Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2013

Dédicace perturbée à Paris: " Les mosquées d'Estrosi, c'est non merci! "

17/04/2013 – 10h00
PARIS (NOVOpress) –
Lors d’une dédicace à Paris, Christian Estrosi affirme avoir été menacé, encerclé, et même que la table sur laquelle il dédicaçait son livre aurait été renversée. Les images qui ont été transmises en exclusivité à NOVOpress permettent de démontrer clairement la véracité des faits, très loin de la version du député-maire de Nice…

Mardi 16 avril donc, la dédicace dans une librairie parisienne du député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, pour son ouvrage “Fils de Nice” a été perturbée. Une dizaine de personnes se réclamant “Niçois en exil, amis et amoureux de Nice” lui ont demandé des comptes sur sa politique de soutien à l’ouverture de nouvelles mosquées à Nice ou encore ses relations avec les musulmans de l’UOIF. Des pancartes “Estrosi complice, trop de mosquées à Nice” ont été brandies et des slogans Fils de Nice mon c** tes mosquées on n’en veut plus !” scandés, puis les intervenants ont quitté les lieux après avoir lancé en l’air un paquet de tracts expliquant leur intervention.

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

00:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

17/04/2013

VIDEO - Revivez la résistance pacifique de jeunes Français cette nuit sur l'esplanade des Invalides - 17 avril 2013

Lire: http://www.ndf.fr/poing-de-vue/17-04-2013/video-revivez-l...

et regardez la vidéo !

Nouvelles de France

23:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Manifeste du Printemps français

Lire: http://www.printempsfrancais.fr/467/manifeste/

"On ne lâche rien !"

21:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

"Mariage" gay : Taubira ouvre la seconde lecture du texte à l'Assemblée sur l'air du "Temps des cerises"

Mauvais choix que cette chanson, car il est court le temps des cerises !

21:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Pourquoi les étrangers non européens ne doivent pas voter en France aux élections locales ?

sans-titre.png  vote étangers.png

Le Monde publiait récemment (numéro daté du 27 mars 2013) un article plaidant pour une réponse affirmative. A dire vrai, il s’agit d’une revendication devenue classique depuis le triomphe de l’idéologie cosmopolite, c’est-à-dire depuis le début des années 1970 et la dévalorisation systématique de l’idée nationale.

On sait d’ailleurs que ce vote des étrangers non européens était promis par le programme électoral de M. Hollande. On sait bien aussi que cette revendication n’est, pour ceux qui la portent, qu’une étape. Réduite dans un premier temps aux élections locales, elle est supposée ne pas susciter la levée de boucliers que ne manquerait pas de susciter l’aveu du but ultime : obtenir le droit de vote des étrangers résidents à toutes les élections, y compris nationales. Mais nous ne devons pas accepter la proposition de fractionner la discussion. Il s’agit d’un seul et même sujet : c’est la nation française qui est en cause et d’ailleurs le droit constitutionnel le confirme puisque les élections locales touchent, via l’élection des sénateurs, aux institutions de la République et ont ainsi un caractère national.

Sur le fond l’article du Monde, signé conjointement par une actrice de cinéma et par un professeur d’histoire, n’apporte rien de nouveau, notamment dans l’argumentation. On y retrouve une nouvelle fois l’antienne habituelle : puisqu’ils ont le droit de travailler en France, d’y payer leurs impôts et de contribuer à la richesse nationale, puisqu’ils peuvent participer à la vie des organismes sociaux et même à celle des partis politiques, les étrangers devraient avoir le droit de voter. En d’autres termes la participation des intéressés aux activités quotidiennes de la société devrait entraîner tout naturellement leur participation à l’exercice de la souveraineté nationale.

