Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2012

Pas d'étiquetage ni de transparence obligatoires pour le halal !

 

Jeudi 23 février, les Artisans bouchers de l’Ile de France ont demandé, par le biais d’un communiqué, que soit mis en place un étiquetage obligatoire indiquant le mode d’abattage de la viande afin que les clients et consommateurs puissent connaître en toute transparence la façon dont a été tué l’animal.

Pour les Artisans bouchers de l’Ile de France, le mode d’abattage sans étourdissement n’est pas sans conséquence. Ce mode d’abattage peut augmenter le risque de voir la panse se rompre et souiller la carcasse de l’animal.

Pour le Parlement européen, l’étiquetage du mode d’abattage n’est pas une obligation et le Gouvernement français s’oppose à l’étiquetage obligatoire pour la raison hallucinante « qu’il stigmatiserait les communautés » !

Ainsi, le consommateur n’a, selon le Gouvernement français, pas besoin de savoir que la bête a souffert horriblement pendant 20 minutes avant de mourir. Le consommateur n’a pas le droit de choisir sa viande selon le critère du mode l’abattage de l’animal !

Finalement, si les Français ne souhaitent pas manger une viande issue d’un animal tué dans d’horribles conditions, il leur reste le choix de ne manger que du porc.

19:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Bilan Sarkozy: une croissance 100 % chômage

 

Le bilan du gouvernement Sarkozy / Fillon ne cesse de s’étoffer puisqu’on apprend ce soir que les demandeurs d’emploi enregistrent une nouvelle progression. Sur un an, le chômage croît fortement pour atteindre 6,2 %.

Ce sont 4.525.900 personnes (Métropole + Outre-mer) qui se retrouvent sans emploi.

Les plans sociaux sont au chaud dans les tiroirs pour l’après-présidentielle, d’après le site internet de Challenges : Présidentielle 2012 : des plans sociaux mijotent à la FNAC, Areva, PSA et Renault

19:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Flambée du chômage: le prix de la soumission à la mondialisation sauvage

 

Communiqué de Florian Philippot, Directeur stratégique et porte-parole de la campagne de Marine Le Pen

La soumission du gouvernement Sarkozy à la mondialisation sauvage explique la nouvelle hausse du chômage en janvier 2012.

Par dogmatisme, le gouvernement refuse de changer de cap, et s’entête dans l’ouverture totale des frontières, cause principale de la désindustrialisation de la France.

La bataille du chômage doit être livrée pour être gagnée.

Elle le sera si on met en place les conditions du rebond économique de la France : lutte contre la concurrence internationale déloyale et soutien appuyé aux PME.

19:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

OUI ! la France

untitled.bmp OUI la France affiche.jpg

(Cliquez sur l'affiche)

19:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n° 267

24/02/12

18:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Tuberculose en France: 50% sont des migrants

Le bulletin de l’Institut National de veille sanitaire consacre un chapitre aux trois pathologies dont souffrent principalement les migrants : le VIH, l’hépatite B et la tuberculose – en 2009, 50 % des personnes infectées par le bacille de Koch étaient issues de ces populations. Or la tuberculose, qui avait disparu en France, est une maladie caractéristique des périodes où la misère refait son apparition.

Si le législateur veut continuer de se regarder dans un miroir, il serait bien avisé de tout faire pour que ces populations soient prises en charge dès leur arrivée, d’autant qu’il s’agit d’une pathologie relativement facile à guérir.

Source : Assemblée Nationale, Merci à Jojo

Défrancisation - 23/02/12

02:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

François Hollande à Evry : "Vous les habitants de cités, vous êtes l'avenir de la France !"

Damien le 23 février 2012 à 13:45
 

 

François Hollande à Evry

 « Ici, c’est la France qui entreprend, qui émerge, qui s’engage », a-t-il proclamé dans la salle archi-comble des Arènes de l’Agora, à Evry, sous les acclamations d’un public très jeune (4.000 personnes, selon les organisateurs).

