Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2011

Marine en tête de la présidentielle: réactions de militants de la fédération Front National de Paris

20:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

PS: nouveau rapport accablant sur la fédération marseillaise

«Le Parisien» - «Aujourd'hui en France» s'est procuré un nouveau document qui cible la troisième fédération PS de France, deux jours après la révélation d’un rapport d’Arnaud Montebourg dénonçant un « système de pression féodal reposant sur l’intimidation et la peur» chez les socialistes des Bouches-du-Rhône.


Sur une vingtaine de pages, huit observateurs socialistes, envoyés dans les Bouches-du-Rhône par les défenseurs de la motion de l’actuel maire de Paris, , lors du dernier Congrès national du PS en 2008, relatent un scrutin émaillé d’irrégularités. Ils notent que ces pratiques, observées dans le fief de Jean-Noël Guérini dont le frère est actuellement incarcéré dans le cadre d'une vaste enquête judiciaire sur des marchés publics présumés frauduleux, ont pu «fausser les résultats».

«La fédération des Bouches-du-Rhône avait appelé massivement à voter pour la motion de lors ce congrès, tient à préciser Yannick Bodin, sénateur de Seine-et-Marne qui a dirigé et synthétisé ce rapport. D'ailleurs, elle a atteint lors de ce vote un score d'environ 73 %. Son patron Jean-Noël Guérini n'était pas encore proche de

«Un adhérent tentait d’introduire une poignée de bulletins dans l’urne»

Au terme du congrès de Reims, l’actuelle secrétaire nationale Martine Aubry l’avait emportée avec 102 voix d’avance sur Ségolène Royal.  «Dès le début des opérations, j’ai dû stopper le vote collectif d’un membre d’une famille pour le père, la mère et les enfants», raconte l’un des observateurs dans ce rapport dit «Bodin», du nom de Yannick Bodin. «J’ai également arrêté de la main un adhérent qui tentait d’introduire une poignée de bulletins dans l’urne», poursuit cet observateur.

Présent le même jour dans un bureau voisin, un autre observateur note que «quasiment aucun votant ne passait par l’isoloir». Et ajoute : «Les camarades entraient en fait dans la salle de vote munis d’une enveloppe contenant déjà leur bulletin de vote (...) Lors du dépouillement, il est apparu de façon évidente que les bulletins avaient été pré-remplis par deux ou trois mêmes mains.»

«Dans cette section, les irrégularités sont légion»

Chargée de la section 313, un quartier du 13e arrondissement de Marseille, une observatrice est formelle : «Dans cette section, les irrégularités sont légion.» Et d’énumérer : «A l’issue du scrutin, nous avons constaté une différence non négligeable de 15 voix» entre ses propres comptes et celle des dirigeants du bureau, « trois militants sans carte d’identité ont été autorisés à voter » et « la confidentialité du vote a été très peu respectée». Un autre relate encore cette anecdote : «Je surprends à deux reprises le secrétaire de section, cachant sa main derrière l’urne, en train de signer en douce au feutre noir en lieu et place de militants du fichier.»

RETROUVEZ L'INTÉGRALITÉ DE NOTRE ENQUÊTE DANS «LE PARISIEN» - «AUJOURD'HUI EN FRANCE» DE SAMEDI

LeParisien.fr - 05 mars 2011

19:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Khadafi réclame une enquête de l'ONU

 

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi s'est dit favorable à l'envoi d'une commission d'enquête "des Nations unies ou de l'Union africaine" pour évaluer la situation dans son pays, dans une interview publiée par Le Journal du Dimanche.

05 mars 2011

 

  

   

 

 

 

 

 

19:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

En interdisant l'apéro, le Préfet reconnaît l'existence d'un "quartier-halal"

conf-veliocas-5mars2012-500x650.jpg

[Communiqué du 4 mars 2011]

« Considérant que l’objet et le lieu de cette manifestation, à proximité d’une salle de prières, sise rue de Suisse, sont de nature à créer des risques importants de troubles à l’ordre public ou de provocations […] la manifestation annoncée est interdite. »

L’arrêté préfectoral d’interdiction de l’apéro porchetta-rosé rue de Suisse a été notifié à Philippe Vardon en fin de journée. Comme nous l’avions soupçonné, la préfecture a rendu sa décision le plus tard possible afin d’éviter toute possibilité de recours (permettant la tenue du rassemblement en cas de victoire) devant le tribunal administratif.

