Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2013

Des croix gammées dans les forêts allemandes

allemagne-forets-croix-gammees-1679914-jpg_1559742.jpg mélèzes croix gammée.jpg

Une observation approfondie de la nature peut parfois révéler de bien mauvaises surprises. Un jour de 1992, le stagiaire d'une entreprise paysagiste allemande, Ökoland Dederow, a découvert sur une photo aérienne un bien curieux bosquet. Perdu en plein coeur d'une épaisse forêt de pins du nord-est de l'Allemagne, près de 140 mélèzes formaient une parfaite... croix gammée. La nouvelle, révélée dix ans plus tard dans un article du quotidien munichois Süddeutsche Zeitung, a eu un énorme retentissement dans le pays. Une étude des troncs de ces conifères a montré qu'ils avaient été plantés vers la fin des années 30. Cette date et la forme "parfaite" du massif ne laissent plus de place au doute : des "petits malins" ont mis en terre ces arbres en hommage au régime nazi.

Plusieurs rumeurs ont alors commencé à se propager sur l'origine de cette "plantation", comme l'explique une excellente enquête de Einestages.de, le site historique de l'hebdomadaire Spiegel. Un fermier local s'est tout d'abord vanté d'avoir semé lui-même les graines de mélèze. D'autres personnes étaient persuadées qu'un leader d'extrême droite local avait planté ces arbres le jour de l'anniversaire d'Adolf Hitler.

Le plus surprenant est que personne n'ait découvert cette étrange croix gammée végétale pendant près de 60 ans. Il est vrai que ces conifères ne changent de couleur que durant quelques semaines par an. Les long-courriers qui passaient au-dessus de cette forêt à haute altitude ne pouvaient, quant à eux, pas repérer le massif, et les petits avions de tourisme n'ont eu l'autorisation de survoler cette zone située dans l'ancienne RDA qu'après la chute du mur de Berlin.

Plaies du passé

Cette histoire déjà rocambolesque est devenue totalement ubuesque quand les autorités ont finalement décidé de couper ces arbres. Les forestiers ont commencé par abattre, en 1995, 40 mélèzes, avant de réaliser cinq ans plus tard que leur labeur n'avait aucunement fait disparaître la croix gammée. En 2000, le ministre de l'Agriculture du Land de Brandebourg décida de raser l'ensemble du massif, mais des problèmes de copropriété empêchèrent les bûcherons de scier plus de 25 résineux.

Un choix précis des troncs à couper a finalement permis de faire disparaître le maudit swastika. Mais au fil des ans, les Allemands ont réalisé que leurs bois contenaient d'autres plantations de ce genre. Des soldats américains ont ainsi découvert dans le Land de Hesse une croix gammée végétale sous laquelle d'autres arbres formaient clairement la date 1933, qui marque l'année de l'arrivée au pouvoir du Führer (photo ci-dessous).

En 2006, un article du New York Times révélait qu'une forêt entière avait la forme d'une croix gammée près du village de Tash-Bashat au... Kirghizistan. Un villageois croyait savoir qu'un ancien forestier allemand aux idées nazies aurait dirigé la plantation, alors qu'un autre pensait que ce massif avait été préparé pour célébrer le pacte germano-soviétique de 1939. Le journaliste américain a aussi entendu parler de l'histoire de prisonniers de guerre de la Wehrmacht qui auraient semé des graines pour se moquer de leurs geôliers soviétiques. Définir aujourd'hui la frontière entre la réalité et le fantasme est pratiquement impossible. L'enquête de Einestages.de prouve néanmoins que l'Allemagne n'a pas encore pansé toutes les plaies de son passé.

1933.jpg forêts allemandes.jpg

PHOTO © DR

Le Point - 08/07/13

 

01:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un joyau de l'architecture du XVIIème siècle dévasté par un incendie


Un joyau de l'architecture du XVIIe siècle en... par euronews-fr

 

Le plan de rénovation a-t-il été bien respecté?

00:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

10/07/2013

Valérie Trierweiler se sent "plus utile" qu'avant - 10/07/13

23:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Les conditions de détention de Nicolas : «enfermé avec deux transsexuels ayant un rapport anal»

Ecrit le 10 juil 2013 à 16:05 par Eric Martin  

 
 Nicolas B.
Elle sont précisées par Me Pierre-Philippe Boutron-Marmion, cité par Le Figaro du jour :

« Que serait-il advenu de lui si des députés n’étaient pas venus le visiter en prison (occasionnant le changement de ses conditions de détention déplorables, NDLR), si la population ne s’était pas indignée, si des “veilleurs” ne s’étaient pas mobilisés ? Nicolas Bernard-Buss, pour avoir usé de sa liberté d’expression, a été un numéro d’écrou : 404247, voilà la réalité du dossier, un traitement inadmissible, enfermé dans une cellule de cinq personnes avec deux transsexuels ayant un rapport anal, des plateaux-repas renversés et jetés comme à des chiens. »

À noter que le site homosexuel Yagg juge l’anecdote « cocasse »…

Selon Le Figaro, les trois avocats de Nicolas ont déjà fait savoir qu’ils demanderaient réparation pour les vingt jours de détention de leur client et « le traitement qui lui a été infligé ». Ils vont étudier « les mille hypothèses juridiques », promet l’un deux.

Nouvelles de France

23:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Paris: l'Hôtel Lambert, racheté par l'émir du Qatar, ravagé par les flammes : des dégâts irréversibles

Lire: http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-l-hotel-lambe...

+ 3 VIDEOS

21:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le maire de Vienne cherche un élu pour marier deux homosexuels

2971527_000-par7571318-new_640x280.jpg couple gay.jpg

Jacques Remiller, le maire de Vienne (Isère), n'en démord pas. Invoquant son «droit de conscience», l'élu ne célèbrera pas l'union de deux personnes homosexuelles qui souhaitent se marier dans sa commune.

Les noces sont prévues le 17 août, et même si pour l'heure aucun remplaçant n'a été trouvé, le maire se veut rassurant : «Le mariage sera célébré, il n'y a pas de problème […] J'ai annoncé qu'il y aurait la continuité du service public» assure-t-il.

 

 



Jacques Remiller fait partie de ces maires hostiles à la loi autorisant le mariage entre couples de même sexe, promulguée en mai dernierRegroupés au sein du collectif les « Maires pour l'enfance », ces élus municipaux veulent que leur soit reconnue une clause de conscience, qui leur permettrait de ne pas officier lors des noces de couples homosexuels.

Quand les maires jouent la carte de la désobéissance civile

Jacques Remiller n'est pas le premier à boycotter l'union d'une couple homo, et à devoir se mettre en quête de remplaçants. Il y a un mois, le maire d'Arcangues (Pyrénées-Atlantique) Jean-Michel Colo avait sèchement refusé de marier deux de ses administrés. Le couple avait alors décidé de porter plainte pour discrimination et de ne plus payer ses impôts locaux. S'en est suivi un rappel à la loi de la préfecture, qui s'est adressée au maire frondeur sous la forme d'un communiqué : «Le droit au mariage dans la commune du domicile ou de la résidence de l’un des époux [...] ne connaît aucune dérogation ». Même avertissement de la part du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, à l'origine d'une circulaire le 13 juin. Manière d'avertir les maires que la loi n'est pas une option à la carte.

Devant toute cette pression, Jean-Michel Colo a finalement cédé. Un de ses adjoints s'est porté volontaire pour célébrer le mariage, qui devrait avoir lieu en juillet.

Un maire peut-il refuser de célébrer un mariage homosexuel ?
En tant qu'officier d'état civil, les maires et leurs adjoints exercent leurs fonctions au nom de l'État. Ils sont donc dans l'obligation d'appliquer les lois votées par le , dont la loi sur le mariage entre personnes de même sexe, promulguée le 17 mail 2013. En cas de mariage non célébré, le maire est pénalement responsable et s'expose à des peines de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende. Si le motif du refus tient à l'orientation sexuelle des époux, le délit de discrimination peut être retenu comme circonstance aggravante.

