Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2016

États Unis : fin de campagne difficile pour Hillary Clinton

 

 

07/11/2016 – FRANCE (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation de Radio Courtoisie)

Soulagement dans le camp démocrate à deux jours du scrutin. Le FBI décidé finalement de ne pas poursuivre la candidate Hillary Clinton malgré la découverte sur un serveur il y a 10 jours de milliers de courriels lui appartenant et supposé détruit. A noter d’ailleurs le silence complaisant des médias de la grande presse sur le contenu de ces messages pourtant révélé par l’organisation non-gouvernementale Wikileaks. Il est loin le temps où le lanceur d’alertes Julian Assange était considéré comme un héros lorsqu’il dénonçait la politique étrangère de George W. Bush. Il est aujourd’hui accusé d’être un agent russe sous prétexte que ses révélations servent la campagne de Donald Trump.

Quelles sont les informations occultées par la grande presse ?

D’après Julian Assange, la fondation Clinton serait en partie financée par les mêmes soutenant l’Etat islamique. Des dons en provenance du Qatar et de l’Arabie saoudite sont ainsi évoqués. On peut également trouver dans ces courriels des documents relatifs à des voyages organisés par Jeffrey Epstein, milliardaire, délinquant sexuel condamné pour pédophilie ; voyages auxquels ont participé Hillary et Bill Clinton en compagnie de plusieurs membres du Congrès, ainsi que Anthony Weiner, ex époux de l’ancienne chef de cabinet et assistante de la candidate démocrate. Enfin, on y découvre l’intérêt du chef de campagne démocrate John Podesta pour des repas à tendances satanistes à base de sang, de sperme et de lait maternel, organisés par la New Yorkaise d’origine serbe Marina Abramovic. Cette artiste contemporaine est connue pour son goût prononcé de la provocation lors de ses performances dites artistiques.

Ces révélations de dernière minute changent-elles significativement la donne pour Hillary Clinton ?

Sa victoire quasi assurée ne semble plus l’être tout à fait. Pour asseoir sa légitimité, la candidate démocrate a besoin d’un mandat populaire incontestable, alors qu’elle était jusqu’à il y a peu sous le coup d’une enquête fédérale. Mais il semblerait au contraire que les résultats promettent d’être serrés. Dans ce cas Donald Trump n’admettra pas sa défaite facilement. Il a annoncé n’accepter le résultat que s’il l’emporte, dénonçant à l’avance une élection truquée, notamment à cause des votes électroniques qu’il juge facilement manipulables. Verdict mercredi matin.

21:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Luxembourg : les demandeurs d’asile du centre de Kirchberg se révoltent contre la « façon de préparer les repas »

 

0h31

Pour exprimer une «certaine insatisfaction» face à leurs conditions de vie dans les halls de Luxexpo, une cinquantaine de demandeurs d’asile ont protesté dimanche après-midi en bloquant la route d’accès à la structure d’accueil au Kirchberg. La Police et une responsable de la Croix-Rouge sont intervenues

[...] Des policiers arrivés sur place ont d’abord essayé d’entrer en contact avec les demandeurs d’asile pour comprendre l’objet de leur insatisfaction. Aidés, un peu plus tard par une responsable de la Croix-Rouge, dépêchée sur le site. La discussion a permis de désamorcer le climat de tension. Il s’avéra que le mécontentement des demandeurs d’asile était dû à la façon de préparer les repas.

Wort.lu

Merci à Exocet

 

 

 

 

 

 

03:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Munich: un mur haut de 4 mètres pour se séparer des migrants

http://www.fdesouche.com/786541-munich-un-mur-haut-de-qua...

PHOTO, VIDEO

03:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Le FBI maintient sa position de ne pas poursuivre Hillary Clinton

 

23h09

La police fédérale américaine recommande de ne pas poursuivre la candidate démocrate à la présidentielle dans l’affaire de ses emails, un revirement inattendu.

 

Revirement inattendu dans l’affaire des emails de la candidate démocrate à la Maison Blanche. James Comey, directeur du FBI, a informé le Congrès dimanche 6 novembre que l’examen de nouveaux courriels d’Hillary Clinton n’avait pas modifié les conclusions formulées en juillet, qui recommandaient le classement de l’affaire. [...]