Pour justifier l’interdiction, le Préfet met en avant la proximité d’un lieu de prières musulman. On n’a pourtant jamais vu de préfets refuser la tenue de rassemblement à proximité d’églises, y compris quand ceux-ci se voulaient franchement hostiles envers la religion catholique (comme les récents « kiss-in » homosexuels suite aux propos du Pape).

Il apparaît donc que les croyants musulmans bénéficieraient désormais d’une attention et d’une protection toute particulière de la part de l’Etat.

En fait, cette décision vient simplement reconnaître officiellement ce que nous dénoncions jusque dans le courrier de déclaration de notre rassemblement, et qui est à la base de cette action : la constitution du quartier Notre-Dame en véritable ghetto communautaire, en quartier halal !

La décision du préfet est évidemment scandaleuse, et nous espérons vivement le voir agir avec autant de fermeté lorsque les musulmans reviendront prier dans la rue après les élections, conformément à leur accord avec la municipalité.

Nous remercions vivement tous les Niçois qui nous ont fait part de leur entier soutien depuis mardi.

Enfin, nous invitons tous ceux qui voudraient comprendre quelle est la logique suicidaire qui pousse nos institutions à se coucher ainsi devant les revendications musulmanes à venir assister à la conférence de Joachim Véliocas, directeur de l’Observatoire de l’Islamisation et auteur récemment de « Ces maires qui courtisent l’islamisme », à 18 h au local associatif Lou Bastioun (9 rue Ribotti 06 300 Nice). À l’issue de cette conférence, un buffet convivial nous permettra de partager ensemble un verre de rosé et une tranche de porchetta !

Nissa Rebela

19:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le Préfet "envisage d'interdire" l'apéro porchetta-rosé - Philippe Vardon lui répond

lamy-ciotti-estrosi-500x464.jpg

Lamy, Ciotti, Estrosi - (Cliquez sur la photo)

(Communiqué du 3 mars 2011)

Les services de police ont remis aujourd’hui en fin de journée à Philippe Vardon un courrier du Préfet Lamy. Dans celui-ci, le représentant de l’Etat indique :

« Je vous informe qu’en raison notamment du lieu de rassemblement, à proximité immédiate d’une salle de prière musulmane, et de l’objet de votre manifestation, de nature à créer des risques importants de troubles à l’ordre public, j’envisage d’interdire cette manifestation. »

Beaucoup se demandent pourquoi la préfecture tarde, depuis désormais trois jours, à prendre une décision ferme. De toute évidence, les services de l’Etat cherchent à la fois à s’assurer de la solidité de leur décision et à gagner du temps. Dans les deux cas, leur crainte est de voir un tribunal administratif casser leur éventuelle interdiction. Il est certain que si la décision intervient au tout dernier moment cela sera plus difficile…

Dans ce même courrier, le Préfet invite les organisateurs du rassemblement à présenter leurs éventuelles observations.

Voici donc, reproduit dans son intégralité, le courrier de Philippe Vardon au Préfet Lamy.

Monsieur le Préfet,

J’accuse ce jour réception de votre courrier, en tant que principal organisateur du rassemblement « apéro-porchetta rue de Suisse – quartier halal ça suffit ».

Conformément à votre invitation, je tiens à vous faire part à travers le présent courrier de plusieurs remarques concernant votre volonté manifeste d’interdire notre rassemblement.

- Vous évoquez comme premier motif le lieu du rassemblement, « à proximité immédiate d’une salle de prière musulmane ».

Devons-nous comprendre que vous considérez qu’une manifestation ne peut se tenir devant une salle de prière musulmane ? Les salles de prières ou mosquées bénéficieraient-elles d’un droit spécial ? En effet, de très nombreux rassemblements se tiennent régulièrement devant la toute proche église Notre-Dame, sans que –je crois- vous n’ayez jamais jugé utile d’en interdire un.

