Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2011

Ariège, Pamiers: l'abattage rituel est financé par la collectivité

boucherie halal Ariège.jpg

(Cliquez sur la photo)

Ariège, Pamiers. La société d’exploitation des abattoirs de la ville est dotée d’un piège rotatif . Un nouvel outil qui permet d’abattre les bovins dans le respect des rites juifs et musulmans.

 

Chez Alisam, magasin d’alimentation spécialisé dans les produits halal, l’étalage de viandes déborde. « Il y a une vraie demande sur Pamiers, confie Christophe, qui s’occupe du rayon boucherie. Nous écoulons environ 300 tonnes de viande halal par an ici. » Problème, le patron travaille depuis le début avec les abattoirs de Castelnaudary. Pourtant aujourd’hui, les abattoirs de Pamiers pourraient assurer les commandes. Depuis cet été, le piège rotatif a fait son apparition zone du Pic. Une machine qui permet de respecter le rite musulman selon lequel l’animal doit être égorgé sans être anesthésié, ce dernier est orienté vers La Mecque et il est maintenu lorsqu’il se débat.

Le piège rotatif financé par la collectivité

Son coût ? 60 000 euros. Une somme englobée dans l’ensemble du budget dédié aux travaux de rénovation des abattoirs qui ont eu lieu en 2010. Un million d’euros consacré à la remise aux normes des locaux, des machines, en partie supporté par la collectivité. La chambre d’agriculture, la commune et communauté de communes, le conseil général et régional ont participé au financement. François Toulis, président de la chambre d’agriculture de l’Ariège est convaincu : « Il fallait que les abattoirs de Lire la suite…

Defrancisation.com - 04 mars 2011

 

00:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

04/03/2011

CRS blessé à Noisiel: le portrait-robot d'un des agresseurs présumés est diffusé

Portrait robot un des agressezurs présulm.jpg

(Cliquez sur la photo)

L'état de santé du CRS, prénommé Romain et âgé de 33 ans, était stable vendredi en fin de journée, selon une source proche du dossier. Le policier participait à une mission de sécurisation aux abords de la gare SNCF de Noisiel quand lui et ses collègues ont été la cible de projectiles lancés depuis un immeuble voisin.

 Un pavé a atteint Romain en plein visage. Il souffre d'une «grave fracture d'un os crânien», ont précisé les sources policières, un premier scanner n'ayant pas détecté de lésions cérébrales importantes. Une opération a été menée «avec succès» mercredi soir afin de résorber cette fracture.

Selon les informations du «Parisien», un témoin capital a été entendu jeudi par les enquêteurs. Celui-ci aurait vu les auteurs de l’agression alors qu’ils prenaient la fuite. De source sûre, il s’agirait « d’au moins deux jeunes, qui seraient redescendus dans une cage d’escalier, après avoir brisé un hublot de plafond. » Ces suspects, qui avaient constitué un stock de munitions composé de pavés sur le toit-terrasse du bâtiment, y seraient montés par une cage d’escalier et seraient ressortis beaucoup plus loin, après avoir couru sur le toit.

Toute personne susceptible de fournir des renseignements utiles à l’enquête ou d’identifier la personne dont le portrait-robot a été réalisé, est priée de contacter la brigade criminelle au 0.800.33.60.98 (appel gratuit).

Source Le Parisien - 04 mars 2011

23:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La LCEN a son décret sur les données à conserver par les hébergeurs

Le Gouvernement a fait paraître mardi au Journal Officiel un décret attendu depuis l’adoption de la loi LCEN de 2004, qui précise les données que doivent conserver les hébergeurs lors de la transmission ou de la modification de contenus en ligne, pour simplifier les enquêtes et poursuites judiciaires. Un décret qui vise aussi les services de partage de vidéos ou d’hébergement de blogs.

 Sept ans après la promulgation de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN), le décret relatif à la conservation des données « permettant d’identifier toute personne ayant contribué à la création d’un contenu mis en ligne » est enfin paru ce mardi au Journal Officiel.

