Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2012

Claude MONET (1840-1926)

sans-titre.png Monet.png

La femme à l'ombrelle

01:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Florian Philippot invité de I>TELE

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
 
Posté par le 26 octobre 2012
 

Florian Philippot, vice-président du Front National, était l’invité de Marc Fauvelle et Léa Salamé dans l’émission « On ne va pas se mentir » sur I>Télé. Il débattait face à Geoffroy Didier, secrétaire national de l’UMP et conseiller régional d’Île-de-France, Eduardo Rihan Cypel, député PS de la 8e circonscription de Seine-et-Marne et Sophie de Menthon, présidente d’organisation patronale et membre du Conseil économique, social et environnemental.

00:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Trois ex-officiers nazis condamnés à la perpétuité en Italie

La cour militaire d'appel de Rome a condamné vendredi à la réclusion à perpétuité trois ex-officiers nazis accusés d'avoir participé au massacre de centaines de civils en 1944 dans des villages des Appenins, entre Toscane et Emilie-Romagne, dans le nord-est de l'Italie.

En première instance, 9 ex-militaires, pour la plupart nonagénaires et jugés par contumace, avaient été condamnés à la perpétuité en juillet 2011 pour le massacre de Monchio, Susano et Costrignano. Trois sont décédés entre-temps et le tribunal d'appel en a acquitté trois autres vendredi.

Les trois officiers pour lesquels la perpétuité a été confirmée sont le sous-lieutenant Hans Georg Karl Winkler, 90 ans, le sergent Alfred Luhmann, 87 ans et le sergent Wilhelm Stark, 92 ans. Le capitaine Helmut Odenwald, 93 ans, le lieutenant Erick Koeppe, 93 ans, ainsi que le sous-lieutenant Ferdinand Osterhaus, 95 ans, ont au contraire bénéficié d'un acquittement en appel.

Le 18 mars 1944, deux compagnies de la division cuirassée Goering perpétraient une tuerie dans ces villages proches de Modène, exécutant au total 400 personnes en représailles d'une action de la résistance italienne qui avait provoqué la mort d'un officier et de deux soldats allemands. Ce massacre fut le premier d'une longue série qui ensanglanta le nord de l'Italie en 1944 comme celui en août de Sant'Anna di Stazzema en Toscane (560 victimes).

 

TF1 - 26/10/12

00:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

26/10/2012

Les Juifs israéliens favorables à l'apartheid

 

sans-titre.png

26/10/2012 — 13h00
TEL-AVIV (NOVOpress via le bulletin de Réinformation) — La majorité des Juifs israéliens seraient favorables à l’instauration de discriminations envers les Arabes qui vivent dans l’Etat hébreu, y compris ceux qui bénéficient de la citoyenneté israélienne. C’est ce qui ressort d’un sondage publié cette semaine (graphique ci-dessus) par le quotidien israélien Haaretz.

En Israël, les Arabes représentent 20% de la population. 59% des sondés préféreraient que les Juifs soient privilégiés par rapport aux Arabes dans l’accession à des postes ministériels. 42% ne veulent pas qu’un Arabe habite leur immeuble, et encore 42% ne souhaitent pas que leurs enfants se trouvent dans les mêmes classes que de jeunes Arabes. Plus d’un tiers des sondés souhaiteraient retirer le droit de vote aux Arabes israéliens. Le sondage s’est également intéressé à la Cisjordanie, occupée militairement par Israël depuis 1967.

 

Sur ce thème, les Israéliens prônent une ségrégation totale : en cas d’annexion du territoire, 74% de Juifs israéliens seraient favorables à l’établissement d’un régime d’apartheid en Cisjordanie. Les résultats de ce sondage ne font en réalité que soutenir la politique du gouvernement de Benyamin Netanyahu.

Ce sondage n’a pas retenu l’attention de la grosse presse française.

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

21:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

L'appel de BHL à Hollande pour en finir avec la Syrie ! 25.10.12


Syrie : l’appel de BHL à François Hollande, ce... par BernardHL

Le charognard à l'oeuvre!

 

 

 

21:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Des photos étonnantes d'un ghetto en Pologne, sous l'objectif du photographe de Hitler

sans-titre.png ghetto pologne.png

Lire: http://www.crif.org/fr/actualites/des-photos-rares-d%E2%8...

