Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2015

"Trop mignon" (tweet)

Capture.PNG  sénégal.PNG

20:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le directeur de publication d’Oumma.com renvoyé devant le Tribunal correctionnel pour diffamation envers le Bloc identitaire

fb_oumma.jpg

Partager sur Facebook Tweeter 

 

07/05/2015 – PARIS (NOVOpress)
Le directeur de publication du site musulman Oumma.com est renvoyé devant le Tribunal correctionnel suite aux propos tenus à l’encontre du Bloc Identitaire. L’audience qui précisera la date de plaidoirie aura lieu le 25 juin prochain à Paris.

L’affaire remonte à janvier 2014. Le site oumma.com, promoteur d’un islam prosélyte et conquérant, avait nommément mis en cause le Bloc identitaire dans une affaire de tags islamophobes jugée à Orléans. Non content d’impliquer le mouvement dans une affaire à laquelle il était étranger, Oumma.com avait étayé son accusation d’une photo d’une vitrine de boucherie halal recouverte d’inscriptions racistes, elle aussi étrangère à l’affaire.

C’est au titre de tous ces amalgames que le directeur de publication du site Oumma.com vient donc d’être mis en examen suite à la plainte pour diffamation déposée par nos avocats.

Expliquait alors le bloc identitaire, qui avait refusé de se laisse intimider par les anathèmes des prosélytes musulmans. La justice a donc suivi son cours : l’audience qui précisera la date de plaidoirie aura lieu le 25 juin prochain à Paris.

 

20:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Assimilation ou communautarisme : la quadrature du cercle ?

Assimilation1-1200x648.jpg

 

 
Durant les premières décennies du XXe siècle, les nations européennes, et plus particulièrement la France, ont pu assimiler de jeunes travailleurs venus de pays souvent limitrophes et partageant la même civilisation...
205
SHARES
 
 

Assimiler : du latin assimilare, rendre semblable. Pour un homme, s’assimiler conduit à adopter le mode de vie, les mœurs, la langue et la culture du peuple qui l’accueille, à respecter les lois de l’État qui lui accorde le droit de s’installer à l’intérieur de ses frontières, à se conformer aux principes moraux et spirituels qui fondent la société dans laquelle il a choisi de vivre, bref, à changer d’identité.

Si cette métamorphose peut paraître possible lorsqu’il s’agit de transformer quelques personnes arrivant seules en terre étrangère, déterminées à se fondre au sein d’un peuple dont elles ne sont pas issues et prêtes à défendre par reconnaissance leur nouvelle patrie, il en va tout autrement quand des populations débarquent par familles entières, cherchant à se regrouper pour continuer à vivre selon les us et coutumes de leurs contrées d’origine.

Durant les premières décennies du XXe siècle, les nations européennes, et plus particulièrement la France, ont pu assimiler de jeunes travailleurs venus de pays souvent limitrophes et partageant la même civilisation, qui firent souche en convolant avec des autochtones.

Mais depuis bientôt un demi-siècle, l’immigration ayant changé de nature, l’assimilation des nouveaux venus est devenue problématique, voire impossible. Et si assimilation il y a, elle se produit en sens inverse, les « indigènes » étant contraints de se conformer aux règles de vie des « étrangers », devenus majoritaires dans certaines villes ou quartiers, notamment en France et au Royaume-Uni.

Comment peut-on, dans ce contexte, préserver notre identité « blanche et chrétienne », menacée par le « Grand Remplacement » prophétisé par Renaud Camus ? L’instauration d’une société communautarisée serait-elle la solution pour répondre au défi du multiculturalisme ?

Certains le pensent, comme Julien Rochedy, ancien responsable des jeunes du Front national, qui craint la submersion définitive des Français et, plus largement, des Européens de souche ou depuis longtemps assimilés à notre civilisation.

Or, cette organisation politique suppose, pour fonctionner pacifiquement, la mise en place du développement séparé de chacune des communautés composant la mosaïque pluriethnique qu’est devenu notre continent, avec ses propres lois, ses mœurs particulières et la religion de son choix, en clair une sorte d’apartheid, dont la seule évocation saisit d’effroi ceux-là mêmes qui ont encouragé la situation que nous connaissons aujourd’hui.

