Si le résultat global est qu’en 2014, un électeur sur trois pense que le FN est une alternative de gouvernement réaliste, peut-on encore parler d’extrême ? Ce petit jeu électoraliste mené par le PS depuis trente ans renforce et banalise la droite dure » déplore-il.

 Un PS, de surcroît, dont «  le moralisme bien-pensant et la diabolisation à petit feu ont muté en maccarthysme. Le spectacle international de chasse à l’ennemi public numéro 1 (Dieudonné), l’invention du pseudo-délit de quenelle, l’atteinte ignominieuse aux libertés publiques par la juridiction administrative suprême sont des sommets d’ineptie. Le salut nazi n’est pas incriminé en France, comment un pseudo salut nazi inversé pourrait-il l’être ? Grotesque. »

 « Sur fond de création idéologique nulle et de vaudeville, des valeurs centrales sont passées à la poubelle (…)  Le PS est devenu un parti de centre droit, un parti de notables moralisateurs perclus de caporalisme.» Puissent les Français en tirer rapidement les conclusions qui s’imposent !  

Blog de Bruno GOLLNISCH

 

19:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Des Palestiniens se font tirer dessus pour avoir planté des oliviers sur leurs terres

ALTERMEDIA - 22 01 14

18:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marine Le Pen invitée de Jean-Jacques Bourdin


Bourdin Direct: Marine Le Pen - 23/01 par BFMTV

17:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Un télescope de la NASA photographie la « main de Dieu » 13/01/2014

6227493-9304427.jpg

    Le télescope spatial NuSTAR a photographié un nuage de matière dont la forme évoque une main et étendu sur 150 années-lumière.

Les chercheurs l'ont surnommé « main de Dieu ». L'image de cet objet de la constellation Compas a été publiée sur le site de la NASA.

Le nuage situé à 17 000 années-lumière de la Terre est alimenté par le pulsar PSR B1509-58 qui tourne sur lui-même à près de 7 fois par seconde.

Il s'agit de la première image à partir des rayons X à haute énergie de ce nuage découvert en 1982.


http://french.ruvr.ru/news/2014_01_13/Un-telescope-de-la-NASA-photograhie-la-main-de-Dieu-5043/    

ALTER INFO.NET

03:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)