A voir absolument

20:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

La France profonde des veaux - Mariage homosexuel : l’association des maires ruraux rejette le "droit de conscience"

 

L’association des maires ruraux de France (AMRF) a rejeté vendredi "l’idée du recours à un droit de conscience" demandé par certains maires en cas de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

"Les maires, compte tenu de leur fonction, sont aussi officiers de l’État civil et au-delà de leur opinion personnelle, se doivent d’appliquer la loi", rappelle l’AMRF, considérant qu’elle "ne peut donc souscrire à l’idée du recours à un ’droit de conscience’ qui permettrait à celui-ci de s’exonérer de la loi".

"Il serait incompréhensible pour les citoyens que le premier magistrat de la commune puisse avoir une attitude aléatoire au regard de la loi", affirme encore l’association.

L’ARMF ne se prononce pas sur le fond du débat. Elle estime "qu’elle n’a pas à prendre de position particulière sur un sujet qui concerne globalement la société française dans son ensemble", tout en invitant ses membres, en tant que citoyens, "à prendre s’ils le souhaitent, personnellement position et à ce titre s’inscrire dans ce débat sociétal sensible et complexe, qui devra éclairer l’ensemble des aspects, qu’ils soient humains et juridiques dans la diversité des droits".

Depuis que le gouvernement a annoncé sa volonté de présenter un projet de loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels, plusieurs maires ont réclamé l’introduction d’une clause de conscience dans la loi si elle était votée.

Une proposition soutenue vendredi par Nadine Morano, ex-ministre aujourd’hui conseillère municipale UMP de Toul (Meurthe-et-Moselle), qui a précisé sur RMC qu’elle appliquerait la loi si elle était votée. Jeudi soir, le candidat à la présidence de l’UMP et maire de Meaux Jean-François Copé a dit qu’à "titre personnel", il ne "célébrerait pas" ce type d’unions même si la loi était votée.

E&R

20:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Les « garde-côtes » italiens vont chercher 226 clandestins dans les eaux libyennes pour les emmener à Lampedusa

Les « garde-côtes » italiens vont chercher 226 clandestins dans les eaux libyennes pour les emmener à Lampedusa

 
 

26/10/2012 — 16h00
ROME (NOVOpress) —
De plus en plus fort ! Les « garde-côtes » italiens ne se contentent plus d’aller remorquer les clandestins pour les amener au port, ils vont les chercher jusque dans les eaux libyennes.

À l’initiative de cette opération, l’abbé Mosè (Mussie) Zerai, un prêtre conciliaire érythréen demeurant au Vatican, responsable de l’agence Habeshia pour la Coopération et le Développement. L’agence Habeshia se consacre à « la solidarité en faveur des demandeurs d’asile, réfugiés, bénéficiaires de protection humanitaire présents en Italie », à « la lutte contre le racisme, les discriminations et la marginalisation sociale », et à la défense « des libertés fondamentales reconnues par les conventions internationales, en particulier la Convention européenne des droits de l’homme ».

 

Mercredi soir, ce saint homme et son associée, la Sœur Grazia de Bari, ont déclaré avoir reçu par téléphone satellitaire un SOS d’un canot chargé de 111 immigrés, à environ 30 milles marins de Tripoli : « Venez nous chercher, nous coulons », voilà ce qu’auraient dit les clandestins. L’abbé Zerai et la Sœur Grazia ont prévenu les garde-côtes, qui se sont mis en route.

Une heure plus tard, second SOS ou supposé tel, cette fois en provenance d’une embarcation de 115 immigrés, à environ 60 milles de Tripoli. Ordre a été immédiatement donné au remorqueur de la Garde côtière de virer de bord, pour aller chercher ceux-là aussi. Tous ont ensuite été transbordés sur des vedettes et conduits à Lampedusa (située à environ 200 milles de Tripoli), où ils sont arrivés sans encombre jeudi matin (copie d’écran en Une). Ce sont donc 226 immigrés de plus en Italie, tous d’origine subsaharienne. On compte parmi eux 37 femmes, dont deux sont enceintes.