L’équipe du FBI a « passé en revue toutes les communications de ou à destination de Hillary Clinton pendant qu’elle était secrétaire d’Etat. Sur la base de cette enquête, nous n’avons pas changé les conclusions que nous avions exprimées en juillet en ce qui concerne Mme Clinton », souligne la lettre du directeur de la police fédérale américaine. [...]

Le Monde

Merci à Grand Blanc

NdB: On n'en attendait pas mieux du FBI complètement corrompu!

02:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Le nouveau clip de campagne de Donald Trump

02:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Eugène BOUDIN (1824-1898)

bd_boudin_port_dieppe.jpg Le Havre Boudin.jpg

Port de Dieppe

bd_boudin_concert_casino_deauville.jpg concert au Casino de Deauville.jpg

Concert au Casino de Deauville

01:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Podesta 32 : WikiLeaks révèle que Chelsea aurait pioché dans la fondation Clinton pour son mariage

581f7d0ac36188670d8b4788.jpg Chelsea.jpg

 

© Lucy Nicholson Source: Reuters

Révélée par l’organisation Wikileaks, la 32e salve de courriels piratés du directeur de campagne d’Hillary révèle comment la fille de Bill et Hillary aurait utilisé des fonds de la fondation Clinton pour des dépenses personnelles.

Le site lanceur d’alerte a déjà publié plus de 50 000 emails dans le cadre de l’élection présidentielle américaine. La livraison de ce dimanche 6 novembre contient pour sa part 2 074 nouveaux emails.

Dans plusieurs emails de 2012 de Doug Band, un conseiller de longue date et collecteur de fonds de la fondation Clinton, accuse Chelsea Clinton, fille de Bill et Hillary, de se servir dans le compte en banque de la fondation pour son mariage.

«L’enquête sur elle se faisant payer pour faire campagne, utilisant des ressources de la fondation pour son mariage et sa vie pour une décennie, les impôts sur l’argent de ses parents…», écrit Doug Band à John Podesta.

«J’espère que vous lui parlerez de tout ça. Car une fois qu’on emprunte ce chemin…», avertit Doug Band dans une phrase qui laisse croire qu’il pourrait y avoir de graves conséquences.

Le coût du mariage de Chelsea Clinton avoisinerait les 3 millions de dollars, mais il n’est pas clair dans quelles proportions, si seulement c’est le cas, l’argent de la fondation est impliqué.

Lire aussi : La relation entre les Etats-Unis et Israël au menu des derniers emails piratés de John Podesta

Plus tard, dans un email de Doug Band à John Podesta montre à quel point le premier nommé a du mal à supporter le comportement de l’enfant prodigue : «C’est la troisième fois cette semaine qu’elle est allée voir son papa pour changer ou s’interposer à une décision qu’elle prétend être si importante qu’elle se maintienne.»

 

Le problème en question réside dans le changement de date d’un gala de collecte de fonds qui tombe sur une fête religieuse juive, date qui est devenue importante pour elle, ayant épousé Marc Mezvinsky, lui-même de confession juive.

RT

00:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Une milice américaine se prépare à «combattre » si Clinton «volait» l’élection (IMAGES)

https://francais.rt.com/international/28443-milice-americ...

00:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

06/11/2016

Quand l'un des plus grands quotidiens israéliens s'inquiète des financements juifs d'Hillary Clinton

https://francais.rt.com/international/28286-clinton-argen...

1028560553.jpg

22:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

L'équipe Clinton déclare "probablement" faux des documznts de WikiLeaks avant qu'ils ne voient le jour

