Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 784

  • Langues minoritaires: la dangereuse surenchère de l'extrême gauche

    51.png

    Question n° 03-00349 : du 24 janvier 2014

    Mme Marion Maréchal-Le Pen interroge Mme la ministre de la culture et de la communication sur les suites qu’elle compte donner au rapport du Comité consultatif pour la promotion des langues régionales et de la pluralité linguistique interne, qui lui a été remis le 15 juillet 2013. Ce document semble préfigurer une montée en puissance des obligations de l’Etat envers les langues minoritaires, c’est à dire des langues étrangères pratiquées par des populations installées sur notre territoire. A l’occasion du débat sur la ratification de la Charte du conseil de l’Europe sur les langues régionales ou minoritaires, la majorité de gauche à l’Assemblée nationale, par la voix du président du groupe GDR, a notamment appelé de ses vœux son extension aux langues issues de l’immigration, comme l’arabe et le chinois, rappelant notamment « l’urgence » de développer l’apprentissage de l’arabe au sein de l’enseignement. Il y a là une menace de communautarisation de la France et une remise en cause évidente du principe d’assimilation républicaine. Il est demandé à la ministre quelle politique elle entend suivre et quelle place elle entend faire aux langues minoritaires non territoriales, en particulier les deux principales selon le rapport suscité que sont les dialectes arabes et le romani, et dans quelle mesure elle entend accepter l’usage de ces langues dans la sphère publique et dans l’enseignement.

        

     

     
  • Violences contre les femmes: le poids insupportable de l'immigration - Tribune de Camille Galic

    http://www.polemia.com/violences-contre-les-femmes-le-poids-insupportable-de-limmigration/

  • STATS JANVIER 2014

    Visiteurs uniques:   27 115

    Visites:    62 454

    Pages:    183 335

    Pages par jour (Moy/Max):   5 914 / 9 147

    Visites par jour (Moy/Max):  2 014 / 2 388

  • Manif pour tous: la justice annule la présence d'huissiers dans le cortège - 01 02 14

    La justice saisie par la préfecture de police a annulé, samedi, la présence d'huissiers qui avait été obtenue par la Manif pour Tous au sein de son cortège prévu dimanche après-midi à Paris.

     

    «Mais que veut donc cacher la Préfecture de police de Paris?», s'exaspère la Manif pour tous à la veille de son rassemblement de dimanche. Samedi, assignant le collectif en référé, la préfecture de police de Paris a obtenu l'invalidation d'une mission confiée à deux huissiers.

    Jeudi, la Manif pour tous, «qui en a assez que l'on renvoie de ses cortèges une image fausse», avait obtenu que deux huissiers de justice soient missionnés pour constater l'attitude des forces de l'ordre, mais aussi des participants. «Si on avait demandé ces deux huissiers, rappelle Me Henri de Beauregard, l'un des avocats de la Manif pour tous, c'était pour qu'ils décrivent, en toute transparence, la manifestation, ses banderoles, ses slogans, et d'éventuels débordements». Mais pour la Préfecture de police, cette mission «éminemment critiquable tant sur le terrain du droit que sur celui des faits», comme le souligne son avocat, Me Ali Saidji, dans sa requête, «est de nature à créer des troubles graves à l'ordre public».

    «Atteinte à la séparation des pouvoirs», «contrôle a priori des actes de l'administration>» impossibilité pour les huissiers commis «d'exécuter la plupart des chefs de missions confiés», - puisqu'ils ne pourront être «à tous endroits à chaque moment» -, «mise en danger» desdits huissiers, voilà les principaux points soulevés par Me Saidji. «On place la police sous surveillance!», a-t-il plaidé.

