Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 741

  • Le Grand Remplacement est aussi une guerre testostéronique - Entretien avec Renaud Camus

     

    Le 15 mai 2014

    Que vous inspire la polémique récente autour de la Marseillaise ?

    Pas grand chose. Je crois comprendre qu’il y avait là une soliste chargée d’interpréter l’hymne. Je conçois qu’on hésite à couvrir sa voix. Il ne faut pas gâcher les bons procès par les mauvais.

    Les “tournées anti-racaille” dans le métro des jeunesses identitaires ont également fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Est-ce, à votre avis, une mauvaise idée ? une bonne idée ? une fausse bonne idée ?

    Alors là, j’avoue être très partagé. Notre cher Michel Cardoze s’est fait escarbigner par la majorité des lecteurs pour avoir rappelé les principes : on ne pouvait pourtant pas lui donner tort. Si tous les partis se mêlent de faire régner leur ordre, nous sommes perdus. Et qu’à la puissance publique appartienne le monopole de la violence légitime, c’est un des fondements de la civilisation. Pour avoir voyagé dans des pays où l’on peut être soumis à des contrôles ou recevoir des ordres de la part de groupes qui n’ont sur vous aucune autorité légale, je sais que rien n’est plus humiliant. Donc, qu’on en soit arrivé à la nécessité de ces “tournées anti-racailles”, c’est un signe parmi d’autres que la civilisation, ce vernis toujours si mince, si précaire, commence à lâcher, par l’effet du multiculturalisme, du pluriethnisme, de la violence intrinsèque à la conquête en cours, au changement de peuple, au Grand Remplacement.

    Cela dit nos amis identitaires ne prétendent contrôler personne, ils ne donnent pas d’ordres, ils n’exercent aucune contrainte, ils ne sont pas armés, ils n’usurpent pas de fonctions de police. Ils se contentent d’être là. Le rôle qu’ils assument est purement dissuasif, défensif, rassurant, in-nocent, au sens plein : il s’agit d’empêcher la nocence. Ce n’est pas leur faute si le pouvoir remplaciste abandonne le peuple à la brutalité des colonisateurs, à cette nocence au quotidien qui est l’un des instruments de la conquête du territoire. Et ce n’est pas moi qui reprocherais à ces courageux de résister, ne serait-ce que par leur présence, par leur visibilité affichée. Nous sommes en guerre. Ils la font avec une louable délicatesse, jusqu’à présent.

    27 lycées nantais ont organisé la journée « jupe et rouge à lèvres pour tous » ce vendredi pour lutter contre le sexisme. C’est la bonne méthode selon vous ?

    S’il s’agit de combattre la discrimination, quel bel argument, cette imbécillité, en faveur de cette plus haute des vertus de l’esprit ! Lycéens, battez-vous pour défendre la discrimination, toutes les discriminations, entre les sexes, entre les êtres, entre les âmes, entre les peuples, entre les cultures, entre les phrases, entre les sens : refusez la jupe et le rouge à lèvres ! (déjà, pour les filles, le rouge à lèvres, au lycée ???)

    Plus sérieusement cette crétinerie sinistre est tout de même un de ces instants furtifs où de sourds mouvements de société, des ébranlements tectoniques de l’histoire, laissent paraître l’essence de leur vérité. J’ai toujours pensé que la conquête coloniale en cours, la substitution ethnique, le changement de civilisation, bref, le Grand Remplacement, était aussi une guerre testostéronique (ouf, c’est difficile à dire…), où les pauvres petits indigènes, dévirilisés par les inoculations massives de haine de soi, par les exercices de repentance perpétuelle, par l’entrelacs gulliverien des lois et règlements, et maintenant, pour couronner le tout, par la théorie du genre, partaient, d’évidence, nettement défavorisés.

    Or peut-on rêver symbole plus parlant de la castration à l’œuvre dans le Grand Remplacement que cette affaire de jupe et de rouge à lèvres ? Je ne vois guère d’aussi fort, dans le genre, que l’interdiction faite aux garçons, en Suède, de pisser debout. Il s’agit toujours, pour nos maîtres, de dire aux peuples dont ils ne veulent plus : mourrez, mourrez, disparaissez, faites-vous oublier, oubliez-vous vous-mêmes, mais avant cela buvez jusqu’à la lie la coupe du ridicule et de l’humiliation.

