Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2015

Etats-Unis: le KKK défile pour la défense du drapeau confédéré

http://www.leparisien.fr/diaporama/en-images-etats-unis-l...

4956437_ku-klux-klan-15_625x468.jpg

 

 

21:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Un roi bédouin sur une plage française

http://www.levif.be/actualite/international/france-une-pl...

26_bedouin_tent.jpg

20:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Pourquoi ce silence sur les Ulis ? Sans doute parce qu'on n'y décapite pas…

les_ulis.jpg Ulis.jpg

 

Omerta ici, bruit là. Mais la vérité nulle part.

Chut !

Publié le 18 Juillet 2015

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/styles/une/public/images/2015/07/les_ulis.jpg

Pendant 48 heures, la ville des Ulis (Essonne) a été le théâtre de scènes de fortes violences

 

 

Je lis dans Atlantico que pendant 48 heures la localité des Ulis a été le théâtre de scènes de  guerre civile ou, pour rester modéré, de guérilla urbaine. Une violence sans limites et une détermination farouche de la part des "insurgés", c'est-à-dire des "jeunes" de la ville, décidés à en découdre avec la police. Je lis ça dans Atlantico. Et nulle part ailleurs.

Le préfet du département n'a rien dit sur ces affrontements. Bernard Cazeneuve non plus ne s'est pas exprimé. Et on n'a pas entendu le porte-parole du gouvernement déclarer que ces violences étaient "inacceptables" et que leurs auteurs seraient poursuivis et châtiés conformément aux lois de la République.

 

 

 

En revanche, je lis partout que trois "jeunes" qui voulaient, selon les codes de l'Etat islamique, décapiter un officier français ont été arrêtés avant que leur projet soit mis à exécution. Et là – excusez du peu –, c'est le président de la République qui en a parlé le premier. Manuel Valls et Bernard Cazeneuve ont embrayé comme il se doit.

 

L'opposition cherche querelle au pouvoir à propos de cette affaire, l'accusant d'"instrumentalisation  politique". Une controverse classique, rhétoriquement banale, qui ne vaut pas commentaire. Réplique du gouvernement par la bouche de Ségolène Royal : "Il est bon de montrer aux Français qu'ils sont protégés."

Protéger les Français, c'est un joli programme et, quand il vient de la gauche, il est supposé avoir une saveur douce et virginale que n'avaient pas des propos identiques s'ils étaient tenus par Nicolas Sarkozy. Pour un gouvernement socialiste c'est un choix nécessairement douloureux. Car il a posé comme a priori fondamental de son discours de ne jamais "stigmatiser" l'islam. En même temps il n'est pas insensible aux éventuels bénéfices politiques d'une mise en lumière de son savoir-faire sécuritaire. Il a donc tranché (pas à la hache ou au couteau, comme envisageaient de le faire les trois jeunes djihadistes).

S'agissant des Ulis, le gouvernement applique sans réserve le même principe de "non-stigmatisation". Ne rien dire qui puisse montrer du doigt les "jeunes de banlieue". Et là, pour le coup, pas d'état d'âme, pas de débat cornélien. Le silence ! Car en parler aurait, selon l'abc doctrinaire de la gauche, profité au Front National et à lui seul. Un silence d'autant plus facile à observer qu'aux Ulis il y a eu ni mort d'homme, ni décapitation, ni tentative de décapitation.

Voilà une façon parfaitement hypocrite de "protéger" les Français contre on ne sait quelle tentation raciste et xénophobe. Mais "protéger les Français", c'est quand même aussi protéger les habitants des Ulis. Ils sont français, non ? C'est protéger les habitants de Trappes, d'Amiens, de Roubaix, de Toulouse, etc. Ils sont français, n'est-ce pas ? C'est protéger tous ceux dont les voitures brûlent le jour de l'An ou le 14 Juillet. Tous ceux qui prennent des bus régulièrement caillassés sur des trajets dits "sensibles". Ils sont également français. Et cela quelle que soit leur origine.

