Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2014

Auprès de ma Blonde (1704)

Composée en 1704, sous Louis XIV et attribuée, selon une tradition locale à André Joubert du Collet, cette chanson est probablement l'une des plus représentatives des chants populaires français. Cette marche militaire, dont le titre original : le prisonnier de Hollande, cadre avec les différents conflits du XVIIe siècle, fut rapidement très populaire à l'époque parmi les troupes. Ainsi, l'histoire rapporte que les soldats de duc de Villars, maréchal de France du XVIIe siècle (1653 - 1734) la chantaient en entrant au Quesnoy en 1712. Ce chant de marche , populaire encore au 19e siècle et jusque dans les tranchées de la grande guerre, passa ensuite dans le grand public puis comme beaucoup d'autres, fut classé parmi les chansons enfantines.

02:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

KONK

Konk_la_France-dfb5f-06285.jpg

 

 

E&R

01:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Révélations de Snowden: comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l'EIIL

ALTERMEDIA  13 08 14

01:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le néga-sionisme d'Elisabeth Lévy

croah.fr: Lundi 4 août, Elisabeth Levy était ainsi conviée par l’émission On refait le monde de RTL. Face à l’animatrice Florence Cohen, la directrice du mensuel Causeur a bataillé avec les journalistes Joseph Macé-Scaron (Marianne) et Jean-Christophe Buisson (Le Figaro Magazine).

Thèmes abordés : l’échec du cessez-le-feu à Gaza, les ravages causés dans la population palestinienne et la réalité des crimes de guerre commis par l’armée israélienne.
Panamza vous propose de découvrir la prestation édifiante d’une éditorialiste devenue porte-parole – de facto – du gouvernement Netanyahou et davantage intéressée, comme le rappelait un récent portrait, pourtant complaisant, du Monde Magazine, par les joutes verbales que par les faits et l’investigation.

 

01:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Chauprade fait allégeance à Israël et dénonce "l’immigration zéro"

 

"La gloire n’est plus qu’une denrée coloniale."
Jules Renard

 

Aymeric Chauprade, dans un article récent, a voulu définir la ligne géopolitique qui est la sienne. Ce député européen du Front National, passant jadis pour un opposant au lobby pro-israélien et néo-conservateur, entend induire dans ce qui est un véritable ralliement récent à l’entité sioniste nombre de nationalistes européens. Une analyse critique s’impose.

 

Le christianisme factice d’Aymeric Chauprade

Nous soulignons d’emblée qu’Aymeric Chauprade, en tant que député FN, est devenu à ce titre l’obligé de la main qui le nourrit. Bien sûr l’intéressé, comme quiconque, peut défendre toutes les positions qui lui semblent bon d’adopter. L’objet de cet article n’est pas tant de condamner Aymeric Chauprade que d’éclairer les esprits qui ont pu être et sont encore intéressés par les analyses de ce dernier et qui pourraient, sans y prêter attention, se voir entraînés dans l’évident ralliement pro-sioniste de ce géopolitologue.

Lire la suite de l’article sur breizatao.com

NdB: Il faut absolument lire la suite: vous ne serez pas déçu !

  

E&R

00:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

13/08/2014

Henri Poincaré VS Albert Einstein par Dean Mamas


Henri Poincare VS Albert Einstein par Dean Mamas par Super_Resistence

23:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Mathématiques françaises : une excellence à préserver

 

Le Monde.fr | 13.08.2014 à 10h17 | Par Christine Clerici ( Présidente de l'université Paris Diderot) et Alain Fuchs ( Président du CNRS)

                   

Partager google + linkedin pinterest

  

4457815_3_42f7_mathematiques-une-excellence-francaise_441af7f470201eff3fd96bdaa650a2dc.jpg

Mathématiques, une excellence française | CC BY-SA 3.0

Le congrès international des mathématiciens (ICM) qui se tient à Séoul est l'occasion de décerner les médailles Fields, équivalent du prix Nobel, à des mathématiciens âgés de moins de 40 ans. Parmi les lauréats 2014, Artur Avila, chercheur franco-brésilien, directeur de recherche du CNRS à l'université Paris Diderot, est récompensé pour ses travaux sur les opérateurs de Schrödinger quasi-périodiques. Une récompense qui confirme l'excellence de l'école française de mathématiques et son rayonnement international.

