Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2017

Algérie : il suspend son bébé dans le vide et publie les clichés sur les réseaux sociaux

5949538fc36188fb388b45d8.jpg

Par  le 20/06/2017 -FDS

19h34

En Algérie, un homme a tenu un nourrisson d’une main par le tee-shirt, depuis un balcon ou le haut d’un immeuble de plusieurs étages. Et a publié les clichés sur les réseaux sociaux.

  

Il menaçait de lâcher l’enfant s’il n’obtenait pas 1 000 «like» sur sa page. Un Algérien a été condamné lundi à deux ans de prison pour avoir suspendu un bébé dans le vide et avoir publié les images sur le réseau social Facebook dans sa quête de notoriété, suscitant l’indignation des internautes.

Au cours du week-end, l’homme avait publié sur sa page Facebook une photo montrant un enfant – âgé de moins de 18 mois selon la police – tenu d’une main par le dos de son tee-shirt, dans le vide depuis un balcon ou le haut d’un immeuble de plusieurs étages. Les deux photos de l’enfant suspendu au-dessus du vide ont fait scandale parmi les internautes algériens.

Le Parisien

Merci à patriote

03:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Pas-de-Calais: un chauffeur meurt brûlé vif dans son véhicule à cause d’un barrage de migrants

 
POSTED BY LA RÉDACTION ON 20TH JUIN 2017 
28 VIEWS

731915MigrantslorryCalais014.jpg

 

EIZATAO – NEVEZNTIOU (20/06/2017) Le chauffeur d’une camionnette est décédé dans la nuit de lundi à mardi dans un accident provoqué par un barrage de migrants sur l’autoroute A16 au niveau de la commune de Guemps, a annoncé cette nuit la préfecture du Pas-de-Calais.

La camionnette, immatriculée en Pologne, s’est encastrée dans l’un des trois poids-lourds bloqué par un barrage de troncs d’arbres. Elle s’est embrasée dans l’accident. L’identité du conducteur n’est pas connue à ce stade, « compte tenu de l’état du corps », précise la préfecture.

Neuf migrants de nationalité érythréenne ont été interpellés dans l’un des trois poids-lourds bloqués par le barrage, installé au niveau des échangeurs 49 et 50 de l’autoroute A16, à 15 kilomètres de Calais. Ils ont été placés en garde à vue.

Les barrages refont leur apparition dans le Nord-Pas-de-Calais, signe d’un retour croissant des migrants qui veulent passer en Angleterre, malgré le démantèlement de la Jungle en octobre dernier.

(Source : Le Figaro)

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Macron veut "un islam compatible avec la République"

XVM4e255dc4-5603-11e7-bab4-c4b90180982c.jpg

Ce qu'il veut en fait, c'est "une république compatible avec l'islam"

 

 

Le président de la République a appelé l'islam de France à prendre sa part dans le combat contre le terrorisme, lors du dîner de rupture du jeûne organisé mardi soir par le Conseil français du culte musulman.

C'est une première. Jamais aucun président de la République n'était venu au dîner de rupture du jeûne - l'iftar, le soir après une journée de ramadan - organisé annuellement par le Conseil français du culte musulman, le CFCM. Mardi 20 juin, dans les salons Hoche, à Paris, le président de la République, Emmanuel Macron, s'est ainsi présenté, accompagné de son ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, chargé des cultes, pour fêter ce rituel avec la communauté musulmane mais aussi pour lui faire passer un message, le premier en la matière, de son quinquennat.

Emmanuel Macron a d'abord saisi l'occasion pour dire sa «reconnaissance» au président sortant du CFCM, Anouar Kbibech - qui avait appelé à voter pour lui au second tour des présidentielles - pour rappeler que son mandat a été marqué par les «terribles attaques terroristes» qui avaient pour «objectif évident de créer entre les Français de toutes croyances et de confession musulmane une déchirure profonde» et «de donner de l'islam, l'image d'une religion cautionnant le meurtre et la terreur, de fanatiques». Ce que le président a appelé une «perversion de l'image de l'islam». Mais, a-t-il continué, «il nous fallait le concours d'autorités musulmanes fermes dans leurs convictions, solides dans la dénonciation de ces crimes. Pas une fois le CFCM n'a fait défaut». Concluant: «Grâce à vous, ce combat pour maintenir l'unité nationale a été remporté et nous avons su tenir collectivement la voix de la raison». Ce que le président Macron a défini comme une «attitude exemplaire» qui «doit être celle de tous les acteurs de l'islam sur l'ensemble du territoire».