Le silence des Ulis est pire que celui des agneaux… Il fait un bruit terrible. Tous les habitants des Ulis savent ce qui s'est passé aux Ulis, en connaissent ou en devinent les auteurs. Ils ont de la famille, des amis, des connaissances, en dehors des Ulis. Ils téléphonent, envoient des mails et la nouvelle se répand partout. Atlantico en parle : d'autres sites le relaient. Et alors vient l'interrogation : "Pourquoi nous le cache-t-on ?" Et c'est ainsi qu'on nourrit une colère autrement plus dévastatrice que la peur du couteau djihadiste.

Benoît RAYSKI


Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-silence-ulis-sans-doute-parce-on-decapite-pas-benoit-raisky-2242074.html#2zfOtZbzfjvfMw1L.99
 
(merci à abad)

 

02:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Comme chacun sait, ce sont les Blanches qui sont victimes de mariages forcés

 

Capture
L’association Voix de femmes a lancé une campagne de lutte contre le mariage forcé à l’occasion des grandes vacances, une période particulièrement à risque.

La lutte contre le mariage forcé est par ailleurs de plus en plus entravée par «un retour en force du relativisme culturel, regrette Sarah Jamaa. Souvent, les éducateurs ont peur de stigmatiser, ils se disent qu’on va faire augmenter le racisme. Ils ont l’idée que, parce que c’est culturel, on ne peut pas y toucher.»

Du coup l’association sort une affiche avec une famille de Blancs pour faire passer le message à des allogènes. Il en faudrait moins que ça dans l’autre sens, pour être taxé de raciste.

00:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Florian Philippot a rencontré aujourd'hui Brigitte Bardot à la Madrague

Capture.PNG Floriuan et BB à la Madrague.PNG

00:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

18/07/2015

Allemagne : diffusion sur la TV publique du prêche d’un imam à l’occasion de l’Aïd el-Fitr

 

CaptureQuoi de plus normal dans une démocratie contemporaine que de faire l’apologie de la religion dominante ? Comme l’a dit Merkel « l’Islam est devenu une partie de ce pays et le restera ». Elle le restera si les patriotes continuent à ne rien faire et que l’Eglise ne substitue pas l’œcuménisme à l’apostolat. La mollesse des uns fait la force des autres.

Trouvé sur Le Figaro : C’est une première pour la télévision allemande. La chaîne publique Bayerischer Rundfunk (BR) a fait le choix de retransmettre en direct l’intégralité de la prière et du prêche de l’Aïd el-Fitr, la fête qui clôture le mois sacré (NDCI : sacré pour les musulmans) du ramadan.

Caméras installées dans la salle de prière de la mosquée de Penzberg, à quelques kilomètres au sud de Munich, la diffusion sur la chaîne et sa radio a duré deux heures. Une décision que Benjamin Idriz, imam du lieu de culte, a salué. Il a qualifié cet évènement d’«historique» à la télévision Al Jazeera et avait prévu un discours qui puisse parler au plus grand nombre de téléspectateurs (et de fidèles): « Dans le sermon, je vais livrer des messages à la fois pour les musulmans mais aussi pour les non-musulmans allemands. Je parlerai des valeurs communes, et j’appellerai la société allemande a s’ouvrir aux musulmans, à visiter leurs mosquées, et j’encouragerai les musulmans à s’ouvrir à la société » a-t-il déclaré ce matin, avant la prière de l’Aïd. Des prêtres catholiques et protestants sont également intervenus en direct pour prôner la paix et la tolérance.

Lire la suite

 
 

 

21:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Jean-Marie Le Pen candidat en Paca ?

4953643_1_545x460_autocrop.jpg

 

L'idée d'une candidature du fondateur du FN en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, contre sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen, fait son chemin. Ses fidèles sur le terrain le poussent. Lui hésite encore.

Olivier Beaumont (avec Marc Leras) | 18 Juil. 2015, 07h00 | MAJ : 18 Juil. 2015, 04h37

 
                                                     Avignon (Vaucluse), janvier 2014. L’hypothèse d’une liste Front national conduite par Marion Maréchal-Le Pen et d’une autre
avec à sa tête son grand-père, Jean-Marie Le Pen, aux élections régionales ne peut plus être écartée.
(Photopqr/« le Dauphiné »/A. Surel.)

Est-ce un nouveau rebondissement dans la guerre qui oppose Jean-Marie Le Pen au reste de son clan ? Mis au ban du Front national depuis ses propos polémiques sur les chambres à gaz  dans Rivarol...

