Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2016

La prochaine révolution française ? Conversation avec Marine Le Pen

https://www.foreignaffairs.com/interviews/2016-10-17/la-p...

interview-mlp-770x515.jpg

A lire jusqu'au bout !

19:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Des merveilles de l'Antiquité au musée lapidaire d'Avignon (musée Calvet)

!cid_BE8DEFE1-A7D7-4B14-9CAF-735B1A99B682.jpg Cupidon et sauterelle Musée lapidaire d'Avignon.jpg

Le dieu Eros pourchassant une sauterelle perchée sur un épi de blé

Relief gréco-romain (Photo EB)

04:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Jean-Yves Le Gallou : Télé black-blanc-beur - le FN doit se méfier des sirènes médiatiques !

http://www.bvoltaire.fr/jeanyveslegallou/tele-black-blanc...

A lire! Une intelligence brillante qui sait analyser la réalité: ses conseils sont à suivre! Car il n'est plus temps de rêver.

03:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Valls, Juppé et Sarkozy ont célébré la fête juive de Yom Kippour

 

Devenir président, c’est savoir frapper aux bonnes portes

Mercredi 12 octobre, le Premier ministre Manuel Valls et l’ancien président Nicolas Sarkozy étaient réunis en synagogue pour célébrer ensemble la fête juive du « Jour du Grand Pardon ».

Alain Juppé, favori des élections présidentielles, était à la Grande synagogue de Paris (dite de la Victoire) pour participer avec d’autres élus Les Républicains au rituel considéré comme le plus saint du calendrier juif.

À noter : le tweet posté par Emmanuelle Brisson, militante Les Républicains et animatrice du comité « Les jeunes avec Juppé », est le SEUL témoignage public révélant la présence conjointe de Valls et Sarkozy pour une cérémonie religieuse. AUCUN média traditionnel n’a publié cette information.

Dans son agenda officiel – à la date du 12 octobre –, le Premier ministre n’en fait pas mention.

Idem pour Nicolas Sarkozy qui s’est contenté d’adresser – via son site et Twitter – ses meilleurs voeux à la communauté juive sans préciser publiquement sa venue dans une synagogue.

Quant à Alain Juppé, il a provoqué la colère de nombreux internautes juifs radicaux sur Twitter (telle « Salomé R. ») qui lui ont reproché d’avoir capturé une photographie en pleine cérémonie.

 

 

02:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Donald Trump : "Les Clinton sont des criminels !"

Dans un discours à West Palm Beach en Floride, Donald Trump, attaqué comme jamais dans les médias US mais aussi à travers le monde, se lâche : "Les Clinton sont des criminels et l'establishment fera tout pour faire en sorte de les maintenir au pouvoir".

02:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Trump : « L’élection sera truquée »

sans-titre.png

 

 

De notre correspondant permanent aux Etats-Unis. – Depuis quarante-huit heures, Donald Trump tempête devant tous les micros et derrière tous les podiums. Il vient de lancer la plus énorme des « bombes » de la dernière ligne droite avant le vote du 8 novembre : « L’élection présidentielle, affirme-t-il, sera entachée de fraudes. » Il poursuit : « Non seulement le ministère de la Justice et la police fédérale ont empêché Hillary Clinton d’aller en prison malgré tous ses scandales, mais ils lui ont permis de briguer la Maison Blanche. Tout le système est manipulé à son bénéfice. L’élection elle-même sera truquée. Mais nous ne laisserons pas faire. »

D’autres bombes de moindre calibre ont éclaté presque en même temps. Les démocrates auraient engagé des perturbateurs afin de semer la violence dans les réunions du New-Yorkais ; celui-ci a réclamé que le troisième et dernier débat – qui aura lieu ce soir, mercredi, à Las Vegas – soit précédé d’un contrôle sanguin afin de savoir si Hillary Clinton n’est pas « dopée » comme un athlète avant une course ; enfin, le Qatar a donné récemment un million de dollars à l’ex-First Lady.

