Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 711

  • Qu’ils gardent leurs leçons de morale, qu’ils balayent devant leur porte !

     

    valls

     

    Lors de son allocution le 10 juin à Oradour-sur-Glane pour y commémorer le 70ème anniversaire du massacre, Manuel Valls a utilisé cette cérémonie avec un art de la manipulation aussi immonde qu’écœurant et sans grand respect pour la mémoire de nos compatriotes. Marine Le Pen a dit plusieurs fois qu’elle jugeait le personnage inquiétant, les faits lui ont encore donné raison.  Il a ainsi profité de son passage dans ce village martyr  pour  délivrer un message qui se voulait d’actualité et qui dans son esprit, comme dans ceux de ses relais médiatiques, se voulait une attaque contre le FN, même s’il n’a pas osé le nommer.

    Peu importe que le FN ait compté dans ses rangs (et ait reçu le soutien) d’éminents résistants de la première heure. Le Premier ministre serait bien  inspiré de lire l’ Histoire critique de la résistance  de Dominique Venner ou Eric Zemmour, il y apprendrait (?) que la droite nationale a fourni l’armature de la Résistance en France et les socialistes les gros bataillons collaborationnistes. Non, montrant une nouvelle fois son vrai visage, il s’est évertué à tordre la réalité pour la faire coïncider avec sa grille de lecture malsaine et mensongère au nom de ses petits calculs boutiquiers.

      « Les révisionnistes, les nostalgiques de la collaboration, les petits agitateurs vénéneux de la mémoire. Avec leurs mots perfides, ils veulent faire mal à la France, raviver ses plaies. Mais quand on aime la France, on ne salit pas ce pour quoi tant de Français ont donné leur vie. Quand on aime la France, on ne calomnie pas son histoire »  a ainsi  déclaré  Manuel Valls.

     Certes. Quand on aime la France on ne la détruit pas en la livrant pieds et poings liés au parti de l’étranger, on ne la met pas  à la remorque d’intérêts mondialistes contraires aux nôtres. On ne l’affaiblit pas en  ravivant l’esprit de guerre civile  là où le Front National s’est lui toujours voulu le mouvement de la réconciliation et de la concorde nationale. On ne trafique pas les enseignements de l’histoire par un négationnisme malsain en grattant les plaies du passé. On ne calomnie pas des millions de Français dont la seule faute est de voter pour Marine Le Pen, pour  un mouvement patriotique souhaitant restaurer notre souveraineté.  On n’encourage pas l’invasion de notre pays par la finance internationale et une immigration de peuplement qui le tiers-mondise, la paupérise, en  détruit la substance.

     Moins que quiconque, Manuel Valls n’est fondé à se dresser  sur ses talons pour jouer au procureur et nous donner des leçons de maintien et d’histoire. L’histoire justement, jugera sévèrement les menées des complices du Nouvel ordre mondial qui en  s’attaquant aux régimes nationalistes laïcs, aux partis Baas au pouvoir en Irak et en Syrie, pour ne rien dire de la Libye,  ont entraîné les sanglantes déstabilisations et guerres civiles que l’on sait.

     En renonçant à faire entendre la singularité de la voix (voie) de la France sur la scène internationale, de  Mitterrand à Sarkozy et Hollande,  de Juppé à Fabius, les atlantistes de l’UMPS qui ont appuyé servilement  les folles menées du Nouvel ordre mondial,  portent toute leur part de responsabilité dans ce chaos.

     Les djihadistes de l‘Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), au terme d’une offensive éclair ont ainsi pris le contrôle de la deuxième ville d’IrakMossoul, d’une importance stratégique capitale en ce qu’elle donne le contrôle des champs pétroliers les plus importants du pays. Le Monde le souligne aujourd’hui, ils «ont enchaîné, ces dernières semaines, les offensives sur des villes sunnites, multipliant attentats-suicides et prises d’otages, défiant les autorités de Bagdad, qui se sont révélées complètement dépassées par l’ampleur et la violence de ces assauts. Mercredi matin, cinq cent mille civils fuyaient la ville, selon l’Organisation internationale pour les migrations ».

