Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2011

Appel pour la "Longue marche" des Harkis et des Pieds-Noirs

 

Les Harkis et les Pieds-Noirs vont entamer le 22 août leur Longue Marche à travers la France. Partant de Montpellier, elle aboutira à Paris le 25 septembre, jour de l’Hommage aux Harkis.

Français, souvenez vous !
Début 1962 les bandes armées qui mettaient l’Algérie à feu et à sang depuis des années avaient été mises hors d’état de nuire par l’Armée française. À notre Armée s’était jointe spontanément une fraction importante de la population locale, qui bien que dégagée de ses obligations militaires (on y trouvait de nombreux anciens combattants de 39-45 et d’Indochine) voulait combattre à ses côtés. Cet appoint de valeur, par son endurance et son courage contribua à la réussite de nombreuses opérations et bien sûr au succès final.

Ces volontaires au statut très particulier, ont été appelés les Harkis (du nom de leurs unités : les « harkas »).
On pouvait alors espérer un retour à la paix dans une Algérie resté française à la demande de ses habitants dont beaucoup avaient prouvé leur fidélité.

Malheureusement le 19 mars 1962, De Gaulle signa avec les chefs rebelles vaincus un accord qui leur donnait toute cette province dont ils se targuaient de faire une nouvelle nation. Terres et habitants leur ont été livrés, à charge pour ceux qui ne voulaient pas subir les lois des nouveaux maîtres, de quitter la terre de leurs ancêtres.

Lire la suite de cet article »

NPI - 21/07/11

17:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Un cadre d'Accor sanctionné après une plaisanterie douteuse sur l'affaire DSK

On ne peut pas rire de tout. Le directeur de la gestion des risques du groupe Accor vient de l'apprendre à ses dépens. Xavier Graff, qui était de permanence le 14 mai, lorsque Dominique Strauss-Kahn était arrêté par la police de New York après son fameux passage à l'hôtel Sofitel, propriété du groupe français, s'est mis dans une fâcheuse situation à la suite d'une plaisanterie envoyée par mail. Celle-ci pourrait lui coûter cher sur le plan professionnel.

Le 24 juin, après avoir entendu son ami, le colonel Thierry Bourret, patron de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), disserter sur France info à propos du dopage sur le Tour de France, M. Graff lui envoie ce message douteux : "Au Sofitel NY, nous avons réussi à 'faire tomber' DSK. Nous espérons que l'Oclaesp arrivera à faire tomber quelques cyclistes tricheurs cet été."

COUP DE FIL D'UN JOURNALISTE

M. Graff a beau expliquer aujourd'hui qu'il s'agissait d'une "plaisanterie", l'affaire va très vite lui échapper dans la mesure où il avait envoyé une copie à 18 autres destinataires, pour la plupart membres du ministère de l'intérieur. Effet boomerang assuré lorsque le directeur de la gestion des risques reçoit le coup de fil d'un journaliste lui demandant de préciser ce qu'il a voulu dire au travers de son mail.

M. Graff prend alors conscience de sa bévue et décide enfin d'alerter la direction du groupe. Sans doute trop tard. D'autant que le directeur de la gestion des risques aggrave son cas dans l'édition de l'hebdomadaire Le Point du 21 juillet. L'homme revient sur l'affaire DSK en affirmant, cette fois très sérieusement : "Il y a eu un loupé incompréhensible, j'aurais dû être prévenu beaucoup plus tôt. C'est par mail que j'ai appris la nouvelle du directeur du Sofitel NY", précise-t-il. René-Georges Querry, responsable depuis 2003 de la sécurité au sein du groupe Accor, affirme avoir prévenu l'Elysée à 23 h 45, soit quatre heures après que le Sofitel ait alerté la police new yorkaise.

Plaisanterie douteuse dans un premier temps, commentaires a posteriori sur l'affaire dans un second : pour Denis Hennequin, le patron d'Accor, c'en est trop. "M. Graff est tenu dans le cadre de ses fonctions à un devoir de réserve, qu'il ne s'est pas appliqué à lui-même", commente-t-on chez Accor. Le groupe a donc "décidé d'engager une procédure de sanction disciplinaire à l'encontre de Monsieur Graff". L'homme a été convoqué mercredi 27 juillet par la direction, qui, pour le moment, ne précise pas la nature des sanctions qui pourraient être prises à son encontre.