Depuis 1936, date de la création du Congrès, la France avec 12 médailles occupe le 2ème rang mondial après les États-Unis. Sur les seules dix dernières années, avec huit lauréats, elle est leader mondial de la discipline. Elle est devenue une terre d'accueil privilégiée pour les mathématiciens du monde entier. Plusieurs médaillés français possèdent la double nationalité : franco-russe pour Maxime Kontsevitch (2006), franco-vietnamienne pour Ngô Bao Chaû (2010) et franco-brésilienne pour Artur Avila (2014). Témoins de la vitalité des mathématiques françaises, ces résultats sont d'autant plus remarquables qu'ils s'inscrivent dans un contexte international de plus en plus concurrentiel. Ils résultent d'un travail de très longue haleine de structuration de la communauté mathématique française.

Au-delà de la médaille française, ce congrès 2014 est historique puisqu'il récompense pour la première fois une femme, Maryam Mirzakhani, mathématicienne iranienne, professeure à Stanford. Cela vient confirmer la tendance observée dans les précédentes éditions d'une plus grande présence des femmes parmi les conférenciers invités. Du côté français, la montée en puissance de nos mathématiciennes est déjà notable. En 2012, le prix international Henri Poincaré, créé en 1997 et qui récompense tous les trois ans des scientifiques éminents pour l'ensemble de leurs travaux en physique mathématique, a été décerné à deux françaises : Nalini Anantharaman et Sylvia Serfaty. Jamais aucune femme n'en avait été récipiendaire. Si on peut se réjouir de ces récompenses, il est cependant inquiétant de constater qu'en France le nombre de femmes recrutées en mathématiques fondamentales a diminué au cours des dernières années et que les filles sont peu présentes dans les filières scientifiques notamment au sein des grandes écoles.

La recherche mathématique doit aussi être appréciée comme un formidable potentiel d'innovation pour notre pays. Les applications des mathématiques n'ont jamais autant bouleversé le monde que ces dernières années : réseaux informatiques, big data, systèmes embarqués, web... les maths sont partout, et les innovations de rupture issues de travaux fondamentaux continueront à modifier nos usages de façon souvent inattendue. En 2006, l'ICM a créé le prix Carl Friedrich Gauss pour récompenser les contributions remarquables débouchant sur des applications significatives en dehors du champ des mathématiques.

En 2010, ce prix a été remis à Yves Meyer, professeur émérite à l'Ecole normale supérieure de Cachan et membre de l'Académie des Sciences pour ses travaux sur les ondelettes, qui ont révolutionné le traitement du signal utilisé notamment dans le traitement de l'image et de la vidéo. Pour ce mathématicien « l'avenir des mathématiques réside dans une sorte de respiration avec toutes les sciences et toutes les technologies » et il donne l'exemple de l'apport des mathématiques dans le domaine des neurosciences où pour lui « la compréhension du cerveau progresse et progressera grâce à la modélisation mathématique, seule à même d'envisager et de structurer des mécanismes dont la description détaillée est strictement impossible »

Ces prix et médailles sont autant de témoignages de cette excellence mathématique française. Mais il nous faut rester collectivement vigilants car cette situation favorable est loin d'être assurée pour le futur. Pour continuer d'attirer des étudiants de très haut niveau, il faut que nous puissions leur assurer une carrière professionnelle à un moment où le financement public de la recherche en France reste très en deçà de celui de nos partenaires européens, des Etats-Unis et de certains pays émergents. Les mathématiques doivent également faire valoir leur potentiel d'innovation au profit de l'industrie et de l'entreprise et attirer ainsi des étudiants et des chercheurs de haut potentiel tentés par les mathématiques plus appliquées.