L’abbé Zerai est spécialisé dans ce genre d’opérations. L’année dernière, exactement dans les mêmes conditions, il avait envoyé les garde-côtes chercher 68 clandestins à 60 milles des côtes d’Afrique du Nord. « Encore une fois, avait écrit la Rai sans y voir malice, c’est l’abbé Mosè Zerai qui a donné l’alerte ».

Certains blogues italiens commencent à s’interroger sur les liens entre ce prêtre du Vatican et les trafiquants d’êtres humains. « Comment se fait-il que les passeurs aient son numéro de téléphone ? Vous connaissez des désespérés munis de téléphones satellitaires ? » Toutes questions dont, sous le gouvernement de Mario Monti et de son acolyte Tartuffe-Riccardi, les Italiens risquent d’attendre longtemps les réponses.

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

20:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Pussy Riot : une profanation « juste » pour Katia Samoutsevich

sans-titre.png

 

 

26/10/2012 – 12h00
MOSCOU — Katia Samoutsevich, l’une des membres des Pussy Riot, libérée en appel le 10 octobre dernier, a accordé une interview à L’Express, diffusée le 25 octobre sur le site internet du magazine. Dans cet entretien, la militante gauchiste ayant profané l’intérieur de la cathédrale Saint-Sauveur à Moscou, le 21 février dernier, rappelle que cette action visait les « hiérarques de l’église orthodoxe russe » et le gouvernement. Plus particulièrement, le patriarche Cyrille qui aurait soutenu le parti Russie Unie et Vladimir Poutine.


Katia Samoutsevich confie ne pas regretter ce blasphème qualifié de « juste ». Et si cette action a choqué la société russe, cela s’expliquerait par le fait que la télévision est « contrôlée à 100% par le pouvoir ». Cependant, le trio a bénéficié du puissant « mouvement de solidarité internationale ». Mais les bonnes âmes qui volent au secours des Pussy Riot, comme à Paris début octobre (photo), sont aux abonnés absents lorsqu’ils s’agit de défendre de jeunes Français, menacés par le pouvoir socialiste, après avoir manifesté sur le chantier d’une mosquée aux mains des islamistes à Poitiers…

Crédit photo : Amnesty International USA, via Flickr, (cc).

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

19:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

[Exclusivité Novopress] Philippe Vardon a rencontré Gilbert Collard pour lui demander de défendre les 4 de Poitiers

sans-titre.png G Collard.png

 

 

26/10/2012 — 13h00
PARIS (NOVOpress) — Ce matin, Philippe Vardon, membre de la direction du Bloc Identitaire, a rencontré Gilbert Collard (photo), député du Rassemblement Bleu Marine du Gard mais également avocat, pour lui demander d’assurer la défense des quatre militants de Génération Identitaire, mis en examen après l’occupation pacifique du chantier de la future mosquée de Poitiers.

Novopress ne manquera pas de vous informer des suites de cette rencontre.

Crédit photo : Rémi Noyon via Wikipédia (cc).

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

19:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Justice : condamné pour injure par la 17e chambre correctionnelle, Fabrice Jérôme Bourbon devra verser 3.000 € à Marine Le Pen

 
 
 

Communiqué du Front National

Par un jugement du 23 octobre 2012, la 17e chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris a condamné une nouvelle fois, Fabrice Jérôme Bourbon, le directeur de Rivarol, au profit de Marine Le Pen. Cette fois ci pour injure. Fabrice Jérôme Bourbon devra verser 3.000 € à Marine Le Pen.

Le 16 octobre 2010, sur le site « eDeo », Bourbon a écrit de Marine Le Pen qu’elle est une « gourgandine ».

Le tribunal estime que ce terme est injurieux et ajoute ceci : « ce terme a été employé volontairement par le prévenu, le tribunal a pu observer qu’il maîtrise parfaitement la langue française, dans le but de stigmatiser la partie civile en l’outrageant ».

C’est vrai, Fabrice Jérôme Bourbon et ses quelques amis ont voulu outrager Marine Le Pen. Ils n’ont reculé devant aucune diffamation, aucune injure, aucune déloyauté.

Toutefois, à chaque fois Marine Le Pen et le Front National réagissent et tentent d’obtenir des condamnations. En l’espèce ils sont parvenus à leurs fins et on ne peut que s’en réjouir.

19:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Une centenaire agressée à Paris dans un état grave

sans-titre.png Paris.png

Une centenaire a été hospitalisée "dans un état grave", agressée ce jeudi par deux personnes dans le hall de son immeuble à Paris (XVe) qui lui ont volé sa montre et son collier avant de la faire tomber au sol.


L'un des agresseurs présumés a été interpellé peu de temps après les faits et placé en garde à vue, selon cette source. Il se trouvait toujours vendredi en début de soirée dans les locaux du commissariat du XVe arrondissement.

Vers 17H00 jeudi, cette femme âgée de 100 ans se trouvait dans la hall de son immeuble rue Vaugirard, lorsque deux personnes s'en sont prises à elle. L'une d'elles lui a arraché son collier et sa montre.

Pendant l'agression, la victime est tombée lourdement au sol, et s'est sérieusement blessée à l'arcade sourcilière. "Elle a été transportée dans un état jugé grave dans un hôpital parisien. "J'étais avec elle, je l'aidais à rentrer quand un jeune s'est mis devant elle et lui a arraché son collier. Elle a eu très peur et a crié "Au secours", et elle est tombée en arrière sur les marches", a raconté la gardienne de l'immeuble.

"J'ai agrippé le jeune, en lui ordonnant de rendre le collier, je lui ai dit que je le tiendrai jusqu'à l'arrivée des policiers, mais il a réussi à partir. Il était avec un autre jeune qui tenait la porte d'entrée", a-t-elle affirmé.

"J'ai été la voir jeudi soir à l'hôpital, elle m'a reconnue et elle a parlé. Mais quelle honte, s'en prendre à une dame aussi âgée", a-t-elle ajouté.

Les policiers, grâce à la description donnée par la concierge, sont parvenus à interpeller l'un des agresseurs présumés quelques rues plus loin.

Une médecin dont la cabinet est situé au rez-de-chaussée de l'immeuble a prodigué les premiers soins à la centenaire : "Je lui ai mis de la glace sur l'arcade et bloqué la tête avec un coussin en attendant les pompiers.

Les vols de colliers en or frappent depuis plusieurs mois l'agglomération parisienne où 3.080 vols ont été recensés de janvier à septembre et 270 personnes interpellées selon la préfecture de police de Paris, qui a lancé, dès septembre 2011, un plan d'action pour enrayer le phénomène.

Ces vols parfois très violents, qui traumatisent souvent les victimes, ont aussi lieu, selon des sources policières, dans d'autres régions de France, particulièrement dans les grandes villes. 

Source Charente libre - 26/10/12
 

19:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Syrie : le prêtre orthodoxe enlevé a été supplicié et assassiné

 

 

Enlevé par des “inconnus” voici cinq jours à Damas (voir ici), le prêtre orthodoxe Fadi Jamil Haddad a été retrouvé assassiné après avoir subi des sévices hallucinants. À vomir. Le “dialogue” ? Avec ces gens-là ? D.H.

Le cadavre du Père Fadi Jamil Haddad, prêtre grec orthodoxe, curé de Saint-Elie à Qatana, a été retrouvé aujourd’hui dans le quartier de Jaramana, dans le nord de Damas, non loin du lieu où il avait été enlevé le 19 octobre par un groupe armé non identifié. La confirmation arrive à Fides par l’intermédiaire d’un confrère grec orthodoxe du Père Haddad, qui désire conserver l’anonymat : « Son corps était horriblement supplicié : il a été scalpé et ses yeux arrachés » raconte-t-il en larmes. « C’est un acte de pur terrorisme. Le Père Haddad est un martyr de notre Église ».

À propos de la responsabilité de cet acte terrible est en cours un jeu de ping-pong entre les forces de l’opposition – qui accusent les milices proches du régime – et les autorités gouvernementales – qui accusent les bandes armées de la nébuleuse de la rébellion armée. Selon des sources de Fides, les ravisseurs avaient demandé à la famille du prêtre et à son Église une rançon de 50 millions de livres syriennes (plus de 550 000 €). Il a cependant été impossible de trouver la somme et de satisfaire à cette demande exorbitante. Une source de Fides stigmatise « la terrible pratique, en cours depuis des mois dans le cadre de cette sale guerre, d’enlever et de tuer des civils innocents ».