1028560553.jpg



© REUTERS/ Aaron JosefczykInternational20:51 06.11.2016URL courte8750013

Sans trop réfléchir, des responsables de campagne d'Hillary Clinton ont qualifié de faux des documents que le site WikiLeaks n'a même pas encore publiés.
La représentante de la campagne de la candidate démocrate Jennifer Palmieri a mis en doute l'authenticité des documents que WikiLeaks s'apprête à rendre publics dans les prochains jours avant la présidentielle. « Amis, quand dans les deux prochains jours vous verrez de gros mensonges de WikiLeaks, rappelez-vous s'il vous plait que c'est probablement un fake », a-t-elle écrit sur Twitter.
L'administration de WikiLeaks a vite répondu, affirmant n'avoir jamais publié des données non vérifiées et que les plus gros mensonges sont cachés au sein de l'équipe d'Hillary Clinton. De même, WikiLeaks a promis de poursuivre ses publications. Entre-temps, des internautes n'ont pas non plus été en reste face à cette déclaration de l'équipe Clinton. « Expliquez-moi, qu'est-ce que ça veut dire "probablement" ? », a demandé l'un des utilisateurs à Mme Palmieri. « Je pige. Quelque chose d'important sera publié et ce sera de la vérité absolue », ont conclu d'autres. La première partie des emails de M. Podesta, le directeur de campagne d'Hillary Clinton, a été rendue publique le 8 octobre. Depuis, l'administration du site met en ligne quotidiennement plusieurs milliers de courriels. © AP Photo/ Frank Franklin IILa Fondation Clinton a financé le mariage de la fille des Clinton Les informations dévoilées ont permis de se faire une idée sur la stratégie électorale d'Hillary Clinton lors des premières étapes de la campagne. Il a ainsi été révélé que la candidate démocrate avait révisé sa position sur les accords de libre-échange après avoir réalisé que ce point était une patate chaude et était un des points forts de ses principaux rivaux — le démocrate Bernie Sanders et le républicain Donald Trump. Début octobre, le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange a promis lors d'un duplex à Berlin de divulguer avant la fin de l'année en cours des « données considérables » sur les gouvernements de trois pays et sur la présidentielle US.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/2016110610285606...

22:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Valls et Belkacem publient un décret contre le hors contrat et l’école à la maison

 

Discrètement, en pleines vacances de la Toussaint, le Premier ministre Manuel Valls et le digne successeur de Vincent Peillon, le ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, ont publié un décret qui renforce le contrôle étatiste sur l’instruction dans la famille et les établissements d’enseignement privé hors contrat.

 

L’école à la maison et les écoles indépendantes sont toujours dans le collimateur du pouvoir socialiste qui s’appuie, il faut le dire, sur un corps législatif patiemment élaboré depuis des décennies par la droite comme par la gauche, et qui ne demande qu’à être mis en œuvre. Le décret, véritable instrument de dictature, met en place un contrôle des contenus des connaissances que les enfants sont censés recevoir partout, dans le public comme dans le privé et à la maison.

 

Le contrôle du contenu des connaissances de tous les enfants organisé par décret

C’est une manière de rendre conforme l’enseignement dispensé en dehors du cadre directement contrôlé par l’État en obligeant chacun, directeurs, enseignants, parents d’élèves scolarisés à la maison, responsables de transmettre aux jeunes les « connaissances et compétences attendues à la fin de chaque cycle d’enseignement de la scolarité obligatoire ». Pour parler plus clairement, cela veut dire que les écoles hors contrat et les parents qui instruisent leurs enfants à domicile doivent respecter les programmes officiels en s’assurant qu’à plusieurs étapes de la scolarité, tous les élèvent en aient acquis essentiel.

Ironie involontaire, les décrets parlent de la nécessaire « vérification de la progressivité des apprentissages » : sachant que l’enseignement de la lecture, des mathématiques, de la grammaire, de l’histoire est tout sauf progressif dans les programmes officiels qui font plutôt à désapprendre à lire, à compter, et à comprendre l’écrit et l’héritage culturel, on serait tenté de rire aux éclats. Hélas, c’est le plus souvent une tragédie du décervelage qui se produit sous nos yeux dans les écoles contrôlées par l’État. Si tant de parents choisissent le hors contrat ou l’école à la maison, avec tous les sacrifices que cela suppose, c’est justement pour y échapper.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

21:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO - Donald Trump évacué de scène après une fausse alerte dans la foule

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Donald-Trump-evacue...

« On n’a jamais dit que cela allait être facile pour nous. Mais personne ne nous arrêtera jamais », a-t-il dit. Les services secrets ont ensuite précise que l’incident était survenu après qu’un individu non identifié aux premiers rangs de l’assistance a crié « pistolet ».