Il précise que devront être conservés pendant un an par les hébergeurs à compter de la création, de la modification ou de la suppression d’un contenu :

  • L’identifiant de la connexion à l’origine de la communication ;
  • L’identifiant attribué par le système d’information au contenu, objet de l’opération ;
  • Les types de protocoles utilisés pour la connexion au service et pour le transfert des contenus ;
  • La nature de l’opération ;
  • Les date et heure de l’opération ;
  • L’identifiant utilisé par l’auteur de l’opération lorsque celui-ci l’a fourni ;

Beaucoup plus sensible. Les hébergeurs, dont fait notamment partie Dailymotion depuis l’arrêt de la cour de cassation du 17 février 2011, devront conserver les données suivantes pendant un an après la suppression du compte, sans toutefois avoir l’obligation de les collecter si ça n’est pas leur habitude, ni d’en vérifier l’exactitude :

  • Au moment de la création du compte, l’identifiant de cette connexion ;
  • Les nom et prénom ou la raison sociale ;
  • Les adresses postales associées ;
  • Les pseudonymes utilisés ;
  • Les adresses de courrier électronique ou de compte associées ;
  • Les numéros de téléphone ;
  • Le mot de passe ainsi que les données permettant de le vérifier ou de le modifier, dans leur dernière version mise à jour ; (quel intérêt pour l’identification de l’utilisateur ?, ndlr)

Si le service souscrit est payant, les hébergeurs et FAI doivent aussi conserver le type de paiement utilisé, la référence du paiement, le montant payé, et les date et heure de la transaction.

A noter également que les FAI et autres cybercafés ont l’obligation de conserver pendant un an après contribution à la création d’un contenu :

  • L’identifiant de la connexion ;
  • L’identifiant attribué par ces personnes à l’abonné ;
  • L’identifiant du terminal utilisé pour la connexion lorsqu’elles y ont accès ;
  • Les dates et heure de début et de fin de la connexion ;
  • Les caractéristiques de la ligne de l’abonné ;

« Les conditions de la conservation doivent permettre une extraction dans les meilleurs délais pour répondre à une demande des autorités judiciaires« , précise le décret, qui encadre par ailleurs les demandes formulées par les autorités policières dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

Ce décret sera probablement attaqué devant le Conseil d’Etat par ceux qui estiment que le texte qui dicte aux hébergeurs, aux éditeurs de services en ligne et aux fournisseurs d’accès à Internet les données qu’ils doivent conserver est à la fois dangereux dans son périmètre, et mal rédigé.

NOVOPRESS FRANCE - 04 mars 2011

23:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n°219


Emissions FN : Le Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n°219
envoyé par polecom. - L'info internationale vidéo.

Au sommaire cette semaine :

  • Les événements du Maghreb
  • Des ponts aériens mis en place par la France pour évacuer les réfugiés
  • Nicolas Sarkozy, la laïcité et les racines chrétiennes
  • Mis en cause par Jean-François Copé sur le thème de la burka, Jean-Marie Le Pen lui répond.
  • Une peine d’emprisonnement avec sursis requise contre Jean-Marie Le Pen mardi dans l’affaire de l’affiche « non à l’islamisme ! »
  • Claude Guéant et Nicolas Sarkozy en charge de l’immigration et de la sécurité depuis 8 ans
  • Un CRS entre la vie et la mort en Seine-et-Marne. Les policiers sont-ils des cibles ?
  • Les locaux du groupe FN cambriolés à Montpellier. « Le FN n’a rien à cacher »
  • L’opération procurations lancée par le FN

  • Littérature : « François Mitterrand et la Guerre d’Algérie » et « La saga des Habsbourg ».

04 mars 2011

22:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

5 millions d'Algériens possèdent une double nationalité

ICI_LA_FRANCE.jpg

Le phénomène de la double nationalité parmi les citoyens algériens a connu un essor significatif ces 15 dernières années atteignant selon des sources diplomatiques 13,5 % de la population algérienne soit un nombre de plus de 4,5 millions de personnes ayant acquis une autre nationalité en plus de la leur.