LE PARISIEN

(article complet payant)

 

21:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Bernard MONOT présente le Bulletin économique du Front National du 13/07 au 17/07

Ajoutée le 17 juil. 2015

Bernard Monot, député français au Parlement européen et stratégiste économique du Front national, présente le Bulletin économique du Front National.

21:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L'Aïd-El-Fitr en famille pour les musulmans marseillais

 

Samedi 18/07/2015 à 10H24 Marseille Tags : Marseille fête Aïd 10 réactions

Vendredi, entre fête et achats, ils étaient nombreux à célébrer la fin du Ramadan

 
C'est en famille que Karim et Sarah vont célébrer l'Aïd- El- Fitr, la fête de clôture du mois de Ramadan. Au menu, les incontournables mets maghrébins comme les bricks, la chorba ou encore le couscous, sans oublier les délicieuses pâtisseries orientales : Makrouts, baklavas, et petits gâteaux aux amandes, dorés au miel. De quoi ravir les papilles après 29 jours de jeûne... Photo S.L

 

 
 

Aïd Mabrouk, la formule pour souhaiter une bonne fin de Ramadan et une joyeuse fête de l'Aïd-El-Fitr était sur toutes les lèvres, hier matin, dans les allées commerciales du quartier de Noailles.

"Quelle joie ce matin de pouvoir enfin prendre mon café !" S'exclame Karim, jeune Marseillais de 27 ans, soulagé de ne plus avoir à jeûner toute la journée. Une joie qu'il n'hésite pas à partager dans l'interminable file d'attente d'une boutique de pâtisseries orientales avec Sarah, Cassidaine de 22 ans, fraîchement rencontrée et avec qui, il s'est déjà trouvé des points communs : "On s'est rendu compte en discutant qu'on est originaire de la même région de l'Est de l'Algérie. Vous voyez c'est ça l'esprit de l'Aïd, de la convivialité et du partage !"

Le partage et la convivialité deux points essentiels pour Sarah, qui a invité toute sa famille dans son appartement de Cassis. Et histoire de marquer le coup rien de tel que des douceurs au miel comme les makrouts et baklavas : "On sera près de vingt autour de la table. Il y aura toutes les générations. Le plus jeune a 6 mois tandis que le doyen est notre arrière grand-père de 95 ans. Cette fête c'est vraiment l'occasion de tous nous rassembler". Fatiha, habitante du 1er arrondissement, a, elle, décidé de passer la matinée avec sa mère, sa soeur et ses enfants : "On a démarré la journée par la prière de l'Aïd à 8h30 au Parc Chanot. Le tout parés de nos plus beaux vêtements et de henné. On a jeûné pendant 29 jours, même si avec la foi on surmonte tout, cette année avec la chaleur ça été tout de même difficile... Alors on mérite bien une belle fête !"

Pour se mettre dans l'esprit de fête, la tradition veut que l'on porte une tenue neuve : "Il faut être beau le jour de l'Aïd comme le jour de Noël. On met nos robes et nos plus beaux bijoux. De préférence, ceux qu'on n'a encore jamais portés, si on en a les moyens bien sûr, sinon l'essentiel est de s'apprêter", précise Sarah.

La fête aussi pour les enfants

Fatiha s'est parée de sa plus belle djellabah de soie brodée de joyaux. Quant aux enfants, ils sont eux aussi vêtus de manière festive. Les petites filles ont des allures enchanteresses avec leurs robes de princesse tandis que les garçons ressemblent à des émirs avec leurs tenues blanches aux fils d'or.

De quoi célébrer la rupture définitive du jeûne en grande pompe ! D'autant plus que les enfants vont être très gâtés ..."On est impatient on va tous avoir des cadeaux ! En plus on peut choisir ce qu'on veut ! C'est l'Aïd !" S'écrient les enfants, émerveillés, .

Mais derrière cet apparat, il ne faut pas oublier l'un des piliers du Ramadan : la générosité. Une chose non négligeable que Sarah garde toujours à l'esprit:"La période du Ramadan c'est avant tout fait pour prendre conscience de ce que l'on a. L'eau, la nourriture au quotidien on ne se rend pas compte de sa richesse. Ressentir la soif, la faim permet de comprendre la détresse de ceux qui sont dans le besoin."