 
Est-il normal que ce soient toujours les mêmes jeunes qui se fassent interpeller, suspecter ?
François Hollande

« Vous les habitants des cités, vous êtes l’avenir de la France, vous êtes la génération montante, vous affrontez durement la réalité, je n’ignore rien de la difficulté d’accéder au logement », « au travail (…) Je sais aussi que l’insécurité est toujours là », a-t-il lancé.

« Je veux m’appuyer sur ses quartiers populaires (…) J’aime la... Lire la suite…

Défrancisation

02:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Analyse - Sarkozy fait encore des promesses ! Mais...

23/02/12

02:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Négationnisme: la condamnationde l'évêque Williamson annulée ?

La justice allemande a annulé mercredi 22 février 2012 la condamnation pour négationnisme de l'évêque traditionaliste britannique Richard Williamson, en invoquant des erreurs de procédure.

« l'évêque catholique avait nié l'existence des chambres à gaz et contesté le nombre de juifs morts »

Le parquet allemand a cependant indiqué qu'il allait déposer rapidement une nouvelle plainte contre Mgr Williamson, pour les mêmes faits, comme l'autorise une décision de la cour d'appel de Nuremberg annoncée le même jour dans un communiqué. Le tribunal de grande instance de Ratisbonne avait condamné, le 11 juillet 2011, en appel, l'évêque catholique à une amende de 6500 euros pour avoir nié l'existence des chambres à gaz et contesté le nombre de juifs morts dans les camps de concentration. En avril 2010, Mgr Williamson avait été condamné en première instance à une amende plus lourde, soit 10000 euros pour "incitation à la haine raciale".

01:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Education - Plongés dans les camps

untitled.bmp Auschwitz collégiens.jpg

(Cliquez sur la photo pour l'agrandir - Les collégiens sont à gauche de l'écran)

Des collégiens des Alpes-Maritimes ont découvert l'horreur d'Auschwitz cette semaine

A peine descendue de l'autocar, Salomé se dirige vers les rails, caméra au poing. Ces rails qui s'enfoncent dans le camp de Birkenau. Avec près de 200 collégiens des Alpes-Maritimes, cette Cannoise de 3e affrontait l'horreur des camps de la mort, ce mardi, à Auschwitz, dans le froid glacial de la Pologne. Les pieds dans la neige, par groupe de 15, les jeunes découvrent le quotidien des déportés par le régime nazi durant la seconde Guerre Mondiale. Les dortoirs en bois, gelés en hiver, les rangées de latrines, simples trous dans un long bloc de béton. Et des chambres à gaz, où « jusqu'à 2 000 personnes étaient obligées de s'entasser dans 200m² avant de mourir », détaille la guide que suit Salomé. Ce qui la marque le plus ? « L'immensité » des 175 hectares du camp. Ces dizaines de baraquements séparés par un kilomètre de rails, qui permettaient aux trains de déverser leur flot de déportés. « Il y a une tension indescriptible dans l'air. », glisse l'élève.

« Ne pas oublier »
L'après-midi ne sera pas moins oppressant. Non loin, dans le camp de concentration d'Auschwitz-I, les collégiens découvrent des lieux de torture, comme ces « cellules de la famine », où des prisonniers étaient laissés « sans boire ni manger à agoniser jusqu'à la mort », explique leur guide. Au sein du musée installé le long des bâtiments de briques, le calme de ces gamins de 14 ans est étonnant. Gaël est frappé par « les milliers de lunettes » ayant appartenues aux victimes, exposés derrière une vitre. « Avant d'arriver, on ne se sent pas forcément concerné, avoue-t-il. Mais quand on se dit que tout ça a appartenu à des gens, ce n'est plus pareil. » Les tas de cheveux coupés et stockés par les bourreaux, les clichés de déportés faméliques... « C'est choquant de voir ça, juge Tom. Mais 23 kilos, ce n'est que des chiffres, et on ne se rend pas compte avant d'avoir vu ces photos ».