Echorouk a appris auprès de ces mêmes sources que sur les 4,5 millions d’Algériens et Algériennes possédant une double nationalité, 3 millions d’entre – eux ont acquis la nationalité française et environ 950.000 autres possèdent actuellement la nationalité canadienne.

Le nombre de ceux et de celles possédant la nationalité espagnole et allemande s’élève à environ 1 million de binationaux.

Des milliers d’Algériens ont profité d’un séjour d’étude ou professionnel à l’étranger pour postuler à l’acquisition de la double nationalité auprès des autorités compétentes de ces pays.

La famille révolutionnaire a réagi à ce phénomène de la double nationalité soulignant que cela atteste du manque d’attachement à la mère patrie, l’Algérie.

Selon des sources informées, 60 % des commis de l’Etat algérien sont des binationaux alors que la loi algérienne interdit à ceux et à celles possédant la double nationalité d’occuper des postes névralgiques de prises de décision dans divers secteurs d’activité.

Source

Nations Presse Info - 04 mars 2011

19:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

John Galliano jeté par Dior


John Galliano au chômage après ses insultes antisémites
envoyé par euronews-fr. - L'actualité du moment en vidéo.

04 mars 2011

19:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Alain Minc, conseiller de Nicolas Sarkozy, propose une "loi temporaire de financement des lieux de culte musulmans"

Le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu, a déjà estimé le 17 février dernier qu'il fallait "faciliter la construction de mosquées" en France, "quitte s'il le faut à ce que l'Etat y participe".

Le patron de l'UMP, Jean-François Copé, a promis de son côté dans Le Figaro que l'UMP ferait des propositions sur le financement des lieux de culte musulman, dès le 5 avril, sans toutefois toucher à la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat.

Source Le POST -04 mars 2011

17:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Pas de mères voilées aux sorties scolaires

Publié le 03/03/2011 par " Le Grand Journal "

voilées 150x150 Pas de mères voilées aux sorties scolairesLe ministre de l’Education Luc Chatel a jugé “légitime” la décision d’une directrice d’école qui a refusé une maman accompagnatrice parce qu’elle était voilée. ( L’Express)

L’interdiction du port de signes religieux s’étend-elle aux parents d’élèves? Pour Luc Chatel, les parents accompagnateurs lors des sorties scolaires ne peuvent pas être voilés.

Saisi le 29 janvier par les parents d’élèves FCPE du 93 dans une affaire qu’ils jugeaient discriminatoire, le ministre de l’Education nationale a tranché.

Le 19 novembre 2010, une mère, volontaire pour participer à une sortie de classe, a vu sa candidature rejetée. Motif de la directrice de l’établissement scolaire: un foulard ne laissant apparaître que son visage. Bien qu’attachée à la laïcité, la FCPE du 93 a jugé le refus opposé à la maman “attentatoire à sa dignité”.

Pour Luc Chatel, cette décision est “aussi légitime que justifiée”.

Lire la suite sur l’express.fr

Photo: Flickr,  deamsofshaka
04 mars 2011

16:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

03/03/2011

L'aide humanitaire française arrive à Benghazi

03 mars 2011

23:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

En cas d'intervention américaine, Khadafi promet un nouveau Vietnam

Alors que le soulèvement du peuple libyen entre dans sa troisième semaine, le colonel Mouammar Kadhafi a contre-attaqué, mercredi 2 mars, menaçant de milliers de morts en cas d'intervention des Occidentaux en Libye et envoyant troupes et avions de chasse à l'attaque de l'Est, contrôlé par les insurgés.

A Tripoli, le Guide de la révolution est apparu devant une foule de partisans lors d'une cérémonie marquant le 34e anniversaire de l'établissement du "pouvoir des masses" dans le pays. "Nous ne pouvons pas permettre aux Américains ou à l'Occident d'intervenir en Libye. S'ils le font, ils doivent savoir qu'ils se jettent dans un enfer et une mer de sang pire que l'Irak ou l'Afghanistan. Nous distribuerons les armes par millions et ce sera un nouveau Vietnam", a-t-il prévenu lors d'un discours de plus de deux heures et demie.