Un meeting à Bangor

Surexcités par ces quatre bombes dont les médias étaient encore remplis, plus de 4 000 supporters de Trump l’applaudirent à tout rompre la semaine dernière à Bangor, petite ville du Maine nichée au flanc d’un vaste territoire à 55 % fidèle au milliardaire. Il surgit sur scène comme un coup de vent alors qu’une salle chauffée à blanc scandait U-S-A et America First (l’Amérique d’abord), le slogan de l’aviateur Charles Lindbergh pendant ses tournées anti-guerre en 1938. A 78 ans de distance, les deux combats ont plus d’un point commun. Et d’abord l’anti-interventionnisme. « Désormais, affirma Trump, l’Amérique ne fera la guerre que si ses intérêts sont menacés. » Suivit, durant près d’une heure, un mélange d’attaques contre sa rivale et de promesses au pays : une réindustrialisation de l’Amérique, la fin de l’immigration illégale, la défense des armes à feu. Trump termina par un avertissement qui pourrait résonner encore longtemps dans les mémoires : « Si je perds, l’Amérique aura raté sa dernière chance de redevenir elle-même. »

Témoignages

« Notre dernière chance ? C’est sûr », reconnaît Bob, 30 ans, qui a voté deux fois démocrate. « Cette fois-ci, c’est Trump. J’ai changé de parti au début des primaires dès qu’il a dit : le système est corrompu. » Shelley, 24 ans, a été séduite aussi : « Lorsque Trump s’adresse à quelqu’un, dit-elle, il le regarde droit dans les yeux. Pas comme Hillary, toujours fuyante – une menteuse. » Pour Noreen, 48 ans, la vraie menace vient de la Cour suprême. « Si Hillary passe, prévient-elle, elle livrera l’institution aux gauchistes et alors notre Constitution deviendra un rouleau de papier hygiénique. » Codey, 19 ans, arbore un T-shirt avec « Lock her up ! » (Enfermez-la derrière les barreaux). Pour lui, la justice aurait dû empêcher Hillary de se présenter à l’élection. « Elle est corrompue. Elle manipule tout ce qu’elle touche. On le sait depuis trente ans. »

 

Gary, 50 ans, s’en tient à l’immigration. « C’est notre plus gros problème, note-t-il. Les illégaux à l’intérieur, des frontières poreuses, les réfugiés qui attendent. Et en plus, le terrorisme. Seul Trump a montré ce qu’il fallait faire. » Scott, 31 ans, s’exclame : « Un troisième mandat d’Obama ? Ce serait la fin de l’Amérique. Hillary serait encore pire que lui. Un désastre en perspective. » Randall, 66 ans, s’indigne : « Comparer Trump à Bill Clinton au sujet des femmes, c’est idiot. Bill est un prédateur. Cent témoignages le confirment. Trump parle trop. Ça lui joue des tours. » Brianna, 19 ans, ne s’en laisse pas conter : « Trump a bossé toute sa vie. Il n’a rien trouvé dans une pochette-surprise. Ses entreprises emploient 35 000 personnes. Hillary serait bien incapable d’en faire autant. »

Christian Daisug

Article paru dans Présent daté du 18 octobre 2016

01:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Hillary Clinton et la Fin du Monde

Hillary-Clinton_La-fin-du-monde-660x330.jpg Fin du monde.jpg

 

   

Le fascisme médiatique exercé contre Donald Trump va faire élire l’épouse cocue Clinton. Elle aura été élue par les médias, les oligarques US et par la plèbe (je reprends le mot utilisé par Todd) multiraciale, obèse et gavée de télé. Peter Brimelow la décrit très bien dans son Alien Nation, quand en 1992, le mari Clinton fut élu pour promouvoir ces différents agendas : liquidation démographique de son pays ; destruction de l’Europe ; programmation de la guerre éternelle pour la paix éternelle, pour parler comme l’historien Charles Beard.