    BOULEVARD VOLTAIRE

  • En jupe !

    05%20@robeletG%20Twitter_0.jpg

    Nantes - 16 mai 2014

  • Pakistan: des familles chrétiennes réduites en esclavage

    600.jpg

    Voici un exemple typique de ce que les chrétiens vivent au Pakistan. Un scandale de plus. Et en France on a fait, le 10 mai dernier, beaucoup de tintouin avec la Journéenationale de commémoration de l’abolition de l’esclavage. Ce serait le moment pour notre gouvernement de protester contre ces pratiques esclavagistes au Pakistan – et dans bien d’autres pays musulmans – aujourd’hui… Mais il préfère “commémorer” des pratiques plus… “spécifiques” et révolues…

    Cinq familles chrétiennes séquestrées et réduites en esclavage par leurs employeurs musulmans, propriétaires de briqueteries, ont été libérées grâce à l’intervention d’un huissier et de la police. Ainsi que l’a indiqué à Fides l’ONG CLAAS (Centre for Legal Aid Assistance and Settlement), qui assure l’assistance légale gratuite aux chrétiens pakistanais, la pétition présentée devant la Haute Cour de Lahore pour le compte des cinq familles chrétiennes a eu une issue positive. Les familles étaient confinées par les propriétaires de deux fabriques de briques, sises dans les deux villages de Ahmed Nagar et Dera, au Pendjab. L’huissier s’est adressé au commissariat de police local mais les agents ont cherché à gagner du temps et semblaient vouloir retarder l’intervention jusqu’au moment où, suite à une insistance prolongée, la police est intervenue, libérant les chrétiens. Après leur libération, l’une des familles a raconté sa souffrance. Ses membres étaient victimes de travail forcé et traités comme des esclaves depuis plus de 25 ans [vingt-cinq ans !]. L’une des femmes, Safia Bibi, a commencé à travailler à la fabrique avec son mari, Anwar Masih, immédiatement après leur mariage. Elle a neuf enfants, tous nés à la fabrique. Lorsque ceux-ci ont grandi, eux aussi ont commencé à travailler sur place. Ils vivaient dans un logement modeste, privé de toilettes situé à l’intérieur de la fabrique. Souvent, ils n’ont reçu aucune rétribution et, s’ils cherchaient à abandonner leur travail, ils étaient frappés et torturés, privés de nourriture pendant des jours. En 2013, le mari de Safia est mort de maladie et de faiblesse sans qu’un médecin soit appelé à son chevet. Ses enfants n’ont pu participer à ses obsèques parce que contraints à travailler. Ils n’étaient pas même autorisés à participer à des réunions de prière à l’église par plus qu’à fêter Noël et d’autres fêtes chrétiennes. Nasir Saeed, directeur de CLAAS, déclare, dans une note envoyée à Fides : « Il est triste de constater qu’au XXIe siècle, l’esclavage continue à exister au Pakistan. Les propriétaires de briqueteries sont souvent riches et influents et ils sont difficilement inquiétés. Les ouvriers, souvent chrétiens, travaillent dans des conditions d’esclavage pendant toute une vie pour rembourser les dettes contractées auprès de leurs patrons, dettes qui durent pendant des générations. Parfois, ils sont vendus par une fabrique à une autre. Le gouvernement est conscient de la situation mais n’a jamais pris de mesures sérieuses en la matière ».

    Source : Agence Fides

    - See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/pakistan-des-familles-chretiennes-reduites-en-esclavage#sthash.BcdC7cyd.dpuf

  • Marine Le Pen, en une de "Time", appelle à faire disparaître l'UE

    3846477_marine-le-pen-new.jpg

    Dans la pénombre, vêtue de noir, le regard au loin. La présidente du est mise en lumière par le magazine américain Time qui sortira le 26 mai prochain. Sous sa photo, qui occupe toute la Une du magazine, ce sous-titre : «Plan d'attaque, peut-elle détruire l'Europe de l'intérieur».