Assurant qu'il ne quitterait jamais le pays et qu'il ne pouvait abandonner le pouvoir, il a de nouveau accusé le réseau Al-Qaida d'être à l'origine de l'insurrection et promis l'amnistie à ceux qui rendraient les armes, tout en assurant qu'il n'y avait "pas de manifestations en Libye".

Les combats s'intensifient dans l'Est. A Benghazi, centre névralgique de la révolte, le Conseil national libyen, mis en place dimanche, a placé à sa tête l'ancien ministre de la justice, Moustafa Abdeldjeïl, et a demandé aux Nations unies d'envoyer des avions "attaquer les bastions des mercenaires africains" que Kadhafi utiliserait contre son propre peuple.

Sur le terrain, les forces libyennes, soutenues par des blindés et par de l'artillerie lourde, ont lancé une attaque à Masra El-Brega, la localité la plus avancée contrôlée par les insurgés dans l'Est. Mais rapidement, des responsables de l'opposition ont assuré qu'ils encerclaient des soldats fidèles au colonel à l'université. Un peu plus au nord, la région d'Ajdabiya a été touchée par des raids aériens qui n'ont pas fait de victimes.

Le bilan des affrontements s'alourdit.Selon le porte-parole de la Ligue libyenne des droits de l'homme, les violences liées à la répression de l'insurrection ont fait 6 000 morts, dont 3 000 à Tripoli, 2 000 à Benghazi et 1 000 dans d'autres villes, comme Zaouïa ou Zenten. Le dernier bilan de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme, remontant au 23 février, était de 640 morts.

La déferlante de réfugiés se poursuit. Sur le plan humanitaire, la situation a atteint un niveau de "crise" critique à la frontière libyo-tunisienne. Une foule s'étendait "sur des kilomètres et des kilomètres" pour quitter la Libye, selon le Haut Commissariat aux réfugiés, précisant que près de 150 000 personnes ont fui ces derniers jours.

Les organisations humanitaires et la communauté internationale ont engagé une course contre la montre. La France et le Royaume-Uni ont annoncé l'envoi de plusieurs avions et d'un navire pour évacuer des milliers de personnes vers l'Egypte.

 Le Programme alimentaire mondial, agence de l'ONU, a décrété un plan d'aide alimentaire d'urgence de 38,7 millions de dollars (28 millions d'euros) pour 2,7 millions de personnes en Libye, en Egypte et en Tunisie.

La communauté internationale toujours divisée sur une intervention. Elle réfléchit à tous les moyens, y compris militaires, de faire plier le régime du colonel Kadhafi. Une zone d'interdiction de survol pour éviter que des avions militaires libyens bombardent opposants et civils est toujours à l'étude, même si les Etats-Unis sont encore "loin d'une telle décision", selon la secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, qui a invité à la prudence.

Dans le même temps, deux navires de guerre américains, dont le porte-hélicoptères USS Kearsarge, ont franchi mercredi le canal de Suez pour rejoindre la Méditerranée et se positionner au large de la Libye.

 L'option d'une intervention militaire suscitait cependant de profondes divisions au sein de l'OTAN, en raison des craintes de réactions dans le monde arabe.

 

Lire la suite de l'article : sur LeMonde.fr

 02 mars 2011

 

 

22:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Khadafi: "toute intervention étrangère en Libye déboucherait sur un bain de sang"

TSR CH - 02 mars 2011

20:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Nice: apéro porchetta-rosé reporté au 5 mars

Nissa rebella.jpg

Le 25 février Novopress a annoncé l’apéro porchetta-rosé de Nice pour le 4 mars. L’organisateur, Nissa Rebela, nous communique que du fait d’une interdiction de la préfecture il est reporté au samedi 5 mars à 14h30.