Salomé a tout mis en boîte. Elle compte réaliser un court-métrage pour ses camarades restés en France. « Nous avons eu plus de 100 volontaires, confie son prof, Jean-Marie De Tremeuge. Alors pour choisir les 15 qui devaient partir nous leur avons demandé de présenter un projet motivé qui raconte aux autres ce voyage ». Même si « collégien ou pas, tout le monde devrait venir ici pour ne pas oublier », répète Salomé.

J. C. Magnenet
Devoir de mémoire

Depuis 2004, le conseil général des Alpes-Maritimes organise pour ses collégiens des « voyages de la mémoire » à Auschwitz, qui durent une journée. Dix mille élèves ont ainsi vécu cette « rencontre avec le passé ». Plusieurs départements mènent la même démarche, mais « nous sommes celui qui envoie le plus d'élèves » là-bas, assurent les services du CG06. Cette année, 45 collèges auront participé aux 4 voyages programmés. Des élèves scolarisés à Nice, Grasse, et Cannes ont fait le déplacement en Pologne ce mardi.

20minutes.fr - 23/02/12

01:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Meurtres sauvages du Pont-de-Neuilly: David Sagno prend 30 ans

 

David Sagno

La sentence est tombée pour David Sagno. David Sagno a été condamné jeudi par la cour d’assises des Hauts-de-Seine à une peine de 30 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de deux femmes au pont de Neuilly dont un avait entraîné la condamnation de Marc Machin, ensuite libéré.

La condamnation a été assortie d’une période de sûreté représentant les deux tiers de la peine. (…) Dans la nuit du 3 au 4 mars 2008, David Sagno s’était rendu au commissariat de La Défense (Hauts-de-Seine) pour s’accuser des meurtres de Marie-Agnès Bedot, le 1er mai décembre 2001, et de Maria-Judith Araujo, le 22 mai 2002, commis au Pont de Neuilly.

Défrancisation

01:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Russie: nombreux cas de maladies infectieuses parmi les migrants

 

Russie : nombreux cas de maladies infectieuses parmi les migrants
 
 
 

23/02/11 – 15h00
MOSCOU (NOVOpress)
- Contrairement à l’inconscience repeinte en « humanisme » de plusieurs pays occidentaux, au premier rang desquels la France, la Russie impose des contrôles sanitaires et des tests de dépistage aux immigrants venant travailler sur son sol.

Ce principe de précaution et de protection de la population locale a permis de dépister plus de 1.200 séropositifs en 2011, selon les chiffres révélés par le directeur du Service fédéral russe de contrôle sanitaire, Guennadi Onichtchenko.

Selon nos données, 38.000 migrants atteints de maladies infectieuses ont été signalés en 2011, ils sont passibles d’expulsion. A notre avis, une telle mesure est justifiée. Sur la période comprise entre janvier et décembre 2011, plus de 6.000 personnes atteintes de maladies dangereuses et transmissibles, dont 1.200 séropositifs et plus de 2.000 tuberculeux, ont été dépistées“, a-t-il déclaré lors d’une réunion du Service fédéral russe des migrations.

Crédit photo : Gates Foundation via Flickr (cc)

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

01:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

23/02/2012

"Eloge de la trahison" de Jacques Aboucaya

Le 12 janvier dernier, Le Point consacrait trois pages virulentes à « La trahison de Viktor Orban ». Pourquoi un réquisitoire aussi violent dans l’hebdomadaire appartenant au milliardaire François Pinault et dont Bernard-Henri Lévy (1) est l’éditorialiste vedette ? Il paraît qu’avec ses amendements du 1er janvier à la constitution magyare (où la Hongrie, qui n’est plus une République mais un Etat – comme Israël du reste – se voit explicitement rappeler ses « racines chrétiennes » depuis le règne de saint Etienne), l’homme fort de Budapest a « trahi » non pas son peuple mais, ce qui est bien pis, l’idéal démocratique de 1989 ! « Comment croire qu’en deux décennies, s’interroge Le Point, le briseur de tabous plein de panache se soit mué en un premier ministre toujours plus autoritaire que l’Union européenne doit rappeler à ses devoirs démocratiques ? » Et BHL de stigmatiser lui aussi le dirigeant de ce « pays qui renoue avec le chauvinisme le plus obtus, le populisme le plus éculé, la haine des Tziganes et des juifs mués, de plus en plus ouvertement, comme aux heures les plus sombres de l'Histoire du continent, en boucs émissaires de tout ce qui ne va pas », ce « pays où l'on est en train d'adopter, au nom d'un principe d'appartenance qu'il faut bien qualifier d'ethnique ou de racial, un régime électoral que l'on croyait mort avec le nazisme ».