     

    SUR LE MÊME SUJET

     

    Selon un récent sondage TNS Sofres-Sopra pour Le Nouvel Observateur et RTL, le Front national serait en du scrutin, avec 23% d'intentions de vote, devançant de 2 points l'UMP,à  21% contre 16% pour le PS, de quoi attirer l'attention de plusieurs pays étrangers. Dans une interview consacrée aux élections européennes, publiée en ligne sur le site (en anglais) de l'hebdomadaire américain le 15 mai, la candidate d'extrême droite explique en effet «ses ambitions pour démanteler» l'Union. 

    Dans les colonnes de Time, Marine Le Pen explique «vouloir bloquer l'intégration européenne, qui est un échec». Selon la présidente du FN, «l'UE n'est pas réformable en l'état, elle doit disparaître et être remplacée par des Etats-Nations libres et souverains», même si de nombreux économistes estiment qu'une sortie de l'UE serait catastrophique sur le plan économique. Pour Marine Le Pen, la meilleure raison de sortir de l'UE est qu'elle est «une structure totalitaire». 

    Marine Le Pen compare également son passage à la tête du parti à celui de son père. «Le contexte a beaucoup changé, mon père a passé sa vie à lutter contre les traces de l'ultra-communisme. Je passe la mienne à lutter contre les traces de l'ultra-libéralisme». 

    Toutefois, dans une longue analyse publiée dans la même édition de «Time», rapportée par Courrier International, si certains sondages européens placent la candidate à 28%, certains politologues indiquent que «même une telle percée n'est pas suffisante pour donner un vrai pouvoir à Le Pen». Et d'ajouter : «Mais il est probable que le Front national aura un nombre significatif de collègues non Français qui pensent comme lui dans le nouveau Parlement européen». 


    Marine Le Pen commentée dans la presse étrangère


    L'ascension du FN préoccupe les médias étrangers, en particulier depuis les dernières municipales, où le parti extrémiste avait réussi à prendre 11 villes de France. Peu de temps après ce scrutin, plusieurs médias s'étaient inquiétés de la montée de «l'euroscepticisme» en France et en Europe, à l'image de l'italien il Giornale qui pointait l'avalanche d'eurosceptiques, en publiant les visages de Marine Le Pen, Heinz-Christian Strache, président du parti nationaliste autrichien FPÖ, et de Nigel Farage, chef du Parti pour l'Indépendance du Royaume-Uni (UKIP).

    La Stampa (Italie) assurait que la victoire de la présidente du FN était un cri d'alarme pour l'UE. Corriere della Serra ajoutait que Marine Le Pen «a atténué l'argumentaire xénophobe et raciste et su rejoindre les inquiétudes des citoyens face à une Europe lointaine, méconnaissable par rapport aux idéaux qui l'ont fondée». El Pais (Espagne) évoquait une montée «historique» du FN grâce «au message populiste et antisystème renouvelé par Marine Le Pen». Enfin, mi avril, le quotidien grec Efimerida s'intéressait au parcours de la présidente du Front. 

    Le Parisien - 16 05 14

     

  • 13 ans d’imposture enfin compilés dans un musée !

    16 mai 2014

    C’est aujourd’hui que Barack Obama a inauguré le « musée du 11 septembre 2001 », à coups de grandes phrases bien à l’américaine: « Aucun acte de terrorisme ne peut égaler la force et le caractère de notre pays comme le grand mur et la roche qui nous entoure aujourd’hui (…) rien ne pourra jamais nous séparer, rien ne peut changer ce que nous sommes, des Américains ».

    L’exposition, accessible pour la « modique » somme de 24 dollars, comprend des restes humains de victimes toujours non identifiées, mais aussi des T-shirts et des souvenirs.
    Au cours de la visite, vous aurez la chance de pouvoir entendre les derniers messages vocaux désespérés des victimes laissés quelques minutes avant leur disparition sur des répondeurs, qui tournent en boucle. Outre un immense mur parsemé des photos des 2983 victimes officielles, le visiteur peut enfin découvrir l’accumulation impressionnante d’effets personnels retrouvés dans les décombres.

    Alors comme on dit là bas: enjoy !

    Marie de Remoncourt

    PS : l’occasion de rappeler l’existence de livres intéressants et iconoclastes à ce sujet :
    La Terreur fabriquée de Webster Tarpley ou Le 11 septembre n’a pas eu lieu (ouvrage collectif aux éditions Retour aux sources).

    Contre-info.com

  • Lycées : c’est l’académie de Nantes qui demande aux garçons de se mettre en jupe le 16 mai !