Peut-être pourriez-vous mettre en avant le caractère polémique de notre rassemblement vis-à-vis des croyances musulmanes ? En effet plusieurs élus de gauche ayant réclamé auprès de vous l’interdiction de notre « apéro », ont fait valoir que la consommation de porc constituait une provocation à l’encontre des musulmans. Cet argument nous semble particulièrement tortueux, sauf à vouloir imposer les interdits d’une religion à l’ensemble des citoyens, ou bien dans une certaine zone autour d’un lieu de culte ? Cela nous semble une logique se situant bien éloignée du principe de laïcité guidant nos institutions.

Nous pouvons évoquer, en guise d’exemple parallèle et pourquoi pas de jurisprudence, les « kiss-in », embrassades publiques, organisés par des associations homosexuelles devant des églises catholiques afin d’y protester contre les positions du Vatican. Ces rassemblements peuvent heurter clairement les croyants catholiques, pourtant il n’est jamais venu à l’idée d’un Préfet de les interdire à ce titre.

-Vous considérez ensuite que « l’objet de notre manifestation » serait « de nature à créer des risques importants de troubles à l’ordre public ».

Notre rassemblement se veut certes revendicatif, mais festif et convivial. Notre communication autour de celui-ci ne présente aucune forme d’agressivité. C’est tout au contraire, dans différents médias, le président de l’association Al Baraka gérant la salle de prière qui a évoqué des risques d’affrontement. Ceux-ci ne provenant pas de nos rangs, doit-on envisager cela comme des menaces à peine voilées (sans mauvais jeu de mot…)?

Vous savez, de par les remontées de vos services, que lors de toutes nos manifestations, nos militants se montrent d’une discipline exemplaire. Pourquoi donc envisager que nous pourrions être, à cette occasion précise, à l’origine de « troubles à l’ordre public » ? Si ce n’est pas de notre côté que se situent vos craintes, je vous demande de bien vouloir le préciser afin de lever toute ambiguïté.

- Je crains qu’en réalité ce ne soit en effet pas la nature de notre rassemblement, mais bien le lieu où nous voulons tenir celui-ci, qui pose problème. Vos services nous ont fait savoir que dans le cas où nous déplacerions le lieu du rassemblement, celui-ci serait autorisé. Bien entendu, pour nous cela n’aurait plus aucun sens. Mais nous voulons tout de même savoir pourquoi ce qui serait possible Place Garibaldi ou rue Arson ne le serait pas rue de Suisse ? L’égalité républicaine pose notamment comme principe que la loi s’applique de la même façon sur l’ensemble du territoire.

Hier, l’Agence France Presse, dans une dépêche consacrée à notre rassemblement, évoquait dans son titre « un quartier musulman » pour désigner la rue de Suisse et ses alentours, faisant écho à notre slogan « Quartier-halal ça suffit ! ». Je ne peux croire qu’un représentant de l’Etat puisse acter le fait qu’un quartier entier de notre ville se transforme en ghetto communautaire, en y interdisant finalement un rassemblement visant justement à dénoncer cette situation.

- Enfin M. le Préfet, comme la majorité des Niçois, j’aurais beaucoup de mal à comprendre cette sévérité à notre égard alors que depuis des mois, voire des années, vous tolérez sans aucune intervention le blocage de la rue de Suisse –de manière régulière et répétée- par des prières musulmanes.

Nissa Rebela

18:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Interview exclusive - Marine Le Pen répond à Michaël Darmon

06 mars 2011

17:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Pour le plaisir

Photo031.jpg Les Lecques le soir 5 mars 2011.jpg

Le soir aux Lecques (Var)

 Photo005.jpg Bleu du couchant est - 5 mars 2011.jpg

La pointe Grenier

Photo018.jpg Bleu du couchant - 5 mars 2011.jpg

Bleu du couchant  sur le port des Lecques 

 

(Photos Gaëlle Mann - 5 mars 2011)

03:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

05/03/2011

Ces millions de morts oubliés!

StalineHumanite-pt.jpg

Communiqué d’Alexandre Simonnot

Il y a 58 ans, le 5 mars 1953, le dictateur Joseph Staline mourrait.

Le monde était ainsi débarrassé d’un des plus grands criminels de tous les temps et de toute l’histoire. Il est bien évidemment impossible de rendre un quelconque hommage à cet abominable tortionnaire dont le XXe siècle se serait bien passé. C’est aux dizaines de millions de morts du stalinisme qu’il nous faut rendre hommage. Ces femmes et ces hommes spoliés, déportés, torturés, massacrés, éliminés par la barbarie stalinienne.