Le maire est-il en droit de faire valoir une «clause de conscience»
?

L'édile et ses adjoints ne peuvent opposer de clause de conscience, contrairement aux médecins par exemple, qui peuvent refuser de pratiquer une interruption volontaire de grossesse (IVG). Il est en revanche en droit de démissionner de ses fonctions si l'application d'une loi lui est insupportable. Le maire peut également déléguer par arrêté une partie de ses fonctions aux conseillers municipaux. Cette méthode lui permet notamment se faire suppléer par un élu d'opposition pour procéder au mariage d'une couple homosexuel.

Quelle procédure faut-il suivre lorsqu'on est confronté à un refus de mariage ?
Si la mairie fait obstruction à la publication des bans (étape préliminaire à la célébration des noces en mairie), le couple peut porter plainte auprès du procureur de la République. L'affaire tomberait alors sous la juridication du tribunal administratif. Pour l'instant, aucun maire n'a eu à être jugé pour avoir refusé de marier un couple homosexuel...


                                         

                         LeParisien.fr

20:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Egypte: l'inquiétude des chrétiens coptes - 10/07/13

20:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Alain Soral - La guerre civile comme stratégie d'Etat ?

ALTERMEDIA INFO - 10/07/13

20:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

La justice saisit une partie des biens de Bernard Tapie

Lire: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/10/01016-...

+ Infographie de son patrimoine

19:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Conférence de presse de Marine Le Pen. Point économique sur la dette publique et la crise - 10/07/13

18:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Gilbert Collard sur i>TELE

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

18:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Guérande: le maire UMP démissionne à cause de gens du voyage - 09/07/13

Le maire de Guérande Christophe Priou a remis sa démission lundi soir. Il proteste contre l'impuissance à laquelle il est réduit face à l'installation de gens du voyage.

03:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Ahmadinejad : « Démystifier le 'conte de fées' de la Shoah a été l'une des plus grandes réalisations de ma présidence »

Revue de presse
Publié le 9 Juillet 2013

 

Lever le masque sur le « conte de féés »  de l’Holocauste est l’une des plus grandes réalisations du président iranien Mahmoud Ahmadinejad au cours de ses deux mandats, aurait affirmé le principal intéressé au cours d’un discours donné dimanche devant des journalistes de l'Agence de presse iranienne Fars, et dont le quotidien israélien Haaretz a rapporté la teneur. 

 

mahmoud-ahmadinejad.jpg Ahmadinejad.jpg

 

«C'était un sujet qui était tabou et dont personne ne voulait que l’on parle en Occident », aurait-il déclaré, ajoutant qu’il avait eu assez de courage pour aborder la question. « Cela a brisé la moelle épinière du régime capitaliste occidental », aurait-il estimé.

 

Le nouveau président de l'Iran, Hassan Rohani, aurait estimé que les discours anti-israéliens d'Ahmadinejad relevaient d’une « rhétorique de haine » qui avait mené le pays au bord de la guerre.

 

Crif

03:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Le Drian soumet l’armée française aux règles de l’islam et son ramadan

 

A seulement quelques jours de notre Fête Nationale, j’ai le cœur qui saigne !

L’an passé à cette même époque, j’étais, comme beaucoup de compatriotes, désespérée, qu’une poignée d’individus aient réussi à faire élire au prestigieux poste de Président de la République Française, un homme que je considérais, à tord, comme un simple benêt, uniquement dangereux dans la mesure où il ferait perdre cinq longues années à notre pays, à une époque de crise mondiale nécessitant un conducteur, sérieux, compétant et fiable, ce qu’il n’est absolument pas.

J’étais pourtant loin de me douter, dans ma tristesse initiale, jusqu’où ce président fantoche, sans allure, sans honneur et sans parole, mènerait notre Pays déjà si mal en point et si mis à mal par ses prédécesseurs qui ne le surpassaient qu’en matière de classe et de stature.