Et dans le but d'aider son prochain, la Zakat, littéralement "l'aumône" en arabe, constitue le troisième pilier de l'Islam, très important à pratiquer pendant le Ramadan pour les musulmans qui ont le budget. En moyenne chaque croyant offre le prix d'un repas soit environ 5 euros. A 62 ans, Gabsi, Marseillais du 2e arrondissement donne chaque année l'équivalent de 4 personnes : "On est 4 à la maison c'est donc important de partager. On invite la famille mais on pense aussi aux autres moins favorisés."

 
 
LA PROVENCE

 

20:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Quand Obama sert les desseins de l’islamisme mondial

15-0302-Obama-Muslim-1300x648.jpg

                                                    

          
Ce jeudi, le président américain, Barack Obama, a souhaité aux mahométans un "joyeux Aïd", en référence à la fête de l'Aïd el-Fitr marquant l’achèvement du ramadan. Mais Barack Hussein Obama est allé encore plus loin...

804
SHARES
 
 
      

C’est la fin du ramadan et tous les dhimmis dirigeants de la planète y vont de leurs habituelles obséquiosités rampantes devant les chantres de l’islam de paix, d’amour, de concorde et de tolérance, pour célébrer, souvent en grandes pompes – c’est-à-dire parfois aux frais des contribuables – la fin du mois de jeûne islamique.

C’est ainsi que ce jeudi, le président américain, Barack Obama, a souhaité aux mahométans un « joyeux Aïd », en référence à la fête de l’Aïd el-Fitr marquant l’achèvement du ramadan. Mais Barack Hussein Obama est allé encore plus loin, en applaudissant l’initiative du maire de New York d’ajouter deux fêtes musulmanes aux jours de congés dans ses écoles. Les écoliers de la « Grosse Pomme » seront donc dispensés de classe lors de l’Aïd el-Fitr et de l’Aïd el-Kébir à partir de la rentrée prochaine. Obama a également émis le vœu que cette mesure soit étendue à tous les écoliers américains, soulignant, dans le langage mièvre et creux du politiquement correct mondialiste, que ce serait « une reconnaissance de la diversité et du caractère inclusif qui ajoutent à la richesse de notre nation ».

On se souviendra que le 4 juin 2009, devant l’université al-Azhar du Caire et en présence de Frères musulmans, le même avait tenu des propos qui firent leur effet dans toutes les madrassas, mosquées et écoles coraniques du monde entier. En substance, et au prix d’un révisionnisme sidérant, Obama osa reconnaître à l’islam le mérite de la quasi-totalité des inventions majeures de l’histoire de l’humanité, son lyrisme le portant à considérer « les États-Unis comme un grand pays musulman ».

Il convient de ne pas perdre de vue que ces déclarations, véritable casus belli pour un Occident anciennement chrétien mais, aujourd’hui, radicalement démoralisé et désacralisé, s’inscrivaient dans le plan géostratégique américain de reconfiguration du Moyen-Orient au sein duquel les actuels États arabes seraient tout simplement désagrégés au profit d’entités régionales à bases plus ou moins ethniques et religieuses.

Il n’empêche que de tels propos, s’appuyant incontestablement sur une doctrine des relations internationales fomentée par le Pentagone et le Département d’État, nourrissent non moins assurément la molle politique de nos propres gouvernements de ce côté-ci de l’Atlantique. Prompts à dérouler le tapis de prière devant les mahométans, forcément « modérés », nombreux sont, de Bruxelles à Paris, les complices inconséquents d’un processus d’islamisation qu’ils ont inauguré, il y a trente ans, par une ouverture tout aussi inconsidérée de nos frontières. On oublie fréquemment que l’immigrationnisme est le marchepied de l’islamisation.

Ce faisant, dans ce contexte de soumission généralisée à la doctrine d’Allah, les paroles d’Obama jettent opportunément son huile « yankee » sur le feu européen. Il n’en faut pas plus, en effet, à ceux qui prétendent nous gouverner pour les autoriser à aller encore plus loin dans leur compromission avec l’islam déjà chez lui, chez nous.