 

 

Les agents des services secrets et les agents de police de Reno ont immédiatement appréhendé le suspect. Après une fouille approfondie du sujet et des environs, aucune arme n’a été trouvée, a noté le Secret Service dans un communiqué.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

Pendant ce temps, BFMTV s’interroge sur l’élection présidentielle : « Et si c’était Trump ? »

 

21:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Incompatibilité entre immigration de peuplement et identité : la preuve par Malo

malo_56774811.jpg Malo.jpg

 

05/11/2016 – ITALIE (NOVOpress)
La commune de Malo, une petite ville de la région de Vénétie, célébrait traditionnellement le 4 novembre, jour de fête des forces armées et de l’Unité nationale, par une messe dans ses écoles.

Le quotidien italien Il Giornale explique que, cette année, cette messe a été supprimée, « par respect pour les élèves des autres religions » (sic).

De fait, 13% des écoliers sont maintenant d’origine extra européenne. D’après la traduction de l’article faite par le site lesobservateurs.ch, « il avait été demandé au curé de seulement bénir la couronne de lauriers, sans célébration religieuse. Mais le prêtre a refusé de se livrer à cette mascarade ».

 

20:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Interview de Jean-Frédéric Poisson (PCD) : Primaire,FN,Sionisme,Mariage Gay,IVG (LCP, 02/11/16, 20h30)

Interview Jean-Frédéric Poisson (PCD) : Primaire,FN,Sionisme,MariageGay,IVG (LCP, 02/11/16, 20h30)  

03:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

L’Algérie conteste l’histoire : réponse du Général Faivre

thumb.jpg Algérie.jpg

 

Télécharger en PDF et imprimer
 

Général Maurice Faivre, historien, spécialiste de la guerre d’Algérie ♦

Général Maurice Faivre

Général Maurice Faivre

Reçu de Rémy Valat, historien et collaborateur du site, MÉTAMAG a publié recemment un communiqué des historiens sur le 17 octobre 1961 et la responsabilité du Fln dans les émeutes du jour. Le site internet du journal algérien El-Watan, dans deux articles intitulés « Dénoncer la falsification de l’histoire » et « Le retour de discours apologétiques de la colonisation« , conteste en citant Olivier Le Cour Granmaison, cette version des faits. Le Général Faivre répond à Olivier Le Cour Grandmaison qui attaque les signataires du communiqué et s’abstient de toute démonstration historique, n’hésitant pas à accuser le général d’avoir nié la pratique de la torture par l’armée française pendant la guerre d’Algérie.

 

 

Le débat sur la torture pendant la guerre d’Algérie reste un des sujets privilégiés de la propagande médiatique. Il n’est pas question de nier sa pratique, qui a été reconnue par maintes autorités.

1. Dans le manifeste de 2002, approuvé par 521 officiers généraux anciens d’Algérie, le général Gillis écrit :
« Certains pendant la bataille d’Alger en particulier, ont été confrontés à un dilemme : se salir les mains en interrogeant durement de vrais coupables, ou accepter la mort d’innocents. S’il y eut des dérives, elles furent marginales et en contradiction même avec les méthodes voulues et les objectifs poursuivis par la France et son armée ».

2. Dans l’été 1957, le colonel Godard poursuit la bataille d’Alger sans violence, par infiltration des groupes terroristes (bleuite); il écarte le colonel Aussaresses.

3. Zora Driff reconnaît que « ces méthodes (de torture) n’avaient plus court quand j’ai été prise » (septembre 1957).

4. Maurice Patin, président de la Commission de sauvegarde du droit et des libertés (16 enquêteurs), fait le point dans ses rapports successifs :
– septembre 1958 : l’emploi est proscrit mais persiste dans des cas isolés,
– juin 1960 : les déclarations tardives de Djamila Boupacha ne sont pas convaincantes,
– octobre 1960 : il n’y a plus de tortures spectaculaires,
– février 1961, diminution des pratiques illégales,
– décembre 1961, l’ordre a été rétabli par les Procureurs militaires, le système a fini par se disloquer.

5. 20 chefs de corps, en majorité parachutistes, cités par Jean Charles Jauffret, ont dit non à la torture ; parmi eux, le colonel Trinquier à El Milia et le général Faivre.

6. 400 enquêtes du CICR dans les centres d’internement en Algérie et en métropole établissent à moins de 20% le nombre des prisonniers qui ont été torturés.