 

17:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Une autopsie confirme le suicide d'Allende

SANTIAGO  — Une autopsie scientifique confirme que le président chilien Salvador Allende s'est suicidé dans le palais de la Moneda à Santiago lors du coup d'Etat de septembre 1973, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Sa fille, Isabel Allende, a affirmé que c'était un immense soulagement d'apprendre ces conclusions données par une équipe d'experts internationaux.

Un expert en balistique britannique, David Prayer, a précisé que Salvador Allende avait été tué par deux balles tirées par un fusil d'assaut, placé entre ses jambes et sous son menton, et conçu pour tirer de manière automatique. D'après lui, les balles ont traversé le haut de sa tête et l'ont tué sur le coup.

Selon David Prayer, deux balles ont été tirées, deux douilles retrouvées et rien ne montre qu'une autre personne soit intervenue dans la mort d'Allende.

Les résultats de cette autopsie, rendus publics mardi, écartent les théories selon lesquelles Salvador Allende a été tué par des militaires, quand ils ont pris d'assaut le palais de la Moneda lors du coup d'Etat mené par le général Augusto Pinochet.

Près de 38 ans après sa mort, la dépouille de Salvador Allende avait été exhumée le 23 mai dernier afin de déterminer si le président chilien s'est suicidé dans le palais de la Moneda ou s'il a été abattu par l'armée lors du coup d'Etat.

20/07/11

03:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

VIDEO - Une apnéiste nage nue avec des bélugas dans une eau glaciale !

http://fr.rian.ru/video/20110720/190203663.html

RIA Novosti - 20/07/11

01:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Un Belge de 29 ans abattu sur une aire d'autoroute


http://www.lanouvellegazette.be/actualite/belgique/2011-0...


Xavier Baligant, 29 ans, a été tué au moins de 4 balles dans la nuit de lundi à mardi, vers 2H00 du matin, devant les toilettes de l'aire de repos de Malvaux de l'A31.

La victime, père divorcé et salarié d'une entreprise pharmaceutique, rentrait chez lui à Nivel, en Belgique après avoir passé des vacances, en Ardèche, en compagnie de ses deux enfants, âgés de 4 et 6 ans. Ces derniers dormaient dans la voiture stationnée sur l'aire de repos au moment des faits.

S'agit-il d'un règlement de comptes, d'un meurtre sur fond de différend familial ou tout simplement s'est-il retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment ? Pour l'instant aucune piste n'est privilégiée par les enquêteurs.

Les bandes de caméras de surveillance de l'autoroute et de l'aire de repos vont être étudiées.

Une autopsie devrait être effectuée demain.

"Xavier était un garçon adorable, sans problème qui s’occupait très bien ses deux enfants" a indiqué un de ses proches.

Source Faits Divers - 20/07/11

00:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

"Il faut tendre la main à la Wallonie"

 

arton17474-2ed3f.jpg MLP Wallonie.jpg

(Cliquez sur la photo)

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

La crise politique que connaît la Belgique s’aggrave, ne trouve pas de solution et jette Wallons et Flamands dans une incertitude terrible. Personne ne se réjouit de cette situation et chacun en France partage l’inquiétude des Belges.

En cette veille de fête nationale belge, Il est néanmoins de la responsabilité de la France et des Français de tendre la main aux Wallons.

Si la Belgique venait à éclater, si la Flandre prenait son indépendance, hypothèse de plus en plus crédible, la République française s’honorerait d’accueillir en son sein la Wallonie. Les liens historiques et fraternels qui unissent nos deux peuples sont trop forts pour que la France abandonne la Wallonie.

Il va de soi que ces décisions importantes pour l’avenir de nos peuples ne pourraient être prises qu’après consultation par référendum des Français et des Wallons.