    14 mai 2014

    et de se maquiller !

    Toujours sous le prétexte fumeux de « lutter contre les discriminations », c’est carrément l’Académie de Nantes qui, dans un communiqué visible ici, valide et promeut dans 27 lycées « la journée de la jupe », durant laquelle élèves et enseignants masculins sont invités à venir en jupe et maquillés !

    Contrairement aux dénégations du gouvernement, il y a un véritable travail idéologique dans les établissements, une volonté militante de transformer les Français, de leur faire perdre tout sens des réalités.

    Contre-info.com

  • Lille: le diocèse refuse d'accueillir les Roms

    Le diocèse de Lille a annoncé mercredi 14 mai suite à l’installation d’une quarantaine de Roms sur le terrain de l’église Notre-Dame-des-Victoires, après avoir été évacués d’autres campements :

    « Concernant les familles Roms arrivées le 13 mai 2014 autour de l’église Notre-Dame des Victoires à Lille, aucune demande d’autorisation n’a été formulée en ce sens auprès de l’archevêché de Lille.

    Il ne nous est pas possible d’accueillir dans de bonnes conditions, de sécurité et d’hygiène, ces familles sur l’étroite parcelle qui appartient à la paroisse.

    Cela ne signifie pas que nous sommes indifférents à leur sort ! Nous avons une équipe qui pourrait accompagner ces familles. Nous en accompagnons d’autres sur la métropole, selon nos moyens, et depuis des mois. Dans le cas présent, nous n’avons plus de terrain, ni de lieu adapté pour cela.

    Si une personne a un lieu adapté à proposer, nous sommes bien évidemment preneurs !

    Elle peut contacter à cet effet l’archevêché de Lille.

    Il n’en reste pas moins que l’Eglise n’a pas les moyens humains, ni les ressources financières nécessaires, pour apporter des solutions stables sur le long terme à ces familles. »

    Mgr Laurent Ulrich, sur RCF Nord de France, a précisé :

    « Nous ne pouvons pas les garder. On n’est pas dans une absence de charité (…). On est à la recherche de solutions de terrains et on n’en a pas »

    RIPOSTE CATHOLIQUE

  • Les rouges-gorges désorientés par les ondes électromagnétiques

    mmz2.jpg

     

    Le brouillard électromagnétique émis par les grandes villes empêche les rouges-gorges de se repérer correctement, révèle pour la première fois une étude.

     

    Les ondes électromagnétiques émises par les grandes villes empêchent presque totalement la “boussole interne” des rouges-gorges de fonctionner, ce qui perturbe considérablement leur navigation lorsqu’ils survolent nos agglomérations. En effet, comme les autres oiseaux migrateurs, les rouges gorges se repèrent lors de leurs migrations grâce au champ magnétique terrestre. Cette conclusion a été publiée le 7 mai 2014 dans la revue Nature.

    Lire la suite

    FDESOUCHE

  • VIDEO Le modèle de Manuel Valls...

     

    arton25371-77be2.png

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-mode%CC%80le-de-Manuel-Valls-un-oncle-interne%CC%81-pour-agression-sexuelle-25371.html

  • CAF - Nouveau: plus de 100 langues acceptées pour bénéficier de la CAF

    njaX6Vf.jpg

     

    http://www.fdesouche.com/457017-nouveau-votre-caf-propose-un-service-dinterpretariat-multilingue

  • EXCLUSIVITE FORTUNE : Ukraine – Dmytro Yaroch, Secteur Droit : «Ni l’OTAN, ni l’UE»

    458273.jpg

    23h08
     

    Interview exclusive avec le chef du Pravyi Sektor. Traduit de l’italien par fdesouche.com. Reproduction autorisée sous réserve de nous citer en source. Nous précisons que cette publication ne constitue pas une prise de position.

    Il est le patron. Mystérieux, résolu, incontesté pour les siens, au parcours discutable pour d’autres. Il a mené son mouvement Pravyi Sektor à travers l’épopée de la révolution ukrainienne, de la lutte clandestine aux barricades et maintenant pointe droit vers le Parlement.