Et il serait naïf de croire que Washington ne se livre pas à cette manipulation de façon délibérée…

 
BV

20:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Poitiers : tentative de viol, en plein jour, dans l’église Saint-Paul

sans-titre.png viol poitiers.png

 

 


       

signale par un lecteur - copieUn lecteur de notre page Facebook (merci M. A. !) m’a envoyé, hier, le lien vers un article paru sur le site Internet d’Europe 1. Je n’en ai pas cru mes yeux. Une tentative de viol dans une église ! L’agresseur, David Mohamed, 48 ans, est un multirécidiviste d’agressions en tout genre. Il venait de sortir de prison. Condamné en 2002 à 17 années de réclusion pour un crime sexuel particulièrement abject, on l’a laissé sortir quatre ans avant la fin de sa peine… Il n’a pas attendu un mois pour récidiver. Et dans une église, commettant, outre une agression contre une chrétienne, un sacrilège dans un lieu saint.

La scène s’est déroulée le matin du 14 juillet. Vers 11 h, l’église Saint-Paul de Poitiers, […], est quasiment déserte. Seule une jeune femme de 31 ans se recueille en silence. Alors qu’elle est en train de prier, elle est violemment agressée par un homme qui l’attrape par le cou, la plaque contre le sol et tente de l’agresser sexuellement. Mais la jeune croyante se débat tellement qu’elle réussit à s’échapper et à appeler au secours. Quelques minutes plus tard, les policiers retrouvent le suspect, caché tout près de l’église, sa ceinture de pantalon encore défaite. Formellement reconnu par la victime, l’agresseur présumé a reconnu les faits lors de sa garde à vue. Au commissariat, les policiers découvrent le lourd passé judiciaire de cet homme de 48 ans. Déjà condamné douze fois pour vols ou agressions, il vient tout juste de sortir de prison mi-juin après avoir purgé une longue peine. En 2002, il avait été lourdement condamné par la cour d’assises du Lot à 17 ans de réclusion pour avoir infligé d’horribles sévices à une vieille femme de 85 ans, comme le relatait La Dépêche du Midi lors de son procès. Depuis sa libération, il respectait bien le strict suivi socio-judiciaire qui lui est imposé. Selon les informations recueillies par Europe 1, il avait effectivement rencontré le juge d’application des peines ainsi que son conseiller d’insertion et de probation. En revanche, son obligation de soins n’était pas encore en place. A l’issue de 48 heures de garde à vue, il a été déféré au parquet de Poitiers, jeudi [16 juillet]. Le vice procureur a ouvert une information judiciaire pour « agression sexuelle en état de récidive » et requis le placement du suspect en détention provisoire.

Source : Europe 1 (16 et 17 juillet)

Observatoire de la christianophobie

20:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

La reine d'Angleterre "déçue" par la publication de son salut nazi

2230819.jpg  balmoral.jpg

 

18/07/15 à 08:29 - Mise à jour à 08:29

Source : Belga

Buckingham Palace s'est dit "déçu" vendredi par la publication par un journal britannique d'images supposées de la future reine Elizabeth II, âgée d'environ six ans, faisant le salut nazi au début des années 30.

 

La une du Sun © /

L'édition dominicale du tabloïd The Sun fait sa une avec une image de la future reine levant son bras droit en l'air. Sa mère, la défunte reine mère Elizabeth, fait la même chose. Le journal titre: "Their Royal Heilnesses", un jeu de mot sur "Highnesses", "Altesses" en français, et "Heil Hitler", le salut nazi. Selon The Sun, elles ont apparemment été encouragées à agir ainsi par l'oncle de la reine, le futur roi Edouard VIII, qui, après son abdication en 1936, est allé rencontrer Hitler. Les images publiées par le Sun sont tirées d'un film amateur d'une vingtaine de secondes, tourné en 1933 ou 1934 dans la demeure d'été de la famille royale, le château écossais de Balmoral. Le film n'avait jamais été vu auparavant, selon le journal. Un porte-parole de Buckingham Palace a déclaré dans un communiqué: "Il est décevant qu'un film tourné il y a quatre-vingts ans et provenant apparemment des archives personnelles de la famille royale ait été obtenu et exploité de cette manière."

19:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

GR. Lampedusa ? Non le Tessin...

RvO8BKr.jpg T6essin.jpg

Lampedusa ? Non, Vallemaggia. Le district de Vallemaggia est un district du canton du Tessin en Suisse. Le canton du Tessin, situé à la frontière italo-suisse, connaît un fort afflux de clandestins depuis plusieurs semaines.