NPI - 20/07/11

00:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Qui est-ce? n° 34

34.jpg

00:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Une "boule de feu" explose au-dessus de la Bretagne

Le phénomène, survenu mardi matin vers 5h20, est confirmé par de nombreux témoins dans toute la Bretagne. Il pourrait s'agir d'une météorite qui s'est désintégrée à basse altitude.

«J'étais avec un ami dans ma chambre quand tout d'un coup, par la fenêtre, je vois une énorme boule de feu, du genre fusée de détresse mais très très rapide. Et là, 3-4 minutes après, une grosse explosion a fait trembler ma maison. » Le témoignage de Nicolas, recueilli près de Rennes par Ouest-France, n'est pas isolé. La presse locale en a recueilli des dizaines, de Nantes à Saint-Malo, en passant par Brest et Quimper. Les sites internet en regorgent.


Afficher "Explosion mystérieuse en Bretagne" sur une carte plus grande. (Témoignages recueillis et carte réalisée par Ouest-France)

Bien qu'aucune photo ou vidéo amateur ne vienne étayer ces récits, il semble qu'un phénomène atmosphérique encore non-identifié a bel et bien touché la Bretagne mardi matin vers 5h20. Le recoupement des observations laisse penser que c'est une traînée rapide - moins d'une seconde - blanche puis rougissante, se terminant par une violente détonation, qui a surpris les habitants.

Les hypothèses de l'objet volant et du signal de détresse ont rapidement été écartées par les préfectures et les autorités maritimes. À Rennes, Priscilla Abraham, responsable du planétarium de l'Espace des sciences de Rennes, pense que l'hypothèse la plus probable est celle d'une météorite. L'intense lueur blanche correspondrait à l'entrée de la météorite dans la haute atmosphère. En pénétrant dans les couches plus denses, les forces de frottement l'auraient échauffée, la faisant rougir avant de la désintégrer à seulement quelques dizaines de kilomètres d'altitude.

Une explosion rarissime

Xavier Passot, directeur du Groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (GEIPAN), se range à cet avis. «Il faut un corps d'au moins 10 centimètres et plus de 100g pour donner lieu à ce type de manifestation, appelée bolide», explique-t-il. «Ce n'est dont pas un déchet spatial, puisque tous les débris de cette taille sont soigneusement tracés. Une météorite est beaucoup plus plausible.»

Reste la question de la détonation. Lorsqu'une météorite entre dans l'atmosphère, sa vitesse est déjà bien supérieure à celle du son. Elle décélère alors rapidement et peut repasser sous la vitesse du son, provoquant une onde de choc. Pour Jérémie Vaubaillon, spécialiste des météorites à l'Institut de mécanique céleste et des calculs des éphémérides (IMCCE), il est toutefois rare que la déflagration associée soit aussi puissante. Plusieurs témoins disent avoir été réveillés et avoir vu leurs murs trembler. «Ce n'est pas impossible, mais c'est assez étonnant, je dois dire», confie-t-il.

L'observation d'un bolide en elle-même est beaucoup moins surprenante. Plusieurs tonnes de matériau non-terrestre, essentiellement des poussières, traversent chaque jour notre atmosphère. On estime qu'il tombe chaque année en France une dizaine d'objets pouvant donner lieu à des bolides. Deux d'entre eux, observés dans le sud de la France le 25 janvier 2008 et le 16 mars 2010, ont récemment fait l'objet d'études approfondies par les passionnés. Des événements similaires survenus au Canada en 2008 ou en Afrique du Sud en 2009 avaient quant à eux pu être filmés en direct.

Source Le Figaro - 20/07/11

00:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

20/07/2011

La Serbie a arrêté Goran Hadzic, dernier fugitif serbe ayant échappé au TPIY

2011-07-20T130902Z_01_APAE76J10J700_RTROPTP_2_OFRTP-SERBIE-HADZIC-20110720.jpg

Deux mois à peine après la capture de Ratko Mladic, Goran Hadzic, dernier fugitif serbe recherché pour crimes de guerre par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), a été arrêté à son tour mercredi en Serbie.

Bruxelles a salué une étape importante pour la "perspective européenne" de Belgrade, candidate à une adhésion à l'Union européenne.