     Les chrétiens d’Irak qui rappelons le, jouissaient sous Saddam Hussein comme sous le régime de Bachar en Syrie, de la paix et de la sécurité,  qui ont déjà fui en masse le pays depuis  2003, sont parmi les premiers visés par les exactions sanglantes  des fous d’Allah… 

     Ce sont ces mêmes donneurs de leçons du Système qui traînent dans la boue l’honneur du FN, constate encore Bruno Gollnisch,  qui ont aussi permis à Mehdi Nemmouche, le tueur fou de Bruxelles, combattant-terroriste affilié à l’EIIL lorsqu’il était en « stage » en Syrie, comme à Mohammed  Merah,  de bénéficier de la nationalité française. Et ce  au nom du sacro-saint droit du sol dont  seul le FN conteste la légalité, droit du sol  paré par nos tartuffes immigrationnistes de toutes les vertus (pseudo) républicaines.

     Oui, vraiment, quand même, les politiciens de la caste n’ont décidément aucune leçon à nous donner !

    Bruno GOLLNISCH

  • Paris: comment on chasse les SDF

     

    « Barres ou piques métalliques, cactus.. le mobilier urbain s’équipe de tout un arsenal d’options qui visent à chasser les SDF des trottoirs, porches et autres devantures. Les pouvoirs publics affirment être impuissants, il ne s’agirait que « d’initiatives privées émanant de particuliers ». Pas si sûr… »

    Quand la société moderne préfère cacher la misère qu’elle sécrète et entretient…

    Contre-info.com

  • Le gouvernement allemand va verser des indemnités aux 40 000 survivants de la Shoah qui ont travaillé dans des ghettos

    Revue de presse
    Publié le 12 Juin 2014

     

     
     

    Publié sur alyaexpress le 11 juin 2014

    Le gouvernement allemand a approuvé les paiements rétroactifs depuis 1997 aux survivants de la Shoah qui ont travaillé dans des ghettos. C'est le résultat de plusieurs années de négociations entre la Claims Conference et le gouvernement allemand. 40 000 survivants de la Shoah, qui étaient dans le ghetto pendant le régime nazi, vont bientôt recevoir des paiements de la sécurité sociale allemande. 

    Les paiements seront rétroactifs, depuis 1997 sous réserve de certaines conditions à la suite de modifications de la législation approuvée le 5 juin 2014 par le parlement allemand. Des courriers de la sécurité sociale allemande seront envoyés aux 40.000 bénéficiaires.

    Ces survivants ont droit aux paiements à partir des fonds de la sécurité sociale allemande pour avoir travaillé dans le ghetto, car ils n'ont pas décidé de travailler par leur libre volonté, et pour lesquels ils n'ont pas reçu une somme pendant leur séjour dans le ghetto lors de l'occupation nazie. «Cette modification de la législation existante est la restauration de la justice pour ces anciens prisonniers du ghetto. Les survivants de la Shoah sont âgés, et ont attendus sept décennies avant que l'Allemagne ne reconnaisse leur travail dans le ghetto, » — a dit Greg Schneider, le vice-Président exécutif de la Claims Conference. «Ces avantages faciliteront la vie pour les anciens prisonniers du ghetto »… Lire la suite.

    CRIF
     
  • Mondial 2014: la Mairie de Paris installe finalement un écran géant

    La ville de a finalement pris la décision d'installer un écran géant place de l' de Ville, à (Ier), pour suivre les matches du Mondial 2014. Cet écran sera mis en place dès les huitièmes de finale. Et surtout dans le cas d'une qualification de l'équipe de France, qui pourrait draîner beaucoup de monde.

    En cas de forte affluence, la mairie de Paris a prévu également de diffuser les matchs sur un autre écran installé au stade Charléty, porte de Gentilly. <btn_noimpr>

     



    Il y a quinze jours pourtant, la mairie avait affirmé qu'un tel dispositif ne verrait pas le jour, comme cela avait été fait lors de l'Euro 2012. Ce projet avait été abandonné, officiellement parce que les retransmissions gratuites des matchs de l'Euro n'avaient pas remporté un assez grand succès auprès du public. Mais aussi pour des questions de sécurité, notamment au Trocadéro et au Champ-de-Mars (VIIe), autres sites parisiens qui accueillent fréquemment des animations autour d'événements sportifs. « On réétudiera tout de même le dossier si l'on sent un réel engouement. Et si la France se qualifie pour les quarts », avait toutefois avancé la Ville.