Ces millions de morts dont on ne parle jamais, ces millions de morts volontairement oubliés, ces millions de morts qui n’intéressent personne !

Surnommé à tort « le petit père des peuples », appellation désignant traditionnellement les Tsars de l’Empire russe, le tyran Staline était en réalité le petit père des pires exactions et des pires ignominies. Pourquoi ce silence sur les millions de morts du communisme ? Pourquoi n’évoque-t-on jamais ces génocides orchestrés par Staline ? Pourquoi ce silence sur les atrocités des Goulags ?

A quand toute la vérité sur ces exterminations de masse ? A quand un grand procès du communisme ? Le respect des morts ne se partage pas et il serait temps d’effectuer, à l’égard des victimes du communisme, un véritable et légitime devoir de mémoire.

Nations Presse Info - 05 mars 2011

22:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Sondage à 23% - La réaction de Marine Le Pen

22:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Sondage-présidentielle: Marine Le Pen en tête au premier tour

1344656_marine-le-pen-lp-oliveira_640x280.jpg

(Cliquez sur la photo)

Coup de tonnerre sur la présidentielle ? Selon un sondage réalisé par l'institut Harris Interactive pour «le Parisien» -«Aujourd'hui en France» à paraître ce dimanche, Marine Le Pen arrive en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle avec 23%. Elle devance et Martine Aubry, crédités tous deux de  21%.


Si le premier tour du scrutin se déroulait dimanche prochain, le scénario du 21 avril 2002 serait même dépassé. Jean-Marie Le Pen était arrivé en seconde position au premier tour après et devant Lionel Jospin. 

Bayrou crédité de 8%, Villepin et Joly de 7%

Dans cette enquête, le président du MoDem, François Bayrou, arrive en quatrième position des intentions de vote (8%), suivi au coude à coude par l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin, qui a rendu sa carte de l'UMP, et l'eurodéputée Europe Ecologie-Les Verst Eva Joly, crédités de 7%. Olivier Besancenot (LCR) et Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) obtiennent 5%.

Sur le terrain, le capital sympathie de l'héritière du FN progresse

La nouvelle présidente du Front national, qui a succédé à son père mi-janvier et annoncé, dans la foulée, qu'elle se sentait légitime à représenter le FN dans la course à l'Elysée, avance ses pions depuis des semaines, séduisant de plus en plus parmi les classes populaires. 

Sur le terrain, l'héritière de Jean-Marie Le Pen «passe bien», son capital sympathie augmente. Ainsi au salon de l'Agriculture, sa visite a-t-elle été très suivie, et ne s'est pas accompagnée des remarques désobligeantes habituelles. Elle semble bénéficier d'une actualité politique dense, voire cacophonique : à la démission de Michèle Alliot-Marie sur fond de révolution tunisienne, se sont ajoutés le débat sur la laïcité, qui se concentre sur la place de l'islam en France, et l'inquiétude de vagues d'immigration du Maghreb vers l'Europe et la France.

Ce sondage devrait en tout cas renforcer ceux qui, à droite, jugent dangereux que la majorité présidentielle lance tous azimuts ces discussions, destinées à couper l'herbe sous le pied des frontistes. Patrick Devedjian par exemple, craint que le FN ne devienne «le centre de gravité» de ces débats.

Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive du 28 février au 3 mars 2011. Echantillon de 1618 individus issus de l’access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé et taille d’agglomération et vote au premier tour de l’élection présidentielle de 2007.
 
 
 
05 mars 2011
 

22:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Grenoble: six passantes agressées sexuellement par un jeune homme de 16 ans

Depuis mai dernier, dans le centre-ville de Grenoble, en Isère, six passantes ont été agressées sexuellement par un jeune homme, âgé de 16 ans.

L'agresseur, déjà connu des services de police pour avoir commis une agression sexuelle sur une caissière, s’exhibait devant ses victimes avant de se livrer à des attouchements. Parfois il les tabassait.

Il a été interpellé et placé en garde à vue.


source

04 mars 2011

02:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Paris: un galeriste qui expose un artiste mexicain insulté

Trois inconnus se présentant comme des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères ont insulté le responsable de la galerie parisienne Talmart, et lui ont demandé de dédier l’exposition d’un artiste de Oaxaca à Florence Cassez.