Or ce raisonnement se fonde sur une erreur conceptuelle fondamentale : il admet une équivalence de niveau entre les activités quotidiennes au sein de la société et l’exercice politique de la souveraineté nationale. Or admettre une telle équivalence, c’est nier une fois de plus le caractère spécifique de la Nation. Celle-ci est fondée sur un lien affectif. On y trouve le sentiment de former un groupe particulier, solidaire, réductible à nul autre, dont l’unité se fonde sur une histoire commune et sur la conscience des épreuves subies au cours des âges. « La nation », disait Renan « est l’aboutissement d’un long passé d’efforts, de sacrifices et de dévouements. »

Autre chose est d’avoir un emploi et de payer des impôts.

Lecasdelafamille

Transposons ces réflexions à un échelon de moindres dimensions : celui de la famille. Ici aussi nous trouvons une collectivité fondée sur l’affectivité, sur le sentiment qui en rapproche les membres et leur donne la conscience de constituer un groupe spécifique, distinct de ce qui l’entoure. Or une famille peut employer du personnel, « un auxiliaire domestique », par exemple Ce personnel est rémunéré, rend des services à la communauté familiale, concourt activement à sa vie de tous les jours, contribue à sa prospérité. Souvent même il le fait dans une atmosphère amicale.

Pour autant, le fait-on participer aux décisions majeures ? Le consulte-t-on sur le rythme des dépenses et de l’épargne ? Sur les meilleurs placements ? Son avis est-il sollicité sur l’éducation des enfants ? Sur le choix des destinations de vacances ? Non, bien sûr, pour une raison toute simple : ce personnel ne fait pas partie de la famille, il lui est étranger.

On peut observer que la validité de cet argument est admise pour la famille et que pourtant certains ne l’admettent pas à propos de la nation, bien que le problème se pose dans des conditions de fond identiques. C’est sans doute que, jusqu’ici du moins, le concept de famille, même s’il n’a plus la même aura qu’autrefois, n’a pas encore subi, de la part des cosmopolites, autant d’efforts de dévalorisation et de dissolution qu’en a subis le concept de nation. Qu’en sera-t-il demain ?

Pierre Milloz
14/04/2013

Correspondance Polémia – 17/04/2013

20:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Génération Identitaire

IMG_2724.JPG Bateau 14 04 13.JPG  affiche Génération Identitaire.jpg

20:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Magnifiques Hommen !


Les Hommen - rue de Rivoli - Paris par ktvideo1

Une cinquantaine de jeunes hommes attachés les uns les autres avec des menottes ont brièvement bloqué la rue de Rivoli, dans le 1er arrondissement de Paris, à 19h30, pour protester contre la dénaturation du mariage et le droit à l’enfant.

Itinerarium

20:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

17 avril 2013: ce soir la Hollandie invente le gazage dans le métro !

Lire: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/04/ce-soir-l...

Gazage au métro Invalides et violences policières contre des jeunes gens et jeunes filles !

+ VIDEO, TEMOIGNAGES ET PHOTOS

NdB: Incroyable et révoltant! Ces jeunes Français innocents sont traités comme des chiens qu'il faut chasser par tous les moyens !  Ils sont arrêtés et mis dans des cars de police! Ils n'ont fait aucun mal!

 

 

 

04:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

16 avril 2013 Le gouvernement a accepté de rencontrer Frigide Barjot

 

Fb vallsC'est le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui l'a annoncé à l'assemblée nationale mardi après-midi afin de permettre que les futures manifestations à l'appel du collectif soient "faites dans le respect du droit" et de "l'ordre républicain".

C'est le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a reçu mardi après-midi une délégation de représentants de la "Manif pour tous". Réaction de Frigide Barjot :

"Nous sommes très contents que le gouvernement ait décidé d'entrer dans le dialogue et, après avoir pris la mesure du mouvement ait décidé de l'organiser avec nous. Techniquement, il y aura des réunions préalables avec les forces de l'ordre et tout sera fait pour que les groupuscules soient mis à l'écart. Nous pouvons appeler la population à venir défiler le dimanche 21 avril, le ministère de l'Intérieur a pris des mesures pour que tout se passe bien, nous mettrons tout en oeuvre avec les forces de d'ordre pour qu'il ne se passe plus rien"

Communiqué de La Manif pour Tous ici.