Source : Agence Fides

Observatoire de la christianophobie 

02:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

"Monsieur Askolovitch encourage les musulmans à en finir avec ma France", par Alain Dubos

Lire: http://ripostelaique.com/monsieur-askolovitch-encourage-l...

+ VIDEO

 

 

00:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

25/10/2012

La loi sur l'absentéisme scolaire va être abrogée: George Pau-Langevin la juge "inefficace"

sans-titre.png  G  Pau-langevin.png

 

La loi qui vise à lutter contre l'absentéisme scolaire par la suppression des allocations familiales devrait être bientôt abrogée. Le Sénat, à majorité socialiste, a voté jeudi l'abrogation de cette loi jugée inefficace. Son auteur, l'UMP Eric Ciotti dénonce une décision « dogmatique ».

La Rédaction | RMC.fr | 25/10/2012

 
 
 
© DR
La gauche continue de s’attaquer aux lois adoptées durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy. C’est au tour de la très contestée loi sur l’absentéisme scolaire de vivre ses dernières heures. Le Sénat a en effet voté jeudi la suppression de cette loi d'Eric Ciotti (UMP), qui a instauré la suppression des allocations familiales en cas d’absences trop fréquentes à l’école. La gauche sénatoriale a voté pour la suppression, les groupes UMP et UDI (centriste) ont voté contre.
Les députés se prononceront prochainement pour enterrer définitivement la loi.

Une loi « inefficace »

« Le dispositif de la loi Ciotti est inadapté, injuste et inefficace », a estimé Françoise Cartron, la sénatrice PS de Gironde à l'origine de la proposition de loi d’abrogation de la loi Ciotti. Dans la matinée, son texte a reçu le soutien de la ministre déléguée à la Réussite éducative, George Pau-Langevin, qui juge également la loi Ciotti « inefficace ». « Je crois que s'il y a un point sur lequel tout le monde est d'accord aujourd'hui (...) c'est l'inefficacité de cette loi. J'en veux pour preuve les chiffres qui nous ont été transmis pour l'année scolaire 2011-2012 », ajoute-t-elle.

« De l’anti-Sarkozysme primaire »

Sur l'année scolaire 2011-2012, 619 foyers en France ont vu leurs allocations familiales suspendues en raison de l'absentéisme scolaire de leurs enfants, d'après les chiffres rendus publics par la ministre déléguée à la Réussite éducative. Seuls 142 d'entre eux ont demandé un rétablissement de leurs allocations. George Pau-Langevin en conclut que ce dispositif a été inefficace dans 77% des cas.
Eric Ciotti, auteur de la loi, estime au contraire que ces premiers résultats prouvent l'effet dissuasif du dispositif. « Je déplore que les sénateurs socialistes s'enferment une fois de plus dans le dogmatisme et le sectarisme », a-t-il réagi. « En supprimant la loi visant à lutter contre l'absentéisme scolaire, l'actuel gouvernement pose une nouvelle pierre sur l'autel de l'anti-sarkozysme primaire ».
 
Comment fonctionne cette loi sur l’absentéisme scolaire ?

Le texte du député UMP des Alpes-Maritimes, adopté en janvier 2011, prévoit l'envoi d'un avertissement à tout élève absent plus de quatre demi-journées par mois sans justification. Le directeur de l'établissement en informe alors l'inspecteur d'académie qui rencontre les parents tout en saisissant le président du Conseil général afin que soit mis en place un contrat de « responsabilité parentale ». Si, au cours du mois suivant, l'absentéisme de l'élève est à nouveau constaté, l'inspecteur d'académie a alors « l'obligation » de saisir le directeur de la caisse des allocations familiales pour suspendre le versement des allocations.
Le nombre d'élèves absentéistes en France est estimé à 300.000, rappelle George Pau-Langevin.

23:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Hongrie: Viktor Orban contre la tutelle de l'U.E.

sans-titre.png Viktor Orban.png

25/10/2012 — 10h00
BUDAPEST (NOVOpress) — Mardi, des partisans du gouvernement de droite du Premier ministre hongrois Viktor Orban (photo) ont manifesté à Budapest, pour commémorer l’anniversaire du début de l’insurrection antisoviétique de 1956 – le Jour de la Révolution hongroise.