 

La folie de Clinton est claire et nette ; l’abrutissement de la masse aussi. La masse répète ce que disent les médias tout en se convainquant qu’elle est libre et pense par elle-même. La plèbe de Clinton représente cinquante millions de ploucs multiraciaux gavés aux Food Stamps. On est nourris pour regarder la télé, pour voter Hillary et pour déclarer la guerre à la Russie. C’est l’empire romain d’occident à l’échelon (clin d’oeil à la NSA) terrestre, et tant pis pour les gaulois que nous sommes et que nous resterons.

Que Clinton soit une psycho bonne pour le bagne n’est ici que secondaire. Car on a créé le monde d’imbéciles et d’invertis universels dont ont rêvé depuis toujours les élites les plus dégénérées. Tout ce qu’on peut espérer, quand leur candidate luciférienne aura appuyé sur les petits boutons rouges, c’est que les russes mettront le paquet et que les sagouins y passeront aussi.

Et vous verrez que déjà morts, comme cet électorat moribond, ils ne s’en rendront même pas compte.

VOXNR

00:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Béziers (34) : Gauchistes pro-migrants et islamistes créent une émeute au conseil municipal (MàJ vidéo)

http://www.fdesouche.com/779575-beziers-34-les-pro-migran...

00:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

18/10/2016

Une interprète violée et un journaliste agressé aux abords de la «jungle» de Calais

 

 
Les faits se sont produits dans la nuit de lundi à mardi, vers 2h30 du matin, aux abords de la «jungle» de Calais.

VIDÉO - La victime, originaire d'Afghanistan, accompagnait dans la nuit de lundi à mardi le journaliste préparant un reportage sur les migrants mineurs isolés pour le compte de la chaîne France 5.

Ils réalisaient un reportage sur les migrants mineurs isolés. Une interprète en langue pachtoune, âgée de 38 ans, a été violée dans la nuit de lundi à mardi aux abords de la «jungle» de Calais. Le journaliste freelance de 42 ans, qui l'accompagnait, a été agressé et son matériel lui a été dérobé. «Le viol a été confirmé par un médecin légiste qui a examiné la victime», précise le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer, Pascal Marconville. «Des prélèvements génétiques ont été réalisés pour identifier l'auteur du viol.»

Les faits se sont produits aux alentours de deux heures et demie. Le journaliste freelance, qui travaillait pour le compte de la chaîne France 5, avait rendez-vous dans la «jungle» de Calais. Il était à cette occasion accompagné d'une interprète originaire d'Afghanistan et domiciliée à Paris. «Trois individus parlants pachtoune les ont abordés à proximité du camp, détaille le magistrat. Ils ont dans un premier temps volé le matériel de tournage. L'un d'eux a ensuite violé l'interprète sous la menace d'un couteau pendant que les deux autres, également armés de couteaux, tenaient à distance le journaliste.»

Les trois agresseurs les ont laissés partir. Le journaliste et l'interprète se sont alors rendus au commissariat le plus proche, où ils ont déposé plainte. Sous le choc, la victime, mariée et mère de famille, a été prise en charge par les pompiers et hospitalisée. Les trois agresseurs sont toujours recherchés. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Coquelles.

LE FIGARO

23:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

L'Autorité de sûreté nucléaire demande à EDF d'arrêter cinq nouveaux réacteurs

 

>Ma Terre>Energies|18 octobre 2016, 18h09 | MAJ : 18 octobre 2016, 18h20|7

 L'énergéticien EDF devrait annoncer ce mardi la fermeture de cinq nouveaux réacteurs, parmi lesquels le plus vieux de France, Fessenheim (Bas-Rhin). 

(Le parisien/MATTHIEU DE MARTIGNAC)
 
  
EnergiesFessenheimTricastinEDFASNNucléaire
 

Une fermeture «sous trois mois». L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui contrôle, au nom de l'Etat, la sécurité des installations nucléaires en France, a demandé à EDF d'arrêter rapidement cinq nouveaux réacteurs ce mardi, confirmant une information de nos confrères de Challenges. Cette fermeture doit permettre à l'énergéticien de réaliser des contrôles complémentaires sur des cuves potentiellement affectée par des anomalies. 