"Je me suis bien rendu compte qu’ils n’étaient pas du Ministère, mais je les ai laissés rentrer et je les ai bien reçus, quand tout d’un coup ils ont commencé à me dire que le Mexique ne ressemblait pas à ce qu’on exposait” a déclaré Marc Monsalier, le responsable de la galerie, à Notimex.

Les inconnus lui ont alors demandé de dédier l’événement à Florence Cassez, et de parsemer sa galerie d’affiches et photos de la Française condamnée à 60 ans de prison. “Ils ont dit que le Mexique c’était la drogue, les enfants obèses et des expressions très vulgaires” a indiqué M.Monsalier, traité “d’idiot gauchiste” par ses  mystérieux visiteurs.

Ceux-ci, sans proférer de menace explicite, ont intimidé le galeriste et l’artiste qui se trouvait à ses côtés, en assurant qu’ils se souviendraient d’eux. Cette intrusion a conduit à la prise de mesures de sécurité de précaution pour l’inauguration de l’exposition du peintre mexicain, Demián Flores, jeudi soir.

M.Monsalier est personnellement opposé à ce que l’Année du Mexique soit dédiée à Florence Cassez. “Il s’agit d’un pur problème de politique intérieur” estime t-il.

Pour voir l’information complète en espagnol, se rendre sur le site de Grupo Formula.

Pour en savoir plus sur l’exposition, se rendre sur le site de la galerie Talmart

 

Le Grand Journal - 03 mars 2011

01:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Ariège, Pamiers: l'abattage rituel est financé par la collectivité

boucherie halal Ariège.jpg

(Cliquez sur la photo)

Ariège, Pamiers. La société d’exploitation des abattoirs de la ville est dotée d’un piège rotatif . Un nouvel outil qui permet d’abattre les bovins dans le respect des rites juifs et musulmans.

 

Chez Alisam, magasin d’alimentation spécialisé dans les produits halal, l’étalage de viandes déborde. « Il y a une vraie demande sur Pamiers, confie Christophe, qui s’occupe du rayon boucherie. Nous écoulons environ 300 tonnes de viande halal par an ici. » Problème, le patron travaille depuis le début avec les abattoirs de Castelnaudary. Pourtant aujourd’hui, les abattoirs de Pamiers pourraient assurer les commandes. Depuis cet été, le piège rotatif a fait son apparition zone du Pic. Une machine qui permet de respecter le rite musulman selon lequel l’animal doit être égorgé sans être anesthésié, ce dernier est orienté vers La Mecque et il est maintenu lorsqu’il se débat.

Le piège rotatif financé par la collectivité

Son coût ? 60 000 euros. Une somme englobée dans l’ensemble du budget dédié aux travaux de rénovation des abattoirs qui ont eu lieu en 2010. Un million d’euros consacré à la remise aux normes des locaux, des machines, en partie supporté par la collectivité. La chambre d’agriculture, la commune et communauté de communes, le conseil général et régional ont participé au financement. François Toulis, président de la chambre d’agriculture de l’Ariège est convaincu : « Il fallait que les abattoirs de Lire la suite…

Defrancisation.com - 04 mars 2011

 

00:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

04/03/2011

CRS blessé à Noisiel: le portrait-robot d'un des agresseurs présumés est diffusé

Portrait robot un des agressezurs présulm.jpg

(Cliquez sur la photo)

L'état de santé du CRS, prénommé Romain et âgé de 33 ans, était stable vendredi en fin de journée, selon une source proche du dossier. Le policier participait à une mission de sécurisation aux abords de la gare SNCF de Noisiel quand lui et ses collègues ont été la cible de projectiles lancés depuis un immeuble voisin.

 Un pavé a atteint Romain en plein visage. Il souffre d'une «grave fracture d'un os crânien», ont précisé les sources policières, un premier scanner n'ayant pas détecté de lésions cérébrales importantes. Une opération a été menée «avec succès» mercredi soir afin de résorber cette fracture.