Le défi à relever lui paraît immense

Après le passé, le président de la République a surtout insisté sur l'avenir car le défi à relever lui paraît immense: «Nous vivons une époque où tout est là pour nous diviser, où tout peut s'effondrer, les risques géopolitiques, les fractures qui s'ouvrent, les béances régionales intra-religieuses qui se jouent dans d'autres continents et le doute qui a gagné notre société. Notre défi est, bien sûr, sécuritaire, face au terrorisme qui sévit, mais il est aussi moral et civilisationnel. Et dans ce défi, votre rôle est immense, tout comme votre responsabilité. Face à cette responsabilité, il y aura celle de l'État et des pouvoirs publics. Et ma présence ici, ce soir, à vos côtés, n'est là que pour vous remercier. Face aux responsabilités immenses qui nous attendent, vous m'aurez à vos côtés.»

Pour aborder ces défis, le nouveau président a notoirement insisté sur la représentativité du Conseil français du culte musulman qui «réunit au moins la moitié de l'islam de France» avec ce constat: «Je suis conscient que vous ne représentez pas la voix unique de l'islam de France parce que votre religion pour unique qu'elle soit s'exprime dans une pluralité et une polyphonie à laquelle il faut savoir faire toute sa place». Il a donc appelé cette structure à être l'outil d'une «représentativité toujours plus large» en vue de «l'exercice serein» de la religion musulmane.

Puis Emmanuel Macron a situé des combats majeurs à mener pour l'islam de France. Le premier étant «le combat contre le fanatisme et sa diffusion»: «notre combat déterminé contre le terrorisme de Daech et l'idéologie totalitaire qui le supporte doit nous conduire avec détermination à lutter contre ceux qui cherchent à faire de vos lieux de culte et de transmission, de votre tradition religieuse, des lieux de prêche de haine, voire d'appel à la violence». Il a alors placé sur le même plan pour lutter la réponse «sécuritaire» mais aussi «la réponse civilisationnelle et morale qu'ensemble nous portons», appelant les musulmans à «combattre pied à pied sur le terrain théologique et religieux, démasquer chaque fois que nécessaire, l'usurpation de vos valeurs». Un «combat de la pensée et de la foi» qu'il faut poursuivre «sur le terrain, en particulier auprès des populations les plus jeunes dont nous savons tous qu'elles ont des réticences à passer les portes de vos institutions».

« La République vous aidera dans cette tâche dès qu'il conviendra de prendre des mesures coercitives pour que cessent ces détournements, mais elle ne peut se substituer à vous sur le terrain théologique et religieux à votre indispensable travail. »

Emmanuel Macron

Et le président de lancer cet appel: «La République vous aidera dans cette tâche dès qu'il conviendra de prendre des mesures coercitives pour que cessent ces détournements, mais elle ne peut se substituer à vous sur le terrain théologique et religieux à votre indispensable travail.»

L'autre «combat» à côté de celui de la formation, nommé par le président devant les responsables musulmans, vise une «pratique de l'islam organisant une ségrégation au sein de la République et contre tout ce qui façonne un repli identitaire, parce que fonder son identité politique et sociale sur sa seule foi, c'est, au fond, admettre que sa foi n'est pas compatible avec la République». Or, a-t-il conclu: «Personne en France ne peut faire croire que votre foi n'est pas compatible avec la République, personne ne peut faire croire que la France et les Français rejetteraient sa composante de foi musulmane. Personne ne peut demander à des Françaises et des Français, au nom de cette foi, de se soustraire aux lois de la République.»