    D'autres huissiers seront là

    «La préfecture de police ne souhaite pas que des officiers ministériels indépendants viennent constater ce qui se passe?, s'étonne Cédric du Rieu, responsable du pôle juridique de la Manif pour tous. On ne peut que se demander, avec inquiétude, pourquoi? Nous, nous n'avons rien à cacher. Des officiers de sécurité privée étaient prévus pour protéger les huissiers, et il n'était bien sûr pas question de gêner le travail des forces de l'ordre!» Depuis l'ordonnance de jeudi, autorisant les deux huissiers, indique Me de Beauregard, «la préfecture de police m'a appelé, ainsi qu'un des huissiers désignés, en nous mettant une pression considérable. En terme de séparation des pouvoirs, il y a de quoi être assez inquiet...» Ne pouvant matériellement faire appel avant dimanche, la Manif pour tous promet cependant de «trouver d'autres huissiers» pour décrire son cortège. Ils n'auront simplement pas le droit de poser des questions aux policiers.

    Samedi matin, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls avait d'ailleurs prévenu: «Il faut dire ‘ça suffit'. Croyez-moi le gouvernement, l'Etat, les forces de police, la justice seront d'une très grande sévérité face à tous ceux qui s'en prennent à nos institutions et nos valeurs».

    Le Figaro

  • Eric Zemmour sur la théorie du genre et le nouveau modèle familial imposé par la force

    RTL, 21 janvier 2014

     

     

     
        
  • Immigration: le bilan catastrophique de Manuel Valls, des chiffres sans appel

    Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls va tenter de présenter le bilan 2013 de sa politique migratoire sous son meilleur profil . Pourtant, les chiffres révélés par Le Figaro dès la semaine dernière sont sans appel.

     

    Manuel Valls voulait rompre avec «la politique du chiffre». Le voilà, aujourd'hui, contraint de renouer avec une tradition annuelle instaurée par ses prédécesseurs. Le ministre de l'Intérieur présente vendredi un premier bilan chiffré de sa politique migratoire. Les grandes tendances étaient connues depuis plusieurs mois: une hausse conséquente des naturalisations et des régularisations, accompagnée d'une baisse en trompe-l'œil des expulsions. Reste une interrogation. Dans quelle mesure ce bilan sera-t-il toiletté en vue de la conférence de presse? La place Beauvau a pour habitude de mettre habilement de côté les statistiques venant de l'outre-mer. Le Figaro avait révélé la semaine dernière les chiffres de l'immigration en 2013. Ces données émanent du logiciel Pafisa - Programme d'analyse des flux et indicateurs statistiques d'activité - dont se sert au quotidien la police aux frontières.

    Les «éloignements», le renvoi des clandestins dans leur pays d'origine, avaient atteint un niveau record en 2012. La moyenne était alors de 1850 retours par mois sur le territoire métropolitain et de 2000 dans les départements d'outre-mer. Un an plus tard, ces chiffres connaissent une forte baisse. Ils passent ainsi à 1750 expulsions mensuelles en 2013 sur le territoire métropolitain. Cette évolution est encore plus marquée dans les DOM où ce chiffre chute à 1600 retours par mois. En tout, les éloignements baissent de 23 % en un an. En cause selon l'Intérieur: le ralentissement du rythme des «retours aidés». Le ministre a diminué les montants alloués aux étrangers qui acceptaient de partir en échange d'un pécule. Manuel Valls avait qualifié la démarche de «pantalonnade qui gonflait artificiellement les chiffres».

    Les régularisations suivent, elles, un tout autre chemin. En novembre 2012, Manuel Valls avait dans une circulaire clarifié les critères d'obtention d'un titre de séjour - cinq ans de présence en France et des enfants scolarisés depuis trois ans. Le ministre avait lui-même concédé en octobre dernier qu'il y aurait «10.000 régularisations supplémentaires» du fait de cette circulaire. Leur nombre devrait donc avoisiner les 46.000 en 2013, soit une hausse de près de 28%. Également attendue, une hausse conséquente des naturalisations devrait être enregistrée. En août dernier, l'entourage du ministre, qui a lui-même été naturalisé français à l'âge de 20 ans, faisait état d'une hausse de 14% de juin 2012 à juillet 2013.