Le colonel Allaire affirme que 9 suspects sur 10 parlaient spontanément.

Ces différents constats ne confirment pas la pratique généralisée de la torture. Certains historiens citent la déclaration de Massu : « On aurait pu faire autrement », mais oublient de rappeler qu’avec l’âge, il avait perdu la lucidité de sa jeunesse et oublié que le colonel Godard avait « fait autrement ».
Il est donc injuste d’accuser tous les combattants de s’être mal conduits, alors que la majorité est venue en aide à la population musulmane.

METAMAG

03:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Un militaire français tué au Mali

 

12h53

L’armée française de nouveau endeuillée. Un sous-officier du 515e régiment du train de la Braconne à Brie près d’Angoulême, Fabien Jacq, 28 ans, a trouvé la mort au nord du Mali vendredi, a annoncé l’Elysée samedi matin. Ce décès porte à 16 le nombre de militaires tués depuis le début de l’intervention au Mali en janvier 2013.

 

«Le vendredi 4 novembre 2016, vers 14h00, deux véhicules de l’avant blindé (VAB) appartenant à un convoi logistique de la force Barkhane (Mali), armé par le 515e régiment du train, ont subi une attaque par un engin explosif alors qu’ils faisaient route au nord-est de Kidal», a annoncé le ministère de la Défense. «L’explosion a provoqué la mort du maréchal des logis-chef Fabien Jacq, blessé plus légèrement un autre soldat et commotionné trois autres», a-t-il ajouté. Le convoi d’une soixantaine de véhicules faisait route vers Abeïbera (140 km au nord-est de Kidal) lorsque l’explosion s’est produite au passage d’un des véhicules, a précisé le porte-parole de l’état-major des armées, le colonel Patrik Steiger. [...]

Engagé dans l’armée depuis neuf ans, Fabien Jacq avait servi au Liban, en Afghanistan et une première fois au Mali en 2013. Il avait également participé à deux reprises à l’opération Sentinelle, mise en place sur le territoire national après les attentats de janvier 2015.

Les dernières pertes françaises au Mali remontaient au mois d’avril, quand trois soldats avaient été tués par l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule blindé, à l’approche de la ville de Tessalit, également dans le nord du Mali. Six soldats français ont pour leur part été blessés légèrement dans des conditions similaires le mois dernier.

Le Figaro

RIP Fabien Jacq

02:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Julian Assange affirme que sa prochaine sortie garantira l’arrestation d’Hillary Clinton

766379CrookedHILLARYLockHerUpYardLawnSign.jpg

 

20h58

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, a déclaré que sa prochaine publication fournira suffisamment de preuves pour garantir l’inculpation d’Hillary Clinton.

 

Le fondateur de Wikileaks Julian Assange a déclaré que Wikileaks a obtenu des informations qui, une fois libérées, garantiront un acte d’accusation de Hillary Clinton.

Lors d’une récente interview avec une chaîne de télévision, Assange a déclaré que sa prochaine version «fournira suffisamment de preuves» pour voir Hillary arrêtée. Avec des rapports laissant entendre que son rival et candidat républicain, Donald Trump, a franchi le pas dans le dernier sondage, la fuite pourrait s’avérer un gros coup à sa campagne.

WikiLeaks a déjà publié 30 322 courriels du serveur de messagerie privé de Clinton, couvrant du 30 juin 2010 au 12 août 2014. Alors qu’Assange ne précisait pas exactement ce qui était dans les courriels, il a dit à la chaîne que WikiLeaks avait «accumulé beaucoup sur Hillary Clinton, qui pourrait procéder à un acte d’accusation».

En ce qui concerne l’enquête en cours du FBI, cependant, Assange a exprimé un manque de confiance dans le ministère de la Justice de l’administration Obama pour inculper l’ancienne secrétaire d’État.

« Le procureur général Loretta Lynch ne va pas accuser Hillary Clinton, ce n’est pas possible, mais le FBI pourrait demander de nouvelles concessions au gouvernement Clinton en échange de son inculpation », a déclaré Assange.

WikiLeaks a longtemps été une épine dans le camp de l’ancienne secrétaire d’État, qui a appelé le président Barack Obama à poursuivre le site de dénonciation après sa fuite des câbles du département d’État de 2010. Julian Assange reste confiné à l’ambassade équatorienne au centre-ville de Londres, l’Équateur ayant promis de ne pas remettre le fondateur de WikiLeaks aux autorités américaines.