    Le Parisien

  • Irak - Bombardements sur Tikrit aux mains des djihadistes

    http://www.leparisien.fr/international/irak-les-americains-reflechissent-a-des-frappes-12-06-2014-3916465.php

    + 5 VIDEOS

  • "Bal antisémite" : Marine Le Pen fait condamner SOS Racisme

    http://www.bfmtv.com/politique/bal-antisemite-marine-pen-fait-condamner-sos-racisme-791877.html

  • L'aviation irakienne bombarde les djihadistes à Mossoul

    l-aviation-irakienne-bombarde-les-djihadistes-a-mossoul.png

                                                                                                                     

    reuters.com  |  12/06/2014, 14:07

    ERBIL Irak (Reuters) - L'aviation irakienne a bombardé jeudi des positions des djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) dans et aux abords de la ville de Mossoul, montrent des images diffusées par la télévision publique irakienne.

    Mossoul, dans le nord de l'Irak, est tombée mardi aux mains des combattants de l'EIIL, qui ont depuis rapidement progressé en direction de Bagdad.

     

    (Isra al Rubei'i, Bertrand Boucey pour le service français)

    LA TRIBUNE

  • Irak: vers la création d’un état islamique

     

    Irak: vers la création d’un état islamique - Le  terrorisme, stade final du processus démocratique

     


    Le terrorisme, stade final du processus démocratique



    Jean Bonnevey
    le 11/06/2014
    Trois ans après le départ des troupes américaines du sol irakien, le pays est plus que jamais au bord du chaos, menacé par des conflits ethniques et religieux entre sunnites, chiites et Kurdes. L'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) gagne du terrain dans le nord de l'Irak, région qui concentre une grande partie des champs pétrolifères et des raffineries du pays. Des centaines de djihadistes se sont emparés coup sur coup de la deuxième ville d'Irak, Mossoul, de sa province, ainsi que des parties de deux autres provinces proches. « Toutes les unités militaires ont quitté Mossoul et les habitants ont commencé à fuir par milliers vers la région autonome du Kurdistan », a confirmé un officier de haut rang. 

    L'EIIL a revendiqué  les attaques à Ninive, province pétrolière sunnite, et affirmé avoir saisi des armes par milliers. Il contrôlait déjà Fallouja et plusieurs autres secteurs de la province occidentale d'Al-Anbar, à majorité sunnite et voisine de Ninive, alors que le pays, qui ne connaît pas de répit depuis l'invasion menée par les Etats-Unis en 2003, est emporté depuis un an et demi dans une spirale de violences. La chute de Saddam a ouvert la boite de Pandore et les américains ont bien été incapables de la refermer. Les avancées des insurgés témoignent d'une situation chaotique sur le plan sécuritaire, alimentée par les tensions confessionnelles sunnites/chiites et le conflit en Syrie voisine. Les Etats-Unis ont ainsi plaidé en faveur d'une «  réaction ferme et coordonnée » pour reprendre Mossoul et se sont dit prêts à fournir à Bagdad toute l'aide nécessaire pour la mener à bien.

    Dans un communiqué, Jen Psaki, la porte-parole du département d'Etat a indiqué : « Les Etats-Unis sont profondément préoccupés par les événements qui se sont produits au cours des dernières 48 heures à Mossoul, où des éléments de l'Etat islamique en Irak et au Levant se sont emparés d'une partie importante de la ville. La situation reste extrêmement grave. Les Etats-Unis vont fournir toute l'aide nécessaire au gouvernement irakien dans le cadre de l'Accord-cadre stratégique pour contribuer au succès de ces efforts ».

    Ban Ki-moon, secrétaire général de l'Onu, a également exprimé sa préoccupation : « Le secrétaire général exhorte tous les dirigeants politiques à présenter un front uni face aux menaces qui pèsent sur l'Irak, qui ne peuvent être dissipées que dans le cadre de la Constitution et d'un processus politique démocratique ».