Apéro porchetta-rosé : les politiques et la Préfecture se couvrent de ridicule

[Communiqué du 2 mars 2011]

Depuis hier, les belles consciences du politiquement correct et de la soumission se sont données rendez-vous pour réclamer l’interdiction de notre –pourtant sympathique- apéro porchetta-rosé rue de Suisse vendredi. Patrick Allemand et Michel Vauzelle pour les socialistes, la conseillère municipale communiste Emmanuelle Gaziello, le pourtant si discret André Minetto et sa collègue Hernandez-Nicaise d’Europe-écologie, SOS Racisme (quelle représentativité a ce groupuscule dans notre ville ?), et bien sûr notre cher maire… Christian Estrosi qui est pourtant lui-même à l’origine de notre action, déclarant dans tous les médias souhaiter interdire les prières musulmanes dans la rue, et ne faisant rien dans sa propre ville pour que cela cesse !

Il est tout de même piquant de voir les élus de gauche, dont certains se veulent très impliqués dans le combat laïc, voire laïcard, se réveiller uniquement pour dénoncer notre « provocation » après avoir fermé les yeux depuis des mois sur la seule vraie provocation : l’occupation de la rue de Suisse au nom du prosélytisme religieux musulman et dans un but politique avoué, avec la revendication d’une grande mosquée dans le centre de Nice. Mieux encore, l’élue communiste Emmanuelle Gaziello considère que le blocage de cette rue par les musulmans « n’occasionne pas de trouble à l’ordre public » et elle réclame même l’aide de la force publique pour en assurer la sécurité !

Parlons aussi de la Préfecture… Nous venons d’apprendre que celle-ci se réfugiait derrière un argument technique fallacieux (qui serait démonté en quelques minutes par un tribunal administratif !), prétextant une déclaration hors-délai, pour interdire notre rassemblement vendredi après-midi. Désormais habitués aux coups tordus des équipes du Préfet Lamy, il se trouve que nous avions prévu l’éventualité et avions d’ores et déjà déposé (simultanément à notre demande pour vendredi) une seconde demande. Il va donc falloir désormais que le Préfet prenne ses responsabilités et trouve une autre raison, et notamment qu’il explique pourquoi il interdirait notre apéro porchetta-rosé tout en tolérant depuis de très nombreux mois le blocage de la rue de Suisse par les prières.

En attendant, nous vous donnons donc rendez-vous le samedi 5 mars à 14h30 rue de Suisse : quartier-halal ça suffit !

NISSA REBELA
http://www.nissarebela.com
contact@nissarebela.com
Téléphone : 09 50 10 45 40
Adresse postale : NR – BP 13 – 06 301 Nice cedex 04

19:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Pour Sarkozy, "l"identité n'est pas une pathologie"

Nicolas Sarkozy a estimé jeudi 3 mars au Puy-en-Velay (Haute-Loire) que la "chrétienté a laissé" à la France "un magnifique héritage de civilisation", en ajoutant : "président de la République laïque, je peux dire cela". 

"Cet héritage nous oblige, cet héritage, c'est une chance, mais c'est d'abord un devoir, il nous oblige, nous devons le transmettre aux générations, et nous devons l'assumer sans complexe et sans fausse pudeur", a expliqué le chef de l'Etat.

"La chrétienté nous a laissé un magnifique héritage de civilisation", a poursuivi Nicolas Sarkozy, en ajoutant: "président de la République laïque, je peux dire cela". Pour lui, le "premier devoir" est de "conserver et restaurer" cet héritage, une "mission, a-t-il promis, "à laquelle l'Etat ne peut et ne doit se dérober".

"C'est lui qui nous inscrit dans le temps long d'une histoire multiséculaire. (...) protéger notre patrimoine, c'est protéger l'histoire de la France, défendre les signes les plus tangibles de notre identité", a-t-il dit.

 

"Sans identité, il n'y a pas de diversité"

 

Citant Claude Lévi-Strauss, il a fait valoir que "l'identité n'est pas une pathologie". "Sans identité, il n'y a pas de diversité", a-t-il ajouté. "A l'origine de la diversité, il y a les identités. Ce n'est pas faire preuve de fermeture de croire en son identité. Il ne faut pas opposer identité et diversité (...) Pour comprendre la diversité, il faut respecter l'identité", a insisté le chef de l'Etat.

Mettant en exergue l'"apport de la chrétienté à notre civilisation", Nicolas Sarkozy a estimé que le "désir de vivre ensemble" devait s'accompagner de la "volonté de faire vivre l'héritage, ce qui nous demande de l'assumer intellectuellement, moralement et politiquement".