Au moins, aucun d’entre eux si j’ai bonne mémoire, ne nous a fait honte à un point inimaginable en multipliant les bévues lors de visites officielles en pays étrangers, ou en oubliant de refermer sa braguette. Aucun d’entre eux n’avait eu le culot d’imposer à la Nation une compagne illégitime digne émule de la célèbre Madame Sans Gêne, que ce soit pour l’arrogance dont elle fait preuve auprès même de ses confrères journalistes, que dans l’inélégance ultime de ses propos envers celle qui l’a précédé dans les draps de son empoté.

Pourtant j’avais grand tord de ne pas plus me méfier de la puissance de nuisance de ce pantin, qui en serait presque pathétique de sottise, s’il n’y avait derrière chacune de ces vilenies, des larmes et de la souffrance destinées au Peuple français.

Car pour parachever l’oeuvre entreprise par les précédents présidents, celui-ci sous ses airs bonasses met le turbo depuis qu’il est aux manettes, pour parachever l’anéantissement de la Nation, par le biais de hordes d’immigrés, de préférence islamistes,

A seulement quelques jours de notre Fête Nationale, j’ai le cœur en berne !

Savoir que même dans ce qui devrait être un des derniers bastions de résistance à l’envahisseur, notre Armée, des traîtres, tel le vice amiral Jean Casabianca, adjoint au Major général des Armées, Chef de la division étude, synthèse, management général, vient de pondre une note abjecte au sujet du Ramadan et fête de l’Aïd el Fitr en 2013, dont voici la teneur :

« Le Ramadan commencera le 9 juillet et s’achèvera le 7 août 2013.

Il est demandé aux commandants de formation et directeurs d’établissement de s’assurer que le personnel de confession musulmane qui le désire puisse respecter les prescriptions alimentaires inhérentes à ce temps, en ayant la possibilité de prendre des repas complets sans viande en dehors des heures habituelles.

La fête de l’Aïd el Fitr aura lieu le 8 août 2013, et commencera la veille au soir.

Conformément aux textes cités en référence, le personnel de confession musulmane qui en ferait la demande pourra bénéficier de permissions non-décomptées à l’occasion de cette fête. Cette disposition concerne également le personnel participant aux activités de préparation opérationnelle, dans la mesure où son absence est compatible avec l’exécution des missions en cours.

Scandale suprême ! Cela signifie que pendant un mois, les services de l’armée seront désorganisés par les absences réitérées (je suis prête à parier que les petits chéris concernés ne se priveront pas d’user de cette autorisation en demandant les congés « qui leurs sont dus »), pendant ce temps les personnels d’autres confessions devront mettre les bouchées double pour assurer « les missions en cours » !

Encore plus révoltant est de constater, puisqu’il est question de « textes cités en références » que la sinistre farce perdure depuis déjà quelque années, « à l’insu du plein gré des citoyens-quantités négligeables » bien évidemment.

http://static.blog4ever.com/2010/08/431391/Minist–re-de-l...

J’imagine de chagrin de quelques amis, retraités de l’Armée, lorsqu’ils liront ces lignes, à moins qu’ils n’aient déjà eu vent de ce scandale d’Etat, mais ne m’en ont soufflé mots.

Car enfin, si nous nous référons à cette circulaire, nous pouvons légitimement nous interroger :

« Sommes-nous encore dans un Etat laïc » ?

Je vous le demande, Messieurs Le Drian, Ministre des Armées –  Ayrault, Premier Ministre –  Hollande,  soi-disant Président de tous les Français (que vous foulez au pied) !

Et pour en rajouter une couche, « Notre-Dame de Paris », l’insipide mais haineux Maire de la capitale, comme en 2012, réitère son invitation dans les salons de l’Hôtel de Ville, aux frais des contribuables parisiens, à une joyeuse soirée pince-fesses dédiée à ce fabuleux événement qui consiste à jeûner tout le jour, au moment où précisément les individus ont besoin de toutes leurs forces pour travailler… puis de bâfrer une grande partie de la nuit, en faisant la fête jusqu’à plus d’heure, sans se soucier le moins du monde des citoyens qui aimeraient dormir en paix puisqu’ils devront eux, être frais et dispos pour travailler le lendemain, n’ayant aucune excuse pour tirer au flanc, pendant que leurs collègues  » de confession musulmane » pourrons se la couler douce, puisqu’ils seront excusés (un peut de compréhension que diable !). Et cela va durer UN MOIS !