Au surplus, chaque groupe cherchera inévitablement à étendre son influence au-delà de sa « réserve », surtout ceux dont la croissance démographique est la plus forte : dans cette lutte, les populations d’origine européenne finiront chassées de la terre de leurs ancêtres, ce qui rend inopérant le projet imaginé par M. Rochedy pour sauver ses congénères.

En définitive, préserver la cohésion sociale tout en autorisant l’expression des différentes identités présentes sur un même territoire constitue une véritable quadrature du cercle, dont on ne peut sortir qu’en mettant en œuvre une vaste entreprise de remigration à l’égard de tous ceux qui ne veulent pas, souvent parce qu’ils ne le peuvent pas, s’assimiler aux peuples qui les ont accueillis.

 

19:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Des manuel complètement hostiles à l’identité française pour les jeunes Allemands qui apprennent le français, on se croirait dans un cours de civilisation africaine !

http://www.ndf.fr/nos-breves/05-05-2015/des-manuel-comple...

01:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Ménard "quand Aubry dit qu'il y a 35% de Maghrébins à Lille, elle le sait comment?"

01:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marine Le Pen chahutée à Prague par quelques manifestants


Marine Le Pen chahutée à Prague: "vos opposants... par BFMTV

               

FRONT NATIONAL - Elle va finir par avoir l'habitude. Marine Le Pen, en déplacement à Prague, ce mercredi 6 mai, a été interrompue au début de son discours au Parlement tchèque. Selon BFMTV, qui diffuse les images de ce moment (voir ci-dessus), "le début de son discours a été chahuté par quelques manifestants aux cris de 'fasciste' et 'go home'".

Marine Le Pen, dont le parti est en pleine tourmente politique et familiale, "était au Parlement de la république tchèque pour rencontrer des partis alliés au niveau européen dans le cadre d’une conférence sur 'l’avenir de l’Europe après l’Union européenne'", précise BFMTV.

"Quels que soient les pays, on reconnaît les démocrates. Vous avez de la chance, chez vous, vos opposants sont habillés", a ironisé la cheffe du parti frontiste qui faisait référence à son discours du 1er mai interrompue par les Femen.

Le HuffPost

01:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Florian Philippot sur France 5


Florian Philippot - 5 mai 2015 par hurraken75

00:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

06/05/2015

Béziers mon amour !

B--ziers-St-Nazaire-Pont-Vieux-1456x648.jpg

 

Je le savais bien, que Béziers serait le laboratoire du futur ! Et comme dans tous les laboratoires, de temps en temps on casse une éprouvette, ou bien il y a une détonation : boum ! C’est ainsi qu’avance la recherche, et que progresse la connaissance.
SHARES
 
 

Je le savais bien, que Béziers serait le laboratoire du futur ! Et comme dans tous les laboratoires, de temps en temps on casse une éprouvette, ou bien il y a une détonation : boum ! C’est ainsi qu’avance la recherche, et que progresse la connaissance.

Oui, mais justement, la connaissance, c’est ce dont on veut le moins, dans Ørop 1, le continent sorti de l’histoire, le pays qui ne veut rien savoir, l’empire qui préfère mourir que d’apprendre qu’il est malade (ou envahi).

Esprit du 11 janvier, es-tu là ? Il faut organiser une marche blanche contre Robert Ménard. On portera en procession le petit dieu Padamalgam et on marchera tous unis derrière une banderole large comme le Boulevard Voltaire où se lira, en lettres plus hautes que l’émir du Qatar :

LA VÉRITÉ NE PASSERA PAS !