Par l’une de ces coïncidences dont l’actualité est coutumière paraissait la même semaine de janvier un pénétrant essai intitulé Eloge de la trahison. Titre d’ailleurs trompeur mais imposé par le nom de la collection, « Eloge de… », dirigée par François Cérésa. « Tous traîtres » eût en effet mieux convenu, qui résume la thèse de l’auteur, Jacques Aboucaya, autrement dit P.-L. Moudenc, jusqu’à ces derniers mois critique littéraire de l’hebdomadaire Rivarol où le grand critique Robert Poulet, le « découvreur » de Michel Tournier, d’Albert Cohen, de Pierre Gripari et de tant d’autres, l’avait imposé en 1985 comme son successeur.

Pour Jacques Aboucaya, célinien averti et biographe du polémiste Albert Paraz (2), la trahison est rarement affaire de tempérament mais bien plutôt d’époque. « Tel est traître aujourd’hui qui sera héros demain. » Ce fut le cas du maréchal Ney, « le brave des braves, qui finit sous le feu du peloton après avoir servi successivement la république, l’empire et la royauté. Comment lui en vouloir ? Il fut simplement moins chanceux que d’autres » ; moins chanceux que Bernadotte, par exemple, traître à l’Empereur et donc à la France napoléonienne, mais révéré en Suède où il fonda l’actuelle dynastie.

L’auteur n’est pas le premier à pourfendre une idée reçue. Dans son ouvrage Tradition de la trahison chez les maréchaux (de Murat à un certain Philippe-Omer Pétain), Galtier-Boissière, fondateur du Crapouillot, avait déjà établi que le « traître » est avant tout victime des circonstances. De même, dans son Essai sur les trahisons (éd. Calmann-Lévy), André Thérive estimait-il qu’ «en politique, il n’y a pas de traîtres, il n’y a que des perdants ». Aussi Jacques Aboucaya peut-il écrire à bon droit : « Si les Allemands l’avaient emporté en 1940 ou en 1941 – ce qui était dans l’ordre des choses possibles, voire probables, à un moment du moins –, qui eût été alors taxé de trahison ? »

Et il est dans le vrai aussi quand il affirme qu’il y existe « des centaines » de raisons de trahir : « L’intérêt et l’esprit de lucre. L’ambition. Le ressentiment. L’opportunisme. L’absence de tout principe moral. La faiblesse. Le désir charnel. Ou, à l’inverse, l’abnégation. L’altruisme. Le sens du sacrifice. Le culte des plus hautes valeurs. Et même, tenez, la loyauté. »

Sans parler d’une ultime raison : la fidélité à soi-même, à l’héritage reçu et à celui qu’on a reçu mission de transmettre. Comme l’a écrit Paul Léautaud, « la trahison peut être le fait d’une intelligence supérieure, affranchie des idéologies civiques ». Ceux qui s’opposent aujourd’hui à la dissolution de leur peuple et de leur nation dans le grand magma mondialiste et métisseur auquel la Ve République, si riche en renégats de toute sorte, participe avec tant d’enthousiasme, sont-ils des résistants ou des traîtres ? Or, c’est dans cette dernière catégorie que les rangent les fossoyeurs des identités nationales, ainsi que Viktor Orban vient de l’apprendre à ses dépens.