Le Figaro

00:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

20/06/2017

Bruxelles : explosion à la gare centrale, un homme abattu

7072071_gare-bruxelles_1000x625.JPG

 

>Faits divers|20 juin 2017, 21h43 | MAJ : 20 juin 2017, 22h21|2

La gare Centrale de Bruxelles a été évacuée mardi soir de même que la Grand-Place.

Wikimedia Commons
 
 
 
 
Faits divers
 

Le suspect aurait déclenché un dispositif d'explosifs avant d'être abattu.

La gare Centrale de la capitale belge a été évacuée mardi soir. Un important dispositif policier et militaire a été déployé à Bruxelles. Un homme a été abattu dans cette gare. Vers 22 heures, la situation était «sous contrôle», selon le centre de crise.

 

L'individu portait un sac à dos et une ceinture d'explosifs. Il aurait déclenché son dispositif peu avant 21 heures au moment où l'attention des militaires «s'est portée sur lui», selon la «Libre Belgique». Il a ensuite été abattu, a annoncé le parquet, sans préciser l'état de santé de la victime. Selon un témoin cité par l'AFP, le suspect a crié «Allah Akbar», avant de faire sauter un chariot à bagages.

 

«J'étais dehors. Je suis descendu. A l'entresol, quelqu'un criait. J'ai pas prêté attention. Puis il a crié Allah Akbar. Et là il a fait exploser le trolley», a déclaré Nicolas Van Herrewegen, témoin direct de la scène, agent de triage de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB).

Le Parisien

 

22:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

JOURNAL TVLibertés DU 20 JUIN 2017

22:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

EN DIRECT - Après Ferrand, c'est Sylvie Goulard, ministre des Armées, qui quitte le gouverment

http://www.leparisien.fr/elections/legislatives/en-direct...

5948061ac36188885c8b4636.jpg

10:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Champs-Elysées: l’assaillant fiché S avait un permis de port d’arme (MàJ)

 

17h15

Selon des informations recueillies par BFMTV, l’assaillant avait un permis de port d’arme et avait déclaré trois armes aux autorités. Celles-ci étaient un Glock 9mm, un Sig Sauer 9mm, et une arme de type kalachnikov mais qui n’était pas de fabrication russe. Ce permis avait été délivré au titre de l’appartenance de l’individu à un club de tir sportif. Ces autorisations lui avaient été délivrées en 2015 et étaient valides jusqu’en 2020.


BFM TV


 

04:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Richard Ferrand en Marche vers la sortie de l'Elysée ?

Le ministre de la Cohésion des territoires, qui a été réélu dans la 6e circonscription du Finistère, a été reçu par le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler, puis par le chef de l'État, Emmanuel Macron, ce lundi après-midi.

Est-il évincé à cause des affaires? Visé par une enquête préliminaire du parquet de Brest pour des soupçons de favoritisme et de conflit d'intérêts, le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, ne survivra pas au «remaniement de courtoisie» qui est imminent. Arrivé «en milieu d'après-midi» à l'Élysée, où il est resté jusqu'à 18h30 environ, il a été successivement reçu par le secrétaire général du palais, Alexis Kohler, puis le chef de l'État, Emmanuel Macron, qui lui a signifié cette décision. Toutefois, selon un proche des deux hommes, Emmanuel Macron a proposé à Richard Ferrand - qui a été réélu dimanche dans la 6e circonscription du Finistère - de prendre la présidence du groupe LREM à l'Assemblée nationale.

» EN DIRECT - Suivez le fil politique de ce lundi 19 juin 2017

«Le chef de l'État a constaté que la majorité sera principalement composée de jeunes députés - “jeunes” dans le sens où ils n'ont jamais été élus auparavant, voire qu'ils n'ont jamais eu d'engagement militant -, qui devront apprendre le travail parlementaire. Son analyse est donc la suivante: pour manœuvrer ce groupe, il faut quelqu'un en qui le président a une confiance absolue, quelqu'un qui connaît les rouages de la politique, et quelqu'un qui est également connu des militants. Une fois que l'on a dressé ce portrait-robot, ça ressemble énormément à Richard Ferrand, oui...», s'amuse-t-on dans l'entourage des deux hommes, assurant que le député du Finistère deviendrait ainsi «une pièce maîtresse de la majorité».