Philippe Carhon

Le Salon Beige

 

03:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Quatre députés de l'opposition empêchés par les CRS d'entrer à l'Assemblée nationale - 16 avril 2013

03:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Fourest, Valls : un effort et ils ne mettront plus le nez dehors !

sans-titre.png Fiurest Valls.png

« Mariage pour tous : la guérilla des anti », titrait lundi Libération.fr. Et de faire le catalogue de toutes les actions menées dans le week-end, de l’accueil de Fourest samedi après-midi à celui de Valls dimanche soir, en passant par le pique-nique et le camping pour tous à Paris. Un article assez symptomatique du tournant que semblent avoir pris les grands médias : même si la plupart d’entre eux cherchent toujours à en minimiser les effectifs, ils ne peuvent plus ignorer les multiples et inlassables mobilisations. France Info elle-même n’a-t-elle pas qualifié, ce même jour, la loi dite du mariage pour tous de « pour le moins controversée » ?

Ils peuvent d’autant moins les ignorer que sont à chaque fois déployés des dispositifs policiers démesurés qui sont, à eux seuls, une reconnaissance implicite de ce que l’on cherche à cacher : le nombre et la détermination des opposants, la trouille diffuse du gouvernement de ne pas avoir le dessus dans cette affaire.

Trente cars de CRS pour permettre à Manuel Valls de quitter tranquillement son petit concert de la salle Pleyel, ce n’était pas un peu beaucoup ? S’ils angoissent terriblement et se sentent obligés de convoquer deux compagnies de gendarmes mobiles chaque fois qu’ils mettent un doigt de pied dehors, peut-être serait-il raisonnable, dans un esprit d’économie du denier public, de penser à se faire un plateau-télé le soir plutôt que de prendre des engagements mondains ?

Sont-ils croquignolets quand même, tous ces militants vaguement anars d’hier (Manuel Valls a fait ses premières armes à l’UNEF-ID, il faut voir là-bas comme on y adore l’armée et les flics), à aller se cacher dans les jupons des forces de l’ordre : « Là, monsieur l’agent, cette vilaine dame, avec ses enfants, qui agite son drapeau rose, elle ne fait rien que m’embêter ».

Interdit d’interdire, faites l’amour pas la guerre, flower power et les petites pâquerettes dans les cheveux, ce n’est plus trop à l’ordre du jour, on va attendre des temps meilleurs pour redire aux CRS qu’ils sont des SS. 67 jeunes du « camping pour tous » venus monter leur petite tente Decathlon derrière l’Assemblée nationale — sans faire de bruit et en prenant soin de laisser passer la circulation — ont été mis en garde à vue durant plus de de douze heures (rappelons que le DAL a organisé, quant à lui, une centaine de campements à Paris avant d’être poursuivi pour la première fois en 2008).

Non mais les gars, vous vous êtes vus ? Vous ne vous sentez pas un peu grotesques avec vos paniers à salade pleins de mères de famille et de chefs scouts qui chantent à pleins poumons (« C’est à bâbord qu’on gueule, qu’on gueule… c’est à tribord qu’on gueule le plus fort ! », se répondait-on gaiement de fourgon à fourgon dimanche après-midi boulevard Saint-Michel), vos dépôts dans lesquels règne une ambiance de kermesse paroissiale — ce sont les poivrots et les dealers qui doivent être vachement surpris —, vos P.-V. cérémonieux dignes d’un sketch de Fernand Raynaud, pour port de corsage fuchsia, vos gazages de poussettes et vos mobilisations pharaoniques de forces de l’ordre pour vous défendre contre des petits drapeaux, pendant que les délinquants de tous poils continuent de courir les rues ?