 

Dans un discours devant 100.000 partisans, Orban s’est exprimé contre la domination de son pays par l’Union européenne. “Les autres ne nous diront pas ce que nous devons faire. Même avec des méthodes raffinées, des étrangers ne nous gouverneront pas”, a-t-il dit sur la place Kossuth à Budapest.

Selon Orban, l’UE ne sait pas interpréter correctement la nature de la crise financière actuelle. “A Bruxelles, il y a en a beaucoup qui veulent vivre à travers le capitalisme financier frauduleux. Ils préfèrent les spéculateurs, ils veulent que le peuple porte le fardeau, mais nous ne l’accepterons pas”, a déclaré M. Orban. Ces responsables de l’UE doivent enfin comprendre qu’elle n’a “pas de cœur sans les nations, n’a pas d’âme sans le christianisme”.

“Nous ne sommes pas des esclaves de la dette”
Les partisans de M. Orban ont défilé en une véritable marée humaine à travers la capitale hongroise. Ce défilé avait comme slogan “Nous ne sommes pas des esclaves de la dette”, en opposition à la politique de l’Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI).

En ce jour anniversaire un rassemblement a également été organisé par le parti de droite parlementaire Jobbik et un autre par l’opposition à Viktor Orban.

Crédit photo : European People’s Party via Wikipédia, (cc).

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Le dernier ministre de l’Intérieur issu de la Résistance partageait les analyses de Génération Identitaire

sans-titre.png Poniatowski.png

 

 

25/10/2012 — 19h30
PARIS (via l’Observatoire de l’islamisation) —
Michel Poniatowski (photo), ministre de l’Intérieur de Giscard d’Estaing de 1974 à 1977, fut un des fondateurs de l’ UDF. Disparu en janvier 2002, il était un homme de conviction ayant consacré toute sa vie au service de la France. Il savait que la paix, ça se gagne, parfois au risque de sa vie: Adolescent, il s’engagea dès les années 40 dans les chantiers de jeunesse de Villard-de-Lans, la Révolution nationale ayant à l’époque souci de produire une jeunesse saine, péparant la reconquête. A 21 ans, en 1944, il est parachuté dans le maquis de la Drôme et participe à de nombreuses opérations dont la libération de Montélimar, Valence, Grenoble. Blessé au bras à l’approche des Vosges, il effectue une brève convalescence dans la maison familiale du Rouret dans le Midi et repart au front.

Auteur de nombreux ouvrages politiques et historiques, “Que survive la France”, publié en 1990 aux Editions du Rocher, est certainement le plus clairvoyant sur les menaces qui planent sur la France. Si des chapitres de cet ouvrage sont consacrés à un communisme dont la menace est aujourd’hui conjurée (?), ses analyses sur les travers de la mondialisation économique sont toujours d’actualité. Mais ce sont les mécanismes et les conséquences de l’immigration qui forment le plus de chapitres. Et les intitulés ont le mérite de la clarté :

 

Première partie :

ChapitreXI: L’identité de l’Islam
Chapitre XII: L’identité arabe

Quatrième partie:
Chapitre V: l’invasion douce
Chapitre VI: Racisme et immigration
Chapitre VII: L’immigration maghrébine en France
Chapitre VIII: La citoyenneté à l’encan
Chapitre IX: La réforme du Code de la nationalité
Chapitre X: La démocratie en danger.

Une démocratie en danger par restriction de la liberté d’expression pour la pensée hétérodoxe au Système :

Poniatowski écrivait page 270:
“N’at-t-on pas vu un évêque, Monseigneur Lefebvre, traîné devant les tribunaux pour une conversation avec des journalistes où il disait avec bon sens que le mieux pour les musulmans seraient qu’ils rentrent chez eux et que la construction des mosquées en France était une catastrophe ?”

L’ancien ministre giscardien écrivait dans son livre-testament une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer 22 ans plus tard :
Cette âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer.
Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…)
Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane. Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages: celui du “cher et vieux pays” dont parle le général de Gaulle et celui du campement avancé du tiers monde africain.
Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées. Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes.
Nous allons vers des Saint-Barthélémy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression.
Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’Etat sa place normale. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit. Où sont les grandes tâches dévolues à l’Etat ? La Justice, l’Armée, l’Education nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ? En miettes. La France est à l’abandon et en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’Etat.”