On ne peut pourtant pas dire qu’il l’ait choisi particulièrement luxueux, son laboratoire, le professeur Ménard, pour y faire ses grandes découvertes. Deux tiers d’enfants musulmans dans les écoles, passe encore, mais dans quel état était Béziers, quand il l’a trouvée ? Il s’y rencontre certes de beaux monuments, de jolis musées, et l’une des plus belles avenues de France, des plus larges, des mieux tracées, avec les hauteurs crémeuses de ses plantureux immeubles bourgeois – j’ai nommé bien sûr les Allées de Riquet. Mais il y a beau temps que leur opulente bourgeoisie les a quittés, ces riches immeubles, et que ceux qui les habitent tant bien que mal ont du mal à les entretenir, d’évidence. Comme dirait ce pauvre Renaud Camus, le Petit Remplacement a précédé le Grand, et tous les deux marchent main dans la main, du joli théâtre au Plateau des Poètes et retour. Leurs femmes voilées et leur abondante progéniture suivent à distance.

Soixante-quatre virgule neuf pour cent d’enfants musulmans ! Et comment vous savez ça, voudabor ? demandent ulcérés les autres savants, ceux qui travaillent du soir au matin, avec une détermination qu’il faut saluer, à respecter les préceptes déontologiques de leur discipline et à atteindre les idéaux de leur vocation, en accord avec les vœux de leurs mandants, avec l’esprit du 11 janvier et les espérances du peuple aveuglé : assurer pour mille ans la monarchie des aveugles. (Ørop devrait prendre pour emblème celui de la Corse, le Maure aux yeux bandés : quand le continent sera devenu entièrement noir, il ne s’en apercevra toujours pas…)

Ce qu’il y a de merveilleux dans cette affaire qui pourtant ressemble à tant d’autres, c’est qu’on y observe au microscope (laboratoire oblige) tous les procédés qui permettent à la science moderne de l’intoxication (au service de l’industrie de l’hébétude) de garantir que la vérité ne sortira pas de sa cornue ; et que, si par malheur elle en sortait, elle serait aussitôt renversée, répandue, essorée, effacée, oubliée, décryptée, rangée entre les crimes et les bonnes plaisanteries. De ces procédés je relèverai seulement deux, à titre d’exemple, et faute de place.

On concentre l’attaque sur un ou deux mots, choisis pour leurs connotations sinistres bien connues – en l’occurrence listes, fichiers. Le professeur Ménard, dans son laboratoire biterrois, ne peut pas avoir raison seul contre la communauté scientifique remplaciste unanime, parce qu’il dresse des listes et constitue des fichiers. Bien entendu, absolument tout le monde, investi de la moindre responsabilité intellectuelle, économique ou politique, dresse des listes et remplit des fichiers, ne serait-ce que pour savoir par exemple quelle quantité de viande halal il va falloir dans les cantines. Oui, mais là, ce n’est pas au service de la vérité ; alors que dans le cas du professeur Ménard…

Deuxièmement, on va exiger la plus grande rigueur dans toutes les définitions. J’attire l’attention sur ce procédé-là, car il est celui qui s’est montré de très loin le plus efficace pour étouffer toute constatation objective et simple du Grand Remplacement. On disqualifie l’adversaire (quand besoin est, et seulement si besoin est) en lui faisant remarquer que chacun de ses mots est un peu approximatif : vous dites Europe, mais qu’est-ce que c’est exactement pour vous, l’Europe ? Vous dites français, mais vous définissez cela comment, être français ? Vous dites arabe, mais les berbères, vous en faites quoi ? Vous dites musulman, mais ceux qui sont athées, ou indifférents, vous les classez comment ? Et tous les immigrés ne sont pas musulmans, si ?

Je tiens pour ma part, avec Gadamer (et contre Wittgenstein), que la conversation, l’échange, et la vérité elle-même, ne peuvent progresser qu’avec un peu de jeu et d’approximation. L’exigence wittgensteinienne de rigueur absolue à chaque étape de la démonstration les rend, hors mathématiques pures et syllogistique abstraite, impossibles. C’est ainsi que les remplacistes ont pu soutenir depuis un demi-siècle que le Grand Remplacement n’existait pas, qu’à l’école le niveau montait, et qu’il n’y avait aucune espèce de lien entre délinquance et immigration ; et ainsi qu’ils ont pu, surtout, empêcher que soit soutenu victorieusement ou plutôt révélé le contraire, malgré l’évidence.