Et si ceux qui vous donnent de l’urticaire n’obtempèrent pas, c’est quoi l’étape suivante ? Vous les collez en taule ? Pour avoir commis un port de pull rose en réunion ? Vous avez conscience quand même qu’ils sont très, très nombreux ? Et bien que polis, extrêmement tenaces ? Et que parmi les forces de l’ordre, plus d’un, comme le rapportent de multiples témoignages concordants, commencent à en avoir leur claque de faire le sale boulot ? Il serait dommage que votre irrationnelle fuite en avant, pour un projet de loi « pour le moins controversé » comme dirait France Info, génère bêtement une révolution de fuchsia. Sous les pavés, y a le mariage. Note, François, que la vie à Baden-Baden ne doit pas être si désagréable.

Gabrielle Cluzel, le 16 avril 2013
 
BOULEVARD VOLTAIRE
 

01:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

16/04/2013

Promesses tenues ?


 
"Je ferai passer en force mes projets de loi"
"Je n'écouterai pas mon peuple qui gronde"
"Je ferai gazer mes opposants"
"Je ne me déplacerai qu'en mobilisant des centaines de CRS"
"Le parlement votera à main levée"
"La presse sera bâillonnée"
"Les journalistes récalcitrants seront sanctionnés"
"Les chiffres des manifestations seront truqués"
"Mes ministres auront des comptes en Suisse mais je n'en saurai rien"
"Ma maîtresse vivra aux frais de la princesse"
"Mon trésorier aura des sociétés dans les îles Caïmans"
"Je supprimerai les allocations familiales"
"J'augmenterai l'ISF mais je me débrouillerai pour ne pas le payer"
"J'imposerai la loi du genre en primaire"

20:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

VIDEO - Copé se fâche: il n'a pas de compte en Suisse


Passe d'armes entre Jean-François Copé et Jean... par BFMTV

20:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Journal hebdomadaire de La Voix de la Russie - 15/04/13

20:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Un imam justifie la pédophilie sur une radio nationale algérienne pour les jeunes

sans-titre.png imam.png

 

15/04/2013 – 17H40
ALGER (NOVOpress) – Sur les ondes de la radio algérienne nationale Jil FM – qui s’adresse aux adolescents et jeunes gens -, l’iman Cheikh Chems Eddine, animateur d’une émission religieuse sur la chaîne algérienne de télévision Ennahar TV, a justifié les pulsions d’un homme de 37 ans pour une fillette de 12 ans.

 

L’imam a déclaré « Il y a une explication scientifique (sic) pour cet amour entre cet homme de 37 ans et cette fillette de 12 ans. Lui, il a 37 ans dans le corps, mais dans l’esprit il a peut-être le même âge que la fille » indique le grand quotidien algérien L’Expression. « Il se peut qu’il soit adulte même dans son esprit et que cette fille de 12 ans soit mûre. 12 ans, mais c’est une femme ! S’ils s’aiment tous les deux. Dans ce cas, si ses intentions sont sincères, c’est-à-dire qu’il la veut pour épouse, je ne vois pas de contrainte à ce genre de mariage » a-t-il ajouté tranquillement.

Cet imam doit être un adepte de la loi sur le Mariage pour tous.

Crédit photo : DR.

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

19:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

EXCLUSIF: compte à l'étranger, démission, suicide: la vérité de Jérôme Cahuzac - 16/04/13

sans-titre.png Jérôme Cahuzac.png

Lire:  http://www.bfmtv.com/politique/exclusif-compte-a-letrange...

+ 3 VIDEOS

Extrait : Des rapports troubles avec Philippe Péninque  

Puis, interrogé sur ses rapports avec Philippe Péninque, ce proche de Marine Le Pen à l’origine de l’ouverture de son compte à l’étranger, Jérôme Cahuzac a riposté: "Il y a vingt ans, il n’était pas proche de Marine Le Pen et je ne lui ai confié ça que parce que nous avons sympathisé."

Une proximité qui interpelle entre le socialiste Cahuzac et celui que l’on dit proche de la présidente du FN. "J’estime, au risque de choquer, que l’engagement politique ne résume pas un homme", a lancé Jérôme Cahuzac tout en défendant son action "en totale contradiction, en totale opposition avec ce que le Front national a pu préconiser." 