 

Les réacteurs concernés font partie des 18 que l’ASN a mis sous surveillance, après que des malfaçons ont été observées sur certaines cuves sortant de l’usine d’Areva du Creusot. Les cinq réacteurs concernés sont, selon Les Echos, Tricastin 2 et 4, Gravelines 4, Civaux 1 et Fessenheim 1.

    

«Après échange avec l'ASN, EDF va poursuivre l'audit sur les cinq derniers réacteurs qui restent à auditer sur la teneur en carbone, avant la fin de l'année. Cet audit doit être fait réacteurs à l'arrêt», a confirmé une source proche du dossier. Ces arrêts devraient être «de courte durée», à savoir «quelques semaines», et mis en place probablement avant cet hiver, selon la même source.

 

Une concentration trop élevée en carbone

 

Dans un communiqué, l'Autorité de contrôle «prescrit à EDF de réaliser, sous trois mois, des contrôles complémentaires sur certains fonds primaires de générateurs de vapeur de cinq de ses réacteurs dont l'acier est affecté par une concentration élevée en carbone. La réalisation de ces contrôles nécessitera la mise à l'arrêt des réacteurs concernés». 

 

En juin, le gendarme du nucléaire avait demandé à EDF de mener des essais complémentaires sur les générateurs de vapeur équipant 18 réacteurs nucléaires français, potentiellement affectés par le même défaut que celui qui affecte le couvercle et le fond de la cuve de l'EPR en construction à Flamanville (Manche). L'ASN a estimé que les premières analyses d'EDF nécessitaient d'«être confortées». Sur les 13 autres réacteurs surveillés par l'ASN, six ont déjà pu redémarrer et sept autres sont dans l'attente d'un feu vert. 

 

Des fermetures qui pèsent sur les prix

Fin septembre, EDF avait annoncé avoir réduit ses objectifs d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) et de production nucléaire française pour 2016 en raison notamment d'arrêts prolongés de réacteurs dus à ces contrôles. Ces indisponibilités ont fait grimper les prix de gros de l'électricité ces dernières semaines, alors que l'atome produit environ trois quarts de l'électricité en France.

 

21:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Calais: un lycéen casse la mâchoire de son professeur en classe

http://www.leparisien.fr/faits-divers/calais-un-lyceen-ca...

Lire!

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

JOURNAL TVLibertés DU 18 OCTOBRE 2016

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

IsraAid, cette ONG israélienne qui aide les clandestins à entrer en Europe (rediff)

http://www.egaliteetreconciliation.fr/IsraAid-cette-ONG-i...

Regardez la vidéo!

19:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Valls : l’islam est « une part indissociable de notre culture et désormais de nos racines »

799572021886132717web.jpg Valls.jpg

 

20h43

La laïcité « n’est pas dirigée » contre les musulmans mais est là pour « les protéger« , a assuré ce soir le premier ministre Manuel Valls, en affirmant que l’islam était « une part indissociable de notre culture et désormais de nos racines« .

Le premier ministre, qui a clos à Evry un discours aux tonalités consensuelles en disant que la France avait besoin de « rassemblement et d’espérance« , s’est aussi efforcé de gommer une des phrases polémiques du livre-confession de François Hollande, en affirmant que « l’islam n’était pas le problème« .

 

Il s’est longuement posé en protecteur des musulmans face aux discours « populistes« , appelant de ses voeux un « islam de France débarrassé de son poison salafiste« .

« Face à ce déchaînement qui vise toujours à pointer du doigt, à trouver des boucs émissaires, moi je veux m’adresser directement (…) aux millions de musulmans français, qui pratiquent leur culte dans le respect le plus absolu des valeurs de la République« , a-t-il expliqué.

« L’islam de France, comme toutes les religions, a toute sa place en France », a lancé le locataire de Matignon.

« C’est le fait de notre Histoire (…), de notre immigration qui a été et reste une chance pour notre pays« , a poursuivi le Premier ministre.