Développer l'attractivité française de la discipline, susciter des vocations auprès des plus jeunes, mettre cette excellence au service de l'innovation, renforcer la place des femmes, sont autant de défis qu'il faudra relever pour continuer à faire de la France, une des championnes mondiales des mathématiques.

 
  • Christine Clerici ( Présidente de l'université Paris Diderot)
  • Alain Fuchs ( Président du CNRS)

23:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Feria de Béziers: Ménard organise une messe dans les arènes

PHOf2840442-22c6-11e4-9e51-cfcd7af0d912-805x453.jpg

FERIAS - Béziers s’apprête à lancer la première feria sous le mandat de Robert Ménard, élu avec le soutien du FN. Cinq jours de festivité que la mairie a préparés en mettant en place un dispositif de sécurité dédié.  

Béziers s’apprête à lancer sa feria mercredi. Cinq jours de festivités qui, à Bayonne, ont été entachés cette année par deux plaintes pour viols et 53 interpellations. Pour sécuriser cet événement annuel, la nouvelle mairie de la cité heraultaise soutenue par l’extrême droite et dirigée par Robert Ménard, s’est préparée. Dominique Garcia, adjoint au maire en charge de la Sécurité de la ville et des grands événements, fait le point pour 20 Minutes, à deux jours du lancement des fêtes.

Avez-vous prévu un dispositif de sécurité particulier pour les cinq jours de feria?

Nous avons misé sur la prévention des risques de l’alcool. Dans les casetas, des installations publiques provisoires, nous avons donné des recommandations sanitaires, et mis des alcootests à disposition sur les axes principaux. Des médiateurs seront aussi présents sur le parking, desservi par des navettes gratuites pour rejoindre le centre-ville. Ils disposeront d’alcootests et seront chargés de dissuader les personnes alcoolisées de prendre le volant. En cas de besoin, ils pourront demander l’intervention des forces de police.

Nous avons imposé plusieurs règles relatives à la vente d’alcools. Dans le périmètre de la feria, les commerçants ne vendent que des alcools de catégorie 1 et 2. Nous avons aussi invité les stations-service à ne pas vendre d’alcool après 19 heures. Il est ainsi strictement interdit de faire entrer de l’alcool de l’extérieur dans le périmètre restreint, et les policiers sont autorisés à fouiller les participants pour confisquer les produits interdits.

Durant les cinq jours de fête, deux compagnies de CRS ont été appelées en renfort. En plus de la police municipale comptant 40 hommes, 250 policiers et gendarmes seront présents sur le site et aux alentours. Nous avons aussi ajouté trois caméras de vidéosurveillance supplémentaire à notre centre de protection qui en compte déjà 37. Le PC sécurité de la ville sera aussi doublé par un centre provisoire installé au Palais des Congrès et permettant de visionner quatre caméras en même temps.

Avant Béziers, la feria de Bayonne a été entachée par 272 dépôts de plainte, dont deux pour viols, et 34 gardes à vue. Ce bilan vous inquiète-t-il?

Nous savons que des bandes viennent à la feria pour d’autres raisons que faire la fête. Nous avons déjà eu des vols dans les véhicules où à l’arraché dans les rues. Mais notre service de vidéo joue son rôle, la ville est bien quadrillée, et notre dispositif de sécurité bien rodé. Excepté en 2012, nous n’avons pas eu à déplorer de faits particulièrement graves.

A Bayonne, la configuration des lieux est particulière et la mentalité des participants peut-être différente de ceux de Béziers. Notre feria n’est pas dans une tradition de violence. Et quand il y a des infractions, nous savons où elles ont lieu. Alors nous avons fait appel à des médiateurs qui connaissent la ville et repèrent les individus qui ne sont pas intéressés par la féria. Toutes les chances sont de notre côté pour que la féria soit une fête réussie.