On l’a compris : sous son ton ironique et volontiers provocateur, cet essai est un précieux outil de réinformation et, ce qui ne gâte rien, de déculpabilisation.

Claude Lorne
19/02/2012

Notes :

(1) Sur Pinault et BHL, voir Les médias en servitude, Fondation Polémia, accessible sur polemia.fr en PDF, et/ou à commander à Polémia, 60ter rue Jean-Jacques Rousseau, 92500 Rueil-Malmaison, (15 € franco de port)
(2) Paraz le Rebelle, éditions L'Age d'homme, 2002.

Jacques Aboucaya, Eloge de la trahison, Editions du Rocher, 12 janvier 2012, 135 pages, 12,50 €

Correspondance Polémia – 21/02/2011

Image : 1re de couverture

19:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Florian Philippot débat sur Public Sénat

23/02/12

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Florian Philippot invité de "La Matinale" sur Canal+

23/02/12

 

18:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le sieur Mélenchon continue à injurier Marine Le Pen et promet d'autres insultes !

 
 
23/02/12

18:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Gard: un colloque de la Fédération de France du FLN, subventionné par le contribuable, cherche à salir les patriotes de l'Algérie française

 

Programmé dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance algérienne (ce qu’à Alger on nomme une « révolution »), un colloque de la Fédération de France FLN entend réhabiliter le terrorisme des fellaghas et décrédibiliser l’action des patriotes français de toutes origines qui se sont opposés à la politique gaulliste d’abandon d’une partie du territoire national. Cette manifestation est subventionnée par le contribuable.

C’est le département du Gard, avec l’argent du contribuable français, que la Fédération de France du FLN a choisi pour un colloque qui devrait avoir lieu les 10 et 11 mars dans le cadre du cinquantenaire de l’Indépendance. Organisé par un collectif réunissant tout ce qui peut compter comme organisations gauchistes, subversives et/ou antinationales, comme l’Association des Algériens du Languedoc-Roussillon et de l’Aveyron, France-El-Djazaïr, France-Palestine Solidarité, la CGT du Gard, le Mouvement de la paix de Nîmes ou Solidaires 30, cette manifestation bénéficie de l’appui du Conseil général du Gard.

De son côté, l’Union syndicale de défense des intérêts des Français rapatriés d’Algérie (Usdifra), créée en 1965, a écrit à l’Élysée, au ministère de l’Intérieur, au préfet du Gard et à des élus afin de réclamer l’interdiction de cet événement subventionné par le département, la Région et le ministère de la Culture de Frédéric Mitterrand.

Cette véritable provocation mobilise dores et déjà les organisations de rapatriés et les élus patriotes, comme Alain Jamet, conseiller régional honoraire du Languedoc-Roussillon, ancien patron du Front National dans la région et ancien appelé en Algérie.

Avec la participation, entre autres, de personnalités liées au FLN, comme Mustapha Boudina et Ali Haroun, ce colloque entend bien présenter l’histoire de la Guerre d’Algérie de façon pour le moins partisane, assimilant les Européens d’Algérie à des nazis et les assassins du FLN à d’authentiques héros de la Liberté, ce qu’ils n’ont jamais été. D’ailleurs, les organisateurs parlent d’eux-mêmes : l’ancien député communiste Bernard Deschamps,  l’Amicale des Algériens en Europe (branche européenne du FLN), et notamment Abdallah Zekri son président, un individu au passé trouble, ex-UMP (re)devenu socialiste, président de l’Observatoire contre l’islamophobie, une structure rattachée au Conseil français du culte musulman (CFCM).

La semaine dernière, le Front National, par la voix d’Alain Jamet, conseiller politique de Marine Le Pen aux Anciens combattants et à la Mémoire nationale, avait condamné l’organisation de cette provocation : « Ils ont osé subventionner une manifestation à la gloire du FLN à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie ». Pour le moment, il ne semble pas avoir été entendu. Mais, en Sarkhollandie, est-ce bien étonnant ?

18:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La plainte concernant la vente de viande halal est déposée

 

Communiqué de l’équipe de campagne de Marine Le Pen

Ce matin, 23 février 2012, a été déposée auprès de M. le procureur de la République de Nanterre une plainte contre X à la requête de deux associations, l’une de protection des consommateurs, l’autre de défense des animaux, pour l’infraction de tromperie sur les qualités substantielles des marchandises vendues et pour l’infraction d’actes de cruauté envers des animaux domestiques.

Cette plainte fait suite aux révélations du reportage diffusé la semaine dernière par l’émission « Envoyé spécial » et aux confirmations obtenues ensuite.

Le texte de la plainte est joint au présent communiqué.

Il est clair que les pouvoirs publics doivent se saisir de ce grave problème de santé publique et de protection des animaux. En outre, aujourd’hui, l’autorité judiciaire a les moyens d’enquêter.

Tout consommateur ou toute association intéressés par cette procédure peuvent prendre contact avec le procureur de Nanterre.

TEXTE DE LA PLAINTE :

Wallerand de SAINT JUST
AVOCAT A LA COUR

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE
Monsieur le Procureur de la république
179 Av. Joliot CURIE
92000 NANTERRE

Le mercredi 22 février 2012
. : CFPC
C/
WSJ/NB

Monsieur le Procureur

En ma qualité d’avocat de :

- l’association « Coordination francilienne de protection des consommateurs » dont le siège social est 40, rue Arthur Papon à 77000 Gretz-Armainvilliers, représentée par son représentant légal M. Jean-François Jalkh domicilié en cette qualité audit siège et dont l’objet est « la défense des intérêts des consommateurs »,

- l’association « Association francilienne de protection et de défense des animaux », dont le siège social est 40 rue Arthur Papon à 77000 Gretz-Armainvilliers, représentée par son représentant légal M. Jean-François Jalkh domicilié en cette qualité audit siège et dont l’objet est « la protection et la défense des animaux »,

- Monsieur Jean François Jalkh, 40 rue Arthur Papon à 77000 Gretz-Armainvilliers.

J’ai l’honneur de déposer plainte entre vos mains contre X et pour les infractions suivantes :

- l’infraction prévue et réprimée par l’article L 213.1 du code de la consommation qui est rédigé ainsi : « sera puni d’un emprisonnement de deux ans ou d’une amende de 37.500€…quiconque… aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l’intermédiaire d’un tiers, soit sur la nature, l’espèce, l’origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de marchandises… soit sur l’aptitude à l’emploi, les risques inhérents à l’utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d’emploi ou les précautions à prendre. »

- L’infraction prévue et réprimée par l’article 521.1 du code pénal qui est rédigé ainsi : « le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves…de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique…est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000€ d’amende ».

***

Le 16 février 2012 a été diffusé sur la chaîne de télévision France 2 un reportage de l’émission « Envoyé spécial ».

Ce reportage démontre que l’abattage des animaux dans les abattoirs d’Île-de-France est toujours pratiqué par égorgement sans étourdissement préalable, c’est-à-dire l’animal étant conscient, cela dans le but de se conformer à un rite religieux musulman, le « halal » et pour faire en sorte que les fidèles de la religion musulmane puissent partout et de façon certaine acheter une viande provenant d’un animal égorgé sans étourdissement préalable.

Ce reportage démontre aussi qu’aucune mention sur les emballages n’indique que l’animal a été abattu selon le rite halal.

Un agriculteur-éleveur interrogé confirme que, dans ces abattoirs de la région parisienne, tous les égorgements sont pratiqués sans étourdissement.

Un boucher de la région parisienne, interrogé, dit ceci : « toute la viande vendue en Île-de-France est halal ».

Le directeur de la « maison de l’élevage en Île-de-France » indique que « les abattoirs de la région abattent tous selon le rite musulman, donc 100 % de l’abattage est halal en Île-de-France ». Cette affirmation est confirmée par la chambre d’agriculture d’Île-de-France qui ajoute que, sur tout le territoire français, c’est au moins 23 % de la viande qui est « halal ».