Inculpé en juillet 2004 par le TPIY de 14 chefs de crimes de guerre et crimes contre l'humanité pour le conflit en ex-Yougoslavie (1991-1995), Goran Hadzic a été interpellé dans la matinée dans la région de Fruske Gora, dans le nord du pays, a précisé le président serbe Boris Tadic.

Fruske Gora est un massif montagneux réputé pour ses nombreux monastères serbes orthodoxes. Boris Tadic a toutefois ajouté que Goran Hadzic n'avait été capturé ni dans un monastère ni dans une caserne militaire.

Il a déclaré que cette arrestation était le fruit de trois années de travail intensif. "Il faut préparer ses actions pour obtenir des résultats", a-t-il dit, comparant cette traque à celle d'Oussama ben Laden, tué le 2 mai dernier au Pakistan par des commandos américains.

Les crimes pour lesquels Goran Hadzic est poursuivi ont été commis en Slavonie orientale, une région de l'est de la Croatie. Il est accusé d'avoir ordonné le meurtre de milliers de civils croates et autres non serbes et l'expulsion de dizaines de milliers d'autres civils des régions sous son contrôle.

Né en septembre 1958 en Croatie, ancien magasinier, Goran Hadzic fut le président de la république autoproclamée de Krajina serbe - dans l'est de la Croatie - en septembre 1991, fonction qu'il a conservée jusqu'en décembre 1993.

Sa capture survient moins de deux mois après celle de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, le 26 mai dernier en Serbie, et renforce les chances de Belgrade d'intégrer à terme l'Union européenne.

La Serbie espère obtenir en octobre prochain le statut officiel de pays candidat à l'adhésion à l'UE.

L'UE SATISFAITE

L'Union européenne s'est félicitée de l'arrestation de Goran Hadzic dans un communiqué signé du président de la Commission européenne José Manuel Barroso, du président du Conseil européen Herman Van Rompuy et de la porte-parole de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

Tous trois ont estimé qu'il s'agissait d'une étape importante pour la "perspective européenne" de la Serbie et souhaité un transfert rapide du prévenu à La Haye, où siège le TPIY.

Pour le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, sa capture est un succès: "Nous pouvons désormais dire qu'aucune personne mise en cause n'a pu se soustraire à la procédure judiciaire. C'est un précédent d'une signification durable", s'est félicité le procureur en chef du tribunal, Serge Brammertz.

A Paris, le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a estimé que cette arrestation démontrait "la volonté du gouvernement de Serbie de coopérer pleinement" avec le tribunal pénal international. "Il s'agissait d'une condition essentielle au rapprochement européen de la Serbie", a-t-il déclaré.

Les Pays-Bas ont eux aussi souligné que Belgrade avait franchi une nouvelle étape sur la voie de son intégration européenne. "Après l'arrestation de Mladic, nous avions dit aux Serbes: il vous appartient à présent de franchir le dernier obstacle et d'attraper Hadzic. Et c'est désormais chose faite", a réagi le chef de la diplomatie néerlandaise, Uri Rosenthal.

Les Pays-Bas, dont les militaires n'avaient pu empêcher la prise de l'enclave musulmane de Srebrenica par les forces séparatistes serbes de Bosnie et les massacres de juillet 1995, ont précédemment bloqué la candidature serbe à l'UE. Le gouvernement néerlandais va désormais attendre l'évaluation du dossier serbe par la Commission.

Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a également salué une arrestation qui "permettra de fermer le chapitre le plus douloureux de l'histoire récente de l'Europe".

Goran Hadzic a vécu sans se cacher dans la ville de Novi Sad, dans le nord de la Serbie, jusqu'au 13 juillet 2004, date de son inculpation par le tribunal international.

Alerté par des ultranationalistes, il s'est enfui immédiatement, comme le montreront par la suite des images diffusées par le TPIY dans lesquelles on le voit quitter son domicile avec un sac dans l'après-midi du 13 juillet. Mais sa fuite a été tenue secrète pendant plusieurs jours.

20/07/11

23:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen interviewée par le JDD: "Si j'étais présidente en 2012..."