Ils disent à Robert Ménard : mais vos prénoms, là, vous trouvez ça bien scientifique ? Et bien sûr, il est toujours possible qu’une Raïssa soit russe, ou catholique mauritanienne. Mais si elle se nomme Al-Bouraqi, sa basse-normandité culturelle devient déjà moins vraisemblable. Si je crois en Béziers et en Robert Ménard, c’est que l’évidence et la vraisemblance, à leur ombre, ne sont pas traitées systématiquement en ennemies de la vérité. C’est à ce prix qu’une des capitales du Grand Remplacement peut devenir, sous l’égide de son maire, celle de la résistance.

Notes:

  1. Je me permets de reprendre le titre du conte retrouvé que j’ai prêté à Hans Christian Andersen (“Chez l’auteur”, 2015). On l’aura compris, Ø se prononce Eu.
 
BOULEVARD VOLTAIRE

23:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Bernard Antony soutient Ménard mais pas Collard

 

Communiqué de Bernard Antony suite au scandale provoqué par les déclarations de Rober Ménard en tant que maire de Béziers :

"Les cris des vierges républicaines effarouchées de la gauche, de quelques-unes de la droite et de Gilbert Collard contre Robert Ménard prétendument coupable de crime statistique et suspecté de l’atrocité de fichage ne peuvent que provoquer l’hilarité de quiconque a encore un peu de mémoire. 

La gauche en effet ne s’est jamais contentée d’établir des statistiques. Elle a toujours « fiché ». Radicale et socialiste sous la houlette d’Émile Combes, elle fichait de 1900 à 1904 les officiers catholiques pour bloquer leur avancement et pire encore. Elle le faisait avec la collaboration active du Grand Orient de France, la principale obédience maçonnique à l’époque.
 
Le grand homme de la République du Panthéon, Jean Jaurès, approuva cela à la Chambre, le 28 octobre 1904, proclamant que c’était une mesure courageuse pour « reconstituer dans l’armée l’esprit républicain ». Le franc-maçon mariniste Gilbert Collard aurait donc pu se dispenser de hurler avec les loups contre Ménard. On ne veut pas croire que c’est là l’effet d’une jalousie locale, Ménard ayant réussi à Béziers ce à quoi il a échoué à Saint-Gilles (...)
 
Enfin, comme d’habitude, le plus clownesquement indécent dans son indignation grandiloquente aura été le vertueux François Hollande. Car c’est depuis l’Arabie sous domination de la théocratie totalitaire salafiste la plus extrême, celle de l’idéologie wahabite, et sous les plis d’un drapeau frappé de la shahada qu’il a proféré sa fatwa républicaine contre le maire de Béziers ! Ses malicieux interlocuteurs l’ont assuré que ce n’est pas chez eux, pays de grande tolérance, que l’on établirait des listes d’appartenance communautaire ou religieuse.
 
L’éventualité d’ailleurs ne s’en est pas posée depuis plus de mille ans. Là-bas, il n’y a en effet que des petits musulmans dans les écoles : 100 %. Il est vrai, à peine un peu plus qu’à Béziers… À Béziers, en réalité, rien de ce qu’a fait Robert Ménard ne relève du fichage mais tout simplement du devoir d’un maire de connaître les appartenances civilisationnelles de ses administrés.
 
Dans leur indécence moraliste, nos dirigeants et politiques n’ont plus de limites. L’Institut du Pays Libre exprime à Robert Ménard sa gratitude pour son courage et son entier soutien dans sa lutte contre l’hypocrisie."  
 
Il est effectivement assez cocasse de voir Robert Ménard poursuivi tel le diable par toute la bien-pensance médiatico-politique, et même au sein de son propre camp en la personne de Gilbert Collard (voir ici à partir de 2'00'') alors qu'il demandait lui-même il y a quelques jours à ce que Jean-Marie le Pen passe devant la commission disciplinaire du FN... Robert Ménard sera-t-il victime de la dédiabolisation au sein du FN et du RBM ?