    Ils ont tout de même bonne mine avec leur processus démocratique. Des terroristes sont en train de se constituer un état confessionnel en Irak, espérant l’étendre à la Syrie. Il s'installe à cheval sur la Syrie ( dans le nord-est du pays ) et sur l'Irak ( dans l'Ouest et le Nord ). C'est un événement d'une portée considérable, non seulement pour la région, mais aussi pour l'Europe.

    Profitant de l'affaiblissement, voire de l'éclatement, de ces deux ex-Etats forts du Proche-Orient, le groupe djihadiste que dirige l'Irakien Abou Bakri Al-Baghdadi, l'Etat islamique en Irak et au Levant ( EIIL ), ne cesse d'agrandir son domaine. Jamais Al-Qaïda, même en Afghanistan sous le règne des talibans, à la fin des années 1990, n'avait contrôlé pareil territoire.

    L'EIIL supplante Al-Qaïda en puissance de feu et en moyens financiers. Prônant officiellement la même pureté islamiste sunnite et la même violence extrême, il peut modifier durablement la carte de la région, amputant la Syrie et l'Irak d'une partie de leurs provinces pétrolières. L'Europe ne peut rester indifférente : l'EIIL séduit des centaines, peut-être des milliers de jeunes musulmans européens, venus se battre dans ses rangs, essentiellement en Syrie.

    Si les américains et leurs pantins sur place sont impuissants, ils pourraient  peut-être faire appel à Assad.
     
    METAMAG
  • Irak : après Mossoul, c’est au tour de Tikrit de tomber entre les mains des jihadistes


    Irak : les djihadistes de l'EIIL contrôlent... par euronews-frarton25971-52d53.jpg

    Les combattants de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), après s’être emparés mardi de Mossoul, la deuxième ville du pays et de toute la province de Ninive, poursuivent leur avancée vers Bagdad.

    Des combats très durs ont opposé l’armée irakienne aux combattants islamistes dans la ville de Tikrit, à 160 km au nord de Bagdad : la ville est tombée entre les mains de l’EIIL, qui lorgne désormais sur Samarra, à 110 km de la capitale, où des accrochages ont eu lieu aujourd’hui.

    De nombreuses unités militaires fidèles au pouvoir de Bagdad ont fui ou ont été capturées. Le ministre irakien des Affaires étrangères, Hochiar Zebari, a commenté :

    « La chute d’une grande ville comme Mossoul et la fuite des forces de sécurité ont quelque chose de vraiment dramatique. »

    Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, qui a appelé à armer la population afin de lutter contre les jihadistes, a fait cette déclaration :

    « Nous savons pertinemment que les forces d’al-Qaïda et de l’EIIL n’auraient jamais pu à elles seules défaire notre armée. Alors je pose la question : comment cela s’est produit et grâce à qui ? Je connais la réponse mais mieux vaut ne pas en parler pour le moment. »

    Cette offensive victorieuse a poussé sur les routes un demi-million d’irakiens, principalement vers le Kurdistan, où les autorités ont mis en place des infrastructures d’accueil provisoires.

    E&R

  • Jean-Marie Le Pen écrit à sa fille pour lui proposer la paix

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140611.OBS0119/jean-marie-le-pen-ecrit-a-sa-fille-pour-lui-proposer-la-paix.html

  • L'islam, religion de guerre

     

    Invité au Vatican à prier pour la paix, le représentant musulman n'a pas pu s'empêcher d'ajouter un verset prônant la guerre. Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

    "Bernard Antony a été le premier francophone à le remarquer et à le commenter, et il est toujours le seul au moment où j’écris. Il avait été alerté par une musulmane convertie, qui a été stupéfiée d’entendre le représentant musulman, dans les jardins du Vatican, au cours de la prière pour la paix, réciter (bien sûr en arabe) les derniers mots de la deuxième sourate : « Tu es notre Maître, accorde-nous la victoire sur les peuples infidèles. »

    La deuxième sourate, la plus longue, est une sorte de résumé hétéroclite du Coran et de la charia. Elle prône bien sûr le jihad, mais surtout elle est violemment anti-juive et anti-chrétienne. C’est dans cette sourate qu’on trouve (verset 191) : « Et tuez-les où que vous les rencontriez (…) l’association est plus grave que le meurtre (…) et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. » (L’association, c’est la Trinité.)