Marine Le Pen a accordé une interview au JDD, diffusée sur internet le 14 juillet, dans laquelle elle exprime ses priorités d’actions qu’elle mènera dès que le peuple l’aura élue présidente de la République en 2012.

Au sujet de la première mesure à entreprendre, Marine Le Pen déclare vouloir « immédiatement créer un ministère des Souverainetés, un ministère transversal dans le but de rendre au peuple français la souveraineté qu’on leur a confisquée notamment en la transférant aux structures européennes : souveraineté territoriale, monétaire, budgétaire, législative ».

Qui serait votre Premier ministre ? La candidate du peuple français indique : « Il est beaucoup trop tôt pour donner le nom d’un Premier ministre tout cela dépend évidemment des élections, de la campagne et de tout ceux qui me rejoindrons durant cette campagne sur la ligne de lutte contre la mondialisation et de la défense de la patrie ».

Cela pourrait-il être un ministre d’ouverture ? Marine Le Pen répond clairement : « Ca pourrait pourquoi pas, ça sera le plus efficace, le plus performant, et celui qui aura le plus de mérite ! »

NPI - 20/07/11

22:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Pour Bernard Antony: "Mieux vaut un défilé militaire qu'une manifestation totalitaire"

Bernard Antony, président de l’Institut du Pays Libre, nous communique:
 
Madame Éva Joly propose de remplacer le défilé du 14 juillet par un « défilé citoyen ». Elle n’a pas été jusqu’à préciser dans le détail à quoi ressemblerait pareil défilé. Ce que nous savons de l’idéologie verte nous permet néanmoins de l’imaginer aisément.
Le défilé sera sans nul doute celui des nouvelles ligues « LGBT » de défense libératrice de l’indétermination sexuelle ;
celui des enfants citoyens, « ni filles ni garçons » des écoles maternelles ;
celui des comités citoyens, ruraux et citadins, de « libre » vigilance écologique ;
celui des comités de surveillance de la « libre » utilisation des véhicules à moteur ;
celui des comités d’incitation à la « libre » locomotion à pédale ;
celui des comités de promotion de l’alimentation « bio » ;
celui des ligues naturistes de la santé au grand air et de la « libre » limitation des chauffages polluants ;
celui des comités de réorganisations et d’autogestions naturopathes de l’industrie pharmaceutique ;
celui des associations de la libre planification démographique et de promotion de la liberté totale de l’IVG et de l’euthanasie ;
celui des groupes d’incitation et d’organisation de la liberté d’expression écologique, spontanée ;
celui des noyaux d’animation et d’orientation politique par la libre dynamique des groupes ;
celui enfin des associations de vigilance et de défense de la révolution libertaire écolo-citoyenne et de la libre police émanant de la volonté générale.

Cette esquisse de ce que serait le « défilé citoyen » selon Éva Joly n’est pas polémique. L’écologisme vert-rouge n’est pas en effet autre chose que l’idéologie révolutionnaire de la subversion-récupération-manipulation de l’écologie authentique.

L’expérience de l’histoire enseigne que les « défilés citoyens » selon Éva Joly se transformeraient inéluctablement comme celui du 14 juillet 1789, comme ceux des sans-culottes, comme ceux de Petrograd, de la Havane, de Pékin et de Phnom-Penh en défilés d’ « aux armes citoyens !», défilés soviétoïdement encadrés où tout le monde surveille citoyennement tout le monde.

Ainsi en a-t-il été toujours des utopies de tant d’Éva Joly qui ne restent pas longtemps des ingénues et de jolies Èves.

À bien considérer, le défilé militaire du 14 juillet avait eu pour heureux effet de ramener notre fête nationale à n’être plus perçue comme la célébration d’un pitoyable anniversaire : celui de la journée des dupes et de la mascarade de la « fête de la Fédération » de 1790 commémorant l’horrible journée, un an auparavant, de l’assaut d’une prison vide par une foule manipulée de sans-culottes ivres et de poissardes déculottées se livrant à toutes les turpitudes massacreuses et anthropophagiques.