FDS

 

03:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

MAROC: accusé de vol dans un souk, il est lynché à mort par la foule

http://www.leparisien.fr/international/maroc-accuse-de-vo...

 

01:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Gilbert COLLARD sur i>TELE

01:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

17/07/2015

Attentat déjoué : l’État islamique avait demandé à l’un des suspects de «frapper» en France

drapeau-DAESH-ISIL-Etat-islamique.png

 

 

17/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Les trois islamoracailles arrêtées dans le cadre de l’attentat déjoué sont déférées au parquet pour préparation d’actes de terrorisme. L’un d’eux avait reçu pour instruction d’un djihadiste de l’EI de « frapper sur place en France ».

Le procureur de la République de Paris a ouvert vendredi une information judiciaire à l’encontre des trois personnes suspectées d’avoir préparé un attentat contre une base militaire, apprend-on d’un communiqué diffusé par le procureur de la République de Paris, François Molins.

Ismaël K., âgé de 17 ans, aurait reçu pour instruction de « frapper » en France quand il s’était retrouvé dans l’impossibilité de partir en Syrie pour y mener le djihad. Il apparaît comme le leader du groupe.

Djebril A.,, 23 ans, l’ancien marin réformé, a confirmé de son côté avoir suggéré de s’attaquer à une cible qu’il connaissait pour y avoir été affecté comme guetteur sémaphorique : le sémaphore de Bear.
Antoine F. a de son côté confirmé le projet de la bande de partir en Syrie, avant de se rabattre sur une action en France. Ils projetaient de s’introduire dans le sémaphore de Bear, de tuer les militaires présents et de décapiter le responsable du site, tout en filmant l’ensemble de la scène. Il s’était récemment converti à l’islam.
Rappelons qu’un quatrième suspect a été relâché du fait de son jeune âge.

L’enquête est encore en cours, comme l’explique le communiqué du procureur de la République

L’exploitation — qui se poursuit — des supports informatiques et de téléphonie saisis en perquisition chez les mis en cause a d‘ores et déjà permis de révéler des échanges avec la SYRIE, la présence de documents sur la confection d’engins explosifs ou encore des éléments de propagande de DAECH (guide de « bonne conduite » du djihadiste sur le maniement des armes, vidéos d’exactions meurtrières).

La divulgation de ces informations démontre plusieurs points :
• l’EI adapte bien à la France sa méthode de terrorisme « low cost », téléguidant des résidents, plus difficiles à repérer et surtout plus facilement remplaçables que des terroristes « professionnels ». Autant pour les multiples « déséquilibrés » et autres « loups solitaires » que médias et autorités nous servent à chaque nouvelle attaque islamoterroriste...

• Au passage, relevons la contradiction entre le discours officiel sur « l’autoradicalisation » véhiculé par le communiqué (« Djebril A., Antoine F. et Ismaël K. ont tous trois en commun — au-delà de leur jeune âge — de n’avoir jamais été condamnés, d’avoir un niveau baccalauréat et de s’être fortement radicalisés, en particulier par le visionnage de vidéos de l’EI. ») et la réalité des faits, elle aussi présente dans le communiqué : « Il apparaît en particulier un contact entre Ismaël K. et un individu actuellement en Syrie dans les rangs de l’EI qui, face à l’impossibilité d’Ismaël K. de quitter la FRANCE, lui disait de “frapper sur place en FRANCE”, ».

• le phénomène de radicalisation touche aussi bien les personnes de culture musulmane que les convertis récents.

• La divulgation de cette affaire par Hollande et Cazeneuve à des fins de communication politicienne relève bien de l’amateurisme le plus complet, si ce n’est de la parfaite irresponsabilité.
Il est facile de comprendre à la lecture du communiqué que les trois islamoracailles arrêtées ne sont que de menu fretin que les services se « gardaient sous le coude » afin de remonter des filières de recrutement de djihadistes en France. L’exposition publique de cette affaire réduit évidemment ces efforts à néant. Il ne faudra pas se plaindre quand d’autres attentats perpétrés par quelques « loups solitaires » chassant en meute ne seront pas « déjoués ».

23:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Infanticides, trafic d’organes de fœtus… le sordide business du planning familial américain (Présent 8398)

 

 

17/07/2015 – MONDE (NOVOpress)

Publiée sur YouTube le 14 juillet, une vidéo tournée en caméra cachée par des militants pro-Vie du Center for Medical Progress (CMP), dans laquelle une responsable du planning familial américain se vante de fournir à la demande des organes de fœtus issus d’avortements tardifs n’en finit pas de susciter l’indignation outre-Atlantique. Et pour cause : les pratiques révélées par le Dr Deborah Nucatola, du Planned Parenthood Federation of America (PPFA), relèvent de l’abomination la plus totale.

Les Drs Frankenstein du PPFA
8398-Une
Dans cet enregistrement réalisé en juillet 2014 par deux militants du CMP se faisant passer pour des représentants d’une société biotechnologique, le Dr Nucatola, directrice principale des services médicaux au PPFA depuis 2009, décrit en effet tranquillou, autour d’un bon repas, la manière dont ceux-ci revendent des « pièces » de fœtus avortés. Elle raconte notamment qu’elle participe à « une petite discussion informelle au début de chaque journée » pour savoir quelles parties du corps de fœtus les consommateurs demandent, ainsi que pour savoir quelles patientes ce jour-là avorteront des bébés à partir desquels seront récoltés les organes. Puis les avorteurs du PPFA adaptent la procédure de l’avortement pour s’assurer qu’ils ne détruisent pas les organes demandés. Ainsi, explique-t-elle, « nous sommes devenus très bons pour attraper les cœurs, les poumons, les foies, parce que nous savons, et nous essayons de ne pas écraser ces parties du corps ».
Elle avoue avoir recours à la méthode d’avortement par naissance partielle interdite par la loi depuis 2003 et qui constitue un crime fédéral passible de deux ans de prison et une amende de 250 000 dollars, mais, explique-t-elle, que l’on peut contourner parce que « les lois sont sujettes à interprétation ». Puis en vient au prix des organes (« entre 30 et 100 $ » par « spécimen »). Un commerce qui constitue un crime fédéral punissable de 10 ans de prison et d’un demi-million de dollars d’amende.

« Un modèle d’entreprise inhumaine »

Des révélations monstrueuses qui ont provoqué un tollé aux États-Unis, où les associations pro-Vie, soutenues par les Républicains, demandent à ce qu’une enquête du Congrès soit immédiatement menée pour faire la lumière sur ces atrocités et que cesse le financement fédéral du PPFA. « Cette vidéo, s’est ainsi indigné le Dr Charmaine Yoest, président des “Américains Unis pour la Vie”, fournit une preuve de la réalité choquante du modèle d’entreprise inhumain et macabre du PPFA ».

De son côté, le gouverneur républicain de Louisiane, Bobby Jindal, rappelant que « cette vidéo d’un officiel du planning familial parlant d’un système de trafic de parties de corps humains est choquante et horrible », a annoncé l’ouverture d’une enquête immédiate à l’encontre du PPFA et demandé au FBI d’assister le Département de la santé et des hôpitaux pour enquêter sur les activités criminelles reprochées à cette organisation ».

Franck Delétraz


 

23:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Angleterre: ivre, un écureuil saccage un bar !

4952383_squirrel_545x460_autocrop.jpg  écureuil.jpg

 

En Angleterre, un écureuil ivre a vandalisé un bar privé. Le petit animal s'était introduit dans le bar la veille et avait attendu que l'établissement soit vide pour commettre ses méfaits. 

17 Juil. 2015, 16h46 | MAJ : 17 Juil. 2015, 17h34

 
réagir
10
                                                     L'écureuil s'est introduit dans le bar a ouvert les tireuses à bière et quelques paquets de chips.  ( LP / Olivier Boitet )

Sens dessus dessous. C'est dans cet état que Sam Boulter, patron du Railway Club de Honeybourne dans le Worcestershire, en Grande-Bretagne, a retrouvé son club privé, dimanche matin. 

Des bouteilles cassées partout, le contenu de la caisse éparpillé au sol, les tireuses à bières ouvertes.

 

.. Il a d'abord cru à un acte de vandalisme. Jusqu'à ce que le coupable finisse par se montrer : un petit écureuil chancelant caché derrière un paquet de chips ouvert. 