« L’islam certes rencontre et pose des défis considérables à nos sociétés mais il n’est pas LE problème, (…) il n’est pas le problème qui poserait toutes les difficultés au pays«  , a-t-il dit. [...]

Le Figaro ; Le Point

01:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Quelles motivations pour les "gestatrices" ?

 

Enquête sur la GPA en Inde

COmme Israël, la Russie ou l’Ukraine, l’Inde pratique la GPA basée sur un échange financier. Par ailleurs, contrairement à ce qui est pratiqué dans d’autres pays (États-Unis, Thaïlande, Royaume-Uni), l’Inde présente l’avantage d’établir le certificat de naissance de l’enfant au nom de la mère, et non pas au nom de la femme qui a porté l’enfant et qui a accouché. Économiquement, pour les parents étrangers, la GPA était relativement peu coûteuse en Inde, de l’ordre de 30 000 à 40 000 € (hors frais de voyage), comparés aux 100 000 € minimum à mobiliser pour une GPA pratiquée aux États-Unis.

 

[...]

La GPA tend donc à être décrite comme une expérience assumée par les gestatrices qui présentent ce choix comme celui de femmes instruites, épouses et mères prenant en main la destinée de leur famille pour en améliorer les conditions de vie ou faire face à des problèmes financiers, ponctuels ou durables. Les entretiens ont néanmoins parfois conduit à fissurer ce discours. De nombreuses gestatrices ont indiqué qu’elles ne souhaitaient pas renouveler cette expérience dans le futur.

De manière plus poignante, une question sur la possibilité que leur propre fille puisse devenir un jour gestatrice à son tour, a parfois provoqué de fortes émotions chez ces femmes qui y voyaient le signe d’un échec de leur propre GPA à changer la vie de leur famille. Cette étude s’est arrêtée aux portes des centres médicaux et il restera dans l’avenir à explorer le devenir de ces femmes, de leurs enfants et de leurs familles afin de savoir si les rêves d’un avenir meilleur se sont concrétisés.

Lire l’intégralité de l’article sur unpeudairfrais.org

01:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La Manif Pour Tous : Marion dénonce la menace de l’islam pour la France

 

Publié le 17 octobre 2016 - par - 44 commentaires - 2 355 vues

capturemarion

La Manif pour tous est retournée battre le pavé le dimanche 16 octobre. Selon les organisateurs, elle a réuni 200 000 personnes, selon la police 24 000. Loin des chiffres triomphaux qu’elle a connus. Mais des milliers de personnes ont été bloquées (par la police, comme dans la manif récente de Montpellier contre les migrants) et n’ont pu arriver au Trocadéro. Peu importe au fond le nombre, désinformé ou non.

La Manif pour tous devrait se taire prudemment sur les homos désormais, mais elle a raison de défendre la famille, de refuser la GPA et la PMA qui scandaleusement privent exprès un enfant de son père ou de sa mère. GPA et PMA n’ont évidemment rien à voir avec l’adoption. Elle a raison aussi contre le genre enseigné dès la maternelle. Si on continue comme ça, bientôt on ne saura même plus comment on s’appelle. Mais pourquoi demander l’abrogation de la loi Taubira, sa réécriture ne suffirait-elle pas comme le demande Frigide Barjot ?…

Beaucoup d’élus de différents bords se sont joints à la Manif. Les cathos, un créneau d’électeurs à prendre ?…