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

20:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

À Toulouse le 1er novembre : «Netanyahu vient parler au monde»

Le CRIF en action
Publié le 25 Octobre 2012

 

 

Benjamin Netanyahu sera à Toulouse le 1er novembre 2012 où il viendra se recueillir sur les lieux de l'attaque terroriste qui a coûté la vie à quatre personnes en mars dernier. Présidente du CRIF de Midi-Pyrénées, Nicole Yardéni explique le sens de la visite du Premier ministre israélien.

« En sa qualité de chef du gouvernement d'Israël, il vient témoigner de la douleur, mais aussi de la solidarité du peuple juif à des familles et une communauté traumatisées »

À l'occasion de sa visite diplomatique en France où il a été invité par François Hollande, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu fera étape à Toulouse le 1er novembre. Cette cérémonie organisée à la demande du chef du gouvernement de Jérusalem sur les lieux de l'attaque antisémite commise par Mohamed Merah en mars dernier confirme non seulement le caractère exceptionnel du drame qui s'est produit dans l'école Ozar Hatorah, mais également son impact planétaire. «Planétaire, c'est le mot juste», confirme ce mercredi Nicole Yardéni, présidente du CRIF Midi-Pyrénées qui, ces jours-ci, sept mois après la mort violente de quatre membres de la communauté juive de Toulouse, était encore invitée à évoquer «l'affaire Merah» sur les ondes de la BBC, la douleur et l'inquiétude qui étreignent le peuple juif. «Car, note Nicole Yardéni, l'assaut qui a coûté la vie à quatre des nôtres est sans précédent dans l'histoire des démocraties contemporaines. C'est le premier attentat de ce genre perpétré au nom de l'islamisme terroriste par un individu qui a grandi sur le sol de France. De ce point de vue, Toulouse est devenue un symbole pour les juifs du monde. Il y a un avant et un après Mohamed Merah», ajoute la présidente du CRIF de Midi-Pyrénées.

 

À ses yeux, la visite de Benjamin Netanyahu revêt une double dimension : «En sa qualité de chef du gouvernement d'Israël, il vient témoigner de la douleur, mais aussi de la solidarité du peuple juif à des familles et une communauté traumatisées. Mais au-delà, le Premier ministre d'Israël vient aussi à Toulouse pour parler à toutes les démocraties du monde, leur adressant probablement le message de mise en garde suivant : «Cette idéologie meurtrière ne frappe plus qu'au Moyen-Orient».

 

Comme le peuple auquel elle appartient, Nicole Yardéni considère que l'instabilité qui agite le monde arabo-musulman depuis les soulèvements populaires du printemps 2011 a probablement contribué à la dispersion de l'idéologie de l'islamisme terroriste dans les démocraties occidentales. «La question qui nous occupe et nous inquiète aujourd'hui est la suivante : y aura-t-il d'autres Mérah et d'autres morts parmi nous avant que cette région du monde soit apaisée ?».

 

 

20:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Robert Faurisson hospitalisé - Réactions

Lire l'article et les commentaires: http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-religion-de-la-h...

19:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (19)

Aujourd'hui c'est le 1280ème anniversaire de la bataille de Poitiers

sans-titre.png statue Ch Martel.png

Charles Martel par JB Debay Père – Galerie des statues du château de Versailles. Crédit : Arnaud 25 via Wikipédia (cc).

25/10/2012 — 13h00
POITIERS (NOVOpress via le bulletin de Réinformation) — La bataille s’est déroulée le 25 octobre 732, entre Poitiers et Tours, opposant les Francs et le duché d’Aquitaine au Califat Omeyyade. Une victoire décisive fut obtenue par Charles Martel contre les troupes musulmanes du gouverneur de l’Espagne occupée, qui meurt lors de la bataille.

 

Cette victoire des chrétiens face aux musulmans vaudra à Charles, élevé au rang de champion de la chrétienté, son surnom de Martel (Marteau). Elle marque un tournant dans l’Histoire avec le début du recul de l’islam face au christianisme en Europe.

On se souvient de l’action, samedi dernier, des Identitaires sur le toit du chantier de la future mosquée de Poitiers. Ils souhaitaient attirer l’attention de l’opinion publique sur le problème de l’immigration et de l’islamisation en France et réclamaient un référendum.

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

19:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)