    Est-il un guérillero ? Un 007 à la solde de puissances étrangères ? Est-il un révolutionnaire ou un chef de bande avec du flair pour une carrière politique ? Ce qui est certain, c’est que le nom seul de Dmytro Jaroch enflamme et divise l’opinion publique au sujet de la complexe question ukrainienne, entre partisans et détracteurs. Il a accordé une interview exclusive à Il Primato Nazionale [journal en ligne italien].

    Quelle est la situation actuelle en Ukraine, du point de vue social et politique ?

    Suite et commentaires sur Fortune

    Source FDESOUCHE

  • La bilharziose, une maladie tropicale, fait son apparition en Corse

      

      

    cavu-corse.jpg

    15/05/2014 – via Sciences et Avenir – MALADIE TROPICALE. Plusieurs cas groupés de personnes contaminées par la bilharziose, probablement à la suite de baignades dans une rivière de Corse-du-Sud, ont été signalés aux autorités sanitaires le mois dernier, a-t-on appris mardi auprès de la Direction générale de la santé (DGS) et de l’Agence régionale de santé (ARS) de la Corse.

    "Les personnes concernées n’ont pas séjourné dans une zone d’endémie de la maladie et se sont toutes baignées dans le Cavu, une rivière de Corse-du-Sud”, précise l’ARS-Corse dans un communiqué.

    La bilharziose (ou schistosomiase) est une maladie provoquée par des vers parasites présents dans certaines eaux douces, essentiellement dans les zones tropicales et subtropicales. Elle fait partie de la liste des maladies tropicales négligées contre lesquelles de nombreux pays s’était engagés à lutter en 2012 en signant la Déclaration de Londres.

    Elle se traite facilement mais l’infection passe souvent inaperçue au départ, et des complications intestinales ou uro-génitales ne se manifestent souvent que plusieurs années après, aboutissant à des lésions des reins, de la vessie, du foie, des intestins et des vaisseaux sanguins, voire dans certains cas à des décès.

    Lire l’article en intégralité : sciencesetavenir.fr

     
     
    Sciences et Avenir
    Site web d’actualités / Média · 497 952 J’aime
    · 9 h ·

    [Parasite] Cette étrange maladie tropicale qui a fait son apparition en Corse et qui a déjà contaminé plusieurs personnes > http://bit.ly/1mXrqEX

     

    NOVOPRESS

  • Santa Maria : l’épopée des découvertes - Le plus célèbre navire de Colomb retrouvé

     

    Santa-maria : l’épopée des découvertes - Le plus célèbre navire de Colomb retrouvé


    Jean Ansar
    le 14/05/2014 

    La Pinta, la Nina et la Santa Maria. Du temps où l’on enseignait l’histoire à l’école, tous les écoliers connaissaient les noms de ces trois bâtiments. Ils symbolisaient le courage de l’européen face à l’inconnu et la découverte d’un nouveau monde qui allait tout changer. Se lamenter sur les malheurs entraînés par la suite pour certaines populations est inutile. On peut le regretter mais pas réécrire l’histoire. 
     
    Pourquoi Christophe Colomb a-t-il découvert le nouveau monde ? Parce qu’il le pouvait ! Sinon ce sont les Indiens qui auraient découverts l’Europe. C’est de l’épopée des caravelles que date la conquête du monde par l’Europe et la grande mondialisation avec toutes ses conséquences heureuses ou funestes. Ce n’est donc pas rien que d’avoir retrouvé, perdue depuis 5 siècles, la Santa Maria.

    Une épave découverte au large de la côte nord d’Haïti pourrait être celle de la Santa Maria, l’une des trois caravelles à bord desquelles Christophe Colomb avait traversé l’Atlantique et découvert l’Amérique en 1492, a annoncé une équipe d’explorateurs. « Toutes les preuves archéologiques, géographiques et de topographie sous-marine suggèrent fortement que cette épave est le fameux navire amiral de Christophe Colomb, la Santa Maria  », a déclaré Barry Clifford, un enquêteur marin du Massachusetts dans un communiqué. La Santa Maria, après être arrivée près des Bahamas, s’était heurtée à un récif et avait dû être abandonnée. Christophe Colomb avait demandé à ses hommes de construire un fort tout à côté et était reparti en Espagne avec ses deux autres caravelles, la Nina et la Pinta, pour raconter ce qu’il avait découvert.