    Les infractions liées à l'entrée, au séjour et au maintien des clandestins sur le territoire grimpent, toujours selon les chiffres de la police aux frontières. En l'espace d'un an, elles passent de 72.000 à 75.000 en métropole, soit un rythme de 6200 illégaux signalés par mois.

    Le Figaro  31 01 14

     

  • Manuel Valls exhorte les francs-maçons à combattre Dieudonné et "l’extrême droite"

     

    Au cours de la cérémonie de vœux qu’il a offerte aux obédiences maçonniques le 30 janvier au ministère de l’Intérieur, Manuel Valls a exhorté les francs-maçons à se battre contre les extrémismes, l’extrême-droite, Dieudonné en particulier… et en stigmatisant les attaques indignes de la manifestation « Jour de colère » du 26 janvier dernier.

    Dans un discours très républicain, où le terme laïcité a été utilisé plusieurs fois, Manuels Valls a souligné le rôle positif de la franc-maçonnerie dans la construction de la République française.

    Pour écouter le ministre Valls, boire le champagne et déguster les petits fours, 35 francs-maçons se sont déplacés sur les 50 prévus. Quatre obédiences étaient représentées : GODF, GLNF, GLFF et GLAMF. Chaque obédience avait été invitée par l’Intérieur à composer sa délégation.

    Lire la suite de l’article sur blogs.lexpress.fr

     

    À ne pas manquer, sur E&R : « La Morale laïque a parlé » (vidéo)

    E&R

  • La stratégie de Valls pour écraser la Manif Pour Tous

    valls_bilan.png

    A deux jours de La Manif Pour Tous, Manuel Valls a promis une « fermeté absolue » à l’égard des manifestants. Un dispositif inédit de près de 3000 policiers - dispositif déployé habituellement le soir du 31 décembre - sera mis en place pour satisfaire la volonté du ministre de l’intérieur. Une stratégie bien peaufinée se cache en réalité derrière toute cette logistique.

    « Arrêter le maximum de manifestants »

    Près de vingt unités de compagnies d’intervention et d’escadrons de gendarmerie mobile encadreront les manifestants tout au long du parcours. La manifestation sera intégralement filmée par les forces de police. Les effectifs de la Sous-Direction de l'information générale (SDIG, ex-RG) et de la Direction du renseignement parisien ont déjà été mobilisés en amont de la manifestation pour identifier sur Internet et sur les réseaux sociaux (essentiellement Facebook et Twitter) les perturbateurs potentiels, et ainsi, faciliter les arrestations le jour J.

    «  Arrêter le maximum de manifestants » est le meilleur moyen pour Manuel Valls de parvenir à son but. Au moindre dérapage, les effectifs de la direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne et de la BAC, dépendant de la préfecture de police de Paris, ont reçu la consigne d’interpeller massivement. Les ordres de l’état-major, place Beauvau sont clairs : des nasses (dispositif d’encerclement) et des exfiltrations de manifestants perturbateurs seront effectuées de manière systématique. Les images à la télévision seront violentes, les manifestants seront discrédités.

    Une stratégie politique

    La stratégie de Manuel Valls est relativement simple : faire passer les manifestants de La Manif Pour Tous pour des extrémistes qui s’en prennent aux forces de l’ordre. Le but ultime étant de faire passer la foule pour un mouvement antirépublicain et antisystème. Selon des sources policières, « pour servir sa stratégie, le ministre [de l’intérieur] fera volontairement l’amalgame entre les heurts qui ont éclaté dimanche dernier à la manifestation organisée par le collectif « Jour de colère » et la Manif Pour tous de dimanche prochain ». 150 personnes avaient été interpellées et 19 policiers avaient été blessés.