 

19:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Florian Philippot sur BFM Business

18:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Entretien de NOVOPRESS avec Marine Le Pen

18:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le printemps, le soleil et la mer

IMG_2724.JPG Bateau 14 04 13.JPG

IMG_2736.JPG Charme des lecques 14 04 13.JPG

IMG_2725.JPG americano.JPG

Les lecques 14 04 13.JPG

IMG_2734.JPG Coucher de soleil Les lecques 14 04 13 XXX.JPG

Les Lecques (Var) - 14 avril 2013

(Photos EB)

03:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

Le choix est simple: l'immigration ou la France

sans-titre.png immigration.png

Bernard Stasi est rentré dans l’histoire grâce à un livre intitulé sérieusement : L’immigration : une chance pour la France. Très probablement s’était-il inspiré, pour trouver le titre de son ouvrage, du slogan de la société de 1984 : « La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force. »

Excepté à Aymeric Caron, les méfaits de l’immigration ne sont plus à démontrer. Les petits joueurs invoqueront uniquement le dumping social induit inéluctablement par l’immigration de masse. D’autres, plus courageux, invoqueront le remplacement de population. Mais nous le savons tous, le premier méfait de l’immigration est une explosion, dans l’espace public, de l’incivilité, de la délinquance et de la criminalité.

Bien sûr, on ne trouvera aucun sociologue du CNRS pour le confirmer. Mais votre serviteur ayant des yeux fonctionnant assez bien, il se passe de l’autorisation du pouvoir pour dire que la réalité est la réalité.

L’attaque de diligence du RER de Grigny par des racailles suédoises ou la fermeture du Louvre suite aux malversations des pickpockets islandais sont des exemples très intéressants, illustrant que l’immigration est désormais une menace pour la France. Une menace pour la conservation physique et le bien-être du peuple de France. Une menace pour le tourisme, donc pour une branche très importante de son économie. Une menace pour la cohésion nationale, car les Français d’origine suédoise seront à terme assimilés aux délinquants et criminels d’origine suédoise, ce qui conduira à leur injuste ostracisme. Une menace pour le prestige de la France qui, partout dans le monde, acquiert la réputation d’un pays où l’on ne peut plus marcher tranquille.

Moralité ? L’immigration doit immédiatement être arrêtée. Sa poursuite relève véritablement du suicide. Mais, rétorquera le lecteur naïf ou bobo à l’auteur de ces lignes, si nos gouvernants font venir chaque année en France l’équivalent de la ville de Toulouse en immigration légale, c’est bien que la France doit y avoir intérêt, non ? La réponse est évidemment non. Pas plus que la France n’a intérêt à rester dans l’UE, celle-ci n’a intérêt à l’immigration. Le paiement des retraites ? Faisons travailler les cinq millions de chômeurs français et ce sera réglé.

Alors pourquoi, pourquoi cet acharnement à faire rentrer chaque année des individus qui, pour la plupart d’entre eux, seront d’une façon ou d’une autre une charge pour la France ?

Les raisons sont multiples. Mais nous n’en citerons ici qu’une seule : parce que, par l’immigration, le pouvoir, le vrai, applique une véritable stratégie de la tension. L’immigration permet à notre pouvoir réputé démocratique de nous faire baisser les yeux de façon informelle, non officielle. L’immigration est en quelque sorte le fouet que nos maîtres font claquer pour nous dresser. L’immigration apprend au peuple à rester sage et à baisser les yeux. Comme il est dit dans un best-seller cher à l’auteur : « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. » (Matthieu 13:9)

Qu’on se le dise. À l’avenir, le peuple français devra choisir.

Il choisira entre deux horizons désormais incompatibles : l’immigration ou la France.

Adrien Abauzit, le 14 avril 2013
 
BOULEVARD VOLTAIRE

03:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)