Des experts sont aussi interrogés et expliquent que cette façon d’abattre les animaux favorise l’éclosion des bactéries et notamment d’une bactérie très dangereuse, la bactérie e-coli.

Le dossier que je vous produis démontre ainsi et d’ores et déjà qu’en région parisienne tous les abattages sont à 100 % halal, que certainement une grande partie de la viande consommée en région parisienne est halal alors que cette proportion atteindrait 23 % en France.

Mon dossier apporte aussi la démonstration que le consommateur n’en est en aucun cas averti de cet état de choses
.
Ces circonstances sont déjà la preuve de la constitution du délit prévu et réprimé par l’article L 213.1 du code de la consommation. Ce délit est d’autant plus constitué que la santé du consommateur paraît être gravement mise en péril.

Il est clair que le consommateur est malhonnêtement trompé sur au moins …les qualités substantielles et …les risques inhérents à l’utilisation… du produit

Mon dossier prouve de même que des sévices graves et des actes de cruauté sont commis sur des animaux domestiques alors que cela peut être facilement évité mais que l’on préfère (évidemment) privilégier la rentabilité financière.

Je suis à votre disposition.

Veuillez agréer Monsieur le procureur d’expression de mes sentiments distingués.

Wallerand de SAINT-JUST
Avocat à la Cour

18:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Les époux Lavier, acquittés dans l'affaire d'Outreau, viennent d'être condamnés pour violences habituelles sur mineurs ...

untitled.bmp Lavier.jpg

(Cliquez sur la photo pour l'agrandir)

Franck et Sandrine Lavier, acquittés dans l'affaire d'Outreau (Pas-de-Calais), ont été condamné jeudi à 10 et 8 mois de prison avec sursis pour violences habituelles pour mineurs. Ils ont en revanche été relaxés du chef de corruption de mineurs pour lequel ils étaient poursuivis.

En début d'année dernière, deux des cinq enfants Lavier, un garçon et une fille de 10 et 11 ans, avaient dénoncé des maltraitances sans caractère sexuel, après avoir fugué et avoir été placés chez une assistante maternelle.

 

Une vidéo datant de mars 2009, prise lors d'une fête arrosée et mettant en scène des adultes plus ou moins dénudés simulant des actes sexuels en présence d'enfants, avait ensuite été saisie au domicile des Lavier, lors d'une perquisition consécutive à la découverte de ces faits.

 Par la suite, d'autres photos et vidéos d'une demi-douzaine de soirées similaires, avaient été découvertes.

Le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer a estimé que si ces derniers faits étaient moralement répréhensibles, l'infraction pénale n'était pas constituée. La volonté de corrompre les mineurs n'est en effet pas prouvée...


17:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

"Pour que vive la France !" de Marine Le Pen - A lire sans modération !

 

Marine Le Pen a la France chevillée au coeur. Dans son dernier livre, Pour que vive la France, la candidate à l’élection présidentielle revient sur ce qu’est véritablement le mondialisme et les méfaits qu’il engendre pour le peuple français, ce mondialisme tant vanté par nos élites et qui n’a rien d’humaniste.

Marine Le Pen, dans la première partie de son livre, dresse un portrait sans concession de la situation actuelle et explique tous les mécanismes qui ont amené la France, là ou elle est, surendettée et perdant sa souveraineté.

Mais ce livre n’est pas qu’un constat, Marine Le Pen explique sa vision de la France et ce qu’il faut faire pour sortir la nation de ce gouffre dans lequel l’ont plongé 40 ans de mauvais choix.

Comme Marine Le Pen l’écrit dans son ouvrage : « Démonter les rouages d’une machine à broyer les peuples, c’est le premier pas nécessaire d’un vrai changement et, j’ose le dire, d’une révolution, de la vraie révolution pacifique et démocratique que notre pays est en droit d’attendre ».

A lire sans modération !

Commander le livre : Cliquez ici

NdB:  je l'ai acheté, je l'ai lu et  je vous le conseille!

17:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)