     
    Barry Clifford et son équipe avaient localisé l’épave pour la première fois en 2003 sans pouvoir identifier le bateau. La découverte du camp de Christophe Colomb non loin de là, à Haïti, et les données du journal de bord de l’explorateur génois sont venues, semble-t-il, prouver que le navire très endommagé gisant au fond de la mer était bien la Santa Maria. Ce navire est une caraque (carraca en espagnol) construite en Galice et propriété de Juan de la Cosa. Elle était aussi surnommée La Gallega ( la Galicienne). On estime qu'elle faisait 25 mètres de long et jaugeait 223 tonnes, avec un équipage de 40 marins. La longueur de sa quille était de 16 m et sa surface vélique de 270 m2. C'est le navire amiral de la première expédition de Colomb, qui dura sept mois, partant de Palos de la Frontera la nuit du 3 août 1492 et qui aborda l'île de Guanahani le 12 octobre suivant.

    Après un périple de plus de deux mois dans la mer des Caraïbes, il fit naufrage dans la nuit de Noël de la même année, sur les côtes d'Hispaniola au large de Cap-Haïtien. Par la suite, son bois servit à la construction du fort de La Navidad, premier établissement européen au « Nouveau Monde » situé à une dizaine de kilomètres plus à l'est, sur le site du village d'En Bas Saline, près de la localité de Bord de Mer , territoire de l'actuelle commune de Limonade. Colomb y laissa 39 de ses hommes d'équipage qui furent tous massacrés par les Indiens Taïnos, avant le retour du navigateur.

    sm%20-Les_voyages_de_Christophe_Colomb.jpg

    Christophe Colomb est né à Gênes en 1451. Passionné depuis toujours par la mer, il devient marin très tôt. Il est admiratif de Marco Polo et rêve de laisser, un jour, son empreinte à une époque où les découvertes de terres lointaines sont des priorités pour les monarques. Dans les alentours de 1484, l’ambitieux marin est persuadé que l’on peut éviter de contourner l’Afrique pour se rendre aux Indes, destination réputée pour ses richesses. Le continent américain n’étant pas encore découvert, passer par l’Atlantique inexploré pour se rendre en Asie n’était alors pas impossible . Cette théorie devient rapidement l’obsession du Génois. Le premier voyage, celui de la Santa Maria sera suivi d’autres. En 1492, il part de Cadiz avec 1500 hommes et 17 bateaux. A présent, l’objectif est de fonder une colonie, ce qui sera fait sur un emplacement appelé Isabella. 
      
    Le deuxième chapitre de la découverte de l’Amérique durera trois ans. Lors du troisième voyage, le 31 juillet 1498, les trois navires dirigés par Colomb se trouvent sur l’île de Trinidad, en face de la côte sud-américaine. Mais la désorganisation qui règne sur la colonie l’oblige à revenir en arrière pour y régler les problèmes. A la suite des rumeurs et des plaintes visant Colomb, les monarques nomment Bodadilla à la tête de la colonie. 
      
     
    Le quatrième et dernier voyage marque la fin de la carrière de Colomb. Cette ultime péripétie débute en 1502. L’ancien commandant d’une flotte de 17 navires n’a, à présent, plus que quatre bateaux. Depuis son renvoi du poste de gérant de la colonie, Colomb a repris son rôle initial, celui d’explorateur. La chance semble à nouveau lui sourire lorsqu’au Panama, il trouve de l’or en quantités abondantes. Mais cela ne plait pas aux indigènes, des Indiens qui voient d’un très mauvais œil l’arrivée de ces hommes venus de loin qui volent leur précieux métal. Ces tensions obligent le commandant Colomb et ses équipages à partir. Le pire reste à venir. Colomb va perdre ses navires les uns après les autres. Sans empressement, des marins venant de la colonie qu’il a fondée viennent le secourir. 
      
    Le commandant déchu revient en Espagne en 1504. Il meurt deux ans plus tard à Valladolid, après avoir perdu ses privilèges mais en gardant la conviction d’avoir atteint les Indes. L’homme qui a changé le monde en se trompant et fait de l’Espagne la première des puissances pour deux siècles a été incompris, moqué et mal traité par ceux dont il a fait la fortune. Il restera à jamais cependant « l’amiral des mers océanes » comme la découverte de la Santa Maria vient nous le rappeler.
     