Philippe Carhon

Le Salon Beige

23:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

En haut lieu, on sait. Et les Français n'en ont pas le droit ?

06 mai 2015

 

Robert Ménard répond à Valeurs Actuelles :

VA. Comment êtes-vous arrivé au chiffre de 64,6% d’élèves musulmans à Béziers ?

Très simplement. Il existe dans toutes les mairies de France un listing des élèves des écoles maternelles et primaires. A la faveur de réunions sur la rentrée scolaire, j'ai vu passer ce listing. J'ai eu la curiosité de le parcourir. Le nombre considérable de noms à consonance non-européenne m'a surpris. Durant toute la campagne électorale de 2014, j'avais affirmé sur la foi d'informations parcellaires, qu'il devait y avoir 30 % d'enfants musulmans dans les écoles de Béziers. Ce que je découvrais avec ce listing m'a incité à faire un calcul rapide. Je ne prétends pas à l'exactitude. Mais à peu de choses près, c'est ce que j'ai trouvé, avec des pointes à 88 % dans certaines écoles. Du reste, il suffit à n'importe qui de faire la sortie de ces écoles pour se faire une opinion. Sans listing et sans calculette...

Je suis certain que de nombreux autres maires font la même chose que moi. Mais eux ne le disent pas. Je ne suis pas un politicien professionnel. Je n'ai pas de carrière à ménager. Je ne supporte plus ce sas de décompression entre les institutionnels, « ceux qui savent », et le peuple. En haut lieu, on sait. Et les Français n'en ont pas le droit ?

VA. Vous êtes cerné par les médias et les politiques qui vous reprochent de relancer le débat sur les statistiques ethniques…Que vous inspire la polémique ?

Quelle hypocrisie ! Quelle médiocrité ! Quelle hystérie !

Hypocrisie d'un Valls qui en janvier annonce qu'il faut dénoncer un « apartheid social » mais qui attaque un maire lorsque celui-ci donne un chiffre révélateur sur l'apartheid que subit Béziers depuis des années. Tout le monde sait dans l’Hérault que Montpellier a longtemps considéré notre ville comme la destination idéale pour les immigrés clandestins, les allocataires RSA etc...

Quelle médiocrité d'un François Hollande qui dirige la 5ème puissance mondiale et qui parle de ce tout petit sujet en visite officielle en Arabie Saoudite ! Y-a-t-il une malédiction sur la Vème république que chaque président soit pire que le précédent ?

Enfin l'hystérie d'une classe médiatique dont chaque membre écoute les aboiements de son voisin pour vérifier que lui-même aboit assez fort.

J'ai défendu durant vingt ans des journalistes dans le tiers-monde pour les protéger d’États plus ou moins démocratiques. Aujourd'hui, je pose la question : qui protégera le peuple français de certains journalistes ?

VA. Vous dénoncez le deux poids, deux mesures, pensez-vous qu’on ne peut plus parler de ces sujets quand on est de droite ? Vous sentez-vous victime d’une cabale de la bien-pensance contre vous ?

Il est permis en France de parler de tout à condition d'être d'accord avec la gauche. C'est ce qui nous donne cette droite conservatrice, parfois rebelle dans l'opposition, toujours lâche au pouvoir.

Il n'y a pas de cabale contre moi. Il y a un déni de réalité, un mensonge permanent et, désormais, une épouvante au sein d'une gauche qui, après avoir renié sa pensée économique, voit agoniser sous ses yeux toutes ses utopies sociales, comme le fameux « Vivre-Ensemble » (...)

Philippe Carhon

Le Salon Beige

23:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Quel pays compte installer des boîtes noires permettant de surveiller ses citoyens sur Internet ?

Capture.PNG Quel pays.PNG

 
NOVOPRESS

21:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Montpellier : les mères voilées demande plus de mixité à l’école !

 

Capture d’écran 2015-05-06 à 09.02.59

Pendant que les médias, les politiques, la police et la justice s’acharnent contre Robert Ménard qui a eu l’audace de révéler des chiffres précis sur le pourcentage d’enfants musulmans dans les écoles de Béziers, un mouvement de parents d’élèves assez significatif se déroule à Montpellier

Les écoles, maternelles et primaires, du Petit-Bard sont occupées depuis lundi matin par les mères d’élèves.

