Un certain nombre d'experts considèrent que la principale raison de ce refus d’intégrer les deux Etats l’année prochaine est lié à la levée des restrictions en matière de l'arrivée des travailleurs-migrants dans les pays occidentaux de l’UE depuis les « nouveaux pays européens ». A cela s’ajoute une campagne de propagande dans les médias allemands et britanniques qui décrit les conséquences négatives de cette étape de cette mesure dans le contexte de la dépression économique et la hausse de chômage.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_11_12/Commission-europeen...