Le 14 juillet par son digne et beau défilé militaire est devenu, par-delà les discours politiques hypocrites, une journée d’amitié nationale autour de notre armée trop souvent, et aujourd’hui encore, envoyée en missions impossibles lourdes d’inutiles sacrifices.

Comment oublier les ordres d’indignes abandons de population qu’elle reçut à plusieurs reprises au cours du siècle dernier (Arméniens de Cilicie en 1932, rhénans francophiles dans les années 30, catholiques du Tonkin en 1954, pieds-noirs et harkis en 1962) ?

Mais du moins cette armée si souvent humiliée, – et depuis des années – sans cesse diminuée, existe-t-elle encore, dernière protectrice un jour peut-être de nos vraies libertés et de notre survie nationale.

Mieux vaut son défilé que celui des comitards de la dissociété totalitaire de l’écologisme nihiliste.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

03:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

DSK - Les avocats de Diallo et de Banon se sont retrouvés à New York

 

IRIB- Les avocats de Nafissatou Diallo et de Tristane Banon, les deux femmes qui accusent DSK d'agression sexuelle, se sont retrouvés, mardi, au bureau du Procureur, à New York.

 Les avocats n'ont pas voulu dire avec qui ils s'étaient entretenus, pendant les trois heures qu'ils ont passé dans le bureau du procureur.

19/07/11

 

03:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

La Syrie reconnaît l'Etat palestinien

La Syrie reconnaît l'Etat palestinien

IRIB- La Syrie reconnaît un Etat palestinien dans les frontières du 4 juin 1967, en vigueur avant la guerre israélo-arabe de 1967 et ayant Jérusalem-Est pour capitale, a annoncé lundi le ministère syrien des Affaires étrangères.
 

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/128301-la-syrie-reconna%C3%AEt-letat-palestinien http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/128301-la-syrie-reconna%C3%AEt-letat-palestinien

18/07/11 

 

03:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Reporters sans frontières veut en finir avec HADOPI

19/07/2011 – 18h30
PARIS (NOVOpress) –
L’association Reporters sans frontières (RSF), qui milite pour la liberté de la presse, réitère sa volonté de mettre fin à Hadopi. Dans un article sur son site, elle indique : “Alors que plusieurs institutions internationales viennent de reconnaître l’accès à Internet comme un droit fondamental et que la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) regrette que la protection des données personnelles soit mal assurée par Hadopi, la Haute Autorité, à contre-courant, persiste dans sa politique, en dévoilant un premier bilan chiffré de la riposte graduée.” Ajoutant : “A cette occasion, Reporters sans frontières renouvelle sa demande d’abrogation d’Hadopi. Outre ses lacunes et dysfonctionnements, la loi va à l’encontre des libertés fondamentales, en prévoyant la coupure de l’accès à Internet. Son adoption est l’une des raisons invoquées par Reporters sans frontières pour ajouter la France à la liste des ‘Pays sous surveillance’ dans son dernier rapport sur les ennemis d’Internet.”

D’autant que face au souhait d’Hadopi de couper la connection Internet de contrevenants, RSF précise : “Dans son rapport rendu public en juin 2011, Frank Larue, rapporteur spécial pour la liberté d’expression des Nations unies, avait affirmé que ‘couper l’accès Internet des utilisateurs, quelle que soit la justification fournie – et ceci inclut les lois concernant la violation des droits à la propriété intellectuelle – est une mesure disproportionnée. Il s’agit d’une violation de l’article 19, paragraphe 3, du Pacte international relatif aux droits civils et politiques’. Le rapporteur de l’ONU dénonce nommément dans son rapport ‘la riposte graduée en France, et le Digital Economy Act de 2010 au Royaume Uni’.

De plus, RSF rappelle que La CNIL avait mis en garde un des prestataires d’Hadopi pour insufissance de protection des données.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

03:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Une météorite dans le ciel breton?

Après une forte explosion mardi matin, les internautes bretons parlent d'une météorite.