Que réclament-elles ? Plus de mixité sociale dans l’établissement. A voir la photo des mères de familles, ce sont tous simplement quelques petits Blancs qu’elles aimeraient avoir parmi leurs enfants…

La photo seule donne assez magistralement raison à Ménard : quand des mères majoritairement voilées demandent « plus de mixité » dans une école, en France, c’est que le problème est assez grave en effet.

Source

21:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Sondage Odoxa : Marine Le Pen à l’Elysée, un objectif à portée de main, une mission et un devoir

 

Communiqués / 5 mai 2015 /

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Vice-président du Front national, Député français au Parlement européen

Les résultats du sondage Odoxa sur les élections présidentielles de 2017 marquent une nouvelle étape de la progression de Marine Le Pen dans l’opinion.

En tête du premier tour dans tous les cas de figure avec 29% des suffrages, la Présidente du Front National serait aux portes de l’Elysée dans un duel contre le Premier Ministre Manuel Valls avec 45%, avec tous les espoirs que les marges d’erreurs et les sous-estimations habituelles permettent.

Emettant même l’hypothèse d’un duel contre François Hollande, le sondage donne Marine Le Pen victorieuse à 52%, accédant à la présidence de la République.

Ces résultats renvoient dans leurs cordes tous ceux qui pendant des années ont juré que la victoire suprême n’était pour le Front National qu’un fantasme. C’est aujourd’hui un objectif très clairement à notre portée. Il y a aujourd’hui un devoir moral, pour l’avenir de nos compatriotes et de la France, d’être soudés et unis comme un seul homme derrière Marine Le Pen. L’erreur n’est pas permise, il faut maintenant gagner avant qu’il ne soit trop tard. Nous le pouvons et surtout, nous le devons !

 

20:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Nicolas Bay sur BFM TV

20:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Des sauvetages de clandestins pour une invasion accélérée de l’Europe

 

 

06/05/2015 – EUROPE (NOVOpress)
Encore un sauvetage d’immigrés clandestins, qui seront amenés en Europe et non renvoyés en Afrique. Les migrants le savent bien et certains vont jusqu’à choisir par quelle marine ils seront secourus.

 

Voici les images d’un sauvetage d’immigrés clandestins. Des bouées ainsi qu’une échelle de corde sont envoyées depuis le navire, le Zeran. Cette opération de sauvetage aurait été menée dimanche entre la Libye et la Sicile. Les clandestins ne seront bien évidemment pas renvoyés vers l’Afrique, mais débarqueront ensuite sur le sol européen. L’augmentation récente des budgets des opérations de « surveillance des côtes » menées par Frontex crée un véritable appel d’air pour les immigrés clandestins, qui savent qu’ils ont toutes les chances d’être secourus et menés à destination. Cela avait d’ailleurs été le cas pour l’opération de sauvetage des naufragés Mare Nostrum de la Marine italienne.

Comment s’étonner alors que les candidats au départ vers l’Europe soient chaque jour plus nombreux ? Mieux, ils deviennent exigeants avec les sauveteurs. Ainsi, le Times of Malta, principal média de l’île de Malte, rapporte que le 4 mai, une embarcation de clandestins avait refusé l’assistance d’une vedette maltaise au motif qu’il est plus difficile pour les clandestins de rejoindre l’Europe du Nord depuis l’île que depuis l’Italie.À ce rythme, l’Europe aura plus vite fait d’affréter directement des ferries entre la Libye et l’Italie…

Crédit photo : Capture d’écran du reportage d’Euronews du 05/05/15 sur le sauvetage d’un canot de migrants

NdB: Et qu'Est-ce qu'ils vont faire en Europe?

19:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Statistiques ethniques, l’analyse de Michèle Tribalat… et le fichier Saphir ?