 RAMADAN INVITATION DELANOE

A seulement quelques jours de notre Fête Nationale, j’ai le cœur au bord des lèvres, soulevé par une immense et immonde nausée devant  tous ces renoncements, et toutes ces trahisons d’une clique de vauriens sans honneur.

Nous ne devons plus les laisser continuer ainsi !

Amis Patriotes, Résistants, Français de souche ou de cœur, passons à l’étape supérieure et sans trêve, chaque fois que possible, menons la vie dure à cette bande de voyous sans scrupules.

Ils bafouent eux-mêmes les lois de la démocratie ? Alors faisons la même chose en manifestant sur la voie publique, sans demander d’autorisation puisque dorénavant seules les racailles en obtiennent alors qu’à nous elles sont systématiquement refusées !

Ils n’auront jamais suffisamment de forces de police pour nous arrêter tous, les tribunaux seront encore plus embouteillés… si nous le voulons vraiment, nous pouvons mettre une belle pagaille !  Les islamistes leur font peur, au point qu’ils cèdent à toutes leurs demandes ? Il n’ont encore rien vu ! Nous allons leur faire plus peur encore !

Pour commencer, ce 14 juillet, que l’on soit à Paris, en Banlieue ou en Province, accrochons tous ostensiblement à nos fenêtres, sur nos voitures, sur nos vêtements… notre valeureux Drapeau, signe de ralliement des patriotes, pour lequel tant de nos aïeux se vont vaillamment battus !

Que les Parisiens soient nombreux sur le parcours du minable pour le huer et  siffler copieusement, ainsi que ses ministres, comme ils le méritent !

Entonnons notre vibrante Marseillaise à chaque occasion !

Faisons comprendre à ces rustres que le Peuple de France, qu’ils martyrisent depuis 14 mois, est loin d’être abattu ; que tel un moteur diesel il a été long à démarrer, mais que maintenant plus rien ne l’arrêtera !

A l’exemple de nos jeunes et  courageux Veilleurs, debout, assis, marchant … nous allons leur pourrir la vie, à l’identique de ce qu’ils nous font subir, et comme nous sommes plus nombreux,  NOUS VAINCRONS !

VIVE LA RÉPUBLIQUE LAÏQUE ! VIVE LA FRANCE !

Josiane Filio

 

RIPOSTE LAÏQUE

03:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Nicolas fait la Une du Figaro

sans-titre.png Une du Figaro.png

Les veilleurs debout ne lâchent rien

Lu dans Le Figaro :

"Mardi soir, alors que la trentaine de «veilleurs debout» place Vendôme apprenait la libération de Nicolas, la quasi-totalité d'entre eux, après un soupir de soulagement, reprenait immédiatement la pose. «La liberté pour Nicolas, c'est juste normal: nous, on reste pour toutes les autres injustices!, s'enflamme Timothée, étudiant. Il y a encore d'autres procès en cours, comme celui de l'Hommen qui a perturbé Roland-Garros. Et puis la PMA, la GPA… on ne lâche rien!» Devant le ministère de la Justice, encadrés par une poignée de policiers en civil et deux fourgons, ils répètent, citant Montesquieu, qu'«une injustice faite à un seul est une menace faite à tous». Étudiante infirmière, Sibylle raconte avoir été interpellée 16 fois, «car je restais avec ma trousse après chaque manif, pour soigner des manifestants si besoin». Timothée renchérit: «Moi, je filmais un policier en train de faire acte de violence envers un manifestant ; il m'a forcé à effacer mes photos de vacances! Ce n'est peut-être pas très grave, mais c'est le fait que chacun d'entre nous ait subi des brimades, que cela se banalise tellement, qui nous désole». [...]