Le Salon beige produit des photos de cette manif, on en voit une agrémentée de la légende suivante : « la manif promeut des idéaux à valeur universelle ». Gageons que le Salon beige n’a pas fait exprès, mais la photo est celle-ci :

capture-manifpour-tous

Aaaah non alors, illustrer les valeurs universelles par des femmes voilées, mille fois non ! Le voile ne représente pas de valeurs, plutôt des non-valeurs : la femme n’est rien qu’un organe de reproduction sur pattes, elle doit passer sa vie dans la cuisine, ne pas montrer ses cheveux sous peine de mettre les faibles hommes en transes délirantes, ne pas se parfumer, ne pas regarder son mari dans les yeux, ne pas sortir sans sa permission, ne pas lever les yeux du trottoir si elle sort, ne pas se refuser à lui, même sur un four brûlant, ne pas aller à la piscine lieu de perdition, ne pas, ne pas, ne pas…toute la vie de la musulmane, dictée par un machisme révoltant et repoussant qui la ravale à un rang inférieur à celui de la chèvre, se résume à ce « ne pas ». Ne pas désobéir pour ne pas être répudiée,  pour ne pas être lapidée.

Mais La Manif Pour Tous tolère ces représentantes de non-valeurs, de valeurs diamétralement opposées aux nôtres, alors que non seulement elle ne devrait pas les tolérer car ce qu’on fait de ces femmes est contraire à la dignité de la femme telle que nous l’entendons, mais de plus la Manif devrait s’attaquer au problème le plus grave de notre époque : l’islamisation. Au moment de la prise de Constantinople le 29 mai 1453 par les Ottomans, les chrétiens étaient en train dit-on de discuter du sexe des anges (ces « querelles byzantines ») et les Ottomans l’ont prise sans problèmes. Aujourd’hui alors que l’ennemi est déjà chez nous, les cathos semblent occupés à discuter de la famille, c’est bien, mais ils feraient mieux de se défendre contre la nouvelle invasion islamique. C’est urgent. Il est minuit moins une.

 

Mais voilà que Marion Le Pen-Maréchal, admise sur le podium ce qui est étonnant chez ces cathos bourgeois, à côté de la réalité, trop bien élevés et trop lobotomisés pour voter FN, a remis les pendules à l’heure dans son discours en posant la question suivante : « la France sera-t-elle encore elle-même en devenant peut-être demain une république islamiste ?… » Bravo ! Merci, Marion ! Merci mille fois !…Merci d’avoir nommé au milieu de la Manif pour tous ce qui devrait préoccuper le plus cette manif. Il est clair que le premier danger, le plus grave de loin, que court la France en ce moment, c’est l’islamisation, qui fera disparaître toutes nos valeurs. Dès lors on se demande à quoi ça sert de se battre comme le fait la Manif pour tous pour que le gouvernement respecte ces valeurs, alors que c’est pour que le gouvernement défende notre civilisation contre l’envahisseur qu’il faut se battre…

Le Salon Beige ne dit pas ce qu’ont exprimé les voilées en entendant ce discours de Marion Maréchal Le Pen. Ont-elles opiné du chef sans comprendre, ont-elles rougi de colère, se sont- elles éclipsées discrètement, prises de honte ?…Comment la Manif pour tous peut-elle tolérer dans ses rangs la présence de voilées, dont le discours sur la famille est tout autre que le nôtre, et sur l’homosexualité également ? Leur présence est le mystère de la naïveté de la Manif. Ou juste la takkiya. Elles sont envoyées là pour répandre le mensonge de la compatibilité de l’islam avec la république. Mais l’islam et la république sont totalement et irrévocablement incompatibles.

Sophie Durand

RIPOSTE LAÏQUE

00:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

17/10/2016

JOURNAL TVLibertés DU 17 OCTOBRE 2016 - Société/ Les anti-GPA se mobilisent

22:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Allemagne : des migrants ont pris le contrôle d’une petite ville

 

La maire de Garmisch-Partenkirchen, une petite station de ski bavaroise, a demandé de l’aide à l’État de Bavière pour gérer une « situation explosive » créée par une recrudescence de criminalité de la part des migrants. Elle expose la situation de la ville dans une lettre qui a fuité dans la presse.