Cette feria sera la première sous le mandat de Robert Ménard. Le maire a-t-il prévu des changements dans les festivités?

Le maire a voulu mettre sa patte pour cette féria 2014, et l’ambiance a été quelque peu modifiée. Robert Ménard veut que ce soit une fête traditionnelle et familiale, et non une grande beuverie. Les arènes seront donc ouvertes par une messe et la feria sera officiellement lancée après un défilé bon enfant. Cette année, nous avons imposé des horaires pour la diffusion de musique, avec des créneaux pour les différents styles musicaux. Cela doit éviter la cacophonie sonore présente jusqu’à aujourd’hui.

La feria doit être un rassemblement de personnes qui aiment la tradition taurine et religieuse. Cette année, nous attendons des Barcelonais qui viendront dans nos arènes, maintenant qu’il n’y a plus de corrida chez eux. Les premiers retours sur cette édition 2014 sont bons. Les gens ont hâte que la feria commence.

Propos recueillis par Floriane Dumazert
 
20 Minutes

21:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Extrême-droite: des stages commando en pleine forêt de Fontainebleau

4049695_egalite-soral.jpg

Sur le site «Egalité et réconciliation» d'Alain Soral, un proche de décrit par le Canard Enchaîné sorti ce mercredi comme un «national- assumé», on découvre la vidéo d'un d'entraînement organisé par une mystérieuse association «Prenons le maquis», en forêt de Fontainebleau.

 

 



On y voit des «citoyens responsables» au crâne rasé qui ont payé 200 euros pour faire des feux de bois, s'entraîner au close combat et se former aux rudiments des premiers soins. Soudain, une image montre un homme, attaqué par un comparse, sortir une arme et faire feu à bout portant - à blanc - sur son agresseur. Ce stage commando , qui s'étale sur un week-end, avec campement sur place, propose notamment de protéger son intégrité physique et mentale».

Devant le succès de la «formation» dispensée les 28 et 29 juin, le site d'Alain Soral, qui plaide pour la «réconciliation nationale», indique qu'une nouvelle session est prévue les 30 et 31 août. Pas sûr cependant qu'elle ait lieu. Dès la parution de l'article du Canard enchaîné, intitulé «Les rouges-bruns se mettent au vert», le parti socialiste a réagi.

Apprenant avec «inquiétude» que «Alain Soral organise via son site "Egalité et réconciliation" des stages dont la nature belliqueuse ne fait aucun doute», le PS «s'émeut de voir ce mouvement idéologiquement violent et politiquement d'extrême droite organiser des stages d'entrainement dans la forêt de Fontainebleau sous prétexte de retour à la nature». Le PS appelle donc «les pouvoirs publics à la plus grande vigilance».

Le Parisien 06 08 14

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

La momification en Egypte 1500 ans plus ancienne qu'estimé

4063091_23ca952aa39623ccb08554c583536edffcb0f344.jpg

Momie d'un enfant - Musée du Caire

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/la-momif...

20:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Des T-shirts à l'effigie de Poutine

Des-T-shirts-l-effigie-du-pr-sident-russe-Vladimir-Poutine-sont-en-vente-dans-un-magasin-du-centre-de-Moscou-.jpg

Des T-shirts à l'effigie du Président Vladimir Poutine sont en vente dans un magasin du centre de Moscou (Reuters)

18:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Fin de monde

l-amour-est-dans-le-pre-565x250.jpg

Le 10 août 2014

La France des profondeurs du pays, celle qui vivait autrefois de l’agriculture et des petits métiers, s’enfonce aujourd’hui dans le néant.