Un "grand boum", une lueur blanche, une "boule de feu orange"... Le mystère reste entier sur ce qui s'est passé mardi matin, vers 5h15, en Bretagne. Une forte explosion a été entendue de Brest à Rennes et même jusqu'à Nantes mais personne ne sait d'où elle provient.

L'hypothèse d'un avion passant le mur du son a rapidement été écartée, rapporte Ouest-France.

Selon Météo France, il ne s'agit pas non plus d'un phénomène météorologique ou atmosphérique.

L'hypothèse d'une météorite privilégiée

Le planétarium de l'Espace des sciences de Rennes émet une autre supposition : celle d'une météorite qui serait entrée dans l'atmosphère avant de se désintégrer. Selon les spécialistes, cette hypothèse est "plus que plausible".

L'intense lueur blanche correspondrait à l'entrée de la météorite dans l'atmosphère. Ensuite, elle pénètre dans une atmosphère plus dense, chauffe "et elle devient rouge", puis, à force de vibrations, "elle va finir par exploser, provoquer des secousses comme un avion supersonique", explique une responsable du planétarium.

 Source Europe 1 - 19/07/11

02:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Banlieue: la lutte anti-drogue affecterait le paiement des loyers

 

Plus la police entrave le trafic, plus les impayés de loyers auraient tendance à grimper dans certains quartiers sensibles.

La lutte antidrogue réserve des surprises en banlieue. À mesure que la pression policière contre les trafics s’accentue, les offices HLM rencontreraient des difficultés à encaisser les loyers dans les quartiers sensibles. Comme si les liquidités ne circulaient plus comme avant chez certains locataires. Le phénomène aurait notamment été observé en Seine-Saint-Denis.

Selon certains élus locaux, le manque à gagner se ferait cruellement sentir depuis environ six mois. Dans le « 9-3 », « l’augmentation des loyers impayés chez les bailleurs sociaux a atteint 32 % en quelques mois », affirme Grégory Vuillermet, conseiller technique au syndicat de policiers Synergie-Officiers. Le chiffre aurait été évoqué, selon lui, lors de réunions des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD).

Ce policier y voit « une conséquence directement imputable au succès des opérations antidrogue », conduites sous l’autorité du préfet du département, Christian Lambert. Un haut fonctionnaire à la préfecture évoque même une baisse des encaissements de loyers de 40 % sur certains groupes d’immeubles de La Courneuve, particulièrement ciblée par les opérations de police.

Lire la suite

NPI - 19/07/11

00:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Une belle histoire d'amour...

Une belle histoire d’amour

C’est une première dans l’histoire de la communauté gay d’Israël et c’est un ministre qualifié “d’extrême droite” par une grande frange de la presse internationale qui en est à l’origine.

 En effet, l’État d’Israël va fournir au concubin d’un diplomate israélien un passeport diplomatique et la citoyenneté israélienne lui permettant même de l’accompagner pour sa prochaine mission à l’étranger !

 Les deux hommes se sont rencontrés il y a quelques années lorsque le diplomate israélien servait en Europe de l’Est. Ils vivent ensemble depuis quatre ans en Israël et, élèvent un enfant . Cette semaine, suite à une demande du diplomate, l’État d’Israël a accordé à son compagnon non juif,  la nationalité israélienne et un passeport diplomatique pour qu’il puisse voyager et travailler avec lui.

  Le diplomate nommé prochainement ambassadeur dans un autre pays de l’ex URSS, avait fait le forcing pour que son compagnon puisse l’accompagner,  légalement impossible avec un statut israélien de résident temporaire.

 Le Ministre Avigdor Lieberman, son adjoint Daniel Ayalon et le Directeur Général du ministère, Rafi Barak, sont intervenus au nom du diplomate et ont demandé d’accorder à son partenaire un statut identique à celui des compagnes des diplomates.

 

Israël est et reste, le seul pays du Proche et Moyen Orient à avoir légalisé l’homosexualité.

source

Contre-Info. com - 19/07/11

00:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

19/07/2011

Hommage aux sept soldats morts en Afghanistan

19/07/11

 

23:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Les mosquées envahissent-elles la France?

19/07/11

21:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Bateau français pour Gaza : Israël se félicite...

19/07/11

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)