    VALEURS ACTUELLES  31 01 14

  • Entretien avec Lionel Baland : « La montée du populisme s’accélère en Europe » (1/3)

    À la une

     

     
    (Cliquer sur la photo pour l'agrandir)

    31/01/2013 -
    PARIS (NOVOpress) - Polyglotte, Lionel Baland réalise depuis de nombreuses années un travail minutieux de veille et d’analyse des partis populistes européens. Son blog lionelbaland.hautetfort.com propose de nombreuses traductions, souvent inédites pour le public francophone. Il est l’auteur de “Jörg Haider, le phénix” paru en 2012 aux Éditions des Cimes.


    « La montée du populisme s’accélère en Europe », entretien avec Lionel Baland. Propos recueillis par Pierre Saint-Servant

    Lionel Baland, vous étudiez depuis maintenant de nombreuses années les mouvements populistes européens, quelle évolution observez-vous en jetant un regard sur la dernière décennie ?

    Je désire avant tout revenir sur un élément important de notre histoire. Les adversaires des nationalistes tentent sans cesse de ramener sur le tapis les événements qui ont eu lieu avant et pendant la seconde guerre mondiale et de les lier aux partis nationalistes de notre temps. Hors, afin de comprendre les événements contemporains, nous devons remonter à l’époque de la Première guerre mondiale et des années qui l’ont directement suivie.

    Cela étant précisé, si l’on observe la situation actuelle, nous pouvons voir que la montée en puissance des partis patriotiques, liée à l’effondrement du régime en place, s’accélère au sein de divers pays d’Europe. Les résultats obtenus par ce type de mouvement politique varient fortement selon les endroits. La grande nouveauté, produit en partie de l’évolution mise en place au sein du Front National par Marine Le Pen, est la constitution d’une alliance afin de lutter contre le dictat de l’Union européenne. Le Front National, le Vlaams Belang (Flandre-Belgique), le PVV (Pays-Bas), le FPÖ (Autriche), les Démocrates suédois, la Ligue du Nord (Padanie-Italie) désirent constituer ensemble un groupe au sein du Parlement européen à l’issue des élections européennes de 2014.

    Lire la suite

  • Dernière trouvaille du CRIF: une loi pénale anti-quenelle

    meyerhabib-600x337.jpg

    31/01/2014 – 15h00
    PARIS (NOVOpress) - Le socialiste Meyer Habib, ainsi que d’autres députés dont Jean-Louis Borloo, ont proposé le 29 janvier 2014 une loi visant à aggraver la loi Gayssot. L’article 1er du projet de loi propose d’insérer au premier alinéa de l’article 23 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, la phrase suivante : après la deuxième occurrence du mot “publics” sont rajoutés les mots “soit par des GESTES ou des comportements dans des lieux ou réunions publics”. La criminalisation de la quenelle est en route !

  • Au CM2, vos enfants auront droit à "serviettes et tampons, préservatifs, pilules"

     

    Découvrez cette horreur appelée "éducation à la sexualité" dans la rubrique documents pédagogiques sur le site de l'académie de Grenoble qui s'applique de la grande section de maternelle au CM2, classe de l'apprentissage de la contraception comme chacun sait. Si, vous ne rêvez pas... On y lit pêle-mêle : 

    Grande section : 

    • Nommer les parties du corps et notamment les OGE (organes génitaux extérieurs)
    • Découvrir les 5 sens et le plaisir qu'ils suscitent.

    Ou encore au CM2 : 

    • Connaissance des organes génitaux externes et internes masculins et féminins
    • Réflexion sur la sexualité humaine (...)
    • Evoquer la contraception.

    Prenez soin de télécharger ce document en pdf sans délai avant qu'il ne soit dit qu'il n'a jamais existé. 

    Lahire

    Le Salon Beige  31 01 14

  • Béatrice Bourges portera plainte contre Frédéric Haziza

    Jeudi 30 janvier, le journaliste de La Chaîne Parlementaire Frédéric Haziza est venu souhaiter la mort de Béatrice Bourges devant l'Assemblée Nationale place Édouard Herriot.

    Béatrice Bourges, en jeûne pour la France depuis 5 jours, a annoncé qu'elle portera plainte. Elle donnera à ce sujet une conférence de presse samedi à 11h place Édouard Herriot.