    Un écrivain égypto-allemand, Hamed Abdel-Samad, a lui aussi été stupéfié d’entendre cela, et il a écrit sur sa page Facebook : « Dans les jardins du Vatican, le clerc musulman conclut sa prière par le verset : “Qu’Allah nous aide à remporter la victoire contre les infidèles !” J’appelle ça une prière pour la paix ! »

    [...] Il est inutile de se demander qui a laissé passer cet appel à la victoire contre les peuples kafir (ou koufar). Le texte des prières avait été publié en plusieurs langues, et naturellement ce verset n’y figurait pas. C’est le représentant musulman qui, au dernier moment, a ajouté ce qu’il devait ajouter pour être un bon musulman…"

    Michel Janva

    Le Salon Beige

    NdB: Pourquoi inviter Juifs et Musulmans au Vatican? 

  • Paris 18ème : une femme meurt écrasée sous un bus


    Paris : une femme meurt écrasée par un bus par leparisien

    Une femme d'une soixantaine d'années, pressée de monter dans un bus bondé devant la mairie du XVIIIe arrondissement, à , est morte écrasée par le véhicule, ce mercredi vers 10h15.

    Selon nos informations, elle aurait tenté de faire arrêter le chauffeur en tapant sur la vitre, mais ce dernier ne l'aurait pas entendue.
    Le chauffeur du bus 31 a alors démarré et roulé sur la victime.  Les secours sont rapidement arrivés sur place mais n'ont rien pu faire.

    Le Parisien 11 06 14

  • Trésors de l'art de vivre français au XVIIIème siècle

    http://www.lemonde.fr/culture/portfolio/2014/06/07/tresors-de-l-art-de-vivre-francais-au-xviiie-siecle_4432874_3246.html

    L'art de la beauté et de la délicatesse française

  • République exemplaire : le conseiller de François Hollande, Faouzi Lamdaoui, soupçonné de fraude fiscale

     11 juin 2014

     

    Le conseiller présidentiel aux questions d’égalité et de diversité – autrement dit la mise en pratique de la préférence étrangère au détriment des Français – est l’objet d’une enquête pour fraude fiscale et recel d’abus de biens sociaux. Faouzi Lamdaoui devrait être bientôt entendu par les enquêteurs selon L’Express. Il est soupçonné d’avoir été le gérant de fait des sociétés Alpha Distributions – dont les dissimulations ont déjà été dénoncées – et Alpha (puis Cronoservice). Les deux sociétés ont cessé d’exister ces dernières années. Les enquêteurs ont constaté que les salaires de Faouzi Lamdaoui étaient anormalement élevés et soupçonnent que l’argent a été dissimulé au fisc.
    Ce n’est pas la première fois que ce conseiller, très proche de François Hollande est mis en cause dans une affaire judiciaire. Dans une affaire de travail dissimulé, menaces et intimidations, une première plainte contre lui avait été classée sans suite. Il est visé par une seconde enquête, pour faux et usage de faux.
    C’est le deuxième conseiller de François Hollande en moins deux mois à être impliqué dans une telle affaire. Le 18 avril 2014, après de multiples révélations sur ses liens avec le lobby pharmaceutique, Aquilino Morelle avait finalement démissionné.

    Source JN

    Contre-info.com

     

     

  • L’antiracisme nous impose un monde atroce… Entretien avec Renaud Camus

     

    Le 10 juin 2014

    Jean-Marie Le Pen s’est encore illustré ce week-end par un nouveau “bon mot” dont il nie a posteriori toute connotation antisémite. Il est de bonne foi, selon vous ?