Dans une interview à la BBC, Sam Boulter raconte son étonnante rencontre : «Lorsque j'ai ouvert la porte, l’endroit était complètement saccagé. J’ai d’abord pensé qu’on nous avait cambriolés, mais j’ai réalisé que je venais de déverrouiller la porte. Il y avait des bouteilles et de l’argent partout. Je n’avais jamais vu un écureuil ivre auparavant. Il avait l’air imbibé et un peu fatigué, il avait visiblement cavalé sur les étagères et sur le bar, réussissant à déclencher les tireuses à bière. Il a dû s’accrocher à une poignée et a dû en boire un peu.»

Le secrétaire du club privé avait déjà repéré l'animal la veille. Il l’avait chassé et l’avait vu sauter par-dessus le bar. « J’ai pensé qu’il était sorti, mais apparemment il était toujours là. »


 430 euros de dégâts


Sam Boulter a indiqué qu’il avait mis une heure pour capturer le petit rôdeur à l’aide d’une corbeille à papier, et le relâcher dans son habitat naturel, et une heure encore pour nettoyer ses bêtises. « Je pense que nous avons dû perdre pour environ 430 euros de marchandise, mais c’est une chose qui n’arrive qu’une fois dans une vie. Du moins j’espère ! ». 

Ce n'est pas la première fois que le penchant des écureuils pour l'alcool est dévoilé au grand jour. Sur Internet de nombreuses vidéos montrent que les ravages de l'alcool touchent aussi ces petits rongeurs. 
 
LE PARISIEN

20:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Italie : des matelas en feu pour empêcher des immigrés de s'installer

2229751.jpg migrants italie.jpg

 

17/07/15 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source : Belga

Des habitants d'une localité de la région de Trévise (nord de l'Italie) ont mis le feu à des matelas pour tenter d'empêcher l'installation dans une résidence d'une centaine d'immigrés envoyés par la préfecture, ont rapporté les médias italiens.

 

© Reuters

A Quinto, l'arrivée de 101 immigrés accueillis par la région, et qui doivent être hébergés dans des appartements vides, a déchaîné la colère de quelques habitants qui ont fait irruption dans un des logements où avaient été amassés des lits de camps, des matelas, des téléviseurs pour les nouveaux arrivants. Ils les ont sortis dehors et y ont mis le feu. Ils ont ensuite installé des tentes en affirmant, selon le Corriere della Sera: "nous ne rentrerons pas dans nos maisons tant qu'ils ne seront pas partis, c'est une invasion". Luca Zaia, gouverneur de la région de Vénétie, membre de la Ligue du Nord (droite anti-européenne aux accents xénophobes), interrogé sur une télévision italienne, a abondé dans le sens des protestataires: "Ils sont en train d'africaniser la Vénétie. C'est une déclaration de guerre pour ceux qui ne savent pas ce que signifie placer les (immigrés) aux côtés de familles avec de petits enfants. Il faut ériger un camp de tentes". Le préfet de Trévise, Maria Augusta Marrosu, a mis de son côté les points sur les i: "ils resteront car ils n'ont pas le choix". L'Italie héberge plus de 80.000 migrants, notamment Erythréens et Syriens, ayant traversé la Méditerranée. Les capacités d'accueil du pays ont atteint leurs limites. Le ministère de l'Intérieur a établi un plan de répartition entre régions pour leur accueil. Mais les structures ne sont souvent pas en place et les populations se sont pas prêtes à les accueillir, surtout dans le nord. Les ministres européens des Affaires intérieures doivent approuver lundi un mécanisme d'urgence pour relocaliser dans les pays européens des migrants débarqués en Italie et en Grèce, de sorte à soulager ces pays face à l'afflux massif de demandeurs d'asile.

19:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Maison de vacances squattée, propriétaires interdits d’entrer chez eux!

 




Une famille de la région parisienne passe habituellement ses vacances d’été à Montchauvet dans le Calvados. Mais cette année, ce ne sera pas possible : la maison est occupée par des squatteurs. La famille a porté plainte mais la loi n’est pas de leur coté et ils n’ont pas le droit de pénétrer à l’intérieur sous peine d’être accusés de… « violation de domicile » .

NDF

 

18:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)