En effet, la maire, issue du parti social-démocrate SPD, se plaint de « très graves problèmes » et écrit que « l’ordre public et la sécurité » sont mis en danger s’il n’y a pas d’action rapide. Dans la ville, le Centre Abrams, anciennement une caserne de l’armée américaine, héberge aujourd’hui environ 250 demandeurs d’asile. Si l’année dernière la plupart d’entre eux étaient des familles syriennes, aujourd’hui environ 150 sont d’origine africaine, et 80% sont des jeunes hommes seuls. « La situation s’empire de plus en plus depuis plusieurs semaines autour du centre d’enregistrement Abrams », écrit-elle. Les occupants actuels de l’installation sont devenus « problématiques » et posent des problèmes à « l’ordre public ».

La presse locale a rapporté des affrontements, des agressions contre les biens et les personnes, ainsi que des agressions sexuelles, notamment au sein du centre. Les plaintes des riverains se multiplient, et la maire précise qu’elles ne viennent pas de groupes d’extrême-droite. « Ils nous expriment leurs difficultés. Il y a de très graves problèmes avec les réfugiés à Garmisch-Partenkirchen. »

Source

22:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Six vidéos de Marine Le Pen

http://www.frontnational.com/videos/marine-le-pen-sur-bfm...

A écouter bien sûr!

21:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

ARgenteuil: un enseignant frappé devant ses élèves de CE2

Les enfants ont pleuré, ils étaient sous le choc. Ils voient leur maître par terre se prendre des coups, ce n’est pas anodin. » Ce lundi après-midi, à la sortie de l’école Paul Langevin 1 d’Argenteuil, dans le quartier du Val-d’Argent sud, la violente agression d’un enseignant de CE2 est sur toutes les lèvres. Un père arrivé immédiatement après les faits explique avoir récupéré une classe « en panique ».

Il est 11 h 30, les élèves reviennent à pied d’un cours d’éducation physique au stade du Marais, quand leur instituteur de 50 ans est soudainement attaqué par deux jeunes hommes. Le professeur venait de remettre à sa place une de ses élèves qui disait des gros mots et qui sortait du rang. Les deux agresseurs sont sortis de leur voiture et lui ont crié : « Tu lui parles pas comme ça, raciste ! » L’enseignant a alors rétorqué : « Mais je suis leur maître. » Tout en s’approchant du quinquagénaire, l’un des assaillants a alors répondu : « Et moi, je suis une racaille. »

L’enseignant a tenté de les repousser avec son bras et un parapluie. Mais ses assaillants l’ont finalement fait tomber au sol en effectuant une balayette par-derrière et lui ont donné un coup de poing. Selon une source syndicale, l’un d’eux aurait lancé : « Il n’y a qu’un seul maître, c’est Allah. »

 
  

Le visage tuméfié, la victime a été transportée à l’hôpital. Dans l’après-midi, il est allé porter plainte avec le directeur de l’école. Selon l’inspection académique, l’enseignant aurait refusé de prendre ses jours d’incapacité totale de travail. D’après les parents concernés, la victime, qui travaille depuis plusieurs années à Paul Langevin 1, reviendrait dès ce mardi assurer ses cours.

Une attaque vivement condamnée par la direction académique et le maire de la ville, Georges Mothron (LR), qui dénonce une « agression totalement gratuite ». « Nous lui apporterons toute forme d’aide dont il pourrait avoir besoin », ajoute l’inspection.

Françoise Houttemane, secrétaire générale du syndicat Snuipp 95, déplore « une attaque violente de l’institution ». Elle a demandé la mise en place d’une cellule psychologique : « Notre collègue est extrêmement choqué, l’école est bouleversée. » A la sortie des classes, les parents sont effectivement stupéfaits : « C’est incroyable. En plus c’est le professeur que tous les enfants veulent parce qu’il est gentil », raconte une mère de famille. « Il n’est pas raciste mon professeur, je l’aime bien », lance une de ses élèves âgée de 8 ans.

Les agresseurs, à peine majeurs selon les témoignages, sont toujours en fuite. L’enquête a été confiée au commissariat local. Il devra notamment déterminer s’ils ont un lien de parenté avec la fillette qui s’est fait sermonner par l’enseignant.

LE PARISIEN

 

20:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)