"Il n'y a aucune raison à ce que nous soyons les seuls dans le monde à ne pas assumer cet héritage" qui "n'oblige personne à partager la foi des milliers de pèlerins". "Personne n'est prisonnier de l'histoire de son pays, mais il est toujours dangereux d'amputer sa mémoire", car "l'ignorance de soi conduit rarement à l'estime de soi".

"La France ne doit pas oublier ce qu'elle est et ce qu'elle fut parce que le monde change", a dit encore le chef de l'Etat.

 

Haut-lieu du catholicisme

 

Ce déplacement dans un haut-lieu du catholicisme intervient alors que l'UMP doit lancer, avec le feu vert du chef de l'Etat, un débat sur la laïcité et la place de l'islam qui suscite des réserves dans les rangs de la majorité.

Le ministre des Affaires européennes, Laurent Wauquiez, a estimé mercredi soir que la France devait "assumer son identité, son histoire et ses racines chrétiennes", ajoutant que ce serait le message de Nicolas Sarkozy jeudi en Haute-Loire.

S'il a jugé "nécessaire" de "réévaluer le principe de laïcité et son application pour tenir compte des évolutions de la société française", le Premier ministre François Fillon a déclaré qu'il s'opposerait à ce débat s'il devait conduire à "stigmatiser les musulmans de France".

Principal promoteur de ce débat, le patron de l'UMP Jean-François Cope avait assuré mardi qu'il porterait en fait prioritairement sur "le pacte républicain" et "la laïcité" et qu'il n'avait "rien à voir" dans la méthode avec le débat sur l'identité nationale lancé en 2009 par le gouvernement.

(Nouvelobs.com) - 03 mars 2011

19:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Sarkozy au Puy-en-Velay


Sarkozy loue l’héritage chrétien de la France
envoyé par BFMTV. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

03 mars 2011

18:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Démagogie électorale: Nicolas Sarkozy redécouvre au Puy-en-Velay "l'héritage chrétien" de la France

PARIS (NOVOpress) – C’est reparti comme en 2007 ! A l’approche des échéances électorales, le président Sarkozy ressort sa panoplie « patriote » et « nationale » pour tenter une nouvelle fois de séduire l’électorat « droitier » abandonné jusque là.

Ainsi, alors que le débat sur l’islam promis par le gouvernement n’a pas encore été lancé, Nicolas Sarkozy, en déplacement au Puy-en-Velay, est entré en matière en déclarant « La chrétienté a laissé à la France un magnifique héritage de civilisation. Grégoire de Tours, le plus ancien de nos historiens, dans son Histoire des Francs, évoque le sanctuaire du Puy et la synagogue de Clermont. Il écrivait il y a 15 siècles. C’est la France que nous aimons, c’est la France dont nous sommes fiers. C’est la France qui a des racines ».

Reste maintenant à savoir si, un nouvelle fois, ces déclarations électoralistes réussiront à faire oublier le bilan catastrophique en matière d’immigration, de sécurité et d’identité, de Nicolas Sarkozy, promoteur de l’Islam de France, suppresseur de la « double peine » permettant l’expulsion des délinquants étrangers et « recordman » du nombre de naturalisations.


[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]

 

 03 mars 2011

18:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

CRS frappé par un pavé: enfoncement de la boîte crânienne, membres inférieurs paralysés

Le pronostic vital d'un CRS de la 39e compagnie, grièvement blessé à la tête mercredi 2 février en fin de journée par un pavé lancé d'un immeuble situé face à la gare de Noisiel en Seine-et-Marne, où le policier était en service, était toujours "engagé" jeudi matin.

Ce CRS de la 39e compagnie, basée en province, a été transporté en hélicoptère à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre où son état était jugé "sérieux" peu avant 20h, selon une source policière et les premiers éléments de l'enquête. L'homme aurait subi un "enfoncement de la boîte crânienne" et aurait "les membres inférieurs paralysés".

Le pavé aurait été "lancé d'un étage situé face à la gare de Noisiel", où le CRS était en "exercice avec d'autres policiers pour une mission de sécurisation générale".