 

Les caméras des télés – c’est-à-dire du parisianisme – sont toujours braquées sur les grandes métropoles. On parle constamment des banlieues : de Paris, de Lyon, de Marseille, de Lille… On cible les populations d’importation, davantage fauteuses de troubles, coupables d’inassimiliation. Alors, forcément, on regarde avec des yeux ronds l’institutrice qui, dans un petit village de 1.500 âmes au cœur du Berry, vous dit froidement : « Avant, je travaillais en ZEP dans la région parisienne. Aujourd’hui, je regrette de ne plus y être. »

Ce qu’elle dit, ce qu’elle nous dit à tous, c’est que la France enclavée, celle des campagnes qui ne sont pas irriguées par le tourisme et les nouveaux« rurbains », a totalement dévissé. Décrochage social, culturel, décrochage aussi sur le plan de la famille et de la santé, la France des profondeurs du pays, celle qui vivait autrefois de l’agriculture et des petits métiers, s’enfonce aujourd’hui dans le néant.

Les trente élèves de maternelle de cette maîtresse désabusée ont, comme tous les enfants, de jolies frimousses. Pas « d’extra-européens » parmi eux, pas d’ombre planante d’une immigration qui serait si commodément désignée mère de tous les maux. Pourtant, un seul enfant porte un prénom à consonance française : il s’appelle Raphaël. Tous les autres, sans exception, portent des prénoms de séries télé américaines : Sayan, Shaïyann, Kyle, Kyliane, Kyllian ou Kylian, Kellie, Kelya et même Junior… Même chose 20 kilomètres plus loin. Là, sur les 97 familles qui fréquentent l’école maternelle, on compte seulement un couple marié, et 7 enfants sont déjà placés en famille d’accueil.

Dans ces terres du Centre et néanmoins du bout du monde, on demande « ce que font » les parents. Question idiote : là-bas, il n’y a plus rien à faire. De fait, ils sont une infime minorité à avoir un travail, nous répond la dame. Le bricolage, alors, le jardinage ? Non. Les écolos des villes l’ignorent peut-être : ils n’ont pas d’alter ego dans les campagnes. Cultiver son potager, c’est bon sur les toits de Paris. Là-bas, c’est soda, frites-mayonnaise et Super U.

Dans ces populations qui vivent pour la très grande majorité des minima sociaux, l’obésité fait des ravages. Les mères sont souvent seules, promenant avec peine leur quintal entre des gamins que leur ont laissés des compagnons de passage. Des gosses parfois attrapés en sortie de boîte sur un capot de voiture et qu’on traîne toute sa vie comme des boulets. La contraception ? C’est quoi, ça ?

L’institutrice évoque ses ministres de tutelle, prononce en riant jaune la phrase magique : « égalité des chances ». Passe alors une femme, avec ses deux enfants qui se chamaillent. Le grand (3 ou 4 ans) asticote le bébé sumo qui se trémousse dans la poussette. « Arrête de faire chier, Truman ! » hurle la mère.

Ce pourrait être le titre d’un livre sur le déclin de la France…

Marie Delarue

BOULEVARD VOLTAIRE

 

 

 

18:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Huit ans et demi dans un camp pénitentière russe: dans le quotidien d'une prisonnière

http://www.atlantico.fr/decryptage/huit-ans-et-demi-dans-...

03:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (19)

Le Vatican juge nécessaire une intervention militaire contre les djihadistes

vatican-488249119.jpg

 

Pour Mgr Silvano Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège près les Nations Unies, « « Il faut intervenir maintenant, avant qu’il ne soit trop tard ». On sait que le Saint-Siège est généralement opposé à tout recours à la force pour la résolution des conflits, préférant toujours la négociation diplomatique. Mais sur le cas particulier de la situation des chrétiens au Moyen-Orient, et notamment en Irak, face aux abominations commises par les islamistes, l’option militaire est désormais suggérée par le Vatican. Voyez ces extraits d’un article d’hier du quotidien La Croix.