    Écoutez, je vais sans doute vous surprendre, et je sais bien que je vais là contre le flot grondant, au risque de me faire emporter par lui moi aussi, mais je ne serais pas du tout étonné qu’il soit de bonne foi, oui. Pour l’immense majorité des Français le mot fournée n’évoque pas du tout les fours crématoires, et pas même les fours, malgré l’étymologie. On songe plutôt à un regroupement pour la commodité : une fournée dans l’ordre de la Légion d’honneur, le pape a fait une fournée de cardinaux. Jean-Marie Le Pen s’exprime beaucoup, on peut difficilement lui interdire d’employer le mot fournée, qui est très courant en français dans le sens que je viens d’évoquer. Il serait antisémite en l’occurrence, parce qu’il venait juste après le nom de Patrick Bruel. Oui, mais juste avant il était question de Yannick Noah, qui n’est pas juif. Ces messieurs ne sont pas contents des succès du Front national, qu’ils s’en aillent, regroupons leur cas, ça fera une fournée — voilà ce que je comprends, et rien d’autre.

    Mais peut-être suis-je influencé dans ma façon d’en juger par deux mésaventures qui me sont arrivées ces jours-ci. D’une part je suis couvert d’opprobre, à forte connotation homophobe, d’ailleurs, par un certain “bougnoulosophe”, c’est ainsi qu’il se nomme, en fait un vague sociologue belge nommé Jamal Es Samri. Je trouve toujours très ridicules ces antiracistes patentés qui, se contredisant eux-mêmes, ne parlent jamais qu’à partir de leurs origines. Et, poussé à bout, songeant à Cocteau et à ses poètes qui « chantent dans leur arbre généalogique », il m’est arrivé de demander au “bougnoulosophe” anonyme s’il lui arrivait jamais de « descendre de son arbre généalogique » — c’est-à-dire, dans mon esprit, de s’exprimer autrement qu’en tant que Marocain immigré en Belgique. Qu’est-ce que je n’avais pas dit ! Voilà qu’un researcher in international relations, Jean-Philippe Dedieu, m’apprend qu’il me dénonce à la police judiciaire ! Parler d’arbre, même généalogique, à un Africain, c’est le traiter de singe, paraît-il. Je vous jure mes grands dieux que rien n’était plus éloigné de mon esprit.

    Autre exemple, encore plus vertigineux. Je mets en ligne, sur les dits réseaux sociaux, des œuvres musicales, des textes ou des tableaux que j’aime, ou que je trouve intéressants. Et je viens de me faire traiter d’antisémite parce que j’avais mis en ligne un bel autoportrait du peintre Bernard… Dufour !

    Je me répète : l’antiracisme est un roi tout à fait légitime, de par ses origines, mais fou. Et à présent on ne subit plus que sa folie. Seulement on n’arrive pas à se débarrasser de lui, à cause de la légitimité de ses origines. Il nous impose un monde atroce sous prétexte qu’il est seul fondé à régner.

    Pensez-vous que Marine Le Pen devrait définitivement “tuer le père” et lui demander de ne plus intervenir au nom du FN ?

    Je pense que Marine Le Pen devrait renouveler son parti et l’élargir à tous ceux qui pensent que le plus grave, en France et en Europe, c’est la substitution ethnique et civilisationnelle en cours. Mais ça n’a rien à voir avec cet épisode.

    NKM appelle à un changement de nom de l’UMP. Pensez-vous que ce soit prioritaire et suffisant ?

    URM, Union des Remplacistes Mous, ça serait bien. Ou bien, si Nicolas Sarkozy revient, MCR, Mouvement Crypto-Remplaciste. Au cas où Alain Juppé l’emporterait, PACP, Parti des Amis du Changement de Peuple, me paraîtrait judicieux. Mais dans l’ensemble je dois avouer que le sort de l’UMP me préoccupe assez modérément…

    La fin de la semaine dernière a été marquée par les commémorations du débarquement allié durant la Seconde Guerre mondiale. Bonne chose pour la France ou simple tapage médiatique ?

    Pourquoi faut-il que nous ayons toujours honte de ce pays que nous aimons tant ? Pourquoi ne nous vaut-il que des humiliations ?

    BOULEVARD VOLTAIRE

  • Chroniques du mondialisme par Pierre Hillard

                          

    Le mondialisme, objet d’étude du dernier ouvrage de Pierre Hillard – contributeur aussi consciencieux que talentueux de Boulevard Voltaire –, suscite autant la fascination que la répulsion. Ce spécialiste, docteur en science politique, y travaille depuis près de quinze ans.