 

 

06/05/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress avec Boulevard Voltaire)
L’affaire des statistiques ethniques de Robert Ménard enfle sur la toile. Michèle Tribalat, démographe et auteur du livre remarqué sur l’immigration « Les yeux grand fermés », explique à Boulevard Voltaire la position de l’INSEE sur ce sujet.

Dans cet entretien, Michèle Tribalat détaille les raisons qui interdisent à l’INSEE de collecter des statistiques ethniques, ce que ne fait d’ailleurs pas non plus Robert Ménard à Béziers. Le point intéressant est que l’organe central de statistiques français a tout de même quelques moyens légaux d’examiner le grand remplacement en cours en France. Ainsi, l’INSEE peut-il collecter des données relatives à la nationalité d’origine des nouveaux Français ou de la nationalité d’origine de leurs parents, s’agissant d’enfants nés en France.

Curieusement, elle n’évoque pas dans son entretien un outil très précieux pour tout démographe : le fichier Saphir. Cette précieuse base de données harmonise les données du recensement et d’autres enquêtes de terrain sur la

Fichier Saphir

Exemple de données extraites du fichier Saphir

période 1968 – 2008 (avec certaines mises à jour jusqu’en 2011). Elle comprend, entre autres (nombreux) critères, la nationalité d’origine des individus, comprend un niveau familial et un niveau individuel et permet donc des études sur le long terme de l’évolution de la population. C’est sur la base de cet outil que la démographe a pu mener de passionnantes études sur les jeunes d’origine étrangère en France, leur évolution numérique, l’évolution de leur implantation géographique, etc.
Malheureusement, le fichier en question n’est plus actualisé et l’INSEE l’a enterré. Plutôt que de bricoler, M. Ménard, demandez donc à l’INSEE d’actualiser Saphir et de le mettre à la disposition des élus et du public, qui a le droit de savoir. À défaut, NOVOpress, qui a retrouvé cette base de données dans les tréfonds du site de l’INSEE, le tient à disposition.

CRédit photo : David Dufresne via Flickr (CC) – Marché Dejean à la goutte d’Or, Paris

 

goutte_dor.jpg

 

19:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Enquête. A Meaux, le voile intégral ne se cache plus (vidéos)

http://www.leparisien.fr/meaux-77100/a-meaux-le-voile-int...

 

4750587_ae749b48-e1fe-11e4-9428-001517810e22-1_545x460_autocrop.jpg Meaux.jpg

 

18:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Florian Philippot sur RFI


F.Philippot: la crise au FN «est une affaire de... par rfi

18:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Colmar – Victime d’un vol à l’arraché, la nonagénaire succombe à ses blessures

BZRn04x.jpg Colmar.jpg

19h57

 Mercredi, vers 17 h, une nonagénaire a violemment été agressée rue du Cardinal-Mercier, à Colmar. Elle est décédée quatre jours plus tard suite à une chute sur la tête.

Alors que le temps était au beau fixe, la Colmarienne âgée de 96 ans, avait décidé de se rendre chez le coiffeur quand, sur le chemin du retour, elle est agressée par deux jeunes individus portant des capuches.

Les jeunes hommes tentent de lui dérober son sac à main, mais la violence avec laquelle ils ont tiré dessus provoque la chute de la dame âgée. Celle-ci tombe alors sur la tête. Des témoins tentent de rattraper les deux agresseurs, mais en vain.

La police, qui avait lancé un appel à témoins, poursuit ses investigations.

DNA

02:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

François Rebsamen (PS) : « Les statistiques ethniques existent mais ne font pas l’objet de communications officielles »

1h23
Le 05 octobre 2010, à une question du Monde sur le refus des statistiques ethniques, l’ex-maire socialiste de Dijon, François Rebsamen (proche de François Hollande, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social) répondait sans détour:

 

« Je ne sais pas comment répondre à cette question sans faire le lit du Front national. C’est un vrai sujet. Ces statistiques existent, en réalité, mais ne font pas l’objet de communications officielles. Elles existent y compris dans les commissions d’attribution de logements. Faudrait-il les rendre publiques ? J’en doute… »

 

Le Monde

(Merci à Lanceur)

02:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)