» RÉSULTATS - Retrouvez les scores des législatives, circonscription par circonscription

À l'issue de son entretien avec Richard Ferrand, Emmanuel Macron a ensuite reçu le premier ministre Édouard Philippe. Au menu des discussions figurent les détails techniques du «remaniement de courtoisie» qui doit intervenir, comme le veut la tradition, au lendemain des législatives. Interrogé par La Provence , le secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, avait indiqué que la démission du gouvernement «Philippe I» aurait lieu lundi «après-midi». Le premier minsitre a ainsi «remis la démission de son gouvernement» à Emmanuel Macron «qui l'a acceptée» en début de soirée, avant de le reconduire et le charger de former une nouvelle équipe d'ici à mercredi 18 heures.

Le Figaro

04:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO -Champs-Elysées: l'attaquant fiché S avait un permis de port d'arme!


Champs-Elysées : un conducteur, fiché S, fonce... par leparisien

03:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L'étudiant américain libéré par Pyongyang est décédé 19 juin 2017, 22:39: il a été torturé de façon atroce par le régime communiste nord-coréen

59483c0dc46188e8038b46fd.jpg

 

Source: Reuters

Otto Warmbier
 

Un étudiant américain, Otto Warmbier, condamné à 15 années de travaux forcés par la Corée du Nord pour avoir volé une affiche dans un hôtel, a été libéré mardi 13 juin. Le jeune homme était dans un état de santé préoccupant.

L'étudiant américain Otto Warmbier, rapatrié aux Etats-Unis dans le coma avec de graves lésions cérébrales après sa détention en Corée du Nord, est décédé lundi, a fait savoir sa famille dans un communiqué.

«C'est notre triste devoir de vous annoncer que notre fils, Otto Warmbier, a terminé son voyage sur Terre. Entouré par sa famille qui l'aime, Otto est décédé aujourd'hui à 14h20» à Cincinnati, a écrit la famille. Le jeune homme de 22 ans présentait de graves lésions cérébrales, selon ses médecins.

Quand le jeune homme est revenu chez lui,« il était incapable de parler, incapable de voir et incapable de réagir à des commandes verbales. Il semblait très mal à l'aise, presque angoissé», selon sa famille.

«Bien que nous ne n'allions plus jamais entendre sa voix, en une journée la contenance de son visage avait changé – il était en paix. Il était chez lui et nous pensons qu'il pouvait le sentir», ont ajouté ses parents Fred et Cindy.

«Les mauvais traitements, atroces et barbares, que notre fils a subis aux mains de la Corée du Nord nous garantissaient qu'il n'y aurait pas d'autre issue hormis (celle) que nous vivons aujourd'hui», ont-ils estimé. 

Le président américain Donald Trump avait qualifié  de «véritablement terrible» l'état de santé de l'étudiant, qui présentait de graves lésions cérébrales après plus d'un an de détention en Corée du Nord.

Il avait été arrêté en janvier 2016 pour avoir tenté de voler une affiche de propagande, alors qu'il se trouvait en Corée du Nord dans le cadre d'un voyage organisé. Il avait été condamné à 15 ans de travaux forcés par la Cour suprême nord-coréenne. 

Peu après son arrestation et son procès --qui avait duré moins d'une heure-- en mars 2016, l'étudiant a plongé dans un coma dont les causes restent inconnues, avaient indiqué jeudi les médecins qui le soignaient à Cincinnati. Le type de lésions neurologiques dont il souffrait résulte d'ordinaire d'un arrêt cardio-respiratoire.

L'équipe médicale avait d'autre part démonté l'explication fournie par le régime nord-coréen en indiquant n'avoir pas relevé de trace de botulisme dans l'organisme du jeune homme.

RT

03:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Après la tentative d'attentat des Champs Elysées, la droite durcit le ton sur les fichés S

5948061ac36188885c8b4636.jpg

 

La classe politique a apporté un soutien unanime aux forces de l'ordre, une nouvelle fois ciblées par une attaque. Mais à droite de l'échiquier politique, les responsables demandent désormais des mesures fortes contre les personnes fichées S.