Selon les informations du «Parisien», un témoin capital a été entendu jeudi par les enquêteurs. Celui-ci aurait vu les auteurs de l’agression alors qu’ils prenaient la fuite. De source sûre, il s’agirait « d’au moins deux jeunes, qui seraient redescendus dans une cage d’escalier, après avoir brisé un hublot de plafond. » Ces suspects, qui avaient constitué un stock de munitions composé de pavés sur le toit-terrasse du bâtiment, y seraient montés par une cage d’escalier et seraient ressortis beaucoup plus loin, après avoir couru sur le toit.

Toute personne susceptible de fournir des renseignements utiles à l’enquête ou d’identifier la personne dont le portrait-robot a été réalisé, est priée de contacter la brigade criminelle au 0.800.33.60.98 (appel gratuit).

Source Le Parisien - 04 mars 2011

23:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La LCEN a son décret sur les données à conserver par les hébergeurs

Le Gouvernement a fait paraître mardi au Journal Officiel un décret attendu depuis l’adoption de la loi LCEN de 2004, qui précise les données que doivent conserver les hébergeurs lors de la transmission ou de la modification de contenus en ligne, pour simplifier les enquêtes et poursuites judiciaires. Un décret qui vise aussi les services de partage de vidéos ou d’hébergement de blogs.

 Sept ans après la promulgation de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN), le décret relatif à la conservation des données « permettant d’identifier toute personne ayant contribué à la création d’un contenu mis en ligne » est enfin paru ce mardi au Journal Officiel.

Il précise que devront être conservés pendant un an par les hébergeurs à compter de la création, de la modification ou de la suppression d’un contenu :

  • L’identifiant de la connexion à l’origine de la communication ;
  • L’identifiant attribué par le système d’information au contenu, objet de l’opération ;
  • Les types de protocoles utilisés pour la connexion au service et pour le transfert des contenus ;
  • La nature de l’opération ;
  • Les date et heure de l’opération ;
  • L’identifiant utilisé par l’auteur de l’opération lorsque celui-ci l’a fourni ;

Beaucoup plus sensible. Les hébergeurs, dont fait notamment partie Dailymotion depuis l’arrêt de la cour de cassation du 17 février 2011, devront conserver les données suivantes pendant un an après la suppression du compte, sans toutefois avoir l’obligation de les collecter si ça n’est pas leur habitude, ni d’en vérifier l’exactitude :

  • Au moment de la création du compte, l’identifiant de cette connexion ;
  • Les nom et prénom ou la raison sociale ;
  • Les adresses postales associées ;
  • Les pseudonymes utilisés ;
  • Les adresses de courrier électronique ou de compte associées ;
  • Les numéros de téléphone ;
  • Le mot de passe ainsi que les données permettant de le vérifier ou de le modifier, dans leur dernière version mise à jour ; (quel intérêt pour l’identification de l’utilisateur ?, ndlr)

Si le service souscrit est payant, les hébergeurs et FAI doivent aussi conserver le type de paiement utilisé, la référence du paiement, le montant payé, et les date et heure de la transaction.

A noter également que les FAI et autres cybercafés ont l’obligation de conserver pendant un an après contribution à la création d’un contenu :

  • L’identifiant de la connexion ;
  • L’identifiant attribué par ces personnes à l’abonné ;
  • L’identifiant du terminal utilisé pour la connexion lorsqu’elles y ont accès ;
  • Les dates et heure de début et de fin de la connexion ;
  • Les caractéristiques de la ligne de l’abonné ;

« Les conditions de la conservation doivent permettre une extraction dans les meilleurs délais pour répondre à une demande des autorités judiciaires« , précise le décret, qui encadre par ailleurs les demandes formulées par les autorités policières dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

Ce décret sera probablement attaqué devant le Conseil d’Etat par ceux qui estiment que le texte qui dicte aux hébergeurs, aux éditeurs de services en ligne et aux fournisseurs d’accès à Internet les données qu’ils doivent conserver est à la fois dangereux dans son périmètre, et mal rédigé.

NOVOPRESS FRANCE - 04 mars 2011

23:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n°219


Emissions FN : Le Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n°219
envoyé par polecom. - L'info internationale vidéo.