« Peut-être que l’action militaire est nécessaire en ce moment pour arrêter l’avancée des djihadistes en Irak », [a déclaré Mgr Tomasi] alors que les États-Unis avaient commencé à larguer de l’aide humanitaire dans le nord du pays et à frapper de façon ciblée les positions de l’État Islamique (EI) […] Le représentant du Saint-Siège à l’ONU a également estimé urgent de faire en sorte que ceux qui fournissent des armes et de l’argent aux fondamentalistes, les pays qui les appuient tacitement, soient découverts et cessent ce type de soutien, qui ne fait finalement de bien ni aux chrétiens, ni aux musulmans. Alors que les miliciens de l’État islamique « détruisent et tuent sans miséricorde », Mgr Tomasi a dénoncé une certaine « indifférence » du monde occidental. « En effet, a-t-il précisé, quand il s’agit de chrétiens, il y a une fausse pudeur à en parler et à en défendre les droits. » Le diplomate du Saint-Siège a toutefois reconnu que les choses étaient en train d’évoluer sur ce point. « La communauté internationale commence à faire quelque chose », a souligné Mgr Tomasi, évoquant les mots de Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, concernant « le crime inacceptable commis contre les chrétiens, en nommant finalement les chrétiens par leur nom ».

Source : La Croix (10 août)

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/intervention-militaire-contre-les-islamistes-le-vatican-lestime-necessaire#sthash.nzSfBHFG.dpuf

01:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Florian Philippot invité d' Europe 1 - 12 08 14

01:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Sarkozy: métissage pour la France, pas pour l'Arabie

00:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

25% de la population mondiale sera africaine d'ici 2050

http://www.bfmtv.com/international/afrique/25percent-de-l...

00:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

David Duke dénonce le génocide des Français

http://youtu.be/yCKhy0Y2Rfs

 

00:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

12/08/2014

Yvelines: ils agressent une aveugle en menaçant de tuer son chien guide

Une mal-voyante a été agressée, dimanche après-midi à La Verrière (Yvelines), par trois hommes qui lui ont dérobé 800 €. Les voleurs l’ont abordée dans la rue et l’ont forcée à retirer 800 € au distributeur de La Poste. Pour le contraindre à obtempérer, ils ont menacée de tuer son chien guide. Le commissariat d’Elancourt est chargé de l’enquête.

Le Parisien

FDESOUCHE

22:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un lieu-dit du Loiret nommé « La Mort aux juifs » va-t-il être « rebaptisé » ?

2k0aE4S.jpg

 

14h08

Va-t-on rebaptiser La Mort aux juifs ? Ce lieu-dit constitué d’une ferme et de deux maisons dans le petit village de Courtemaux de 290 habitants (Loiret) est dans le viseur du Centre Simon-Wiesenthal, aux Etats-Unis, qui réclame que ce nom disparaisse.

 

Le centre fondé par le célèbre chasseur de nazis a écrit dans cette optique au ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve :

« Que ce nom soit passé inaperçu pendant les soixante-dix ans qui ont suivi la libération de la France du national-socialisme et du régime de Vichy est extrêmement choquant. »

Pour l’adjointe au maire du village de Courtemaux, une telle démarche n’est pas une première. «Un conseil municipal précédent, il y a au moins vingt ans, avait déjà refusé de débaptiser ce lieu-dit, confie-t-elle. C’est ridicule, ce nom a toujours existé. Personne n’en veut aux juifs, bien sûr. Cela ne m’étonne pas que cela revienne encore une fois sur le tapis.»

«Il faudrait pour changer de nom une décision du conseil municipal, mais cela m’étonnerait bien, a-t-elle encore dit. Pourquoi changer un nom qui remonte au Moyen Age, ou à plus loin encore ? Il faut respecter ces vieux noms. » En 1992, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples avait effectué la même demande auprès du maire de l’époque, des autorités préfectorales et du ministère de l’intérieur.

En mai, un village du nord de l’Espagne baptisé « Castrillo Matajudios » (« Castrillo tue les juifs ») a voté lors d’un référendum en faveur du changement de nom de sa commune qui était, selon son maire, un peu lourd à porter. Vingt-six des 52 votants ont voté en faveur d’un nouveau nom, « Mota de Judios » (« la colline des juifs »).

Le Point

FDESOUCHE

22:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)