    RDV Place Édouard Herriot le samedi 1er février à 11h.

    Michel Janva

    Le Salon Beige  31 01 14

  • Lauren Green et Benoît XVI

    660-Lauren-Georg-Benedict.jpg

    (Cliquer sur la photo pour l'agrandir)

    Lauren Green est la « chief religion correspondent » de Fox News. Elle est aussi pianiste, titulaire d’un diplôme de musicien professionnel. Elle a été invitée à participer au concert privé donné au Vatican pour le 90e anniversaire de Mgr Georg Ratzinger (frère de Benoît XVI).

    Elle a répondu à des questions de Rome Reports, sur une vidéo où elle dit à propos de Benoît XVI (qui assistait évidemment au concert) : « Une des choses que j'ai remarquées, c'est qu'il semble moins fragile qu'avant sa démission. C'est presque comme si le poids de l'Eglise catholique avait enfin cessé de peser sur ses épaules, mais il prie constamment pour l'Eglise. »

    Oui, un poids a cessé de peser sur ses épaules. Mais non, ce n’est pas le poids de l’Eglise catholique… (Mon joug est doux et mon fardeau léger, a dit le Maître…)

    Ce que j’ai remarqué quant à moi sur cette vidéo, c’est que si personne, m’a-t-on dit, ne fait plus la génuflexion devant le pape depuis longtemps, Lauren Green le fait devant le pape émérite.

    Lauren Green a également raconté son aventure dans un article publié sur le site de Fox News. On en trouvera la traduction chez Benoît et moi. Extraits :

    « Le pape Benoît XVI est un homme un peu oublié, ces temps-ci. A présent, quand on parle du pape émérite, qui a bouleversé le monde quand il a démissionné au printemps dernier, c'est dans des histoires au sujet de son successeur, le pape François, qui est devenu le chouchou de la presse, en particulier en Occident.

    « Mais dans la Cité du Vatican cloîtrée, le pape Benoît XVI est encore très vénéré et respecté. Je le sais parce que j'ai eu le privilège d'être invitée à me produire dans un concert privé, le mercredi 15 Janvier en l'honneur du 90e anniversaire du frère de Benoît. » (…)

    « Quand François a émergé de la loggia de Saint-Pierre, par une froide et pluvieuse soirée de mars, il a aussi immédiatement éclipsé l'image du pape Benoît. Mais même si le pape Benoît XVI s'est retiré à l'arrière-plan il est toujours au premier plan pour ceux qui vivent au Vatican. » (…)

    « La salle était si intime que nous jouions à moins de 5 mètres du monsignore et de Benoît, que beaucoup appellent encore le Saint-Père. »

    Le blog d'Yves Daoudal

  • Quand Hoaxbuster est un « hoax »

     

    Je croyais que le site Hoaxbuster était fiable pour débusquer les canulars et fausses rumeurs qui circulent sur internet. Je m’aperçois que Hoaxbuster est au service du négationnisme des idéologues du genre, et donc du gouvernement, et d’abord des lobbies LGBT.

    Négationnisme : il nous explique, premièrement, que la théorie du genre n’existe pas, et deuxièmement, que personne ne veut imposer la théorie du genre (qui existe, donc) à l’école.

    Au service des lobbies (et du gouvernement) : ceux qui répandent ces rumeurs sont des homophobes.

    Conséquence : tout commentaire qui ne va pas dans le sens de la « vérité » hoax de Hoaxbuster est censuré.

    Cette page est un exemple.

    Un double exemple. Car on y voit aussi comment on fait une vérité (outragée) d’un gros mensonge de Vincent Peillon.

    Citation du ministre : "Lorsque cette notion a été introduite, certains ont fait exprès, a fortiori dans le climat que nous connaissons actuellement avec le mariage pour tous, de faire croire que la majorité avait la volonté d’imposer la théorie du genre à l’école."