    METAMAG
  • Un rabbin new-yorkais accusé d’avoir volé 12,4 millions de dollars destinés aux enfants handicapés

    arton25361-a4089.png

     

    Un rabbin de New York et trois autres ont été inculpés pour avoir volé plus de 12,4 millions de dollars en aides publiques pour les handicapés d’âge préscolaire afin de les utiliser pour embellir leurs maisons, obtenir des réductions de restauration et financer l’entreprise de cosmétique d’un proche, ont déclaré les autorités mardi 13 mai 2014.

    Les quatre hommes, qui avaient des liens avec l’un des plus importants fournisseurs de services d’éducation spécialisée pour handicapés d’âge préscolaire de la ville, ont été présentés devant le tribunal mardi dernier pour répondre de 42 chef d’accusations, comprenant le vol qualifié, le vol d’identité, et des falsifications de dossiers d’entreprises, selon le communiqué du procureur du Queens Richard Brown.

    S’ils sont reconnus coupables, chacun des hommes devrait faire face à une peine allant jusqu’à 25 ans de prison.

    Ils sont accusés d’avoir volé l’argent destiné à bénéficier à The Island Child Development Center, un organisme d’éducation spécialisée à but non-lucratif pour les enfants juifs orthodoxes âgés de 3 à 5 ans.

    « Il est écœurant de voir une trahison de l’ampleur présumée par cet acte d’accusation », a déclaré M. Brown dans un communiqué.

    Le rabbin Samuel Hiller, qui est directeur adjoint du centre, et Roy Hoffman, vérificateur indépendant du centre, ont été accusés d’utiliser l’argent pour réparer leurs maisons. Hoffman aurait versé 300 000 dollars pour rénover une maison et détourné 15 000 dollars pour l’entreprise de cosmétique de sa femme. Hiller aurait utilisé 30 000 dollars pour des travaux de plomberie à domicile, d’après le procureur.

    Hiller a également été accusé d’avoir détourné 8 millions de dollars de diverses écoles et camps religieux indépendants, dont 3 millions de dollars pour B’nos Bais Yaakov Academy, une école privée pour filles dont il est le directeur.

    Le Bureau du contrôleur de l’État de New York a affirmé avoir découvert la fraude lorsque l’ancien directeur général du centre, Ira Kurman, s’est enfuit avec ses livres et registres juste avant une réunion de vérification de routine prévue à l’été 2012.

    Kurman a été accusé d’avoir prêté plus de 143 000 dollars aux membres de la communauté, y compris un traiteur, en échange de réductions et remises pour le mariage de sa fille et la Bar Mitzvah de son fils.

    Un quatrième homme, Daniel Laniado, décrit comme un investisseur dans le centre, a été accusé d’avoir procédé à l’encaissement de chèques pour liquider plus d’un million de dollars destinés au centre.

    Le centre a reçu environ 27 millions de dollars en financement de l’État entre 2005 et 2012 .

    En plus des accusations criminelles, le Bureau du procureur du district a demandé la confiscation de plus de 11 millions de dollars, dont un million a déjà été remboursé.

    Les avocats des accusés n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

    E&R

  • 150 candidats ont répondu aux Principes européens pour la famille et pour l’enfant

    Posté le 15 mai 2014 à 16h22 | Lien permanent

     

     

    A 10 jours du scrutin européen, La Manif Pour Tous dresse un premier bilan très positif et de l’opération Europe For Family. La Manif Pour Tous invitent les candidats qui ne l’auraient pas encore fait à répondre au questionnaire afin de faire connaître leurs positions et d’éclairer ainsi le choix des électeurs le 25 mai prochain.

    Au 15 mai, journée internationale pour la famille, Europe For Family comptabilise déjà 153 réponses, toutes tendances confondues.

    27 têtes de listes éligibles se sont favorablement engagées pour la famille et pour l’enfant, parmi lesquelles Michèle Alliot-Marie, Jean-Marie Le Pen, Renaud Muselier, Aymeric Chauprade et Cyril Brun. La liste des signataires est accessible sur le site ainsi qu’un décryptage détaillé de tous les candidats en position éligible dans chaque circonscription.

    De nombreux candidats en positions éligibles n’ont pas encore donné leur position. Il est encore possible de le faire jusqu’au 23 mai.

    Michel Janva

    Le Salon Beige