«C'est monstrueux cette haine des gens de gauche contre les gens de droite, les valeurs, la famille, l'identité!», lance Cyril, un médecin venu «directement après avoir entendu parler de ­Nicolas à la télé. Cela me fait peur: ce sont eux les fascistes! Je suis d'autant plus en colère que j'ai voté Hollande…». [...]"

Michel Janva

Le Salon Beige

02:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Christian Estrosi sur les Roms: c'est du flan !

christian-estrosi.jpg Estrosi.jpg

Journaliste en plein été, ce n’est pas une vie. « Fais-nous donc un papier sur Christian Estrosi », demande l’ami Robert Ménard. Fort bien. Emballer du rien avec du vide fait aussi partie du métier de journaliste. Christian Estrosi, maire de Nice, donc. Qui vient de créer la polémique en assurant qu’islam et démocratie n’étaient pas compatibles et en tapant au passage sur les Romanichels.

Peut-on lui rétorquer que l’Indonésie, premier pays musulman au monde, est une démocratie, au même titre que l’Iran ou la Turquie ? Il y a certes des problèmes dans ces pays exotiques ; mais finalement guère plus qu’ici. Quant aux Manouches, qui ne sont pas majoritairement musulmans à ce que l’on sache, on se demande bien ce qui pousse ce gandin à jouer du menton, si ce n’est la proximité des élections municipales de 2014.

Au fait, et c’est le moment ou jamais de rappeler deux ou trois petits détails. Christian Estrosi est l’un des membres les plus bruyants de l’UMP et l’un des supporters les plus empressés de Nicolas Sarkozy. Il est donc partie prenante d’un mouvement ayant signé tous les accords européens, de Maastricht à Schengen, grâce auxquels les voleurs de poules en question, qu’ils soient issus de Roumanie, de Bulgarie ou d’ailleurs, seront désormais définitivement chez nous chez eux. On notera que le même Sarkozy, l’homme qui vient récemment de refaire don de sa personne à l’UMP, a aboli la double peine pour les délinquants étrangers alors qu’il était le ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac. Époque durant laquelle il se vanta encore d’avoir porté le CFCM (Conseil français du culte musulman) sur les fonts baptismaux et ne dit mot lorsque s’ouvrirent en France les premières écoles privées musulmanes ; pas les plus mauvaises, soit dit en passant.

Mais comme souvent à droite et toujours à l’UMP, tout cela est du flan. Le Front national menace à Nice et Christian Estrosi fait ce qu’il peut pour rameuter ce qui reste de son électorat, enfin ceux que la maladie d’Alzheimer n’a pas encore touchés. Ceux qui, par exemple, ont oublié que leur cher Nicolas Sarkozy, le hamster du désert, a précisément été rétablir la démocratie en Libye, et l’islamisme de combat au passage.

Christian Estrosi, pour finir, se fait gloire de son manque d’éducation. Motard de formation, il se dit autodidacte. Un motodidacte, en quelque sorte. Enfin, rassurons-nous, entre lui, Frédéric Lefebvre et Nadine Morano, la réforme intellectuelle et morale de la droite française avance à grands pas.

Nicolas GAUTHIER

 

BOULEVARD VOLTAIRE

01:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

09/07/2013

Assomption: le Maire de Paris invite les catholiques le 15 août à l'Hôtel de Ville

Lire: http://www.christianophobie.fr/breves/assomption-le-maire...

09/07/13

21:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Manif pour tous : le militant Nicolas Bernard-Buss va être libéré

 

Victoire ! Le résistant Nicolas Bernard-Buss va être libéré. Ecroué en première instance, il a été condamné en appel à une amende de 3000 euros (dont 1500 avec sursis).

Contre-info.com

18:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Immigration - Ce qu'il s'est vraiment passé hier à Marseille plage des Catalans: des jeunes ont tenté de noyer un policier - Enquête ouverte pour tentative d'homicide

Marseille - Catalans : la principale mise en cause interpellée

 
Marseille / Publié le mardi 09 juillet 2013 à 12H59 - mis à jour à 18H02
 

De graves violences se sont produites hier contre des policiers sur la plage très fréquentée, sous les yeux des nombreux vacanciers

Faits Divers - Justice - Actualités - Marseille - Catalans : la principale mise en cause interpellée
Photo Bruno Souillard
La tension est retombée en fin de journée, hier, après les incidents de l'après-midi, mais les personnes présentent sont encore sous le choc.