Au sommaire cette semaine :

  • Les événements du Maghreb
  • Des ponts aériens mis en place par la France pour évacuer les réfugiés
  • Nicolas Sarkozy, la laïcité et les racines chrétiennes
  • Mis en cause par Jean-François Copé sur le thème de la burka, Jean-Marie Le Pen lui répond.
  • Une peine d’emprisonnement avec sursis requise contre Jean-Marie Le Pen mardi dans l’affaire de l’affiche « non à l’islamisme ! »
  • Claude Guéant et Nicolas Sarkozy en charge de l’immigration et de la sécurité depuis 8 ans
  • Un CRS entre la vie et la mort en Seine-et-Marne. Les policiers sont-ils des cibles ?
  • Les locaux du groupe FN cambriolés à Montpellier. « Le FN n’a rien à cacher »
  • L’opération procurations lancée par le FN

  • Littérature : « François Mitterrand et la Guerre d’Algérie » et « La saga des Habsbourg ».

04 mars 2011

22:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

5 millions d'Algériens possèdent une double nationalité

ICI_LA_FRANCE.jpg

Le phénomène de la double nationalité parmi les citoyens algériens a connu un essor significatif ces 15 dernières années atteignant selon des sources diplomatiques 13,5 % de la population algérienne soit un nombre de plus de 4,5 millions de personnes ayant acquis une autre nationalité en plus de la leur.

Echorouk a appris auprès de ces mêmes sources que sur les 4,5 millions d’Algériens et Algériennes possédant une double nationalité, 3 millions d’entre – eux ont acquis la nationalité française et environ 950.000 autres possèdent actuellement la nationalité canadienne.

Le nombre de ceux et de celles possédant la nationalité espagnole et allemande s’élève à environ 1 million de binationaux.

Des milliers d’Algériens ont profité d’un séjour d’étude ou professionnel à l’étranger pour postuler à l’acquisition de la double nationalité auprès des autorités compétentes de ces pays.

La famille révolutionnaire a réagi à ce phénomène de la double nationalité soulignant que cela atteste du manque d’attachement à la mère patrie, l’Algérie.

Selon des sources informées, 60 % des commis de l’Etat algérien sont des binationaux alors que la loi algérienne interdit à ceux et à celles possédant la double nationalité d’occuper des postes névralgiques de prises de décision dans divers secteurs d’activité.

Source

Nations Presse Info - 04 mars 2011

19:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

John Galliano jeté par Dior


John Galliano au chômage après ses insultes antisémites
envoyé par euronews-fr. - L'actualité du moment en vidéo.

04 mars 2011

19:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Alain Minc, conseiller de Nicolas Sarkozy, propose une "loi temporaire de financement des lieux de culte musulmans"

Le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu, a déjà estimé le 17 février dernier qu'il fallait "faciliter la construction de mosquées" en France, "quitte s'il le faut à ce que l'Etat y participe".

Le patron de l'UMP, Jean-François Copé, a promis de son côté dans Le Figaro que l'UMP ferait des propositions sur le financement des lieux de culte musulman, dès le 5 avril, sans toutefois toucher à la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat.

Source Le POST -04 mars 2011

17:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Pas de mères voilées aux sorties scolaires

Publié le 03/03/2011 par " Le Grand Journal "

voilées 150x150 Pas de mères voilées aux sorties scolairesLe ministre de l’Education Luc Chatel a jugé “légitime” la décision d’une directrice d’école qui a refusé une maman accompagnatrice parce qu’elle était voilée. ( L’Express)

L’interdiction du port de signes religieux s’étend-elle aux parents d’élèves? Pour Luc Chatel, les parents accompagnateurs lors des sorties scolaires ne peuvent pas être voilés.

Saisi le 29 janvier par les parents d’élèves FCPE du 93 dans une affaire qu’ils jugeaient discriminatoire, le ministre de l’Education nationale a tranché.

Le 19 novembre 2010, une mère, volontaire pour participer à une sortie de classe, a vu sa candidature rejetée. Motif de la directrice de l’établissement scolaire: un foulard ne laissant apparaître que son visage. Bien qu’attachée à la laïcité, la FCPE du 93 a jugé le refus opposé à la maman “attentatoire à sa dignité”.

Pour Luc Chatel, cette décision est “aussi légitime que justifiée”.

Lire la suite sur l’express.fr

Photo: Flickr,  deamsofshaka
04 mars 2011

16:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)