Alors qu'un homme, fiché S, a foncé délibérément sur un fourgon de la gendarmerie dans ce que le ministre de l'Intérieur a qualifié de «tentative d'attentat», les responsables politique ont fait part de leurs premières réactions.

Dans une courte allocution, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a prôné la nécessité de l'état de l'urgence, pour «prendre des mesures» et «empêcher des attentats». Il a ainsi rappelé que le gouvernement allait proposer un projet de loi pour faire entrer ces mesures exceptionnelles dans le droit commun.

Au micro de CNews, le vice président du Front national (FN) Florian Philippot s'est montré favorable à cette idée tout en la jugeant insuffisante, et en plaidant, entre autre, pour l'expulsion des fichés S.

02:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

L'étudiant américain libéré par Pyongyang est décédé

 

L'étudiant américain Otto Warmbier, rapatrié aux Etats-Unis dans le coma avec de graves lésions cérébrales après sa détention en Corée du Nord, est décédé lundi, a annoncé sa famille dans un communiqué.

"C'est notre triste devoir de vous annoncer que notre fils, Otto Warmbier, a terminé son voyage sur Terre. Entouré par sa famille qui l'aime, Otto est décédé aujourd'hui à 14h20" (19h20 en France) à Cincinnati (Ohio), a écrit la famille. Le jeune homme de 22 ans présentait de graves lésions cérébrales, selon ses médecins.

» Lire aussi - Corée du Nord : l'étudiant américain libéré est décédé aux États-Unis

02:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Champs-Élysées : Attaque à la voiture-suicide contre un fourgon de gendarmerie

http://breizatao.com/2017/06/19/champs-elysees-attaque-a-...

vidéo, photos

01:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Immigration. Plaidoyer pour le droit de préserver notre mode de vie [Tribune libre]

http://www.breizh-info.com/2017/06/19/72187/immigration-p...

WhiteGenocide.jpg

(merci à Dirk)

01:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

19/06/2017

JOURNAL TVLibertés du 19 JUIN 2017

21:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Une prostituée travestie sado-maso se réjouit de voir un de ses clients entrer au Gouvernement

863183.jpg

Capture.GIF

04:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Marseille : Ils boivent une bière en terrasse, la police de la charia intervient et les passe à tabac

marseille-muslim-prayer.jpg

 
POSTED BY LA RÉDACTION ON 18TH JUIN 2017 
151 VIEWS
 

 

BREIZATAO – NEVEZINTIOU via Le Blog de Thomas Joly (18/06/2017) Vendredi 16 juin à Marseille vers 21h, alors qu’ils dégustaient une bière fraîche sous une chaleur écrasante, deux militants du Parti de la France se sont faits accostés par un islamiste barbu en djellaba qui leur a indiqué avec véhémence que leur attitude était indécente en période de ramadan.

Après avoir expliqué fermement à l’énergumène qu’ils étaient chez eux et qu’ils n’avaient rien à faire des coutumes étrangères musulmanes, une dizaine de jeune maghrébins ont fondu sur eux et les ont frappés aux cris de « sales Français » ou encore « ici c’est chez nous, c’est l’Algérie ». Même s’ils ont pu répondre très courageusement à cette agression, l’un des deux militants étant notre responsable marseillais du SEP, le surnombre des assaillants a fait qu’ils n’en sont pas sortis indemnes (cocards, contusions).

La police a évidemment refusé de se déplacer, sûrement sur ordre hiérarchique.

Vendredi prochain, Olivier Bianciotto, Délégué départemental du Parti de la France, a donc décidé d’organiser un apéritif-militant à l’endroit-même de l’agression afin de démontrer que le Parti de la France refuse que la Charia s’applique à Marseille.

04:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

L'énigme de la Tombe Celte (ARTE)

Un excellent reportage à ne pas manquer!

03:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Corée du Nord: qu'est-il arrivé à Otto Warmbier?

http://www.ndf.fr/nos-breves/17-06-2017/coree-du-nord-que...

03:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le tee-shirt du fils de Donald Trump a beaucoup plus aux Américains!

https://www.facebook.com/BFMTV/videos/10155737923037784/

02:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)