La brigade criminelle de la Sûreté départementale a appréhendé il y a environ 15 minutes la jeune fille de 16 ans soupçonnée d'avoir activement participé à l'agression d'un fonctionnaire de police hier après-midi sur la plage des Catalans. Elle a été interpellée dans le quartier du Panier d'où elle est originaire. Elle n'avait cependant pas réintégrée le domicile familial depuis les faits.

Deux personnes sont donc actuellement en garde à vue. Un garçon de 15 ans, poursuivi pour avoir maintenu le policier dans l'eau en le tenant par les épaules, ainsi que l'adolescente qui vient d'être arrêtée et que les enquêteurs soupçonnent d'avoir enfoncé la tête du fonctionnaire pour le noyer.

Le parquet de Marseille a confirmé cet après-midi avoir saisi les services de police pour des faits de tentative d'homicide volontaire en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique. Une infraction de nature criminelle.

Brice Robin, le nouveau procureur de la République va par ailleurs requérir leur placement en détention provisoire après leur mise en examen, qui devrait avoir lieu demain. La troisième personne mise en cause,une adolescente de 12 ans, avait été remise en liberté hier soir.

-------------------

Myriam est repartie à Lyon, la peur au ventre. Hier après-midi c'est elle qui s'est retrouvée au cœur de la bagarre qui s'est produite sur la plage des Catalans et lors de laquelle un policier a failli périr noyé. La jeune fille de 20 ans a accepté de retracer les événements et l'intervention salutaire du fonctionnaire : "C'est triste à dire mais s'il n'y avait pas eu le policier, s'il n'avait pas pris les coups, c'est nous qui aurions fini noyés."

La jeune femme se trouvait alors sur place avec un couple d'amis et leur bébé, une petite fille d'un mois et deux semaines. Tous originaires de Lyon, ils venaient passer le week-end à Marseille. "On devait aller à Cassis. Mais comme on avait déjeuné sur le Vieux-Port, on a préféré s'arrêter au Catalans. On ne savait pas que c'était si mal fréquenté."

"Une trentaine de personnes ont foncé sur nous"

L'altercation a débuté lorsque le compagnon de Myriam a demandé à un groupe de jeunes d'arrêter de lancer du sable sur eux. "Quand il est allé les voir, on commençait à ranger nos affaires pour partir. Et d'un coup, des insultes ont fusé. Une trentaine de personnes ont foncé sur nous. Ils voulaient nous taper."

L'intervention du chef de poste de la plage a transformé l'altercation en pugilat. Une vingtaine de jeunes se sont jetés sur lui, maintenant sa tête dans l'eau, à plusieurs reprises. Son collègue est alors arrivé avec une bombe lacrymogène pour disperser les agresseurs. Le bébé a reçu du gaz. "Elle est sortie de l'hôpital hier. Ça va. Mais nous, on ne reviendra pas à Marseille. On est trop choqués."

 

La Provence

article_plagecatalans-1.jpg Catalans.jpg

La plage des Catalans au centre ville

 

18:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Hommage du pape François aux migrants noyés - 08/07/13

NdB: Ce n'est pas dans "l'indifférence"  que nous avons appris que des milliers de clandestins musulmans débarquaient dans l'île de Lampedusa , mais au contraire dans la colère et l'indignation de voir ces invasions massives et illégales cautionnées et encouragées par les pouvoirs publics et par l'Eglise catholique qui a pour premier devoir de défendre la barque de Pierre et les peuples chrétiens face à un islam de plus en plus menaçant et revendicateur! 

Le pape François oublie-t-il les souffrances des chrétiens au Proche-Orient? Et les églises honteusement profanées et souillées en Europe ?

03:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (22)