India Today via l’aimable traduction de Mirastnews

02:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Pour Julian Assange, Clinton et Daesh sont financés par le même argent et Trump ne gagnera jamais

https://francais.rt.com/international/28446-julian-assang...

+ 2 VIDEOS

01:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Essonne : un braqueur tué par les gendarmes, quatre coups de feu tirés

6292935_bc30627e-a36f-11e6-ba6f-389c3ca588e9-1_1000x625.jpg

 

>Île-de-France & Oise>Essonne|Laurent Degradi|05 novembre 2016, 17h03 | MAJ : 05 novembre 2016, 21h47|92
Briis-sous-Forges, samedi 5 novembre 2016. Un homme a été abattu par les gendarmes après une tentative de braquage d’un distributeur de billets. (LP/C. Ch.)
 
 
Laurent Degradi
 
EssonneBraquageMortBriis-sous-ForgesGendarme
 

La tentative de braquage a mal tourné, dans la nuit de vendredi à samedi. Un homme de 36 ans a été abattu par des gendarmes, à Briis-sous-Forges (Essonne), alors qu’il tentait de s’attaquer à un distributeur automatique de billets (DAB) avec l’aide de plusieurs complices. Vers 3h30, les gendarmes de la brigade de Limours auraient remarqué le petit groupe qui s’affairait autour de l'appareil. À la vue des militaires, les malfaiteurs se seraient engouffrés dans leur voiture.

 

Quatre coups de feu tirés par les gendarmes

 

« Le conducteur tente alors de prendre la fuite en fonçant en direction du véhicule de gendarmerie, a indiqué, au Parisien, le procureur de la République d’Évry, Éric Lallement. Un gendarme parvient à s’accrocher à leur voiture et essaie d’arracher la cagoule du malfaiteur qui se trouve derrière le volant. Celui-ci accélère et traîne le militaire sur plusieurs mètres. » Quatre coups de feu sont alors tirés par les forces de l’ordre, précise encore le parquet d’Évry. Un des tirs touche le conducteur qui réussit pourtant à prendre la fuite en voiture avec plusieurs de ses complices à son bord.

 

L’Inspection générale de la gendarmerie nationale saisie 

 

Quelques minutes plus tard, la voiture des fuyards est retrouvée en bordure d’une route. Derrière le volant, le chauffeur atteint par le tir des gendarmes est mort.

  

«Cet homme était déjà connu de la justice, assure Éric Lallement. Une première enquête confiée à la section de recherches (SR) de la gendarmerie a été ouverte pour tentative de vol en bande organisée. Une deuxième enquête sera menée par l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) sur les conditions d’usage des armes par les forces de l’ordre. »

 

  leparisien

 

00:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

05/11/2016

La Lettre du Front National du 04/11/16

Sarkozy vote Hollande : la consécration de l'UMPS !


Interrogé sur son choix en cas de second tour opposant Marine Le Pen à François Hollande en 2017, Nicolas Sarkozy a répondu clairement qu'il voterait pour le président sortant. Finies les postures du "ni ni", Sarkozy officialise le système UMPS et démontre la profonde collusion qui existe entre les deux partis complices qui se relaient au pouvoir depuis des décennies.
Ces propos sont à mettre sur le même plan que ceux de Manuel Valls, qui avait affirmé, il y a un an, qu’il fallait « assumer l’UMPS » dans l'intention d’une alliance avec les candidats de l’ex-UMP lors des élections régionales et envisager une forme de coalition avec ce même parti pour empêcher Marine Le Pen d’accéder à la présidence de la République en 2017.
Nous assistons ainsi à l’émergence d’un clivage désormais véritable et fondé, qui oppose les patriotes rassemblés derrière Marine Le Pen aux mondialistes de l’ex-UMP, du PS et de tous leurs supplétifs issus aussi bien du centre que de l’extrême gauche.
L'alternative qu'attendent les Français ne viendra pas de cette clique et de ses petites combinaisons politiciennes, mais de la seule candidate qui place l'intérêt de la France et de notre peuple au-dessus de tout.

Nicolas BAY

22:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)