    Chroniques du mondialisme, recueil d’articles publiés sur ce site depuis sa fondation en octobre 2012, s’avère une excellente introduction à ses travaux antérieurs que sont, notamment, Minorités et régionalismes dans l’Europe fédérale des Régions (2001), ou La marche irrésistible du nouvel ordre mondial (2007). Les lecteurs pressés ou paresseux – voire, tout simplement, ses contempteurs les plus acharnés – classeront hâtivement M. Hillard parmi les conspirationnistes obsessionnels.

    Cependant, tous font l’économie d’un effort intellectuel exigeant mais toujours récompensé, pour peu que l’on examine froidement et impartialement les preuves et arguments au soutien de sa thèse. Pour l’auteur, le monde est mis en coupe réglée par une oligarchie technocratique, économique, financière et politique dont l’objectif est l’instauration d’une « gouvernance » mondiale réticulaire où – conformément à l’utopie saint-simonienne – l’administration des choses se substituerait au gouvernement des hommes, réduits à des monades déracinées, transfrontières, métissées et transsexuées, dont les plus vils instincts sont flattés par la « mégamachine » – terme emprunté à l’économiste décroissant Serge Latouche – du consumérisme de masse.

    Mais l’apport principal de l’ouvrage réside dans un avant-propos substantiel et inédit, aux termes duquel notre universitaire s’emploie à décrire l’incroyable « métaphysique » qui irrigue l’idéologie mondialiste. S’adossant à la tradition catholique anté-conciliaire, l’auteur, après avoir observé que « dès les débuts du christianisme, une bataille s’engage entre les agents de la synagogue et de l’Église », estime que le mondialisme est le fruit victorieux de cette confrontation multiséculaire. Et d’expliquer que « cette opposition systématique s’est traduite pour la synagogue par un contre-projet spirituel et politique » appelé le « noachisme », religion universelle qui gomme la distinction du temporel et du spirituel introduite par le christianisme et consistant à conduire l’humanité (les non-Juifs ou « Gentils ») sous la direction « d’un peuple prêtre (le peuple juif), ce dernier étant l’intermédiaire, et le seul, entre le genre humain encadré religieusement et politiquement d’un côté, et le Dieu unique de l’autre ». Ce faisant, la « répartition définie de la mission des Juifs et du rôle attribué aux Gentils à l’échelle planétaire consiste à mettre un terme définitif au message traditionnel du Christ et de son Église, ainsi qu’à renverser la politique des États s’inspirant de son enseignement ». Il en conclut alors que, selon cette doctrine et « afin de mener à bien les points défendus par la synagogue, il s’avère nécessaire de parfaire les structures politiques favorisant une gouvernance mondiale ». CQFD.

    Est-il permis d’être en désaccord avec un postulat aussi décoiffant ? Et le pourrait-on, quand l’auteur avance des (cyber-)preuves matérielles pour étayer son propos ? Quoi qu’il en soit, on ne peut rester indifférent. À lire et à relire.

    Aristide LEUCATE

    BOULEVARD VOLTAIRE

  • Le FN viendrait de constituer un groupe au Parlement européen

    http://www.fdesouche.com/472687-le-fn-vient-de-constituer-un-groupe-au-parlement-europeen

    Nouveau groupe d'extrême droite au Parlement européen

    Marine Le Pen serait finalement parvenue à former un groupe au Parlement européen.

    En voici la composition:

    IT Lega Nord (LN)* 5
    NL Partij voor de Vrijheid (PVV) 4
    BE Vlaams Belang (VB)** 1
    FR Front National (FN)** 24
    AT Freiheitliche Partei Österreichs (FPÖ)** 4
    LT Partija Tvarka ir Teisingumas (TT)* 2
    PL Kongres Nowej Prawicy (KNP) 4
    Total 44

    * membre de Mouvement pour l'Europe des Libertés et de la Démocratie (MELD)
    ** membres de l'Alliance Européenne pour la Liberté (AEL)

     

    Rappelons que pour créer un groupe, il faut au minimum 25 élus issus d'au moins 7 États membres.

    Cette création était incertaine depuis la trahison des 2 élus du Sverigedemokraterna (SD), pourtant liés au FN "mariniste" au sein de l'Alliance Européenne pour la Liberté (AEL).