L'indignation de Guéant

 Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a exprimé son "indignation" après l'agression. "Je veux exprimer toute mon indignation face à cette agression lâche et insupportable qui touche une nouvelle fois un policier en mission au service de la sécurité des Français, lors d'une opération de sécurisation à Noisiel", a déclaré le ministre dans un communiqué.

Il affirme avoir "d'ores et déjà donné des instructions fermes afin que les investigations soient rapidement menées pour retrouver et interpeller le ou les auteurs de cette agression".
Il "salue" enfin "l'engagement et le professionnalisme des fonctionnaires de police, qui, à l'image de ce policier de la CRS 39, s'engagent, partout sur le territoire, quotidiennement au service de la sécurité de tous les Français".

(Nouvelobs.com) -03 mars 2011

 

18:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

"Parlez-moi d'amour"

Le-parfum-Parlez-moi-d-amour-de-John-Galliano_portrait_line.jpg

Quoi de plus inspirant, de plus exaltant, de plus désiré que le grand amour ? John Galliano est un romantique, et un conteur. Avec sa dernière Eau de Toilette, il crée, comme toujours, une histoire autant qu'un parfum. Une fille, un garçon, un baiser, ainsi s'ébauche une histoire d'amour d'aujourd'hui. Parlez-moi d'Amour capte l'essence de l'amour naissant et des premiers désirs, cachant ses précieux ingrédients dans un échange de lettres d'amour... 'Avec l'internet, le portable et les emails, l'art de tomber amoureux a perdu de son charme. J'avais envie de créer un parfum qui fasse le lien entre l'esprit d'une muse des temps modernes et l'audace qu'il y a aujourd'hui à écrire ses sentiments dans une lettre. J'ai voulu recréer l'essence, inoubliable, de la jeunesse et de la fraîcheur'. John Galliano

18:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Dior a engagé une procédure de licenciement contre le créateur John Galliano

«Oui, oui, le défilé est maintenu.» Vendredi au musée Rodin, les créations de John Galliano défileront donc sans Galliano.

Le styliste de la Maison Dior, après avoir été suspendu vendredi dernier, voit désormais une procédure de licenciement engagé contre lui.

La maison de Haute Couture n’a pas perdu de temps. Image oblige. Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) et la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) n’ont d’ailleurs pas manqué de saluer la décision de Dior de suspendre le créateur. Et dans le communiqué de ce mardi, le PDG de Dior Couture, Sidney Toledano, ajoute que la maison «condamne avec la plus grande fermeté les propos tenus par John Galliano en totale contradiction avec les valeurs essentielles qui ont toujours été défendues» par la griffe.

«Je ne pourrai plus jamais être associée à M. Galliano»

Mais le nom de Dior ne pourra pas se dissocier tout à fait du scandale – double, puisque deux affaires distinctes d’injures antisémites sont examinées. L’égérie de la marque, Natalie Portman, s’est ainsi exprimée sur l’affaire, dans un communiqué publié lundi. L’actrice explique qu’elle est «profondément choquée, et dégoûtée par la vidéo montrant les commentaires de John Galliano». «A la lumière de cette vidéo, ajoute-t-elle, et en tant qu’individu fier de son judaïsme, je ne pourrai plus jamais être associée à M. Galliano de quelque manière que ce soit. J’espère qu’au moins ces terribles commentaires nous rappelleront qu’il faut réfléchir et lutter contre ces préjugés qui persistent.»

Sur le Web, les histoires des Dior sont fouillées. Et ressort notamment le parcours de la nièce de Christian Dior, Marie Françoise Suzanne Dior  - qui n’était pourtant pas liée directement à la maison. A l’été 1962, elle partir à Londres rejoindre le Mouvement national-socialiste anglais et épousa l’année suivante Colin Jordan et proclama qu'elle aspirait à «donner le jour à un petit nazi».

 03 mars 2011

17:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Un gamin de Paris

Photos Robert DOISNEAU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

03:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marine Le Pen invitée de "Questions d'info" - 2 mars 2011

02:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)