    De quoi parle-t-il ? de l’amendement AC421 du "projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République". Hoaxbuster se garde bien de citer l’explication de l’amendement (en commission de l’Assemblée nationale, le 28 février 2013) : « Cet amendement a pour objet l’intégration dans la formation dispensée dans les écoles élémentaires d’une éducation à l’égalité entre les femmes et les hommes et à la déconstruction des stéréotypes sexués. Il s’agit de substituer à des catégories telles que le « sexe » ou la « différence sexuelle », qui renvoient à la biologie, le concept de « genre », qui montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites. »

    Il s’agissait donc bien d’« imposer la théorie du genre à l’école », ou plutôt de le mettre dans la loi, puisque dans les faits on l’impose de plus en plus depuis quelques années.

    Cela dit, ils ont reculé sur le mot « genre », car sur de tels sujets il vaut mieux avancer masqué.

    L’amendement visait à inscrire dans la loi :

    « [L’école] assure les conditions d’une éducation à l’égalité de genre. »

    Finalement, le texte dit (article 31 du projet de loi, devenu article 45 de la loi) : « [L’école] assure l’acquisition et la compréhension de l’exigence du respect de la personne, de ses origines et de ses différences. Elle transmet également l’exigence du respect des droits de l’enfant et de l’égalité entre les femmes et les hommes. »

    Le « genre » est subtilement caché dans la conjonction des « différences » (d’orientation sexuelle) et de « l’égalité » (entre femmes et hommes).

    • D’autre part, je ne sais pas qui est derrière « Vigi-gender » mais ce que dit ce « collectif » est vrai et sans exagération, et j’ai signé la pétition, dont le titre est très bon : « Pas une rumeur ».

    Le blog d'Yves Daoudal  - 31 01 14

  • Bon appétit !

    img_0865.jpg

    Les Lyonnaises au brochet gratinées sauce Nantua

     

  • Vincent Peillon en Israël : «la France doit faire plus pour lutter contre la haine antisémite»

    Screen-Shot-2014-01-30-at-2_50_45-PM.png

     

          Damien le 31 janvier 2014 à 18:10       

    Lors d’une rencontre avec des journalistes à Bat Yam il a déclaré vouloir « faire plus ! » pour lutter contre la haine antisémite et judéophobe en France.

    « La société française dans son ensemble doit accompagner ce travail, mais cela passe aussi, bien entendu, par l’éducation. Nous ferons davantage et nous devons faire davantage pour lutter contre ces phénomènes », a déclaré à JSSNews Vincent Peillon.

    Puis Vincent Peillon a tenu a féliciter le système éducatif israélien « avec lequel la France a une philosophie commune – mais cela ne nous empêche pas de vouloir nous inspirer des méthodes éducatives israéliennes, comme la mise en place d’un service éducatif numérique. »

    Suite et source : JSS News

    Défrancisation

  • Rumeur du 9.3. : les documents qui prouvent la volonté de répartir les ‘demandeurs d’asile’ sur le territoire

          

    Marine Le Pen sur France Inter : « l’État demande à des petites villes ou aux campagnes de faire de la place pour les demandeurs d’asile ».

     

    La circulaire du 5 avril 2013 :

    Pour voir la circulaire en intégralité, cliquez-ici

    EXTRAITS (cliquez sur les images pour agrandir) :

    download

    download2

    download1

    Le rapport sénatorial de Roger Karoutchi (UMP) du Lire la suite…

     

    Défrancisation

  • Frédéric Haziza favorable à l'euthanasie de Béatrice Bourges ?

    Damien le 31 janvier 2014 à 17:49                

    Mise à jour : Béatrice Bourges portera plainte contre Frédéric Haziza.
    Béatrice Bourges, en jeûne pour la France depuis 5 jours, a annoncé qu’elle portera plainte. Elle donnera à ce sujet une conférence de presse demain à 11h place Édouard Herriot. (Source).
     
    Défrancisation